Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

le régime alimentaire et les maladies du siècle




  1. #1
    ramzus2

    le régime alimentaire et les maladies du siècle

    bonjour tout le monde.
    je me demande si en changeant de régime alimentaire, on peut soigner les causes des maladies du siècle, je vois sur les réseaux sociaux des gens complimenter le curcuma et d'autres épices...certains aussi dire que les radicaux libres de la cigarette sont à l'origine de l'excès de sérotonine dans le cerveau des schizophrènes et que les médicaments pour soigner la schizophrénie ne servent strictement à rien car non seulement ils ne soignent pas les causes de la schizophrénie mais qu'en plus le fait que beaucoup de schizophrène fument beaucoup signifie qu'ils prennent des médicaments totalement invalidant pour rien car la cigarette entre en compétition avec le principe actif des médicament et les empêche ainsi d'avoir leur effet sans parler des effets à long terme de ces substances dans le sang.

    certains avancent même l'argument que les sucres sont des poisons pour l'organisme et que beaucoup de maladies psychiatrique sont en fait des allergies au gluten ou au lait et avance comme argument les résultats époustouflant sur des autistes en Italie les champions de la naturopathie et de la phytothérapie d'après eux qui ont réussi à guérir plusieurs autiste en leur interdisant les confiseries et les aliments ultra-transformés, ainsi que le lait et les dérivé de la farine et du gluten en tout genre, ils ne tolérait que le riz car selon eux 5% seulement de ses protéines sont du gluten.

    quel est la scientificité de ces résultats? quel est la relation direct ou indirect des radicaux libres avec la sérotonine? biochimiquement parlant comment expliquer que certains gens mangent avec gluten et plein de sucrerie et n'ont pas de problème psychiatrique et d'autres ont besoin de manger sans gluten et sans lait et ses dérivés pour être des gens normaux sans troubles psychiatrique?...

    et merci d'avance pour vos réponses.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Flyingbike

    Re : le régime alimentaire et les maladies du siècle

    quel est la scientificité de ces résultats?
    Quels résultats ?
    La vie trouve toujours un chemin

  4. #3
    ramzus2

    Re : le régime alimentaire et les maladies du siècle

    ben voyons je parle de guérir l'autisme par le régime alimentaire, est ce envisageable? est ce scientifique? surtout vu les effets secondaires des médicaments à long terme...


  5. #4
    Flyingbike

    Re : le régime alimentaire et les maladies du siècle

    On parle de résultats ou pas, finalement ?

    Pour l’autisme, guérir je ne sais pas mais il est établi que certains troubles neuropsy sont influencés par le microbiote et/ou le régime alimentaire
    La vie trouve toujours un chemin

  6. #5
    ramzus2

    Re : le régime alimentaire et les maladies du siècle

    merci pour ta réponse flyingbike c'est très gentil t'es toujours le premier à répondre à mes questions...je ne sais pas si c'est du au fait que tu m'apprécies ou au fait qu'on t'a assigné la mission de me surveiller dans tout les cas merci

