Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Blocage d'une bouche sur une VMC gaz dans un immeuble collectif : dangers, problèmes ?



  1. #1
    akeria

    Question Blocage d'une bouche sur une VMC gaz dans un immeuble collectif : dangers, problèmes ?


    ------

    Bonjour,

    Je suis dans un état psychologique très détérioré à cause du bruit d'une VMC et de la solution que j'emploie, à savoir l'atténuation par un linge posé sur la bouche. Atténuation est un euphémisme, c'est très proche d'un blocage, j'emploie l'un comme l'autre terme dans la suite.

    Exposé de la situation en style télégraphique, je pourrais mieux expliquer si vous avez besoin :
    - immeuble collectif, 3 étages, environ 15 appartements
    - j'habite un appartement au RDC, 35m², dont 25m² en une seule surface cuisine+chambre+salon ; les autres appartements sont plus grands, les portes dans les cuisines peuvent empêcher la gêne je suppose
    - deux bouches, une dans la cuisine thermogaz 30/90 m3/h pour chaudière leblanc melia 23 kW, une dans les toilettes, quatres blocs d'entrée d'air dans les fenêtres de la pièce principale
    - bruit de la VMC supportable pendant 6 ans ; depuis une intervention en juin, le bruit de la bouche cuisine est insupportable, environ 40 db, plus que le réfrigérateur de 37 db, impossible d'y échapper ; pareil pour la bouche WC mais je n'y vis pas ; le bruit est celui de l'accélération de l'air dans les bouches, ce n'est pas un organe mécanique ou les gaines ou je ne sais quoi ; je ne sais pas ce que les techniciens ont fait, l'information est constamment éclatée entre plusieurs habitants, employés du syndic, plusieurs techniciens
    - solution simple que j'emploie depuis l'été : réduire le flux d'air de la bouche cuisine avec un linge ; résultat parfait, bruit réglable par épaisseurs de linge, c'est à nouveau vivable
    - je suis conscient des risques donc contraintes : chaudière constamment coupée, si j'ai besoin d'eau chaude pour le bain ou le ménage je reconnecte ; si je cuisine avec les brûleurs gaz j'ouvre la fenêtre et veille à avoir des flammes bien bleues ; je chauffe quelques jours dans l'année seulement, je pourrais acheter un petit radiateur électrique, l'hiver n'est pas un problème


    Mes questions :

    - Est-ce que je peux créer un problème de santé grave pour les habitants, par intoxication au monoxyde de carbone ? J'ai tendance à penser que non mais je suis très anxieux. Les chaudières sont équipées d'une sonde de température qui coupe en cas de refoulement. Ce que créé mon atténuation devrait provoquer un tirage plus puissant pour les autres, pas l'inverse. De même y a-t-il un risque pour moi en raison des chaudières des autres ? J'habite au RDC, il y a encore du tirage, notamment par la bouche WC que je laisse libre. Les gaz pourraient-ils être tellement perturbés qu'en refluant chez moi je sois intoxiqué par les chaudières de mes voisins ? Une fois de plus, je ne pense pas, mais je ne peux pas m'empêcher d'y penser. Techniquement, je crois que les gaines de VMC sont communes, chaque logement n'est pas relié à l'extracteur par une gaine individuelle. Est-ce exact ? Je viens de commander un détecteur de CO, mais ça ne résout pas la question pour mes voisins.

    - Connaissez-vous un précédent d'intoxication causée par un habitant qui aurait bouché sur une VMC gaz ? Des dysfonctionnements moins graves ? J'habite un immeuble collectif, 3 étages, environ 15 appartements. Je me dis que je ne suis quand même pas le seul à boucher dans ce type de configuration. D'autant plus que pour le réseau un blocage d'une bouche WC va être à peu près équivalent à celui d'une bouche chaudière en régime minimal, corrigez-moi si je me trompe. Si peu de gens bloquent la bouche cuisine pour garder la chaudière, je pense qu'il doit y en avoir qui bloquent leurs bouches WC, notamment pour prendre leur bain tranquillement. Je pense que toutes les gaines aboutissent dans une unique enceinte où se trouve le ventilateur, donc un blocage d'une bouche devrait se répercuter uniformément sur tout le réseau. Est-ce correct ?

    - Dans une moindre mesure, puis-je perturber le système de manière à ce qu'il ne fonctionne plus correctement ? J'atténue depuis juillet environ, pas de problèmes qui me soient revenus. Cependant, on entre en période de chauffe. Récemment, le DSC a tout coupé, apparemment l'extracteur fonctionnait un tout petit peu en dessous de sa valeur minimale, j'ai constaté que mon linge était un peu moins aspiré, mais le bruit était comme d'habitude, très fort - parenthèse, je ne comprends absolument pas pourquoi tout a marché pendant 6 ans à faible bruit, sans que les techniciens ni les systèmes de sécurité n'y trouvent quoi que ce soit à redire. Suite au problème général du DSC, les techniciens ont fait deux interventions, jour sur jour, je ne sais pas pourquoi il y en a eu une deuxième. Serais-je à l'origine de ces problèmes ? Si mon atténuation n'a pas créé de problèmes quand il faisait bon, pourrait-elle en créer en période froide, fonctionnement des chaudières, pressions ? Puis-je employer ma solution sur le long terme ou est-ce illusoire ?


