Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

quelques questions sur l'éthanol et la fermantation des sucres



  1. #1
    blackout

    quelques questions sur l'éthanol et la fermantation des sucres


    ------

    bonsoir,
    j'ai fait une recherche sur le forum et sur google et je n'ai pas trouver réponse à quelques questions que je me suis posé:

    1) j'ai lu que la fermantation devait se faire sans oxygène, sauf que la levure en as besoin, c'est un peu contradictoire, non? Si je place mon mélange de sucre, d'eau et de levure dans un bouteille avec un bouchon à un trou, connecter à un tuyau qui va dans de l'eau, l'oxygène ne peut pas entrer, est-ce bon? sinon comment devrai-je faire? (ps, en l'absence de O2, je crois qu'il n'y aura pas de CO2 de produit, mais plustôt CH4, enfin je crois...)

    2) est-ce qu'une fermantation peut se faire sans levures (enzymes)?juste de sucre et de l'eau...

    3) si un jour la température descend en bas de 10°C, puis remonte quelques jours après, est-ce que la fermantation recommencera?

    4) quelle rapport sucre/levure devrai-je utiliser?

    5) combien de jours en moyenne dure une fermantation?

    merci.

    nb: je reviendrais peut-être avec d'autres questions.

    -----
    Slayer, Gods of metal. Clapton, God of guitar. Pink Floyd, Gods of music.

  2. Publicité
  3. #2
    blackout

    Re : quelques questions sur l'éthanol et la fermantation des sucres

    oups, je peut plus éditer...

    sur la 5e question, j'ai oublier de préciser la température, à 20-30°C, combien de jours la fermantation devrait elle durer?

    6) mon mélange sucre/levure devrait être mélanger avec quelle quantité d'eau? un sirop? totallement dissout (sauf la levure)? une pâte épaisse ou un peu liquide?
    si j'utilise un fruit (patates par exemple), combien d'eau? au même niveau que le "volume" atteint par le fruit dans le contenant?, quelques centimètres (3-4) au dessus du niveau du fruit?
    Slayer, Gods of metal. Clapton, God of guitar. Pink Floyd, Gods of music.

  4. #3
    persona

    Re : quelques questions sur l'éthanol et la fermantation des sucres

    Si tu écris "fermantation" au lieu de fermentation, ne t'étonnes pas de ne pas trouver de réponses sur Google !
    Voici quelques pistes :
    http://www.icv.fr/kiosque/flash/flash10.htm
    http://www.didier-pol.net/1LEVURE.html
    http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/sv...bo/ferment.htm
    et beaucoup d'autres.
    Bon courage !

  5. #4
    moco

    Re : quelques questions sur l'éthanol et la fermantation des sucres

    La fermentation alcoolique se produit en milieu dépourvu d'oxygène. Elle effectue la réaction :
    C6H12O6 ---> 2 C2H5OH + 2 CO2
    Ce sont les levures qui effectuent cette réaction. Sans elles, pas de réaction. L'eau sucrée stérilisée se conserve indéfiniment. les levures s'ont donc pas besoin d'oxygène.
    Mais si elles en ont, de l'oxygène, elle préfèrent cent fois fonctionner "normalement" pour elles, c'est-à-dire en utilisant le sucre comme tous les êtres vivants, donc en le décomposant en CO2 et H2O. La fermentation alcoolique n'est qu'un pis-aller, qu'elles effectuent en désespoir de cause.
    Si le jus de raisin, ou n'importe quel jus sucré fermente, à l'abri de la'ir, il se transforme en solution alcoolique. S'il fermente en présence d'air, il se transforme en solution d'acide acétique, c'est-à-dire en vinaigre.
    La concentration n'est pas critique. Toute solution sucrée et contenant jusqu'à 30% de sucre fermente enprésence ou en l'absence d'airt. Je ne connais pas la limite supérieure. Mais il est connu que les solutions de sirop, donc à 50% de sucre et 50% eau ne fermentent plus. Il n'y a plus assez d'eau.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    sterfil

