Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 45

Apnée et orties



  1. #1
    DonPanic

    Apnée et orties


    ------

    Bonjour
    Si on se met en apnée, on peut traverser un bosquet d'orties sans ressentir les piqures.
    Je l'ai vérifié.
    Je n'ai pas d'explication, peut-être la mise en apnée provoque une vasoconstriction...

    Auriez-vous des suggestions ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    calimeroz

    Re : Apnée et orties

    Bonjour,

    Tu n'as pas ressentit les piqures ? et apres avoir traverser les bosquets ? apres avoir repris ta respiration ? Peut-etre que tu as un seuil de nociception tres tres bas ................ Ch'uis pas sur que ça fonctionne chez tous le monde, en tout cas moi j'essayerais pas, ehehe....

    a plus

    Cal.

  4. #3
    Dordon

    Re : Apnée et orties

    Moi aussi je connais cette technique et ça marche très bien!
    On ne sent pas les piqures ni pendant ni après (même pas avant...)

    DrDn
    DrDn en qwerty

  5. #4
    DonPanic

    Re : Apnée et orties

    Citation Envoyé par calimeroz
    Tu n'as pas ressentit les piqures ? et apres avoir traverser les bosquets ? apres avoir repris ta respiration ? Peut-etre que tu as un seuil de nociception tres tres bas ................ Ch'uis pas sur que ça fonctionne chez tous le monde, en tout cas moi j'essayerais pas, ehehe....
    a plus
    Faut pas être trouillard, tu peux faire l'essai en passant une ortie sur le dos de la main, pas la paume dont la peau est bien plus épaisse, si jamais ça devait te piquer, il y a toujours à proximité des orties des oseilles sauvages qui aiment les mêmes sols et dont un frottis sur la zone piquée calme les piqures d'orties extêmement vite. Bizarre comme on trouve l'antidote à proximité immédiate des orties.

  6. #5
    trebor

    Re : Apnée et orties

    Bonjour à tous,
    Vous pouvez caresser avec la main les orties de bas vers le haut sans être piqué (car vous caressez les fines aiguilles urticantes dans le bon sens) mais ne le faite pas de haut vers le bas car là ça fait mal et cela avec ou sans apnée, vous pouvez essayer.
    Cordialement et A+
    Lorsqu'on sait, on sait pour longtemps (vélo, nager, jongler,.....)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    DonPanic

    Re : Apnée et orties

    Salut
    Ce sont des digressions, cela ne répond pas à la question.
    Le venin d'ortie ne perd-il pas des propriétés urticantes extrêment vite pour quà l'arrêt de l'apnée, la peau ne soit pas plein de boutons ?

  9. Publicité
  10. #7
    vinze

    Re : Apnée et orties

    Salut,
    c est ce que je faisais quand j etais petit...ca marche tres bien et sur tous les copains que j avais. Il y a aussi la moutarde de Dijon. Si tu avales une pleine cuillere et que tu te bouches le nez tu sens rien...bizarre non?
    Bonne journee

  11. #8
    le_troll

    Re : Apnée et orties

    pas necessairement le gout est tres fortement lie a l'odeur. la langue n'est equipe que pour un nombre limite de saveur (acide, amer, sucree sale il me semble) le reste des saveur sont principalement lie au odeur. Par exemple on ressent beaucoup mon les saveurs quand on a le nez bouche. Si vous n'avait jamais fait gaffe, fait y attention la prochaine fois que vous aurez le nez bouche.

    pour les orties je sais pas et ca me tente pas de faire l'experience

  12. #9
    aquilegia

    Re : Apnée et orties

    Citation Envoyé par DonPanic
    Bonjour
    Si on se met en apnée, on peut traverser un bosquet d'orties sans ressentir les piqures.
    Je l'ai vérifié.
    Je n'ai pas d'explication, peut-être la mise en apnée provoque une vasoconstriction...
    Bonjour,
    je suppose que pour faire ton test, tu as traversé ton bosquet au moins une fois en respirant, et une fois en apnée, avec les bras et les jambes découverts. (Et que tu as répété l'expérience plusieurs fois, compte tenu du fait que toucher une ortie ne suffit pas, il faut que la feuille soit correctement orientée)
    Si ce n'est pas le cas, ton expérience ne prouve rien du tout.

    Sachant que la brulure de l'ortie est due à un venin contenu dans de minuscules piquants creux venant se ficher et se casser dans la peau, et que son action dure plusieurs minutes, je ne vois rationnellement pas comment retenir sa respiration pourrait apporter une quelconque protection.