    Merci de comprendre ma position. J'ai choisi une solution simple, sur laquelle j'ai contrôle. Je n'ai pas la force de remuer ciel et terre auprès de nombreux interlocuteurs sans aucune assurance de succès dès qu'ils changent quelque chose, et que ça devient invivable pour moi. Par contre, je ne veux pas non plus intoxiquer mes voisins, ni être intoxiqué, ni être désigné au terme d'une série de dysfonctionnements comme celui qui a déréglé tout le système.

    Cette situation est très pénible pour moi. J'espère donc obtenir des réponses à ce message. Dites les choses comme vous les comprenez mais merci d'expliquer.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    PIXEL

    Re : Blocage d'une bouche sur une VMC gaz dans un immeuble collectif : dangers, problèmes ?

    boucher une VMC est interdit , point barre...

    tu mets alors ta famille et toi même en danger de mort.

    en cas d'accident ET si tu y survis , tu ne pourra te retourner contre le bailleur,
    qui se fera un plaisir d'utiliser contre toi ton message précédent.

    en cas de nuisance insupportable , la meilleur des soluces : déménage !
    Dernière modification par PIXEL ; 02/11/2012 à 15h08.

  4. #3
    Cram 64

    Re : Blocage d'une bouche sur une VMC gaz dans un immeuble collectif : dangers, problèmes ?

    Bonjour à toutes et à tous, bienvenue en dépannage akéria,

    Très longue description et j'avoue avoir zappé plusieurs lignes.

    Par contre je n'ai pas pu savoir si la chaudière était raccordée à une VMC gaz ? une photo de la sortie fumées chaudière et des bouches bruyantes nous permettra d'y voir plus clair. Voici la procédure à suivre :

    http://forums.futura-sciences.com/de...procedure.html

    Cordialement,

    Marc.
    Le football, c'est comme les échecs...mais sans les dés. Lukas PODOLSKI, un expert, The Guardian.

  5. #4
    akeria

    Re : Blocage d'une bouche sur une VMC gaz dans un immeuble collectif : dangers, problèmes ?

    Bonjour PIXEL,

    Citation Envoyé par PIXEL Voir le message
    boucher une VMC est interdit , point barre...
    tu mets alors ta famille et toi même en danger de mort.
    Comprenez-vous bien que le seuls dangers que je conçoive proviennent des chaudières des voisins, pas de la mienne ? Dans quel contexte parlez-vous de danger de mort ? Dans la situation que j'ai décrite ? Voyez-vous un danger pour les voisins ? J'ai peur que leurs gaz d'extraction refluent chez moi en raison d'une perturbation des gaz provoquée par un trop faible tirage sur mes deux bouches. Chez eux, le tirage devrait être plus puissant. Toutefois, je suis très anxieux, et je suis conscient que je ne comprends pas bien la situation, d'où la peur des deux dangers. Je sais également, par expérience, que l'on est parfois surpris par une catastrophe dont on pensait la survenue impossible, ça ressemble un peu à votre principe d'incertitude.
    Que penser de la construction d'une chicane d'insonorisation en bois + isolant phonique ? Cela devrait régler le problème du bruit et laisser plus d'aspiration. Je ne sais toutefois pas quelle perte d'aspiration cela produirait.

    Conséquence de ce que vous avez écrit : j'ai eu peur - j'ai des crises d'angoisse -, et j'ai rétabli le tirage. Le bruit est tout à fait insupportable, je sais que je ne pourrais pas tenir longtemps. Je suis bien coincé.

    Citation Envoyé par PIXEL Voir le message
    en cas d'accident ET si tu y survis , tu ne pourra te retourner contre le bailleur,
    qui se fera un plaisir d'utiliser contre toi ton message précédent.
    Connaissez vous un point de droit que je pourrais utiliser dans l'habitation privée ? J'ai déjà lu qu'une bouche VMC dans une chambre d'hôpital ne doit pas dépasser 30 db, mais je n'ai jamais vu nulle part quoi que ce soit de transposable dans ma situation. Il y a des lois anti-bruit, l'obligation du propriétaire d'assurer la jouissance paisible du logement, mais c'est un chemin très incertain je pense.

    Citation Envoyé par PIXEL Voir le message
    en cas de nuisance insupportable , la meilleur des soluces : déménage !
    Je suis au RSA, 700€ de capital soit 1.5 mois de loyer, capacité d'épargne nulle. Un déménagement est impossible.

