Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 34

annihilation de la matière noire



  1. #1
    Fustigator

    Question annihilation de la matière noire


    ------

    Bonjour

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    Chronologie du futur cosmologique
    exposée par Alain Riazuelo (L'Univers aux limites de l'éternité - Dossier "Pour la science" - juin 2011, p 56 à 62).

    -1014 ans : mort des dernières étoiles formées dans les premières centaines de milliards d’années
    -1016 ans : les planètes sont englouties par leurs étoiles ou éjectées
    -1019 ans : évaporation des galaxies
    -1022 ans : dernières étoiles formées par la collision de naines brunes
    -1022 ans : annihilation spontanée de la matière noire
    -1025 ans : annihilation de la matière noire piégée dans les cimetières d’étoiles. Les galaxies se désagrègent.
    Dans la mesure où on a pas vraiment d'idée sur la nature de la matière noire, comment peut on pronostiquer un interval de temps pour son annihilation spontanée ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Deedee81

    Re : Débutant : Trou noir / formation univers

    Citation Envoyé par Fustigator Voir le message
    Dans la mesure où on a pas vraiment d'idée sur la nature de la matière noire, comment peut on pronostiquer un interval de temps pour son annihilation spontanée ?
    C'est tout à fait bien vu. Ce n'est qu'une hypothèse.
    Si c'est des TN, vont s'évaporer avec les autres.
    Si c'est des particules stables, vont juste se diluer.
    Si c'est une gravitation modifiée, hé bien, y aura plus rien à faire graviter, alors....

    La fin de l'univers, c'est comme le début ou le pre-bigbang : beaucoup de possibilités qu'on peut juste énumérer.
    Keep it simple stupid

  4. #3
    Deedee81

    Re : Débutant : Trou noir / formation univers

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Si c'est des TN, vont s'évaporer avec les autres.
    La fin de l'univers, c'est comme le début ou le pre-bigbang : beaucoup de possibilités qu'on peut juste énumérer.
    Deux précisions :
    - même l'évaporation n'est qu'une hypothèse (même si elle est fort plausible)
    - il y a encore plus de possibilités, d'hypothèses et de scénario pour l'avant bigbang (parfois même on est proche de la SF)
    Keep it simple stupid

  5. #4
    mach3

    Re : annihilation de la matière noire

    Déplacement depuis la rubrique pédagogique

    Si Deedee n'avait pas répondu (quel tête en l'air celui-ci ) ça aurait été poubelle direct.

    Pour rappel, la règle en vigueur dans la section pédagogique :

    En dehors de questions adressées au créateur du fil, le créateur du fil est le seul à pouvoir poser des questions dans son fil. Il ne sera pas admis que d'autres participants viennent se greffer à la discussion en posant des questions en plus de celles du créateur.
    mach3, pour la modération
    Never feed the troll after midnight!

  6. #5
    Deedee81

    Re : annihilation de la matière noire

    C'est vrai que là on s'écartait de la question initiale et, oui, je suis très tête en l'air

    Merci,
    Keep it simple stupid

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Aglid

    Re : annihilation de la matière noire

    Citation Envoyé par Fustigator Voir le message
    Bonjour
    Dans la mesure où on a pas vraiment d'idée sur la nature de la matière noire, comment peut on pronostiquer un interval de temps pour son annihilation spontanée ?
    Bonjour,
    très probablement basé sur une hypothèse que tente de définir la matière noire. Mais laquelle?
    Eventuellement des calculs sérieux et corrects, mais qui utilisent des données très spéculatives autant à propos de la matière noire que sur le comportement futur de notre univers.

