Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 28 sur 28

Luminophore et four tubulaire



  1. #1
    Luciole62

    Luminophore et four tubulaire


    ------

    bonjour, j'aurais quelques questions
    je souhaiterais savoir quels réactions ont lieu dans les tubes tubulaires et à quoi servent les flacons laveurs et ce qu'ils y passent (réactions)

    le réacteur est en quartz, les deux flacons laveurs contiennent de la soude à 1M on chauffe jusqu'a 930°C. A 800°C, le balayage d'azote commence de manière à avoir un bullage suffisant dans le flacon laveur

    merci d'avance !!!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    HarleyApril
    Modérateur

    Re : luminophore et four tubulaire

    bonjour

    quels sont les réactifs ?

    cordialement

  4. #3
    Luciole62

    Re : luminophore et four tubulaire

    Placer le réacteur en quartz dans le four tubulaire et le mettre en route.
    mettre la consigne de temperature à 500°C. pendant la montée de temperature, preparer les deux flacons laveurs avec de la soude concentré (1M). Lorsque cette temperature est atteinte, monter la consigne de température à 650°C, puis 800°C, et enfin 930°C. Dés que la consigne du four atteint 800°C, le balayage d'azote commence, de manière à avoir un bullage suffisant dans le flacon laveur.

    Préparation de la solution dopante
    Pendant ce temps peser exactement environ 30mg (pour le dopage Mn et Cu) ou 20mg (pour le dopage à Ag) de sels de dopant (99.999%). Y ajouter environ 1g de NaCl (99.5%). Placer ces sels dans le büchner et les laver à l'acétate d'éthyle. Placer le papier filtre 10 minutes dans l'étuve à 110°C.

    et apres c'st la Preparation du phosphore

  5. #4
    Luciole62

    Re : luminophore et four tubulaire

    merci d'avance pour votre aide

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Sethy

    Re : luminophore et four tubulaire

    Juste comme ça, es-tu certain qu'il ne s'agit pas de secrets industriels ?

  8. #6
    Luciole62

    Re : luminophore et four tubulaire

    ce sont des questions auxquels je dois répondre pour mon tp de chimie minérale

  9. Publicité
  10. #7
    Luciole62

    Re : luminophore et four tubulaire

    je souhaiterais avoir une definition du phosphore pas l'élément chimique mais "l'allotropie du phosphore" ( Phosphore rouge - solide polymérique, Phosphore blanc - solide cristallin, Phosphore noir - semiconducteur, présentant des similitudes avec le graphite.)

    merci d'avance !!!

  11. #8
    HarleyApril
    Modérateur

    Re : luminophore et four tubulaire

    bonjour

    c'est la définition de l'allotropie que tu cherches, ou une monographie sur le phosphore ?

    cordialement

  12. #9
    Luciole62

    Re : Luminophore et four tubulaire

    pourrais je avoir un peu d'aide pour les réactions qui ont lieu dans les tubes tubulaires?
    merci !!

  13. #10
    Luciole62

    Re : Luminophore et four tubulaire

    non c'est bon j'ai eu une réponse en ce qui concerne l'allotropie du phosphore, merci beaucoup quand meme

  14. #11
    LPFR

    Re : Luminophore et four tubulaire


    Bonjour Luciole62.
    Je m'aperçois que je me suis fait avoir par vous, car vous posez les mêmes questions dans le forum de chimie et celui de physique.
    Ceci n'est pas permis dans FS.
    La prochaine fois je ferai plus attention à vos discussions et supprimerai vos doublons.

  15. #12
    Luciole62

    Re : Luminophore et four tubulaire

    oui comme j'ai pas eu de réponse je suis allée demander sur l’autre forum, désolée...

