Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Interaction hydrophobe



  1. #1
    Novocaine

    Interaction hydrophobe

    Bonjour,

    Question triviale sûrement pour vous

    Qu'est ce qu'une interaction hydrophobe? Pour moi des molécules hydrophobes se regroupent parcequ'ils ont pas d'interaction avec l'eau justement. Mais qu'est ce que cette "interaction"? C'est pas très clair tout ça..
    Merci!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Novocaine

    Re : Interaction hydrophobe

    A moins que ça soit des interactions Van der Waals?! Mais dans ce cas ce ne sont pas des interactions propres aux molécules hydrophobes..

  4. #3
    persona

    Re : Interaction hydrophobe

    Les molécules hydrophobes ont entre elles des interactions de van der Waals du type dipôle-dipôle ou dipôle induit-dipôle induit, mais pas de liaisons hydrogène. Les liaisons hydrogène entre les molécules d'eau sont plus fortes que ces interactions, et les molécules hydrophobes sont ainsi exclues du milieu aqueux.

  5. #4
    Novocaine

    Re : Interaction hydrophobe

    Donc en conclusion les interactions hydrophobes sont des liaisons vanderwaals?
    Pourquoi parle t on d'interactions hydrophobes?
    En tout cas merci beaucoup l'ami!

  6. #5
    roxy182

    Re : Interaction hydrophobe

    Ben je sais pas si ça va t'aider

    le terme intéraction correspond bien vu que les molécules hydrophobe n'aime pas l'eau elle vont chercher à fuir l'eau donc à s'accoller les unes aux autres pour être le moins possible au contact de l'eau. De molécule hydrophobe vont donc s'attirer.

    En tout cas c'est comme ça qu'on me l'avez expliquer.

    mé bon sa répond ptêtr pas à ta question

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    youchimicef

    Re : Interaction hydrophobe

    bonjour à tous!

    D'un point de vue physique, les molécules hydrophobes vont agir de la manière suivante:

    malgré la non polarité des molécules hydrophobes, les nuages d'électrons de deux molécules voisines interagissent de telle sorte qu'il apparaît des charges partielles de signe contraire
    les interactions d'attraction entre ces dipôles transitoires (constitués par les éléctrons d'un atome et le noyau d'un autre atome) sont appelées forces de dispersion de London et elles constituent l'essence de l'effet hydrophobe
    d'un point de vue thermodynamique, la diminution du nombre de molécules d'eau enrobant les groupes non polaires et l'agrégation de ces derniers s'accompagne d'un gain net d'entropie de l'ensemble du solvant et du soluté non polaire.

  9. Publicité
  10. #7
    CoucouHibou

    Re : Interaction hydrophobe

    Bonjour,

    alors je vais sans doute lancer une polémique, mais ça fait longtemps que je vois parler du terme « interaction hydrophobe » alors que je le trouve inapproprié, et je vais expliquer pourquoi.

    Quand on parle de forces de van der Waals, on pense souvent aux interaction de London, décrites par youchimicef. En général, on assimile ces interaction à des « interactions hydrophobes », je pense que c'est impropre. Pourquoi ? Parce qu'on oublie celles de Debye, qui sont au moins aussi fortes, voire plus fortes que celles de London et qui n'ont aucune raison de ne pas exister entre des molécules d'eau et des molécules apolaires. Alors pourquoi diable les molécules apolaires s'agrègent-elles dans l'eau alors qu'elles interagissent moins favorablement entre elles qu'avec le solvant ?

    La réponse a aussi été donnée par youchimicef : c'est un problème d'entropie. Une molécule d'eau dans le solvant fait à peu près 4 liaisons hydrogènes en moyenne (un peu moins sinon l'eau serait gelée) avec un maximum d'entropie (maximum de configuration possible pour un même système). Or si on place une molécule hydrophobe au milieu d'un tas de molécules d'eau, ces dernières vont toujours avoir en moyenne 4 liaisons H (très avantageux du point de vue énergétique par rapport aux interactions de Debye avec la molécule apolaire), mais avec la portion d'espace occupée par la molécule hydrophobe indisponible. La conséquence de cela est qu'il y a moins de configurations disponibles pour les molécules d'eau, elles « s'auto-organisent » autour de la molécule apolaire (autrement dit, forment une interface), l'entropie baisse...

    C'est pourquoi je trouve qu'il est bien mieux d'utiliser le terme « effet hydrophobe » qui est à mon sens plus juste, car cet effet n'est pas le fait d'un seul type d'interaction, mais d'un ensemble d'interactions différentes.

    Bon courage, cordialement,

    Hibou

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Hydrophobe = insoluble dans l'eau ?
    Par ailec151 dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/10/2007, 22h24
  2. Interaction hydrophobe
    Par DaoLoNg WoNg dans le forum Chimie
    Réponses: 8
    Dernier message: 11/08/2007, 14h31
  3. Comportement hydrophobe du polyéthylène
    Par oms63 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/01/2007, 22h56
  4. Interaction de Keesom, interaction de London
    Par Potache dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 26/12/2006, 19h08
  5. protéine: hydrophile ou hydrophobe
    Par jessy1334 dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 20/10/2005, 12h09