Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 70

Qu'est-ce que la vérité?



  1. #31
    quetzal

    Re : Qu'est-ce que la vérité?


    ------

    oui je veux bien sauf qu'il n'est pas possible de douter du doute... faire cette opération n'a de sens logique, puisque tu nie par le doute le moyen que tu emploies(le doute). c'est une operande logique qui fait appel a elle-même, en se niant elle-même... de même qu'il n'est pas possible de douter, de tout ce qui transcendant au doute, car portant l'efficiance de cette opération logique, de questionement de la validité et de la véracité d'un quelquechose a la conscience..
    c'est sans doute(hihihi) l'angle mort de la méthode cartesienne, qui ne peut remettre en cause ce qui est en aval de ce moyen... mais peut simplment les comptempler comme fait de ce que l'on nomme l'esprit. ou la pensée, au choix. ce sont donnée préalable a toute critique d'un quelquechose... mais bon je ne m'attarde pas..

    A+

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    quetzal

    Re : Qu'est-ce que la vérité?

    Citation Envoyé par Evil.Saien
    Salut,
    j'ai un petit point de vu sans prétention, n'éyant pas ma barbe de philosophe...

    Pour moi la vérité est uniquement ce qui se passe dans la nature, c'est qui est observable. Tout phénomène existant ou s'étant produit est la vérité.

    Par contre, dès que l'on observe cette vérité, alors elle ne l'est plus. L'obervation, avec n'importe quel instrument, et je parle bien de n'importe quelle obresvation, aussi bien physique et humaine, modifie la vérité naturelle. En effet, prenons par exemple tout les instruments de mesures qui ont tous une résolution limité, tous les modèles physiques qui ne gouverne pas la nature, mais essaye de lui coller le mieux possible, et j'en passe...
    mais tu te retrouve avec un gros problème de logique, comment fait pour savoir qu'il y a une Nature vrai, puisque tu n'a qu'un point de vue, le tiens, et que dit que celui-ci ne decrit pas le vrai??

    ces crétois sont tous des menteurs, c'est un crétois qui me la dit...(hihihi)

  4. #33
    ventout

    Re : Qu'est-ce que la vérité?

    rep. à quetzal:

    précisément: il faut distinguer le doute au sujet DU JUGEMENT que l'on a au sujet d'une expérience du doute de bien faire une expérience (l'expérience elle-même ! et pas le jugement).

    or, si tu doutes dee faire une expérience, quoi qu'elle soit, alors tu devras aussi douter de bien faire l'expérience même d'en douter.

    quand c'est plus précis, c'est plus clair, en effet.

    pour ce qui est de "savoir qu'il y a une nature vraie" je ne me sens pas privé des moyens utilisés par les autres philosophes...
    et ensuite "une nature vraie" est une étiquette, un jugement collé sur une expérience sensible et intellectuelle etc...

  5. #34
    philipp

    Re : Qu'est-ce que la vérité?

    Bonjour


    tu dis " interressant, mais si l'on ne doute pas de ce que l'on vit quand on le vit, est-il toutefois impossible de douter de ce que l'on vit?? ".....quel est le sens de cette question? le fait est il le doute ou l'absence de doute ? et quand il y a doute qui pose la question du doute?......ce qu'on vit est ce qu'on vit....soyons simple ( pas simpliste)......seule la pensée idenfiée à l'expérience "moi" qui est une expérience limitée au processus "moi" pose la question du doute ......la conscience qui voit ne pose pas cette question , elle est....


    tu dis " car, est-il possible en conscience de se refuser a toute reflexion sur ce qu'est le monde??? ".....qui parle de refuser quoique ce soit?....nous parlons de compréhension radicale et directe....qui va comprendre et poser les questions du sens?...la pensé/moi ou la conscience ?....ce n'est pas du tout la même chose.....la question de la conscience de quelle instance pose les questions et de la connaissance directe que nous en avons est fondammentale puisqu'elle est la source de la recherche..non?

    tu dis " si l'on prend l'expérience subjective comme source de toute verité, que faire alors des sciences?? ....la base de toute construction de connaissance scientifique est toujours la subjectivité....car c'est la conscience subjective de l'observateur , le fondement qui détermine le cadre de ce qu'il nomme "objectivité"......le fait premier de la science serait donc être de découvrir ce que signifie d'être pleinement conscient d'une observation directe en pleine conscience et non tronquée de la pensée/moi du monde sensible........

    tu dis " puisqu'elle ne disent que le faux, puisque en toute bonne logique subjective, la terre ne tourne pas autours du soleil, celle-ci ne peut-etre que plate avec des bords, et le soleil se lève a l'est en se couchant a l'ouest... ouse trouve la source du vrai, dans l'expérience, ou dans la compréhension que nous avons de nos expériences???..."....la source du vrai selon ce que j'en vois et donc de l' appréhension de la connaissance objective du réel ....est en premier lieu dans la conscience consciente globale de l'observateur.....dans sa relation à ce qui est observé...et non pas dans la projection de la conscience pensée/moi sur l'objet observé....amicalement

