Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 46 sur 46

masse de l'univers



  1. #31
    nissart7831

    Re : masse de l'univers


    ------

    Citation Envoyé par alain_r
    Pour ce qui est de savoir ou va l'énergie qui n'est pas conservée lors de l'expansion, eh bien elle ne va nulle part. Elle varie, c'est tout.
    Bonjour,

    en posant la question autrement: cette variation d'énergie est-elle une simple constatation et on s'arrête là ou on a des explications de ce qui la fait varier et comment ?

    Il est toujours surprenant de voir à quel point les gens sont conditinnés (vous n'êtes pas le seul !) par ces histoires de conservation d'énergie.
    Alors, dans quel(s) cadre(s) peut s'appliquer la conservation de l'énergie et où ne s'applique t'elle pas ?

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    alain_r

    Re : masse de l'univers

    Comme dit plus haut, la conservation de l'énergie s'applique quand les propriétés de l'espace "loin" des masses (dans un sens à précisier) sont identiques à l'espace de Minkowski. Dans ce cas, on montre qu'il y a conservation globale de l'énergie. Par exemple si deux trous noirs fusionnent la masse du trou noir final sera inférieure à la masse des deux trous noirs initiaux, mais l'énergie rayonnée sous la forme d'ondes gravitationnelles sera exactement égale à la différence.

  4. #33
    KarmaStuff

    Re : masse de l'univers

    Citation Envoyé par alain_r
    Vu que le gros des atomes sont des atomes d'hydrogène, 10^80 atomes ou 10^80 nucléons ou 10^80 électron c'est (quasi) pareil : l'ordre de grandeur est le même.
    On est bien d'accord que 1080 atomes = 1080 nucléons (ou 3 X 1080 quarks) + 1080 électrons (?)
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  5. #34
    kNz

    Re : masse de l'univers

    Citation Envoyé par KarmaStuff
    On est bien d'accord que 1080 atomes H = 1080 nucléons (ou 3 X 1080 quarks) + 1080 électrons (?)
    J'en suis

    [petit chipotage]

  6. #35
    Gabriel

    Arrow Re : masse de l'univers

    Un physicien portugais, Joao MAGUEIJO, a écrit une théorie où il démontre que c'est le produit du volume de l'univers par l'énergie contenus dans cet univers, qui est constante.
    voir le site : http://www.parutions.com/pages/1-85-428-3935html

  7. #36
    bari

    Re : masse de l'univers

    Posté par alain_r
    Posté par KarmaStuff
    Quelque chose m'échappe... J'ai lu plusieurs fois sur le forum que l'énergie globale de l'Univers est invariable, car il n'y a ni perte ni gain mais "recyclage", quels que soient les objets et particules étudiés...

    Si l'on connaît l'énergie à un instant précis, pendant les débuts de l'ère inflationnaire par exemple, elle devrait être identique de nos jours, expansion ou pas (?)
    Non. Il n'y a pas de conservation de l'énergie dans un espace en expansion.
    Pour ce qui est de savoir ou va l'énergie qui n'est pas conservée lors de l'expansion, eh bien elle ne va nulle part. Elle varie, c'est tout. Il est toujours surprenant de voir à quel point les gens sont conditinnés (vous n'êtes pas le seul !) par ces histoires de conservation d'énergie. En même temps, on ne va pas se plaindre qu'au moins un concept (pas toujours vrai) de physique arrive à entrer dans le crane des gens.
    Bonjour,

    Cette vision des choses est effectivement nouvelle et surprenante (pour moi ).
    J’en étais resté à « rien ne se perd, rien ne se crée … »

    Et elle m'emmène à une autre interrogation.
    S’il est envisagé que l'univers est en expansion, que la tendance de cette expansion est l'accélération, et que j'ai compris ce que je viens de citer, j’en arriverai aux conclusions suivantes :

    Pour pouvoir continuer à perdre de l’énergie, il faut en disposer.
    Soit l’énergie de l’univers est infinie ?
    Soit il y a un apport d’énergie (du à l’expansion elle-même ?)
    Est-ce à ce niveau qu’interviendrait l’énergie noire (par une propriété « d’auto réplication ») ?
    Soit je n’ai rien compris et ne raconte que des âneries (plus probable )


    PS : Mes connaissances dans ce domaine se limitent à ce que j’ai pu lire et comprendre sur ce forum, merci de votre indulgence.

