Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Chromatographie sur couche mince



  1. #1
    Chmiman

    Chromatographie sur couche mince

    Bonjour à tous ,

    Je fais de la CCM, et j'assimile mal le principe de solubilité du produit déposé avec l'eluant .
    Pour moi, si le produit est soluble avec l'éluant, il reste dissout dans l'eluant, pourquoi plus il est soluble dans l eluant plus il ira loin sur la plaque de CCM ? Est ce que un produit dissous ´ par exemple une espèce chimique soluble avec du dichloromethane par exemple, qui serait l'eluant, peut se "dédissoudre" et donc s'arrêter sur la plaque ? Cela expliquerait tout , car quand une espèce chimique est soluble avec un eluant, elle peut se décrocher de l'éluant ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Rachel.D

    Re : Chromatographie sur couche mince

    Bonjour

    Les dépôts vont migrer sur la plaque CCM par capillarité.
    La plaque s'imbibe du solvant , comme quand on met le bord d'une feuille de papier dans l'eau. Ce mouvement de l'éluant "vers le haut" va entrainer les molécules déjà présentes sur la plaque (les dépôts, placés au dessus et non dans l'éluant). Et là on y est: si le dépôt n'a aucun affinité avec l'éluant, il va monter ok, mais beaucoup moins qu'un dépôt qui va "s'accrocher" en même temps au liquide qui grimpe.

    Si le solvant solubilisait la molécule déposée, la tâche disparaîtrait. Les solvants utilisés sont choisis par rapport aux molécules à identifier par CCM, c'est à dire que l'on a déjà une hypothèse de ce que l'on va observer sur la plaque, ou bien qu'on cherche une molécule en particulier. Les solvants sont aussi choisis pour ne pas solvater les molécules déposées sinon on ne pourrait par exemple pas séparer deux molécules plus ou moins affines avec le solvant. (et c'est aussi pour éviter que les solutions ne se mélangent que l'on laisse sécher les dépôts avant de placer la plaque dans l'éluant).

    Donc exemple: Avec un éluant polaire (éthanol), les molécules polaires vont créer des liaisons avec celui-ci et le dépôt va "grimper" avec le solvant qui se déplace par capillarité, alors que les molécules non polaires n'auront aucune affinité et ne vont pratiquement pas bouger (ou beaucoup moins). Et inversement !

    Je me rends compte que je suis un peu brouillon, j'espère que tu as compris ..?

    Rachel

  4. #3
    Kemiste

    Re : Chromatographie sur couche mince

    Bonjour.

    Tu as oublié un point très important, la phase stationnaire.

    Les molécules vont avoir plus ou moins d'affinité avec cette phase stationnaire et sa nature va déterminer l'ordre d'élution des molécules. Par exemple, avec la silice on a une phase stationnaire polaire, ce qui explique pourquoi, pour un éluant donné, plus une molécule est polaire moins elle va migrer. Il faut donc utiliser un solvant polaire pour entraîner les molécules polaires. S'il y avait seulement le passage du solvant qui entraînerait les molécules elles devraient toutes migrer quelle que soit la polarité, ce qui n'est pas le cas.

    Ce que tu dis sur les solvants n'est pas correct. Il n'est pas rare que l'éluant utilisé solubilise les molécules. En particulier, il est nécessaire de bien sécher le dépôt quand le solvant utilisé n'est pas le même que l'éluant, ce qui peut perturber la migration.

  5. #4
    Chmiman

    Re : Chromatographie sur couche mince

    En gros si je résume , si la molécule est un peu polaire avec le support et avec l'éluant, un coup l'eluant va l'emporter et puis plus loin le support va la retenir ? Est ce que si une molécule est emportée par l'eluant, elle l'est jusquau bout où elle peut entre temps être attirée par le support ?

  6. #5
    Kemiste

    Re : Chromatographie sur couche mince

    Plus la molécule aura d'affinité avec le support plus elle sera retenue par ce support (exemple : une molécule polaire avec de la silice). La "rétention" est la même tout au long de l'élution. En gros, plus une molécule est retenue plus sa vitesse sera faible. Les interactions en bas de la plaques sont les mêmes au milieu et en haut.

