Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Les vaisseaux de Starship Troopers



  1. #1
    Aperture-Science

    Exclamation Les vaisseaux de Starship Troopers

    Bonjour,

    Très recemment j'ai revisionné Starship Troopers, et je me suis mis à rêver, en me demandant, si on pouvait construire ces vaisseaux, au moins la structure. D'après ce que j'ai déjà compris en astronautique, construire c'est facile, faire voler c'est plus dur.

    Et si oui, combien de temps une propulsion intéressante pourrait-être proposée et mise en oeuvre pour un voyage interplanètaire disant jusqu'au limite de Mars en un temps satisfaisant ?

    Enfaite je pose cette question, parce que les agences spatiales disent toujours qu'ils découvrent plein de truc, moteur à ions etc etc..

    Je me doute bien que c'est dur d'appliquer ces découvertes en astronautique, mais je trouve que ca piétine beaucoup depuis plusieurs années.
    A quand de beaux vaisseaux interplanètaires comme dans les films ?

    Parce que les fusées sont vraiment toutes moches.^^

    N'y a t'il donc pas de projet prometteur, car la combustion chimique et les voyages habités posent toujours autant de problèmes et se révèlent très limités.

    Bon en même temps ca fait seulement 60 ans qu'on s'occupe seulement de l'espace mais je trouve qu'on n'a pas beaucoup avancée.

    Avec la fusion nucléaire, cela serait une avancée impressionnante, mais encore il faudrait pouvoir avoir l'autorisation des écolos pour construire un engin s'en servant comme base de propulsion.

    Après je me doute, qu'il faut des crédits.

    Voilà, j'avais juste envie de rêver un peu. J'attends vos réponses avec impatience.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    SK69202

    Re : Les vaisseaux de Starship Troopers

    Bonjour,

    Très recemment j'ai revisionné Starship Troopers
    Lire le livre, c'est mieux.

    j'avais juste envie de rêver un peu
    C'est fait

    Nous ne sommes pas prés de mettre au point un moteur et sa source d'énergie, qui nous donne une entière liberté de mouvement dans l'Espace. C'est à dire que l'on ne soit pas contraint par des trajectoires balistiques entre les différents corps que où l'on aurait envie de guerroyer.

    mais je trouve que ca piétine beaucoup depuis plusieurs années.
    Après je me doute, qu'il faut des crédits.
    Tous le savoir et la richesse de l'Humanité sont pour l'instant à peine capable d'espérer envoyer 2-6 hommes au delà de 1000 km au dessus de la surface de la planète dans une échéance de 30 ans.

    Ces vaisseaux interstellaires, pacifique ou pas resteront de la SF

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  4. #3
    Aperture-Science

    Re : Les vaisseaux de Starship Troopers

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Bonjour,


    Lire le livre, c'est mieux.



    C'est fait

    Nous ne sommes pas prés de mettre au point un moteur et sa source d'énergie, qui nous donne une entière liberté de mouvement dans l'Espace. C'est à dire que l'on ne soit pas contraint par des trajectoires balistiques entre les différents corps que où l'on aurait envie de guerroyer.




    Tous le savoir et la richesse de l'Humanité sont pour l'instant à peine capable d'espérer envoyer 2-6 hommes au delà de 1000 km au dessus de la surface de la planète dans une échéance de 30 ans.

    Ces vaisseaux interstellaires, pacifique ou pas resteront de la SF

    @+
    Je suis entrain de le commander à la bibliothèque.^^

    Arf le réveil fait mal.^^
    Je pense que la SF se concrétisera.. dans 300 ans, je dirai.

  5. #4
    Carcharodon

    Re : Les vaisseaux de Starship Troopers

    Citation Envoyé par Aperture-Science Voir le message
    Je pense que la SF se concrétisera.. dans 300 ans, je dirai.
    salut,

    non, dans 300 ans les lois de la mécanique spatiales, allègrement violées dans ST, resteront les mêmes.
    Donc même dans 3000 ans ça ne se passera pas comme ça.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  6. #5
    SK69202

    Re : Les vaisseaux de Starship Troopers

    Bonjour,

    Je pense que la SF se concrétisera.. dans 300 ans, je dirai.
    Laquelle ?