  13. #10
    Dordon

    Re : Apnée et orties

    Le fait est que c'est une technique connue de pas mal de monde et testée par moi même à plusieurs reprises.
    Naturelement pour valider l'experience il aurait fallu essayer sans respiration mais là tout le monde se dégonfle .
    DrDn en qwerty

  14. #11
    aquilegia

    Re : Apnée et orties

    Citation Envoyé par Dordon
    Le fait est que c'est une technique connue de pas mal de monde
    Une autre technique connue de pas mal de monde : il suffit de mettre qq grains de sel sur la queue d'un oiseau pour l'attraper.
    Connu de pas mal de monde ne veut pas dire "vrai"...

    Citation Envoyé par Dordon
    et testée par moi même à plusieurs reprises.
    Naturelement pour valider l'experience il aurait fallu essayer sans respiration mais là tout le monde se dégonfle .
    Tu le dis toi meme (je suppose que tu veux dire "avec respiration") : sans experience témoin, ce n'est pas un test.

    Fais l'expérience en frottant ta main sur une ortie (un bout de feuille suffira) : main gauche en respirant, main droite sans respirer, mais meme sens de friction sur les deux mains.

    Si ça marche.... Je pense que tu pourras publier dans Nature....

  15. #12
    DonPanic

    Re : Apnée et orties

    Beurk à toi
    Citation Envoyé par aquilegia
    Bonjour,
    je suppose que pour faire ton test, tu as traversé ton bosquet au moins une fois en respirant, et une fois en apnée, avec les bras et les jambes découverts. (Et que tu as répété l'expérience plusieurs fois, compte tenu du fait que toucher une ortie ne suffit pas, il faut que la feuille soit correctement orientée)
    Si ce n'est pas le cas, ton expérience ne prouve rien du tout.

    Sachant que la brulure de l'ortie est due à un venin contenu dans de minuscules piquants creux venant se ficher et se casser dans la peau, et que son action dure plusieurs minutes, je ne vois rationnellement pas comment retenir sa respiration pourrait apporter une quelconque protection.
    A te lire, on voit que tu n'as jamais essayé. Dans ce cas, c'est ton inexpérience et ton ignorance qui ne prouvent rien du tout. Avant de connaitre le truc de l'apnée, j'ai déjà été piqué par des orties, ce qui m'a permis de constater de moi-même que le frottis d'oseille sauvage était un excellent antidote, et que le venin des jeunes orties est beaucoup plus virulent que celui des vieilles.
    Si je n'avais pas essayé moi-même, je n'aurais pas posé la question sur ce forum que j'apprécie.
    Ton attitude est d'un très grande stupidité, et je modère autant que possible mon propos.
    Si tu ne connais rien à la question, tu aurais mieux fais d'éviter tes commentaires.
    C'est tout le contraire d'une attitude scientifique.
    J'ai traversé jambes nues des bosquets d'orties et ni moi ni elles n'ont choisi le sens des piquants.
    J'ai suggéré que l'apnée pouvait produire une vasoconstriction.
    Rien n'interdit que Venin d'ortie + rétroactions de l'organisme provoque l'urtication quelque temps et que le venin seul perde sa virulence très vite, il suffit que le composé urticant soit instable dès sa sortie des conduits des épines.
    Dernière modification par DonPanic ; 08/06/2005 à 20h40.

  16. Publicité
  17. #13
    Démostène

    Re : Apnée et orties

    Bonjour,
    Il faut fouiller là dedans :
    http://scholar.google.com/scholar?q=...oe=UTF-8&hl=en

    @+

  18. #14
    coco

    Re : Apnée et orties

    Citation Envoyé par DonPanic
    Si on se met en apnée, on peut traverser un bosquet d'orties sans ressentir les piqures.
    J'en ai entendu parler moi aussi...
    Il y aurait l'hypothèse de la vasoconstriction des vaisseaux périphériques...

  19. #15
    Yoyo

    Re : Apnée et orties

    UNe question parallele, ca ressemble a quoi l'oseille sauvage ? histoire que je sache en trouver en cas de piqures.

    Yoyo

  20. #16
    megami

    Re : Apnée et orties


  21. #17
    aquilegia

    Re : Apnée et orties

    Citation Envoyé par DonPanic
    A te lire, on voit que tu n'as jamais essayé.
    Effectivement, je n'ai jamais traversé de bosquet d'ortie, et ce n'est pas nécessaire pour voir si ton expérience marche : une feuille devrait suffire : ne pas piquer si on retient sa respiration, et piquer si on respire.
    Si la vasoconstriction était l'explication, on ne devrait pas non plus etre piqués quand on a froid, d'ailleurs...

