Page 5 sur 12 PremièrePremière 5 DernièreDernière
Affichage des résultats 121 à 150 sur 345

Einstein c trompé, le temps n’existe pas



  1. #121
    charly

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas


    ------

    Non je n'ai pas pris le temps de lire les 6pages et la centaine de postes . Par contre j'ai lus les dernier et je pensais mettre fais une bonne idée du sujet , excuse moi si j'etais HS .

    Attention , tu dis pas mal de chose il me semble , dont certaine se contredise , enfin si j'ai bien tous saisi ( ce n'est peut etre pas le cas , alors excuse moi d'avoir mal interpreté ) . En gros , pour résumer , tu dis que la variable temporelle n'est que une manifestation d'un phenomene naturel plus complexe .
    ( dsl si c'est pas ca ) Alors juste pour rebondir , c'est dans la nature même de la physique de simplifier et de shématiser au maximum les phénomenes naturels , car ils ne sont pas dans leur globalité comprehensible par l'homme . Alors , savoir si le temps cache autre chose que simplement une variable ou une dimension , ca n'a pas réelement d'importance dans la relativité .Fondamentalement , et alors on passe dans la metaphysique , on peux considerer le temps comme une suite d'evenement causale . Ou bien dans une perception propre au cerveau humain , voir a une entité dépandant des observtions qu'on fait sur elle ( Un petit coup d'oeuil chez Descartes ) Mais il ne me semble pas que ce soit pertinent , du moin dans le cadre de la relativité , mais je me trompe peut etre sur ce que tu as dis ( excusez moi encore alors )

    -----

  2. Publicité
  3. #122
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Attention , tu dis pas mal de chose il me semble , dont certaine se contredise
    Lesquelles.
    En gros c'est ca charly, pour la physique relativiste on peut s'arrèter là, car elle décrit le phénomène très bien, mais alors pourqu'oi affirmer une chose comme définitif s'il elle ne lait pas en réalité et qu'est-ce qui se cache en réalité dans ce phénomène du coté comportement de la matière et impulsion. Cela me semble très déterminant pour la relativité général et la mécanique quantique n'est-ce pas. Et oui cette autre chose qu'ont interprète par la dimension temporelle a bien une certaine consistance ou une substance quelle laisse et fait subire à la matière lors de sa manifestation sur le plan du tissus Universelle et particulaire et qu'on peut se représenter d'une manière plus juste pour une meilleur connaissence et compréhension de l'Univers. Les voyages à travers l'espace supraluminique ne t'interreste donc pas. En plus n'est-ce pas le role de la science de connaitre les véritables phénomène de la nature, il ne sufit pas de remplacer Dieu par des conceptes théorique car il faut également l'expliquer n'est-ce pas.

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  4. #123
    charly

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Oulalala , j'ai pas dis que dieu etait temps moi !
    Il est evident que découvrir la nature du temps est important , mais je ne vois pas en quoi on peux conciderer que c'est beaucoup plus qu'une des 4 dimension spatio temporelle ... Ca n'a rien de mystique , et a mon avis , la RR s'en charge tres bien . Si un model physique a besoin de modifier la maniere de voir le temps , je l'accueil a bras ouvert , mais le modifier pour le modifier , ca n'avance qu'a des theories farfelues qui n'ont aucune réalité scientifique ....
    Maintenant , si tu as une nouvelle idée pour quantifier le temps exeptionelle , avec des multidimensions , expose la moi , je serais ravis de la découvrir .

  5. #124
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Maintenant , si tu as une nouvelle idée pour quantifier le temps exeptionelle , avec des multidimensions , expose la moi , je serais ravis de la découvrir .
    Je n'est aucune idée sauf de par les quelques exemples que j'ai fournis dans ce fil, au poste 3 entre autre.

    mais le modifier pour le modifier , ca n'avance qu'a des theories farfelues qui n'ont aucune réalité scientifique ....
    Ici il s'agit que d'une interprétation du phénomène dimensionnelle qui est relié au temps en relativité et non d'une nouvelle théorie. Mais juste d'une manière de voir les effects sur la matière des prostulats en relativité qui sont relié à la dilatation du temps et c'est tout.