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    ramzus2

    Re : le régime alimentaire et les maladies du siècle

    et pour les radicaux libres de la cigarette, c'est scientifique de dire qu'ils sont la cause de l'augmentation de la sécrétion de la sérotonine dans le cerveau des schizophrènes? ces gens ont ils vraiment trouvé le secret que nous cache l'industrie pharmaceutique pour nous vendre toujours plus de psychotropes inutiles et en plus causant à long terme Alzheimer maladie de Charquot, parkinson et j'en passe? vous voulez peut être connaître mon intime conviction à moi? et ben moi je pense que oui, on peut guérir de plusieurs maladies psychiatrique en changeant de régime alimentaire, et pas seulement même le cancer, on le bat grâce à des régimes spéciaux, excusez moi du terme mais la merde qu'on nous mets dans les aliments ultra transformés n'est absolument pas bonne pour notre santé, des additifs et des produits chimique de synthèse pour faire de la fausse nourriture mais qui a l'avantage de coûter très peu cher non merci j'en consomme pas, c'est très peu nutritif et plein de mauvaise calories c'est normal qu'il émerge chez nous des maladies qu'on connaissait pas auparavant, psychiatrique et non psychiatrique...et puis je suis convaincu d'un point de vue scientifique qui s'accorde aussi avec la religion que tout le mal vient de l'estomac...on changent nos habitude alimentaire on gagne notre santé on évite beaucoup de dégâts pour notre cœur, nos artères, nos reins et notre foie...et bien sur grâce à ça on vit plus longtemps...j'adopte moi même ce même régime alimentaire, j'avais des douleurs thoraciques et beaucoup de cholestérol à 28 ans avec ce régime (sans farine et dérivé et sans lait et dérivé, et sans protéines animale et sans gluten) non seulement je n'ai plus de douleur mais en plus mon taux de cholestérol est celui de quelqu'un de très jeune les triglycérides pareilles..j'ai gagné la pleine forme, et la pleine santé...j'allais devenir coronarien à mon age, si j'ai pas fait ce régime j'aurais trépassé avant de finir ma thèse!

  9. #7
    Cendres

    Re : le régime alimentaire et les maladies du siècle

    Dans quelles publications médicales as-tu vu que les psychotropes étaient inutiles? Ils vont être contents de l'apprendre, les psychotiques stabilisés grâce à ces médicaments.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  10. Publicité
  11. #8
    Cendres

    Re : le régime alimentaire et les maladies du siècle

    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  12. #9
    shyroki

    Re : le régime alimentaire et les maladies du siècle

    Tu soulève trop de question et il faut être réaliste des réponses précises n'existent pas encore.

    Après je te renvoie vers l'adage "c'est la dose qui fait le poison"
    Et deuxième adage "nous ne sommes pas tous égaux"

    Donc en claire absolument tout peut être un poison (même l'eau), c'est juste une question de dosage et vu que nous ne sommes pas tous égaux certain sont plus affectés que d'autre à une même dose.

    Prenons ton exemple de l'Autisme, pour faire simple l'activité cérébrale des autistes est très nettement supérieur ce qui provoque la maladie, priver leur cerveau de sucre permet de ralentir l'activité cérébrale et donc d'affecter positivement sur l'autisme, les mécanismes sont encore à l'étude.

    Pour répondre à ta question :
    Oui changer de régime alimentaire peut soigner une maladie lié à l'alimentation, mais peut aussi en provoquer.
    ex :
    Le régime cétogène va faire chuter drastiquement le taux de cortisol ce qui va induire fatigue et trouble cérébrale.
    Le régime Végane va troubler la production protéique et causera des anémies

    Priver totalement son régime alimentaire d'un aliment peut être autant nuisible que de le saturer.

    Après tu parle de curcuma et de radicaux libre, tu fais référence au stress oxydatif, ce mécanisme biologique encore inconnu il y a quelques année est maintenant en pleine lumière médiatique, mais il faut être prudent car :
    Un anti-oxydant empêche la création d'un cancer, mais tout aussi paradoxal que ça puisse paraître un anti-oxydant va favoriser le développement d'un cancer et le protéger des chimios si il est déjà en place.

    Visiblement il ne faut pas donner des anti-oxydant à un cancéreux, juste un comble vu tout ce qu'on nous dit dans les magazines.

  13. #10
    Pterygoidien

    Re : le régime alimentaire et les maladies du siècle

    Juste pour voir, Skyroki, vous évaluez à quel degré de certitude vos affirmations ?
    Y'a beaucoup de choses confuses dans votre message. Déjà, dans l'autisme comme dans d'autres troubles envahissants du développement, on trouve effectivement des différences dans la métabolisation du glucose dans le cerveau, mais ces différences sont régionales : elles vont augmenter dans certains endroits, et diminuer dans d'autres. https://link.springer.com/article/10...682-017-9721-z. Quand vous affirmez que "changer l'alimentation va ralentir l'activité cérébrale et affecter positivement l'autisme", je ne demande qu'en voir une étude sérieuse, sinon, c'est une affirmation gratuite et dangereuse.