  6. #35
    philipp

    Re : Qu'est-ce que la vérité?

    bonjour


    tu dis " Une autre facette que je voulais montrer est que l'expérience "telle quelle" n'est pas seulement, comme maintenant, un objet de la pensée. Je dirais que le terrain de l'expérience CONTIENT celui de la pensée et ainsi, si l'on peut dire, toute pensée est un "objet" de l'expérience (un peu comme si un autre regard était en train d'observer tout ce que l'on pense de l'extérieur de la pensée et à partir du terrain de l'expérience qui contient tout). "....oui tout à fait à ce jour la science aborde l'expérience comme un objet de la pensée..je dirai surtout comme un objet de la pensée /moi....alors qu'effectivement l'expérience "telle quelle" telle que tu la définie contient l'expérience de la pensée et aussi bien entendu celle de l'expérience "moi"....

    tu dis " Et aussi, tu opposes notre conditionnement passé et le "moi" à l'expérience "telle quelle" alors que, dans ma façon de penser et dans mon expérience, j'insiste sur ce que TOUT cela même est DEDANS l'expérience "telle quelle".
    Même la pensée qui persisterait à opposer "quelque chose" à l'expérience "telle quelle" appartient aussi à l'expérience "telle quelle". Le sentiment est d'y être englouti absolument: avec la totalité de tout ce que l'on en pense ! ..oui parfaitement..l'expérience "telle quelle" contient tout...car elle "est" le tout....mais regarde bien que je n'oppose rien du tout..d'abord notre conditionnement n'est pas différent de l'expérience "moi"..le conditionement "est" le moi.....et rien n'est opposer à rien......je dis que la conscience pensée/moi est ce que tu nommes l'expérience "telle quelle" car c'est elle qui se perçoit en tant que expérience totale "telle quelle".....et que cette conscience d'elle même en tant qu'expérience qui contient tout est tronquée....car elle est perçue par elle même à travers le filtre d'une des parties qui la compose.....la partie se croit être le tout.....mais il n' y a là dedans aucune dualité ni opposition.....l'expérience "telle quelle" se perçoit elle même à travers le filtre limité d'une partie d'elle même.....amicalement

  7. #36
    Evil.Saien

    Re : Qu'est-ce que la vérité?

    Re,
    je m'appercoit en lisant quelques posts par ci par la qu'on se penche plutot sur des questions telles que "y-a-t'il une vérité ?" ou "comment l'observer ?", mais restons bien dans le sujet, a savoir qu'est-ce que la vérité !
    Que pouvons-nous qualifier de vrai est deja hors sujet, n'ayant pas définie le sens de vrai...
    Donc voila la question, ca veut dire quoi vrai ?
    A nouveau, sans vouloir jouer les kundera, je dirai que ce qui est vrai est ce qui est, qui existe. Ce qui a éxisté ou qui s'est produit a été vrai, c'est une vérité du passé.
    Mais est-ce vraiment le cas ? La vérité peut-elle vraiment etre unique ? Difficile a dire, et meme je me demande si le fait que nous soyons tous différent implique que nous ne pouvons pas détenir la meme vérité qui par definition est unique, comme il n'y a qu'une seule histoire et un seul déroulement des choses...
    Toutefois, pouvons-nous restreindre cette definition a seulement ce qui a été ou ce qui est ? Ne pouvons-nous pas ignorer le fait que la vérité se doit d'etre unique ? Si je prend l'exemple d'une personne qui hallucine, pour lui ses visions son vrai, il les voit aussi clairement que le soleil dans le ciel...
    Ainsi, aucun de nous ne peut la connaitre...
    Je vais pas ecrire un roman, mais aimerait qu'on se penche peut etre plus sur le sens profond du mot verité sans invoquer tout ce qui va autour

  8. Publicité
  9. #37
    philipp

    Re : Qu'est-ce que la vérité?

    Bonjour

    tu dis " je m'appercoit en lisant quelques posts par ci par la qu'on se penche plutot sur des questions telles que "y-a-t'il une vérité ?" ou "comment l'observer ?", mais restons bien dans le sujet, a savoir qu'est-ce que la vérité !
    Que pouvons-nous qualifier de vrai est deja hors sujet, n'ayant pas définie le sens de vrai...".

    Le problème est sans fin tel que tu le poses....si tu dis que parler du vrai est déjà hors sujet , alors dès qu'on touche à un autre mot que le mot du départ pour définir le premier on est hors sujet...or pour définir un mot on se sert des autres....toute la langue est ainsi....

    A la question " qu'est ce que la vérité?"...on peut ergoter mille ans si on veut....la vérité relative? absolue? en soi? par rapport à un objet?........etc etc......il n'est pas nécéssaire de faire compliqué pour se prouver qu'on est peut pas trop bête non ? sourire.... à mon sens le simple est toujours ce qu'il y a de mieux .....donc "qu'est ce que la vérité"....pour moi c'est ce qui fait sens pour l'observateur par rapport à l'objet observé au moment de son observation.......en d'autres termes l'homme perçoit le monde sensible à travers la conscience qu'il en a ....

