Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Acides/Bases de Lewis



  1. #1
    ICILabas

    Acides/Bases de Lewis


    ------

    Bonjour,

    Je me demandais comment est-ce qu'on peut savoir si un composé est une base ou un acide de Lewis. J'ai regardé sur internet, mais je comprends pas comment une substance a tendance à donner ou capter un doublet d' e-.

    J'ai essayé de dessiner leurs structures pour pouvoir avoir un aperçu de leur e- de valence, mais mise à part ça après je suis bloqué.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    HarleyApril
    Modérateur

    Re : Acides/Bases de Lewis

    Bonjour

    Commençons avec des exemples simples.
    Prenons une amine, l'ammoniac ou la triéthylamine. Si tu dessines la structure avec tous les doublets, tu verras que l'azote a toujours un doublet libre (i.e. pas engagé dans une liaison covalente).
    Ce sont donc des bases de Lewis.

    Prenons maintenant un dérivé du bore tel que BH3. Si tu dessines la structure, tu vas tomber sur un bore avec une case vide. C'est donc un acide de Lewis.

    Du coup, tu ne seras pas étonné de voir qu'il se forme facilement des complexes amine-borane via une liaison qui résulte d'une réaction acido-basique au sens de Lewis.

    Autre complexes du bore : BH3.Me2S BH3.THF (tetrahydrofurane)
    Ici encore, c'est à relier à cette notion.

    Bonne continuation

  4. #3
    ICILabas

    Re : Acides/Bases de Lewis

    merci pour vos explications, je pense avoir un peu mieux compris.

    J'aurais juste une autre question, imaginons que il y est q'un e- libre donc pas un doublet, ni un case vide. Quelles règles vont s'appliquer dans ces cas là ?

  5. #4
    HarleyApril
    Modérateur

    Re : Acides/Bases de Lewis

    Dans ce cas, il s'agit d'un radical.
    En général, ce ne sont pas des espèces stables.
    Ils vont avoir tendance à évoluer pour faire des liaisons covalentes via des réactions radicalaires parmi lesquelles :
    - addition sur une liaison multiple
    - abstraction d'un halogène ou hydrogène (et non un proton) pour former une liaison et générer un autre radical
    - dimérisation

    Ceci étant, ta question n'est pas sotte, la philicité des radicaux est une notion qui existe ... mais qui est hors de ton champ actuel

    Cordialement

  6. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. Influence des acides de Lewis sur le pH
    Par leocarasso dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 31/07/2017, 14h58
  2. Acides de Lewis et de Bronsted
    Par memnon1564 dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/10/2010, 23h17
  3. acides et bases de Lewis
    Par chimiebx dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/06/2009, 09h37
  4. Les acides de lewis
    Par Chysou dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/06/2008, 09h14
  5. bases de lewis.
    Par k8mi dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/10/2006, 15h14