Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

le besoin de dormir



  1. #1
    dupo
    bonjour à tous,
    j'aurais une petite question:
    pourquoi doit on dormir chez nous les hommes ?
    et estce qu'il existe des animaux qui ne dorment jamais ?

    voilà,
    aimablement.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Sylvebarbe
    Un article de PLS expliquait cela (ce doit être un numéro du début de l'année). Apparemment, la phase de sommeil permettrait la réparation des neurones. En effet lors de l'éveil, les neurones en activité subissent des dégâts ( lésions au niveau de la membrane à cause notamment des radicaux libres). Une fois inactifs, la réparation de la membrane des neurones peut se faire.
    Je cherche les références de l'article...

  4. #3
    Neutrino
    Il y a une explication que j'aimerais proposer : les animaux ayant un système nerveux assez complexe et actif pour exiger les réparations décrites par Sylvebarbe sont en général assez spécialisés dans leur mode de vie : diurnes, nocturnes. Par exemple les lémuriens sont nocturnes, mais ne seraient pas très efficaces le jour (ils ont une ouïe privilégiée par rapport à la vue)

    Hors il me semble que dormir, pendant la période où on est inactif (la nuit pour un diurne, et vice versa) représente une économie d'énergie non négligeable, comme la veille d'un PC! La où ça coince c'est pour les oiseaux migrateurs qui dorment en volant... leur cerveau n'est pas inactif puisqu'ils volent sans tomber ni changer de direction...
    On m'a même parlé de paras dormant pendant les longues marches forcées...
    Neutrino

  5. #4
    Damon
    Salut,

    je ne vais pas pouvoir dire grand chose, si ce n'est que le sommeil et son rôle sont très complexes et pas encore totalement connus.

    En ce qui concerne la possibilité de dormir en marchant ou plus exactement de marcher tout en dormant, je l'ai expériementé bien souvent.

    Et cela n'a rien de surprenant, la marche peut facilement se transformer en mouvement musculaire automatique.
    une fois que l'on se déplace suivant se mode, il n'est plus besoin d'y penser pour l'effectuer (un peu comme la respiration).
    En cas de grande fatigue et de nécessité de marcher, il suffit de se laisser porter/bercer par le balancier et de se laisser aller, on dort, mais le corps continue les pas tout comme le diaphragme continue à activer les poumons.

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  6. #5
    DonPanic
    Slu
    Il semble que les atteintes au sommeil paradoxal empêchent l'individu de mémoriser les faits de la journée, et que ces pendants ces périodes que "le cerveau" fasse un tri ce ce qui est à engrammer ou à oublier.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Guillmot
    Citation Envoyé par DonPanic
    Slu
    Il semble que les atteintes au sommeil paradoxal empêchent l'individu de mémoriser les faits de la journée, et que ces pendants ces périodes que "le cerveau" fasse un tri ce ce qui est à engrammer ou à oublier.
    Oui c'est ce que j'avais lu aussi sur le sommeil.
    L'histoire de la "réparation des neurones" était dans un article de Pour la Science d'il y a quelques années je crois...
    Compte à supprimer

  9. Publicité
  10. #7
    DonPanic
    Slu
    estce qu'il existe des animaux qui ne dorment jamais ?
    Peut-être les delphinidés dont chaque hémisphère cérébral fonctionne en alternance

  11. #8
    Sylvebarbe
    ça y est : j'ai retrouvé l'article en question : pour la science n°315 (janvier 2004), page 42 : "les clés du sommeil".... où l'on apprend que les petits animaux doivent dormir plus longtemps que les grands car les petits animaux ont un métabolisme plus élevé et donc produisent plus de radicaux libres, ce qui provoque davantage de dégâts cellulaires.

  12. #9
    kinette
    Bonjour,
    Juse un lien:
    http://sommeil.univ-lyon1.fr/

    (ceux qui regarderont les différents dossiers pourront mettre ici les liens sur ceux qui leur semblent répondre au sujet...).

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  13. #10
    Yann.d2
    j'avais entendu que pendant le sommeil le cerveau était encore plus en activité pendant certaines phases que pendant l'éveil et que c'était dans le but de réorganiser toutes les "infos" emmagasinées pendant le journée.

  14. #11
    pastou
    bonjour a tous,

    il y a quelques années de cela (pas des siècles non plus) j'avais vu que pendant les phases de sommeil le cerveau fabriquait une sorte de mollecule (?? - désolé pour le manque de precision) necessaire au batement du coeur..

    c'etait passé dans un magazine scientifique de la 5 donc je pense que c'etait juste mais.....faut que je cherche de la doc....

    et zou google va chercher....

    a plus

  15. #12
    ondine

    Re : le besoin de dormir

    bonsoir
    comme l'a dit sylvebarbe c également une question de métabolisme les cellules en fournissant de l'energie produisent aussi des radicaux libres qui sont nocifs pour l'organisme c pourquoi les cellules doivent être mises aux repos pour le bien de l'organisme même les dauphins qui malgré un sommeil alterné se repose malgré tout
    je pense qu'il en ai de même pour les grandes fonctions tel que la fonction cardiaque et respiratoire qui sont modifiées pendant le sommeil et qui à mon avis faibliraient plus tôt qu'ils ne le font si leurs activités n'étaient pas modérée de temps à autres

  16. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Physiologie] Vivre sans dormir
    Par korozion dans le forum Biologie
    Réponses: 34
    Dernier message: 07/07/2016, 11h05
  2. Pourquoi dormir ?
    Par fionna95 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 11
    Dernier message: 10/07/2012, 15h44
  3. problème pour dormir
    Par aude14 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 11
    Dernier message: 16/02/2007, 17h06
  4. il faut dormir la tete au nord
    Par nanor76 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/12/2004, 18h08
  5. Faut-il dormir tôt ???
    Par Antikhippe dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 19
    Dernier message: 31/08/2004, 20h01