    Le problème n'est donc pas la question de la vérité en tant qu'objet de l'observation de l'observateur mais la vérité c'est avant tout la conscientisation de la conscience de l'observateur qui la détermine .....d'où d'où regardons nous en nous ?... "quoi" regarde?....quelle conscience avons nous de lce qui voit en nous ?...est le "moi" et tout le champ d'expériences passées "moi" ?...est ce la totalité de la conscience?....

  10. #38
    quetzal

    Re : Qu'est-ce que la vérité?

    phillip et ventout,
    je ne saurais que vous montrer ce qu'est vraiment l'expérience inérente a toute perception, celle en qui vous croyez dur comme fer... j'espère que vous n'avez deja pas fait un tour par ce post.. et bonne reflexion a propos du vrai dans l'expérience du monde... qui n'est somme toute qu'un jugement a priori non-conscient sur toute chose... et non une réelle source possible de vérité de première instance du moins sans le jugement conscient qui y participe par la suite... a tort ou a raison
    vous allez voir comment votre cerveau travaille... ce qui n'est pas inintérrésant en soi... mais dur, puisque nous n'avons aucun moyen de changer un mode perceptif une fois que celui-ci est acquis.. que celui-ci soit bon ou mauvais...
    http://forums.futura-sciences.com/sh...ad.php?t=15960
    a+

    amicalement...

  11. #39
    glevesque

    Re : Qu'est-ce que la vérité?

    Salut

    La liberté absolut ne peut exister en soi, vut que la conscience qui conscientise les choses est elle-même délimité par différents processus neurobiologique qui la limite en interprétation et en conception manifestable sur le plan matérielle des choses dont elle est constitué. Parcontre la liberté persus de manière sensible par rapport à notre perception des choses et qui découle de par tout ca, 'elle' existe belle et bien, c'est le fruit d'une perception dans l'absolubilité des choses permises et permit de par l'éssence et la substance de la chose qui percois. La conscientisation consciente des choses ne peut aller au-delà de ce qu'elle concoit et percoit, ainsi elle ne pourra pas vivre en tout réalité immaginable dans ses propre rèves qui définisses sa réalité perseptible et subjectible qu'elle percois quant celle-ci est endormit par exemple.

    Il existe une réalité qui est d'ordre absolut, elle est là toute autour de nous et englobe tout l'Univers dans un tout. Mais elles nous est pas accéssibles de par nos sens et dans son intégrité intégrale de par notre propre nature délimité et limité à l'intérieur de celle-ci, de cette véritable réalité et de vérité absolut. Le contenu ne peut qu'observer qu'une partie de l'ensemble du contenent et le contenent dans son intégralité est la seul véritable réalité et vérité absolut.

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  12. #40
    Heimdall-asgard

    Re : Qu'est-ce que la vérité?

    chapo bas a tous,

    pour certain, la vérité est l'accord d'une idée avec l'objet auquel elle se rapporte. un paquet d'idée tenues logiquement ensemble correspond avec un paquet de phénomènes physiques causalement enchainé.
    il y a copie dans la pensé, en phénomène psychiquo-physiquo-chimique, de l'enchainement causal interprété.

    vas est viens entre experience et théorisation permet de s'en approcher...de trouver la vérité....jusqu'a preuve du contraire par un fait contredisant la théorie...

    je vois la vie comme une rétro action de la matiere sur elle meme, c'est pour ca que c'est interessant de s'interesser

    bien a vous,

  13. #41
    philipp

    Re : Qu'est-ce que la vérité?

    bonjour


    tu dis " vous allez voir comment votre cerveau travaille... ce qui n'est pas inintérrésant en soi... mais dur, puisque nous n'avons aucun moyen de changer un mode perceptif une fois que celui-ci est acquis.. que celui-ci soit bon ou mauvais..."

    Tu sais des effets trompe l'oeil de ce genre il en existe plein....mais cela ne prouve rien de plus qu'en présence d'une image pas clairement identifiable, le cerveau ne l'identifie pas clairement....sourire......

    le problème du contact avec le monde sensible n'est pas la possible difficulté voir l'impossibilité d'identifier ce qui est perçu en terme d'interprétation.....çà n'a rien à voir......le cerveau se fait une représentation de ce qu'il perçoit et la pensée qui est un processus d'identification des représentations perçues entre autre va identifier la représentation perçue avec une nouvelle représentation....un signifiant.....et à chaque fois qu'elle reverra l'objet en question elle le re-connait....dans un second temps elle interprète pour donner du sens mais c'est un autre problème....c'est l'interprétation qui pose problème dont tu parle parce qu'il est possible d'identifier plusoeirs représentations....