  9. Publicité
  10. #7
    Deedee81

    Re : annihilation de la matière noire

    Citation Envoyé par Aglid Voir le message
    très probablement basé sur une hypothèse que tente de définir la matière noire. Mais laquelle?
    Certains modèles de Wimps ont des particules instables ou qui sont leur propre antiparticule (avec annihilation !). On avait même déjà soupçonné certains sursauts gamma mais jusqu'ici rien de confirmé.
    Keep it simple stupid

  11. #8
    6Freddy

    Re : annihilation de la matière noire

    Dans la mesure où on a pas vraiment d'idée sur la nature de la matière noire, comment peut on pronostiquer un interval de temps pour son annihilation spontanée ?
    Nous ne savons rien sur la matière noire, hormis ses effets gravitationnels. Puisque nous en sommes réduits aux hypothèses et spéculations, on peut très bien lui accorder la longevité du proton

    Blague à part, il me semblerait logique que les particules de matière noire aient une durée de vie proche de celle de l'univers (allez, disons 14 milliards d'années). Avec une durée de vie plus courte, on aurait besoin d'un processus pour remplacer celle qui disparaît. Faute de quoi, il n'y aurait plus assez de matière noire pour maintenir l'unité des galaxies. Suis-je en train de battre la campagne ?

  12. #9
    Aglid

    Re : annihilation de la matière noire

    Citation Envoyé par 6Freddy Voir le message
    Nous ne savons rien sur la matière noire, hormis ses effets gravitationnels.
    Et encore… plutôt un effet gravitationnel supposé qui permet de conserver un sens mathématique pour ce que nous observons.
    En d'autres termes, la matière noire est un nom donné à un chainon manquant nécessaire au bon fonctionnement des acquis.
    Elle pourrait être exactement ce qu'envisage une des hypothèses comme elle pourrait être définie d'une manière que personne n'aura vu venir.
    Par exemple, même si c'est très peu probable, imaginons qu'une formule révolutionnaire permette d'exprimer ce que nous observons sans la matière noire. Dans ce cas particulier, elle serait purement et simplement retirée de l'équation et Alain Riazuelo aurait l'air fin avec sa prédiction d'annihilation spontanée.

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Certains modèles de Wimps ont des particules instables ou qui sont leur propre antiparticule (avec annihilation !). On avait même déjà soupçonné certains sursauts gamma mais jusqu'ici rien de confirmé.
    C'est surement un de ces modèles donc
    Juste mon avis… Il a bien le droit de spéculer sur la fin de l'univers ou sur la matière noire… mais ce mélange des deux me laisse un gout amer. Après, je n'ai pas accès à l'article en entier faute d'abonnement… les détails sont peut-être plus modestes.

  13. #10
    Deedee81

    Re : annihilation de la matière noire

    Salut,

    Citation Envoyé par Aglid Voir le message
    Il a bien le droit de spéculer sur la fin de l'univers ou sur la matière noire… mais ce mélange des deux me laisse un gout amer. Après, je n'ai pas accès à l'article en entier faute d'abonnement… les détails sont peut-être plus modestes.
    Un travers social ça :

    - Les études expérimentales/observations (que ce soit la matière noire ou autre chose) : toujours très carré, très terre à terre. Collant plus à la Méthode Scientifique qu'un pou à une plume dinosaure (on vient d'en découvrir dans le l'ambre )
    - Le traitement à grand coups de théories. Très technique et toujours si bon.
    - La recherche théorique pour comprendre/expliquer/chercher les explications à ce qu'on ne comprend pas.... plus spéculatif, mais technique et les auteurs indiquent bien ce qui est hypothèse et spéculation (enfin, la plupart du temps, souvent c'est aussi implicite car ils savent être lu par des gens de métier... et il existe quelques mauvais exemples, y en a toujours, nobody's perfect comme on disait dans Some Like it Hot)
    - La description littérale qu'en font les auteurs : là le côté implicite peut être plus ennuyant et on sent la passion et le désir de présenter ses idées préférées
    - La vulgarisation grand public : ça devient "on a découvert que le Yéti se cache dans les trous noirs et se sont ses fèces qui forment la matière noire"...... j'exagère à peine !!!!