    Citation Envoyé par DonPanic
    Avant de connaitre le truc de l'apnée, j'ai déjà été piqué par des orties, ce qui m'a permis de constater de moi-même que le frottis d'oseille sauvage était un excellent antidote, et que le venin des jeunes orties est beaucoup plus virulent que celui des vieilles.
    .
    Celà n'a rien à voir, et je ne t'ai jamais contredit sur le point. Le plantain à feuilles larges est également très connu, et JHFabre a exploré en son temps un autre remède de grand mère, qui consistait à mélanger les feuilles de trois plantes différentes et à s'en frotter. Il a déduit d'une série d'expérimentation que n'importe quelle plante un peu succulente faisait également l'affaire.

    Citation Envoyé par DonPanic
    Si je n'avais pas essayé moi-même, je n'aurais pas posé la question sur ce forum que j'apprécie.
    Je sais que tu as essayé, mais ce que je note, c'est que tu ne dit pas si tu as fait le contraire, c'est à dire une expérience témoin :
    Ce que tu as fait revient à dire "on m'a dit que la vanille était meilleure que le chocolat, j'ai gouté, j'ai adoré, donc c'est meilleur que le chocolat".

    Citation Envoyé par DonPanic
    Ton attitude est d'un très grande stupidité, et je modère autant que possible mon propos.
    Si tu ne connais rien à la question, tu aurais mieux fais d'éviter tes commentaires.
    Je sais comment les orties piquent, et je sais mettre en place une expérienc pour tester une hypothèse. C'est sensé etre suffisant pour répondre à une question.
    Que tu n'accepte pas la moindre contradiction est ton affaire, et ne plaide pas en ta faveur.

    Si tu as testé la piqure d'ortie dans des conditions COMPARABLES, avec ET sans apnée, il suffit de le dire.

    Citation Envoyé par DonPanic
    Rien n'interdit que Venin d'ortie + rétroactions de l'organisme provoque l'urtication quelque temps et que le venin seul perde sa virulence très vite, il suffit que le composé urticant soit instable dès sa sortie des conduits des épines.
    Imaginer des hypothèse expliquant une vision incomplète des faits ne sert à rien. Je vais tester moi meme, avec une feuille, sur mes mains, la piqure d'ortie en respirant et sans respirer. Je vous donnerai le résultat, puisque vous semblez incapables de le faire.

  22. #18
    aquilegia

    Re : Apnée et orties

    Voilà, c'est fait.
    J'ai testé, toujours avec la meme feuille :
    - main droite, en respirant
    - main gauche, sans respirer
    en procédant exactement de la meme manière à chaque fois.
    J'ai recommencé ensuite sur les dos des avants bras.

    J'ai ressenti les piqures de la meme manière qur les deux mains, et j'ai maintenant des boutons sur les deux mains aux endroits piqués. Sur les avant bras, ça a piqué beaucoup moins (peau moins sensible?), et je n'ai pratiquement pas de boutons ni à droite ni à gauche (ou très petits).

    Voilà : le preuve est faite : retenir sa respiration n'empeche pas les piqures d'ortie.

    J'ai fais cette expérience en présence d'une amie qui fait aussi beaucoup de terrain, et elle connaissait également cette légende. D'après elle, certains bosquets piquent plus que d'autres : on peut parfaitement en traverser certains en respirant, sans etre piqué.
    (par ailleurs, il y a deux espèces d'orties : l'ortie dioique, et l'ortie brulante, la deuxième piquant beaucoup plus que la première d'après des collègues botanistes.... celà entre peut etre aussi en jeu.)

  23. Publicité
  24. #19
    kinette

    Re : Apnée et orties

    Bonjour,
    Je pense qu'il n'y a pas de réaction physiologique pour expliquer ceci: les piquants de l'ortie délivrent des histamines, qui ont une action inflammatoire, et je ne vois pas comment arrêter sa respiration peut changer quelque chose.
    L'arrêt de respiration a à mon avis plus une action de "concentration mentale" permettant de ne pas ressentir la douleur (en fait assez faible) des piqûres d'orties, de même que retenir sa respiration avant une piqûre "médicale" ou pendant qu'on extrait une épine de ronce marche très bien (de ma propre expérience ).
    De plus, on a souvent la fâcheuse manie de se gratter tout de suite après une piqûre d'ortie, ce qui a un effet aggravant important. Lorsqu'on décide que ça ne va pas gratter longtemps, et qu'on se retient d'un tel geste, la brûlure est beaucoup plus courte il me semble.

