Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Arrêt pilule, les risques ?




  1. #1
    LunaLeeLoo

    Arrêt pilule, les risques ?

    Bonjour,

    Cela fait plus de 4 ans que je prends Leeloo gé sans aucun soucis, mais j'aimerai arrêter pour retrouver un cycle naturel et peut-être me mettre au stérilet en cuivre.

    Puis-je arrêter la prise de ma pilule "du jour au lendemain", après les 7 jours d'arrêts règles sous Leeloo ? Certaines évoquent un moyen d'arrêt progressif, par sevrage... ??

    Aussi, lors de ma dernière visite chez ma gynécologue il y a plus d'un moi, elle m'a fait une échographie vaginale (génial de voir tout ça en vrai !). Elle m'a dit que tout allait merveilleusement bien, mais nous avons eu du mal à voir les follicules de l'une de mes ovaires; on ne voyait qu'une grande tâche sombre apparaître alors que l'autre en présentait plusieurs petites. Je ne me suis pas trop posée de questions sur le moment, avant de fouiner un peu sur le net: était-ce un kyste ovarien ?

    J'ai eu ouï dire que ces kystes se resorbaient facilement en prenant des contraceptions hormonales..... Mais donc si j'arrête là pilule, peuvent-ils revenir de plus belle ?!

    Merci !!

    -----


  2. #2
    DarkSATAN

    Re : Arrêt pilule, les risques ?

    Il existe plusieurs types de stérilets (ou dispositifs intra-utérins), certains étant hormonaux et d'autres en cuivre. Dans le premier, il y a arrêt des règles par interruption du cycle ovarien, tandis que le deuxième laisse le cycle procéder naturellement, selon un cycle d'environ 28 jours. Les modèles en cuivre ont un taux d'échec sensiblement inférieur aux stérilets hormonaux, mais cette différence est peu significative (0,8% pour les modèles cuivre contre 0,2% d'échec pour les modèles contenant la progestérone).

    Pour ce qui est de l'arrêt, il vaut mieux suivre la recommandation donnée par le prescripteur et/ou la notice du médicament. Finalement, je ne peux pas dire sur base de la description seule s'il pourrait s'agir ou non de kyste, bien que votre gynécologue en aurait surement fait mention. Toutefois, sachez que vous serez plus à risque d'avoir certains types kystes ovariens avec un stérilet en cuivre qu'avec un stérilet hormonal. D'une part, le stérilet peut rendre les menstruations plus abondantes et plus longues (et peut être même plus douloureuses) pendant les premiers mois d'utilisation, mais d'autre part, le facteur de risque principal des kystes ovariens est les cycles ovulatoires répétés qui, à la fin de chaque cycle (ovulation), perturbant l'intégrité structurale de l'ovaire par rupture de la surface de l'ovaire, permettant à l'ovule non-fécond de passer dans les trompes utérines.
    Ce qu'il faut en retenir, c'est que plus vous aurez de cycle ovarien au cours de votre vie, plus il y aura de lésions et plus les probabilités d'avoir des kystes ovariens augmenteront : seul le substitut hormonal, qui retarde les règles, réduit le nombre de cycle ovarien et diminue les phénomènes de cicatrisation de la surface ovarienne chez la femme.

    En fait, il existe plusieurs types de kystes ovariens. Les plus fréquemment rencontrés sont des kystes dits "fonctionnels" : ce sont des kystes qui résultent en fait d'une taille anormalement grosse d'un follicule ovarien au cours de son cycle, mais qui est appelé à régresser dans les jours qui suivent. On parle alors de kyste folliculaire, ou kyste du corps jaune, selon son état de progression dans le cycle ovarien : ils sont bénins et se forment au cours des périodes d'activités génitale. Ceux-ci ne représentent pas un danger pour vous. On retrouve ensuite les kystes dits "organiques", qui peuvent avoir plusieurs origines mais on pense que le facteur le plus important est l'ensemble des lésions répétées qui surviennent à chaque cycle d'ovulation, lorsque l'oocyte quitte l'ovaire : la grande majorité de ces kystes concernent l'épithélium de surface, un revêtement externe de l'ovaire. Les kystes organiques sont souvent qualifiés de tumeurs, et les plus fréquents sont les tumeurs séreuses de l'épithélium ovarique. En fait, le stérilet en cuivre ne va pas augmenter vos chances de développer des kystes fonctionnels, ni organiques, mais ils ne vont pas les réduire non plus.

    Parmi les avantages d'un stérilet en cuivre, on retrouve d'une part l'absence d'hormones exogènes et les effets secondaires éventuellement liés, mais aussi son utilisation d'urgence puisque celui-ci est efficace dès qu'il est inséré dans l'utérus. Vous devriez parler attentivement de votre souhait avec votre gynécologue, qui vous parlera des avantages et des éventuels inconvénients. Majoritairement, les stérilets en cuivre ont quelques contre-indications, mais ils sont fortement utilisés et sont généralement bien efficaces. La pose d'une stérilet en cuivre ne devrait pas être contre-indiquée chez vous.

  3. #3
    LunaLeeLoo

    Re : Arrêt pilule, les risques ?

    Merci pour cette réponse ! Oui je pense donc en parler à ma gynécologue très vite, mais j'envisage sérieusement l'arrêt de toutes hormones exogènes j'ai quelques autres questions:

    Leeloo gé, qui est micro dosée, peut-elle avoir un effet sur la libido ou la rétention d'eau ?
    Beaucoup en parle sur internet, et je ne sais pas trop quoi en penser... J'aimerais une réponse plus scientifique à cette question

    Quels sont les effets indésirables d'un stérilet en cuivre ?

    Et: est-il mieux que j'arrête là pilule quelque temps avant la pose d'un stérilet, où au contraire je continue à la prendre ?


Discussions similaires

  1. Oublie de pilule de 24h + pilule du lendemain quels sont les risques ??
    Par troopashoopa dans le forum Contraception, gynécologie, grossesse et sexualité
    Réponses: 7
    Dernier message: 16/04/2014, 15h03
  2. Arrêt de pilule
    Par kouka91 dans le forum Contraception, gynécologie, grossesse et sexualité
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/09/2013, 06h49
  3. Changement répété de pilule = risques ??
    Par blackeigle dans le forum Contraception, gynécologie, grossesse et sexualité
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/06/2012, 10h34
  4. Caresses vaginales après masturbation + pilule du lendemain : risques ?
    Par Zool1234 dans le forum Contraception, gynécologie, grossesse et sexualité
    Réponses: 33
    Dernier message: 16/04/2012, 08h13
  5. Arrêt Pilule Contraceptive = Arrêt Menstruation ???
    Par gouffy3000 dans le forum Contraception, gynécologie, grossesse et sexualité
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/10/2008, 06h46