    Cordialement.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    akeria

    Re : Blocage d'une bouche sur une VMC gaz dans un immeuble collectif : dangers, problèmes ?

    Bonjour Marc et merci pour votre acceuil,

    Citation Envoyé par Cram 64 Voir le message
    Par contre je n'ai pas pu savoir si la chaudière était raccordée à une VMC gaz ?
    Oui, c'est une chaudière spéciale VMC raccordée à une VMC gaz. Je ne sais pas trop quelle autre configuration serait possible. La bouche cuisine est raccordée à la chaudière Melia, quelques dizaines de centimètres plus loin, la bouche WC aboutit dans la même gaine.

    http://vmc.*****************.com/comprendre/vmc-gaz
    "La VMC gaz est une déclinaison du système simple flux. Le principe est d'évacuer, par le même réseau, l'air vicié du logement et les produits de combustion d'une chaudière ou d'un chauffe-eau à gaz."

    Citation Envoyé par Cram 64 Voir le message
    une photo de la sortie fumées chaudière et des bouches bruyantes nous permettra d'y voir plus clair.
    Je n'ai pas d'appareil photo. La bouche cuisine est une thermogaz 30/90 m3/h, trois débits, permanent, cuisine à la demande par tirette et débit max enclenché par bilames quand la chaudière chauffe. Le conduit est en aluminium, flexor gaz je crois. La bouche WC est purement sanitaire, toute simple, non réglable. Bref, une installation classique je pense pour une VMC gaz.

    http://www.vim.fr/Download.asp?ID=342

    Cordialement.

  8. #6
    thomas59p

    Re : Blocage d'une bouche sur une VMC gaz dans un immeuble collectif : dangers, problèmes ?

    Citation Envoyé par akeria
    bruit de la VMC supportable pendant 6 ans ; depuis une intervention en juin, le bruit de la bouche cuisine est insupportable; je ne sais pas ce que les techniciens ont fait
    Bonsoir,

    Mes beaux-parents ont eu le même "souci" dans leur appartement, suite à un nettoyage et re-réglage de la motorisation de la VMC de leur immeuble.
    Avant tout, ils ont fait une "enquête" de voisinage, pour savoir s'ils étaient les seuls gênés, ou si d'autres voisins avaient le même ressenti.
    L'ensemble des locataires gênés a ensuite rédigé un petit courrier en recommandé au syndic et à la société qui était intervenue pour demander un contrôle du travail effectué.
    Ça a forcément duré, mais à force de persévérance, la société est revenue pour réajuster le tirage dans la colonne commune.

    Comme tous, je vous déconseille de boucher votre extracteur, le froid est là, et votre chauffage étant au gaz, il ne faut pas prendre les risques à la légère.

    Bon courage,

  9. Publicité
  10. #7
    joh93
    Invité

    Re : Blocage d'une bouche sur une VMC gaz dans un immeuble collectif : dangers, problèmes ?

    Bonjour, je n'irais pas dans le meme sens que ceux qui ont parlés avant moi.
    Une bouche VMC sanitaire que ce soit celle de ta cuisine, SDB ou WC n'est pas la pour aspiré les gaz brulés de ta chaudiere, ce role est reservé a ta bouche VMC chaudiere.
    Je n'y vois donc aucun risque a ce qu'elle soit bouchée hormis probleme d'humiditée, odeur etc... mais la c'est autre chose.
    Parcontre ce qui est ammenée d'air comme les reglettes en haut des fenetres etc... la c'est clair il ne faut pas les obstruer car c'est par la que va rentrer l'air frais pour le logement.

  11. #8
    akeria

    Re : Blocage d'une bouche sur une VMC gaz dans un immeuble collectif : dangers, problèmes ?

    Bonjour,

    Citation Envoyé par thomas59p Voir le message
    Mes beaux-parents ont eu le même "souci" dans leur appartement, suite à un nettoyage et re-réglage de la motorisation de la VMC de leur immeuble.
    Avant tout, ils ont fait une "enquête" de voisinage, pour savoir s'ils étaient les seuls gênés, ou si d'autres voisins avaient le même ressenti.
    L'ensemble des locataires gênés a ensuite rédigé un petit courrier en recommandé au syndic et à la société qui était intervenue pour demander un contrôle du travail effectué.
    Ça a forcément duré, mais à force de persévérance, la société est revenue pour réajuster le tirage dans la colonne commune.
    Je suis dans une situation délicate car je vais ramener sur le tapis un problème qui date de juin, et en plus je me suis aventuré dans une solution que je ne peux guère avouer. Je vais essayer de voir ce qu'il est possible d'obtenir comme informations.
    Ca s'est passé en deux temps chez moi. Suite à un entretien, je crois que c'état la routine annuelle, le bruit de soufflerie était normal mais il y avait clairement un bruit mécanique anormal comme si les pales du ventilateur frottaient TacTacTacTac. Je me suis plains, deuxième intervention, le bruit anormal a disparu mais le bruit de soufflerie a été multiplié. Je soupçonne que, soit par changement d'une pièce maîtresse, soit par réglage, ils aient délibérément augmenté la différence de pression, peut être pour remédier au problème qui causait ce bruit mécanique et peut être aussi pour remédier à quelques problèmes de mises en sécurité sur les chaudières, j'en ai eu quelques unes en 6 ans.

