Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 71

effet accélération vaisseau spatial sur un astronaute



  1. #1
    curieuxdetempsaautre

    effet accélération vaisseau spatial sur un astronaute


    ------

    Bonjour tout le monde. un astronaute au moment de décollage subit 2 a 3G avec l'acceleration, si il reste a la même vitesse en dehors de la gravitation terrestre, cette augmentation gravitationnel diminue? deuxième question est quand le vaisseau accéléré dans l'espace , quel est la force G maximale supportable a long terme? disons 1 année d'accélération permanente? si en mets notre astronaute dans un liquide cela diminue la force G? merci de vos réponses

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Gilgamesh

    Re : effet accélération vaisseau spatiale sur un astronaute

    Citation Envoyé par curieuxdetempsaautre Voir le message
    Bonjour tout le monde. un astronaute au moment de décollage subit 2 a 3G avec l'acceleration, si il reste a la même vitesse en dehors de la gravitation terrestre, cette augmentation gravitationnel diminue?
    Oui, elle diminue de 1G

    deuxième question est quand le vaisseau accéléré dans l'espace , quel est la force G maximale supportable a long terme? disons 1 année d'accélération permanente?
    A 1,1G c'est comme si tu portais un sac à dos de rando en permanence. Je dirais qu'au delà de quelque pour cent de plus en permanence ça doit faire mal aux genoux.

    si en mets notre astronaute dans un liquide cela diminue la force G? merci de vos réponses
    Oui, ça va le mettre en impesanteur et la limite alors ce sera le gradient de pression de l'eau dans lequel il baigne mais tu peux facilement taper dans les 10 G sans problème en immersion.
    Parcours Etranges

  4. #3
    curieuxdetempsaautre

    Re : effet accélération vaisseau spatiale sur un astronaute

    merci gilgamesh pour ses superbes réponses,

  5. #4
    mach3

    Re : effet accélération vaisseau spatiale sur un astronaute

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    Oui, ça va le mettre en impesanteur et la limite alors ce sera le gradient de pression de l'eau dans lequel il baigne mais tu peux facilement taper dans les 10 G sans problème en immersion.
    C'est inexact/mal dit. Le fait d'être immergé ne supprime pas la pesanteur. Les forces pressantes agissent en surface alors que les forces d'inerties (gravité comprise, donc pesanteur dans sa grande généralité) agissent en volume. La résultante ne s'annule donc pas en tout point d'un objet immergé. Notamment, pour un vertébré, les otolithes de l'oreille interne (dans l'utricule et le saccule) continuent d'indiquer correctement la verticale.
    Cela étant dit, l'immersion présente l'intérêt de supprimer le gradient de pression relative dans le corps suivant la verticale. En effet, debout, dans l'air et dans un champ de pesanteur, il y a une pression relative (différence intérieur extérieur du corps) plus importante au niveau des pieds qu'au niveau de la tête. Si le champ de pesanteur est important, on peut se retrouver avec des pressions relatives dangereuses (soit trop faibles, soit trop fortes). Immergé dans un fluide de densité similaire à celle du corps humain, le gradient de pression dans le corps sera grosso modo le même que le gradient de pression dans le fluide : pas de gradient de pression relative. L'immersion rend donc les fortes accélération plus supportables. Le même genre d'effet peut être obtenu avec une combinaison moulante bien étudiée.

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  6. #5
    curieuxdetempsaautre

    Re : effet accélération vaisseau spatiale sur un astronaute

    merci mach, mais l’astronaute n'est pas nue dans le fluide,quel est la différence s'il est dans un vêtement normal ou si il est dans sa combinaison spatiale? la combinaison spatiale annule les effets des forces pressantes au moins en grande partie? Non? voir article http://webphysique.fr/force-pressante/

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    mach3

    Re : effet accélération vaisseau spatiale sur un astronaute

    Il ne faut pas être dans une combinaison étanche et rigide. Toute combinaison souple fait par contre l'affaire (sauf si elle est étanche avec une pression interne trop élevée qui l'empecherait d'etre collée à la peau sur la majeure partie du corps : il faut qu'elle transmette les forces pressantes du fluide vers la peau).

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  9. Publicité
  10. #7
    curieuxdetempsaautre

    Re : effet accélération vaisseau spatiale sur un astronaute

    ah d'accord, merci m@ch3 pour tes explications

  11. #8
    papy-alain

    Re : effet accélération vaisseau spatiale sur un astronaute

    Je crois que ce qui est important également, c'est la position du corps par rapport à l'axe d'accélération, rapport à la pression du sang dans les différentes parties du corps (il est préférable que le cerveau continue d'être alimenté. ).
    Les météorites ne peuvent exister car il n'y a pas de pierres dans le ciel. Lavoisier.

