Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 40

Le Temps !!!



  1. #1
    Yogo
    Existe t-il vraiment ou est ce une vue de l'esprit pour juxtaposer les evenements...??

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Narduccio
    C'est pas en "Philosophie" qu'il fallait mettre ce fil, mais en "Physique" ou a la rigueur en "Astronomie-Astrophysique".

  4. #3
    Coincoin
    Moi, je pense au contraire qu'il a plus sa place en philosophie... La physique se sert du temps mais n'explique pas pour autant ce que c'est réellement.

  5. #4
    Yogo
    Je n'aurais pas du perdre mon temps à faire un sujet sur le temps ou alors sur le temps qu'il fait, la météo est une seconde nature chez Nous !!! :?

  6. #5
    Narduccio
    Citation Envoyé par Yogo
    Je n'aurais pas du perdre mon temps à faire un sujet sur le temps ou alors sur le temps qu'il fait, la météo est une seconde nature chez Nous !!!
    Te voila bien aigris..



    Citation Envoyé par CoinCoin
    Moi, je pense au contraire qu'il a plus sa place en philosophie...
    Si c'est le cas développe ta pensée que l'on puisse en débattre.

    Le Temps ayant un sens (la flèche du temps) dans plusieurs phénomènes physiques, on peut penser qu'effectivement il existe. Bien qu'une expérience de Physique Quantique laisse penser qu'on pourrait inverser la flèche du temps.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    spirit
    Personnellement, je pense que le temps n'est qu'une dimension comme les dimensions de l'espace... et je ne pense donc pas que le temps ait un sens particulier en soit... tout comme l'espace... Nous pouvons juste nous déplacer dans un sens ou un autre...
    Comment peut on savoir si l'on se deplace dans un sens ou un autre ?
    Sachant que les dimensions de l'espace sont liés avec la dimension du temps... En effet, on peut prouver ceci par le fait que l'on ne peut pas se télétransporter "instantanément", c'est à dire sans notion de temps à un lieu de l'espace donné.
    De ce fait, le seul moyen de connaitre dans quel sens nous allons, c'est de changer de référentiel et donc de nous trouver dans une autre dimension qui ne serait pas liée au temps...
    Hors, des théories récentes montrent qu'une 5ème dimension infinie existerait... et donc je pense que ce n'est qu'à partir de cette 5ème dimension que nous pourrons connnaitre dans quels sens nous marchons... et voir peut être que nous avancons et reculons aléatoirment qui sait..

    Pour ceux que cela interesse la 5ème dimension voici un lien intéressant :
    http://sites.estvideo.net/kakik/5emedim.htm

  9. Publicité
  10. #7
    Narduccio
    Citation Envoyé par Spirit
    je ne pense donc pas que le temps ait un sens particulier en soit...
    Je te propose une petite expérience:
    -Tu prends une tasse (je te conseillerais bien une tasse de grande valeur, mais après tu risque d'être faché),
    -tu laisse ta tasse tomber sur le sol (pour que l'expérience fonctionne bien je conseille un sol le plus dur possible
    Une fois la tasse cassée, et si le temps est réversible rien ne s'oppose théoriquement a ce que les morceaux de la tasse se recollent.
    Cette expérience et ses impliquations physiques sont décrites dans un Science et Vie d'il y a quelques mois.

  11. #8
    oizo
    moi je pense que justemebt theoriquement si, enfin d'apres moa a 2h30 du matin et completement claqué....lol
    si le temps est une dimmension, le fait qu'on avance ou recul dans cette dimension ne devrait pas avoir de repercution sur les autre dimension ! c'est comme si j'avance ou que je recul mais si je tourne pas, je reste toujours sur la meme ligne. Donc, que le temps soit reversible ou pas, il n'y a aucune raison que la tasse de thé se recolle puisque le fait qu'elle soit cassé est le resultat de plusieur facteur conjugué et non seulement du temps. Pour cassé la tasse, il a fallu un deplacement dans les 4 dimmension en meme temps. Donc, pour recollé la tasse, il faudra y appliqué exactement le meme deplacement dnas les 4 dimmensions.
    encore une fois, je voudrai m'excuser si j'ai pas bien lu le commentaire précedent, je suis complement endormi actuellement.....