    Au fur et à mesure du passage du terrain à youtube/RTL/etc... on passe de la rigueur à Vanity Fair.
    Dernière modification par Deedee81 ; 12/02/2020 à 08h11.
    Keep it simple stupid

  14. #11
    Fustigator

    Re : Débutant : Trou noir / formation univers

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    La fin de l'univers, c'est comme le début ou le pre-bigbang : beaucoup de possibilités qu'on peut juste énumérer.
    Ah non, il existe deux différence majeures :
    - pour le pre-bigbang, on peut toujours imaginer capter des bribes d'infos de fluctuations dans les fluctuations des fluctuations de quelque chose.
    - pour la fin de l'univers, il suffit d'attendre pour valider/invalider les hypothèses.


  15. #12
    Deedee81

    Re : Débutant : Trou noir / formation univers

    Citation Envoyé par Fustigator Voir le message
    Ah non, il existe deux différence majeures :
    - pour le pre-bigbang, on peut toujours imaginer capter des bribes d'infos de fluctuations dans les fluctuations des fluctuations de quelque chose.
    Je doute que ça fasse une si grosse différence Mais c'est juste de le signaler

    Idée perso : le fait qu'on passe, au début du bigbang, par une phase "qui gomme tout.... ou presque" autorise bien plus de scénarios. Mais c'est peut-être aussi un biais du fait que beaucoup plus de théoriciens s'intéressent au début de l'univers qu'à sa fin. Difficile à dire (surtout qu'il s'agit là d'une spéculation sur les spéculations ).

    Citation Envoyé par Fustigator Voir le message
    - pour la fin de l'univers, il suffit d'attendre pour valider/invalider les hypothèses.
    Keep it simple stupid

  16. Publicité
  17. #13
    Gilgamesh

    Re : annihilation de la matière noire

    Citation Envoyé par Fustigator Voir le message
    Bonjour



    Dans la mesure où on a pas vraiment d'idée sur la nature de la matière noire, comment peut on pronostiquer un interval de temps pour son annihilation spontanée ?
    Je pense que c'est basé sur l'hypothèse née du "miracle des Wimps". L'idée est que la section efficace d'annihilation (par interaction faible) prédite des Wimps dans le jeune univers chaud aboutit au bons ordres de grandeur de densité des reliques formant la matière noire actuelle.

    Chercher avec "dark matter annihilation cross section"

    Par exemple : https://www.ippp.dur.ac.uk/~dcerdeno...b_files/DM.pdf (page 17)
    Dernière modification par Gilgamesh ; 12/02/2020 à 12h19.
    Parcours Etranges

  18. #14
    aygline

    Re : annihilation de la matière noire


    il existe deux différence majeures :
    - pour le pre-bigbang, on peut toujours imaginer capter des bribes d'infos de fluctuations dans les fluctuations des fluctuations de quelque chose.
    -pour la fin de l'univers, il suffit d'attendre pour valider/invalider les hypothèses.

    Bonjour

    Sûr que l’induction restera toujours une « croyance » car en effet par définition l’avenir n’est pas un objet d’expérience possible. Pourtant prédire quelque chose de ce qu’il pourra se passer dans l’avenir cela restera toujours possible même si, par définition, l’avenir n’est pas encore écrit.

    Alors que le passé a déjà été écrit et qu’il en reste des traces actuelles, ici ou là. Exemple le bruit de fonds cosmologique est une trace actuelle, de ce qu’il s’est probablement passé il y a 13,7 milliards d’années, quand le « bigbang » se produisait. C’est au reste probablement la trace la plus ancienne qui soit, du passé mais qui existe actuellement (la trace.

    Mais par définition de l’avenir il n’y a aucune trace (physique), ni ici ni là

    De là à dire que l’avenir ne peut absolument pas être « décrit », non car il est possible de prédire/ « décrire » au sens de calculer l’avenir genre les éclipses de lune très loin dans l’avenir, qui donc ne s’est pas encore produit, réalisé, avec des calculs très précis. Donc en quelque sorte le passé serait une sorte de «trace» de l'avenir, au sens où il est quand même possible de dire quelque chose de l'avenir sans trop se tromper, en prenant appui sur … le passé.

    Au reste l’hypothèse scientifique du bigbang « prédit » (rétrospectivement en quelque sorte) que l’univers avait une densité infinie à ce moment-là, et qu’il était contenu dans l’espace d’un morceau de sucre. Or cela reste très difficile à comprendre car comment quelque chose d’infini peut-il être contenu, confiné, dans un espace fini
    Le hasard n'existe pas, je l'ai rencontré.