  12. #9
    ansset

    Re : effet accélération vaisseau spatiale sur un astronaute

    intéressant sujet.
    ceci dit, je ne crois pas que dans les projets actuels, on cherche des solutions avec accélération faible-longue durée, mais tj accélération forte-courte durée.
    parce que les ceux ci ( les projets ) ne font intervenir pas cette nécessité, et que ( probablement ) nos systèmes techniques de propulsion ne sont pas fait pour ça ....mais je peux me tromper.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  13. #10
    curieuxdetempsaautre

    Re : effet accélération vaisseau spatiale sur un astronaute

    oui ansset , j'avais besoin des infos sur des accélérations longue durée pour un projet de bande dessine SF que je suis entrain de finaliser

  14. #11
    Andrei2010

    Re : effet accélération vaisseau spatiale sur un astronaute

    Citation Envoyé par mach3 Voir le message
    C'est inexact/mal dit. Le fait d'être immergé ne supprime pas la pesanteur. Les forces pressantes agissent en surface alors que les forces d'inerties (gravité comprise, donc pesanteur dans sa grande généralité) agissent en volume. La résultante ne s'annule donc pas en tout point d'un objet immergé.
    Connaissant Gilgamesh je peux t'assurer qu'il a utilisé le terme "apésanteur" dans le sens de la perception du phénomène et des effets approximativement comparables de l'apésenteur et de l'immersion.

  15. #12
    mach3

    Re : effet accélération vaisseau spatiale sur un astronaute

    Citation Envoyé par Andrei2010 Voir le message
    Connaissant Gilgamesh je peux t'assurer qu'il a utilisé le terme "apésanteur" dans le sens de la perception du phénomène et des effets approximativement comparables de l'apésenteur et de l'immersion.
    Je me doute bien qu'il l'a utilisé dans ce sens. Mais l'utilisation du mot impesanteur dans un sens autre que chute libre/absence d'accélération propre est source de confusion, voire nuisible. C'est mon avis.

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  16. Publicité
  17. #13
    Gilgamesh

    Re : effet accélération vaisseau spatiale sur un astronaute

    Citation Envoyé par mach3 Voir le message
    Je me doute bien qu'il l'a utilisé dans ce sens. Mais l'utilisation du mot impesanteur dans un sens autre que chute libre/absence d'accélération propre est source de confusion, voire nuisible. C'est mon avis.

    m@ch3
    Oui, j'aurais pu mettre "ça va le mettre en flottaison" mais c'était juste pour appuyer sur le fait qu'on veut mettre le voyager d'une un situation "un peu similaire à l'impesanteur" comme les astronautes qu'on entraîne en piscine.
    Parcours Etranges

  18. #14
    ansset

    Re : effet accélération vaisseau spatiale sur un astronaute

    aparté :
    il m'arrive parfois de me mélanger les pinceaux avec ces deux termes.
    merci donc à vous pour cette piqure de rappel.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  19. #15
    mach3

    Re : effet accélération vaisseau spatiale sur un astronaute

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    Oui, j'aurais pu mettre "ça va le mettre en flottaison" mais c'était juste pour appuyer sur le fait qu'on veut mettre le voyager d'une un situation "un peu similaire à l'impesanteur" comme les astronautes qu'on entraîne en piscine.
    oui, et on peut lister quelques effets. Au lieu d'avoir seulement une pression forte sur la plante des pieds et faible ailleurs, on ressent une pression répartie sur tout la surface du corps et dont le gradient suit le gradient de pression interne. Les contraintes au niveau des diverses articulations (tractions au niveau des épaules, des coudes, compression au niveau des chevilles, genoux, ou le long de la colonne) sont supprimées car chaque partie du corps est portée de la même façon par le fluide (alors que d'habitude chaque partie du corps est portée par une autre partie et en porte une autre, sauf les extrémités bien sûr). On n'a plus à porter le poids de son propre corps, car il est compensé par la poussée d’Archimède, de plus les objets d'une densité pas trop éloignée de celle de l'eau sont plus facile à manipuler.

    Après il reste quand même différentes choses qui différencie cet état de l'impesanteur au niveau physiologique, comme les otolithes déjà citées, ou le fait que les organes internes sont tout de même tassés vers le bas (surement un peu moins que hors d'un liquide pour une accélération donnée, grâce au gradient de pression qui va un peu compenser cela).

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  20. #16
    Nicophil

    Re : effet accélération vaisseau spatiale sur un astronaute

    Bonjour,

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    aparté :
    il m'arrive parfois de me mélanger les pinceaux avec ces deux termes.
    Avec lesquels ?
    La réalité, c'est ce qui reste quand on cesse de croire à la matrice logicielle.