    S'il s'agit de la capacité de voyager en masse au delà de 12 km au dessus de la surface de la planète, on s'en sort pas mal.
    La SF regorge d'histoires qui ne sont pas à l'avantage de l'Humanité et d'autres nous ferait nous prendre pour le Créateur.

    Bonne lecture, de la rentrée atmosphérique d'un parachutiste orbital.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    to2

    Re : Les vaisseaux de Starship Troopers

    Et si oui, combien de temps une propulsion intéressante pourrait-être proposée et mise en oeuvre pour un voyage interplanètaire disant jusqu'au limite de Mars en un temps satisfaisant ?
    Tout dépend de ce que tu entends par "temps satisfaisant" et qu'est-ce tu comptes envoyer vers Mars. Un vaisseau de 50t en un an ou de plusieurs milliers de tonnes en quelques jours?

    Dans le premier cas c'est du domaine du possible d'ici quelques décénies, pour l'autre cas faudra d'abord attendre qu'on sache envoyer de telles masses en orbite, et maitriser la fusion, ce n'est donc pas pour tout de suite.

    Enfaite je pose cette question, parce que les agences spatiales disent toujours qu'ils découvrent plein de truc, moteur à ions etc etc..
    Les moteurs ioniques, plasma, à effet Hall...ne sont pas des vues de l'esprit et fonctionnent parfaitement. Le problème, c'est qu'ils sont alimenté en électrique (batteries, panneaux solaires) et que leur source d'énergie est donc faible. Ils ne peuvent, étant donné leur vitesse d'éjection très élevée, assurer du même coup une poussée importante, mais cela peut changer si on les alimente avec du nucléaire par exemple.

    N'y a t'il donc pas de projet prometteur, car la combustion chimique et les voyages habités posent toujours autant de problèmes et se révèlent très limités.
    Concernant la propulsion spatiale en tant que telle je trouve que la technologie fait des merveilles, il existe des propulseurs Magnétoplasmadynamiques de 25 Kg de poussée à 100km/s de vitesse d'éjection!
    Après c'est comme la voiture électrique : on maitrise la techno des moteurs électriques, après ce qui manque c'est la source d'énergie.

    Avec la fusion nucléaire, cela serait une avancée impressionnante, mais encore il faudrait pouvoir avoir l'autorisation des écolos pour construire un engin s'en servant comme base de propulsion.
    Je ne pense pas que ce soit "l'autorisation des écolos" qui freine le recherche sur la propulsion nucléaire atmosphérique, mais plutôt le risque considérable que cela représente avec la fission. Néanmoins pendant la guerre froide américains et russes y ont travaillés sans jamais prendre le risque de faire voler un proto : http://xplanes.free.fr/stato/stato-12.html
    Pour la fusion on ne sait tout simplement pas la faire alors ce n'est pas une question d'environnement.

    Donc même dans 3000 ans ça ne se passera pas comme ça.
    Bien malin celui qui saurait dire ce que sera l'état des sciences dans 3000ans. Il y a encore 300ans on ne connaissait que le cheval et la voile comme moyen de propulsion.

  9. Publicité
  10. #7
    Aperture-Science

    Re : Les vaisseaux de Starship Troopers

    Merci pour vos réponses, elles sont passionnantes.

    Carcharodon lesquelles de manoeuvres sont irréalisables dans ST ??
    Je suis un amateur, mais elles avaient l'air réaliste, mais c'est vrai qu'on ne peut pas tout faire dans l'espace par rapports aux mouvements. (J'ai testé orbiter, c'est très très dur).

    Oui je sais, To2, les scientifiques ont déclarés qu'ils seraient la maîtriser au alentour de 2040.

