Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Topique sur l'essence de la Vie



  1. #1
    Fulcanelli

    Topique sur l'essence de la Vie


    ------

    Première topique : sur le sens du paradigme mécaniste


    Qu’est-ce que la Vie ? Pour répondre à cette question, il suffit d’examiner les systèmes vivants , de recueillir des données tangibles et de penser. C’est ce que fit le premier des scientifiques qui fut aussi philosophe, Aristote. Par la suite, quelques méthodes analytiques ont permis au savants des 18ème et surtout 19ème siècle de parfaire un schéma qui ne résista pas à la puissance analytique de la biologie du 20ème siècle. Le paradigme vitaliste reposant sur une essence spécifique de la vie, une âme si on veut, a été abandonné au profit du paradigme mécaniste qui selon Canguilhem, explique le vivant sans la Vie. Le mécanisme n’est pas une idée récente. Il remonte au 18ème siècle mais les conditions empiriques et théoriques lui permettant de s’installer fermement sont récentes. Un demi-siècle.

    La conception mécaniste du vivant relève-t-elle de la science authentique (explication et compréhension) ou bien n’est-elle qu’un dispositif non ontologique mais technique dont l’avènement résulte d’une combinaison de facteurs intellectuels et technologiques ? Autrement dit, j’applique une généalogie technique calquée sur la pensée de Simondon et Ellul selon lesquels les ensembles super-techniques germent dès lors qu’un seuil de développement est suffisant. Ce schème est illustré par l’exemple du Chili qui selon Ellul, a pu bénéficier d’un transfert de technologie par le fait même que c’était déjà implantée une praxis technicienne doublée d’une mentalité adéquate. Plus exactement, Ellul fait référence à l’industrie des nitrates. Ainsi, parvenu à un seuil suffisant, la poursuite du développement technique peut s’engager et surtout les crédits insufflés sont justifiés par les instances supérieure qui gèrent le développement industriel du monde. Il va de soi que d’autres nations, spécialement en Afrique, n’ont pas eu cette possibilité car elles sont restées au stage pré-technique.

    Si j’applique ce schème à la science du Vivant, alors on peut aussi émettre l’hypothèse que le paradigme mécaniste relève d’une combinaison de facteurs dont la Technique analytique est la clé centrale. Le reste relève pour une part de la Nature même de la Vie. Les mécanismes sont bel et bien des réalités et l’hypothèse atomique, moléculariste, génétistes, cellulaire est bien plus qu’une hypothèse. C’est la réalité. La Vie utilise des composants et se comporte à l’image d’un ensemble technique assemblé et doté de régulations intrinsèques. L’autre part, c’est justement l’entendement humain. Ici aussi, une certaine mentalité est requise pour que le paradigme mécaniste germe, à l’image des techniques industrielles qui s’implantent si les populations sont prêtes, en formation et en réflexion, à servir la Technique.

    Il existe alors un parallélisme entre le constat d’Ellul sur les effets de la Technique sur l’homme et ceux concernant la pensée scientifique de la Vie. La Technique tend à supprimer le phénomène spécifiquement humain qui pourtant lui résiste. L’Homme a une âme et il le fait savoir mais la Nature n’a aucun moyen de dire ce qu’elle est en vérité. L’homme a une idée de la Nature, le scientifique s’appuie sur les techniques analytiques. La Technique supprime le Vivant dans sa spécificité comme elle tend à supprimer l’Homme mais l’Homme résiste. Enfin, disons que la Technique emporte d’année en année des parts de pouvoir sur l’Homme. Il y a des parts de marché comme il y a des parts de soumission. Ces constatations semblent éloignées du sujet et pourtant, une même topique rassemble le scientifique qui ne voit que des mécanismes dans la Vie et le technocrate qui ne veut plus voir et ne peut plus voir la spécificité de l’humain excepté son insertion ou bien statistique ou bien opérationnelle dans le Système social.

    -----

  2. #2
    Fulcanelli

    Re : Topique sur l'essence de la Vie

    D'après André Pichot *, il n'y a pas eu de Galilée de la biologie.

    Pourquoi ?



    * auteur entre autres de Histoire de la notion de vie chez Tel Gallimard

  3. #3
    Startijen

    Re : Topique sur l'essence de la Vie

    A supposer que l'hypothèse de Simodon et Ellul soit correcte, que l'analogie avec la science soit fondée et enfin que la "Technique Analytique" soit bien en ce cas l'équivalent de la technique tout court, cette "Technique analytique" différencie-t-elle la biologie des autres sciences ?

    D'ailleurs, quels sont les Galilés des mathématiques, de la géométrie, de la géologie ou de la chimie ? Qu'est qu'un "Galilé" ?

    Le dernier paragraphe me semble également peu convaincant et dessert même plutôt votre théorie.
    Depuis disons l'Allemagne nazi, nul doute que la "technique" (a priori, également la "technique analytique") a progressé et aurait donc du renforcer les liens entre les scientifiques et la technocrates. La société allemande actuelle ne me semble cependant pas avoir progressée dans le sens de la déshumanisation.

  4. #4
    Fulcanelli

    Re : Topique sur l'essence de la Vie

    Bonjour,

    Deux objections si tu veux bien à ta critique

    J'ai parlé de parraléisme entre les tendances technicisantes (on peut dire mécanisantes) chez les technocrates et les scientifiques. Cela ne veut pas dire qu'il y ait un renforcement des coopérations entre des deux domaines et d'ailleurs la société moderne tend à rendre de plus en plus indépendants les sous-systèmes sociaux (c'est je crois la thèse du sociologue Luhmann).

    De ce constat découle aussi que la société est scindée selon les usages et donc, la déshumanisation est le fait des pratiques sociales citoyennes, on va dire, non professionnelles, par opposition au monde de la Technique qui tend à déshumaniser les qualités de l'humain.

    La question du Galilée de la bio n'était qu'une formule lue dans un bouquin et placée pour relancer le débat. Bien évidemment on peut se demander que serait un Galilée de la biologie ? Un savant qui trouve la signature mathématique du vivant ? Thom s'y est essayé mais la tentative à échoué mais rien de catastrophique en théorie

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. constat (topique)
    Par ClaudeH dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 5
    Dernier message: 03/11/2007, 16h16
  2. topique sur le temps
    Par ClaudeH dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/08/2007, 16h56
  3. combustion de l'essence
    Par Copte dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 21/04/2007, 11h32
  4. Topique..
    Par ClaudeH dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 4
    Dernier message: 22/09/2006, 16h52
  5. deuxième topique de S.Freud
    Par jojo17 dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 43
    Dernier message: 22/06/2006, 14h09