Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Liaisons non covalentes



  1. #1
    RLive

    Liaisons non covalentes


    ------

    Bonsoir, j'aurai voulu savoir comment fonctionnent les liaisons non covalentes.
    Merci d'avance.

    -----

  2. #2
    Edelweiss68

    Re : Liaisons non covalentes

    Bonsoir,

    Elles "fonctionnent" grâce aux forces électrostatiques. (échanges d'ions pour les liaisons ioniques, liaisons hydrogène, de Van der Waals et interactions hydrophobes).
    H u m a n i t y

  3. #3
    mach3
    Modérateur

    Re : Liaisons non covalentes

    il y a aussi les liaisons métalliques, où des millions d'atomes mettent massivement en commun des électrons. En gros ils deviennent tous des cations et baignent dans une mer d'électrons dit libres (l'ensemble étant neutre). C'est la plus forte liaison qui existe.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Liaison_m%C3%A9tallique

    sinon, pour les autres, tu as les liaisons ioniques, qui sont purement électrostatique (les cations et les anions s'attirent), sachant qu'entre liaison covalente et liaison ionique ce n'est jamais tout blanc tout noir, en fonction de la différence d'électronégativité des atomes, la liaison aura un caractère ionique et un caractère covalent dans certaines proportions. En gros plus la différence d'EN est élevé, plus les électrons mis en commun dans liaison covalente passeront du temps près de l'atome le plus electronégatif (la limite étant qu'ils y passent tout leur temps -> formation d'ions et donc liaison 100% ionique).

    Après il y a les liaisons dites faibles ou interactions de Van-der-Waals.
    La plus faible est dite Force de London, et est due au moment dipolaire instantané. En gros dans une molécule apolaire, il n'y a pas de dipole permanent, c'est à dire qu'en moyenne le moment dipolaire est nul, car les électrons sont repartis uniformément, cependant il y a sans cesse des apparitions fortuites de dipoles au hasard du mouvement des électrons. Ces dipôles instantanés vont pouvoir induire momentanément des dipôles chez une molécule voisine et donc causer une attraction électrostatique entre elles. C'est cette interaction qui permet aux composés apolaires (alcanes, benzène, toluène, etc...) d'exister sous forme liquide, voire solide (paraffines).
    Il y a ensuite la force de Debye, qui s'exerce entre un dipole permanent et dipôle induit.
    Puis la force de Keesom, qui s'exerce entre dipoles permanents.
    Certaines interactions de Van-der-Waals spécifique sont relativement forte, notament les interaction dites de pi-stacking qui sont des interactions entre noyaux aromatiques.

    Enfin il y a la liaison hydrogène, qui consiste en quelque sorte en la mise en commun d'un proton. Ces liaisons sont plus ou moins liées au propriétés acido-basique des molécules : un proton va plus ou moins "flotter" entre un atome électronégatif (N, O, F plus rarement Cl) auquel il est lié et le doublet libre d'un autre atome électronégatif, par exemple O-H...|O , "|" représentant un doublet libre (à la limite extrême le proton passe tout son temps près du 2è atome et on a une liaison ionique : cela revient à déprotonner le premier atome qui devient un anion et du coup à protonner le deuxième qui devient un cation -> O|-...H-O+)

    m@ch3
    Dernière modification par HarleyApril ; 15/09/2011 à 08h50. Motif: mère changé en mer
    Never feed the troll after midnight!

Discussions similaires

  1. Liaisons Covalentes
    Par max1395 dans le forum Chimie
    Réponses: 32
    Dernier message: 11/01/2011, 19h58
  2. Liaisons covalentes
    Par megara67 dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/11/2008, 14h59
  3. Liaisons datives , covalentes, ioniques
    Par docteur nico dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 15/10/2008, 16h20
  4. Différence entre liaisons covalentes et ioniques
    Par arzew dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/08/2008, 17h44
  5. Liaisons covalentes polaires
    Par Witten dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 14/11/2005, 16h34