Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

les particules quantiques violent le principe d'équivalence dans la chute libre



  1. #1
    sunyata

    Post les particules quantiques violent le principe d'équivalence dans la chute libre


    ------

    Bonjour,

    "Un chercheur a prouvé que les particules quantiques violent le principe d'équivalence dans la chute libre."

    https://www.science-et-vie.com/ciel-...lativite-59654

    L'article est payant, dommage si quelqu'un en sait plus...

    Bonne soirée

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    pm42

    Re : les particules quantiques violent le principe d'équivalence dans la chute libre

    Cela fait des décennies que Science & Vie explique qu'on a prouvé que la Relativité est fausse.

    Vu que leur crédibilité est en gros celle de Paris-Match ou Voici, on va attendre d'en savoir plus.

  4. #3
    invite25010381

    Re : les particules quantiques violent le principe d'équivalence dans la chute libre

    J’ai lu un commentaire intéressant sur un site je le partage ici. Alors déjà le principe d’équivalence dit que tout les corps chutent de la même manière dans un champs gravitationnel quelque soit leur masse. Il n’y a pas de difference du point de vue de l’observateur entre un champs gravitationnel et l’absence de champs gravitationnel combiné à une accélération du référentiel de l’observation. Mais si je fais tomber deux rocher un d’une tonne et l’autre de 1kg est ce qu’ils arrivent au sol rigoureusement en même temps en négligeant le frottement de l’air ? On est d’accord que les rochers ont une masse ils déforment donc l’espace temps et possèdent un champ gravitationnel au même titre que la terre. Ait il vraiment négligeable ce champ gravitationnel aussi petit soit il? Si la terre est influencée de manière extrêmement faible par les champs gravitationnels des deux rochers est ce que les deux rochers tomberont au sol en même temps ou y’a t’il une difference infinitésimale ?

  5. #4
    mach3
    Modérateur

    Re : les particules quantiques violent le principe d'équivalence dans la chute libre

    Il ne faut pas faire dire au principe d'équivalence plus qu'il ne peut en dire.

    Formellement le principe d'équivalence, c'est que le fait que pour tout évènement de l'espace-temps, il est possible de trouver un système de coordonnées (coordonnées dites "normales") où en l'évènement, la métrique s'écrit comme celle de Minkowski en coordonnées de Lorentz (diagonale avec des 1 et des -1) et les coefficients de Christofell sont nuls. Cela peut-être étendu à une géodésique, c'est à dire que pour toute géodésique, il est possible de trouver un système de coordonnées où en tout évènement de la géodésique, la métrique s'écrit comme celle de Minkowski en coordonnées de Lorentz (diagonale avec des 1 et des -1) et les coefficients de Christofell sont nuls.
    Il n'y a équivalence stricte qu'en un unique évènement (voire le long d'une unique géodésique).

    Concrètement, il y aura équivalence à toute fins pratiques quand la précision des mesures et/ou la taille de la région d'espace-temps considéré permettent de négliger les effets de la courbure. C'est pour cela que l'on parle généralement de la chute libre de "particules tests", c'est à dire d'objets de tailles et de masses négligeables.

    En toute rigueur un rocher ne tombera donc pas comme un caillou, mais il faudra des mesures précises pour le mettre en évidence (tout en ayant pris soin de quantifier tous les autres biais...).

    Concernant le post initial, sans la référence de la publication scientifique correspondante, on n'ira nulle part.

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    invite25010381

    Re : les particules quantiques violent le principe d'équivalence dans la chute libre

    désolé de la digression Mach
    Dernière modification par BetaPenseur ; 03/11/2020 à 12h43.

  8. #6
    pimart

    Re : les particules quantiques violent le principe d'équivalence dans la chute libre

    Pas accès à l'article donc je ne sais pas, mais dans https://arxiv.org/abs/1410.7590 (2014 donc), il était montré que la première correction quantique à la déviation des géodésiques par le soleil dépend du spin de la particule. C'est donc en un certain sens une violation du principe d'équivalence. Peut-être que l'auteur fait référence à ça (mais ça n'est pas récent pas et le fruit "d'un chercheur").

    Cependant, il n'y a pas de formulation du principe d'équivalence au-delà de l'approximation classique en gravité. Mathématiquement, on peut écrire une infinité de façons de "coupler la gravité à la matière". Seulement, la plupart de ces termes sont de l'ordre d'effets de gravité quantique, c'est à dire qu'ils sont supprimés par la masse de Planck. Les seuls termes dominants sont ceux où la gravité couple simplement à la masse, et pas au spin. Le principe d'équivalence vient de cette observation un peu triviale.

    Dans les théories des champs, la procédure de renormalisation (ou changement d'échelle) ajoute naturellement toutes les autres possibilité de couplages (opérateurs), et on parle alors de théories effectives. Les corrections quantiques, ou couplages provenant de modes massifs à haute énergie génèrent ces couplages, et tous violent le principe d'équivalence. C'est très naturel.

    La même chose se produit en QED, lorsque l'on ajoute des termes d'ordre plus élevés en dérivées, on ne couple plus seulement à la charge, mais au spin aussi.

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. Réponses: 3
    Dernier message: 20/10/2016, 15h10
  2. Principe d'équivalence d'Einstein, chute libre
    Par obladi dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 29/02/2016, 14h59
  3. Principe d'équivalence et particules chargées
    Par melchisedec dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 12/02/2016, 12h38
  4. Poids en chute libre dans une colonne d'eau
    Par Fp885 dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 12/06/2010, 10h54
  5. chute libre et principe d'inertie
    Par Gagaetan dans le forum Physique
    Réponses: 54
    Dernier message: 16/03/2009, 18h31