Page 4 sur 5 PremièrePremière 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 91 à 120 sur 124

La vie dans l'univers



  1. #91
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : La vie dans l'univers


    ------

    Citation Envoyé par Arkor
    Dites au fait, savez vous quelle est la molécule la plus complexe non vivante et non organique que l'on connaisse?
    En d'autres terme le plus haut niveau de complexité que la matière, dite inerte, ait réussi à ateindre?
    je dirais : les minéraux (par exemple, tiens, les argiles...). Le problème est ensuite, une fois dépassé la taille de l'assemblage (qui fait que tout solide est plus complexe qu'un gaz ou qu'un liquide) c'est de determiner ce qui est complexe parce que organisé et ce qui est complexe parce que simplement hasardeux.

    101010101010101 est très peu complexe, et très peu hasardeux non plus (facile a décrire : c'est 10 répété)

    693147180559945 est plutot complexe et pas hasardeux (ce sont les décimal de ln(2)

    462996307260353 est complexe et hasardeux (fonction alea())

    183182187181182 est pas très complexe (du type 18n18n18n...) mais hasardeux pourtant (c'est la température de la pièce mesurée point par point)

    Une situation naturelles (une mesure, un chiffre pris dans la nature) ressemble en général au 4e cas. On peut facilement "comprimer" le nombre obtenu (dans l'exemple qui précède, il faut juste enregistrer les décimale, ce qui divise par 3 la taille du fichier).

    Les minéraux sont les matériaux planétaires qui permettent d'envisager les périodes les plus complexes par rapport à ça. Beaucoup de théorie sur l'origine des molécule biologique font intervenir des catalyseurs solides et ce n'est pas un hasard.

    a+

    -----

  2. #92
    _Goel_

    Re : La vie dans l'univers

    3 questions :

    J'ai pensé à une évolution à la "MATRIX", non pas involontaire, comme dans le film, mais volontaire :
    l'homme (utlisé dans le sens de 'forme de vie intellignete doté de technologie') pourrait trouver le moyen d'interagir avec son propre esprit. On se connecterait alors à un ordinateur, ce dernier nous enverrai des impulsions électriques directement dans notre cerveau pour nous faire croire que nous sommes dans un autre univers, que l'on pourrait paramétrer à volonté : être le + beau, le + riche... Dans ce cas, cet homme perdrait peu à peu toute envie de coloniser l'univers. (nota, rien n'empêche, dans cet univers de voyager à une vitesse supérieure à celle de la lumière).

    Je n'y connais rien en biologie. Mais alors qu'on recherche directement des protéines, pourquoi pas chercher des molécules qui ont tendance à se regrouper, à se multiplier (=> polymères), à créer des proto-molécules organiques ou des catalyseurs à leur formation ?

    Enfin, dans combien d'anées la sonde voyager sera-t-elle aussi loin de la Terre qu'Alpha du Centaure.
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  3. #93
    KarmaStuff

    Re : La vie dans l'univers

    Citation Envoyé par _Goel_
    J'ai pensé à une évolution à la "MATRIX", non pas involontaire, comme dans le film, mais volontaire :
    l'homme (utlisé dans le sens de 'forme de vie intellignete doté de technologie') pourrait trouver le moyen d'interagir avec son propre esprit. On se connecterait alors à un ordinateur, ce dernier nous enverrai des impulsions électriques directement dans notre cerveau pour nous faire croire que nous sommes dans un autre univers, que l'on pourrait paramétrer à volonté : être le + beau, le + riche... Dans ce cas, cet homme perdrait peu à peu toute envie de coloniser l'univers. (nota, rien n'empêche, dans cet univers de voyager à une vitesse supérieure à celle de la lumière).
    Tout ceci ne serait qu'illusion, comme dans un jeu video. Cela n'apporterait rien à la compréhension de la 'réalité', à la colonisation de l'Univers ou à la recherche de l'exo-vie...
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  4. #94
    KarmaStuff