    Ah et pour le voyage inter-planètaire jusque dans la banlieue de Mars, ce que je souhaitais dire, c'est un vaisseau de plusieurs milliers de tonnes qui mettrait 1mois et demi environ.
    Dernière modification par Aperture-Science ; 08/04/2009 à 23h31.

  11. #8
    SK69202

    Re : Les vaisseaux de Starship Troopers

    Bonjour,

    lesquelles de manoeuvres sont irréalisables dans ST
    Toutes.

    Quand on lit ou regarde de la SF on ne se préoccupe pas de savoir si cela est/sera possible ou pas, il vaut mieux se contenter de ce que l'histoire soit auto-cohérente.

    Si on commence à discuter Science tout court, on va vers de grandes désillusions car la moindre histoire butte sur un écart à la physique.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  12. #9
    Carcharodon

    Re : Les vaisseaux de Starship Troopers

    Citation Envoyé par Aperture-Science Voir le message
    Carcharodon lesquelles de manoeuvres sont irréalisables dans ST ??
    Je suis un amateur, mais elles avaient l'air réaliste, mais c'est vrai qu'on ne peut pas tout faire dans l'espace par rapports aux mouvements. (J'ai testé orbiter, c'est très très dur).

    heuuu, j'ai honte !! j'ai confondu starship troopers avec battleship galactica dont j'ai vu le premier extrait de ma vie y a une semaine !!
    C'est pour ça que j'ai du faire une fixette dont je viens de me rendre compte.
    Ils étaient en train de se battre, en tournant en tout sens, en plein champ d'astéroide ... ça c'est bien débile.

    Starship trooper, me souviens plus !

    (J'ai testé orbiter, c'est très très dur)
    Pas d'accord, si tu connais et appliques les bases de la navigation spatiale, tout a fait d'accord si tu ne les connais pas.
    On peut même dire impossible dans ce cas.

    Mais avec l'expérience et la connaissance (qui demande, il est vrai quelques dizaines d'heures d'instruction), tu te fais ensuite un aller retour ISS parfait, avec un shuttle, dans des conditions ultra réalistes (y compris, bien sûr, de consommation, et c'est là le challenge), en 2 heures, presque sans toucher au joystick, simplement en utilisant tes instruments (MFD et PA au bon moment).
    Avec un decollage et une rentrée atmosphérique d'anthologie.
    Idem pour mars, quand tu as pigé (la c'est vrai c'est long et ça demande beaucoup de travail de compréhension de la mécanique et du vol spatial) comment fonctionnent des MFD comme transX ou IFMD (deux MFD servant a calculer les fenêtres de tir, les inclinaisons de tir et les phases d'éjection), tu te calcules ton voyage vers mars en 1/4 d'heure et tu le réalise en 1h30 a tout casser (y a une accélération X 100000 a utiliser, évidemment, correctement).
    Quel bonheur de voir mars grossir au loin, en étant sûr, grâce a tes instruments, de passer a seulement 150 km de sa surface pour réaliser ta mise en orbite.
    Moment somptueux que de voir mars remplir tout ton champ visuel, progressivement.
    Ce sera un moment fort, pour ceux qui iront pour de vrai.

    Orbiter fait partie de ces TRÈS rares programmes informatiques ludiques dont la durée de vie est vraiment illimitée.
    Ça vaut donc le coup de comprendre comment ça fonctionne, surtout qu'il y a de très bons sites francophones ou TOUT, de A a Z, est expliqué dans le moindre détail.
    Des milliers de pages de tuto pour tout, du X-15 au shuttle, en passant par le DGIV, les protons, les arianes ... c'est énorme la doc disponible.
    je ne connais aucun logiciel grand public aussi documenté.
    d'abord il faut reproduire a l'identique de ce qui est expliqué, et quand t'as bien tout pigé (ce qui peut être assez long, c'est vrai), te faire tes propres vols.

