Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Evolution et comportements



  1. #1
    curiosss

    Evolution et comportements

    Bonjour,

    J'ai une petite question à vous poser :

    Vous avez remarqué qu'on ne peut pas garder les yeux ouverts en éternuant. (Si vous me croyez pas allez voir dans internet). Ce réflexe est probablement hérité d'espèces plus anciennes.

    Bon, le problème est le suivant : il y a bien dû y avoir un moment où ça a commencé. Et au pif, à l'époque des premiers éternuements (je situe ça à la première ère glaciaire ^^).

    Et la question est : comment ce réflexe a été acquis ? Par élimination de ceux qui n'ayant pas fermé les paupières se sont retrouvés avec les yeux pendouillant aux orbites ? Ou par transmission d'un 'comportement' (ceux qui fermaient les yeux osaient éternuer plus fort, ce qui était bénéfique sinon ça signifierait que l'éternuement ne servait à rien ) ?
    Mais dans ce cas, quel mécanisme permet cette transmission de comportement ? C'est pas codé au niveau de l'ADN ! (cet exemple n'est donc qu'un prétexte pour illustrer la vraie question)

    Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    noir_ecaille

    Re : Evolution et comportements

    Il se peut que ce soit simplement une activation secondaire, avec pour mouvement primaire/principal de froncer le nez et la bouche afin de bien dégager les voies respiratoires.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  4. #3
    curiosss

    Re : Evolution et comportements

    Hum... oui, et reflexion faite tout effort provoque un peu le phénomène de crispation des muscles de la face. C'est intéressant de tenter d'imaginer le processus qui a fait qu'il en soit ainsi aujourd'hui...

    En fait je me demandais quels sont les différents modes de transmissions d'un comportement inné d'une génération à l'autre. Je savais qu'il n'y avait pas que l'ADN qui entrait en jeu, mais c'était confus dans ma tête.

    Ce matin j'ai été chercher un peu et j'ai trouvé le mot qui me manquait : Épigénétique.
    Et les liens qui vont avec :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89p...A9n%C3%A9tique
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Transmi...3%A8res_acquis

    Passionnant tout ça

    Bonne lecture !

  5. #4
    curiosss

    Re : Evolution et comportements

    Il y aurait une étude intéressante à faire (peut-être a-t-elle déjà été faite ?) :
    Sur une population de souris repérer un comportement qui dépend d'un facteur d'environnement qu'on puisse modifier (lumière, température, alimentation, types de stress, etc...).
    Ensuite sur plusieurs générations de souris se débrouiller pour que JAMAIS elles n'aient à adopter ce comportement (pour ne pas le 'renforcer').
    Puis voir si à la fin de quelques générations ce comportement n'a tout simplement pas disparu de leur patrimoine génétique.

  6. #5
    noir_ecaille

    Re : Evolution et comportements

    C'est très difficile et hasardeux de relier un comportement précis avec un ou même des gènes
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    minushabens

    Re : Evolution et comportements

    Citation Envoyé par curiosss Voir le message
    C'est pas codé au niveau de l'ADN !
    Pourquoi pas?

  9. Publicité
  10. #7
    noir_ecaille

    Re : Evolution et comportements

    Avant de demander "pourquoi", il faut s'interroger sur le "comment".

    C'est entre autre pour ça que j'ai relevé le "comment on éternue" qui ne fait cligner des yeux que de façon "colatérale".
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  11. #8
    curiosss

    Re : Evolution et comportements

    Citation Envoyé par minushabens Voir le message
    Pourquoi pas?
    Je me trompe peut-être, mais pour moi l'ADN ne contient pas assez d'information à lui seul pour tout coder. Une partie doit arriver par des chemins de traverse (protéines, etc...) eux aussi transmis par les parents (dans un oeuf il n'y a pas que l'ADN).
    Et le reste de l'information qui n'a pas besoin d'être codé : la chimie organique tout simplement, aux températures et pressions ambiantes, et l'environnement (composition chimique de l'atmosphère, en sels minéraux de l'eau, etc...)

    Et après lecture des liens données ci-dessus je suis conforté dans mon opinion.

  12. #9
    curiosss

    Re : Evolution et comportements

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    C'est très difficile et hasardeux de relier un comportement précis avec un ou même des gènes
    Dans cette expérience il ne s'agirait pas de repérer le gène responsable du comportement. Il s'agit juste de vérifier si on peut éliminer du patrimoine génétique un comportement en empêchant ce comportement de se manifester pendant plusieurs générations...