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  6. #125
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    ReSalut charly

    Il y a aussi le poste 43 qui va t'expliquer les raisons qui mon pousser à poser cette question et les postes 1,2,48,58,91,97 et 102 pour plus d'exemples, j'espère que cela va pouvoir t'aider à mieu comprendre le véritable sujet de la discution. Amicalement

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  7. #126
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Poster par DonPanic
    Posté par glevesque
    Ici ce que je voulais dire, c'est que tout la structure interne de la particule et des particukes vont rétrécire en y inclueant les orbitacles de la structure électronique.
    Si tel était le cas, tout objet lancé à des vitesses relativistes se tranformerait en trou noir ce qui ne semble pas vérifié dans les accélérateurs de particules ou au GANIL
    Oui en effect, mais j’ai eu le temps d’y réfléchire un peut et voici DonPanic ma rétorique sur le sujet. Les particules (grandeur de champs de matière-énergie) ne se transformerais pas en Trou Noire ou en une singularité, mais se replirais sur elle-même jusqu’à un certain niveau dit de cohésion de grandeur minimale de champs ou point d’équilibre versus le tissus support (Éther) espace qui représente la source de toute matière et le mure de Planck. Si nous représentons les particules (grandeur de champs de matière-énergie) comme étant une sorte de replimant sur lui-même du tissus support (Éther) espace Universelle par un processus de désiquilibre quelconque de celui-ci, et donc de moindre énergie versus l’essance du tissus espace original. Cette représentation en 2D par des cyllindres recourbés sur eux-même en forme de nœuds, n’est qu’une représentation très semaire et imparfaite car en fait il faudrait se représenter un certain volume du tissus d’espace environnant qui est déformé sur lui-même. Aux plus grandes valeures d’énergie-impulsion ou à la vitesse de la lumière, les particules (grandeur de champs de matière-énergie) se transforme en champs de matière-énergie (ondes) tout court. Cela veut dire qu’à la vitesse de la lumière les particules (grandeur de champs de matière-énergie) se transforme en onde d’énergie (champs de matière-énergie) car ne pouvant être recourbé ou déformer d’aventage. Les champs de matière-énergie (ondes) se déplace par communication successif d’une sorte de vibration du tissus support (Éther) espace Universelle, comme pour les ondes sonore dans notre atmosphère (exemple). La vitesse de la lumière corresponderais alors à une sorte de frontière qui corresponderait alors à un changement d’état dans la nature des champs de matière-énergie (ondes) versus grandeur de champs de matière-énergie (particules) par rapport au tissus support (Éther) espace. La vitesse-impulsion influence que les structures déformer en particules et ne se propage pas dans le tissus espace environnent non déformé. Voici une sorte de schéma que je vous propose pour exprimer mes impressions sur le sujet, ce n’est pas une nouvelle théorie mais juste une interprétation des phénomènes relié à la dilatation du temps, une sorte de métrique d’espace-énergie si vous voulez, mais sans rien prétendre d'autre.

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  8. Publicité
  9. #127
    charly

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Bon désoler , mais je repose alors la question de Deep turtle , et je m'en tienderais la pour le debat , es tu sur de maitriser parfaitement les travaux d'einstein ?

  10. #128
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Non pas parfaitement en effect, mais surement un peut n'est-ce pas.

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  11. #129
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Les particules (grandeur de champs de matière-énergie) ne se transformerais pas en Trou Noire ou en une singularité
    Ou plutot oui si elle fusionne avec le tissus espace originel. Mais je ne sais pas si de t'elle observation en physique des particules des haute énergie dit la dessus, mais pour ici ce n'est qu'une pure supposition associé aux fluctuation quantique.

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  12. #130
    leg

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Citation Envoyé par charly
    Bon désoler , mais je repose alors la question de Deep turtle , et je m'en tienderais la pour le debat , es tu sur de maitriser parfaitement les travaux d'einstein ?
    il est difficile de répondre au débat, par ce genre de question on peut être convaincu de la justesse des travaux da A Einstein; sans pour autant remettre en question le débat de gilles ou qu'il est tort. la question est tres interressante, qu'est ce que le temps? c'est ce qui différenci la nuit du jour ,réparti en 24 h , mais 24 h de quoi
    je réfléchi puis je revien...