  12. #9
    Yogo
    Le temps est une invention de l'homme et pour l'homme. C'est moyen subjectif de classer, de quantifier les evenements successifs... et là vous allez me dire successif entraine obligatoirement une question de temps... pas sur... mais faut que j'y reflechisse :?

    Et non je ne suis pas aigris..., c'etait de l'humour mais quand on dit d'une remarque 'c'est de l'humour' on peut en deduire que c'est raté

  13. #10
    Mani
    Je pense que le temps n'est pas une invention de l'homme, meme si c'est lui qui a mis un nom (comme un autre) dessus. Tel que l'espace, le temps est une notion existante mais bien evidemment, l'homme est la seule espèce animale qui en ait une quelquonque utilité.
    Pour moi, le temps n'existe que parcequ'il y'a succession d'evenements, comme l'espace existe parcequ'il y'a deplacement. Donc le temps est en quelque sorte l'outil qui permet a l'homme de classer, c'est un support de l'esprit.
    Pour finir, je dirais que cet "outil de rangement" n'est en aucune manière maléable, que le temps n'est qu'un repère et qu'il est non seulement impossible d'agir dessus, mais qu'une action sur celui-ci serait un paradoxe.

  14. #11
    Kevchenko
    Bonjour,

    D'un point de vue humain, le temps existe puisque notre vie est quantifiable. Mais dans l'absolu, ce qui n'existe plus semble ne jamais avoir existé. Tout semble fonctionner par cycle, comme l'année toujours composée des mêmes saisons, ou le cycle de vie (mort-vie-mort). On dirait que les phénomènes reviennent sans arrêt à un état initial.

    Aussi, le passé est-il derrière le présent, et le futur devant le présent ? Ou sont-ils côte à côte ?

    Je ne sais pas si le temps existe mais je crois que le présent n'existe pas : a partir du moment où l'on vit quelque chose, on peut découper cette chose en une infinité de parties. Chacune de ces parties est alors soit passée soit pas encore vécue, c'est à dire future.
    Je pense que le présent est une notion créée par l'humain pour situer un tout par rapport à d'autres évènements (par exemple nous sommes en 2004 : c'est un regroupement de jours, eux-mêmes regroupement d'heures, elle-mêmes regroupements de minutes, etc...).

    Et ce qui est certain par contre, c'est que une semaine, un mois, une minute, une seconde (et inferieurs) ne sont que pures inventions (on aurait très bien pu diviser un an en 5 et non en 12) contrairement à la journée et à l'année qui sont caractéristiques (cycle jour/nuit et cycle de saisons).

    A bientôt.

  15. #12
    Zaro
    Pour moi le temps existe, c'est une dimension à tous ce qui existe. Je crois que le temps est dérivé du mouvement parce que sans mouvement, pas de changement d'états ou de position.

    L'humain l'a appelé le temps mais le temps sert à tous les êtres intelligents qui on besoin d'anticiper, à court terme ou long terme.
    Pour la matière inerte le temps leur permet d'exister à un moment précis.

    Ce qui est embêtant c'est que cette même dimension nous est toutes communes, nous faisons parti intégrante de cette dimension nommée le temps.
    On ne peut jamais l'observer d'en dehors. Sinon peut-être que l'on pourrait utiliser une règle comme mesure, au lieu d'un tempo régulier...

    Plus j'écris plus je m'embrouille,

    Suite à la question suivant, est-ce que hier à déjà existé ou nous somme toujours aujourd'hui, il m'as répondu, "Si hier n'étais pas hier, comment puis-je être moi aujourd'hui".

    Bonne journée,

    Zaro

  16. Publicité
  17. #13
    Karibou Blanc
    Je crois que le temps est dérivé du mouvement parce que sans mouvement, pas de changement d'états ou de position.
    Pas nécessairement, pour apprécier une absence de mouvement, il faut bien que le temps passe pour qu'on puisse se rendre compte que cette absence perdure. On pourrait définir le temps comme la seule chose encore en mouvement alors que tout le reste est immobile.

  18. #14
    Pym-s
    je suis d'accord avec Zaro
    Sans mouvement pas de temps
    voir les reponse sur mon forum dans "astronomie et astrophysique"

  19. #15
    Karibou Blanc
    Salut,

    Sans mouvement pas de temps
    Et comment fais tu pour savoir qu'il n'y a pas de mouvement, si le temps qui passe n'est pas là pour te l'indiquer ?