    Re : La vie dans l'univers

    Citation Envoyé par _Goel_
    Enfin, dans combien d'anées la sonde voyager sera-t-elle aussi loin de la Terre qu'Alpha du Centaure.
    D'après mes calculs (mais je peux toujours me tromper ), à vitesse constante, dans (à peu près) 97 000 ans...
    Dernière modification par KarmaStuff ; 20/11/2005 à 21h36.
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  5. #95
    _Goel_

    Re : La vie dans l'univers

    Citation Envoyé par KarmaStuff
    Tout ceci ne serait qu'illusion, comme dans un jeu video. Cela n'apporterait rien à la compréhension de la 'réalité', à la colonisation de l'Univers ou à la recherche de l'exo-vie...
    ce que je voulais dire, c'est qu'une civilisation extraterrestre, avec un niveau scientifique extrêmement élevé aurait pu se retourner sur elle-même pour différentes raisons et ne plus cherche à coloniser la galaxie.
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  6. #96
    KarmaStuff

    Re : La vie dans l'univers

    Citation Envoyé par _Goel_
    ce que je voulais dire, c'est qu'une civilisation extraterrestre, avec un niveau scientifique extrêmement élevé aurait pu se retourner sur elle-même pour différentes raisons et ne plus cherche à coloniser la galaxie.
    Faudrait-il généraliser ce 'désir de simulation' à l'ensemble des êtres d'une même civilisation ? Ou à l'ensemble d'hypothétiques formes de vie intelligentes à travers l'Univers ?
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  7. #97
    _Goel_

    Re : La vie dans l'univers

    Citation Envoyé par KarmaStuff
    D'après mes calculs (mais je peux toujours me tromper ), à vitesse constante, dans (à peu près) 97 000 ans...
    Ca fait un petit bout de temps...
    Avec nos dispositifs actuels, combien de temps mettrai au minimum un objet disons de 10 kg pour arriver au niveau d'alpha du centaure (étoile la plus proche), ex Sonde de 10 tonne lancée par Ariane5 pour ensemencer une planète éventuellement viable du système Centaurien.
    Eh oui ! on parle de panspermie pour expliquer l'apparition de vie sur Terre... Pourquoi ne pas nous y mettre aussi.


    Tiens, c'a m'amène à penser à autre chose : certains parlent de panspermie pour explique l'apparition de la vie sur Terre. Imaginons que nous ferions la même chose aujourd'hui (cf. § précédent)... Il me parait INCONCEVABLE que nous ne mettions pas avec les échantillons de matière organique, une balise, quelquechose qui dise quelle planète est à l'origine de cet ensemencement, ainsi que d'autres informations.
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  8. #98
    _Goel_

    Re : La vie dans l'univers

    Citation Envoyé par KarmaStuff
    Faudrait-il généraliser ce 'désir de simulation' à l'ensemble des êtres d'une même civilisation ? Ou à l'ensemble d'hypothétiques formes de vie intelligentes à travers l'Univers ?
    Peu importe, je pensais à une autre explication pour expliquer le paradoxe de Fermi : Arrivé à une certaine maturité technologique, peut-être que les êtres doués d'intelligence auraient tendance à se replier sur eux même, soit à la suite d'une inovation technologique (type "MATRIX" comme das mon exemple), soit à la suite d'une auto destruction de la civilisation, soit pour une autre raison...
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  9. #99
    KarmaStuff

    Re : La vie dans l'univers

    Citation Envoyé par _Goel_
    Ca fait un petit bout de temps...
    Avec nos dispositifs actuels, combien de temps mettrai au minimum un objet disons de 10 kg pour arriver au niveau d'alpha du centaure (étoile la plus proche), ex Sonde de 10 tonne lancée par Ariane5 pour ensemencer une planète éventuellement viable du système Centaurien.
    Eh oui ! on parle de panspermie pour expliquer l'apparition de vie sur Terre... Pourquoi ne pas nous y mettre aussi.

