Page 5 sur 6 PremièrePremière 5 DernièreDernière
Affichage des résultats 121 à 150 sur 164

Voyager plus vite que la lumière...



  1. #121
    Djoule

    Re : Voyager plus vite que la lumière...


    ------

    Juste pour revenir à la causualité, il y a un point qui me turlupine par exemple je reprend le cas des deux personnes A et B qui s'échangent des informations à l'aide de tachyons je vois pas en quoi sa violerait le principe de causualité parce que la cause (l'envoi de l'info a linstant t=o) précédera quand même la conséquence (réception de l'info t=dt) sachant que le tachyon ne se déplace pas instanément mais à une vitesse quelconque soit disant supérieur à celle de la lumière. Je tiens a préciser que je n'ai aucune notions de MQ mais ce n'est que le résultat d'une logique personelle alors j'ai du surement faire des almagames .Milles excuses par avance aux puristes si je me trompe
    cordialement

    -----

  2. Publicité
  3. #122
    Rincevent

    Re : Voyager plus vite que la lumière...

    Citation Envoyé par Djoule
    la cause (l'envoi de l'info a linstant t=o) précédera quand même la conséquence (réception de l'info t=dt) sachant que le tachyon ne se déplace pas instanément mais à une vitesse quelconque soit disant supérieur à celle de la lumière.
    ceci n'est pas vrai pour tout le monde. Si tu regardes l'effet d'une transformation de Lorentz, tu verras que pour un observateur mobile par rapport au couple (émetteur/récepteur) du tachyon, l'effet pourra précéder la cause. Cela dépend à la fois de la séparation spatiale et de la séparation temporelle (dans le référentiel lié à l'émetteur) entre émission et réception. Et je te parle même pas des complications supplémentaires si la source et l'émetteur sont mobiles l'un par rapport à l'autre...

  4. #123
    Djoule

    Re : Voyager plus vite que la lumière...

    Ok merci bien!! je me demandais çca pouvait pas être aussi facile . Enfin moi et la MQ sa fé une bonne douzaine...

  5. #124
    LittleBrain

    Re : Voyager plus vite que la lumière...

    Salut à tous !

    J'ai lu tout ce fil et je voudrais poser quelque question.

    D'abord voyons ce que j'ai compris et corriger moi si je me trompe :
    Il existe une constante dite constante de celerite noté c qui corrspond à une vitesse.
    Rien ne pourrait aller plus vite que c.
    Un objet de masse nul se déplace à la vitesse de c dans le vide.
    On a de bonne raison de croire que les photons ont une masse nulle et que donc la vitesse de la lumière est égale à c. Toutefois, s'il s'avérait que le photon avait une masse (même infime) alors la vitesse de la lumière serait inférieur à c.

    Bon très bien...
    Mais d'où vient c ? A t on une explication a cette limite ?
    Sommes nous certains de sa valeur ou n'est elle qu'une approximation parce que nous savons mesurer la vitesse de la lumière avec précision et que nous pensons qu'elle correspond à c ?

    LittleBrain
    Petit mais costaud !

  6. #125
    BioBen

    Re : Voyager plus vite que la lumière...

    Mais d'où vient c ? A t on une explication a cette limite ?
    Elle vient des équations de Maxwell
    Voir :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Vitesse_de_la_lumi%C3%A8re
    http://forums.futura-sciences.com/sh...hlight=maxwell #28 (autopromo )

  7. #126
    Madarion

    Re : Voyager plus vite que la lumière...

    Alors une question me vient, c'est quoi les fronts virtuel, des interuption de photons ?

    Citation Envoyé par fr.wikipedia.org
    ... Aucun objet matériel ni aucun signal ne peut voyager plus vite que c dans le cadre des théories existantes. Seuls peuvent « voyager » plus vite que c des fronts virtuels (l'ombre portée à grande distance d'un objet en rotation, par exemple), et on ne peut bien entendu pas s'en servir pour transmettre un signal. Ce ne sont en fait même pas des objets à proprement parler.
    L'ombre serais plus rapide que la lumière ?
    Peut-on dévelloper cela ici svp ?