  20. #16
    Pym-s
    c'est simple le temps varie en fonction de notre énérgie (qui peut etre la chaleur)

    Si nous somme en mouvement (nos atome sont a une temperature differente du zero absolue) et que nous regardons une montre (ou un autre objet)qui a une temperature egale au zero absolue, la montre s'arretera car sans chaleur pas de mouvement donc pas de temps.

  21. #17
    Jeremy
    J'ai lu .. en fait j'ai vu dans le train un gars lire un livre sur le Temps réel et le Temps percu.

    Ca disait (entre autres, en lisant à l'envers au milieu d'un chapitre et d'apres mes souvenirs .. humm ) que ce qu'on percevait comme le présent était le souvenir de moindre entropie, et apres on pouvait classé "temporellement" les souvenir comme ca.

    :?

  22. #18
    Pym-s
    le temps n'est que la suite d'evenements, de mouvements.
    Le présent n'est que le futur du passé ou le passé du futur

    Le présent est infiniement cours car le temps d'y penser c'est du passé.

  23. Publicité
  24. #19
    Karibou Blanc
    Salut,

    c'est simple le temps varie en fonction de notre énérgie
    J'ai beau relire cette phrase plusieurs fois, je n'arrive pas à lui trouver le moindre sens. Rien qu'imaginer que le temps varie (dans le temps je suppose) est un non sens.

    la montre s'arretera car sans chaleur pas de mouvement donc pas de temps
    La, tu fais deux erreurs. Tout d'abord un corps à température nulle n'est pas figé, à cause des relations d'Heisenberg. Ensuite, une montre ne mesure pas le temps lui-même mais constitue une représentation spatiale (l'aiguille qui bouge) du passage du temps. Elle mesure une durée. Ce n'est pas parce que l'objet qu'on utilise pour rendre compte du temps qui passe ne marche plus que le temps lui cesse de passer.

    Il y a une erreur récurrente qui apparaît dans pas mal de posts sur ce fil. Le temps est lié au mouvement, c'est un fait. Mais au mouvement au sens large, je veux dire qu'une absence de mouvement est encore un signe du temps qui passe et non une preuve de son arrêt.

    J'insiste une nouvelle fois :

    Pour apprécier une absence de mouvement, il faut bien que le temps passe pour qu'on puisse se rendre compte que cette absence perdure. On pourrait définir le temps comme la seule chose encore en mouvement alors que tout le reste est immobile.
    @plus

  25. #20
    Pym-s
    désolé mais je ne connait pas les relations d'Heisenberg

    c'est vrai que pour voire une absence de temps il faut du temps mais il peut y avoir absence de chaleur donc de temps a un endroit (la ou est la montre) mais la ou nous somme il y a encore de la chaleur donc du temps

    pour voire ma formule du temps sans temps aller sur astronomie et astrophisyque et sur mon forums

  26. #21
    sacapatate
    La théorie de la gravitation quantique à boucles donne le temps comme non continue. Ce serait des sursaut de 10E-43 secondes. Selon ce concept pas possible d'avoir une durée plus courte.

    A voir...

  27. #22
    Bee_z_zoo
    Je crois que le temps existe réellement et il ne réfère exclusivement qu'au mouvement de la masse .
    Par contre , le présent n'existe pas et c'est pourquoi il y a temps . Aussi infime soit-elle , il y aura toujours une différence entre ce que l'on croit être le présent et le futur et le plus court qui soit se déroule à environ 300,000 km/sec.

  28. #23
    coco
    Citation Envoyé par Pym-s
    Le présent est infiniment court car le temps d'y penser c'est du passé.
    Oui, mais nous restons toujours dans le présent... qui n'en fini pas de passer... En fait nous faisons sans arrêt passer notre avenir dans le passé!

    Il n'y aurait pas de temps, s'il n'y avait pas de changement... Si les choses étaient immuables, le temps serait immobile lui aussi!
    En fait ce que l'on peut voir et mesurer, ce sont les effets du temps!
    en biologie, en géologie, en astronomie...
    Donc, inversement, c'est le changement qui est à l'origine du temps... ou de la sensation du temps... quand les choses vont lentement, le temps passe aussi lentement, si les transformations vont vite... le temps passe plus vite...