  21. #17
    ansset

    Re : effet accélération vaisseau spatiale sur un astronaute

    "apésenteur" et "impesenteur"
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  22. #18
    mach3

    Re : effet accélération vaisseau spatiale sur un astronaute

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    "apésenteur" et "impesenteur"
    Pour moi ils sont synonymes, et impesanteur est à préférer car il évite la fameuse confusion "la pesanteur"-"l'apesanteur". Qu'est-ce qui laisse penser qu'il y a une différence entre les deux termes dans les messages qui précédent (vraie question )?

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  23. Publicité
  24. #19
    ansset

    Re : effet accélération vaisseau spatiale sur un astronaute

    bjr,
    Citation Envoyé par mach3 Voir le message
    Pour moi ils sont synonymes, et impesanteur est à préférer car il évite la fameuse confusion "la pesanteur"-"l'apesanteur". Qu'est-ce qui laisse penser qu'il y a une différence entre les deux termes dans les messages qui précédent (vraie question )?
    pourtant, suite à une intervention de Gilgamesh, tu as toi-même fortement suggéré de ne pas confondre les deux termes.
    Je me doute bien qu'il l'a utilisé dans ce sens. Mais l'utilisation du mot impesanteur dans un sens autre que chute libre/absence d'accélération propre est source de confusion, voire nuisible. C'est mon avis.
    voir aussi la remarque d'Andrei.
    donc important ou pas de les distinguer ?
    Dernière modification par ansset ; 26/07/2019 à 08h58.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  25. #20
    mach3

    Re : effet accélération vaisseau spatiale sur un astronaute

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    pourtant, suite à une intervention de Gilgamesh, tu as toi-même fortement suggéré de ne pas confondre les deux termes.
    ce n'est pas ce que j'ai dit... je remets l'échange :

    curieuxdetempsàautre : si en mets notre astronaute dans un liquide cela diminue la force G? merci de vos réponses

    Gilgamesh : Oui, ça va le mettre en impesanteur et la limite alors ce sera le gradient de pression de l'eau dans lequel il baigne mais tu peux facilement taper dans les 10 G sans problème en immersion.

    mach3 : C'est inexact/mal dit. Le fait d'être immergé ne supprime pas la pesanteur. Les forces pressantes agissent en surface alors que les forces d'inerties (gravité comprise, donc pesanteur dans sa grande généralité) agissent en volume. La résultante ne s'annule donc pas en tout point d'un objet immergé. Notamment, pour un vertébré, les otolithes de l'oreille interne (dans l'utricule et le saccule) continuent d'indiquer correctement la verticale.

    andrei2010 : Connaissant Gilgamesh je peux t'assurer qu'il a utilisé le terme "apésanteur" dans le sens de la perception du phénomène et des effets approximativement comparables de l'apésenteur et de l'immersion.

    mach3 : Je me doute bien qu'il l'a utilisé dans ce sens. Mais l'utilisation du mot impesanteur dans un sens autre que chute libre/absence d'accélération propre est source de confusion, voire nuisible. C'est mon avis.


    la seule personne à avoir employer "apesanteur" est andrei, qui l'attribue d'ailleurs à Gilgamesh, alors que celui-ci à utiliser le terme "impesanteur".
    J'ai eu un doute, alors j'ai vérifié (par exemple ici, ici ou ici), "apesanteur", "impesanteur", et même "non-pesanteur", sont bien trois termes synonymes qui signifient, rigoureusement, un état de chute libre, donc sans accélération propre. Gilgamesh a utilisé le terme "impesanteur" de façon impropre, en disant que mettre un astronaute dans un liquide allait le mettre en impesanteur, alors qu'au sens donné précédemment, cela est faux. Immerger un corps dans un liquide ne le met pas en état de chute libre et ne supprime pas l'accélération propre, à moins que le liquide lui-même ne soit en chute libre (je ne me prononce pas sur le fait que cela pourrait ou non faire sonner le téléphone, c'est un autre débat), on ne peut donc pas dire que cela le met en impesanteur. Par contre l'immersion va mimer un certain nombre d'effets physiques et physiologiques que l'on retrouve en impesanteur, mais pas tous.

