Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

la liberté par excès est-elle un danger pour la société?



  1. #1
    taurus95

    la liberté par excès est-elle un danger pour la société?


    ------

    S'il n'y avait aucune limite à la liberté, est-ce que ce ne serait pas un inconvénient, un danger pour l'homme, la société et/ou l'humanité ?

    -----

  2. #2
    quetzal

    Re : la liberté par excès est-elle un danger pour la société?

    la liberté de l'individu par rapport au groupe n'est pas sans poser de problème au groupe... d'ailleurs ce n'est pas pour rien que nous nous somme battu pour celle-ci il y a deux cent ans de cela, et aujourd'hui encore pour la présever...

    c'est que cette famueuse liberté pose tellement de problème, que certain estime de leur droit divin ou autre qu'il est préférable que celle-ci ne soit dans les mains que de quelques uns et non entre les mains de tous... en fait même la démocratie n'echappe pas ce shémas, puisque elle est la liberté pour une partie du peuple d'exercer le un libre pouvoir sur une autre partie du peuple... disont qu'en se sens, ce qui est bien c'est que l'on a au moins la possibilité de changer de tyran de temps en temps..

    la liberté, c'est a dire la possibilité de réalisation de tous ces desirs et se sans en etre entravé ni empeché est sans doute un fait impossible en société, si cet etat existais vraiment, il serais comparable a une sorte d'etat de nature, ou la loi du plus fort, les lois darwinienne de selection des individus serait force et loi, et ou la fable de la fontainne le loup et l'agneau, une réalité... la liberté s'apparente le plus souvant a la liberté du plus fort sur le plus faible... et ce sans que le plus faible ne puisse rien y redire...
    ce que propse rousseau, dans le contrat social es t justement de poser la loi comme garrant des libertés de tous envers tous... dire que tout le monde est libre, c'est dire que tout le monde a les même droit d'exercé sa liberté, mais d'etre aussi protégé des liberté que pourrait prendre un tiers contre soi ou ses proche ou contre quiconque...

    ainsi vivre dans cette société là, signifie perdre sa liberté première cette liberté absolue, pour une liberté de tous, et donc de soi, liberté, droit et devoir definie par la loi commune et que nul n'est sencé ignoré(même si illétré), de fait la loi permet avant tout de restreindre la liberté originelle, naturelle, mais inégalitaire parceque dans l'etat de nature, l'inégalité des chances est acquise dès le premier cris de l'humain...

    l'etat de droit qui découle de la loi, permet de prononcer l'egalité de tous devant la loi... et ce dès la naissance... chaque etre huamin nait avec des droits fondamentaux inaliénable... droit inaliénable et inprescriptible dont nul ne saurait prendre de liberté a leurs encontres sans etre légitimement inquiété par la société elle-même, et l'etat vecteur de la loi commune, et ayant le monopole et la légitimité de la coercition, de la force... légitimité qu'il détient de droit par le contrat, de tout les membres de la société..

    ainsi il est facile de voir qu'il existe deux forme de liberté... l'une naturelle, inhumaine car d'un ordre naturel voir bestial, et une autre forme de liberté celle acquise par la volont des hommes d'unir leur force dans une idée du bien commun, pour un bien commun...

    et il faut bien faire la différence entre ces deux formes de liberté... l'une tend vers une forme inégalitaire de société, ou la loi du plus fort, la loi naturelle a force droit et loi... et la société huamine, ou l'egalité des droits et des chances sont clairement etablie comme norme de vie humaine en société... et non bestiale...

Discussions similaires

  1. Réponses: 24
    Dernier message: 04/06/2007, 16h46
  2. La réalité est-elle crée par l'observateur?
    Par anton dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 76
    Dernier message: 10/03/2007, 01h41
  3. la taille mannequin est elle une norme dans notre societe acutelle ?
    Par LODRAY dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/01/2007, 22h31
  4. La liberté, fléau de notre société ?
    Par shokin dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 38
    Dernier message: 26/01/2005, 20h24