  13. #131
    invite43219988

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Euh perso je n'aurai pas dit que le temps est ce qui différencie la nuit du jour. La définition me semble assez moyenne étant donné qu'il existe des endroits ou il fait toujours jour (ou presque).

  14. #132
    leg

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Citation Envoyé par Ganash
    Euh perso je n'aurai pas dit que le temps est ce qui différencie la nuit du jour. La définition me semble assez moyenne étant donné qu'il existe des endroits ou il fait toujours jour (ou presque).
    c'est exact...mais 24 h de quoi :Suite..
    Pendant ce temps on a parcouru X km autour du soleil ; on a donc une référence mesurable. Le carbone 14 perd ses particules. Je crois qu’on l’utilise pour dater l’age de l’univers très bien. Pourquoi donc ne pas avoir référencer ou quantifier l’information qu’est le temps, de cette forme… Un être vivant se désagrège, perd ses particules au bout d’un certain temps ; pour ce même temps, combien le carbone 14 a perdu de particules ou de fractions de particules ? Ma durée de vie serait donc de X particules de carbone 14 . Pour toute matière, elle serait basée sur la datation au carbone 14, ce qui résout le problème dans l’espace ; mais pendant ce temps, la terre, le soleil, le système solaire ont parcouru X km, à la vitesse de n km /1 particule de c14.
    1ére constatation : il n’y a plus de voyage temporel possible, et ce quelle que soit la vitesse aussi bien pour le voyageur que celui qui est resté sur terre ; car en fin de compte, au bout de n particule de c14, il y aura deux tas de cendres, et probablement que mon vaisseau aura aussi subi l’effet du temps ; (il n’a jamais été constaté que le c14 se désagrège plus vite dans l’espace que sur terre, sinon il faudrait revoir la datation de l’univers.) car je ne vois pas comment le carbone 14 pourrait ne plus perdre de particules et ce, même à la vitesse de la lumière, ce qui, bien entendu, deviendrait encore plus absurde si le c14 augmentait en nombre de particules…(dans le cas ou l’effet de la vitesse rajeuni)
    Tout deviendrait à peu près uniforme, y compris la vitesse de la lumière se déplaçant à la vitesse de n km /1 c14. Y-a t’il quelque chose qui va plus vite, peut-être le graviton ou une particule quantique, parcourt plus de km pour une particule 14. 2 ème constatation : il n’y a plus de déformation du temps c 14, placé dans l’espace. Lorsqu’il aura perdu une particule, combien notre système aura parcouru de km, ainsi que la terre autour du soleil, et aussi la lumière ?
    On aura quantifié le temps par rapport au c14 et non par rapport à ‘jour, nuit, jour…’ ‘carotte, banane, carotte…’ car comme le fait constater Gilles et tout le monde, le temps agit sur les particules, sur l’univers en expansion, combien depuis le BB a-t’il parcouru de km, dans toutes les directions. Pendant ce même temps, combien le c14 a perdu de particules « dimension temporelle » ?
    Question : est-ce que le c14 se désagrège plus vite en restant immobile sur terre, donc soumis à la traction, que dans une navette qui accélère pour s’arracher à la traction terrestre ; comparez ensuite les deux morceaux de c14 isolés de la même manière sous vide, sur terre et dans la navette. La navette allant plus vite que la terre et dans la même direction, parcourra plus de km autour du soleil pour une particule de c14 placée dans l’espace. Pour cette même période de temps c14
    « carbone positionné dans l’espace » combien de temps s’est-il passé dans la navette et sur terre en ayant contrôlé le temps de c14 dans la navette et sur terre ?
    Je pense : si cela est faisable, on aura vraiment une idée de ce qu’est le temps universel ainsi que l’action de la force gravitationnelle sur le temps.
    Je crois qu’à priori que la différence avec une horloge atomique, c’est qu’il s’agit d’un mécanisme construit où certaines forces peuvent agir sur ce mécanisme : l’accélérer ou le ralentir.a bientôt

  15. Publicité
  16. #133
    leg

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    lire: attraction et non pas la traction, escuzez moi