    Citation Envoyé par thomas59p Voir le message
    Comme tous, je vous déconseille de boucher votre extracteur, le froid est là, et votre chauffage étant au gaz, il ne faut pas prendre les risques à la légère.
    Je rappelle que ma chaudière ne pose aucun problème. Je ne l'utilise pas évidemment. Ce sont les chaudières des voisins qui me posent problème. La demande eau chaude sanitaire nécessite beaucoup plus d'énergie qu'une demande chauffage, une douche brûle beaucoup plus de gaz instantanément que le chauffage des appartements. Toutefois le chauffage des appartements va fonctionner en continu et en simultané, donc situation différente que celle que je connais depuis que j'atténue, depuis l'été.

    Cordialement.

  12. #9
    skiwix

    Re : Blocage d'une bouche sur une VMC gaz dans un immeuble collectif : dangers, problèmes ?

    bonjour
    bah moi j ai tou lu....

    je rejoins joh93 sur le fait que boucher les aspiration ne craint pas
    l evavuation des gazs brules de la chaudiere se fait par sa bouche a elle
    tant que tu n iras pas te plaindre et faire les demarches pour regler ce probleme de bruit ca continuras
    les autres locataires sont il embeter par le bruit?

  13. #10
    akeria

    Re : Blocage d'une bouche sur une VMC gaz dans un immeuble collectif : dangers, problèmes ?

    Citation Envoyé par joh93 Voir le message
    Bonjour, je n'irais pas dans le meme sens que ceux qui ont parlés avant moi.
    Une bouche VMC sanitaire que ce soit celle de ta cuisine, SDB ou WC n'est pas la pour aspiré les gaz brulés de ta chaudiere, ce role est reservé a ta bouche VMC chaudiere.
    Je n'y vois donc aucun risque a ce qu'elle soit bouchée hormis probleme d'humiditée, odeur etc... mais la c'est autre chose.
    Parcontre ce qui est ammenée d'air comme les reglettes en haut des fenetres etc... la c'est clair il ne faut pas les obstruer car c'est par la que va rentrer l'air frais pour le logement.
    Bonjour,

    je crois que les lecteurs ne comprennent pas mon problème ni mes questions. Je vais réexpliquer. Voici le schéma du rez-de-chaussée :

    12
    34
    *
    5

    mon appartement, le 5 :

    R----------------
    *----------------
    *----------------
    *************C
    ---------*-------
    ---------*-------
    ---------W------

    R est le réseau de gaines, inconnu de moi. Je suis dans un cul-de-sac au RDC, appartement 5. Il y a 4 autres appartements sur le pallier 1 2 3 et 4 mais je ne sais pas comment ils sont connectés. W est ma bouche sanitaire WC/SdB, rien de particulier, un seul débit. C est ma bouche cuisine, mais elle est connectée sur ma chaudière gaz. C'est une bouche spéciale pour les chaudières gaz, thermogaz 30/90 m3/h, avec 3 débits possibles. Le bruit est insupportable aux deux bouches. Ce que je fais : je déconnecte le conduit gaz de ma chaudière à la bouche cuisine, je coupe la chaudière, puis je mets un linge sur la bouche, en C, je ne fais rien en W. Si j'ai besoin de la chaudière, j'enlève le linge et je la reconnecte correctement avec le conduit gaz, tout est donc parfaitement normal quand j'utilise ma chaudière. LE PROBLEME NE PEUT PAS VENIR DE MA CHAUDIERE ! Je ne bouche pas les quatre entrées d'air dans mes fenêtres, qui sont dans la pièce où se trouve C.