    Tiens, c'a m'amène à penser à autre chose : certains parlent de panspermie pour explique l'apparition de la vie sur Terre. Imaginons que nous ferions la même chose aujourd'hui (cf. § précédent)... Il me parait INCONCEVABLE que nous ne mettions pas avec les échantillons de matière organique, une balise, quelquechose qui dise quelle planète est à l'origine de cet ensemencement, ainsi que d'autres informations.
    Il serait préférable d'éviter de 'polluer' un hypothétique bio-environnement situé à des années-lumière de la Terre (ou plus proche encore)...
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  10. #100
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : La vie dans l'univers

    Citation Envoyé par _Goel_
    Peu importe, je pensais à une autre explication pour expliquer le paradoxe de Fermi : Arrivé à une certaine maturité technologique, peut-être que les êtres doués d'intelligence auraient tendance à se replier sur eux même, soit à la suite d'une inovation technologique (type "MATRIX" comme das mon exemple), soit à la suite d'une auto destruction de la civilisation, soit pour une autre raison...
    Salut,

    ça fait partie des options envisagées couramment mais ça ne réduit que de quelques degrés le paradoxe, parce qu'on ne voit pas pourquoi *toute* civilisation ayant atteind un stade technologique finirait fatalement par se replier sur elle même ou se détruire. A moins d'envisager que cette tendance soit une nécessiste trans-intelligence, trans-espèce, hypothèse qui fait un peu figure de deus ex machina dans le débat.

    a+

  11. #101
    eklipse

    Re : La vie dans l'univers

    qqun a t'il vu la derniere partie dimanche de la thema d arte ce physicien qui a passé 1 an au spitzberg car il pense que la vie aurait pu commencer dans la glace d'eau marine donc dans le froid qu'en pensez vous? interressant? si c est vrai elle pourrait demarrer dans les cometes! panspermie.....

  12. #102
    KarmaStuff

    Re : La vie dans l'univers

    Citation Envoyé par eklipse
    qqun a t'il vu la derniere partie dimanche de la thema d arte ce physicien qui a passé 1 an au spitzberg car il pense que la vie aurait pu commencer dans la glace d'eau marine donc dans le froid qu'en pensez vous? interressant? si c est vrai elle pourrait demarrer dans les cometes! panspermie.....
    Les météorites (comètes et astéroïdes) sont tombées un peu partout sur Terre... Puis, il y a des périodes géologiques pendant lesquelles la température aux Pôles fut bien plus élevée par rapport à aujourd'hui.

    De plus, le froid n'est pas vraiment le meilleur atout pour l'essor du vivant ; il ralentirait considérablement les processus d'évolution et d'échanges entre les premières "bases de la vie".
    J'opterais plutôt pour des conditions thermiques adéquates, c'est-à-dire des températures positives assez éloignées de 0°c...
    Dernière modification par KarmaStuff ; 22/11/2005 à 00h55.
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  13. #103
    DanielH

    Re : La vie dans l'univers

    _Goel_:
    J'ai pensé à une évolution à la "MATRIX", non pas involontaire, comme dans le film, mais volontaire :
    Ca pourrait être aussi une solution pour rendre le voyage plus agréable dans les cas où le vaisseaux spatial serait trop exigue !!!

    comme le fait remarquer Gilgamesh, pour résoudre le paradoxe de Femi par une impossibilité de voyage interstellaire (c'est une de ces solution que tu proposes) il faudrait que ce soit une loi très très forte. N'oublie pas que la terre est apparue alors que l'univers avait déjà plus de 9 millards d'années et la galaxie presque autant. Il faut vraiment une grosse impossibilité pour que quelque chose ne ce soit pas encore produit.