    Re : quelques questions sur l'éthanol et la fermantation des sucres

    Citation Envoyé par moco
    La fermentation alcoolique se produit en milieu dépourvu d'oxygène. Elle effectue la réaction :
    C6H12O6 ---> 2 C2H5OH + 2 CO2
    Ce sont les levures qui effectuent cette réaction. Sans elles, pas de réaction. L'eau sucrée stérilisée se conserve indéfiniment. les levures s'ont donc pas besoin d'oxygène.
    Mais si elles en ont, de l'oxygène, elle préfèrent cent fois fonctionner "normalement" pour elles, c'est-à-dire en utilisant le sucre comme tous les êtres vivants, donc en le décomposant en CO2 et H2O. La fermentation alcoolique n'est qu'un pis-aller, qu'elles effectuent en désespoir de cause.
    Si le jus de raisin, ou n'importe quel jus sucré fermente, à l'abri de la'ir, il se transforme en solution alcoolique. S'il fermente en présence d'air, il se transforme en solution d'acide acétique, c'est-à-dire en vinaigre.
    La concentration n'est pas critique. Toute solution sucrée et contenant jusqu'à 30% de sucre fermente enprésence ou en l'absence d'airt. Je ne connais pas la limite supérieure. Mais il est connu que les solutions de sirop, donc à 50% de sucre et 50% eau ne fermentent plus. Il n'y a plus assez d'eau.
    tout cela est exact
    j'ajouterai seulement que le passage de l'alcool éthylique à l'acide acétique, n'est pas le fait des levure (saccharomices cerevisiae) mais d'un autre micro-organisme l'aspergillus niger.
    Les levures qui assurent la fermentation alcoolique ont besoin, comme tous les organismes vivants de source d'azote qui n'est pas forcément présent en quantité suffisante dans l'eau sucrée. Cette propriété présente un énorme avantage pour la santé publique, lorsque les brasseurs fabriquent de la bière ils utilisent comme "sucre" les amidons hydrolysés de l'orge ou de quelque autre céréale, Mais, dans de nombreux pays l'eau dont ils disposent est trop souvent polluée par de micro-organismes souvent pathogènes. Eh bien, les levures les bouffent, éliminant de ce fait le risque de maladies telles que le choléra.
    La bière est en effet la boisson alcoolisée la plus consommée au monde.
    Allez par exemple en Afrique sud saharienne? Aucune industrie n'a réussi à s'implanter, sauf les brasseries .
    Et dans ces pays, il vaut mieux boire de la bière que de l'eau non bouillie.

  8. #6
    blackout

    Re : quelques questions sur l'éthanol et la fermantation des sucres

    Si tu écris "fermantation" au lieu de fermentation, ne t'étonnes pas de ne pas trouver de réponses sur Google !
    oups!
    merci pour les liens

    donc mon idée d'envoyer les gaz dans de l'eau pour empêcher l'oxygène d'entré en bonne?
    Slayer, Gods of metal. Clapton, God of guitar. Pink Floyd, Gods of music.

  9. Publicité
  10. #7
    Fajan

    Re : quelques questions sur l'éthanol et la fermantation des sucres

    En fait en résumé il sera intéressant de voir ce qui se passe dans la petite levure.

    Tu lui fournis du glucose qui va subir une série de réactions (glycolyse) pour arriver à former deux molécules de pyruvates ainsi que 2 ATP (sorte de monnai énergétique de l'organisme)

    Pour faire cela, il a fallut utiliser des oxydants (Ici le NAD+ qui est devenu NADH)

    Il faut donc regénérer ce pouvoir oxydant.

    S'il y a la moindre trace d'oxygène, il n'y a aucun probleme, NADH --> NAD+ + 2e- et ses électrons vont aller directement dans la mitochondrie pour créer un gradient de protons et activer l'ATP synthase qui va produire de l'ATP! C'est donc tout bénéfice!

    Malheureusement si tu n'as pas d'oxygène, il faut bien trouver un moyen de regénéré le NAD+, pour cela, la levure va utiliser le produit de la glycolyse ; le pyruvate, va utiliser une enzyme "la pyruvate décarboxylase" libérer CO2 et du formaldéhyde. Enfin le formaldéhyde et réduit par NAPDH pour devenir de l'éthanol et du NADP+ par l'alcool déshydrogénase.

    Il est à noter également que la levure pourrait effectuer une fermentation homolactique. C'est a dire réduire directement le pyruvate en L-lactate

    Voila un peu plus sur la biochimie du processus. Il n'y a en aucun cas production de méthane.

    Et priver une levure d'oxygène est assez difficile...