  17. #134
    deep_turtle

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    (il n’a jamais été constaté que le c14 se désagrège plus vite dans l’espace que sur terre, sinon il faudrait revoir la datation de l’univers.) car je ne vois pas comment le carbone 14 pourrait ne plus perdre de particules et ce, même à la vitesse de la lumière, ce qui, bien entendu, deviendrait encore plus absurde si le c14 augmentait en nombre de particules…(dans le cas ou l’effet de la vitesse rajeuni)
    Houla... Si !! Bon, on ne le voit pas directement le carbone 14, mais de toutes facons ce n'est pas lui qui est utilise pour dater l'Univers (il se désintègre bien trop rapidement aux échelles de temps qui intéressent les cosmologistes, et il est bien trop rare dans l'espace). Par contre, cet effet est observé sans aucun doute, dans de nombreuses expériences : d'autres particules instables se désintègrent moins vite quand leur vitesse augmente. Plus leur vitesse approche celle de la lumière, plus elles sont stables. (C'est vrai aussi pour le carbone 14, ma remarque précédente disait juste qu'on n'observe pas directement cet effet sur cet élément).

  18. #135
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Il est vrai que la durée de demi vie du carbonne 14 est trop courte pour effectuer de t'elle mesure porter sur l'Univers, elle est de plus de 5000 ans je crois, mais il existe d'autres éléments isotopique et radioactif dans la nature qui ont des durées de demi vie encore beaucoup plus long et s'aprochant de plusieurs milliards d'années. Et il est vrai également que cette isotope à de très forte probabilité de ce désintégrer moins rapidement et d'augmenter ainssi sa durée de demi vie, car il est prit dans un référentiel relativiste et ceci par le fait de l'augmentation de sa stabilité vibratoire interne qu'il subira et que les formulations de temporalité relativiste démontre bien.

    Mais cependant ce que leg veut illustrer est a mon avis très conforme à une nouvelle forme d'interprétation porté sur les mesures et les observations associé à la dimension temporelle du temps et cela pouvant être effectué en plus de manière Universelle. Car cela étant relié aux comportement vibratoire d'un de ces propres constituant atomiques et donc qui se trouve de manière plus ou moins uniforme et cela qu'importe la quantité de ce dernier à travers l'Univers. Il illuste une méthode qui est associée à la propriété vibratoire de la matière et qui est relier du même cout plus directement aux différents référentielles d'impulsion-vitesse. Il démontre également les véritables effects persus et observés sur la matière-énergie par l'interprétation de la variable temps relativiste. Il s'agit en fait d'une autre manière de mesurer le temps, non pas par des tic tac cette fois-ci mais belle et bien attaché aux différentes propriété intrincèques de la matière-énergie, et qui est relié d'ailleur étroitement aux différents paramêtres d'impulsion-vitesse vibratoire de chaques référentiel, mais dont l'unitée élémentaire de mesure est Universelle, sa valeure indique l'état du référentiel vibratoire.

    Je crois qu’à priori que la différence avec une horloge atomique, c’est qu’il s’agit d’un mécanisme construit où certaines forces peuvent agir sur ce mécanisme : l’accélérer ou le ralentir
    Entièrement d'accord avec toi, elle est constituée d'atomes qui subissent les même effects vibratoire selon ses paramêtres d'impulsions.

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  19. #136
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut Deep_turtle

    Ici je ne veut pas paraitre impolit, mais je me lanse quand même. Charly et moi nous te demandons de bien vouloir réagir au poste 126 ci-haut SVP. Amicalement

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  20. #137
    leg

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Citation Envoyé par deep_turtle
    Houla... Si !! Bon, on ne le voit pas directement le carbone 14, mais de toutes facons ce n'est pas lui qui est utilise pour dater l'Univers (il se désintègre bien trop rapidement aux échelles de temps qui intéressent les cosmologistes, et il est bien trop rare dans l'espace). Par contre, cet effet est observé sans aucun doute, dans de nombreuses expériences : d'autres particules instables se désintègrent moins vite quand leur vitesse augmente. Plus leur vitesse approche celle de la lumière, plus elles sont stables. (C'est vrai aussi pour le carbone 14, ma remarque précédente disait juste qu'on n'observe pas directement cet effet sur cet élément).
    bonjour deep, c'est bien le but de ce débat , on ne sait pas ce qu'est le temps..et quand bien même la vitesse stabilise certaine particule, ce n'est pas forcément le temps unniversel qui se stabilise... d'où peu être, les problèmes d'unification de la théorie générale avec l'univers quantique. comme gilles,du moins je pense, que le parametre temps que l'on utilise est faux car à mon avis il n'est pas universel , mais cela n'engage que moi