    Enfin, je confirme qu'on peut très bien traverser un bosquet d'ortie sans se piquer, en avançant très tranquillement dedans (ça ne marche pas à tous les coups mais avec un taux de réussite important). De même il est en fait extrêmement facile de ramasser des feuilles d'ortie sans se piquer (ça épate souvent les gens).

    K.nettles
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  25. #20
    DonPanic

    Re : Apnée et orties

    Citation Envoyé par Yoyo
    UNe question parallele, ca ressemble a quoi l'oseille sauvage ? histoire que je sache en trouver en cas de piqures.

    Yoyo
    Salut

    Ce que je nommais improprement "oseille sauvage" est le Plantain,
    C'est très commun et j'en ignorais toutes les autres propriétés médicinales.

  26. #21
    aquilegia

    Re : Apnée et orties

    Citation Envoyé par DonPanic
    Salut

    Ce que je nommais improprement "oseille sauvage" est le Plantain,
    C'est très commun et j'en ignorais toutes les autres propriétés médicinales.
    En effet, le terme d'oseille sauvage est d'autant plus impropre qu'il existe un grand nombre d'espèces d'"Oseille", Rumex sp, qui n'ont pas grand chose de commun avec le plantain (Plantago major) dont il est question (il y a aussi d'autres espèces de plantains, moins "réputées", et dont les feuilles moins grandes produisent moins de sève).

    Néanmoins, comme je le disais plus haut, d'après Fabre, n'importe quelle plante, surtout les plantes succulentes (euh... évitons tout de meme les plantes comme l'orpin brulant ou la chélidoine... ) ferait l'affaire pour calmer les irritation dues à l'ortie ou autre, probablement par un simple effet raffraichissant (et placebo?).

    Néanmoins, frotter vigoureusement casse les aiguilles d'orties dans la peau et provoque plus de brulures encore... Alors, le mieux est peut etre de ne rien faire du tout... et retenir sa respiration, avant, pendant ou après la piqure, ne change rien (sauf pour l'effet placebo, peut-etre?)!

  27. #22
    DonPanic

    Re : Apnée et orties

    Citation Envoyé par aquilegia
    Néanmoins, comme je le disais plus haut, d'après Fabre, n'importe quelle plante, surtout les plantes succulentes (euh... évitons tout de meme les plantes comme l'orpin brulant ou la chélidoine... ) ferait l'affaire pour calmer les irritation dues à l'ortie ou autre, probablement par un simple effet raffraichissant (et placebo?).
    Heureusement qu'il ya des gens qui se posent des questions, cherchent les réponses,
    http://www.reseauproteus.net/fr/Solu...oc=plantain_ps
    ça s'appelle des scientifiques,
    et qui ne s'acharnent pas à penser que n'importe quoi fait l'affaire pour calmer la brûlure des orties et jouer les faux sceptiques de service

  28. #23
    aquilegia

    Re : Apnée et orties

    Citation Envoyé par DonPanic
    Heureusement qu'il ya des gens qui se posent des questions, cherchent les réponses,
    http://www.reseauproteus.net/fr/Solu...oc=plantain_ps
    ça s'appelle des scientifiques,
    et qui ne s'acharnent pas à penser que n'importe quoi fait l'affaire pour calmer la brûlure des orties et jouer les faux sceptiques de service
    Je suppose que si J.H. Fabre (puisque je ne faisais que le citer) était encore en vie, il serait ravi d'apprendre qu'il n'était pas scientifique, et juste un faux-sceptique (je t'invite à lire son étude sur la question de l'usage des plantes pour le traitement des irritations cutanées dans ses Souvenirs Entomologiques.)
    Tout ce qu'il dit n'est peut etre pas bon à prendre, mais quand il faisait une hypothèse simple, il la testait avec methode, lui, à ta différence : il n'aurait donc eu aucune leçon à recevoir de toi (ni moi non plus d'ailleurs... mais au moins, cette histoire de piqures d'orties indolores en apnée aura fait rire pas mal de monde de mon labo... mais je suppose qu'ils ne devaient pas etre assez scientifiques pour comprendre).