  19. #15
    Deedee81

    Re : annihilation de la matière noire

    Salut,

    Citation Envoyé par aygline Voir le message
    comment quelque chose d’infini peut-il être contenu, confiné, dans un espace fini
    Ce n'est pas le cas. Si l'univers est infini alors il l'a toujours été.
    Et le morceau de sucre dont tu parles contient juste l'univers visible (qui n'est qu'une petite partie, ceci dit, ça fait quand même une sacrée compression)
    Keep it simple stupid

  20. #16
    Fustigator

    Re : annihilation de la matière noire

    Bonjour

    Citation Envoyé par aygline Voir le message

    Sûr que l’induction restera toujours une « croyance » car en effet par définition l’avenir n’est pas un objet d’expérience possible. Pourtant prédire quelque chose de ce qu’il pourra se passer dans l’avenir cela restera toujours possible même si, par définition, l’avenir n’est pas encore écrit.
    Oui, mais quel intérêt d'énoncer une telle évidence ?

    Alors que le passé a déjà été écrit et qu’il en reste des traces actuelles, ici ou là.
    Même remarque que ci-dessus.

    Mais par définition de l’avenir il n’y a aucune trace (physique), ni ici ni là
    Vous devriez écrire une monographie; je vous suggère un titre : "L'art du truisme".

    Au reste l’hypothèse scientifique du bigbang « prédit » (rétrospectivement en quelque sorte) que l’univers avait une densité infinie à ce moment-là, et qu’il était contenu dans l’espace d’un morceau de sucre. Or cela reste très difficile à comprendre car comment quelque chose d’infini peut-il être contenu, confiné, dans un espace fini
    On ne sait pas du tout si l'univers est infini ou pas; tout ce qu'on sait c'est qu'il est très grand.

  21. #17
    aygline

    Re : annihilation de la matière noire

    le morceau de sucre dont tu parles contient juste l'univers visible

    Ca va encore mieux en le disant euh, certains auteurs ne font pas trop la nuance Et donc ils publient des choses et d’autres pas toujours très orthodoxes d’un point de vue scientifique, genre que l’« univers » avait une densité infinie et la taille d’une tête d’épingle, quand le bigbang se produisit : sûr que la littérature dite « scientifique » est riche en blé et en désinformation de ce genre !

    Mais cause toujours la « fin des temps » ou celle des haricots n’est pas pour demain demain, d’autant que si des « bigcrunchs » venaient à se produire parfois, ils en repousseraient l’augure.

    « fin des temps » déf : fin de tout mouvement, potentiel ou actuel.


    On ne sait pas du tout si l'univers est infini ou pas; tout ce qu'on sait c'est qu'il est très grand.
    … yes donc en attendant mieux vaut ne pas trop s'étendre sur … « la fin des temps »
    Le hasard n'existe pas, je l'ai rencontré.

  22. #18
    aygline

    Re : annihilation de la matière noire

    si des « bigcrunchs » venaient à se produire
    … la question de « la masse critique » a fait couler beaucoup d’encre il fut un temps (pas si lointain quand même) de savoir si l’univers devait se dilater et se contracter genre une balle de tennis lancée en l’air qui rebondit mais qui disparait de la circulation si elle est lancée suffisamment fort.

    Aujourd’hui il semble avéré que cette « image » serait plutôt « une fausse analogie » :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Big_Crunch :

    Fausse analogie[modifier | modifier le code]
    Plusieurs ouvrages de vulgarisation scientifique[Lesquels ?] utilisent la fausse analogie suivante pour décrire le Big Crunch : Le destin de l'Univers s'apparenterait à celui d'une pierre de masse m que l'on jette en l'air à partir de la surface de la Terre de masse M. Si la force de lancée initiale n'est pas assez puissante pour vaincre la gravitation terrestre, la pierre finira par retomber sur le sol ou par se mettre en orbite autour de la Terre (comme un satellite). Il s'agirait alors dans ce schéma de l'univers fermé. Par contre, si la vitesse de la pierre dépasse la vitesse de libération, le projectile échappera définitivement à l'attraction terrestre et s'éloignera indéfiniment de la Terre. Ce serait le cas de l'univers ouvert.
    Le hasard n'existe pas, je l'ai rencontré.

