Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 23 sur 23

Le bois, la fermentation



  1. #1
    Etudian du 78

    Question Le bois, la fermentation


    ------

    Bonjour, je fais un travail sur le bois, et j'aimerais savoir ce qu'on peut former à partir du bois, lorsqu'on applique la fermentation du bois, je sais qupn peut former du méthanol mais quoi d'autre ?

    Merci d'avance pour votre réponse ^^

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    tarik-science

    Re : Le bois, la fermentation

    salut,
    g pas compris ta question , tu dois preciser .

  4. #3
    chatelot16

    Re : Le bois, la fermentation

    le methanol ne se fait pas par fermentation du bois mais par pyrolyse

    quand on chauffe du bois vers 400°C il degage des vapeur de methanol d'acetone d'acide acetique et bien d'autre chose : a la fin il ne reste que du charbon de bois

    il y a longtemps le methanol etait apelé esprit de bois

  5. #4
    eliottsilvan

    Re : Le bois, la fermentation

    ah oui, le rendement est de combien a peu prés pour le méthanol?
    c'est en fait ces vapeurs qui brulent quand on met du bis au feu!!
    et ce n'est que la cellullose qui se dégrade ou c'est autre chose?
    Eliott SILVAN,représentant regional du projet Exchim

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    felicha

    Re : Le bois, la fermentation

    on sait fabriquer de l'alcool et diverses molécules organiques à partir de bois. Cependant, il faut d'abord dégrader par hydrolyse la cellulose en molécules de sucres plus simples que les levures comme par exemple la levure de bière (saccharomyces cerevisiae) puissent transformer ces sucres en CO2 et alcool éthylique.
    Le même procédé est utilisé avec des Torula Utilis, pour préparer des protéines comestibles (procédé Bergius) appelées aussi bifteack de bois.
    Elles sont souvent incorporées dans des plats cuisinés, par exemple des potages en sachet.
    Certains champignons sont capables de dégrader la cellulose, mais alors les rendements de transformation s'effondrent et il vaut mieux alors utiliser directement le bois pour faire des grillades.
    Les bois riches en lignine tel le chataigner, le chène,... sont trop difficiles à dégrader, les procédés fonctionnent très bien avec du peuplier du saule, bref des bois tendres à croissance rapide..
    Les papetiers rejettent les lignines sous l'appellation "eaux noires des papeteries" qui sont très polluantes. Des chercheurs ont mis au point des souches de levures qui transforment ces eaux noires en acide ascorbique, autrement appelé Vitamine C. Il y a là un débouché particulièrement intéressant car la vitamine C est utilisée universellement sous l'appellation "anti-oxydant. et il y en dans les plats cuisinés et dans de très nombreuses boissons industrielles. soda, coca, etc,...

  8. #6
    eliottsilvan

    Re : Le bois, la fermentation

    super merci beaucoup
    Eliott SILVAN,représentant regional du projet Exchim

  9. Publicité
  10. #7
    eliottsilvan

    Re : Le bois, la fermentation

    super merci beaucoup
    Eliott SILVAN,représentant regional du projet Exchim

  11. #8
    chatelot16

    Re : Le bois, la fermentation

    ah oui, le rendement est de combien a peu prés pour le méthanol?
    c'est en fait ces vapeurs qui brulent quand on met du bis au feu!!
    http://www.fao.org//docrep/x5328f/x5...%20pyroligneux

    18kg de methanol pour une tonne de bois : ce n'est pas glorieux mais si toute la chaleur sert au chauffage et que le methanol est recupéré au passage , c'est mieux que de bruler le bois betement

    mais il n'y a pas que le methanol qui peut servir de carburant : la pyrolyse d'une tonne de bois fait aussi 8 kg d'acetone et 50kg d'acide acetique qui peut lui aussi etre transformé en acetone

    il faut faire passer la vapeur dans du lait de chaux pour se debarasser de l'acide acetique corrosif et ne pas avoir a tout faire en inox : ca fait de l'acetate de chaux : qui degage de l'acetone quand on le chauffe

    tous ces produit de pyrolyse du bois sont recuperable aussi quand on brule le bois dans un gazogene simple

    et ce n'est que la cellullose qui se dégrade ou c'est autre chose?
    helas je n'ai jamais vu d'explication exacte de cette formation de methanol

    j'espere que d'autres de moi repondront a cette question

  12. #9
    djamoussa

    Re : Le bois, la fermentation

    La vanilline est aussi obtenue par traitement biologique du bois à l'aide de bactéries (me souviens quelle partie du bois est utilisée ...).
    Elle est alors classée comme "nature identique" dans les arômes, dénomination qui devrai bientôt être englobée dans l'appellation "arôme naturel". Sa sent bon n'es pas ?