    mais la question de la vérité que je soulève ne se passe pas à ce niveau là de perception.....qui relève de la mécanique du cerveau.....je parle de la relation de la conscience consciente à ce qu'elle perçoit......en d'autre terme je dis qu'une petite partie qui est le "moi" et qui est lui même un conglomérat d'expériences passées et enregistrées en mémoire sert de filtre entre lui même et ce qu'il perçoit du monde sensible.....d'où que la réalité perçue du monde sensible est toujours tronquée car filtrée par l'expérience "moi" .....ce qui empêche la totalité de la conscience d'être en relation avec le monde sensible.....en d'autre terme le "moi" n'est pas la totalité de la conscience mais un processus de réaction du passé....ce qui empêche notre conscience d'entrer en contact dans l'instant avec le monde sensible....et c'est ce contact qui est la rencontre avec la vérité de ce qui est......

  14. #42
    philipp

    Re : Qu'est-ce que la vérité?

    Bonjour Glevesque

    tu dis " La liberté absolut ne peut exister en soi, vut que la conscience qui conscientise les choses est elle-même délimité par différents processus neurobiologique qui la limite en interprétation et en conception manifestable sur le plan matérielle des choses dont elle est constitué"...

    .cela n'est vrai que si on se place du point de vue de la pensée qui est toujours relative et projective vers le passé ou le futur quand elle est identifiée au processus d'expériences "moi" dans sa relation au monde sensible...mais en terme de conscientisation globale dans l'instant.....sans que ce soit le processu "moi" qui filtre et relativise la peception à la limite de ce qu'il est les choses sont bien différentes..alors dans ce cas la perception du réel de l'instant est absolu....car c'est la totalité de la conscience consciente qui est en contact direct avec le réel.....et la question de l'absolu de la vérité n'a plus de sens sauf en terme de pensée mais pas de conscience.....amicalement

  15. Publicité
  16. #43
    Heimdall-asgard

    Re : Qu'est-ce que la vérité?

    sI la vérité n'existe pas...cette phrase ne peut etre vraie, non?
    DONC la vérité existe cqfd

  17. #44
    invite9321657

    Re : Qu'est-ce que la vérité?

    Vous avez de ces idées..
    A mon avis, la vérité est unique et inaccessible, mais elle existe.. cependant un ensemble de concepte peut, avec plus ou moins d'abstraction, imiter la forme de la réalité. l'absstraction maximum vient du fait que le sens et uniquement définit par une association arbitraire mais partagé par tous.. un chat c'est l'animal qui fait miaou, qui à des poils etc, mais on ne sait pas vraiement ce qu'est un chat avant d'en voir un.. l'association entre les symboles "chat" et l'animal réél (en imaginant qu'on l'est sous les yeux) est une convention... le language..

    Maintenant concernant la véracité des propositions... : un concepte représente par convention un aspect de la réalité, une partie. Les concepte peuvent être combiné associé, selon une logique.
    Avec "Le chat", "être sous" et "la table" je peut faire : "le chat est sous la table"... la proposition n'est pas forcément vrai.. pourquoi ? parce que la réalité tel qu'on l'observe n'est à chaque qu'instant qu'une partie des réalités possibles.. (cependant il n'est pas exclue que toute proposition soit toujours vrai quelque part, ailleurs)
    Même pire, certaine proposition, ou combinaison de concepte n'ont pas de sens...les conceptes ne sont jamais qu'une généralisation de la réalité... il n'y a jamais aucune égalité parfaite entre la réalité et une de ses descriptions. cependant la proposition, sans être la réalité complête peut-être absolument vrai.. il y a bien des moments ou "le chat est sous la table" est totalement vrai et ou c'est indiscutable..
    Donc pour moi il existe bien des propositions absolument vrai qu'on peut qualifier de "vérité". L'ensemble de ces propositions tend vers la réalité absolue... La vérité... mais seul la limite de toute est la vérité, et aucun n'est à elle seul suffisante pour être la réalité..

  18. #45
    philipp

    Re : Qu'est-ce que la vérité?

    "sI la vérité n'existe pas...cette phrase ne peut etre vraie, non"

    cette phrase est une acrobatie intellectuelle....

  19. #46
    quetzal


  20. #47
    philipp

    Re : Qu'est-ce que la vérité?

    je maintiens ce que je te dis...je te parle de conscientisation.....et tu me réponds sur le registre de l'amusement de l'esprit et ses facéties...la pensée identifiée au "moi" porte en elle ses limites et ses contradictions car elle est limitée et contradictoire car elle est une partie et non le tout....

  21. #48
    invite9321657

    Re : Qu'est-ce que la vérité?