  11. #8
    blackout

    Re : quelques questions sur l'éthanol et la fermantation des sucres

    j'ai trouvé cette page: http://homedistiller.org/

    jai dissout du sucre dans de l'eau puis j'ai laisser l'air entrer dans la solution (dans une bouteille de vin) puis j'ai tout de suite ajouter la levure (levure de boulanger) puis j'ai connecter un tuyau qui va dans l'eau. le joint était étanche, fait avec une balloone et du tape électrique. là ya une espèce de dépot jaune dans le fond avec de la mousse jaune sur le dessus.
    là ça fait onze jours que ça fermente, quand devrai-je arrêter? (20-30°C)

    merci.
    Slayer, Gods of metal. Clapton, God of guitar. Pink Floyd, Gods of music.

  12. #9
    Fajan

    Re : quelques questions sur l'éthanol et la fermantation des sucres

    aucune idée mais attention, ton alcool va surement contenir du méthanol... qui est assez toxique!

  13. #10
    ArtAttack

    Re : quelques questions sur l'éthanol et la fermantation des sucres

    Sans aucun doute même ...
    Les agriculteurs distillant eux-mêmes leur alcool avec des alambics parfois centenaires ne réussisent pas à éliminer toute trace de méthanol.

  14. #11
    blackout

    Re : quelques questions sur l'éthanol et la fermantation des sucres

    non, je ne vais pas la boire. je vais l'utiliser comme solvant pour mes expériences...
    par contre, si je veut aussi en utiliser pour faire de l'acétaldéhyde ou de l'aéctate d'éthyle par exemple, là je vais devoir me débarrasé du méthanol qui peut être présent. C'est sûr qu'on ne peut pas tout l'enlever, mais j'ai entendu dire qu'on devait se débarraser des premiers ml de distillat et des derniers aussi.
    Slayer, Gods of metal. Clapton, God of guitar. Pink Floyd, Gods of music.

  15. #12
    Fajan

    Re : quelques questions sur l'éthanol et la fermantation des sucres

    C'est pas facile... Voir meme impossible en fait, vu que l'on dénature souvent l'éthanol avec du méthanol ce n'est pas pour rien...

  16. Publicité
  17. #13
    blackout

    Re : quelques questions sur l'éthanol et la fermantation des sucres

    bon, je me suis décider à distiller mais quand j'ai enlever la balloone du goulot, toute suite une espèce d'odeur de "*erde acide" piquante dans le nez à envahit la pièce. Pourtant, il n'y a pas eu de contact avec l'oxygène, comment est-ce que ça à pu s'oxyder en acide acétique? bon en fin de compte, j'ai décider de tout jeter à la toilette, de partir tout les ventilateurs de la pièce et de nettoyer le tout avec du NaHCO3 et du savon puis à l'eau jusqu'à ce que ça ne sente plus.
    echec, mais pas grave, j'apprend
    si vous avez des innovations à me proposer, je suis preneur.
    Slayer, Gods of metal. Clapton, God of guitar. Pink Floyd, Gods of music.

  18. #14
    Fajan

    Re : quelques questions sur l'éthanol et la fermantation des sucres

    l'acide acétique c'est pas terrible à ce point... Ca sent le vinaigre un peu fort mais c'est tout...

    Mais il y avait quand meme de l'oxygène dans ton milieu, tu n'as pas fait le vide avant de mettre ton mélange en place

  19. #15
    blackout

    Re : quelques questions sur l'éthanol et la fermantation des sucres

    donc l'odeur était normale, hum... ça fait rien, c'est que de l'eau et du sucre.
    Slayer, Gods of metal. Clapton, God of guitar. Pink Floyd, Gods of music.

Discussions similaires

  1. [Divers] Quelques questions sur la couleur des yeux
    Par Corbeau dans le forum Biologie
    Réponses: 23
    Dernier message: 03/06/2009, 01h50
  2. Quelques questions au sujet des acariens
    Par lorenzo100789 dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 18/03/2008, 17h42
  3. Questions sur l'oxydation des sucres
    Par groswilly dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/09/2007, 14h38
  4. Quelques Questions au sujet des mousses
    Par 123412341234 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/11/2005, 18h25
  5. Quelques questions à propos des séries ...
    Par Bleyblue dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 4
    Dernier message: 10/11/2005, 16h15