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  26. #21
    ansset

    Re : effet accélération vaisseau spatiale sur un astronaute

    OK, c'est un mal lu de ma part sur l'enchaînement des interventions.
    probablement celle d'Andrei m'a perturbé.
    elle semblait pointer sur le mot employé , alors que la discussion était centrée sur une comparaison des effets ressentis lors de situations physiques différentes ( immersion / absence d'effet gravitationnel ).
    Dernière modification par ansset ; 26/07/2019 à 10h25.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  27. #22
    papy-alain

    Re : effet accélération vaisseau spatiale sur un astronaute

    Dans le TLFI, on trouve cette remarque à propos du terme apesenteur : <<Le mot semble perdre du terrain au profit de son concurrent non-pesanteur. Ce dernier, qui s'inscrit dans la série des très nombreux composés en non-, permet de lever l'ambiguïté phon. l'apesanteur/la pesanteur. Déf. Lang. fr., avr. 1966, no 32, pp. 39-40, avait proposé de remplacer, sans succès semble-t-il, apesanteur par impesanteur.>>
    Les météorites ne peuvent exister car il n'y a pas de pierres dans le ciel. Lavoisier.

  28. #23
    curieuxdetempsaautre

    Re : effet accélération vaisseau spatiale sur un astronaute

    merci pour se débat rationnel, mais si je peux ajouter que Gilgamesh ma répondu stricto facto a la question pose, donc le mot impesanteur est compréhensible en relation avec liquide et accélération du vaisseau, et surtout que il a deviner que je suis un esprit simple avec lequel il n'est pas nécessaire employer un langage trop complique

  29. #24
    curieuxdetempsaautre

    Re : effet accélération vaisseau spatiale sur un astronaute

    10G dans l'espace correspond a quel vitesse approximativement svp. merci d'avance

  30. Publicité
  31. #25
    ansset

    Re : effet accélération vaisseau spatiale sur un astronaute

    Citation Envoyé par curieuxdetempsaautre Voir le message
    10G dans l'espace correspond a quel vitesse approximativement svp. merci d'avance
    10G correspond à une accélération, pas à une vitesse.
    je suppose que tu connais et comprend la diff ( ne serait-ce qu'au volant de ta voiture ).
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  32. #26
    papy-alain

    Re : effet accélération vaisseau spatiale sur un astronaute

    10G, c'est une accélération de 98,1 m/s², peu importe que ce soit dans l'espace ou sur Terre.
    Ça veut dire que tu "pèses" dix fois ton poids.
    Dernière modification par papy-alain ; 26/07/2019 à 12h55.
    Les météorites ne peuvent exister car il n'y a pas de pierres dans le ciel. Lavoisier.

  33. #27
    Stan_94

    Re : effet accélération vaisseau spatiale sur un astronaute

    Bonjour,

    comme cela fait longtemps que je ne pratique plus la physique mais que ça m'intéresse toujours autant que dans ma jeunesse, je me lance sur un petit calcul.
    J'espère ne pas faire fausse route !
    Une accélération de 10G, en simplifiant G avec comme valeur numérique 10 m/s-² (au lieu de 9,81....), on voit que 10G correspondent à une accélération de 36 km/h chaque seconde.
    Ca permettrait donc de passer de 0 à 100 km/h en ~2,8 secondes. Soit à peu prêt ce que fait une Porsche 911 Turbo S PDK (997) 530 ch

    J'ai bon là ? (N'ayant jamais eu le plaisir de conduire une Porsche, ou autre sportive, je ne saurais dire si c'est réaliste)

  34. #28
    curieuxdetempsaautre

    Re : effet accélération vaisseau spatiale sur un astronaute

    merci pour vos précisions, je voudrais connaitre la vitesse d'un vaisseau qui va accélérer avec 10G durant 1 mois . le poids n'est pas important je pense . si je prends en considération des informations de papy-alain, mon vaisseaux spatial aura une vitesse proche de C très très rapidement?en même pas 1 minute? je suis perdue la

  35. #29
    curieuxdetempsaautre

    Re : effet accélération vaisseau spatiale sur un astronaute

    je vien de lire le message de stan, attend je vais digerer tes infos d'abord. merci

  36. #30
    ansset

    Re : effet accélération vaisseau spatiale sur un astronaute

    Citation Envoyé par curieuxdetempsaautre Voir le message
    je suis perdue la
    quand ta vitesse devient relativiste ( non négligeable/vitesse de la lumière ), l'énergie nécessaire pour maintenir cette accélération devient de plus en plus importante au point de devenir infinie, donc c'est physiquement impossible. ( pour le dire avec des mots , sans équation )
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

Sur le même thème :

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Accélération max d'un vaisseau spatial
    Par _Goel_ dans le forum Astronautique
    Réponses: 59
    Dernier message: 23/03/2013, 19h20
  2. Effet Cherenkov, Super vaisseau spatial
    Par gholaixien dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 26/09/2012, 17h25
  3. Propulsion d'un vaisseau spatial
    Par Chandragon dans le forum Physique
    Réponses: 29
    Dernier message: 08/03/2011, 22h26
  4. vaisseau spatial
    Par petite-bulle68 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/03/2007, 11h22