    _Goel_:
    Avec nos dispositifs actuels, combien de temps mettrai au minimum un objet disons de 10 kg pour arriver au niveau d'alpha du centaure (étoile la plus proche), ex Sonde de 10 tonne lancée par Ariane5 pour ensemencer une planète éventuellement viable du système Centaurien.
    Pour ce genre de choses, les calculs sont relativement simple. Une fusée fonctionne avec un moteur à réaction. On éjecte de la matière ce qui fourni de l'impulsion à la fusée. On peut montrer facilement que la vitesse atteinte par la fusée dépend uniquement de la vitesse d'éjection de la matière et du rapport de masse entre la fin et le début de la propultion

    Mf = Mi*exp(-Ve/V)

    autrement dit, la vitesse que tu peux atteindre est de l'ordre de grandeur de la vitesse d'éjection (tout au plus quelques fois cette vitesse).

    Les moteurs chiliques actuels ont des vitesses d'éjections de 4500 m/s au maximum, c'est-à-dire pas grand chose et c'est pour ça qu'on utilise des assistances gravitationnel pour ganer un peu de vitesse, mais c'est pas grand chose.

    Avec des moteurs ioniques tu peux avoir des vitesse d'éjection bien plus élevée mais il faut aussi penser que l'énergie pour éjecter de la matière va comme le carré de la vitesse d'éjection et il faut bien trouver cette énergie quelque part, par exemple il faut embarquer un moteur nucléaire mais alors il fait partie de la masse utile donc dans Mf.

    Pour être plus futuriste (mais il me semble que j'en ai déjà parlé dans ce fils), le moteur le plus efficace c'est le moteur à anti-matière parce qu'il n'éjecte que des photons. Il ce trouve (et ce n'est pas un hasard) que la masse éjectée peut être assimilée pour les calculs à la masse de matière anhilée et la vitesse d'éjection à la vitesse de la lumière (à condition de ne pas trop approcher la vitesse de la lumière pour la fusée). On voit donc que dans l'hypothèse où on saurait stoker de grande quantité d'anti-matière (!!!) il est possible de s'approcher de la vitesse de la lumière...

  14. #104
    chuisfatigue

    Re : La vie dans l'univers

    bonjour
    voici mon raisonnement :
    pour ce qui est de la probalite de l'existence de la vie ailleurs tout le monde semble d'accord c'est plus que probable ( et ca vaut mieux pour notre moral)
    pourquoi n'y a t il pas contact ?
    l'intelligence peut prendre des directions tres variées , la laitue n'a t elle pas tout compris de la vie.le caillou de base me semble le plus sage d'entre nous. plus serieusement la communication n'est peut-etre pas possible a cause de trop grandes differences.

    mais vu de hubble l univers semble petit donc bientot accessible a l'homme ou du moins a ses instruments de mesure ?
    peut on "voir" l'intelligence dans l'univers ?
    l'univers n'est-il que notre univers ?

    je pense que la decouverte d'une forme de vie qqconque est pour bientot et rien n'empeche que ce soit tres pres de chez nous

  15. #105
    DanielH

    Re : La vie dans l'univers

    chuisfatigue:
    peut on "voir" l'intelligence dans l'univers ?
    Dans ce genre de discussion l'intelligence est vu comme l'accé aux technologies. On peut donc s'attendre à ce qu'une civilisation extraterrestre émette des ondes électromagnétiques quelque soit leur cheminement d'évolution. D'où le programme SETI.

    Lorsqu'on sera en mesure d'observer une exoplanète tellurique (ce qui sera possible dans les 20 ou 30 ans à venir), on peut aussi rechercher des lumières dans la partie non éclairée de cette planète.

    Malheureusement, ces observations seront limitée à quelques dizaines à quelques centaines d'années lumières, ce qui est bien faible.

    Plus loin on peux espérer analyser l'atmosphère par transmission de la lumière de l'étoile lors des transites. La question est de savoir quels molécules peuvent signer la présence d'une civilisation avancée ?

    chuisfatigue:
    l'univers n'est-il que notre univers ?
    Désolé, mais je ne vois pas très bien ce que tu veux dire par là !!!