  13. #10
    felicha

    Re : Le bois, la fermentation

    l'arôme de "fraise" est également un sous produit de la fabrication de charbon de bois.
    Il est délicieux dans les glaces et sorbets !

  14. #11
    Etudian du 78

    Re : Le bois, la fermentation

    merci pour la réponse, je sais maintenant que le méthanol s'obtient à partir de pyrolyse !
    Mais alors qu'obtient-on à partir de la fermentation du bois ?

  15. #12
    chatelot16

    Re : Le bois, la fermentation

    le bois ne fermente pas

    le bois peut etre traité chimiquement pour faire des truc qui fermentent en fesant le l'ethanol : mais ca n'a jamais été rentable

    je ne me rapelle plus de la methode : il faut de l'acide fort ...

  16. Publicité
  17. #13
    felicha

    Re : Le bois, la fermentation

    la cellulose du bois, peut être hydrolysée en sucres fermentescibles. Par exemple en attaquant la sciure avec du HCl chaud et sous pression de quelques bars.
    la solution obtenue est filtrée et neutralisée et on ajoute la levure.
    Dans le cas de la fabrication d'alcool éthylique on utilise le sacharomyces Cerevisiae. Dans le cas ou on cherche a produire des protéines comestibles on utilise la Torula utilis.
    Seuls les bois pauvres en lignine sont faciles à hydrolyser (Peupliers, saules) sont les plus faciles à traiter.
    Les bois durs, type chêne, châtaigners ainsi que les bois résineux donnent de mauvais résultats.
    Le procédé a fait l'objet d'ateliers industriels pendant la dernière guerre.
    La rentabilité risque de revenir avec les augmentations de prix des carburants et des denrées alimentaires..

  18. #14
    chatelot16

    Re : Le bois, la fermentation

    pourquoi se casser la tete a vouloir faire des sucres fermentescible avec le bois : l'acide chloridrique est couteux en energie , et il fini en chlorure de calcium ou de potassium qui ne vaut plus rien

    en plus la fermentation donne un alcool dilué , il faut de l'energie pour le distiller

    la pyrolyse ou le gazogene me parait une voie plus simple et efficace pour utiliser le bois : un peu de methanol et d'autres combustible ...

    pour l'ethanol , il y a d'autres plantes qui font plus facilement du sucre et de l'alcool (ethanol )

  19. #15
    Etudian du 78

    Re : Le bois, la fermentation

    merci et puis est-ce que c'est juste de dire que le bois est une énergie renouvelable seulement si les humains plantent des arbres ??

  20. #16
    chatelot16

    Re : Le bois, la fermentation

    renouvelable c'est comme recyclable : ce qui compte n'est pas que ca soit renouvelable mais que ca soit reellement renouvelé

    c'est pas bien difficile : il n'y a meme pas toujours besoin de planter , autour de chez moi ca pousse tout seul

    mais ce n'est pas la meme chose partout dans le monde : il y a des pays ou il faut faire des effort pour renouveler les foret

  21. #17
    felicha

    Re : Le bois, la fermentation

    l'acide chlorhydrique utilisé pour provoquer l'hydrolyse de la cellulose est utilisé en très petite quantité dilué dans l"eau. Il agit pratiquement comme un catalyseur. Le bois de bouleau est utilisé dans ce but dans les pays nordiques, ça revient moins cher que l'alcool de pomme de terre.

  22. #18
    chatelot16

    Re : Le bois, la fermentation

    interressant : j'avais une opinion negative sur le traitement du bois a l'acide chlorhydrique : mais porquoi pas , les dechet de peuplier brulent mal : en faire de l'alcool peut etre utile

    un autre truc que j'ai lu dans je ne me rapelle plus quel vieux livre : le liquide produit par le bois et l'acide permet a la levure de faire de l'alcool mais ne permet pas a la levure de se multiplier : il faudrait cultiver la levure dans un milieu plus naturel ...