    Tiens, un autre exemple : on prend de pigeons voyageurs, et pendant plusieurs générations on les empêche de voyager. Est-ce que cette capacité demeure intacte ? (NB : les pauvres pigeons seront frustrés, je propose de leur offrir des graines de qualité supérieure en compensation ^^) (cet exemple est peut-être mauvais, je crois que pour les pigeons voyageurs il y a beaucoup de choses codées en dur dans l'ADN)

  13. #10
    minushabens

    Re : Evolution et comportements

    Citation Envoyé par curiosss Voir le message
    Je me trompe peut-être, mais pour moi l'ADN ne contient pas assez d'information à lui seul pour tout coder.
    Peut-être, mais si cette affirmation n'est pas fondée sur des observations elle n'a pas plus de valeur qu'une autre opinion.

  14. #11
    curiosss

    Re : Evolution et comportements

    Peut-être, mais si la négation de cette opinion n'est pas fondée sur des observations elle n'a pas non plus de valeur qu'une opinion.

    Et puis, avez-vous vraiment lu les liens que j'ai mis plus haut ? Si oui, ne disent-ils pas exactement la même chose ?
    Dernière modification par curiosss ; 06/11/2014 à 21h42.

  15. #12
    noir_ecaille

    Re : Evolution et comportements

    Citation Envoyé par minushabens Voir le message
    Citation Envoyé par curiosss Voir le message
    Je me trompe peut-être, mais pour moi l'ADN ne contient pas assez d'information à lui seul pour tout coder.
    Peut-être, mais si cette affirmation n'est pas fondée sur des observations elle n'a pas plus de valeur qu'une autre opinion.
    Ce n'est pas une question d'opinion mais bien de connaissance, notamment en embryo-dev. Bien des travaux sur les embryons de drosophile à lire pour votre agrément. Il en ressort que la génétique ne code pas toute la structure, peut-être 20% d'un point de vue "qualitatif", et encore je ne suis pas sûr que la variété peptidique surpasse celles des lipides, glucides et nucléotides additionnées ensembles. Il est tout à fait possible, sans modification chimique ni génétique, d'obtenir une structure complètement inédite à partir d'un blastocyte initalement normal. De simple pressions mécaniques déclenchent des cascades de sécrétion et différenciation. Rien de génétique là-dedans. Exemple encore plus connu : la température détermine le sexe des embryons de crocodiles.

    De même qu'il existe aussi l'épigénétique, dont l'empreinte parentale, laquelle contraint l'expression génétique parfois de manière définitive (= supprimer l'expression génétique d'un allèle parental donné peut provoquer la mort de l'embryon). L'épigénome est presqu'aussi important que le génome dans son rôle.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  16. Publicité
  17. #13
    noir_ecaille

    Re : Evolution et comportements

    Citation Envoyé par curiosss Voir le message
    Dans cette expérience il ne s'agirait pas de repérer le gène responsable du comportement. Il s'agit juste de vérifier si on peut éliminer du patrimoine génétique un comportement en empêchant ce comportement de se manifester pendant plusieurs générations...

    Tiens, un autre exemple : on prend de pigeons voyageurs, et pendant plusieurs générations on les empêche de voyager. Est-ce que cette capacité demeure intacte ? (NB : les pauvres pigeons seront frustrés, je propose de leur offrir des graines de qualité supérieure en compensation ^^) (cet exemple est peut-être mauvais, je crois que pour les pigeons voyageurs il y a beaucoup de choses codées en dur dans l'ADN)
    J'entends bien, seulement comme je le disais, c'est difficile de faire la part :
    - de ce qui est peut-être "culturel" (ex : comme les routes migratoires)
    - de ce qui est structurel (ex : comme les ailes et les pré-circuits innés contrôlant les muscles du vol)
    - de ce qui est comportemental (ex : migrer)

    Dans le cas des pigeons voyageurs/messagers, il s'agit en fait d'un sédentaire qui retourne à son pigeonnier. C'est différent de la colombe migratrice, espèce par ailleurs éteinte.

    Maintenant si on prend des espèces migratrices comme les oies ou les canards, on peut faire en sorte qu'ils cessent de migrer mais ils continuent toujours de se préparer à la migration -- c'est comme ça qu'on peut faire du foie gras.


    Une fois isolée une composante comportementale héréditaire non culturelle, il reste à déterminer s'il s'agit d'une hérédité effectivement génétique, ou autre.
    Dernière modification par noir_ecaille ; 06/11/2014 à 23h51.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Zoologie] Question de comportements
    Par Theos59 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/07/2011, 16h12
  2. DM sur les comportements asymptotiques
    Par L0lan3 dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 4
    Dernier message: 16/03/2010, 21h10
  3. Les comportements : jalousie ?
    Par bambee dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 73
    Dernier message: 28/09/2008, 19h27
  4. troubles du comportements
    Par luNA8 dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 22/11/2006, 21h17
  5. son et comportements
    Par kolmalou dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/01/2005, 21h03