  23. Publicité
  24. #19
    Deedee81

    Re : annihilation de la matière noire

    Citation Envoyé par aygline Voir le message
    Ca va encore mieux en le disant euh, certains auteurs ne font pas trop la nuance
    [...]
    Aaaaah, ça oui, je te le concède. La vulgarisation c'est souvent de la vulgarisapoubelle.

    Citation Envoyé par aygline Voir le message
    … yes donc en attendant mieux vaut ne pas trop s'étendre sur … « la fin des temps »
    Et puis comme disait Woody Allen : l'éternité, c'est long, surtout vers la fin
    Keep it simple stupid

  25. #20
    6Freddy

    Re : annihilation de la matière noire

    Envoyé par aygline

    ils publient des choses et d’autres pas toujours très orthodoxes d’un point de vue scientifique, genre que l’« univers » avait une densité infinie et la taille d’une tête d’épingle, quand le bigbang se produisit : sûr que la littérature dite « scientifique » est riche en blé et en désinformation de ce genre !
    Entre littérature scientifique et vulgarisation médiocre aucune confusion tu ne feras, petit Padawan !
    Savoir tu dois qu'en physique infini il n'y a pas, et quand l'infini résultat de calcul est, singularité on nomme cela. Sinon des maths tu feras, où infini possible est sans problème.

  26. #21
    aygline

    Re : annihilation de la matière noire

    tout ce qu'on sait c'est qu'il est très grand.
    « très grand » qu’est-ce que ça veut dire ? C’est toujours « grand » ou « petit » relativement à quelque chose donc, en soi, « très grand » qu’est-ce que c’est ?


    le passé serait une sorte de «trace» de l'avenir
    C’est en cela que l’avenir est dans le passé et inversement, en quelque sorte. C’est-à-dire que les lois physiques sont atemporelles et donc elles sont la mémoire, du passé comme de l’avenir. Elles témoignent du passé comme de l’avenir et c’est en cela qu’il est possible de « décrire » des choses et d’autres mais pas tout, du passé comme de l’avenir.

    Donc « prédire » que dans le passé il risque de s’être passé ceci cela ET prédire que dans l’avenir il risque de se passer ceci cela. Après tout est une question de plus ou moins fortes probabilités, donc des uns et d’autres diront que les « prédictions » sur le passé sont plus fiables que celles sur l’avenir, ou le contraire. Mais formellement tout le monde « prédit », le passé comme l’avenir.

    Lorsqu’une éclipse de lune se produit bien sûr le phénomène en soi donne le frisson mais surtout, ce qui donne le frisson, c’est de sentir ou ressentir que tout se passe comme prévu, l’extrême précision des prévisions/prédictions que des calculs, en amont, ont pu faire du phénomène : de l’ordre du dixième ou du centième de seconde, plus ou moins, et plusieurs années voir décennies ou siècles, à l’avance !

    Donc le mouvement de la lune autour de la terre et celui de la terre autour du soleil sont parfaitement réglés, « programmés » mais le mot n’est pas le bon. Rien n’est laissé « au hasard » là-dedans même si tout semble devoir s’y produire « par hasard »
    Le hasard n'existe pas, je l'ai rencontré.

  27. #22
    Deedee81

    Re : annihilation de la matière noire

    Citation Envoyé par aygline Voir le message
    « très grand » qu’est-ce que ça veut dire ?
    Au moins une quarantaine de milliards d'année-lumière.