  16. #106
    chuisfatigue

    Re : La vie dans l'univers

    Citation Envoyé par DanielH
    Désolé, mais je ne vois pas très bien ce que tu veux dire par là !!!
    l' univers ne serait que notre univers dans le sens qu'il n'est que ce que l'on voit , ce que l'on ressent . une civilisation ET pourrait se trouver en dehors de notre domaine observable ( y compris technologique).mais la je reconnais que ca derive vers la SF.
    pour le dire autrement : nous n'avons 5 sens , rien n'empeche une forme de vie d'en posseder 5 autres completement differents. ex:ressentir le magnetisme terrestre comme les animaux migrateurs ou bien "absorber" la lumiere comme les plantes.
    dans ce cas impossible de communiquer sans doute mais surtout impossible de se "voir".

  17. #107
    DanielH

    Re : La vie dans l'univers

    chuisfatigue:
    dans ce cas impossible de communiquer sans doute mais surtout impossible de se "voir".
    Ils seraient tout de même fait de matière comme nous (au moins au début de leur évolution) et donc, si ils se déplacent dans la galaxie, on pourrait très bien les voir débarquer chez nous !!! Bon, c'est vrai que ce serait étrange de voir débarquer un buisson d'une soucoupe volante !!!

    Plus sérieusement, les possibilités pour la vie ne semble pas aussi ouvertes que ça. La chimie du carbone est ce qu'elle est et il ne semble pas y avoir d'autre possibilité. On peut toujours avoir des surprises, mais il faut se concentrer sur le plus probable pour avoir une chance de ne pas complètement déraper...

    Maintenant on peut très bien imaginer qu'une civilisation qui a colonisée la galaxie depuis déjà bien longtemps soit tellement évoluée qu'on ne pourait pas être plus conscient de leur présence ques des fourmis ne sont consciente de la notre ... Je pense que ça rejoint tout à fait ton idée.

  18. #108
    chuisfatigue

    Re : La vie dans l'univers

    ca le fait

  19. #109
    Cepheus

    Re : La vie dans l'univers

    Petit ajout au topic:

    Je suis en train de lire le livre de Stephen Hawking "l'univers dans une coquille de noix".
    Il a une explication au paradoxe de Fermi : l'intelligence telle que nous la connaissons doit être un évènement peu probable dans l'univers car l'intelligence n'est pas forcément une conséquence inévitable de l'évolution et n'est même pas peut-être un gage de survie.
    Et de citer les bactéries qui existent depuis des milliards d'années et les dinosaures qui ont dominé la Terre pendant 200 millions d'années sans avoir évolué vers une intelligence adéquate à l'exploration spatiale.
    Un point de vue intéressant qui semble clore pour l'insant le débat sur le paradoxe de Fermi.

  20. #110
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : La vie dans l'univers

    Citation Envoyé par DanielH
    (d'accord avec ce qui précède)

    Maintenant on peut très bien imaginer qu'une civilisation qui a colonisée la galaxie depuis déjà bien longtemps soit tellement évoluée qu'on ne pourait pas être plus conscient de leur présence ques des fourmis ne sont consciente de la notre ... Je pense que ça rejoint tout à fait ton idée.
    Salut, juste pour préciser un point par rapport à cette dernière hypothèse.

    Qu'une ou plusieurs civilisations aient atteind un stade de developpement tel qu'elles en deviennent étrangère à nos sens (au sens large), c'est possible.

    Par ailleurs qu'une ou plusieurs soient d'une nature telle que la communication soit nativement impossible avec elles c'est envisageable.

    Mais nous existons : la vie à notre manière est possible.

    Il serait curieux que les seules civilisations autres que la nôtre soient ou bien hyper développées ou bien d'une nature incommunicable.

    Du moins ça fait du paradoxe de Fermi un seuil passe-haut au nombre de civilisations envisageables dans une galaxie.