    Pour ce qui est du reste, vous faites des affirmations puis sautez vers des conclusions qui ne sont pas en lien, ce qui soulève la question : savez vous vraiment de quoi vous parlez ? Avez vous vraiment passé un cours de nutrition et d'endocrinologie ? Le régime cétogène va dans sa phase aiguë élever le taux de cortisol sécrété par la surrénale, de même que les catécholamines par la médullosurrénale et le glucocagon, du fait d'un apport insuffisant en glucides (ces médiateurs endocrines étant importantes pour la néoglucogenèse hépatique). Pour ce qui est de dire que "c'est le taux de cortisol baisser qui va induire fatigue et trouble cérébral", no comment.

    Ensuite, pour le régime végan, pour ce qui est de "troubler la production protéique", c'est surtout certains acides aminés qui ne seront pas apportés par l'alimentation végétalienne, et devra être supplémentée. Et ce n'est pas ça qui provoque l'anémie chez le végan, mais bien la carence en B12 ou en acide folique (B9), qui vont provoquer l'accumulation d'un métabolite qui n'est normalement régénéré que par le cycle du SAM. Cette carence va finalement déboucher sur une anémie mégaloblastique dite pernicieuse (de Biermer).

    Je ne dis pas que tout est faut dans ce que vous dites, mais certaines affirmations méritent qu'on les soulève. Dire que provoquer une hypoglycémie s'avère bénéfique pour les autistes, c'est une affirmation qui peut être dangereuse à la vue de certaines personnes crédules.

  14. #11
    Pterygoidien

    Re : le régime alimentaire et les maladies du siècle

    Citation Envoyé par Pterygoidien Voir le message
    Le régime cétogène va dans sa phase aiguë élever le taux de cortisol sécrété par la surrénale, de même que les catécholamines par la médullosurrénale et le glucocagon, du fait d'un apport insuffisant en glucides (ces médiateurs endocrines étant importantes pour la néoglucogenèse hépatique).
    Glucagon** (sécrété par le pancréas). On retrouvera également d'autres médiateurs, et les effets à moyens et longs termes du régime céto sont plus complexes. Il dépendra aussi de l'apport protéique sur le côté, important pour la néoglucogenèse hépatique.
    Dernière modification par Pterygoidien ; 11/01/2019 à 12h41.

  15. #12
    shyroki

    Re : le régime alimentaire et les maladies du siècle

    Pour vous répondre je n'affirme rien et j'attire votre attention sur deux de mes phrases :

    - "des réponses précises n'existent pas"
    - "pour faire simple"


    Si vous n'êtes pas au courant des liens entre régime pauvre en glucide, épilepsie et l'autisme je ne peu rien pour vous, allez donc faire un tour sur pubmed si vous voulez des publications sur ce sujet qui comme vous l'avez compris je ne maîtrise pas.

    Effectivement je me suis trompé entre "baissé" et "monté" le taux de cortisol.

    Je vous remercie pour ces précisions sur un ton condescendant et qui n’apporte finalement rien de plus à mes arguments.

  16. #13
    Pterygoidien

    Re : le régime alimentaire et les maladies du siècle

    Pardon ? Mon ton est condescendant car je demande des preuves pour des affirmations douteuses et potentiellement dangereuses ?
    En quoi demander des preuves ou des précisions est une forme de condescendance ?
    Je trouve ça dommage qu'on prenne directement sur le ton de l'agression quand on vient questionner ce que vous avez dit. J'ai bel et bien dit qu'il y avait des éléments confus, et demandé d'évaluer votre degré de certitude et vos qualifications, ça n'a rien de blessant. Si vous êtes proprement qualifié, alors vous n'aurez aucun soucis à répondre à ce qui a été soulevé et donner des précisions sans s'emporter comme vous venez de le faire.