  8. Publicité
  9. #127
    BioBen

    Re : Voyager plus vite que la lumière...

    L'ombre serais plus rapide que la lumière ?
    Peut-on dévelloper cela ici svp ?
    Ca a souvent été discuté sur le forum (recherche genre "phare + vitese de la lumière", ca a été souvent été discuté avec la lumière d'un phare).
    Oui, l'ombre portée peut aller plus vite que la lumière, mais pas moyen de transmettre une information

    http://forums.futura-sciences.com/sh...hare+lumi%E8re
    http://forums.futura-sciences.com/sh...hare+lumi%E8re
    par exemple
    Dernière modification par BioBen ; 01/04/2005 à 21h37.

  10. #128
    Madarion

    Re : Voyager plus vite que la lumière...

    Ok,
    Tu le fais exprès BioBen de répéter tout ce que tu attends sans réfléchir ?

    Si un envoi de photons est une information, alors une interuption de photons est aussi une information ! Tout informaticien c'est cela.

    Un faisceau laser, envoyé de la Terre sur Mars par exemple mettrais 20 minutes pour si rendre, mais le fais d'éteindre la source rendrais l'information immédiat sur Mars si ce principe est exact. Pour moi c'est de l'information.

    Et puis je ne comprend pas comment cela est explicable, car normalement l'information de l'ombre devrais être progressif. Si l'ombre est vraiment immédiat alors cela viole les lois actuelles. Et sa donne une preuve de plus pour vouloir modifier les connaissances actuelles.

    Merci pour les liens.
    Dernière modification par Madarion ; 01/04/2005 à 22h18.

  11. #129
    BioBen

    Re : Voyager plus vite que la lumière...

    Un faisceau laser, envoyé de la Terre sur Mars par exemple mettrais 20 minutes pour si rendre, mais le fais d'éteindre la source rendrais l'information immédiat sur Mars si ce principe est exact.
    Reflechis juste un tout petit peu :
    Tu interrompts la source lumineuse sur Terre, mais les derniers photons que tu viens d'envoyer depuis la Terre sont encore "en route" et arrivent vers 20 minutes après sur Mars. Donc la personne sur Mars voit la source s'étieindre 20 minutes après qu'elle soit éteinte sur Terre. Donc tu te trompes.

    Tu le fais exprès Bioben de répéter tout ce que tu attends sans réfléchir ?
    Permets moi de te retourner le compliment

    Et puis je ne comprend pas comment cela est explicable
    C'est éxpliqué dans les fils que je t'ai donné. Si tu ne comprends pas, quelqu'un pourra peut-être tenter de t'expliquer ca clairement, mais n'oublie pas que, dans l'exemple du phare par exemple, quand tu le trournes, les photons mettent un certain temps avant de "repercuter le virage", d'où la non violation de la relativité.
    Franchement, si ce simple dispositif suffisait, ca ferait longtemps que la relativité serait modifée.

    Benjamin

  12. #130
    Madarion

    Re : Voyager plus vite que la lumière...

    Citation Envoyé par Bioben
    Reflechis juste un tout petit peu :
    Tu interrompts la source lumineuse sur Terre, mais les derniers photons que tu viens d'envoyer depuis la Terre sont encore "en route" et arrivent vers 20 minutes après sur Mars. Donc la personne sur Mars voit la source s'étieindre 20 minutes après qu'elle soit éteinte sur Terre. Donc tu te trompes.
    Citation Envoyé par Bioben
    Oui, l'ombre portée peut aller plus vite que la lumière, mais pas moyen de transmettre une information
    Mon dieu, est tu concentré ce soir ?
    Pour mon exemple, tu dis que l'ombre est plus rapide que la lumière et tu répliques que les derniers photons finiraient par atteindre leur objectif avec leur vitesse. Alors si c'est bien le cas, l'ombre a strictement la même vitesse que la lumière !!! (début de l’ombre juste après le dernier photon)

    En plus, avec ce que tu viens de dire, tu as infirmé l'exemple du phare cité dans les autres fils, puisque il devrait avoir un retard du mouvement sur l'écran. Une courbure du faisceau si tu préfères.