    Ou bien alors, il faut imaginer l'hypothèse du zoo galactique, avec une seule civilisation (ou fédération de) interdisant le contact avec la nôtre, ce qui expliquerait que l'on n'obtienne aucun contact avec celles du premier comme du second genre. Mais c'est assez parano et au fond très anthropomorphique comme hypothèse (une espèce d'ONU galactique, à la Valérian).

    a+
    Dernière modification par Gilgamesh ; 11/12/2005 à 19h49.

  21. #111
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : La vie dans l'univers

    Citation Envoyé par Cepheus
    Il a une explication au paradoxe de Fermi : l'intelligence telle que nous la connaissons doit être un évènement peu probable dans l'univers car l'intelligence n'est pas forcément une conséquence inévitable de l'évolution et n'est même pas peut-être un gage de survie.
    C'est l'hypothèse que j'adopte pour ma part.

    a+

  22. #112
    rr-rg-rq

    Re : La vie dans l'univers

    Salut

    Pour la Formule de Frank Drake c'est par ici.

    Et pour ceux qui voudraient en savoir un peut plus sur Les Origines de la Vie, et bien c'est par ici !

    Je reviens au poste 56 de Arkor
    Posté par Arkor :

    Imaginons que nous soyons parvenus aux prix d'efforts collossaux à effectuer un premier voyage à travers la galaxie et que nous decouvriions une planète habitée. Ne pas interférer avec le développement technologique des habitants de cette planète ferait-il partie de nos soucis? Absolument pas. Nous serions beaucoup trop curieux d'établir le contact et nous nous ficherions des interférences que cela aurait avec leur développement.
    ........
    Mais voilà, vous avez bien compris qu'il y a deux cas: la civilisation qui découvre pour la première fois une forme de vie étrangère n'a que faire de ne pas intérferer dans son développement Seule une civilisation pour qui la
    découverte de vies serait coutumière aurait pu (et c'est loin d'être évident) élaborer une telle règle.

    Donc tout dépend par qui nous sommes visitées: si nous sommes visités par des pionniers, des aventuriers, nous les verrons. Si nous sommes au contraire visités par des "habitués" ce n'est pas sûr qu'ils veulent se faire voir.
    C'est peut-être pour cela aussi, que certaines règles de non interférence avec et entre les civilisations émergentes sont en vigueurs à l'intérieur même des supposées confédérations inter-galactique par exemple.

    Nouveau monde, nouvelle méconnaissence des compatibilités biologique entre espèces exogènes par exemple et entre les deux mondes, pensée aux différentes compatibilité virales, prions, bactériennes et autres. Certaines règles sont peut-êtres là également afin d'évité de contaminer un monde sans avoir en sa possession les moyens requient pour réparer les tort effectués. Contamination pouvant aussi êtres pour les visiteurs, et contaminer leurs planète d'origine lors de leurs retoure. Nouveau type de contamination pouvant entre autre détruire tout une civilisation, et pouvant même servire de chaine entre les différentes civilisation en comminication !

    Vous n'avez qu'a pensé aux Espagnole et a la variole lors de la conquète du Mexique au 15 siècles.

  23. #113
    rr-rg-rq

    Re : La vie dans l'univers

    Salut

    Je reviens au poste 57 de DanielH
    Posté par DanielH :

    C'est le programme SETI. Le problème est qu'on ne peut pas écouter bien loin, tout au plus 1000 AL pour des signaux très fort destinés à être entandus. Si on fait référence à notre cas, on constate qu'on est déjà en train de diminuer nos émissions. De plus en plus on cible nos émissions vers un salélite par exemple, puis les satellites ne réémettent que vers la terre.