    Les qualités du plantain lancéolé sont interressantes (bien que, je n'ai parlé que du Plantago major, traditionellement utilisé pour traiter les piqures d'ortie, qui n'est pas étudié sur le site que tu donnes ).
    Ceci dit, celà n'infirme pas que d'autres plantes aient des propriétés qui puissent etre utilisées dans des conditions similaires, ni que le simple rafraichissement (par l'évaporation d'une sève abondante) soit dépourvu d'effet (du froid sur une piqure, ça fait toujours du bien).
    Quand à l'effet placebo, il est bien réel, également... et peut etre meme plus efficace dans certains cas....
    Dernière modification par aquilegia ; 09/06/2005 à 18h46.

  29. #24
    kinette

    Re : Apnée et orties

    Je pense que ça n'est pas la peine de s'énerver pour si peu... surtout que je ne vois personnellement pas de contradictions!

    Effectivement le plantain a bien des propriétés calmantes reconnues.
    De plus faites le test, il y a une grande probabilité qu'en recherchant trois feuilles de trois plantes différentes autres que de l'ortie à proximité du plant d'ortie agressif on tombe effectivement sur du plantain, espèce très commune, qui pousse dans les zones piétinées (d'où son nom).
    Mais ce n'est certainement pas pour rien non plus que cette règle des "trois plantes" a été adoptée par la "sagesse populaire" puisque outre le plantain, on pourra tomber assez facilement sur d'autres plantes à l'efficacité apparemment autre que placebo.

    Si on regarde parmi les plantes courantes susceptibles de se trouver à proximité des orties on trouvera en effet:
    * l'achillée mille-feuille -> semble avoir des effets anti-inflammatoires
    http://www.reseauproteus.net/fr/Solu...illefeuille_ps

    * Différentes espèces de chamomille (notamment Chamomilla suaveolens, espèce introdut courante dans les espaces piétinés) -> effets anti-inflammatoires
    http://www.reseauproteus.net/fr/Solu...e_allemande_ps

    * la consoude -> propriétés antiinflammatoires répertoriées aussi (et je viens d'apprendre que ça peut se manger ).

    * une malvacée-> antiinflammatoire http://uiabotanique.free.fr/activite...le/althaea.htm

    * une rosacée (potentille, fraisier sauvage, alchémille etc...)-> antiinflammatoire, calmant
    http://uiabotanique.free.fr/activite...mple/fraga.htm

    * une papavéracée comme la chélidoine -> antiinflammatoire http://uiabotanique.free.fr/activite...ple/chelid.htm

    * une menthe-> antalgique
    http://uiabotanique.free.fr/activite...ple/mentha.htm

    * du bouillon blanc-> antiinflammatoire
    http://uiabotanique.free.fr/activite...mple/verba.htm

    * alium (différentes espèces): souvent conseillé pour les piqûres d'insectes (mécanisme?)

    * l'oseille (la vraie, Rhumex) -> semble utilisée aussi contre les orties
    http://www.fleurs-des-champs.com/pho...e.php?code=250

    (par contre, on a un risque, certes faible, d'utiliser la feuille d'une plantes moins "sympathique, comme la berce, dont la sève est photosensibilisante...)

    De plus un truc formidable quand on cherche l'antidote de la piqûre: concentré sur sa recherche on oublie un peu que ça gratte...

    K.i se souvient du coup de l'effet "verre à retourner" pour retrouver une idée ou un nom qu'on a oublié...
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  30. Publicité
  31. #25
    DonPanic

    Re : Apnée et orties

    Citation Envoyé par aquilegia
    Je suppose que si J.H. Fabre (puisque je ne faisais que le citer) était encore en vie, il serait ravi d'apprendre qu'il n'était pas scientifique, et juste un faux-sceptique (je t'invite à lire son étude sur la question de l'usage des plantes pour le traitement des irritations cutanées dans ses Souvenirs Entomologiques.)
    ttp://www.reseauproteus.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=plantain_ps
    J.H. Fabre aurait dit autre chose s'il avait pris connaissance des articles des auteurs dadant d'entre 1981 et
    2002.