    Je crains trois choses :
    1. Que de R viennent les gaz des chaudières des voisins jusque chez moi, qu'ils rentrent dans mon appartement par W ou C car le tirage de C est réduit
    2. Que le tirage chez mes voisins soit modifié, car j'ai réduit en C, et qu'ils s'intoxiquent
    3. Ou dans une moindre mesure que leurs chaudières marchent mal, ou encore que tout le réseau fonctionne mal à cause de ce que j'ai fait en C. C devrait tirer en permanence à 30 m3/h, avec le linge sur la bouche c'est beaucoup moins

    Je suis très anxieux, j'ai des peurs très exagérées voire irrationnelles, dans la vie, en général, pas seulement pour ce problème de VMC. Il est très difficile de savoir pour moi si quelque danger est réel ou non. Quand je suis calme, je me dis que non, il n'y a pas de danger. Arguments :
    - il y a encore du tirage, de l'air circule dans le sens de W et C vers R, donc les gaz ne peuvent pas cheminer de R jusqu'à chez moi, ou alors en des quantités extrêmement faibles ; c'est une question de mécanique des gaz je pense, je n'ai pas de réponse scientifique, juste une intuition
    - le tirage devrait être augmenté chez les voisins ; si leur chaudière refoule malgré tout, la sécurité individuelle par sonde thermique va les couper
    - concernant des problèmes de fonctionnement sans danger sanitaire ; j'ai réduit en C mais le réseau peut supporter cette bizarrerie, car ça ne fait jamais qu'un tirage de modifié sur environ 15 appartements ou 30 si l'on compte toutes les bouches pour tout l'immeuble, ou 1 de modifié sur 5 ou 10 si l'on ne compte que le RdC ; en situation normale quand je mets ma bouche en régime complémentaire (débit 2), j'augmente le tirage par rapport au régime permanent (débit 1), et pourtant c'est autorisé et ça ne perturbe pas tout, le tirage est encore plus augmenté quand les bilames enclenchent le régime maximal (débit 3) ; cette troisième partie me convainc moins que les autres, j'ai entendu dire de techniciens au fil des années que ces réseaux ne supportent pas le moindre imprévu, la moindre action peut engendrer des perturbations bizarres ; je ne suis pas professionnel, mais leur intérêt est que tout le monde ait peur, que personne ne touche à rien, que personne ne conteste

    Voilà, maintenant réexpliqué, pensez-vous toujours qu'il y a un danger ou des problèmes de fonctionnement en perspective ?

  14. #11
    thomas59p

    Re : Blocage d'une bouche sur une VMC gaz dans un immeuble collectif : dangers, problèmes ?

    Donc ta bouche cuisine n'en est pas une.
    C'est une bouche de chaudière qui crée un effet venturi au niveau du rejet de ta chaudière... Ou alors j'ai rien compris.

    Une photo de cette bouche permettrait vraiment à tout le monde de savoir de quoi tu parles, et qu'on voit enfin comment elle est connectée.

    Je persiste quand même à dire que le fait de faire un peu de prospection chez tes voisins et de demander une nouvelle intervention est la meilleure des solutions.

  15. #12
    akeria

    Re : Blocage d'une bouche sur une VMC gaz dans un immeuble collectif : dangers, problèmes ?

    Citation Envoyé par skiwix Voir le message
    bonjour
    bah moi j ai tou lu....
    Ah, ben merci

    Citation Envoyé par skiwix Voir le message
    je rejoins joh93 sur le fait que boucher les aspiration ne craint pas
    l evavuation des gazs brules de la chaudiere se fait par sa bouche a elle
    C'est une VMC gaz, un sous-type de simple flux, l'évacuation des gaz brûlés se fait par les mêmes gaines que les bouches sanitaires. Je bouche sur la bouche chaudière.

    Citation Envoyé par skiwix Voir le message
    tant que tu n iras pas te plaindre et faire les demarches pour regler ce probleme de bruit ca continuras
    Je ne sais pas si le problème peut se régler par les techniciens. J'ai bien peur d'être la variable d'ajustement de tout le réseau. Il est possible qu'ils en aient eu marre des dysfonctionnements ailleurs et qu'ils aient décidé d'augmenter la différence de pression, quitte à faire du bruit.
    J'ai bien sûr tenté au début. J'avais fait des tas de recherches, j'avais demandé le test d'une bouche silencieuse BAZ Motus - ça ne règlerait même pas le problème -, le technicien avait le modèle avec le débit au dessus, plus de bruit, et évidemment il ne savait pas quelle intervention avait eu lieu pour expliquer cette augmentation considérable du bruit de soufflerie. Il m'a servi des politesses diplomatiques au bout d'un moment. Que voulez-vous faire ? Ils ne font aucune mesure objective, ils ne sont apparemment tenus par aucune norme, donc ils peuvent toujours dire, bon ben ça marche bien et le bruit est normal.

    Citation Envoyé par skiwix Voir le message
    les autres locataires sont il embeter par le bruit?
    Je crains que non. Ils ont des appartements plus grands, sans doute tous avec porte cuisine, beaucoup de personnes âgées. C'est moi qui avais demandé une intervention pour régler le problème du bruit mécanique TacTacTacTac comme je décris dans un message précédent. Je l'entendais de mon appartement, et même du dehors, dans le parc. Eh bien, ceux qui vivent juste en dessous de la machine infernale apparemment ça ne les gênait pas plus que ça.