    Moi je suis prés à comprendre ton affirmation a la façon d'un tuyau d'arrosage. Ont coupe l'arrosage et les dernières gouttes finissent leur chemin a la vitesse de l'eau. Mais pour cela, l'ombre doit aller strictement à la même vitesse de c. Logique !

    Donc ou il a quiproquos, ou alors tu ne vois pas le problèmes. Ou alors j’ai du mal comprendre le principe d’ondes cité dans l’article, et il faudrait corrigé le mot exact.

    En administration l’emploi des mots est très important ? En physique sa devrais être d’autant plus important pour pas faire de quiproquos.
    Dernière modification par Madarion ; 01/04/2005 à 23h00.

  13. #131
    Madarion

    Re : Voyager plus vite que la lumière...

    Citation Envoyé par BioBen
    ... Franchement, si ce simple dispositif suffisait, ca ferait longtemps que la relativité serait modifée.
    C'est pour cela que j'insite temps ! Si je sui strictement mot a mot l'article de l'encyclopédie, il a un poil dans le potage

    Pour moi, une ombre portée n'est pas une ombre au sens stric du termes, sa s'appelle plutot une projection. Mais bon c'est une encylclopédie ouverte, donc il faut relativiser.
    Dernière modification par Madarion ; 01/04/2005 à 23h11.

  14. #132
    Madarion

    Re : Voyager plus vite que la lumière...

    Autre chose, je ne suis pas d'accord avec l'exemple du phare. Comme j'ai dis plus haut et comme tu le fais remarqué, il y aurais courbure du faisceau. Ce qui résulterais normalement par une non possibilité de produire un mouvement projeté supérieur a la vitesse de la lumière sur un écran dont r serais au moins égal a 288 km.

    Le seule phénomène possible est une séparation des photon : 1 impact chaque distance.
    Dernière modification par Madarion ; 01/04/2005 à 23h22.

  15. Publicité
  16. #133
    BioBen

    Re : Voyager plus vite que la lumière...

    Tu veux fusionner les deux exemples pour ne pas voir tes erreurs : celui de Mars et celui du phare.

    1/ Ce que tu a dis sur mars que je cite ici :
    Un faisceau laser, envoyé de la Terre sur Mars par exemple mettrais 20 minutes pour si rendre, mais le fais d'éteindre la source rendrais l'information immédiat sur Mars si ce principe est exact. Pour moi c'est de l'information
    est totalement absurde, et j'éspere que tu t'en rends compte. Tu affirmes que quadn on éteint la source lumineuse, la personne sur Mars la voit disparaitre immédiatement, ce qui n'est vrai que pour v=infini, donc retour à l'ère newtonienne.

    Pour globaliser l'exemple, si le soleil disparait d'un coup, nous ne le saurons que dans 8minutes (durée du trajet Terre-soleil pour un photon).

    Qu'as tu à dire sur cet exemple là, à part que tu t'es trompé ?

    2/ Pour celui du phare, ca a été expliqué, réexpliqué, ...et décidemmen,ttu es persuadé de détenir "la vérité".
    Supposons que la lumière du phare est projeté sur un [grand] écran, et que tu te situes au niveau de l'écran.
    Un personne est au niveau du phare, la lumière est fixe pour l'instant. Tu vois donc la lumière droit devant toi.
    La personne décide de faire tourner la lumière sur un coté (un phare manuel quoi). Vois tu la lumière changer immédiatement de place ? Non, bien évidemment ! Ca rejoint l'exemple de mars, les photons mettent un certain temps pour arriver jusqu'à toi, donc il n'y pas possiblité de transmission d'information plus vite que c.