    Mais un passionné devient un vrai navigateur spatial en quelques semaines seulement de travail pépère, mais constant, et en tout points passionnant.

    et après ça ... c'est le kiff de se faire des vols avec tout les engins, modernes, ancien (on peut se refaire toute la conquête de l'espace avec tout les engins de l'histoire réelle) ou futuristes (y en a des excellentissimes, comme le DGIV ou le XR2 ravenstar avec moteur stato, y en a par centaines).

    Sans compter le fabuleux addon AMSO qui te permet de refaire l'épopée apollo. Non seulement il est absolument magnifique, mais en plus tu peux refaire exactement les vols historiques.
    On touche ici a l'oeuvre d'art incontournable pour tout fan de l'espace.
    Y a encore pire en préparation (mais en preparation depuis des années, je doute qu'il soit fini un jour ...) le NASSP, qui lui est un simulateur qui aurait carrément pu entrainer les équipages de l'époque, ou tu vas manœuvrer tout les switchs réalistes du tableau de bord (plusieurs centaines d'opérations pour un vol).
    là, faut limite avoir un diplôme d'astronaute pour y arriver ... mais c'est le seul.
    tout les autres addons (qui existent a foison sur orbithangar) sont parfaitement accessibles UNE FOIS que tu as bien intégré :

    1) les lois de la mécanique spatiale
    truc tout bête du genre :
    - j'augmente plus facilement (entendre "je consomme moins") ma vitesse au périgée
    - je change plus facilement d'inclinaison a l'apogée
    - la ligne droite n'existe pas dans l'espace
    - le transfert de hohmann
    - je change d'inclinaison seulement aux nodes
    - ...
    y en a une dizaine

    2) les instruments de bases d'orbiter :
    - orbit MFD pour affichage des paramètres orbitaux
    - Alignplane (aussi en version 2 pour feignants) qui sert a corriger les alignements de plan (étonnant non ? ...)
    - SyncMFD, qui permet de synchroniser deux orbites afin de créer un point de rdv
    - Autoburn MFD, qui permet d'optimiser a moins d'un 1/10 de seconde les mises a feu
    - Surface MFD
    - transX ou IFMD (seulement pour l'interplanétaire ou la lune)
    - les pilotes automatiques spécifiques a chaque engin (+ les 4 de base => prograde /retrograde / orbital+ / orbital-)

    avec ça, tu vas ou tu veux dans le système solaire.

    Si tu rajoutes :
    - dockMFD
    tu peux même t'accoupler a n'importe quoi ayant un sas (pour les rdv ISS par exemple)
    et :
    - aerobrake, MFD magique qui te permet de faire de l'aérocapture (passer ton orbite d'hyperbolique a elliptique, c'est a dire te faire capturer par la gravitation d'une planète pour te mettre en orbite grâce a un freinage atmosphérique !) et du posé hyper précis en vol plané pur, sans aucun moteur, en ayant commencé ta rentrée atmosphérique 18 a 19 milliers de kilomètres plus tôt !
    Grâce a une série de viseurs prédictifs.

    c'est la taille XXL du jeu vidéo orbiter : non seulement tu t'éclates car c'est vraiment immersif (les sons sont des enregistrements de vols réels), mais en plus tu apprends quasiment a chaque vol quelque soit ton expérience.
    Et tu apprends des trucs utiles ... ça aide même a comprendre nettement plus de choses scientifiques dans pas mal de domaines.
    Sans arrêt t'as des questions nouvelles.
    Sans arrêt t'as matière a apprendre, te perfectionner, t'amuser.
    Orbiter te rends 1000 fois ce que tu lui consacre.
    Et t'apprends des trucs plus utiles que la taille des orcs ou l'utilisation des fusils a plasma, dans un jeu vidéo.