  23. Publicité
  24. #19
    felicha

    Re : Le bois, la fermentation

    si on neutralise correctement l'acidité, la levure s'accommode de la présence d'un peu de NaCl.
    Le plus gros problème est le matériel devant résister à de l'acide chaud sous une légère surpression.
    Des résistances sous tubes verre, immergées sont la solution la moins coûteuse. la cuve pouvant être en PVC armé.
    On trouve des levures particulièrement actives et robustes chez les marchands spécialisés dans les produits pour la vinification.
    Ces levures sont fabriquées industriellement au Danemark, pays de brasseurs.
    Et le marchand que j'avais un peu cuisiné m'a même affirmé que certaines pouvaient orienter les fermentations du moût de raisin vers des arômes "bourgogne"," Alsace" ou "Bordeaux";
    mais, là, même si c'est marqué sur l'étiquette, je n'y crois pas trop.

  25. #20
    chatelot16

    Re : Le bois, la fermentation

    pour le vin a boire je prefere le vrai raisin

    la sciure et l'acide chlorydrique ca sera pour le carburant

    mais si il faut acheter des levures chez les marchands spécialisés dans les produits pour la vinification c'est bien la preuve que la levure ne s'y developpe pas tout seul

    avec le jus de raisin ou d'autre jus de fruit la moindre presence de levure naturelle se multiplie rapidement en quantité suffisante

    pour ne pas se casser la tete il faut faire fermenter des fruit qui nourrissent bien la levure et ajouter le produit du bois et de l'acide ensuite

  26. #21
    felicha

    Re : Le bois, la fermentation

    le problème des fermentations qui s'initient toutes seules à partir de spores de levures apportées par les téguments des fruits ou restées dans les cuves c'est que ces levures ne sont pas seules et quelques fois comportent d'autres fungi ou des levures très voisines qui peuvent engendrer des proliférations pas toujours savoureuses. De plus en raison de la rareté des germes la fermentation peut démarrer lentement et en plus donner une bibine au goût hors norme.
    Un pot de 250 grammes de saccharomyces cerevisiae (levure de bière des plus naturelles) ne coûte que quelques euro. ça peut se conserver des siècles au congélateur sans perdre sa vitalité et il suffit d'une cuillère à café de produit dilué dans un verre à moutarde d'eau légèrement sucrée pour ensemencer une cuve de moût ou d'autre jus sucré. (purée de pommes de terres diluée, farine de maïs bien cuite, farine d'orge, où cellulose hydrolysée,....etc
    En fait c'est une assurance de qualité. recommandée par les oenologues professionnels.
    C'est le caviste d'un cru célèbre du Médoc qui m'avait montré la méthode.

  27. #22
    chatelot16

    Re : Le bois, la fermentation

    remarque sur la levure de biere : c'est la meme dans le vin ou dans la biere

    mais avec le raisin la levure reste melangé et n'est pas facilement recuperable pour d'autre utilisation

    dans la fabrication de la biere la levure se multiplie en grande quantité et est tres facile a separer pour etre vendue aux boulanger

    la fermentaton d'orge ou de blé produit donc en plus de l'alcool de la levure pour faire fermenter ce qui ne fermente pas tout seul

  28. #23
    felicha

    Re : Le bois, la fermentation

    tout à fait exact, avec la levure de bière, on peut faire fermenter des sucres dits non fermentescibles.
    les ferments "dits naturels" récoltés dans l'atmosphère ou sur les objets servant à manutentionner les fruits donnent des résultats parfois aléatoires. Si le matériel utilisé est neuf ou très propre, la fermentation peut démarrer trop lentement, Pour cette raison, on a l'habitude d'ajouter au moût quelques litres d'un moût qui a commencé à "bouillir".
    J'ai vécu plusieurs années en URSS (pas par goût, mais pour le boulot et là bas l'industrie du tord boyaux est un challenge national.
    Ainsi; les croutons de pains (le pain était la seule denrée qui n'était pas chère) entassés dans une lessiveuse et additionnés d'eau donnait une boisson appelée Kwass, qui avait un goût de vomi, mais titrait plusieurs degrés d'alcool. Et j'ai vu bien de pauvres gens se saouler avec. Leur seule distraction autorisée.

Discussions similaires

  1. bois dur bois tendre pour chaudiere bois
    Par jemavi dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/01/2008, 20h58
  2. [Biologie Cellulaire] Fermentation
    Par Parmy dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/01/2008, 14h44
  3. [Biotechnologie] fermentation alcoolique lors du procédé de fermentation de la bière
    Par projet bière dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/12/2007, 17h54
  4. résistance au roulement Bois/Bois/Bois
    Par bébert59 dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/04/2007, 17h41
  5. férmentation
    Par greg-richard dans le forum Chimie
    Réponses: 8
    Dernier message: 06/07/2004, 02h40