    Citation Envoyé par Heimdall-asgard
    sI la vérité n'existe pas...cette phrase ne peut etre vraie, non?
    DONC la vérité existe cqfd
    mais à mon avis "ceci n'est pas une phrase."
    tu parle de la phrase... hors la phrase décrit uniquement les symboles qui la compose, elle ne parle en rien de la réalité..
    il suffit d'imaginer cote à cote l'ensemble des phrases et la réalité, en reliant les choses avec ce à quoi elle se réfaire.. peut importe que la phrase qui parle d'elle même invalide le concepte "Vérité", qui lui fait référence aux association qui relit la réalité et le signifiant.. donc que la phrase soit vrai ou fausse n'a aucune importance, puisqu'elle ne parle que d'elle même et pas de la réalité... et le sens n'est pas dans la réalité, mais uniquement dans notre cerveau...
    J'ai mieux comme non sens sinon :
    "le temps est une famille de bleus différents, chacun grand mangeur de mur de Berlin"...
    Cette phrase est elle vrai ou fausse ? (on oublie qu'il y a aussi justement l'option "ceci n'est pas une phrase")
    et celle là
    "Le la bleu champignon tartiflette mange en piscine"
    Vrai ou faux ?

    Et là vous me direz "ça ne veux rien dire !" précisément...
    tout comme "si la vérité n'existe pas...cette phrase ne peut etre vraie, non?"... ne veut rien dire..
    Dernière modification par invite9321657 ; 13/01/2005 à 12h43.

  22. Publicité
  23. #49
    chronos

    Re : Qu'est-ce que la vérité?

    Bonjour à tous,

    Après vos remarquables réflexions qui m'ont beaucoup éclairé (j'aime vous lire mais après je sens ma pensée dès plus limitée) pardonnez au profane de vouloir s'exprimer. Bon voilà avec l'humanité apparaisse des caractéristiques intrinsèques à l'espèce aussi la vérité scientifique, l'absolu, la certitude n'existe qu'en tant que concept humain. Nous fûmes en quête d'une vérité absolue parce qu'en nous le besoin de cette quête est le fruit de la complexion de notre cerveau. Bon je m'arrête là parce que je trouve plus intéressant de vous lire. Excusez mon intervention.

  24. #50
    glevesque

    Re : Qu'est-ce que la vérité?

    Salut

    Bon voilà avec l'humanité apparaisse des caractéristiques intrinsèques à l'espèce aussi la vérité scientifique, l'absolu, la certitude n'existe qu'en tant que concept humain. Nous fûmes en quête d'une vérité absolue parce qu'en nous le besoin de cette quête est le fruit de la complexion de notre cerveau.
    Et de notre conscience, celle qui percois, interprète et s'interroge en nous interfasant à tous ca, à cette merveilleuse nature. C'est le psycologique d'ordre plus fondamentale dont parle philipp, conscience qui a consciente de ce qu'elle fait et veux et qui conscientise les choses en soi, (ou conscience phénoménale) et à travers son éssence en quelque sorte. Il y a également son éthique interprétative, associative et relationnelle en raison et en perception, qui lui vient plus directement des différentes prémisses évolutive qui sont d'ordres plus fondamentale en organisation et en structuration cérébrale qui lui son propre, et qui sont d'ordre plus instinctif pour l'individus sur le plan comportementale. Différentes formes d'embrenchement neurologique du tissus cérébrale, en sont la cause directe (mais est-ce vraiment les seules et unique causes ?), mais qui sont toujours en mode d'apprentissage de manière constante de par l'observation et les différentes interrelations qui l'unit avec son environnement et son milieu. Il s'agit du monde sensible qui est percus et donc qui est très relatif en conception de chose, sur le plan de la réelle réalité extérieurs qui se trouve tout autoure de nous et qui nous englobe en quelque sorte. Car tout dans l'Univers est composé de matière-énergie.

    Tout cela fait partie du monde sensible, ou plutot de l'interprétation du monde réelle extérieurs que nous percevons, analysons et interprétons avec nos sens et nos différentes capacités et facultées cérébrale. Ainsi les odeurs, les son, les couleurs, le gout et tout les autres sensations de toutes sortes, n'existe pas réellement en dehords de nous et de nous même, et de ceux du reste du règne animale qui percoivent le monde de cette manière. La nature a ses propres lois, qui la définise en quelque sorte et qui délimite la manifestation de tout ses différents comportements phénoménales. Cette nature est laissée à elle-même et personne ne la vraiment vut comme elle est véritablement en réalité et dans son intégralité.

    Immagine ceci, les couleures n'existe pas réellement dans la nature, seulement des phénomènes qui sont relié a ses paramêtres physique et qui sont liées à la manifestation de l'énergie des photons et exprimer en différentes longeurs d'onde, d'amplitude et de fréquence. Pour la nature, la couleure n'est donc qu'un phénomène purement de fréquence ou d'oscillation vibrato-énergétique, qui fait réagire le tout selons des lois que nous ne métrisons pas parfaitement. Les interactions électromagnétique ne sont qu'une définition interprétative de nos différentes observation comportementale d'un certain type de manifestation de la nature. Nous ne pouvons pas entrevoire en réalité l'éssence ou la substance même qui entre dans la véritable composition naturel des choses de la nature. Mais juste une tout petite forme d'interprétative qui est d'ordre sensible et qui découle directement de l'interposition que constitut l'interface qui relit notre perception neurologique à la véritable substance des choses et ceci par rapport à notre perception consciente qui conscientise et interprétes de manière consciente les choses de la nature qui sont percus.