  8. Publicité
  9. #37
    Niels Adribohr

    Re : masse de l'univers

    Citation Envoyé par bari
    Bonjour,

    Cette vision des choses est effectivement nouvelle et surprenante (pour moi ).
    J’en étais resté à « rien ne se perd, rien ne se crée … »

    Et elle m'emmène à une autre interrogation.
    S’il est envisagé que l'univers est en expansion, que la tendance de cette expansion est l'accélération, et que j'ai compris ce que je viens de citer, j’en arriverai aux conclusions suivantes :

    Pour pouvoir continuer à perdre de l’énergie, il faut en disposer.
    Soit l’énergie de l’univers est infinie ?
    Soit il y a un apport d’énergie (du à l’expansion elle-même ?)
    Est-ce à ce niveau qu’interviendrait l’énergie noire (par une propriété « d’auto réplication ») ?
    Soit je n’ai rien compris et ne raconte que des âneries (plus probable )


    PS : Mes connaissances dans ce domaine se limitent à ce que j’ai pu lire et comprendre sur ce forum, merci de votre indulgence.
    Bonjour,
    une des hypothèses les plus en vue serait que cette énergie provienne du vide quantique (d'après la théorie quantique des champs, une particule est une perturbation d'un champ quantique, et on appelle vide quand ce champ est au repos, donc quand il y a zéro particules. Selon la nature de ce champ, il se peut que l'état de vide possède une énergie non nulle). Ce vide quantique aurait une densité d'énergie constante (ce qui justifirait l'utilisation du terme "constante cosmologique") et aurait des propriétés répulsifs , tandis que la densité d'énergie de la matiere (baryonique et noire) et du rayonnement se dilueraient au cours de l'expansion de l'univers.
    Dernière modification par Niels Adribohr ; 28/06/2006 à 17h03.

  10. #38
    Vladzol

    Re : masse de l'univers

    Bonjour à tous,

    merci pour vos réponses, maintenant je vais préciser ma question.
    La définition de la masse que j'ai en tête est qu'il s'agit d'un scalaire caractéristique d'un corps égal au rapport entre les forces extérieures qui s'exercent sur lui et l'accélération qu'elle lui communique (peut être déjà que ma def de la masse n'est valable que dans un cadre newtonien, à vous de me le dire).
    Or si l'univers n'a pas de limite, peut il exister des forces extérieures s'appliquant sur lui? Dans ce cas parler de "masse de l'univers" a t'il un "sens", même si on peut la calculer?

  11. #39
    Niels Adribohr

    Re : masse de l'univers

    Citation Envoyé par Vladzol
    Bonjour à tous,

    merci pour vos réponses, maintenant je vais préciser ma question.
    La définition de la masse que j'ai en tête est qu'il s'agit d'un scalaire caractéristique d'un corps égal au rapport entre les forces extérieures qui s'exercent sur lui et l'accélération qu'elle lui communique (peut être déjà que ma def de la masse n'est valable que dans un cadre newtonien, à vous de me le dire).
    Effectivement, cela n'est valable que dans un cadre newtonien. En fait, il me semble que ceci n'est même pas la définition de la masse, mais celle de l'inertie.En physique newtonienne, on ne fait effectivement pas la différence, mais il y a un facteur qui différencie les deux dans un cadre relativiste.

    Citation Envoyé par Vladzol
    Or si l'univers n'a pas de limite, peut il exister des forces extérieures s'appliquant sur lui?
    A priori, non...

  12. #40
    predigny

    Re : masse de l'univers

    Citation Envoyé par Niels Adribohr
    ...En physique newtonienne, on ne fait effectivement pas la différence, mais il y a un facteur qui différencie les deux dans un cadre relativiste....
    Il me semblait pourtant qu'une des pierres angulaires de la relativité générale était la totale équivalence de la masse pesante et de la masse inerte ! me trompe-je ?
    Dernière modification par predigny ; 30/06/2006 à 17h19.

  13. #41
    Niels Adribohr

    Re : masse de l'univers

    Citation Envoyé par predigny
    Il me semblait pourtant qu'une des pierres angulaires de la relativité générale était la totale équivalence de la masse pesante et de la masse inerte ! me trompe-je ?
    Si par "inerte" on entend "au repos", il n'y a pas de probleme. Moi je parlais de l'inertie, donc de la résistance au mouvement, et là, ce qu'on appelle "inertie" est égal à m et tend vers l'infini lorque la vitesse tend vers c, tandis que la masse m reste invariante.