  16. Publicité
  17. #13
    akeria

    Re : Blocage d'une bouche sur une VMC gaz dans un immeuble collectif : dangers, problèmes ?

    Citation Envoyé par thomas59p Voir le message
    Donc ta bouche cuisine n'en est pas une.
    C'est une bouche de chaudière qui crée un effet venturi au niveau du rejet de ta chaudière... Ou alors j'ai rien compris.
    C'est une bouche chaudière dans la cuisine. Ca fait sanitaire en régime permanent, et ça fait aussi chaudière en régime maximal, plus un débit entre les deux. C'est une thermogaz, technologie par bilames, c'est la Aldes Motus qui marche par Venturi.

    Citation Envoyé par thomas59p Voir le message
    Une photo de cette bouche permettrait vraiment à tout le monde de savoir de quoi tu parles, et qu'on voit enfin comment elle est connectée.
    Oui, mais je l'ai déjà mis ! CLIQUEZ LE LIEN :
    http://www.vim.fr/Download.asp?ID=342
    Attention, ce n'est pas la G120, c'est la thermogaz 30/90 photo à droite. Vous avez des tas de caractéristiques techniques dans le document, mais ne confondez pas avec la G120. Un conduit en alu souple connecte la bouche à la chaudière.

    Citation Envoyé par thomas59p Voir le message
    Je persiste quand même à dire que le fait de faire un peu de prospection chez tes voisins et de demander une nouvelle intervention est la meilleure des solutions.
    Dans l'idéal oui. Je préfèrerais aussi, comprenez que ma solution comporte des contraintes que je n'avais pas avant. Le problème c'est que ça m'apparaît impossible. Je vais déjà essayer de voir ce qu'ils ont fait en juin et pourquoi.

  18. #14
    joh93
    Invité

    Re : Blocage d'une bouche sur une VMC gaz dans un immeuble collectif : dangers, problèmes ?

    En effet tout n'etait pas clair au debut. C'est donc la bouche chaudiere que tu deconnectes pour la boucher.
    Aucun risques meme si c'est pas une solution de debrancher/rebrancher sans arret.
    Et bien entendu ne surtout pas allumer la chaudiere sans que ce conduit soit relié!!!!

    Parfois il y a en haut de colonne des vanne pour equilibrer les debits dans les differentes canalisations, il y a peut etre besoin d'un reglage a ce niveau.
    Un technicien peut tres bien se deplacer et venir prendre une mesure du debit que tu as dans ta bouche pour voir si ce n'est pas excessif.

  19. #15
    akeria

    Re : Blocage d'une bouche sur une VMC gaz dans un immeuble collectif : dangers, problèmes ?

    Citation Envoyé par joh93 Voir le message
    En effet tout n'etait pas clair au debut. C'est donc la bouche chaudiere que tu deconnectes pour la boucher.
    Aucun risques meme si c'est pas une solution de debrancher/rebrancher sans arret.
    Et bien entendu ne surtout pas allumer la chaudiere sans que ce conduit soit relié!!!!
    Vous avez compris, bien sûr je n'utilise jamais la chaudière qu'en situation complètement normale, reconnectée à la bouche et sans linge.

    Ca va mieux, j'étais dans une phase anxieuse. Je pense aussi qu'il n'y a aucun risque ni pour moi ni pour les autres. Je vais bientôt recevoir mon détecteur de CO, ça me permettra d'avoir une mesure objective dans mon appartement sur l'élément dangereux dans cette affaire. Les chaudières des voisins devraient se couper si le tirage est trop mauvais. Quant à des dysfonctionnements mineurs, eh bien je vais prendre le risque, j'ai pas beaucoup de choix. La construction d'une chicane d'insonorisation maintiendrait la ventilation en régime permanent en réglant le problème du bruit, malheureusement je n'ai pas trop l'énergie de bricoler ces temps-ci.
    Je vais quand même essayer de voir avec le syndic ce qui s'est passé en juin, et tenter de refaire passer un technicien, en espérant qu'il ne manque pas de bonne volonté. Je m'étais découragé après le passage du dernier. Effectivement, comme vous le dites, il faudrait mesurer la pression, c'est l'élément objectif du point de vue des chauffagistes alors qu'ils ne prennent pas en compte le bruit, mais les deux sont liés. A mon avis il y a une pression excessive, je ne vois que ça. Par contre, s'ils l'ont augmentée sciemment pour régler des problèmes chez des voisins, il n'y aura pas d'autres choix que mon atténuation, mais ça me convient de toutes façons mille fois mieux que le bruit.