  21. #138
    Gaétan

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Ben non, le temps n'est pas universel, il est relatif. La seule chose qui soit absolue, c'est que tout est relatif.
    [je viens un peu mettre mes pieds dans le plat ]

  22. Publicité
  23. #139
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut

    [je viens un peu mettre mes pieds dans le plat ]
    Et oui et vut que tu fait maintenent partie de la gang, j'en profite pour te dire amicalement le bonjours en passent. Mais je te laissera pas nous quitter comme ca sans nous fournir une petite explication supplémentaire de ta par.

    Ben non, le temps n'est pas universel, il est relatif. La seule chose qui soit absolue, c'est que tout est relatif.
    Oui je suis entièrement d'accord avec toi, mais avout que cela est très facile à affirmer ou a dire selon les prostulats de la relativité générale, qui sont je le répetes tout a fait juste et valable selon nos conceptions thèorique actuelle. Mais s'agit-il d'une véritable interprétation dimentionnelle attaché au temps pour décrir les phénomènes observés et observable, soit sur le plan relatife des choses mais émergent plutot à partire de certaines propriété comportementales de la matière-énergie qui est Universelle. Mais en dehord du cadre purement théorique et relativiste de la chose, qu'elles sont les effects véritable des relations de proportionnalité de v2/c2 qui détermine en fait des courbes d'impulsion différentielle du monde matérielle et de la matérialité des choses. Selon toi de quoi s'agit-il véritablement.

    bonjour deep, c'est bien le but de ce débat, on ne sait pas ce qu'est le temps..et quand bien même la vitesse stabilise certaine particule, ce n'est pas forcément le temps unniversel qui se stabilise... d'où peu être, les problèmes d'unification de la théorie générale avec l'univers quantique
    Je suis complètement d'accord avec toi, vut qu'on veut quantifier un aspect qui découle de l'essance même de la nature et qui est plutot d'ordre Universelle par rapport a ses composantes de matière, mais qui est également relatifs dans ses différents paramêtres d'impulsions-vitesse-énergie, ce que décrit le relativité. Il s'agit d'un pure phénomène vibratoire qui est relié à l'impulsion différentielles de la matière-énergie ou de l'apport supplémentaire d'énergie à un système matériel tout court. Il s'agit donc d'un attribut intrésectes et Universelle de la matérialitétée des choses que nous interpréton tout simplement par la temporalité dimensionnelle par abuts du concepte ou de langage qui est attaché a la variable temps en relativité. La relativité décrit de véritable phénomène observable de la nature mais leur interprétation laisse a désirer sur le comportement véritable de la matière-énergie sur le plan Universelle des choses réelle. Et on veut en faire une simple interprétation qui découle de manière relatifs à chaque réfférentiels les uns par rapport aux autres à partir de propriété de la matière qui est pourtant Universelle. Ce lien est la l'origine de l'incompatibilité de la mécanique quantite à la relativité générale et donc qui nous permetterais de déboucher sur une véritable théorie Unitaire de relativité quantique.

    que le parametre temps que l'on utilise est faux car à mon avis il n'est pas universel , mais cela n'engage que moi
    Et moi.

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  24. #140
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut

    Le temps est un concepte de la perception purement conscience de l'homme et est axé sur le mouvement et la durée des choses qui évolut dans l'Univers. Pour l'Univers et la nature il s'agit plutot de concepte qui sont reliés à l'énergie, à l'impulsion, à la causalitée réactionnelle des choses, aux intéractions de toutes sortes etc..., et à l'aspect vibratoire de la matérialité des chose Universelle et donc finalement à toutes autre choses que la seul temporalité dimentionnelle que nous lui attribuons actuellement.

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  25. #141
    DonPanic

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Slu
    Oulalah, ça commence à faire débats de Pr Shadokos jouant à pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué

  26. #142
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut

    En quoi et pourquoi !

