Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Séparation cuivre et argent



  1. #1
    polux4

    Séparation cuivre et argent


    ------

    Bonjour,

    Je souhaite séparer le cuivre et l'argent de contacts électriques

    Les contacts sont ceux de disjoncteurs de puissance composés d'une structure cuivre recouverte d'argent et d'une pastille de contact en argent (ou alliage d'argent).

    Après une séparation mécanique pour exclure toutes les pièces ne contenant que du cuivre, j'ai mis les pastilles contenant environ 2/3 de cuivre et 1/3 la pastille en elle même dans de l'acide nitrique à 56% avec au préalable un peu d'eau distillée pour limiter l'effervescence de la réaction.

    Le cuivre et l'argent se dissolvent avec une rapidité plus importante pour le cuivre, je filtre, rince à l'eau distillée et laisse décanter l'argent de cette solution par adjonction de cuivre métal et réitère jusqu’à n'avoir plus que des impuretées dans le filtre.

    J'obtiens donc théoriquement de l'argent métal sous la forme d'une poudre noire assez impure (traces de cuivre rouge).

    La solution verte exempte d'argent est réutilisée pour y immerger les contacts électriques argentés ainsi que des couverts de métal argenté en y rajoutant un peu d'acide nitrique pour laisser le temps agir.

    Si la méthode semble viable elle nécessite un affinage ultérieur et est relativement gourmande en acide nitrique.


    Différentes questions se posent:

    Quelle est la dilution possible de chaque métal dans l'acide nitrique ?

    Comment à terme récupérer le cuivre présent en quantité non négligeable dans la solution ?

    La filtration est-elle suffisamment fine, 2 filtres à cafés pour lors même si buchner avec filtre 40 microns envisagé ?

    Est-il possible d'avoir recours à du nitrate de sodium + eau distillée au lieu de l'acide nitrique (en quelle proportion) ?

    Est-ce que de l'acide chlorhydrique du commerce (23%) éventuellement adjoint d'eau oxygénée 10 volume peut être utilisé en lieu et place de l'acide nitrique ?

    Existe t'il d'autres produits ou acides pouvant être utilisés et étant accessible au particulier et peu onéreux ?

    Merci pour vos réponses

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Séparation cuivre et argent

    Bonjour,

    Bienvenue sur Futura.

    Je met un avertissement mais pour les autres, pas pour toi
    (je ne saurais guère t'aider sur le fond)

    Attention, ne pas donner des infos sur manière d'obtenir des acides forts, à cause du danger. N'oublions pas que nous sommes sur un forum public

    Merci,
    Keep it simple stupid

  5. #3
    polux4

    Re : Séparation cuivre et argent

    Vu et compris

  6. #4
    40CDV20

    Re : Séparation cuivre et argent

    Bjr,
    Si l'idée est de récupérer simplement un argent métallique de bonne pureté, le plus simple (si on y connaît quelque chose et que l'on dispose du matériel), est une méthode électrolytique dite d'électroraffinage. Il s'agit d'une décharge cathodique sélective, le métal brut est utilisé en anode soluble. On obtient des titres > 95%
    L'électro-obtention à partir de solutions aqueuses fonctionne également, les titres seront sensiblement inférieurs.
    Il est possible/probable que les pastilles soient en alliage durci (propriétés mécaniques, alliages très spécifiques, traitement d'écrouissage voire de durcissement structural). Alliage Cu/Ag, voire Cu/Ag/Be, béryllium de l'ordre de 1 à 2%
    À défaut, un chimiste patenté a nécessairement une recette "strictement chimique" sous le coude.
    CDA

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    polux4

    Re : Séparation cuivre et argent

    Je ne suis pas chimiste pour un brin d'ou mes questions !

    J'ai essayé différentes solutions en électrolyse sel, acide nitrique, chlorhydrique tout est passé en solution, hic !

    Maintenant que j'ai le temps de m'y pencher je prospecte.

    L'acide nitrique mange plus vite le cuivre que l'argent d'ou mon intérêt de pouvoir récupérer le cuivre ainsi que l'argent sélectivement.

    Pour l'électro affinage c'est la voie envisagée pour épurer l'argent, il me fallait pour cela disposer d'argent même impur pour servir de cathode.