    Donc on peut dire qu'il existe deux réalités dualiste qui existe vraiment à travers l'Univers, et qui sont entièrement opposé l'une de l'autre en définition et en substance, mais entièrement complémentaire. Il y a d'abord le plan naturel, qui est d'ordre naturalisantes des choses avec ses propres lois comportementale, et il y a la perception consciente et la conscientisation consciente des choses qui sont percus de manière sensible, subjective et de manière abstraite. Deux réalité qui se supperposes, l'une est de dimension réelle et de véritée absolut et l'autre qui est le fruit de la perceptions sensible des choses et de sa conscientisation. Donc il existe vraiment des dimensions et des vérités absolut à travers la nature, mais elles nous sont pas accéssible de par nos sens et notre perception et conscientisation. Deux Univers en justaposition, dont l'une est interprété de multiples manières par chacuns de nous, mais toujours en relation dans l'autre aux vérité et dimensions absolut.

    J'espère t'avoir démèlé un peut dans tous ca, et d'autre commentaire vont surement suivre le mien pour soit corriger ou emplifier mes propres érreur d'interprétation. Alors maintenent passons au suivant.

    PS : C'est tellement un sujet si pationnant tout ca, le mystère qui nous unit en substance avec le nature !!!!

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  25. #51
    ventout

    Re : Qu'est-ce que la vérité?

    Citation Envoyé par quetzal
    phillip et ventout,
    je ne saurais que vous montrer ce qu'est vraiment l'expérience inérente a toute perception, celle en qui vous croyez dur comme fer... j'espère que vous n'avez deja pas fait un tour par ce post.. et bonne reflexion a propos du vrai dans l'expérience du monde... qui n'est somme toute qu'un jugement a priori non-conscient sur toute chose... et non une réelle source possible de vérité de première instance du moins sans le jugement conscient qui y participe par la suite... a tort ou a raison
    vous allez voir comment votre cerveau travaille... ce qui n'est pas inintérrésant en soi... mais dur, puisque nous n'avons aucun moyen de changer un mode perceptif une fois que celui-ci est acquis.. que celui-ci soit bon ou mauvais...
    http://forums.futura-sciences.com/sh...ad.php?t=15960

    a+
    amicalement...
    "l'expérience inhérente à toute perception"
    entendons-nous bien sur les termes:
    moi j'entends par "expérience" (cf. tous mes posts précédents)
    non seulement le "sensible" mais tout ce qui se produit en l'intériorité: sentiments, pensées, etc... tout !
    il ne peut donc y avoir un observateur extérieur, une pensée qui se tienne à part et qui juge de dehors !... puisque cette pensée même et ce jugement même sont encore, toujours, inévitablement "expérience".

    Il y a le terrain de l'expérience en premier, un terrain qui couvre tout
    et sur ce terrain on trouve des sous-ensembles dont celui des jugements. L'ensemble de tous les jugements possibles et imaginables, étayés par les sublimes théories et autres preuves indubitables de la logique, du scaner et de la chimie du cerveau, par exemple, ne peuvent prévaloir sur la pure et simple expérience "telle quelle". Le monde entier des jugements est soumis au risques du faux, du doute de l'incertitude relative (est-on si souvent absolument sûr ? Comme le disait Popper, si la vie de vos parents dépendait de votre réponse à la question: cette pièce de monnaie est-elle authentique ou pas ? n'irez-vous pas le demander à un grand expert ? alors qu'en l'absence d'enjeu vous répondriez après un rapide examen: elle est authentique...) alors que l'expérience, toute expérience, le terrain entier de l'expérience et de toutes, sont EN DEHORS DU CHAMP DU DOUTE.
    C'est l'interprétation que l'on colle sur la pure expérience qui peut être sujette au doute, pas l'expérience elle-même.
    L'expérience étant absolument sûre pour ce qu'elle est en elle-même, est est VRAIE absolument: il n'y a aucun sens à en douter sauf à préférer la folie.

  26. #52
    acerfull

    Re : Qu'est-ce que la vérité?

    Qu'est ce que la vérité?

    Un mot, une définition a utiliser dans la vie de tout les jours. Un terme sans signification dans le domaine de la science et de la philosophie.

    Merci

  27. #53
    glevesque

    Re : Qu'est-ce que la vérité?

    Salut

    Un terme sans signification dans le domaine de la science et de la philosophie
    En es-tu aussi sur que ca, ou est donc ton esprit critique !!!!

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  28. #54
    acerfull

    Re : Qu'est-ce que la vérité?

    Citation Envoyé par glevesque
    Salut

    En es-tu aussi sur que ca, ou est donc ton esprit critique !!!!

    A++

    Certain!

