Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

opposition inerte / vivant



  1. #1
    acropole

    opposition inerte / vivant


    ------

    Bonjour,

    Je voudrais réagir sur l'opposition inerte / vivant dont il est question en bionique.
    Personnellement je ne vois aucune différence de fait. Un gène, une cellule ne sont que des rouages tels qu'on en trouve dans nos machine modernes. Nous n'avons simplement pas les connaissances pour faire le lien entre mécanique et organique, mais les deux sont semblables.
    Si nous controlions la création en finesse des molecules nous pourrions fabriquer des mécanismes cellulaires identiques ou différents de ceux créés par l'évolution (nous le pouvons déjà pour certains) et qu'est ce qui empècherais un organe de produire des ondes électromagnétiques pour communiquer, à l'instar d'une radio, ou de créer un oeil pouvant zoomer avec un système musculaire et deux pupilles ?
    Les possibilités sont infinies et n'opposent à mon avis absolument pas mécanique et organique.
    A mon sens la différence se situe aujourd'hui par l'utilisation des materiaux "en gros" (bouts de féraille, bouts de plastique, bouts de bois etc) plutot qu'au détail (atome par atome, molécule par molécule).

    -----

  2. #2
    Jean-Arcady Meyer

    Re : opposition inerte / vivant

    La distinction entre inerte et vivant a essentiellement une valeur opérationnelle. Lorsqu'il s'agit de définir la bionique, elle sert à regrouper ce qu'il y a en commun entre, par exemple, inventer le Velcro en s'inspirant de la bardane ou inventer le papier en s'inspirant des guêpes.

    Qu'il s'agisse de la bionique ou d'autres disciplines scientifiques, il s'est avéré utile de définir le vivant - et donc de l'opposer à l'inerte - en lui associant trois propriétés: l'autoconservation, l'autoreproduction et l'autorégulation. Si un objet d'étude donné exhibe ces trois propriétés en même temps, alors il est vivant; sinon, il ne l'est pas. Il se trouve que les scientifiques sont (généralement) satisfaits de cette définition.

    Cela dit, il est clair que les êtres vivants sont faits de particules élémentaires, d'atomes, de molécules, comme les corps inanimés. A partir de cette constatation, avec l'essor des nanotechnologies, on peut imaginer qu'on sera un jour capable de reconstituer un être vivant atome par atome, molécule par molécule...

    Est-ce que, pour autant, les trois propriétés ci-dessus apparaîtront spontanément dans l'objet ainsi synthétisé? Vaste question, mais qui relève pour le moment davantage de la métaphysique ou de la religion que de la science...
    Dernière modification par Jean-Arcady Meyer ; 16/11/2008 à 13h05.

Discussions similaires

  1. Expérience opposition de phase
    Par sylvainix dans le forum Physique
    Réponses: 25
    Dernier message: 19/09/2014, 09h43
  2. Le vivant répond-il aux mêmes lois de la physique que le non-vivant?
    Par Jean-Michel Tengang dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 18
    Dernier message: 16/11/2009, 18h22
  3. ce soir opposition pleiades/lune
    Par ceo dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 14
    Dernier message: 14/09/2006, 15h17
  4. Encapsulant inerte
    Par Tropique dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 14/01/2006, 22h19
  5. electriquement inerte
    Par moidibe dans le forum Chimie
    Réponses: 16
    Dernier message: 13/04/2003, 12h55