    Citation Envoyé par joh93 Voir le message
    Parfois il y a en haut de colonne des vanne pour equilibrer les debits dans les differentes canalisations, il y a peut etre besoin d'un reglage a ce niveau.
    Vous pourriez expliquer ? J'avais tendance à penser que toutes les gaines sont communes et remontent dans une unique enceinte où se trouve le ventilateur. Il y aurait un réglage possible groupe d'appartements par groupe d'appartements ? Vous dites aussi "parfois", ça dépend des installations ? Je demanderai bien sûr au technicien qui serait le mieux placé pour répondre mais le problème c'est qu'ils ne veulent pas forcément faire l'effort et préfèrent faire peur pour que l'usager ne touche à rien.

    Merci Si quelqu'un voit un danger ou un problème, qu'il n'hésite pas à le dire bien sûr.

  20. #16
    joh93
    Invité

    Re : Blocage d'une bouche sur une VMC gaz dans un immeuble collectif : dangers, problèmes ?

    En haut dans les greniers la ou sont installé les VMC il y a des gaines qui partent vers les differentes colonnes qui descendent vers les logements. En chemin on trouve parfois des vannes pour equilibrer les debits entre les differentes colonnes.

  21. #17
    behache

    Re : Blocage d'une bouche sur une VMC gaz dans un immeuble collectif : dangers, problèmes ?

    Bonjour Akeria

    27 mois plus tard quelle est la situation ?

    La solution normale n'eut-elle pas été la demande, via le syndic, d'intervention de la société qui fait la maintenance de l'installation de VMC collective (obligatoire) pour retrouver un niveau sonore supportable ?
    Cordialement.

  22. #18
    akeria

    Re : Blocage d'une bouche sur une VMC gaz dans un immeuble collectif : dangers, problèmes ?

    Bonjour Behache,

    Je ne sais pas pourquoi vous relancez cette discussion qui a effectivement déjà un peu d'âge, bien que vous fassiez une erreur d'un an, c'est 15 mois. Peut-être êtes-vous dans une situation comparable ?

    Des nouvelles. Ce n'est toujours pas réglé, ma capacité de résolution des problèmes est faible et je m'y prends très lentement, ce n'est toujours pas satisfaisant pour moi. Le bouchage textile est très efficace niveau bruit, mais il y a eu des problèmes quand je le faisais. C'est à dire mise en route du DSC, de l'alarme technique, et donc passage des techniciens. Les mêmes phénomènes, ou de très semblables, disons des pannes générales, se produisent quand c'est débouché, dernier en date fin décembre 2013, il y a un mois et demi, donc difficile de dire si je créé des problèmes lorsque je bouche. J'ai testé une chicane, c'est plutôt bien niveau bruit et au niveau aéraulique ça ne devrait rien changer, le problème c'est qu'elle est en bois + mousse phonique (inflammable) qui a tendance à pelucher et pourrait tomber dans l'enceinte de combustion, puis faire des escarbilles lors de la prochaine combustion. Donc ce n'est pas super niveau sécurité. Je précise qu'évidemment, il est hors de question de faire fonctionner la chaudière avec la chicane, il faut couper la chaudière en un point ou plus si on veut utiliser cette chicane.

    Oui, le mieux serait de passer par le syndic, j'ai ça en projet, mais il me faut de l'énergie et des arguments. L'employée est extrêmement pénible, elle a tendance à narguer les gens lorsqu'ils ont des problèmes. Toujours est-il que j'ai trouvé cet argument juridique :

    http://www.legifrance.gouv.fr/affich...Texte=20140210

    Arrêté du 30 juin 1999 relatif aux caractéristiques acoustiques des bâtiments d'habitation.
    Article 6
    Le niveau de pression acoustique normalisé, LnAT, du bruit engendré par une installation de ventilation mécanique en position de débit minimal ne doit pas dépasser 30 dB(A) dans les pièces principales et 35 dB(A) dans les cuisines de chaque logement, bouches d'extraction comprises [...]

    Je n'ai pas de sonomètre, mais mon frigo en fonctionnement fait 37 dB selon le constructeur, la VMC fait à peu près pareil, je pense donc que la norme est dépassée. C'était la pièce du puzzle qui me manquait à l'époque, une valeur physique contraignante pour les chauffagistes. Sans cela ils peuvent toujours dire, oui c'est normal que la VMC fasse du bruit. En plus, ils ne sont pas forcément de mauvaise foi, je me dis souvent que si je rentrais dans un logement et entendais ce bruit, ça ne me gênerait pas, je ne le trouverais pas anormal, alors qu'il est beaucoup trop fort mais seul l'habitant peut s'en rendre compte.

    Je ne sais pas ce qui se passe sur cette VMC, et je ne sais même pas si les valeurs de pression chez moi sont anormales, ça semble être le cas mais je n'ai pas de mesure objective. J'ai pensé que la diminution des sections des gaines par encrassement pourrait faire partie des causes. Elles ne sont jamais ramonées et le fonctionnement du système est prévu pour un état neuf, irréprochable, ce qui n'est plus du tout le cas. Je me demande aussi s'il ne s'agit pas d'une politique écomique. Le chauffagiste est une filiale du gazier, augmenter légérement les débits aux bouches permettrait de faire plus de profit. C'est un peu conspirationniste mais dans la société capitaliste les magouilles de ce genre existent.