    Probablement beaucoup plus, ce serait une coïncidence si ça s'arrêtait pile à cette distance.
    - Notons que l'univers étant spatialement euclidien, ça impliquerait une topologie particulière, comme l'univers dodécaédrique de Luminet
    - Notons aussi que l'horizon est situé à un peu plus de 13 milliards d'AL mais la matière visible (voir loin, c'est voir le passé) s'est déplacée depuis. On ne peut pas le voir car la lumière ne nous est pas encore parvenue..... mais si l'univers était plus petit qu'une quarantaine de milliards d'année, la matière aurait fait le tour. Disons en gros que dans un télescope on pourrait voir notre propres fesses
    - Si on pouvait voir, dans différentes directions, la même matière, même à des époques différentes, cela se traduirait par des corrélations à grand angle dans la distribution de matière et dans le rayonnement fossile et rien de tel n'a été observé
    Dernière modification par Deedee81 ; 13/02/2020 à 14h27.
    Keep it simple stupid

  28. #23
    Fustigator

    Re : annihilation de la matière noire

    Citation Envoyé par aygline Voir le message
    « très grand » qu’est-ce que ça veut dire ?
    A voir avec les spécialistes, mais certains avancent qu'avec une tétrachiée d'années lumières, on est encore en dessous de la vérité.
    Et une tétrachiée, dans le SUP (Système d'Unités Pifométrique) c'est vraiment beaucoup, beaucoup.

    Donc, c'est très grand.

  29. #24
    JPL

    Re : annihilation de la matière noire

    Citation Envoyé par aygline Voir le message
    Alors que le passé a déjà été écrit et qu’il en reste des traces actuelles, ici ou là. Exemple le bruit de fonds cosmologique est une trace actuelle, de ce qu’il s’est probablement passé il y a 13,7 milliards d’années, quand le « bigbang » se produisait. C’est au reste probablement la trace la plus ancienne qui soit, du passé mais qui existe actuellement
    Non c’est la trace de ce qui s’est passé au moment où l’univers est devenu transparent au rayonnement électromagnétique, soit approximativement 380 000 ans après le big bang, quelque fut l’événement désigné par cette expression.

    Par contre l’univers a toujours été transparent pour les neutrinos. Autrement dit les plus anciennes traces se trouvent probablement dans les neutrinos primordiaux, mais je ne sais pas si on sait les différencier des neutrinos plus tardif ni s’il serait possible d’en tirer des informations utiles.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  30. Publicité
  31. #25
    Deedee81

    Re : annihilation de la matière noire

    Citation Envoyé par Fustigator Voir le message
    une tétrachiée d'années lumières


    Je signale quand même que cette unité n'est pas reprise ici : https://forums.futura-sciences.com/s...ifometrie.html
    Ou mieux ici : http://pifometrie.indriya.org/chapitre4_4.php



    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Par contre l’univers a toujours été transparent pour les neutrinos. Autrement dit les plus anciennes traces se trouvent probablement dans les neutrinos primordiaux, mais je ne sais pas si on sait les différencier des neutrinos plus tardif ni s’il serait possible d’en tirer des informations utiles.
    Il est fort probable que ces neutrinos fossiles ne puissent jamais être détectés. Leur énergie est si faible qu'ils ont une section efficace qui frise le "zéro absolu".
    Chose étonnante, les ondes gravitationnelles primordiales, pourtant si faibles.... risquent bien d'être détectées avant (par les traces laissées dans le rayonnement fossile).
    (notons aussi qu'au début l'univers était opaque aux neutrinos, pendant.... une fraction de seconde. Les OG viennent d'un chouillat (*) plus loin)
    Enfin, bon, je ne vais trop jouer les madames Irma.

    (*) et ça, c'est dans les unités sus-nommées
    edit : ah non, c'est pas dedans, ça alors ! Unité Belge peut-être ???
    reedit : non, mauvaise orthographe : https://fr.wiktionary.org/wiki/chou%C3%AFa
    Dernière modification par Deedee81 ; 13/02/2020 à 15h58.
    Keep it simple stupid

  32. #26
    Aglid

    Re : annihilation de la matière noire

    Salut,
    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    - La vulgarisation grand public : ça devient "on a découvert que le Yéti se cache dans les trous noirs et se sont ses fèces qui forment la matière noire"...... j'exagère à peine !!!!
    Ou la preuve que le temps est cyclique: Ca fait trois fois qu'ils ont retrouvé l'arche de Noé!

