Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

gradient osmotique



  1. #1
    MagicFalco

    gradient osmotique


    ------

    Bonjour tout le monde,


    En relisant mon cours consacré à l'étude du rein, une question m'est venu à l'esprit et je ne parviens pas y répondre.

    Quel est l'intérêt du gradient cortico-papillaire du milieu interstitiel?
    En effet, nous avons vu que les branches ascendantes et descendantes de l'anse de Henley permettaient la mise en place de ce gradient: on a donc une concentration de l'urine dans la branche ascendante mais cette urine est alors rediluée dans la branche ascendante. Du coup, je ne vois pas le but de concentrer et de rediluer l'urine.

    J'ai également une autre question: ma prof a indique qu'un facteur stimulant la sécrétion de vasopressine était l'hypernatrémie.
    Or, la vasopressine stimule la réabsorption tubulaire de Na+.

    Dans ce cas, ne serait-ce pas plutot l'hyponatrémie qui stimule la sécrétion de cette vasopressine.

    Merci pour vos réponses et bonne soirée

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Do_The_Funk

    Re : gradient osmotique

    Pour répondre à la partie concernant l'hypernatrémie, je crois que ce terme signifie : trop de sodium dans l'urine. Une hypernatrémie serait donc logiquement un facteur stimulant de la réabsorption tubulaire de sodium.

    Edit : Bon ben non, c'est pas ça, désolé, c'est bien la concentration plasmatique.
    Dernière modification par Do_The_Funk ; 16/12/2008 à 19h27. Motif: Erreur

  4. #3
    cryptom

    Re : gradient osmotique

    C'est génial ce forum, ça donne envi de se replonger dans d'anciens cours à chaque fois, pour se remémorer les choses...

    Pour le coup, d'après ce que j'ai relu rapidement, ça vaut ce que ça vaut, mais l'objectif de la concentration/déconcentration est de conserver l'eau dans l'organisme, il me semble.
    Je m'explique, dans la première phase (descendante), le tubule (néphron) libère de l'H2O afin de se concentrer (équilibre osmotique), dans la seconde phase (ascendante) le tubule fait sortir du NaCl (de manière active en partie je crois) afin de se déconcentrer. Précisons que la pression osmotique est due à NaCl et à l'urée (et à l'opposé par l'eau évidemment). Puis enfin dans le collecteur, le liquide se concentre une nouvelle fois en libérant de l'eau.
    Donc en faisant le bilan, l'eau ne fait que quitter l'urine pour le milieu intersitiel et reste donc dans l'organisme.

    Ensuite, pourquoi est-ce que c'est l'eau qui sort et non des substances (comme NaCl) qui entrent pour la concentration ? Je ne sais pas trop, sans doute que la paroi du néphron n'est perméable que dans un sens, c'est à vérifier.

  5. #4
    myoper
    Modérateur

    Re : gradient osmotique

    Citation Envoyé par MagicFalco Voir le message
    Quel est l'intérêt du gradient cortico-papillaire du milieu interstitiel?
    J'ai également une autre question: ma prof a indique qu'un facteur stimulant la sécrétion de vasopressine était l'hypernatrémie.
    Or, la vasopressine stimule la réabsorption tubulaire de Na+.

    Dans ce cas, ne serait-ce pas plutot l'hyponatrémie qui stimule la sécrétion de cette vasopressine.
    L'hypernatrémie stimule la production de vasopressine (elle est interprétée comme une déshydratation au même titre qu'un baisse de la volémie ou de la PA), le Na va être en effet réabsorbé activement (donc l'eau passivement).
    Elle aura aussi un effet vasoconstricteur.
    On parle du Na mais je me demande si les récepteurs ne sont pas, en fait, au Cl.
    C'est ce gradient qui va, entres autres, permettre au rein d'adapter son excrétion suivant les conditions rencontrées, c.a.d. permettre de réguler homéostasie du milieu intérieur.
    En particulier les rétrocontrôles directs et hormonaux vont permettre d'ajuster les résistances artériolaires (et donc le débit de filtration) ainsi que la réabsorption suivant les besoins.
    Ta deuxième question explique la première mais il ne faut pas regarder l'urine qui n'est que la résultante des conditions intérieures mais le sang/capillaires (pression osmotique, hydrostatique et oncoctique qui vont varier activement pendant leur passage dans les capillaires glomérulaires) qui sera lui même "influencé" par la résultante (oncoctique et osmotique) urinaire.

  6. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. Pression osmotique
    Par Sarora dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 14/08/2008, 22h29
  2. pression osmotique
    Par marionnettebio dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/04/2007, 19h33
  3. Pression osmotique
    Par julien_4230 dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/03/2007, 20h20
  4. pression osmotique
    Par nedhir med dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/02/2007, 12h46
  5. pression osmotique
    Par v_711 dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/07/2004, 11h57
Découvrez nos comparatifs produits sur le sport et la santé.