    Ca me saoule un peu de perdre du temps à réexpliquer des trucs déja expliqués 30 fois sur le forum, alors essaye de bien comrpendre et de poser des questions construcitves, au lieu de dire "mais c'est tellementé vident comment personne n'a vu ca ?" C'est tellement évident que tu te gourres

    Benjamin

  17. #134
    Madarion

    Re : Voyager plus vite que la lumière...

    1) Je m'en aperçois, je me suis trompé, mais si tu remonte mes fils, je le dit. Je n'est pas fais tout cela pour dire exactement ce que tu souligne

    ...est totalement absurde, et j'éspere que tu t'en rends compte.
    Absolument, c'est pour cela que je le fais remarqué
    ...Tu affirmes que quadn on éteint la source lumineuse, la personne sur Mars la voit disparaitre immédiatement
    Non je n'afirme pas, je dis que si l'ombre était plus rapide que la lumière, voilà la stupidité et lilogique de la situation
    ...ce qui n'est vrai que pour v=infini, donc retour à l'ère newtonienne.
    Et oui, je les bien fait remarqué.

    Merci quand même !

    2)
    La personne décide de faire tourner la lumière sur un coté (un phare manuel quoi). Vois tu la lumière changer immédiatement de place ? Non, bien évidemment ! Ca rejoint l'exemple de mars, les photons mettent un certain temps pour arriver jusqu'à toi, donc il n'y pas possiblité de transmission d'information plus vite que c.
    Exactement BioBen, je dis la même chose que toi, c'est impossible.

    Ca me saoule un peu de perdre du temps à réexpliquer des trucs déja expliqués 30 fois sur le forum, alors essaye de bien comrpendre et de poser des questions construcitves, au lieu de dire "mais c'est tellementé vident comment personne n'a vu ca ?" C'est tellement évident que tu te gourres
    Que te dire a part, passe ton chemin, vu que tu dis la même chose que moi, c'est inutile. J'avais conclu avant que tu écrive ce message, que je m'étais trompé uniquement car j'ai confondu le terme "ombre projetée" avec le nom "ombre", et je me suis escusé en remettent la faute sur le texte original qui aurais du précisé par le mot "projection".

    Je m’escuse de t’avoir dérangé, mais ce n’était pas ma volonté.
    dsl

  18. #135
    MesasVIII

    Re : Voyager plus vite que la lumière...

    Salut à tous

    Je souhaiterais juste vous dire que si un signal photon est 1 alors un signal 0 serait l'absence de photon. Pour cette raison, l'idée séduisante que la vitesse de l'ombre dépasse celle de la lumière est fausse. L'ombre n'existe pas en ce que elle est habitée par l'absence de photons. Ok? Vous comprenez...? LOL.

    Je redeviens sérieux. Par exemple, si un trou de ver avec une force gravitationnelle assez élevée se crée quasiment instantanément dans le système solaire, combien faudra-t-il de temps pour que le centre de gravité de ce "gargantua interstellaire" "détecte" et interagisse avec le centre de gravité de la Terre?
    Il paraît que la vitesse de l'"onde gravitationnelle" est supérieure à celle de la lumière... et d'autant plus rapide que l'énergie électrogravitationnelle est importante. Or aujourd'hui nous sommes en passe de dévoiler que nous maîtrisons la création d'énergie gravitationnelle en laboratoire... Je reviens d'ici peu, le temps de fumer une clope.

  19. #136
    MesasVIII

    Re : Voyager plus vite que la lumière...

    Citation Envoyé par MesasVIII
    Salut à tous

    Je souhaiterais juste vous dire que si un signal photon est 1 alors un signal 0 serait l'absence de photon. Pour cette raison, l'idée séduisante que la vitesse de l'ombre dépasse celle de la lumière est fausse. L'ombre n'existe pas en ce que elle est habitée par l'absence de photons. Ok? Vous comprenez...? LOL.