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Au fur et à mesure du passage du terrain à youtube/RTL/etc... on passe de la rigueur à Vanity Fair.
    C'est cela qui m'indigne… on regarde pour s'enrichir et on se fait abrutir.
    L'enseignement reste passif, il n'y a aucune loi pour protéger la rigueur nécessaire à la science. Autant sur YouTube on va dire que c'est normal de trouver de tout, autant je trouve scandaleux de se faire abrutir par un documentaire voulu scientifique sur RTL.
    Après… même les plus grands vulgarisateurs dérapent parfois. Mais bon, je ne pense pas que vulgarisation et rigueur soient antonymes… il est bien triste que les deux soient si rarement conciliés.

  33. #27
    Deedee81

    Re : annihilation de la matière noire

    Salut,

    Citation Envoyé par Aglid Voir le message
    Ou la preuve que le temps est cyclique: Ca fait trois fois qu'ils ont retrouvé l'arche de Noé!

    Ca me rappelle une star américaine (oublié qui). On lui signalait un article (débile) d'un tabloïd sur lui et on lui demandait si cela ne l'ennuyait pas. Il a répondu : "bah, si j'en crois les journalistes, je suis déjà mort trois fois. Alors je ne m'en fais plus"

    Citation Envoyé par Aglid Voir le message
    C'est cela qui m'indigne… on regarde pour s'enrichir et on se fait abrutir.
    L'enseignement reste passif, il n'y a aucune loi pour protéger la rigueur nécessaire à la science. Autant sur YouTube on va dire que c'est normal de trouver de tout, autant je trouve scandaleux de se faire abrutir par un documentaire voulu scientifique sur RTL.
    Après… même les plus grands vulgarisateurs dérapent parfois. Mais bon, je ne pense pas que vulgarisation et rigueur soient antonymes… il est bien triste que les deux soient si rarement conciliés.
    Attention au mot "enseignement".

    Pour ce qui est des médias, de tout type (et là on va du pire du pire à des trucs franchement corrects, il en reste heureusement. Je lis toujours Pour La Science et La Recherche, le spécial sur la biodiversité pour le moment Et je conseille Le Gorafi, en particulier la rubrique science : humour garanti et même tordant, enfin, moi je trouve, le moustique tigre et le tigre moustique ça m'a bien fait rire), c'est vrai que c'est passif. Avec les travers qui vont avec.

    Et dire "les gens n'ont qu'a faire l'effort" est un peu facile car ce n'est certainement pas un réflexe naturel..... qu'on le déplore ou pas. On est comme les oisillons, quand on nous présenter un ver de terre, on ouvre le bec en faisant piou piou. Il faut autant éduquer que proposer de la qualité. Quand on dépose de la mer.... partout on est bien forcé de marcher dedans.

    Par contre au niveau de l'enseignement scolaire, ça va. Bon, j'ai quitté ce domaine depuis longtemps (y compris les cours privés) et mes infos sont indirectes... et essentiellement Belge, mais j'ai des infos, c'est déjà ça. Et bien entendu tout n'y est pas rose (je vois assez de profs râler sur tel ou tel truc....). Mais concernant notre sujet : avoir l'esprit critique, le fait est qu'il y a pas mal d'efforts qui sont fait pour pousser les étudiants à faire des efforts, à exercer leur esprit critique, pour leur enseigner que sur le net on trouve le bon grain mais aussi l'ivraie, pour expliquer les travers et mécanismes des fake news, pour apprendre la méthode scientifique et sa raison d'être,... etc.... Même si a mon sens on n'en fait pas encore assez.

    Bon, on s'est méchamment écarté du sujet. Mais vu la nature du sujet, tout ça méritait d'être dit. On va revenir à l'annihilation de matière noire (s'il y a encore quelque chose à dire) avant de provoquer l'annihilation du fil (avec émission d'un rayon vert )
    Dernière modification par Deedee81 ; 14/02/2020 à 08h01.
    Keep it simple stupid

  34. #28
    aygline

    Re : annihilation de la matière noire

    Bonjour

    -10^22 ans : annihilation spontanée de la matière noire
    -10^25 ans : annihilation de la matière noire piégée dans les cimetières d’étoiles. Les galaxies se désagrègent.