    Si on commence à discuter Science tout court, on va vers de grandes désillusions car la moindre histoire butte sur un écart à la physique.
    Clair, net et précis.
    Et c'est pour ça que la réalité est toujours plus belle que la fiction.
    Parce que la réalité, ça fonctionne vraiment.
    Même si, il faut le reconnaitre, c'est nettement plus compliqué...
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  13. #10
    Aperture-Science

    Re : Les vaisseaux de Starship Troopers

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    heuuu, j'ai honte !! j'ai confondu starship troopers avec battleship galactica dont j'ai vu le premier extrait de ma vie y a une semaine !!
    C'est pour ça que j'ai du faire une fixette dont je viens de me rendre compte.
    Ils étaient en train de se battre, en tournant en tout sens, en plein champ d'astéroide ... ça c'est bien débile.

    Starship trooper, me souviens plus !



    Pas d'accord, si tu connais et appliques les bases de la navigation spatiale, tout a fait d'accord si tu ne les connais pas.
    On peut même dire impossible dans ce cas.

    Mais avec l'expérience et la connaissance (qui demande, il est vrai quelques dizaines d'heures d'instruction), tu te fais ensuite un aller retour ISS parfait, avec un shuttle, dans des conditions ultra réalistes (y compris, bien sûr, de consommation, et c'est là le challenge), en 2 heures, presque sans toucher au joystick, simplement en utilisant tes instruments (MFD et PA au bon moment).
    Avec un decollage et une rentrée atmosphérique d'anthologie.
    Idem pour mars, quand tu as pigé (la c'est vrai c'est long et ça demande beaucoup de travail de compréhension de la mécanique et du vol spatial) comment fonctionnent des MFD comme transX ou IFMD (deux MFD servant a calculer les fenêtres de tir, les inclinaisons de tir et les phases d'éjection), tu te calcules ton voyage vers mars en 1/4 d'heure et tu le réalise en 1h30 a tout casser (y a une accélération X 100000 a utiliser, évidemment, correctement).
    Quel bonheur de voir mars grossir au loin, en étant sûr, grâce a tes instruments, de passer a seulement 150 km de sa surface pour réaliser ta mise en orbite.
    Moment somptueux que de voir mars remplir tout ton champ visuel, progressivement.
    Ce sera un moment fort, pour ceux qui iront pour de vrai.

    Orbiter fait partie de ces TRÈS rares programmes informatiques ludiques dont la durée de vie est vraiment illimitée.
    Ça vaut donc le coup de comprendre comment ça fonctionne, surtout qu'il y a de très bons sites francophones ou TOUT, de A a Z, est expliqué dans le moindre détail.
    Des milliers de pages de tuto pour tout, du X-15 au shuttle, en passant par le DGIV, les protons, les arianes ... c'est énorme la doc disponible.
    je ne connais aucun logiciel grand public aussi documenté.
    d'abord il faut reproduire a l'identique de ce qui est expliqué, et quand t'as bien tout pigé (ce qui peut être assez long, c'est vrai), te faire tes propres vols.

    Mais un passionné devient un vrai navigateur spatial en quelques semaines seulement de travail pépère, mais constant, et en tout points passionnant.

    et après ça ... c'est le kiff de se faire des vols avec tout les engins, modernes, ancien (on peut se refaire toute la conquête de l'espace avec tout les engins de l'histoire réelle) ou futuristes (y en a des excellentissimes, comme le DGIV ou le XR2 ravenstar avec moteur stato, y en a par centaines).

    Sans compter le fabuleux addon AMSO qui te permet de refaire l'épopée apollo. Non seulement il est absolument magnifique, mais en plus tu peux refaire exactement les vols historiques.
    On touche ici a l'oeuvre d'art incontournable pour tout fan de l'espace.
    Y a encore pire en préparation (mais en preparation depuis des années, je doute qu'il soit fini un jour ...) le NASSP, qui lui est un simulateur qui aurait carrément pu entrainer les équipages de l'époque, ou tu vas manœuvrer tout les switchs réalistes du tableau de bord (plusieurs centaines d'opérations pour un vol).
    là, faut limite avoir un diplôme d'astronaute pour y arriver ... mais c'est le seul.
    tout les autres addons (qui existent a foison sur orbithangar) sont parfaitement accessibles UNE FOIS que tu as bien intégré :