    Je redeviens sérieux. Par exemple, si un trou de ver avec une force gravitationnelle assez élevée se crée quasiment instantanément dans le système solaire, combien faudra-t-il de temps pour que le centre de gravité de ce "gargantua interstellaire" "détecte" et interagisse avec le centre de gravité de la Terre?
    Il paraît que la vitesse de l'"onde gravitationnelle" est supérieure à celle de la lumière... et d'autant plus rapide que l'énergie électrogravitationnelle est importante. Or aujourd'hui nous sommes en passe de dévoiler que nous maîtrisons la création d'énergie gravitationnelle en laboratoire... Je reviens d'ici peu, le temps de fumer une clope.
    ... Pardon pour la vitesse de l'ombre je suis allé trop vite. J'ai lu la déf. de wikipédia proposée habilement par Madarion plus bas(ou plus haut, tout est relatif...lol). Mais cette vitesse reste dépendante de la vitesse de la lumière puisqu'ici l'ombre n'est possible que si il y a lumière, donc aussi "arghhhh!!!" vitesse de la lumière. Bref... J'arrête avec l'ombre, parce que cette idée en fait sur ma capacité de réflexion.lol

    Sinon vous avez réfléchi à la vitesse de propagation de notre onde gravitationnelle. Quelle est la vitesse du graviton ? Vous savez ? Moi je sais pas mais peut-être que mes interrogations pourraient vous servir à creuser la question. Si Alpha du Centaure devient un trou noir, combien faudrait-il de temps pour en ressentir les effets gravitationnels? Moi je sais pas mais peut-être que vous oui ?

  20. #137
    MesasVIII

    Re : Voyager plus vite que la lumière...

    ... Vous allez vraiment dire que je suis bavard !!! hein.
    Au fait madarion tu es de Perpi parce que je suis de là-bas moi aussi !!! Tu était à Bon Sex, Arago ? Peut-être que l'on se connaît ?

    Hey les gars il y en a un qui a foutu un lien sur son site, et sur son site il a foutu sa thèse de doctorat, c'est hallucinant!!! Je comprends rien à tout ce qu'il y a mis, je dois être con. J'aime bien ce sentiment de rien comprendre que je vis en ce moment, ça me donne envie de devenir intelligent, lol!!! Bref, je suis quand même suffisament logique et passionné en ce domaine pour discuter avec vous et vous lire. nous au moins, nous nous comprenons Parce que je suis pas sûr que ce gars se comprend lui-même...lol!!!

    Bon pour revenir au sujet : imaginez que des ingénieurs demandent à un aveugle de situer au fur et à mesure un Concorde en vol,... En clair, j'aimerais vous amener à la pensée suivante : le Concorde va passer au-dessus de sa tête, et il croira qu'il est encore bien loin. Imaginons le même scenario avec la vitesse de la lumière... ... sans aller vraiment à la vitesse de la lumière. Mais une masse ne se déplace pas comme un photon. Le photon n'a pas de masse, donc il va toujours à la vitesse de la lumière, mais la masse elle n'a pas le droit d'aller à la vitesse de la lumière, ni au-delà. Mais la masse quand elle se déplace elle courbe l'espace et le temps(ce d'autant plus fort que sa vitesse tend vers c)sans pour autant courber l'espace-temps(différentiel entre absolu espace-temps et relatifs espace&temps de "1-(v²/c²)"[sauf erreur ou ommission de ma part].
    Je crois que je vous ai donné la réponse là ! oups ! Non pas encore il vous faut ruminer mes écrits volontairement cryptés d'incomplétudes afin que pontes, thésards et autres grands professeurs ne puissent pas me comprendre(je ne voudrais pas me retrouver avec des MIB-@mybes chez moi, lol!!!).
    Bon, l'exercice intellectuel du Concorde en fait c'est pour expliquer le paradoxe rencontré récemment en astrophysique : un amas de masse projeté par une supernovae qui allait presque à c, mais[un truc de ouf!]allait plus vite que la lumière qu'il projetait en tant que source secondaire d'éclairage. A vous de trouver, moi j'ai ma théorie du "lightwall"pour m sq 0<v.de.m<0. Et je l'ai calculé, mais ça je vous le dirai pas lol Je le fais vérifier par mon prof d'abord.