  14. #42
    Trainskill

    Re : masse de l'univers

    Je me rappelle d'un exercice au cours d'Astro où il fallait donner la masse de l'univers. Ca reposait sur les estimation du nombre de galaxies, puis du nombre d'étoiles par galaxies et enfin par rapport à la masse du soleil. Donc rien de précis non plus ^^

  15. Publicité
  16. #43
    Trainskill

    Re : masse de l'univers

    1051 Kg voila ^^

  17. #44
    VBZ

    Re : masse de l'univers

    il faut dire que tout les scientifiques ne sont pas d'accord la dessus si l'univer comme le disent certains
    connaîtra une expension infinie (ce qui mais qui dévalorise le calcul de la masse exacte de l'univers!)cepandant d'autre comme vous le savez la plupart je pense! pens que l'univers se contractera sur lui meme indéfiniment et dise que cela lammenera à sa destruction
    totale une sorte de BIG CRUNCH! pour en revenir a sa masse certain savant fous on pensé que en calculant la masse de toutes les étoiles et aussi de savoir calculer le poids universel des forçes qui nous dominent (je les citent:magnétismes; electromagnétisme;gravité ,forces du vide ...)on pourrait avoir une petite idée de sa masse d'autre on encore envisager d'autre solutinos mais vu mon jeune age(14 bientôt 15 ans ) je ne suis poas en mesures de répondre !sinon d'autre personnes pourront vous répondre...

  18. #45
    chercheur

    Re : masse de l'univers

    Citation Envoyé par deep_turtle
    Qu'appelles-tu "production d'énergie globale" ? L'énergie ne se produit pas dans l'Univers, elle ne peut que se transformer en passant d'une forme à une autre.
    Bonjour mr ,j'ai deux questions en rapport avec l'univers -en expansion.
    Effet Doppler,et Effet gravitationnel :
    Si la fréquence de la lumière émise par une étoile,peut dépendre de la masse qu'a cette dernière,cette source lumineuse ne peut-elle paraitre plus éloignée (rapide)?

    La lumière émise par les étoiles "periphériques " de l'univers en expansion se propage a priori dans un espace "plan" ,non déformé car non physique.Le facteur temps pourrait donc exister sans se voir associé a un 'espace elastique,car matériel ! La question n'a rien de métaphysique ici .Toute la lumière n'est pas obligatoirement déviée par la courbure théorique de l'univers (énergie/matière en espansion).
    A ma connaissance ces deux questions n'ont jamais été posées en cosmologie,et astrophysique.

  19. #46
    Niels Adribohr

    Re : masse de l'univers

    Citation Envoyé par VBZ
    il faut dire que tout les scientifiques ne sont pas d'accord ...
    Si, ils commencent à l'être . Ca sera une expansion éternel !
    Sinon, pour estimer la masse de l'univers, il ne faut pas oublier la matiere noire !!!

    Citation Envoyé par chercheur
    Bonjour mr ,j'ai deux questions en rapport avec l'univers -en expansion.
    Effet Doppler,et Effet gravitationnel :
    Si la fréquence de la lumière émise par une étoile,peut dépendre de la masse qu'a cette dernière,cette source lumineuse ne peut-elle paraitre plus éloignée (rapide)?

    La lumière émise par les étoiles "periphériques " de l'univers en expansion se propage a priori dans un espace "plan" ,non déformé car non physique.Le facteur temps pourrait donc exister sans se voir associé a un 'espace elastique,car matériel ! La question n'a rien de métaphysique ici .Toute la lumière n'est pas obligatoirement déviée par la courbure théorique de l'univers (énergie/matière en espansion).
    A ma connaissance ces deux questions n'ont jamais été posées en cosmologie,et astrophysique.
    Pour la premiere partie de ta question, c'est simple: il existe des raies caractéristiques de certains éléments dans le spectre des étoiles et des galaxies. Donc en mesurant le décalage de ces raies, on est sur d'être dans le bon!! Pour la deuxieme partie, j'ai rien compris , et je reste dubitatif

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Masse de l'univers
    Par Dardel dans le forum Archives
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/04/2006, 13h00
  2. Masse de l'univers?
    Par undertaker dans le forum Archives
    Réponses: 23
    Dernier message: 17/03/2006, 19h54
  3. Masse de l'Univers
    Par $ µ L v @ i N dans le forum Archives
    Réponses: 12
    Dernier message: 24/06/2005, 15h56
  4. Masse de l'Univers...
    Par KarmaStuff dans le forum Archives
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/10/2004, 11h50