Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Trous noirs et vitesse lumiere...



  1. #1
    DrAdonf

    Thumbs up Trous noirs et vitesse lumiere...


    ------

    Bonjour à tous,

    J'ai quelques questions en vrac à vous soumettre :

    - La lumière/photon est une onde/corpuscule, donc faisant partie de la force électromagnétique. Puisque la lumière est piégée par un trou noir, y a t-il donc plus rapide que la lumière ?

    - Partant du principe de parcimonie ou rasoir d'Occam, la théorie des cordes et les explications concernant la matière noire ou masse/energie manquante ne sont-elles pas trop complexes ?

    - La gravitation est une force qui agit à distance, très grande distance, instantanément. Le graviton ne serait-il pas à l'image du photon avec une dualité onde-particule à l'intrication et à la non-localité quantique ?

    - Peut-on en déduire, là encore, que cette particule "voyage" à une vitesse supérieure à celle de la lumière ?

    - Ce graviton( boson) a t-il un masse nulle ou bien est-ce la réponse de la masse/énergie manquante ?

    Merci de vos réponses/réflexions

    -----

  2. #2
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Trous noirs et vitesse lumiere...

    Salut,

    Citation Envoyé par DrAdonf Voir le message
    - La lumière/photon est une onde/corpuscule, donc faisant partie de la force électromagnétique. Puisque la lumière est piégée par un trou noir, y a t-il donc plus rapide que la lumière ?
    Non. Mais je ne comprend pas trop le lien que tu fais entre les deux parties de la question (le "puisque" et le "donc").

    Citation Envoyé par DrAdonf Voir le message
    - Partant du principe de parcimonie ou rasoir d'Occam, la théorie des cordes et les explications concernant la matière noire ou masse/energie manquante ne sont-elles pas trop complexes ?
    C'est plus compliqué que ça. Oulàlà. D'autant que le rasoir d'Occam s'accomode à toutes les sauces. Selon certains les mondes multiples d'Everett violent Occam de manière maximale (une infinité d'univers vs un seul dans l'interprétation de Copenhague), selon d'autres elle est meilleure de ce point de vue (les univers sont des occurences semblables, comme le fait d'avoir une variable x appartenant à R ne veut pas dire "infinité d'hypothèses", et il y a le postulat de réduction en moins).

    Rappelons aussi que Occam ne rejette pas ce qui est complexe mais seulement ce qui est inutile

    Quelques "ingrédients" ont dû être ajouté aux cordes (supersymétrie, branes, variétés de repliement), mais à la base c'est simple (les cordes) et les ingrédients nécessaires (consistance, par exemple). On peut les voir comme des conséquences et non des hypothèses ajoutées. De plus, certains ingrédients ne sont pas des "choix" (à faire en plus des cordes) car les différentes possibilités (par exemple les variétés de repliement) sont à prendre en compte quand on restaure l'invariance par difféomorphisme et que l'on étudie la dynamique de la théorie.

    Citation Envoyé par DrAdonf Voir le message
    - La gravitation est une force qui agit à distance, très grande distance, instantanément.
    Non. Pas instantanément. A la vitesse de la lumière. Pour Newton c'était instantané. Mais la relativité générale a montré que non.

    Citation Envoyé par DrAdonf Voir le message
    Le graviton ne serait-il pas à l'image du photon avec une dualité onde-particule à l'intrication et à la non-localité quantique ?
    Reformulons cette phrase STP
    "Le graviton ne doit-il pas être une particule quantique comme le photon ?"

    Si, probablement. Mais on n'a pour le moment que des théories candidates (non validées expérimentalement) : la théorie des cordes, la gravité quantique à boucles, etc..

    Citation Envoyé par DrAdonf Voir le message
    - Peut-on en déduire, là encore, que cette particule "voyage" à une vitesse supérieure à celle de la lumière ?
    Non, voir ci-dessus.

    Et si tu fais référence à l'intrication, cela ne signifie pas une transmission d'information instantanée (voir les discussions à ce sujet sur le forum physique ou voir les nombreuses publications sur ce thème).

    Citation Envoyé par DrAdonf Voir le message
    - Ce graviton( boson) a t-il un masse nulle ou bien est-ce la réponse de la masse/énergie manquante ?
    Hé non, il a une masse nulle (ce qui est d'ailleurs lié à sa "portée" à très grande distance, comme tu le signales plus haut)

    Quand à l'énergie sombre, non, car elle vient en sus de l'énergie gravitationnelle déjà prise en compte (elle est responsable d'un ralentissement de l'expansion puisque les corps s'attirent. Enfin, un ralentissement s'il n'y avait cette incompréhensible accélération
    Keep it simple stupid

Discussions similaires

  1. Multiunivers, trous noirs, trous de vers
    Par el_ukreniano dans le forum Archives
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/12/2008, 13h52
  2. Actu - Les échos de lumière des trous noirs : une clé pour sonder le coeur des galaxies
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/04/2008, 10h35
  3. Du corps noirs aux trous noirs intrigue sur une loi
    Par Magyk dans le forum Archives
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/12/2007, 16h27
  4. Les trous noirs attirent la lumière?
    Par klemmy dans le forum Archives
    Réponses: 9
    Dernier message: 02/12/2007, 01h46
  5. Réponses: 14
    Dernier message: 12/01/2005, 12h26