    Attention, dire qu'une molécule est polaire avec une autre n'a pas de sens. La polarité est une propriété intrinsèque à la molécule. On parle d'affinité.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Chmiman

    Re : Chromatographie sur couche mince

    La ou j'ai du mal , c'est que bon , l'éluant monte donc il entraîne les tâches , quoi qu'il arrive mais plus ou moins. Imaginons une tâche avec une molécule qui a à peu près la meme affinité avec la silice et l'eluant, est ce que dans le principe , le truc à assimiler , c'est que l'éluant l'emporte et s'accroche à cette molécule , mais que à la fois la plaque s'accroche à cette meme molécule et donc il y'a des variations , un coup le support Retient et de l'autre l'éluant cherche à emmener la molécule ? Ce que je veux dire , c'est que si ma molécule s'accroche à l éluant, elle peut bien s'en détacher , non ? Pour s'accrocher au support si la molécule a aussi de l,affinité avec ce support. Affirmez vous mes propos ?

  9. Publicité
  10. #7
    Kemiste

    Re : Chromatographie sur couche mince

    Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris la question... Si on reste sur l'exemple de la silice il faut trouver un éluant qui a une polarité suffisante pour entraîner la molécule. Si la polarité est trop faible alors la molécule a plus d'affinité pour la silice et ne se déplace pas mais si la polarité est suffisante la molécule a moins d’interactions avec la silice et se déplace. Par contre, comme il y a toujours une certaines affinité avec la silice les molécules vont moins vite que l'éluant (sauf si l'éluant est très polaire). Elles sont "freinées".

  11. #8
    Chmiman

    Re : Chromatographie sur couche mince

    Oui ma question c'était juste : est ce qu'une molécule déjà en affinité avec l'éluant peut s'en détacher et plutôt avoir de l'affinité avec la silice en cours de route ?

  12. #9
    Kemiste

    Re : Chromatographie sur couche mince

    Comme je l'ai dit, les interactions ne changent pas. Que l'on soit en haut ou en bas de la plaque, la polarité de l'éluant est la même, ainsi que la nature de la phase stationnaire.

  13. #10
    Chmiman

    Re : Chromatographie sur couche mince

    Donc c'est des vitesses différentes de façon continue alors ? Un coup molécule freinée , puis emportée etc?

  14. #11
    Kemiste

    Re : Chromatographie sur couche mince

    Disons que c'est emporté et un peu retenu en même temps. Il n'y a pas de phase ça ne bouge pas, puis ça bouge, puis ça ne bouge... La tache se déplace en continue.

  15. #12
    Chmiman

    Re : Chromatographie sur couche mince

    J'ai une dernière question pourquoi à un moment la tâche finit elle par ne plus bouger ? Est-ce que c'est car l'éludant ne migre plus lui non plus et que la silice est saturée en éluant ?

  16. Publicité
  17. #13
    Kemiste

    Re : Chromatographie sur couche mince

    Une fois l'éluant arrivé en haut de plaque il n'y a, en effet, plus d'élution car l'éluant ne peut plus migrer.

  18. #14
    Chmiman

    Re : Chromatographie sur couche mince

    Oui donc ducou l'éluant qu'il reste dans le bocal (car il en reste toujours ) ne peut plus monter car la plaque de silice est deja imbibée c'est bien ca la raison globale ?

  19. #15
    Kemiste

    Re : Chromatographie sur couche mince

    Tout à fait.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Chromatographie sur couche mince
    Par Oib dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/02/2014, 17h42
  2. Chromatographie sur couche mince (CCM)
    Par coccinelle12 dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/10/2011, 00h47
  3. chromatographie sur couche mince.
    Par t.m dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/02/2006, 21h24
  4. Chromatographie sur couche mince
    Par stella27 dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 23/12/2005, 13h06
  5. Réponses: 6
    Dernier message: 21/04/2005, 15h09