Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Détermination du point de rosée d'un mélange



  1. #1
    dichromate

    Question Détermination du point de rosée d'un mélange


    ------

    Bonjour,

    Je voudrais traiter un gaz contenant des COV par condensation (enfin montrer qu'en pratique ce n'est pas rentable)

    Mon gaz est constitué de vapeurs d'un solvant pétrolier type Naphta Lourd Hydrotraité en majorité (pr une première estimation on dira 100%)
    humidité relative du flux à traiter : 2,2% vol
    température : 300 °K
    concentration en COV (solvant) : 0,7 g eq C /Nm3
    pression de vapeur du solvant à 293K : 0,05 kPa, à 311K : 0,2 kPa, à 323K : 0,4 kPa
    On est à pression atmosphérique

    La question : A quelle température faut il descendre pr que les vapeurs de solvant se condense ? (point de rosée)

    Je ne sais pas si j'ai assez d'infos et je ne vois pas quelle loi appliquée?

    MERCI POUR VOTRE AIDE

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    moco

    Re : Détermination du point de rosée d'un mélange

    Que signifie ta donnée de "concentration" valant 0.7 g eq C/Nm3.
    La concentration s'exprime en g/m3, et non pas en g/Nm3.

  4. #3
    dichromate

    Re : Détermination du point de rosée d'un mélange

    Quelle rapidité de réaction !

    Ma concentration est en gramme équivalent carbone par Normaux mètre cube, mais si tu préfères la différence entre Nm3 et m3 n'étant pas énorme ds mon cas on peut faire l'approximation :

    concentration : 0,7 g eq C /m3

    En espérant que ça réponde à ton interrogation

  5. #4
    FC05

    Re : Détermination du point de rosée d'un mélange

    Si tu es à pression atmosphérique (101,3 kPa) avec des vapeurs pures (à 2,2% près) tu es déjà en dessous du point de rosée à 323 K.

    En tout cas avec tes hypothèses de départ.
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  6. #5
    dichromate

    Re : Détermination du point de rosée d'un mélange

    Ah ba oui mon hypothèse de vapeur "100% solvant" est quelque peu "foireuse" puisque j'ai une concentration de 0,7 g eq C /m3 donc ce ne sont pas des vapeurs pures ... !!

    Désolé, donc en fait le gaz est un mélange d'air et de vapeur de solvant (d'où la concentration de 0,7) et aussi d'un peu d'eau (d'où l'humidité)

    Et c'est pour ca que le traitement de ce flux par condensation n'est pas rentable car la concentration de mon solvant est très faible

    J'espère que je suis un peu plus claire et que je n'ai pas fait d'autres erreurs...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    moco

    Re : Détermination du point de rosée d'un mélange

    Qu'est-ce que tu appelles gramme équivalent de carbone ? Est-ce que c'est une mole de carbone ?

  9. Publicité
  10. #7
    isildur998

    Re : Détermination du point de rosée d'un mélange

    Bonjour
    La réponse à ta question de départ: Quelle est la loi que tu dois appliqué pour trouver la température de rosée ?
    Tu dois utiliser La loi de Raoult, et je pense que tu as tous les données nécessaires pour faire aboutir ton calcul ( fractions , pression de vapeur saturante ...)
    Bon courage

  11. #8
    isildur998

    Re : Détermination du point de rosée d'un mélange

    Bonjour
    La réponse à ta question de départ: Quelle est la loi que tu dois appliqué pour trouver la température de rosée ?
    Tu dois utiliser La loi de Raoult, et je pense que tu as tous les données nécessaires pour faire aboutir ton calcul ( fractions , pression de vapeur saturante ...)
    Bon courage

  12. #9
    dichromate

    Re : Détermination du point de rosée d'un mélange

    Pour rep à Moco

    le gramme équivalent carbone est une "unité de mesure" surtout utilisée en environnement, pr pouvoir comparer les rejets atmosphériques.

    m eq C = msolvant * Mc/Msolvant * nombre de carbone ds le solvant

  13. #10
    dichromate

    Re : Détermination du point de rosée d'un mélange

    La loi de Raoult elle sert à connaître la pression de vapeur saturante de mon mélange, c'est bien ça?

    donc en prenant :
    densité air = 1,164 kg/m3
    Mair = 28,97
    nombre de carbone ds le solvant = 12,5 (c'est une coupe pétrolière dc je prends une moyenne entre C9 et C16)
    je trouve une fraction molaire, xi = 0,00012 et après c'est quoi que je calcule ?

    mais en fait je comprends pas en quoi ca m'aide??

    désolé pr toutes ces questions ....

  14. #11
    jeanne08

    Re : Détermination du point de rosée d'un mélange

    J'appelle i le solvant en question et je suppose qu'il n'est pas miscible à l'eau.Je pars de la fraction molaire xi calculée dans le post précédent.
    Je trouve que si la pression totale est 1 b soit 10^5 Pa alors la pression partielle de i est xi *P totale soit 0,00012 b ~12 Pa . Il faut donc trouver à quelle température la pression de vapeur saturante de i est égale à 12 Pa, manifestement c'est en dessous de 293 K ...
    Réponse donnée sans garantie !

  15. #12
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Détermination du point de rosée d'un mélange

    Bonjour

    Il faudrait que tu transforme cette concentration en grammes/m3 (ou mol/mol d'air).

    Avec les 3 points tu peux tracer la courbe de pression de vapeur saturante. Cette valeur de pression (en kPa) est aussi directement le pourcentage molaire de COV pour arriver à saturation (donc le point à partir duquel les COV se condensent).

  16. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Point de rosée, Dew point
    Par Aligator237 dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/06/2013, 13h50
  2. point de rosée
    Par daniel olivier10 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 26/01/2010, 20h37
  3. Point de rosée
    Par kev210585 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 13
    Dernier message: 05/03/2009, 02h02
  4. point de rosée
    Par yacha dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 27/02/2009, 07h52
  5. Réponses: 8
    Dernier message: 22/01/2006, 20h45