    Voilà, ça doit être assez décourageant à lire Bonne journée.

  23. Publicité
  24. #19
    behache

    Re : Blocage d'une bouche sur une VMC gaz dans un immeuble collectif : dangers, problèmes ?

    Bonjour Akera et à Tous
    Citation Envoyé par akeria Voir le message
    Je ne sais pas pourquoi vous relancez cette discussion
    Lue par hasard
    qui a effectivement déjà un peu d'âge, bien que vous fassiez une erreur d'un an, c'est 15
    effectivement

    Des nouvelles. Ce n'est toujours pas réglé, ma capacité de résolution des problèmes est faible et je m'y prends très lentement, ce n'est toujours pas satisfaisant pour moi. Le bouchage textile est très efficace niveau bruit, mais il y a eu des problèmes quand je le faisais.
    Il vous faut cesser ce genre de bricolage !
    C'est à dire mise en route du DSC, de l'alarme technique, ...difficile de dire si je créé des problèmes lorsque je bouche.
    Sûr, que ce faisant, vous augmentez peu ou prou le débit et le bruit chez vos voisins !

    Oui, le mieux serait de passer par le syndic, j'ai ça en projet, mais il me faut de l'énergie et des arguments. L'employée est extrêmement pénible, elle a tendance à narguer les gens lorsqu'ils ont des problèmes.
    Navrant =>Lettre recommandée avec AR, en vous référant à ce que vous expliquez après
    Toujours est-il que j'ai trouvé cet argument juridique :...du bruit engendré par une installation de ventilation mécanique en position de débit minimal ne doit pas dépasser 30 dB(A) dans les pièces principales et 35 dB(A) dans les cuisines de chaque logement, bouches d'extraction comprises
    Cette documentation,bouches vendues sous plusieurs, marque)indique pour vcelles 30/90 Lw = entre 30 et 37 dB(A), plus si la dépression est >130 Pa

    Je n'ai pas de sonomètre, mais mon frigo en fonctionnement fait 37 dB selon le constructeur, la VMC fait à peu près pareil, je pense donc que la norme est dépassée. C'était la pièce du puzzle qui me manquait à l'époque, une valeur physique contraignante pour les chauffagistes. ... En plus, ils ne sont pas forcément de mauvaise foi, je me dis souvent que si je rentrais dans un logement et entendais ce bruit, ça ne me gênerait pas, je ne le trouverais pas anormal, alors qu'il est beaucoup trop fort mais seul l'habitant peut s'en rendre compte.
    Très juste !

    Je ne sais pas ce qui se passe sur cette VMC,
    La dépression initiale a été fortement augmentée
    et je ne sais même pas si les valeurs de pression chez moi sont anormales, ça semble être le cas
    probablement dépression élevée
    mais je n'ai pas de mesure objective.
    La socièté de maintanance possède l'outil
    J'ai pensé que la diminution des sections des gaines par encrassement pourrait faire partie des causes. Elles ne sont jamais ramonées et le fonctionnement du système est prévu pour un état neuf, irréprochable,ce qui n'est plus du tout le cas
    Non l'encrassement des gaines ne provoque pas une augmentation des pressions et des débits, au contraire.
    Je me demande aussi s'il ne s'agit pas d'une politique écomique. Le chauffagiste est une filiale du gazier, augmenter légérement les débits aux bouches permettrait de faire plus de profit.
    Je pencherai plutôt pour le" je m'en foutisme " il y a eu une opération (occulte pour vous) suite au bruit initial, il y a des solutions qui doivent passer par l'intervention de la société qui fait la maintenance.
    A vous d'intervenir énergiquement via votre syndic mais cessez vos obstructions ne serait ce que pour ne pas avoir a débrancher-rebrancher votre chaudière.
    Bonne chance et revenez poster le résutat quand ce sera résolu.
    Cordialement.

Discussions similaires

  1. Meilleur emplacement de bouche VMC dans SdB?
    Par zeds dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/09/2012, 17h04
  2. Diamêtre colonne montante eau froide immeuble collectif
    Par linousar dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/07/2012, 13h22
  3. [Immeuble collectif] Changer presse-étoupe sur vieux radiateur en fonte
    Par 3dfroggy dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/10/2011, 21h59
  4. [Divers] Problèmes de vitesses sur une VMC
    Par jukangourou dans le forum Dépannage
    Réponses: 19
    Dernier message: 11/10/2011, 09h48
  5. VMC double flux dans vieil immeuble
    Par Aero34 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/08/2009, 22h12
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...