    D'ailleurs, notre vie même s'accélère avec le temps qui passe... ou serait-ce notre perception du temps qui change???

  29. #24
    Karibou Blanc
    Salut,

    Il n'y aurait pas de temps, s'il n'y avait pas de changement... Si les choses étaient immuables, le temps serait immobile lui aussi!
    Encore une fois : Pour apprécier une absence de mouvement, il faut bien que le temps passe pour qu'on puisse se rendre compte que cette absence perdure.

    c'est le changement qui est à l'origine du temps... ou de la sensation du temps...
    Attention de ne pas confondre le temps lui-même avec la rapport que l'on a au temps, c'est à dire notre sensation du temps qui passe. Le deuxième terme de la question me semble plus approprié.

    Bonne journée !

  30. Publicité
  31. #25
    coco
    Citation Envoyé par Karibou Blanc
    Encore une fois :Pour apprécier une absence de mouvement, il faut bien que le temps passe pour qu'on puisse se rendre compte que cette absence perdure.
    Mais si rien ne change... qui me dit que le temps change aussi...

    Si sur les plans chimiques, physiques, nous nous trouvions en équilibre, le temps serait en équilibre lui aussi...

    Retenons 2 choses:
    1- Le temps est la seule variable à ne pas pouvoir être négative.
    2- Le temps n'existe que parce que les autres variables existent.

    Et j'ajoute... il y des minutes qui durent une éternité....

  32. #26
    quetzal
    le temps est transcendant, d'une nature supérieure, puisque tous semble se jouer a l'intérieur de celui-ci.. même la pensée, toute pensée, qu'elle soit philosphique ou autre, toute représentation, sensation ne prend existence que dans une durée minimale, bref c'est comme le tableau necessaire pour que les choses s'y inscrivent...

    sinon, il n'existe que du temps présent, le passé n'existe plus et le futur n'existe pas encore... en effet si dans les trois première dimension nous avons de l'épaisseur, dans celle du temps, nous somme aussi epais qu'un papier a cigarette, d'environ 200ms.... un vrai fils de rasoir...

    le temps est une dimension a travers quoi les choses change et se transforme ... c'est le lieu ou les trois autre dimension existe quand on regarde du point de vue de celui-ci... mais quand on regarde du point de vue des trois première dimension c'est le temps qui semble avancer..

    quand a sa nature, sans doute permettre le mouvement, et a toute chose d'exister... bref, pour faire dans le spirituel, il est notre maitre a tous, car il n'en finit de couler sans que nous ne puissions rien y faire, et c'est a nous de se plier a sa réalité...

    après il existe mille manière de concevoir le temps, de percevoir le temps, montre, jours/nuit, année, etc, temps psychologique, mais ce ne sont que des modes distordu d'une réalité plus profonde intengible qui n'a pas de cause en lui-même... c'est un existant posé qui agit dans le monde, mais dont nous n'avons pas accès directement, mais simplment par l'apparence du mouvement de sobjet dans les trois dimension, et par un de ses carractères inéluctables, l'irréversibilité de sa flèche..

  33. #27
    Karibou Blanc
    Salut,

    Le temps est la seule variable à ne pas pouvoir être négative
    Euh non... Tu confonds la variable et la valeur de cette variable. Donner un signe à une variable n'a pas de sens. Tu peux cependant définir un signe à la valeur de cette variable en te référant à une origine arbitraire. On ne parle plus alors de temps mais d'intervalle de temps, ou de durée. Ainsi pour des temps antérieurs à cette origine, on peut parler de temps négatifs, mais c'est plutôt un abus de langage puisque les seules choses qu'on peut se représenter sont des durées.
    De la même manière parler du signe des x,y ou z ne prend un sens seulement si on parle d'intervalle de longueur en se rapportant à une origine. Il n'y a donc pas de différence algébrique entre le temps et les variables d'espace. Cette symétrie est d'ailleurs fondamentale en relativité restreinte où temps et espace ont des représentations mathématiques (variable, axe, origine) identiques.

    J'imagine que ce que tu voulais dire ressemble plutôt à : on ne peut revenir dans le temps ?