    Non, je plaisante ! Oui c'est vrai ce que je dis mais si c'était vraiment vrai, les électrons des accélerateurs de particules auraient déjà dépassé le mur de la lumière, puisq'on arrive à leur faire atteindre 99% de c. Allez les gars, faut continuer à chercher !!!
    Et si ça ne marchait pas pour l'électron parce que c'est un quasi-photon...? Et si le lightwall n'était frachissable que par des quarks. Ce qui expliquerait pourquoi les OVNIs Font un flash énorme dès qu'ils franchissent le mur de la lumière. Pour ceux qui ont été témoins en tous cas.

    Bon je cesse là ma logorrhée verbale. A+

  21. #138
    MesasVIII

    Re : Voyager plus vite que la lumière...

    Citation Envoyé par MesasVIII

    A vous de trouver, moi j'ai ma théorie du "lightwall"pour m sq 0<v.de.m<c. Et je l'ai calculé, mais ça je vous le dirai pas lol Je le fais vérifier par mon prof d'abord.
    Pardon, j'ai fait une erreur je me corrige.

  22. Publicité
  23. #139
    Keorl

    Re : Voyager plus vite que la lumière...

    bon ben ça a peut-être déjà été dit, je n'ai pas lu les 8 pages (manque de temps, et fleme).
    La vitesse de la lumiere esr la vitesse maximale, atteinte dans le vide par un objet sans masse. C'est justement pour ça que c'est la vitesse de la lumiere. Si une vitesse supérieure était possible, ce serait celle de la lumiere.
    Ensuite, selon la relativité générale, l'énergie nécessaire pour propulser un objet de masse non nulle tend vers l'infini quand la vitesse tend vers celle de la lumiere. Donc impossible.
    Après, pour se consoler, restent les théories récentes, mais même si le voyage était possible, on n'aura pas les technologies necessaires avant des siècles . Genre trous de vers (un trou noir crée une telle déformation de l'espace temps que le "trou" atteint un côté opposé de l'univers), des choses possibles avec la théorie de la gravitation quantique à boucles (je ne sais plus bien quoi). Sinon, j'ai lu un truc avec des trous au niveau quantique qu'on pourrais agrandir pour y passer, dnas un science et vie junior d'il y a quelques années, mais bon, ils sont doués pour mettre des articles qui font vendre, et pour donner l'air convaincant à des choses pas toujours très scientifiques.

  24. #140
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Voyager plus vite que la lumière...

    Citation Envoyé par MesasVIII
    Sinon vous avez réfléchi à la vitesse de propagation de notre onde gravitationnelle.
    c c

    euh...

    c'est c

    pour le reste oui, tu est excessivement bavard

  25. #141
    MesasVIII

    Re : Voyager plus vite que la lumière...

    C pas sûr gilgamesh !
    Reprends tes manuels, tu as séché les cours en terminale s ou quoi ? lol
    Allez reprends quelques exos, tu verras qu'il y a un caractère instantané dans la propagation de l'onde gravitationnelle. D'où l'adoption d'une théorie, fait récent, de la vitesse de la lumière variable.

  26. #142
    Garion

    Re : Voyager plus vite que la lumière...

    Absolument pas, les ondes gravitationnelle se déplacent à c.
    Si le soleil disparaissait notre terre tournerai encore autour quelques minutes.

  27. #143
    MesasVIII

    Re : Voyager plus vite que la lumière...