    "Je ne peux rien pour vous", ça en revanche, c'est de la condescendance . Je suis d'assez prêt les études qui portent sur les TSA pour des raisons personnelles, et des études sur PubMed qui se contredisent, y'en a des tonnes. Il ne suffit pas d'être publié sur PubMed pour que l'étude soit crédible ou contredite par d'autres études.

    Quand vous dites "Prenons ton exemple de l'Autisme, pour faire simple l'activité cérébrale des autistes est très nettement supérieur ce qui provoque la maladie, priver leur cerveau de sucre permet de ralentir l'activité cérébrale et donc d'affecter positivement sur l'autisme, les mécanismes sont encore à l'étude". C'est une déclaration affirmative.
    Dernière modification par Pterygoidien ; 11/01/2019 à 14h59.

  17. #14
    shyroki

    Re : le régime alimentaire et les maladies du siècle

    Bien vu que vous voulez remettre les choses dans l'ordre. Quand vous me demandez de fournir des preuvent pour l'autisme ce n'est pas mon argument mais celui de ramzus2.

    Moi je fais surtout référence aux expériences de Johns Hopkins qui a établie un lien entre des maladies mental et un régime alimentaire pauvre en sucre.

    Loin de moi l'idée de préconiser le régime cétogène contre l'autisme, j'évoque juste un fait, la consommation de glucide agit sur les maladies mental même si on ne comprend pas pourquoi.
    ########################♦
    Dernière modification par mh34 ; 11/01/2019 à 16h52. Motif: stop

  18. #15
    mh34

    Re : le régime alimentaire et les maladies du siècle

    On en reste là des échanges aigre-doux s'il vous plait. Vos participations à tous les deux sont intéressantes ce serait dommage d'envoyer le fil dans le décor.
    Dernière modification par mh34 ; 11/01/2019 à 16h54.
    νοὗσοι δ'ἄνθρώποισιν φέρουσαι σιγῇ, ἔπει φωνὴν ἕξειλετο μητιστα Ζεύς

  19. #16
    Pterygoidien

    Re : le régime alimentaire et les maladies du siècle

    Très bien, donc je vais tenter une approche plus "épistémologique". La déclaration suivante, c'est bien vous qui l'avez faite, par vrai ?

    priver leur cerveau de sucre permet de ralentir l'activité cérébrale et donc d'affecter positivement sur l'autisme, les mécanismes sont encore à l'étude.
    Face à une affirmation aussi surprenante, je peux me demander avec quel degré de certitude vous affirmez ceci et sur base de quoi. Les échanges sont tendus mais n'ont absolument pas lieu d'être, je ne vous fait ni procès d'intention, ni mal interprétation. D'ailleurs, je ne demande qu'à vous croire, pour peu que vous fournissiez des éléments tangibles qui viennent appuyer ce que vous dites : j'estime donc que mes soupçons face à cette déclaration sont totalement légitimes.

    Si vous avez une étude sérieuse (si possible, une revue systématique) qui vient appuyer ce que vous dites, je serais très intéressé de la voir. Voir le nom "John Hopkins" ne me satisfait malheureusement pas, ça rentre dans du namedropping. (D'ailleurs, je ne savais même pas qu'il avait fait de la recherche, sauf si vous parlez d'une étude faite dans l'un des établissements associés à ce nom).

