Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Effet Haldane et Bohr lors de l'effort musculaire



  1. #1
    Guillaume69

    Effet Haldane et Bohr lors de l'effort musculaire

    Bonjour,

    Lors de l'effort musculaire :
    * l'effet Bohr au niveau des poumons implique une augmentation de la pression partielle en O2 artériel.
    * l'effet Haldane au niveau des tissus implique une diminution de la pression partielle en CO2 veineux.

    Je ne comprends pas pourquoi. Ni pourquoi ces deux effets seraient plus important lors de l'effort.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    lazyboy

    Re : Effet Haldane et Bohr lors de l'effort musculaire

    Je ne comprends pas pourquoi tu fais agir ton effet Bohr au niveau des poumons? Ni l'effet Haldane au niveau des tissus ? C'est pas l'inverse globalement ?

    L'effet Bohr est le fait que lorsque la pCO2 augmente, l'affinité de l'Hb pour l'O2 va diminuer. Cela est du à une stabilisation de la forme tendue par fixation du CO2 à l'extrêmité des chaines de globines (+effet du pH qui diminue, qui joue sur la création de nouvelles liaisons faibles qui stabilisent la forme tendue toujours).

    On dit que l'effet Bohr agit au niveau des tissus actifs car il y a rejet de CO2 et diminution du pH à proximité de ces derniers lorsqu'ils travaillent. Cela favorise la libération de l'O2, nécessaire à leur activité.

    A l'inverse, l'effet Haldane, est le fait que l'augmentation de la pO2 favorise une libération de CO2.
    L'effet Haldane joue au niveau des poumons, afin de libérer le CO2 transporté par l'Hb.

    Cordialement
    [ C'est complètement glucose ]

  4. #3
    Guillaume69

    Re : Effet Haldane et Bohr lors de l'effort musculaire

    Salut,

    Je suis d'accord avec toi pour les définitions d'effets Bohr et Haldane. C'est notamment ça qui me pose problème.

    Si PO2 artériel augmente légèrement, c'est parce que PCO2 artériel augmente légèrement et que de l'O2 de l'hémoglobine est largué : augmentation de l'effet Bohr.
    Pourquoi PCO2 augmente, aucune idée. Pourquoi au niveau du poumon, je ne sais pas non plus.

    Même raisonnement pour les veines et l'effet haldane.

    Qu'est-ce qu'on t'a dit, toi, concernant la modification de la différence artério-veineuse du sang lors de l'effort musculaire ?

  5. #4
    lazyboy

    Re : Effet Haldane et Bohr lors de l'effort musculaire

    Je sais qu'il est un peu tard maintenant et que tu as du passer tes oraux mais bon, jvais répondre quand même...

    Voilà ce que j'ai écris dans mon cours.

    On peut schématiser l'effet Bohr et l'effet Haldane par l'équation:
    HbO2 + H+ + CO2 <=> HbH-CO2 + O2

    Dans le sens =>, on a une prise en charge du CO2 et surtout une libération de l'O2: effet Bohr.
    Il a lieu au niveau des tissus (et en particulier des muscles actifs).
    Le point de départ majeur c'est l'augmentation de la pCO2 dans les capillaires autour des muscles. La conséquence c'est que l'O2 est libéré dans ces capillaires, mais cela ne change pas la pO2, puis l'O2 est directement consommé par les cellules en activité.

    Dans le sens <=, on a prise en charge d'O2 et libération de CO2: c'est l'effet Haldane.
    Il est surtout important au niveau des poumons, où la pO2 est élevée, et donc l'affinité de l'Hb pour le CO2 est faible, ce qui induit une libération du CO2 transporté par l'Hb (20à30% du CO2 transporté par le sang), et la prise en charge de l'O2.
    Cet effet a aussi lieu dans les tissus, où la pO2 est faible, et donc l'affinité pour le CO2 est forte, ce qui induit une prise en charge de CO2 et une libération d'O2 aux tissus. (ça rejoint l'effet Bohr, mais le point de départ est ici la pO2 et non la pCO2!).

    Voilà, après je ne pense pas que tu puisses raisonner sur le système circulatoire en général (sang veineux, sang artériel), car ce sont des mécanismes très locaux, avec des signaux locaux (pCO2, pO2, pH...)

    Cordialement!
    [ C'est complètement glucose ]

  6. #5
    Guillaume69

    Re : Effet Haldane et Bohr lors de l'effort musculaire

    Salut,

    Je n'ai pas encoré passé mon oral de bio. C'est demain
    Mais la réponse m'intéresse de toute façon (d'ailleurs l'oral de demain c'est juste un entraînement, il n'y a aucun enjeu associé).

    Merci d'avoir répondu, mais je connais déjà tout cela... et ça ne répond pas à ma question ^^
    Par contre, cela augmente mon scepticisme concernant ce bout de cours.

    Affaire à suivre :/

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    drkovac

    Re : Effet Haldane et Bohr lors de l'effort musculaire

    slt ces deux effets seront plus fort pour les raisons suivantes : l'hémoglobine ossille entre deux formes tendu et relaché et cette équilibre et sous la dépendance de plusieurs facteurs notament le ph et bpg au cours de l'effort musculaire intense il yaura une plus grande production d'h+ du a une importante activité métabolique surtout du a la fermentation en plus lors de leffort le GR a besoin de bcp d'energie alors il y'aura production d'une plus grande quantité de bpg intermédiaire ds la glycolyse
    donc plus l'effort augmente plus le ph augmente plus le taux de bpg augmente et cela a une répercution sur l'état de l'hémoglobine il y'a une corrélation
    cordialement b

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. effet de dilution lors d'un dosage
    Par jess8864 dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 05/03/2009, 22h20
  2. Effet du pH sur le redox lors d'une déchromatation
    Par psypsi1984 dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/08/2008, 10h45
  3. [Physiologie] Effet Haldane
    Par Torpius dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/03/2008, 17h12
  4. Effet Haldane
    Par _Mayou_ dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 13/05/2007, 19h42
  5. Effet dépresseur de l'effort anaerobique
    Par echo dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 12/06/2005, 22h10