    Car la précision scientifique s'améliore à l'infinie. Crois-tu que la terre est ronde?

  29. Publicité
  30. #55
    glevesque

    Re : Qu'est-ce que la vérité?

    Salut

    Crois-tu que la terre est ronde?
    Non, et je te dit pas pourqu'oi je pense cela, c'est juste pour te démontrer que la science s'appuis sur ce qui lui semble vrai en rationnalité et en observation, c'est une vérité parmit tent d'autre d'ailleurs....

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  31. #56
    Rhedae

    Re : Qu'est-ce que la vérité?

    salut ,

    La verité existe , il faut erreter de se prendre la tete , en disant qu'elle n'existe pas .certe, mon champ de vision est limité ; mais tt ce qui exite au dela est bien reel , la realité ne s'arrete pas a mon champ de vision , n'est-ce pas ? Par contre pour en extraire une universalité , il faut comprendre la logique de l'univers et de la vie , comprendre qui nous sommes , d'ou nous vennons et ou nous allons , ce n'est pas parce que je voi une boite , que forcement il n'y a rien dedant ,si il m'est imposible de voir dedant je doit admettre mon impuissance a voir dedant , mais cela ne remet pas en cause l'existence du dedant de cette boite ..

    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  32. #57
    quetzal

    Re : Qu'est-ce que la vérité?

    Citation Envoyé par ventout
    "l'expérience inhérente à toute perception"
    entendons-nous bien sur les termes:
    moi j'entends par "expérience" (cf. tous mes posts précédents)
    non seulement le "sensible" mais tout ce qui se produit en l'intériorité: sentiments, pensées, etc... tout !
    il ne peut donc y avoir un observateur extérieur, une pensée qui se tienne à part et qui juge de dehors !... puisque cette pensée même et ce jugement même sont encore, toujours, inévitablement "expérience".

    Il y a le terrain de l'expérience en premier, un terrain qui couvre tout
    et sur ce terrain on trouve des sous-ensembles dont celui des jugements. L'ensemble de tous les jugements possibles et imaginables, étayés par les sublimes théories et autres preuves indubitables de la logique, du scaner et de la chimie du cerveau, par exemple, ne peuvent prévaloir sur la pure et simple expérience "telle quelle". Le monde entier des jugements est soumis au risques du faux, du doute de l'incertitude relative (est-on si souvent absolument sûr ? Comme le disait Popper, si la vie de vos parents dépendait de votre réponse à la question: cette pièce de monnaie est-elle authentique ou pas ? n'irez-vous pas le demander à un grand expert ? alors qu'en l'absence d'enjeu vous répondriez après un rapide examen: elle est authentique...) alors que l'expérience, toute expérience, le terrain entier de l'expérience et de toutes, sont EN DEHORS DU CHAMP DU DOUTE.
    C'est l'interprétation que l'on colle sur la pure expérience qui peut être sujette au doute, pas l'expérience elle-même.
    L'expérience étant absolument sûre pour ce qu'elle est en elle-même, est est VRAIE absolument: il n'y a aucun sens à en douter sauf à préférer la folie.
    je veux bien, que l'on ne puisse douter de l'experience elle-même du faire une expérience... là ou ça se gate, c'est dès que celle-ci existe en tant que représentation... or si tu prend l'adage simple de husserl qui dit toute conscience est conscience de quelque chose, tu doit aussi comprendre que la notion même d'experience est lié a la conscience de ce quelque chose.. tu as donc a faire a une représentation de la conscience... mais comme je te l'ai deja montré ceci est deja un jugement sur l'en-soi de ce qui est perçu... la question du vrai, comme tu le dis n'est dans le fait de percevoir quelquechose, mais bien de savoir si la représentation est bien l'egale de la chose en soi dirais-je pour parraphraser kant...

    dans cette histoire de pièce, il y a deja tout un shemas représentatif lié a cette objet, il est rond, metalique, son tout est considéré comme une monaie d'echange... tu présupose sans doute a raison que le réel est bien egale a ce que tu perçoit, mais tu seras bien en mal de le prouver..
    si tu remplace la pièce par un texte en chinois tu verras tout de suite que c'est du chinois,mais tu seras incapable de le lire..
    et cernier point, éssaye de ne pas lire un texte en français, de ni voir que des objets graphique comme peuvent l'etre les ideograme chinois, ou bien les hieroglyphes egyptiens.. et bien tu ne le pourras pas, l'annalyse même de l'objet se faire avant même qu'il ne soit objet de conscience... oui tu fait une expérience, mais celle-ci est irrémediablement faussé par tout un tas de pré-annalyse et jugement inconscient qui n'amène a toi le conscient que ce qui a priori te seras utile dans tout ce qui est percevable...