    1) les lois de la mécanique spatiale
    truc tout bête du genre :
    - j'augmente plus facilement (entendre "je consomme moins") ma vitesse au périgée
    - je change plus facilement d'inclinaison a l'apogée
    - la ligne droite n'existe pas dans l'espace
    - le transfert de hohmann
    - je change d'inclinaison seulement aux nodes
    - ...
    y en a une dizaine

    2) les instruments de bases d'orbiter :
    - orbit MFD pour affichage des paramètres orbitaux
    - Alignplane (aussi en version 2 pour feignants) qui sert a corriger les alignements de plan (étonnant non ? ...)
    - SyncMFD, qui permet de synchroniser deux orbites afin de créer un point de rdv
    - Autoburn MFD, qui permet d'optimiser a moins d'un 1/10 de seconde les mises a feu
    - Surface MFD
    - transX ou IFMD (seulement pour l'interplanétaire ou la lune)
    - les pilotes automatiques spécifiques a chaque engin (+ les 4 de base => prograde /retrograde / orbital+ / orbital-)

    avec ça, tu vas ou tu veux dans le système solaire.

    Si tu rajoutes :
    - dockMFD
    tu peux même t'accoupler a n'importe quoi ayant un sas (pour les rdv ISS par exemple)
    et :
    - aerobrake, MFD magique qui te permet de faire de l'aérocapture (passer ton orbite d'hyperbolique a elliptique, c'est a dire te faire capturer par la gravitation d'une planète pour te mettre en orbite grâce a un freinage atmosphérique !) et du posé hyper précis en vol plané pur, sans aucun moteur, en ayant commencé ta rentrée atmosphérique 18 a 19 milliers de kilomètres plus tôt !
    Grâce a une série de viseurs prédictifs.

    c'est la taille XXL du jeu vidéo orbiter : non seulement tu t'éclates car c'est vraiment immersif (les sons sont des enregistrements de vols réels), mais en plus tu apprends quasiment a chaque vol quelque soit ton expérience.
    Et tu apprends des trucs utiles ... ça aide même a comprendre nettement plus de choses scientifiques dans pas mal de domaines.
    Sans arrêt t'as des questions nouvelles.
    Sans arrêt t'as matière a apprendre, te perfectionner, t'amuser.
    Orbiter te rends 1000 fois ce que tu lui consacre.
    Et t'apprends des trucs plus utiles que la taille des orcs ou l'utilisation des fusils a plasma, dans un jeu vidéo.



    Clair, net et précis.
    Et c'est pour ça que la réalité est toujours plus belle que la fiction.
    Parce que la réalité, ça fonctionne vraiment.
    Même si, il faut le reconnaitre, c'est nettement plus compliqué...
    Mdr, oui mais on a pas le même niveau en mécanique spatiale.

    Je connais un peu l'orbite géo-stationnaire, mais j'ai jamais compris comment s'amarrer à l'ISS, la manoeuvre est trop précise, c'est impossible à réaliser.
    J'avais un peu compris les instruments de bord, mais sans trop savoir m'en servir, jamais réussi à atterrir aussi.

    Par contre j'aurai bien aimé faire les mission Apollo mais c'est pas finalisé.
    Les navettes c'est vraiment très dur, mais la géométrie spatiale reste vraiment intéressante.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. vaisseaux et varices
    Par coco_c_moi dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 16/06/2007, 21h46
  2. Votre opinion sur " les vaisseaux dans les anneaux de saturne"
    Par el_ukreniano dans le forum Archives
    Réponses: 35
    Dernier message: 06/06/2007, 21h11
  3. Transformer l'ATV en vaisseaux habitable?
    Par Grib dans le forum Astronautique
    Réponses: 28
    Dernier message: 14/09/2005, 00h54
  4. Résistance des matériaux (vaisseaux sanguins).
    Par mfs dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/07/2005, 13h05
  5. IA et vaisseaux spatiaux
    Par Bamoo dans le forum Astronautique
    Réponses: 9
    Dernier message: 04/04/2005, 22h59