    De plus on compresse l'information et on peut montrer qu'au maximum de compression un signal ne peut pas être distingable d'un bruit blanc, sauf pour ceux qui attendent explicitement le message et connaissent le mode de décompression. Du coup une civilisation risque d'être audible que quelques centaines d'années (le quelques valant plutôt 1) ce qui réduit
    considérablement la probabilité de succé de SETI.....
    Complètement d'accord avec toi ! Les distances et la technologie joue un peut contre nous ici, pour la détection d'une exo-civilisation quelconque qui serait situé dans des rayons de cette ordre de grandeur. En plus pour une civilisation comme la notre les signaux (radio et tv) ne sont pas émis a très forte puissance et bien ciblés en plus. Notre sphère d'influence électromagnétique pouvant traduire notre présence, n'est que de 60 AL de rayons et plus celle-ci avance dans l'espace et plus elle ressemblera a du bruit de fond. Alors !!!! Il faudrait deux civilisations émergentes sur une distance inférieurs a plusieurs centaines d'al pour favoriser un contacte par l'émission et captation d'ondes électromagnétique- technologique(sans principe de confédération)

    Mais cela est peut-être tr`s différent pour les systèmes multiples, peut-êtres si la vie intelligences et la technologie a peut se développer dans ce système. Alors là une communication est peut-être plus plausible. Immaginer une petite confédération émergentes a travers un simple petit Amas globulaire et situé en plus en périférie de notre Galaxie, avez-vous pensez a la splandeur de leurs propre ciel qu'il peuvent contemplé sans sèsse et très grande source d'inspiration et de rève !
    Dernière modification par rr-rg-rq ; 11/12/2005 à 23h04.

  24. #114
    DanielH

    Re : La vie dans l'univers

    Citation Envoyé par Cepheus
    l'intelligence telle que nous la connaissons doit être un évènement peu probable dans l'univers car l'intelligence n'est pas forcément une conséquence inévitable de l'évolution et n'est même pas peut-être un gage de survie.
    C'est effectivement une option, mais seulement une option. Ca ne clos absolument pas le débat sur le paradoxe de Fermi. Les autres solutions envisagées n'ont pas moins de validité scientifique. Seuls des évidences expérimentales pouront clore le débat...

    Citation Envoyé par rr-rg-rq
    mmaginer une petite confédération émergentes a travers un simple petit Amas globulaire et situé en plus en périférie de notre Galaxie
    Il est vrai que dans ces conditions, le développement des voyage statiaux est largement favorisé. Perdu dans un coin un peu vide de notre galaxie est un peu décourageant. Il y a sûrement des région plus propice à l'apparition d'une civilisation interstellaire !!!

  25. #115
    peamak

    Re : La vie dans l'univers

    Citation Envoyé par DanielH
    Il est vrai que dans ces conditions, le développement des voyage statiaux est largement favorisé. Perdu dans un coin un peu vide de notre galaxie est un peu décourageant. Il y a sûrement des région plus propice à l'apparition d'une civilisation interstellaire !!!
    Salut !

    Je n'ai peut-être pas bien compris ce que tu voulais dire (dans ce cas : désolé )

    Veux tu dire qu'une civilisation, vivant sur une planète située dans une région "un peu vide" de notre galaxie serait plus motivée à quitter cette région que nous le système solaire ?
    Par "un peu vide" tu veux dire avec moins de planètes proches etc ? Si oui, je vois mal une civilisation se motiver dans la conquête spatiale uniquement car elle aimerait bien avoir une lune et d'autres planètes visible la nuit... ou plus de planètes ou plus que ce "un peu vide"...

    Bref je ne suis pas sûr que ça puisse être un facteur déterminant mais bon, c'est difficilement vérifiable

  26. #116
    GillesH38a

    Re : La vie dans l'univers

    Le fait que l'homme soit apparu à peu près au milieu de la vie de la Terre est a priori une indication pour dire que le temps moyen d'apparition de l'inteligence est de l'ordre de 5 milliards d'années ou supérieur, ce qui donne un probabilité d'apparition entre ... 0 et 1/2. Ce qui est compatible avec l'hypothèse de Hawking, mais aussi avec une probabilité "assez grande" (on peut exclure une probabilité très proche de 1 car alors l'intelligence aurait du arriver statistiquement beaucoup plus tot).

