Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Terre décolorante



  1. #1
    hangy

    Terre décolorante

    Bonjour!
    Je travaille actuellement sur la Terre Décolorante Usée (SBE en anglais) et je galère à trouver des informations sur ce composé.
    Ce qui m’intéresse le plus c'est de connaître le pouvoir calorifique du composé en fonction de sa teneur en huile résiduelle.
    J'ai vraiment besoin d'aide pour pouvoir avancer dans mon travail.
    Quelqu'un pourrait m'aider s'il vous plaît??!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    moco

    Re : Terre décolorante

    Bonjour,
    Ce qu'il faut savoir avant toute chose, c'est ce que tu appelles "Terre décolorante usée". Pour moi la terre décolorante est ce qu'on appelle en France "terre de Sommières", et c'est une sorte d'argile qu'on trouve près de la localité de Sommières, dans le sud de la France. Si on la saupoudre sur un vêtement sali par des taches d'huile, elle aspire peu à peu l'huile. Si l'huile est colorée, la tache disparaît par la même occasion. Est-ce que c'est de cela dont tu veux parler ?

  4. #3
    hangy

    Re : Terre décolorante

    En fait la terre décolorante usée dont il s'agit dans mon cas est un agent blanchissant utilisée en huilerie afin de la décolorer et d'éliminer d'autres éléments indésirables tels que les métaux...
    Désolée pour la confusion

  5. #4
    tb01

    Re : Terre décolorante

    bonjour,

    j'ai trouvé cette article qui pourrait vous aider https://www.persee.fr/doc/argil_0429...56_num_7_2_927

    il semble que cette terre décolorante soit à base de kaolin...

  6. #5
    hangy

    Re : Terre décolorante

    Merci beaucoup!
    J'ai déjà parcouru ce document età vrai dire il ne m'aide pas beaucoup.
    je cherche plutôt à avoir des informations sur la terre usée (terre issue du traitement d'une huile)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    40CDV20

    Re : Terre décolorante

    Bjr,
    Pour les recherches, il faut s'en tenir à la terminologie, "les argiles et terres décolorantes" sont classées dans les terres "à foulon" et les applications sont nombreuses. Je me limite à ce que je connais un peu, la production et le traitement des huiles végétales comestibles (olives et noix surtout).
    On utilise préférentiellement des argiles fortement dosées en attapulgite et montmorillonite. Les premières sont "fibreuses", les secondes "gonflantes ou à feuillets" telles les bentonites. A ce propos c'est typiquement un sujet pour notre minéralogiste de référence (Tiwaki et quelque chose il voudra bien me pardonner)
    Pour en arriver au traitement pré/post emploi, à des fins de réactivation et de réutilisation (il y a également un traitement pré emploi de séchage et granulation), généralement on procède de la façon suivante :
    -attaque chlorhydrique ou sulfurique,
    -passage à la vapeur surchauffée,
    -lavage en filtre presse, séchage et granulation.
    Bien entendu ces opérations d'activation sortent des possibilités et ou moyens des petites huileries ou moulins à huile
    Cdt

  9. Publicité
  10. #7
    hangy

    Re : Terre décolorante

    Merci pour votre réponse

  11. #8
    hangy

    Re : Terre décolorante

    J'ai peur de ne pas avoir été très claire.
    En fait, je travaille sur une voie de valorisation énergétique de la Terre décolorante usée ou Terre de blanchiment usée (qui est issue de l'opération de raffinage d'une huile végétale brute).
    Je ne dispose pas de matériel adéquat me permettant de déterminer la composition élémentaire et le pouvoir calorifique du composé.
    Je ne trouve pas aussi de documentation sur ce sujet (valorisation énergétique de la Terre usée)!
    Je souhaiterais avoir une valeur du PCI ou dans une certaine mesure connaitre la composition élémentaire du composé (terre décolorante contenant une certaine quantité d'huile)!

  12. #9
    40CDV20

    Re : Terre décolorante

    Re,
    En effet, la présentation n'était pas suffisamment précise.
    Il n’apparaît pas de difficultés insurmontables, les PCI des huiles combustibles sont connus. Ce qui me "chiffonne" dans cette affaire est d'utiliser directement la terre usagée comme combustible, c'est essentiellement de l'argile, elle contient certes de l'huile combustible, mais également une teneur en eau non négligeable ?? (ici on extrait l'huile résiduelle à la vapeur pour l'utiliser comme combustible passant dans un brûleur à pulvérisation) Les terres à foulon ont deux fonctions, la décoloration des huiles mais également leur déshydratation.
    Le plus simple est d'aller sur le forum de "géologie" et de passer un mp au pseudo Tawahi-kiwi
    Cdt

  13. #10
    RomVi

    Re : Terre décolorante

    Bonjour

    Il suffit de faire une extraction de l'huile qui se trouve dans la terre, avec par exemple du dichlorométhane.
    On filtre, on fait sécher le dichloro, seule l'huile va rester.
    Connaissant le pourcentage d'huile et sa nature on en déduit facilement le PCI (la terre n'apporte rien).

  14. #11
    ecolami

    Re : Terre décolorante

    Bonsoir,
    Apres incinération la terre aura perdu ses propriétés, ce ne sera pas du recyclage. il faudra filtrer les fumées de silice.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. électricité sur le fil terre de sortie néon sans avoir de fil terre branché
    Par stefeck dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 12
    Dernier message: 11/10/2018, 15h25
  2. Réponses: 7
    Dernier message: 03/07/2013, 15h42
  3. tension anormal entre phase terre et terre neutre
    Par martinrm dans le forum Électronique
    Réponses: 18
    Dernier message: 06/02/2012, 14h14
  4. Actu - La Terre vue de l'Espace : Terre volcanique en péninsule du Kamtchatka
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/08/2011, 08h35
  5. Actu - La Terre vue de l'espace : le bassin du Congo, l'autre poumon de la Terre
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/01/2009, 09h36