    Citation Envoyé par aquilegia
    Tout ce qu'il dit n'est peut etre pas bon à prendre, mais quand il faisait une hypothèse simple, il la testait avec methode, lui, à ta différence[ : il n'aurait donc eu aucune leçon à recevoir de toi (ni moi non plus d'ailleurs... mais au moins, cette histoire de piqures d'orties indolores en apnée aura fait rire pas mal de monde de mon labo... mais je suppose qu'ils ne devaient pas etre assez scientifiques pour comprendre).
    Procès d'intention légèrement mégalo, tu n'est pas J.H. Fabre jusqu'à preuve qu'il ne soit sorti de son cercueil.
    Si je n'avais testé, je n'aurais pas ouvert cette discussion. je n'étais pas seulement en apnée, mes muscles abdominaux étaient raidis au niveau du plexus,
    Tes collègues peuvent bien se marrer, attitude scientifique, s'il en est, à se marrer plutôt qu'à se poser des questions, et prendre pour référence des ouvrages de 1910 pour répondre à des question de 2005, je comprends quelques piètres performances de nos labos
    Je note que l'apnée provoque une vasoconstriction périphérique, accompagnée de fermeture des pores de la peau, que le venin d'ortie est thermolabile, ce pourquoi j'ai parlé de sa stabilité, que la douleur aurait tendance à la libération d'histamines, ce qui aurais tendance à aggraver l'action du venin d'ortie, et donc que si la douleur est atténuée, cela aurait tendance à ne pas aggraver son action.

    Citation Envoyé par aquilegia
    Les qualités du plantain lancéolé sont interressantes (bien que, je n'ai parlé que du Plantago major, traditionellement utilisé pour traiter les piqures d'ortie, qui n'est pas étudié sur le site que tu donnes ).
    Ceci dit, celà n'infirme pas que d'autres plantes aient des propriétés qui puissent etre utilisées dans des conditions similaires, ni que le simple rafraichissement (par l'évaporation d'une sève abondante) soit dépourvu d'effet (du froid sur une piqure, ça fait toujours du bien).
    Quelque soit son nom, le plantain qu'on trouve le plus fréquemment en compagnies des orties est celui à feuilles en forme de raquettes de tennis, et parler de sève abondante pour cette variété est une plaisanterie ou de l'ignorance.


    Q
    Citation Envoyé par aquilegia
    quand à l'effet placebo, il est bien réel, également... et peut etre meme plus efficace dans certains cas....
    L'effet placébo est un individuelhautement variable.
    Ce serait mieux que tu testes toi-même avant d'en parler "doctement".
    S'il le faut, je vais tâcher de trouver de méchantes petites orties et faire une vidéo de l'expé.

  32. #26
    aquilegia

    Re : Apnée et orties

    Citation Envoyé par DonPanic
    J.H. Fabre aurait dit autre chose s'il avait pris connaissance des articles des auteurs dadant d'entre 1981 et
    2002.
    Probablement pas, vu le mail de Kinette !!

    Citation Envoyé par DonPanic
    Procès d'intention légèrement mégalo, tu n'est pas J.H. Fabre jusqu'à preuve qu'il ne soit sorti de son cercueil.
    Encore heureux.... et je ne l'ai jamais prétendu. Je n'ai fais que le citer, et ce sont ses idées, que j'avais cité, que tu as vertement critiqué.

    Quant au reste... eh bien je n'ai fais que répondre à ce que je pensais de tes mots contre mon analyse du problème apnée/orties. Tes propos, agressifs et à la limite de la grossièreté, ne poussent pas franchement à l'indulgence.


    Citation Envoyé par DonPanic
    Si je n'avais testé, je n'aurais pas ouvert cette discussion. je n'étais pas seulement en apnée, mes muscles abdominaux étaient raidis au niveau du plexus,
    Je suis bien contente de le savoir.

    Citation Envoyé par DonPanic
    Tes collègues peuvent bien se marrer, attitude scientifique, s'il en est, à se marrer plutôt qu'à se poser des questions, et prendre pour référence des ouvrages de 1910 pour répondre à des question de 2005, je comprends quelques piètres performances de nos labos
    Encore des accusations agressives et non fondées... Si mes collègues se sont marrés, c'est parce qu'ils connaissaient la légende, l'avaient testée (gens de terrain, ils ont eu aussi l'occasion de se faire piquer par des orties) et savaient donc son innefficacité....

    Maintenant, tu peux poser des questions sur une légende, une question mérite toujours d'etre posée.
    De là à traiter d'idiot, d'ignorant, et de non-scientifique le moindre de tes contradicteurs, et de refuser d'analyser tes erreurs (l'absence d'expérience témoin), il y a un monde.

