Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Phénotype dominant et récessif



  1. #1
    Chmiman

    Phénotype dominant et récessif

    Bonsoir , j'ai vu que de nombreux forums parlent déjà de ce sujet mais les questions que je pose n'ont pas de réponses claires.

    On dit phénotype récessif où dominant , bon, je voudrais bien dire allèle récessif ou dominant mais apparement cela ne se dit plus .

    J'ai bien compris que si un allèle code une protéine et un autre allèle l'absence de protéine, les deux s'expriment mais le caractère visible est celui de la protéine synthétisée . Mais dans le cas où un allèle code une protéine qui existe , mais qui ne fonctionne pas comme elle le devrait et un autre allèle une protéine qui fonctionne correctement . Eh bien les deux protéines sont synthétisées mais que se passe t'il ? Je connais l'exemple du groupe sanguin , et comme il n'est pas représentatif de ma question je vais l'écarter .

    On voit certains dire que la protéine fonctionnelle suffit à prendre le dessus sur la protéine non fonctionnelle , mais dans le cas de la mucoviscidose , si on avait les deux types de protéine CFTR , cela m'étonnerait que la protéine saine prenne le dessus vu les études que l'on mène dessus avec son placement sur la membrane plasmique apicale .

    Donc au fond , quand deux allèles conduisent à quelque chose , comme par exemple soit les yeux bleus soit les yeux verts , quesqu' il fait que telle couleur est avantagée alors que dans ce cas on ne parle pas de protéine non fonctionnelle ou quoi que ce soit puisque le paramètre c'est juste une couleur et non une maladie ! Quand deux allèles codent chacune quelque chose de différent , que se passe t'il pour que notre organisme choisisse telle ou telle caractère ou protéine ?

    Mes questions sont farfelues mais c'est intéressant la génétique !

    Bonne soirée et merci à vous les biologistes .

    -----


  2. #2
    HomoSum

    Re : Phénotype dominant et récessif

    Bonsoir ,

    La biologie est un domaine complexe où plusieurs causes engendrent plusieurs conséquences.

    Vous vous limitez à 2 allèles différents donnant un phénotype, mais non!

    - Il existe des cascades de gène.
    - Plusieurs gènes différents peuvent être impliqués dans le même phénotype!!
    - Un seul gène peut donner plusieurs phénotypes (on parle de gène à effet pléiotropique, exemple: le gène White Masking chez le chat qui code pour 3 caractères!)
    - Dominance complète, dominance incomplète, codominance, semi-dominance etc
    - L'épistasie c'est quand un gène influence un autre gène (épistasie dominance ou récessive)!

    Bref ça fait beaucoup de cas différents

    #############
    Dernière modification par mh34 ; 18/01/2017 à 09h59. Motif: proposition personnelle à faire en MP uniquement
    "Homo sum; humani nihil a me alienum puto.", Publius Terentius Afer

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Génétique] Allele recessif et phenotype
    Par Ebrow21 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/11/2013, 12h14
  2. Gene récessif, dominant, codant ou non
    Par moricekilo dans le forum Biologie
    Réponses: 15
    Dernier message: 29/03/2013, 14h32
  3. [Génétique] allèle recessif, allèle mutant, gène dominant ... ??
    Par clara-clayton dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 27/08/2010, 09h04
  4. [Génétique] Phénotype récessif/dominant
    Par vovo dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/10/2008, 18h38
  5. Dominant/récessif... origine?
    Par Ptitseb dans le forum Biologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 03/05/2005, 09h51