  20. #17
    ramzus2

    Re : le régime alimentaire et les maladies du siècle

    pour ma part je pense que l'approche alimentaire des maladies psychiatrique est intéressante mais ce qui fait qu'elle est intéressante n'est pas la constitution biochimique de l'alimentation car pour le corps ça lui est égale qu'il utilise du glucose résultant de la lyse de l'amidon ou qu'il utilise du sucre résultant d'une petite cuillère à café de sucre raffiné pour lui c'est pareille ce qui n'est pas pareille par contre est l'effet du changement d'alimentation sur le microbiote intestinale, ça doit être ça qui provoque une sélection plus bénéfique pour l'individu de souches bactérienne qui participe à l'équilibre psychologique de l'individu...donc au lieu de dire que ce sont les glucides le poison ou l'agent toxique pour les neurones ce qui n'a pas de sens scientifique il faut dire que la présence de sucre raffiné (effectivement prohibé par ces nutritionnistes italien à ces autistes) dans l'intestin des autistes provoque la multiplication de souches bactériennes du microbiote dont la présence en grande quantité provoque l'apparition de troubles autistiques chez l'individu...donc pour résumer l'alimentation en changeant, change la composition de la flore intestinale de l'individu autiste, et c'est ce changement qui a un effet guérisseur sur l'individu...lorsque le régime préconisé est respecté sur une période de temps assez longue, à terme, les mauvaises bactéries qui profitait de l'ancien régime pour proliférer seront morte et le patient peut après ça retrouver des petits plaisirs dont il s'est privé au début occasionnellement...

    pour ce qui est de la cigarette elle est connu pour être un facteur appauvrissant en richesse vitaminique du corps dont la vitamine essentiel pour l'équilibre des schizophrènes la vitamine b3 préconisée par certains thérapeutes des naturopathes, pour être donnée en forte dose aux patient schizophrènes et ils leur recommande aussi les amandes amères très riches en complexe B...donc l'effet positif des cigarettes sur la schizophrénie c'est de la foutaise pour moi, je soupçonne même les industries du tabac de financer les papiers qui appuient cette idée...même si on admets que la nicotine a un certains effet bénéfique le malheur tout le malheur des cigarettes vient des goudrons qui traverse la membrane rachidienne donc influence les neurones et provoque un appauvrissement en vitamine B essentiel à l'équilibre de l'organisme, d'ailleurs la naturopathie ne marche pas pour les schizophrènes qui fument, il faut un arrêt totale avant de donner les complexes vitaminiques qui remettrons de l'ordre...de toute façon moi même j'ai essayé le changement de régime alimentaire parce que j'allais devenir coronarien, et il a très bien marché sur moi ! j'ai la santé de quelqu'un qui a 20 ans au lieu de mes 28 ans d'age chronologique, j'ai réussi même à arrêter de prendre du Tahoor...à chaque contrôle chez mon cardiologue il me dit vous êtes en très bonne santé aucun trouble du rythme aucune coronaropathie vous êtes redescendu à l'age de 20 ans!!...il pense que c'est grâce à ses traitements, mais moi je lui dit pas le secret car de toute façon on lui apprends à l'université tout le contraire de ce que je vais lui dire.

  21. #18
    Pterygoidien

    Re : le régime alimentaire et les maladies du siècle

    Citation Envoyé par ramzus2 Voir le message
    il pense que c'est grâce à ses traitements, mais moi je lui dit pas le secret car de toute façon on lui apprends à l'université tout le contraire de ce que je vais lui dire.
    Mais vous, vous avez l'art de partir dans des délires pas possible.
    Au risque de me faire bannir, je me permet cette réflexion. Vous affirmez un tas de chose comme si elles faisaient l'objet d'un consensus alors que pas du tout.
    J'ai même pas envie de répondre à ce message qui contient tellement de pseudo-sciences. Et la perle sur le gâteau pour la dernière phrase.

    Mais vous savez quoi ? vous avez raison. On est pas naturopathe, on est scientifique. Le matin, quand on se lève, on se sert une tasse de café puis on arrange nos cheveux de manière à cacher les cornes de diables bien ancrées sur notre crâne. Sérieusement, vous êtes capable de lancer un sujet de discussion sans prendre une tournure pseudo-scientifique ?
    Dernière modification par Pterygoidien ; 11/01/2019 à 21h55.