  16. Publicité
  17. #13
    moco

    Re : Luminophore et four tubulaire

    A mon avis, le flacon laveur sert simplement à contrôler que le débit de gaz azote n'est ni trop grand ni trop petit.
    Le four sert à chauffer un mélange de poudres solides hétérogène, pour atteindre une température qui est probablement juste inférieure au point de fusion. A cette température, les poudres s'interpénètrent, le dopant se glisse entre les molécules et les ions du porteur, et le tout forme un mélange homogène

  18. #14
    Luciole62

    Re : Luminophore et four tubulaire

    d'accord je vous remercie!!!, je vais essayer de faire les reactions

  19. #15
    moco

    Re : Luminophore et four tubulaire

    C'est très difficile de faire des luminophores performants. La moindre trace de gaz O2, donc d'air, perturbe la formation des lacunes dans lesquelles s'insèrent les dopants.

  20. #16
    Luciole62

    Re : Luminophore et four tubulaire

    d'accord, vous aurait une piste a me proposer pour effectuer les reactions qui se passe dans le four a tubulaire parce que je patoge bcp là...
    merci

  21. #17
    moco

    Re : Luminophore et four tubulaire

    Bien sûr. mais il faudrait que tu me dises la nature des substances que tu mets dans ton four, et que tu vas calciner.

  22. #18
    Luciole62

    Re : Luminophore et four tubulaire

    les flacons laveurs contiennent de la soude, le four a un réacteur en quartz et il effectue un balayage à l'azote.
    Les solutions dopantes sont faites avec 30mg (de Mn ou Cu) ou avec 20mg (de Ag) + 1g de NaCl (le support du dopant il me semble), ces solutions sont laver avec 10ml d’acétate d’éthyle puis placer à 110°C dans l'etuve.
    on met ensuite une masse de ZnS ( que je dois calculer) pour synthétiser le phosphore à 2%du dopant (pour la masse j'ai 1mg pour 20mg de dopants ou 1.5mg pour 30mg de dopant). Apres on mélange le melange NaCl-dopant sec avec ZnS. Le tout est mis au four pendant 45min sous balayage a azote.

    merci d'avance!!
    Dernière modification par Luciole62 ; 08/09/2013 à 18h11.

  23. Publicité
  24. #19
    moco

    Re : Luminophore et four tubulaire

    J'ai un peu l'impression que tu n'as pas la moindre idée de ce qui est important, de ce qui ne l'est pas, et même de ce que tu fais et veux atteindre, et des moyens de l'atteindre, car tu te répands en informations détaillées sur des choses périphériques et sans importance. C'est drôle que tu ne donnes pas l'âge du capitaine, et le prix d'une bière. Redevenons sérieux ! Tu ne parles pas de l'essentiel. L'essentiel, c'est la chimie des poudres. Le fait d'utiliser un tube de quartz, un barbotage d'azote, un lavage à l'acétate d'éthyle, une étuve à 110°C et un laveur à la soude est tout à fait secondaire. On pourrait s'en passer. La chose la plus importante, d'après ce que j'ai compris, car je crois même que tu ne l'as pas compris toi-même, est de prendre du sulfure de zinc pur, et de chercher à y incorporer une impureté par diffusion, étant donné que cette impureté est un solide qui doit pénétrer dans le solide de ZnS. Et ceci n'est pas une petite affaire. Il faut chauffer assez haut pour que les atomes Zn et S soient assez agités pour laisser passer de temps en temps un autre atome étranger entre eux. Et il ne faut pas que d'autres atomes non désirés diffusent en même temps que l'impureté volontairement ajoutée, qui est ici le cuivre ou l'argent, à ce qu'il semble.
    Ce que tu ne dis pas, et c'est très dommage, c'est la nature de ta solution dopante qui contient du manganèse, du cuivre ou de l'argent. De quoi s'agit-il ? Quand tu parles de cuivre, s'agit-il de solution de chlorure, de nitrate ou du sulfate de cuivre ?`C'est important de le savoir. Le NaCl est probablement là pour transformer ton sulfate ou nitrate de cuivre en chlorure, car les chlorures sont plus volatils, donc plus faciles à faire se glisser entre les atomes Zn et S du sulfure de zinc chauffé.

  25. #20
    Luciole62

    Re : Luminophore et four tubulaire

    je n'ai aucune autre information sur la nature du sel dopant...
    mon tp ressemble beaucoup a celui ci http://www.univ-valenciennes.fr/cong...uninophore.pdf peut etre est ce les meme produits dopants... (CuCl2, 2 H2O (99,999 %, Alfa) MnCl2, 4H2O (99,999 %, Alfa))
    on aurait donc ZnS+sel dopant ---chauffage---> luminphore ?