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  27. #143
    Mess

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut à tous,Je suis nouveau,permettez-moi de dire quelques mots sur la question:

    Il est vrai que presque tout échappe à ce malheureux cerveau qui est le notre;du moment qu'on ne peut que répondre à des questions que nous nous posons vis à vis de ce que nous croyons que cela est,ou n'est pas.

    Je vous demande humblement de réfléchir avec moi sur la question suivante:

    Et si l'univers a toujours etait là!
    Je voudrai dire par là qu'il n'y a pas de début à cet univers et qu'il n'y aura pas de fin.

    L'univers a toujours existé, et ce qui se passe c'est que toute forme de matière se transforme ;ce que nous appelons vieillir,naitre etc... Aussi,l'espace temps serait une explication proche à une réponse que notre cerveau voudrait bien l'avoir comme explication plausible.

    Que l'expansion de l'univers ne l'est peut etre pas ;si à une dimension qui nous échappe le mouvement de fuite des galaxies n'est qu'un mouvement perpétuel qui,pour le voir réellement il faudrait etre tout à fait hors de l'univers observable (si l'on puisse se permettre de le dire) pour qu'on puisse voir quel est vraiment la forme de ce mouvement qui pourrait etre un mouvement continuel et fermé.

    Ne m'en veuillez pas si j'ai parlé ainsi ;car j'ai un petit peu résumé beaucoup d'idées en des flashs qui peuvent vous paraitre incompréhensibles .

    J'attendrais des discussions dans ce sens de votre part,
    Merci.
    Cordialement,
    Mess.

  28. #144
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut Mess

    Aussi,l'espace temps serait une explication proche à une réponse que notre cerveau voudrait bien l'avoir comme explication plausible.
    Qu'elle est ton interprétation de la dimension temporelle t'elle qu'elle est formuler dans les expressions mathémathique de la relativité et refléter sur le monde réelle. Pour le reste tu exprime également mes impressions sur l'Univers, mais ici on va débatre de la question temps si tu le permet et pas des conséquences sur la dynamique Universelle que cela peut apporter, bon peut-être juste un peut, car on en finira plus tout simplement. Parcontre si tu veux aller plus loin tu peux ouvrir une nouvelle discution sur le sujet.

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  29. Publicité
  30. #145
    DonPanic

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Slu
    Citation Envoyé par glevesque
    En quoi et pourquoi ! A++
    Parce qu'il me semble que sans avoir étudié quelque peu la topologie, ces reflexions tournent à vide.

  31. #146
    OKO

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    franchement, tout ce baratin pour ne rien dire ...
    le temps c'est pas si compliqué :
    y a celui, subjectif, dont on se fout royalement en physique.
    et le temps objectif, qu'on mesure parfaitement.

    Il se trouve que le temps ne coule pas de la même façon selon la topologie d'espace dans laquelle il s'exprime.
    Plus la masse/energie du secteur est importante, plus le temps ralenti.
    Tout ceci est parfaitement énoncé dans la relativité.

    Moi je changerais le titre de ce thread en :
    le temps existe, même si glevesque ne l'a pas compris et nous invente des histoires farfelues qui vont lui faire bouillir le cerveau.

  32. #147
    charly

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Il se trouve que le temps ne coule pas de la même façon selon la topologie d'espace dans laquelle il s'exprime.
    Ah le temps coule , j'aurais juré que c'etait une dimension , pas un liquide


    Bon je rigole , j'approuve la derniere remarque , pensons que disque dure du serveur , et a sa bande passante , ne surchargeons pas trop avec des sujets qui se mordent la queu

  33. #148
    invite9321657

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut DonPanic !

    Le temps existe : c'est l'empillement de nos connaissance...
    Il n'existe donc pas objectivement en tant que telle, mais comme la direction du progrés de l'information, de l'évolution...

    Sinon Einstein à prouver que deux horloges identiques ne tourne pas à la même vitesse pour observateur donnée, mais par contre la RG signale que deux horloge syncroniser un jour, si on les fait voyagés resterons synchronisé quand on les remet côte à côte (hormis à cause de l'expension de l'univers)
    Le temps existe alors comme la conséquence de l'universalité des lois fondamentale de la physique. mais dans les équations, t n'est qu'une variable comme les autres, et il ne s'agit simplement finalement que de l'observation de la forme de l'évolution des objets dans le temps. Evolution qui nous apparait dans le temps simplement parce que nous y sommes.
    Un exemple, la pomme tombe toujours à la même vitesse. On peut étudier la trajectoire indépendament du déroullement réél de la scène. On a observé que les (même) pommes tombes toujours (au même endroit bien sur) à la même vitesse, on pourrait trés bien aussi observé que les atomes émette toujours les mêmes photon, que la température dépend toujours de la même façon de la vitesse des molécules...