    Citation Envoyé par DonPanic
    Je note que l'apnée provoque une vasoconstriction périphérique, accompagnée de fermeture des pores de la peau, que le venin d'ortie est thermolabile, ce pourquoi j'ai parlé de sa stabilité, que la douleur aurait tendance à la libération d'histamines, ce qui aurais tendance à aggraver l'action du venin d'ortie, et donc que si la douleur est atténuée, cela aurait tendance à ne pas aggraver son action.
    Quand tu m'auras montré, avec expériences témoin, que retenir sa respiration, et tout ce que tu veux, provoque une baisse d'efficacité de la piqure, et seulement à ce moment là, alors on pourra discuter des causes. Pas avant. (et ne pas oublier de tester aussi l'effet "de concentration", par exemple en proposant de respirer, décontracté, mais en concentrant ses pensée sur qq chose de distrayant, par exemple la mastication d'un chewing-gum, ou qq chose dans le genre)

    Citation Envoyé par DonPanic
    Quelque soit son nom, le plantain qu'on trouve le plus fréquemment en compagnies des orties est celui à feuilles en forme de raquettes de tennis, et parler de sève abondante pour cette variété est une plaisanterie ou de l'ignorance.
    plantain à feuille en forme de raquette = Plantago major.
    autres plantains : plantain lancéolé (à feuilles en forme de lance), et plantain corne de cerfs, à petites feuilles découpée. (il y en a d'autres, mais perso, j'ai surtout rencontré ceux-là).
    Le plantain majeur ayant de très loin les plus grosses feuilles, il aura la plus grande quantité de sève (par rapport aux autres plantains, bien sur, je ne parlais pas d'autre chose, et à feuilles dégale fraicheur! )!!!
    cqfd.


    Citation Envoyé par DonPanic
    L'effet placébo est un individuelhautement variable.
    c'est tout à fait vrai. Mais il est bien réel tout de meme.

    Citation Envoyé par DonPanic
    Ce serait mieux que tu testes toi-même avant d'en parler "doctement".
    S'il le faut, je vais tâcher de trouver de méchantes petites orties et faire une vidéo de l'expé.
    J'ai déjà fais l'xp, si tu avais lu mes posts. L'expérience m'a montré l'inneficacité de la methode.

    Maintenant, rien ne t'empeche de la refaire, avec différentes feuilles de différentes espèces d'orties, plusieurs personnes etc... Mesure alors la taille des bouton, leur nombre, leur durée.... mais fais très attention : tous tes tests doivent etre effectués dans des conditions identiques, et ton protocole doit etre béton (avec xp témoin...).
    Pas besoin de vidéo, ta simple parole suffira (ou plutot tes écrits).

    Maintenant, je ne suis pas sure de te répondre encore si tu continues d'etre agressif comme tu l'as déjà fait. Tu peux critiquer constructivement, citer tes sources, (qui sont bien interressantes), mais pas avec les manières d'un gamin de cour de récréation. Débattre dans ce cadre est tout sauf agréable.

  33. #27
    Yoyo

    Re : Apnée et orties

    Si il n'est pas possible d'avoir une discussion calme et argumentée sur un sujet aussi "anodin" que celui-ci c'est désespérant!
    Si vous continuez sur ce ton la, cette discussion sera purement et simplement effacée.

    Yoyo

  34. #28
    kinette

    Re : Apnée et orties

    Bonjour,
    Je ne vois vraiment pas de quoi en faire un plat... quoique les orties c'est pas mal à manger

    Je note que l'apnée provoque une vasoconstriction périphérique, accompagnée de fermeture des pores de la peau,
    L'hypoxie entraîne effectivement une vasoconstriction... mais il reste à tester si une apnée non poussée (je ne pense pas que dans ton expérience on essaie de battre des records d'apnée) entraîne une vasoconstriction significative, et d'autres part tester si une vasoconstriction périphérique diminue bien l'effet de l'ortie (donc tester avec un autre système entraînant la vasoconstriction, par exemple le tabac pour quelqu'un qui fume).
    D'autre part, il est à noter que dans les recettes traditionnelles de frottage de piqûre avec du plantain ou une autre plante, il parfois conseillé d'ajouter de la salive. L'effet du refroidissement par mouillage pourra aussi avoir un effet vasoconstricteur (en plus de la sensation de froid "anesthésique).
    Donc après réflexion l'hypothèse ne me semble pas stupide mais il reste à la tester.

    que le venin d'ortie est thermolabile, ce pourquoi j'ai parlé de sa stabilité
    Il me semble que le produit actif entraînant la démangeaison est une histamine, je me demande si c'est vraiment un produit sensible à la chaleur...
    Après de brèves recherches les produits qui seraient responsables: histamine, formiate de sodium sérotonine et acétylcholine.
    http://www.natys.com/fr/infos/ortie/ortie.php3
    Et en fait manifestement c'est un produit très stable: http://www.lareal.com/mediastore/7/145-2.pdf
    Une de leurs caractéristiques biochimiques est leur relative stabilité à la chaleur, au
    froid, et à la cuisson.
    Donc il ne faut apparemment pas cherche de ce côté...