  26. #21
    Luciole62

    Re : Luminophore et four tubulaire

    apres j'ai juste la longueur d'onde de 366nm surement pas utile à trouver le produit dopant...

  27. #22
    moco

    Re : Luminophore et four tubulaire

    Ta situation me paraît dramatique. Là encore tu te concentres sur ce qui n'est pas important. Tu n'arrives pas à voir l'essentiel. Que ce soit un produit avec 2 H2O, qu'il soit pur à 99.999%, ou qu'il provienne de Alfa est sans aucune importance. Ce qui est important est que tu prennes un chlorure (de cuivre ou de manganèse) Un chlorure !
    Le luminophore que tu vas obtenir est formé d'atomes Zn et S qui se suivent régulièrement Zn-S-Zn-S-Zn-S- etc., mais où une fois sur peut-être 1000, un atome Cu remplace un Zn. Cela donnerait peut-être une structure comme :
    Zn-S-Zn-S-Zn-S-Zn-S-Zn-S-Zn-S-Zn-S-Zn-S-Cu-S-Zn-S-Zn-S-Zn-S-Zn-S-Zn-S-Zn-S-Zn-S-Zn-S-Cu-S- Zn-S-Zn-S-....
    As-tu vu qu'il y a deux atomes Cu à la place de Zn dans ma ribambelle d'atomes ? Il faut qu'il y ait très peu de dopant Cu. S'il y en a trop, la différence de taille fait que cela détruit la solidité du cristal de ZnS.
    L'atome Zn qui est chassé par Cu disparaît sous forme de chlorure de zinc ZnCl2 qui est volatile.

  28. #23
    Luciole62

    Re : Luminophore et four tubulaire

    d'accord, et cet atome Cu est responsable de la couleur du luminophore

  29. #24
    Luciole62

    Re : Luminophore et four tubulaire

    on aurait comme reaction
    xZnS + CuCl2---> (x-un petit quelque chose)ZnSCu + un petit quelque chose ZnCl2 ?

  30. Publicité
  31. #25
    moco

    Re : Luminophore et four tubulaire

    Tu vas chercher midi à 4 heures. C'est simplement
    ZnS + CuCl2 --> ZnCl2(g) + CuS.
    Et oui. C'est effectivement le dopant, ici Cu, qui est responsable de l'émission lumineuse. Est-ce qu'on dirait que tu commences à prendre le problème par le bon bout ?

  32. #26
    Luciole62

    Re : Luminophore et four tubulaire

    oui grâce a vous je commence a y voir beaucoup plus clair, merci infiniment de votre aide

    une derniere question en ce qui concerne les structures cristallines pour ZnS on a S2- en cubique face centré et Zn2+ en 1/2des sites tetra
    est ce la meme chose pour CuS vu que Cu prend la place de Zn ?

  33. #27
    moco

    Re : Luminophore et four tubulaire

    Bien sûr. Mais bon, il y aura une légère distorsion, à cause de la différence de taille entre les ions Cu2+ et Zn2+. Je ne sais pas si le réseau sera toujours parfaitement cubique.

  34. #28
    Luciole62

    Re : Luminophore et four tubulaire

    encore merci de votre aide très précieuse !! je ne pense plus avoir de questions à vous poser normalement =)

Discussions similaires

  1. Synthese et caractérisation d'un luminophore
    Par Luciole62 dans le forum Physique
    Réponses: 16
    Dernier message: 08/09/2013, 16h29
  2. Dimensionnement echangeur tubulaire
    Par Didipol dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 22/07/2013, 21h56
  3. [Physiologie] Acidose tubulaire
    Par ozzypo dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/04/2012, 21h30
  4. Echangeur tubulaire:
    Par aventus dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 06/01/2010, 12h23
  5. luminophore télévision
    Par nanounanou dans le forum Électronique
    Réponses: 20
    Dernier message: 19/02/2009, 19h49