    Dans la mesure où on a pas vraiment d'idée sur la nature de la matière noire, comment peut on pronostiquer un interval de temps pour son annihilation spontanée ?
    bjr,

    La « matière noire » n’étant pas encore définie, comment savoir si elle va s’annihiler et quand ?

    A priori, des raisonnements « court-termistes » qui permettent de prédire des phénomènes pas trop lointains dans le temps, sont plus fiables ou précis que les « long termistes » qui s’occupent de phénomènes plus lointains dans le temps (avant ou après.

    Mais :

    1) Le mouvement de la lune autour de la terre et celui de la terre autour du soleil se font dans un vide quasi parfait (1 atome par cm^3) et donc pratiquement rien ne les freine, ils sont livrés à eux-mêmes en quelque sorte mais pas tellement quand même en effet il sont soumis à des forces et d’autres et donc ils ne font rien par eux-mêmes en quelque sorte.

    2) La mécanique céleste en général fait voir avec la meilleure acuité possible des lois physiques car les corps célestes qui se meuvent dans un vide quasi parfait ont des masses énormes et donc les lois physiques qui les gèrent apparaissent dans toute leur splendeur et depuis la nuit des temps en effet les Anciens savaient cela depuis des lustres, que la mécanique céleste ne doit rien au hasard même si tout semble s’y produire par hasard.

    3) Donc les éclipses de lune sont prédictibles sur le « long » terme avec une très grande précision, pour cette raison et donc en définitive, les prédictions sur le « long » terme sont précises ou imprécises, cela dépend de la nature des phénomènes en question.






    Moralité : pour la « matière noire » comment savoir, puisque la « matière noire » n’a pas encore été définie ?
    Le hasard n'existe pas, je l'ai rencontré.

  35. #29
    Fustigator

    Re : annihilation de la matière noire

    Citation Envoyé par aygline Voir le message
    La « matière noire » n’étant pas encore définie, comment savoir si elle va s’annihiler et quand ?
    Si vous aviez lu le fil, vous auriez vu que c'est justement la question de départ !!

    Quel intérêt de faire une redite en délayant sur 20 lignes ? Cela semble systématique chez vous. ##### partie supprimée : évitons d'être aussi agressif
    Dernière modification par Deedee81 ; 14/02/2020 à 10h33.

  36. #30
    Deedee81

    Re : annihilation de la matière noire

    Salut,

    Citation Envoyé par aygline Voir le message
    2) La mécanique céleste en général fait voir avec la meilleure acuité possible des lois physiques car les corps célestes qui se meuvent dans un vide quasi parfait ont des masses énormes et donc les lois physiques qui les gèrent apparaissent dans toute leur splendeur et depuis la nuit des temps en effet les Anciens savaient cela depuis des lustres, que la mécanique céleste ne doit rien au hasard même si tout semble s’y produire par hasard.
    Deux choses :
    - qu'on constate une régularité dans le ciel, ça me semble évident. Même Erectus avait dû le remarquer.
    - les anciens (la plupart) ne croyaient pas au vide. Il a fallu Pascal, von Guericke, etc... pour réhabiliter cette idée.
    Keep it simple stupid

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Excés après annihilation Matière-Antimatière
    Par Youry dans le forum Physique
    Réponses: 11
    Dernier message: 27/07/2019, 17h04
  2. Annihilation et matière noire
    Par ZozLeZez dans le forum Archives
    Réponses: 8
    Dernier message: 19/03/2016, 22h20
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 24/09/2015, 23h46
  4. L'annihilation matière/antimatière primordiale !
    Par invite23876543123 dans le forum Archives
    Réponses: 22
    Dernier message: 22/02/2013, 13h18
  5. Annihilation matière/antimatière
    Par Condensat_B-E dans le forum Physique
    Réponses: 28
    Dernier message: 06/02/2005, 01h54