    ,
    que la douleur aurait tendance à la libération d'histamines,
    Pas exactement: les histamines sont impliquées dans les réactions d'inflammation... mais dans notre cas elles sont délivrées par l'ortie elle-même.

    ce qui aurais tendance à aggraver l'action du venin d'ortie, et donc que si la douleur est atténuée, cela aurait tendance à ne pas aggraver son action.
    Euh là j'avoue que je ne comprends pas bien le raisonnement, mais ça vient peut-être de moi...

    Quelque soit son nom, le plantain qu'on trouve le plus fréquemment en compagnies des orties est celui à feuilles en forme de raquettes de tennis, et parler de sève abondante pour cette variété est une plaisanterie ou de l'ignorance.
    Tout est relatif il me semble qu'en botanique on peut qualifier les feuilles de PLantago Major (celui qui a les feuilles les plus larges) d'assez charnues (donc assez riches en eau... ce qui ne veut pas dire que la sève coule à flots, mais en le frottant on aura certes plus de sève qu'avec d'autres plantes).
    (pour qu'il n'y ait pas de confusion, http://images.google.fr/images?q=pla...=&sa=N&tab=wi). Ensuite, Plantago lanceolata http://images.google.fr/images?hl=fr...ago+lanceolata et Plantago media http://images.google.fr/images?hl=fr...plantago+media sont un peu moins charnus (le media étant intermédiaire entre major et lanceolata).

    Enfin, il n'y a pas de quoi s'enerver, le plus probable étant qu'on ait effet synergique de pas mal de facteurs différents.
    En ce qui concerne l'action de l'oseille (qui semble être la seconde plante la plus conseillée avec le plantain) je me demande quels composés pourraient agir: la plante n'est pas répertoriée comme antiinflammatoire, et sa concentration en acide oxalique ne me l'aurait pas spontannément fait rechercher pour soulager une piqûre...

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  35. #29
    Guillmot

    Re : Apnée et orties

    Hello

    Sinon la salive ça calme bien.

    Bloquer la respiration et se préparer à sentir les orties c'est une bonne solution aussi, quand on va se gameller dans un tas d'orties par exemple ! C'est préventif contre la douleur, on va dire.

    L'oseille je suis sceptique aussi; la chélidoine pourquoi pas, mais dommage de la ramasser pour cet usage alors qu'on peut la garder contre ses verrues

    Autre idée aussi; passer la main à l'eau froide; pas mal, ou appliquer une crème soulageante (bonne vieille trousse à pharmacie )

    Et vive le mois de juin poyur herboriser

    GuiL, botaniste de coeur
    Compte à supprimer

  36. #30
    aquilegia

    Re : Apnée et orties

    Citation Envoyé par Guil

    L'oseille je suis sceptique aussi; la chélidoine pourquoi pas, mais dommage de la ramasser pour cet usage alors qu'on peut la garder contre ses verrues
    A ce propos, la sève de chélidoine étant piquante (vu qu'elle est utilisée contre les verrues... et pour m'en etre mis une fois dans les yeux, je peux vous dire que ça fait mal), est-ce vraiment une bonne idée de s'en mettre sur une zone déjà irritée? Meme si c'est une papaveracée, je ne sais pas si les substances calmantes qu'elle contient seront les premières à agir....
    En plus, si on s'en met sur les mains.... il faut se rincer ensuite, pour éviter tout contact involontaire avec les yeux !!

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Apnée...
    Par KarmaStuff dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 23/04/2014, 17h52
  2. Apnée du sommeil
    Par flashjmb dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 42
    Dernier message: 19/01/2012, 11h09
  3. TPE sur les Orties... petit coup d'main !
    Par TPEuh dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 23
    Dernier message: 18/11/2010, 15h47
  4. Orties, vous aviez dit orties ?
    Par Randonneur5 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 21
    Dernier message: 04/02/2007, 10h35
  5. Apnée
    Par SkyNet dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/09/2004, 17h51