    Citation Envoyé par aze555666
    bon ben ça a peut-être déjà été dit, je n'ai pas lu les 8 pages (manque de temps, et fleme).
    La vitesse de la lumiere esr la vitesse maximale, atteinte dans le vide par un objet sans masse. C'est justement pour ça que c'est la vitesse de la lumiere. Si une vitesse supérieure était possible, ce serait celle de la lumiere.
    Ensuite, selon la relativité générale, l'énergie nécessaire pour propulser un objet de masse non nulle tend vers l'infini quand la vitesse tend vers celle de la lumiere. Donc impossible.
    Après, pour se consoler, restent les théories récentes, mais même si le voyage était possible, on n'aura pas les technologies necessaires avant des siècles . Genre trous de vers (un trou noir crée une telle déformation de l'espace temps que le "trou" atteint un côté opposé de l'univers), des choses possibles avec la théorie de la gravitation quantique à boucles (je ne sais plus bien quoi). Sinon, j'ai lu un truc avec des trous au niveau quantique qu'on pourrais agrandir pour y passer, dnas un science et vie junior d'il y a quelques années, mais bon, ils sont doués pour mettre des articles qui font vendre, et pour donner l'air convaincant à des choses pas toujours très scientifiques.
    Pour te répondre Aze555666, le tunnel quantique dont tu parles me fait penser quelque peu à la série Stargate. Sûr que c'est possible, j'ai mon meilleur pote qui bosse au CERN(il est un peu schizo d'ailleurs, oups! j'espere qu'il va pas me lire lol !), et il s'amuse(façon de parler)à envoyer des électrons au 3ème 9 après le 99% de c(prouesse qui coûte très cher en électricité, c'est pour cela qu'il le font rarement...), et il paraît qu'il se transforme en neutrino en lâchant un flash de photons. Ici, il dit que la matière à une vitesse donnée ne supporte plus son état de matérialité et se débarrasse de sa gangue matérielle. Très spirituel l'électron. Il atteint son nirvana à environ 99.995% de c !!! Donc lui pense que si on arrive à cette vitesse, un vaisseau se tranformerait en neutrino, il faudrait alors pouvoir le ralentir pour lui redonner son aspect matériel. Mais bon il dit que c'est pas sûr que les baryons se comportent comme les leptons, donc exit cette éventualité pour le moment. Pour revenir au tunnel quantique il paraît que dans un énorme condensateur à armatures circulaires, si on y applique une tension, d'un ordre titanesque pour ne pas dire métaphysique, bien on obtiendrait un espace super contracté et un temps super dilaté entre les deux centres électrostatiques des sifférents condos. Mais il faut trouver l'énergie pour relier électrostatiquement deux armatures distantes de plusieurs années lumières(et la mise en relation des deux anneaux ne se ferait qu'à la vitesse de l'électron soit un sixième de c env.). Puis il faut construire l'autre armature au lieu de destination, donc d'abord s'y rendre physiquement(mais pkoi pas, après eurotunnel, spatiotunnel, espérons qu'il n'y aura alors pas la mêm bérésina boursière..). Donc le tunnel quantique, c'est aussi en phase d'être approuvé par la communauté scientifique internationale. On ne peut pas dépasser c, c'est sûr et certain, mais on peut tricher pour aller plus vite que la lumière. Enfin, tricher ! Dans le respect toutefois des lois de la physique. En appliquant la domestication des réciproques de la théorie de la relativité.
    C'est dépasser c, qui remet en cause la loi de la causalité... ... pas aller par distorsion de l'espace & du temps EN FAIT plus vite que le parcours de la lumière. Ne pas confondre vitesse réelle et vitesse apparente.

  28. #144
    MesasVIII

    Re : Voyager plus vite que la lumière...

    Citation Envoyé par Garion
    Absolument pas, les ondes gravitationnelle se déplacent à c.
    Si le soleil disparaissait notre terre tournerai encore autour quelques minutes.

    Oui pardon a toi et a gargamel. C en effet c !

  29. Publicité
  30. #145
    MesasVIII

    Re : Voyager plus vite que la lumière...

    environ 8 minutes alors

  31. #146
    MesasVIII

    Re : Voyager plus vite que la lumière...

