Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Particules et médecine



  1. #1
    Rincevent

    Particules et médecine

    bonjour,

    j'aurais aimé obtenir des détails sur la tomographie positronique et autres trucs à base de physique des particules qui sont utilisés en médecine, par exemple pour détecter des tumeurs (si je me souviens bien de ce que j'avais entendu dire). Pour être plus précis, j'aimerais savoir comment on passe d'une particule (ça je connais) à la détection (ou la destruction?) d'une tumeur. Quelqu'un peut m'expliquer les principes en quelques mots?

    merci.

    -----


  2. #2
    Yoyo
    Salut,

    En ce qui concerne la destruction des tumeurs grace aux particules, c'est la base notament des traitements aux rayons X.
    Grosso modo ces rayons vont casser la molecule d'ADN qui se trouve dans toute cellule, ce qui va l'empecher de se diviser.
    Comme les tumeurs sont des cellules particulierement actives au niveau des divisions, alors elles sont particulierement sensibles aux rayons.

    j'imagine que ta question est en rapport a l'autre fil ou vous partiler des traitements par emission de positrons. Mais ca je ne connais pas desole.

    En revanche pour ce qui est du cote "detection" des tumeurs, c'est le principe de l'IRM, qui permet d'identifier les tumeurs grace a leur niveau de resonance different des tissus sains (il y a eut une news sur futura a ce sujet, car la decouverte de l'IRM a ete recompense cette année par le prix Nobel).

    Yoyo

  3. #3
    Rincevent
    merci pour la réponse, même si ça rentre dans le peu de trucs que je connaissais sur le sujet (ce qui se passe quand tu as des rayons X ou autres trucs électromagnétiques), ça m'a rafraichi la mémoire

    mais comme tu le dis, ma question était en effet motivée par les positrons. Voici ce qu'était mon "problème": un positron a la facheuse tendance à se désintégrer avec le premier électron qui passe. Or, si tu envoies un positron dans un malade, je vois pas comment tu peux lui dire: "te désintègre pas si tu rencontres un électron de tissu sain". Mais cette façon de raisonner était sûrement un peu stupide.

    en fait, je me dis que le principe est peut-être exactement le même que pour l'IRM: c'est pas le positron lui-même qui est utile, mais les photons générés par sa désintégration...

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Particules
    Par oeildetigre69 dans le forum Physique
    Réponses: 19
    Dernier message: 10/01/2008, 20h47
  2. particules d'air qui freine des particules d'hélium
    Par lucy22 dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/09/2007, 10h26
  3. Particules
    Par Rann dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/05/2007, 17h38
  4. système de 2 particules
    Par dilzydils dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 21/04/2006, 18h42
  5. accelerateurs de particules
    Par polonet25 dans le forum Physique
    Réponses: 14
    Dernier message: 04/09/2004, 13h34