    en ce moment par exemple je suis que tu n'entend pas le ventilateur de ton PC, mais si tu tend l'oreille vers lui il est là...
    d'une, tu n'a pas accès au réel en son entiers, deux ce qui te parviens n'est pas forcement ce qui est, puisqu'il est deja connoté...
    le vrai de ton expérience pose le problème en entiers de ce qui est vraiment perçu et du comment il perçu. c'est la je crois toute la leçon de kant dans la critique de la raison pure. il dertermine ce qui est pensable, ce qui en raison peut-etre source de verité.. c'est en cela qu'il rejete la metaphysique... et qu'il donne des outils pour saisir ce qui dans la perception est digne de foi...

    ce que descarte a fait c'est présisément cela, il a compris que toute perception pouvait-etre mise en cause, audela même du fait qu'elle sont perçut... l'ensemble du champ perceptif peut-etre mis en doute, de fait il ne reste que ce qui ne semble pas pouvoir etre mis en cause, l'identité existante de soi a travers le mouvement du doute dans l'existance d'une pensée. le tout en un instant en une intuition, celle du cogito...

    pour ma part je préfère de loin partir de ce point là, que de partir de la certitude que mes perception soit absolument juste et que celle-ci me decrive le réel dans son en-soi... j'aimerais bien,mais je nepense vriamentpas que cela soit possible...

    pour finir tu opposes la folie a toute reflexion a toute critique et a tout moyen d'investigation sur le réel... je veux bien.. mais ouvre dans ce cas unnouveaux post pour que nous debations de ce qu'est la folie?? un touriste japonais prenant sa douche en dehors de la baignoire est-il un fou??? un français faisant la même chose le serat-il??? existe-il donc un point de vue universel pour juger des chose, ou bien une multitude de point de vue relatif, tous aussi bon que les autres, et que l'on nomme culture...
    pour ma part opposé la folie, comme limite en soi a la reflexion, c'est de fait se refuser de sortir au-dela de la représentaiton moyenne née d'une culture... ce point de vue est très anciens, et se rapporte ala notion d'identité, tout les philosophes anciens, avait l'ahbitude d'aller entreles différent peuples afin de voir comment ils vivaient... et ce qui est bon chez l'un ne l'est pas forcement ailleur... dès lors nepeut-on associer la folie humaine, comme une inadaptation de l'en-soi de l'individu a une certainne norme sociale donnée, a une culture donnée... pense-tu vraiment qu'un fou d'une société parraitrais si fou que cela en dehors de sa culture... les gens le prendrais simplement pour un étranger... (a condition qu'il ne s'agisse pas bien sur de cas des plus profond, et encore, voir des aborigènes débarqué a orly, et penser avec que tout ce qu'il y a auttour d'eux n'est que pure illusion, est-ce vriament si fou que cela??? pour nous pour toi j'en suis sur, cela n'est que folie, alors que ce n'est normalité ailleurs...

    A+

  33. #58
    GottferDamnt

    Re : Qu'est-ce que la vérité?

    "La vérité n'existe pas tout est permis" Nietzsche

    Pour moi rien n'est vrai mais potentialité ! C'est un peu comme la liberté on est bien obligé de l'accepter pour faire des choix même si on a conscience que c'est illusoir !

  34. #59
    glevesque

    Re : Qu'est-ce que la vérité?

    Salut

    D'accord, mais il y a nous en nous même et il y a bien le monde extérieur qui est réelle de par sa nature. Nous l'abordons de manière consciente et par différents processus de conscientisasion. Mais le monde extérieur, le vrai et l'unique réalité non interprétative existe belle et bien. En plus il n'a pas besoins de nous pour exister. Croyez-vraiment que le monde ce créer de par notre propre et simple perceptions des choses, et bien non, nous ne faisont que découvrir et interpréter ce merveilleut monde qui est en substance en dehore de tout conscientisation possible de sa véritable et réelle nature fondamentale, car pour nous il s'agit que de perception et d'interprétation d'une réalité déductive sur le plan de la conscientisation des choses et qui se trouve en dehors de nos différents processus conscient. La réalité et la vérité est é l'extérieur de nous, et c'est a nous de les découvrires par notre interface de réalité subjective qu'est notre conscience des choses interpréter et non absolut en substance. C'est nous en quelque sorte qui formons notre propre matrice de la réalité réelle et extérieurs à nous, la seul et unique vérité dans sa globalité Universelle, mais qui est d'ordre innacéssible sur le plan de la conscientisation des choses

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  35. #60
    GottferDamnt

    Re : Qu'est-ce que la vérité?

    Donc on observe la vérité en l'interprétant par le mensonge...

Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Biologie végétale] qu'est ce qu'est le partage du point de vue des végétaux
    Par ashen- dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 01/12/2007, 09h02
  2. Qu'est-ce qu'est la contraction des longueurs en RR
    Par PhysiquePower dans le forum Physique
    Réponses: 30
    Dernier message: 08/06/2006, 08h35
  3. Si je dis "à chacun sa vérité",le mot "vérité"....
    Par didie du 32 dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 11
    Dernier message: 07/03/2006, 13h17
  4. La Vérité
    Par FrB dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 16
    Dernier message: 01/12/2004, 19h45