    Citation Envoyé par lusitain
    Je ne pense pas que la vitesse de la lumière soit un absolu...
    Des phycisiens ont réussi à faire aller un rayon 300 fois plus vite que la vitesse de la lumière en émettant des impulsions lumineuses dans une chambre remplie de césium à l'état gazeux.
    "Si vite, en fait, qu'une partie aurait quitté l'extrémité la plus éloignée de la chambre avant même d'y entrer! Ces résultats, soumis à une revue savante, n'ont toutefois pas encore été publiés, ni commentés par d'autres chercheurs."


    Einstein s'est peut être trompé, et ce ne serait pas la première fois !
    Ca me fait penser à l'histoire du Concorde et de l'aveugle. Nous sommes aveugles puisque notre seul référent est la lumière. J'aimerai aussi rappeler que c'est pas la première fois que ça arrive, les accidents quantiques sont bien connus pour se déplacer non seulement aléatoirement mais surtout comme si certaines particules se téléportaient. Et si tout simplement c'est parce qu'une particule autre qu'un photon peut dépasser celle du photon sans dépasser c(paradoxal mais possible..par l'existence d'une masse) que nous avons en "illusion photo-optique" une téléportation de particule? Je suis pas super clair, dsl, facile à imaginer mais pas évident à exprimer. A presto..

  32. #147
    MesasVIII

    Re : Voyager plus vite que la lumière...

    ... en fait ils seraient des particules qui vont plus vite que la lumière qu'ils retransmettent. Sans dépasser c "réellement" mais en allant "apparemment" d'autant plus vite que 299.792.458 m.s-1, que la densité et l'énergie fournie sont importantes. Si la vitesse réelle doit être comptée en m.s-1, je suis partisan de ceux qui pensent qu'on devrait calculer la vitesse apparente en Joules.

  33. #148
    MesasVIII

    Re : Voyager plus vite que la lumière...

    ... oups j'allais oublier :
    Vitesse réelle comprise entre 0(compris) et c(non compris) ;
    Vitesse apparente comprise entre 0(compris) et plus-l'infini(non compris).

  34. #149
    MesasVIII

    Re : Voyager plus vite que la lumière...

    Citation Envoyé par DonPanic
    Ah ah ah, c'est aussi génial que mettre un ventilo sur un bateau pour gonfler les voiles
    Très intéressant. Je suis sûr que ça peut marcher ! Après c'est une question de rendement poids/puissance. Il faut de bonnes batteries ! Mais bon enlève les voiles et tourne les ventilos, l'overcraft a un meilleur rendement que ton vaisseau de ligne qui savoure l'immobilité de l'espace-temps, lol

  35. #150
    MesasVIII

    Re : Voyager plus vite que la lumière...

    Citation Envoyé par Coincoin
    Passons encore sur les fautes d'orthographe, mais je tiens à signaler que ton message recèle un nombre assez conséquent d'erreurs :
    C'est où l'extérieur de l'Univers ? L'Univers, c'est, par définition, tout. Il n'y a pas d'extérieur.
    Si tu gèles le temps (admettons), comment une seconde peut-elle s'écouler ?
    On parcourt une distance, pas une vitesse...
    Le Big Bang n'est pas un repère. Il n'a pas eu lieu en un point donné, mais partout à lafin. Et contrairement à ce que tu as l'air de penser, il n'existe pas de repère absolu, qui aurait pour origine le centre de l'Univers. La théorie de la relativité repose justement sur le principe que tous les repères (disons plutôt les référentiels) se valent.
    Si ça flotte et que ça ne fait pas coin-coin, coulez tout !

Page 5 sur 6 PremièrePremière 5 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réponses: 20
    Dernier message: 07/11/2007, 20h51
  2. Voyager Vite
    Par AberrationStructurée dans le forum Archives
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/03/2006, 14h35
  3. Voyager plus vite que la vitesse de la lumière !?
    Par Xerthro dans le forum Physique
    Réponses: 18
    Dernier message: 19/06/2004, 11h38