    Mais au risque de me répeter, la solution de loin la plus probable est qu'aucune civilisation extra terrestre ne dispose de sources d'énergies suffisante pour coloniser d'autres systèmes ! Le problème n'étant pas tant la quantité d'énergie disponible que le ratio puissance produite/ être vivant, qui dépend de la "concentration" de l'énergie et de sa facilité d'utilisation. Les champions toutes catégories de ce ration sont les énergies fossiles, en particulier le pétrole, et il semble bien qu'il sera épuisé bien avant la conquête même des planètes voisines !

  27. #117
    rr-rg-rq

    Re : La vie dans l'univers

    Salut

    Mais il restera toujours les autre lunes, comme Io, les comètes/astéorides et les autres planète. Et si par un pure hasard un sysème stellaire binaire, aurait vut apparaitre sur l'une de ses planète a chacune, une forme de vie. Bien qu'étant limité dans les voyage spatial, ici il serait tout de même possible d'en envisager !

  28. #118
    DanielH

    Re : La vie dans l'univers

    Citation Envoyé par peamak
    Je n'ai peut-être pas bien compris ce que tu voulais dire
    Effectivement, je n'est pas étais très clair!!!

    Je voulais dire que nous sommes apparu dans une région peu dense de la galaxie, alors que d'autres civilisations peuvent très bien apparaître dans des régions plus dense (c'est l'idée de rr-rg-rq). Dans ce dernier cas, la proximité d'autres étoiles est motivante pour tenter la grande traversée...

    Il faut remarquer que sur terre les densités de populations sont très hétérogènes et les civilisation évoluées sont toujours apparus dans des zones assez restrientes avant de diffuser sur le reste de la planète. Il y a d'ailleurs encore des régions très peu explorées.

    Le problème n'étant pas tant la quantité d'énergie disponible que le ratio puissance produite/ être vivant, qui dépend de la "concentration" de l'énergie et de sa facilité d'utilisation. Les champions toutes catégories de ce ration sont les énergies fossiles
    Là je ne te comprend pas bien. Tout dépend des moyens technologiques à disposition. Lorsqu'on saura maîtriser la fusion, on disposera d'une source énergétique bien plus concentrée que le fossile...

  29. #119
    dorklaness

    Re : La vie dans l'univers

    un organisme ou une symbiose d'organisme pourrait sans développer l'intelligence devenir apte aux voyages spaciaux

    un oiseau sert de lanceur , parcours les 10km d'atmosphère, échappe à l'atraction de la planète , en mourrant il lache une noix qui a la particularité de pouvoir modifier sa trajectoire grace à l'énergie solaire. la noix échoue sur une nouvelle planète , sa coque se disoue et laisse sortir un ver en hibernation qui une fois réveillé envahira la planète en attendant qu'un volatile apparaisse sur la nouvelle planète.

    il n'est pas nécessaire d'etre intelligent pour voyager dans l'espace,
    une noix suffit

  30. #120
    peamak

    Re : La vie dans l'univers

    Citation Envoyé par dorklaness
    il n'est pas nécessaire d'etre intelligent pour voyager dans l'espace,
    une noix suffit
    Oui, enfin, pas n'importe quelle noix quand même... une :

    Citation Envoyé par dorklaness
    noix qui a la particularité de pouvoir modifier sa trajectoire grace à l'énergie solaire
    "Jeter une poubelle à la mer, c'est un peu comme jeter sa mère à la poubelle !" G. Parking

Page 4 sur 5 PremièrePremière 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. La vie est-elle possible au bord de l'univers ?
    Par astrophysistissim dans le forum Archives
    Réponses: 27
    Dernier message: 05/12/2006, 17h41
  2. Réponses: 23
    Dernier message: 23/09/2006, 18h25
  3. L'aube de l'univers était hostile à toute forme de vie
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/03/2006, 21h50
  4. Vie dans l'univers
    Par Soma Cruz dans le forum Archives
    Réponses: 76
    Dernier message: 13/01/2006, 09h22