    J'en suis encore à savoir comment séparer les métaux car béryllium je ne sais pas mais il il y a de forte probabilité d'alliage au tungstène pour la résistance aux arcs sur les contacts haute tension, laiton sur certains supports, cadnium sur les soudures et même fer !
    "
    Ce n'est qu'une expérience mais au vu des quantités accumulées au fil du temps, le "jeu" peut être attrayant

  9. #6
    40CDV20

    Re : Séparation cuivre et argent

    Bjr,
    Quand on se trouve confronté à une telle situation, il faut instrumenter et procéder à quelques essais en mode labo avec un montage intensiostatique. Ça suppose de disposer d'une cellule adaptée et surtout d'un potentiostat digne de ce nom. Si la présence de métaux perturbateurs est avérée, il sera probablement difficile d'éviter des co-dépositions parasites. On dispose généralement d'une marge de manœuvre, telle la formulation d'un électrolyte adapté. Idéalement un électro-dépot d'argent de bonne pureté sur une cathode en argent, mais il arrive quelques fois qu'il soit plus efficace de le faire passer dans les boues, hélas au prix de plus d'opérations.
    Attendons l'avis d'un chimiste.
    Cdt
    Dernière modification par 40CDV20 ; Hier à 10h19.

  10. Publicité
  11. #7
    ecolami

    Re : Séparation cuivre et argent

    Bonjour,
    Etant donné que le Chlorure d'argent est insoluble et que l'acide chlorhydrique concentré dissous en quelques jour s le cuivre on peut n'avoir qu'a filtrer la solution pour avoir l'argent sous forme Ag Cl. Pas besoin d'eau oxygénée.
    Dans le cas d'un placage l'acide nitrique permet de retirer la couche d'argent sans avoir avoir besion de tout dissoudre. Il faut ensuite précipiter avec du sel (NaCl) et filtrer.
    Les déchets d'attaque acide doivent être envoyé en déchetterie en bidons de 5l et en quantité "raisonnable" pour ne pas être considérer comme professionnel. Il ne faut surtout pas les jetre a l'égout: le cuivre est trés toxique et les acides sont dangereux....
    Je n'ai pas essayé mais une solution ammoniacale de chlorure d'argent est sans doute capable de réagir sur du cuivre métal pour un échange formant de l'argent métal et du cuivre amoniacal.
    Dernière modification par ecolami ; Hier à 12h59.

  12. #8
    RomVi

    Re : Séparation cuivre et argent

    Bonjour

    Pour commencer il faut utiliser un minimum d'acide (pour ne pas en avoir trop en excès).
    Une fois la totalité des métaux passés sous forme ionique il suffit de sécher la solution, puis de la porter à 200°C.
    Le nitrate de cuire va se décomposer, pour ne laisser qu'un oxyde insoluble, le nitrate d'argent pur est récupéré par solubilisation dans l'eau et filtration.

  13. #9
    ecolami

    Re : Séparation cuivre et argent

    Citation Envoyé par RomVi Voir le message
    Bonjour

    Pour commencer il faut utiliser un minimum d'acide (pour ne pas en avoir trop en excès).
    Une fois la totalité des métaux passés sous forme ionique il suffit de sécher la solution, puis de la porter à 200°C.
    Le nitrate de cuire va se décomposer, pour ne laisser qu'un oxyde insoluble, le nitrate d'argent pur est récupéré par solubilisation dans l'eau et filtration.
    Bonjour,
    Cette méthode nécessite de sécher un grand volume et d'évaporer de l'acide nitrique. De plus la calcination du nitrate de cuivre produira des vapeurs nitreuses susceptible d'attirer l'attention du public (!). En séparant l'argent sous forme de Chlorure on réduit beaucoup le volume et on peut même rincer AgCl pour le purifier.
    En ajoutant de la soude au chlorure d'argent on le converti en oxyde ainsi lors du chauffage (calcination) ce ne sera pas du Chlore qui dégagera.

Discussions similaires

  1. Désinfection de l'eau par de l'argent, du cuivre ?
    Par Acajora dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 08/06/2014, 23h30
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 07/05/2013, 22h44
  3. Argent & Cuivre
    Par alex010893 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/03/2013, 12h55
  4. Séparer l'argent du cuivre
    Par tomriders dans le forum Chimie
    Réponses: 14
    Dernier message: 09/02/2012, 11h08
  5. exo cuivre argent
    Par figueabricot dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 09/11/2011, 19h51