    @plus

  34. #28
    Karibou Blanc
    Salut,

    Mais si rien ne change... qui me dit que le temps change aussi...
    Il est nécessaire qu'un intervalle de temps passe ne serait-ce pour que tu puisses te poser la question : est-ce que le temps est entrain de passer ?
    Puisque se poser cette question est un changement (une évolution dans ta pensée), nécessairement le temps doit passer pour te permettre de formuler la question, sinon tu ne pourras jamais enchaîner les mots.

    Constater l'absence totale de changement impose le passage du temps.

  35. #29
    Zaro
    Bonjour,

    Il est nécessaire qu'un intervalle de temps passe ne serait-ce pour que tu puisses te poser la question : est-ce que le temps est entrain de passer ?
    Puisque se poser cette question est un changement (une évolution dans ta pensée), nécessairement le temps doit passer pour te permettre de formuler la question, sinon tu ne pourras jamais enchaîner les mots.

    Constater l'absence totale de changement impose le passage du temps.
    Je suis d'accord avec toi, mais dans la citation suivante,

    Mais si rien ne change... qui me dit que le temps change aussi...
    Si rien ne change, je prends en considération qu'absolument rien ne change, donc il n'y a personne pour constater l'absence de changement, car juste de penser nécessite du mouvement.

    Donc, si rien ne change, rien ne me dit que le temps change aussi.
    Je crois que sans le mouvement pas de temps.

  36. #30
    quetzal
    le temps ne se perçoit qu'a travers un autre référenciel, tu n'a pas accès au temps par lui même. ce qui t'indique que du temps s'ecoule c'est que tu a conscience de quelque chose (toute conscience est conscience de quelque chose), ainsi quand tu dors, tu n'a pas conscience du temps, car ta conscience n'a pas les moyen d'acquerir de nouvelle donnée sur son environement, pas de mouvement, pas d'espace, pas de changement pour percevoir le temps..
    au réveil tu sais pertinament que du temps a passé car tout a changé autours de toi par rapport a ton dernier reférenciel (avant de te coucher)...

    mais, tu ne peux pas non plus concevoir de mouvement sans l'existence du temps, qui donne une profondeur a ce mouvement... et encore, ce mouvement, n'est qu'une construction psychologique, puisque entre la fin et le début du mouvement, tout a changé, il n'en reste une memoire cinématographique(cinématique? ) que dans ta mémoire.. le monde n'est et n'existe, que dans l'instant présent... le lieu du changement... l'épaisseur naturelle du monde, semble en prenant compte l'idée du temps, devenir brusquement très plat et très fin, l'apparence de cette épaisseur ne lui venant apparement que de certainne qualité de notre cerveau configuré(ou plutôt selectioné pour) voir le monde selon une certaine forme... ou plutôt percevoir l'instant présent... car même l'épaisseur du présent de l'instant présent est dû a une certainne rémanance, d'une légère persistance d'un présent juste passé, et faisant corps malgré sa réelle disparition avec les nouvelle donnée nous provenant du monde extérieur...

    c'est là le parradoxe de l'humain, il est a la fois juge et partie de toute chose, et a toujours du mal derterminé ce qui existe vraiment en soi a l'exterieur de lui, et peux légitimement douter des apparences du monde, et croire que la réalité qu'il pense depuis toujours, peut apparaitre comme illusoire ou tronqué dans bien des domaine et ceci bien qu'il passe par sa propre raison... cette illusion est la même a l'oeuvre que dans un film, notre cerveau est berné par le défilement des images, mais si l'on regarde du point de vue du projecteur on se rend bien compte qu'il n'y a qu'une seule image qui passe chaque 1/24 de seconde devant l'objectif... la différence avec l'ecoulement du temps est sans doute qu'il existe soit une infinité d'image chaque seconde, soit que ce défilement est simplement continu...

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Quelle est la véritable nature du temps, de l'écoulement du temps?
    Par Jean-Michel Tengang dans le forum Physique
    Réponses: 161
    Dernier message: 14/04/2008, 22h52
  2. J'ai mon pc qui boute tout seul de temps en temps
    Par michelsomers dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 5
    Dernier message: 18/05/2007, 14h33
  3. [Blanc] Lave linge Siemens 8080 déborde ... De temps en temps
    Par tekk dans le forum Dépannage
    Réponses: 5
    Dernier message: 23/12/2006, 09h36
  4. Le Temps Sujet:Le Pneumatique et son influence sur le temps d'arret
    Par Oracle dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/10/2006, 12h10