  22. #19
    Cendres

    Re : le régime alimentaire et les maladies du siècle

    Citation Envoyé par ramzus2 Voir le message
    pour ma part je pense que l'approche alimentaire des maladies psychiatrique est intéressante mais ce qui fait qu'elle est intéressante n'est pas la constitution biochimique de l'alimentation car pour le corps ça lui est égale qu'il utilise du glucose résultant de la lyse de l'amidon ou qu'il utilise du sucre résultant d'une petite cuillère à café de sucre raffiné pour lui c'est pareille ce qui n'est pas pareille par contre est l'effet du changement d'alimentation sur le microbiote intestinale, ça doit être ça qui provoque une sélection plus bénéfique pour l'individu de souches bactérienne qui participe à l'équilibre psychologique de l'individu...donc au lieu de dire que ce sont les glucides le poison ou l'agent toxique pour les neurones ce qui n'a pas de sens scientifique il faut dire que la présence de sucre raffiné (effectivement prohibé par ces nutritionnistes italien à ces autistes) dans l'intestin des autistes provoque la multiplication de souches bactériennes du microbiote dont la présence en grande quantité provoque l'apparition de troubles autistiques chez l'individu...donc pour résumer l'alimentation en changeant, change la composition de la flore intestinale de l'individu autiste, et c'est ce changement qui a un effet guérisseur sur l'individu...lorsque le régime préconisé est respecté sur une période de temps assez longue, à terme, les mauvaises bactéries qui profitait de l'ancien régime pour proliférer seront morte et le patient peut après ça retrouver des petits plaisirs dont il s'est privé au début occasionnellement...

    pour ce qui est de la cigarette elle est connu pour être un facteur appauvrissant en richesse vitaminique du corps dont la vitamine essentiel pour l'équilibre des schizophrènes la vitamine b3 préconisée par certains thérapeutes des naturopathes, pour être donnée en forte dose aux patient schizophrènes et ils leur recommande aussi les amandes amères très riches en complexe B...donc l'effet positif des cigarettes sur la schizophrénie c'est de la foutaise pour moi, je soupçonne même les industries du tabac de financer les papiers qui appuient cette idée...même si on admets que la nicotine a un certains effet bénéfique le malheur tout le malheur des cigarettes vient des goudrons qui traverse la membrane rachidienne donc influence les neurones et provoque un appauvrissement en vitamine B essentiel à l'équilibre de l'organisme, d'ailleurs la naturopathie ne marche pas pour les schizophrènes qui fument, il faut un arrêt totale avant de donner les complexes vitaminiques qui remettrons de l'ordre...de toute façon moi même j'ai essayé le changement de régime alimentaire parce que j'allais devenir coronarien, et il a très bien marché sur moi ! j'ai la santé de quelqu'un qui a 20 ans au lieu de mes 28 ans d'age chronologique, j'ai réussi même à arrêter de prendre du Tahoor...à chaque contrôle chez mon cardiologue il me dit vous êtes en très bonne santé aucun trouble du rythme aucune coronaropathie vous êtes redescendu à l'age de 20 ans!!...il pense que c'est grâce à ses traitements, mais moi je lui dit pas le secret car de toute façon on lui apprends à l'université tout le contraire de ce que je vais lui dire.
    C'est un pavé indigeste contenant un peu de tout sans aucune source...va falloir améliorer tout ça.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  23. #20
    Cendres

    Re : le régime alimentaire et les maladies du siècle

    Citation Envoyé par Pterygoidien Voir le message
    Mais vous, vous avez l'art de partir dans des délires pas possible.
    Il y a certains spécialistes pour ça...
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

Discussions similaires

  1. Un régime alimentaire écologique
    Par Crugan dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 66
    Dernier message: 02/07/2018, 15h59
  2. [Divers] Régime alimentaire des animaux
    Par felinus dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/04/2010, 12h49
  3. [Divers] Régime alimentaire de la mouche
    Par Biellette Tordue dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/04/2008, 20h25
  4. [Zoologie] Régime alimentaire du hérisson
    Par SK69202 dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 12/04/2008, 20h18
  5. Régime alimentaire des oviraptoridés
    Par Skoll dans le forum Paléontologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/06/2007, 13h55