  34. #149
    invite9321657

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Sinon il est probable qu'il n'y ai qu'une seul dyssimétrie qui explique l'ensemble des fléches du temps.
    Elle expliquerait que l'univers grandisse au lieu de rétrécire, que la gravité attire au lieu de repousser, que l'information s"accumule au lieu de se vider...
    D'ailleurs une bonne question : quand un objet porteur d'information envoie un message à un autre objet qui l'intègre : la flèche du temps est déjà brisé, l'inverse n'est pas possible. L'acte de copié, de dupliqué la forme de quelque chose, l'action de reproduire n'a pas de contraire et brise déjà la fléche du temps.

    Pourtant j'ai dans l'idée qu'au nivaeu quantique l'information possède une unité propre (et devient non reproductible) ce qui explique le mystère que nous montre les particules (inégalités de Bell etc..)

    J'ai la réponse :
    J'avais il y a longtemps une hypothèse simple : les objets qui apprennent (des objets qui possèdent une structure particulière susceptible de tendre spontanément vers l'ordre à une échelle donnée) ont une entropie négative à cette échelle... là résiderait la dyssimétrie : les objets qui apprenne s'organise tandis que le reste se désorganise à des échélles inférieur ou différente. Ainsi l'entropie, le temps, etc serait une dyssimétrie entre différentes échelles, différentes niveaux d'organisations, différentes quantité d'information internes... etc..
    Sur Terre l'entropie passe de la biodiversité à la diversité de la connaissance et du comportement humain par exemple... la nature (et surtout la diversité biologique) disparait peu à peu remplacé par la technologie.
    Sinon par exemple un cerveau s'organise : bien sur ça consomme de l'énergie et l'entropie thermodynamique est positive, mais en contre partie, sa organise la Terre....

  35. #150
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut DonPanic

    Parce qu'il me semble que sans avoir étudié quelque peu la topologie, ces reflexions tournent à vide.
    Je sais que l'on déborde un peut du cadre de la question principale de ce poste et sur la question de la topologie je n'exprimes que des réflexions sans trop lui apporter un véritable support ni fondement mathématique réel, et je suis donc parfaitement en accord avec toi la-dessus qu'il ne s'agit que d'une simple vision de l'esprit, une simple et pure interprétation du phénomène sans trop de valeure scientifique. Mais pourtant il existe bien ce phénomène, il est mesurer et attesté par les prémisses de la relativité, alors pourquoi tu me dit pas ce que toi tu en pense réellement sur le fond du sujet (v/c), toi (et bien d'autres) qui a pourtant une formation et une compréhension appoprié sur le sujet en question. Explique moi pourquoi mon interprétation qui est axée sur les formulations mathématiques relativiste que je transpose dans les différents comportements de la matière-énergie du monde réel et qui sont porté sur l'aspect et la variabilité de la temporalité dimentionnelle qui est associé à la variable temps, n'est pas ou ne peut-être valide.

    Tu sais que je cherche en fait à comprendre mieu le sujet et que ceux qui ont les compétences pour intervenir fuit plutot la question, alors sans aides supplémentaire qualifier venant de l'extérieur, commant veut-tu qu'ont ne partent pas à la dérive dans nos différentes interprétations. Ce que je cherche finalement à comprendre c'est commant la matière réagit vraiment à tout ca et selons les prémistes relativiste qui les encadres, sans utiliser les mots dilatation du temps ou dimension temporelle qui sont trop relier de près qu'a l'aspect mathématique de la chose.

    Alors pourquoi n'ège pas encore recu de réponce de la par des spécialistes de la question !

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

Page 5 sur 12 PremièrePremière 5 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Einstein et le temps ?
    Par jpvr dans le forum Physique
    Réponses: 102
    Dernier message: 14/07/2009, 15h01
  2. Réponses: 8
    Dernier message: 29/05/2006, 20h47