Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 42

Rêve lucide




  1. #1
    Shaker

    Rêve lucide

    Un rêve lucide est un rêve, mais il se caractérise par son niveau de "lucidité"
    Être lucide en rêve c'est simplement savoir que l'on est en train de rêver (dans le monde intérieur) et non pas réveillé (dans le monde extérieur).

    est ce que certain d'entre vous pratique le rêves lucides?

    Il ya un forum ou il en parle, ça a l'aire passionnant

    -----

    La vie est un jeu de Go dont les règles ont été inutilement compliquées

  2. Publicité
  3. #2
    Galuel

    Re : Rêve lucide

    Citation Envoyé par Shaker Voir le message
    Un rêve lucide est un rêve, mais il se caractérise par son niveau de "lucidité"
    Être lucide en rêve c'est simplement savoir que l'on est en train de rêver (dans le monde intérieur) et non pas réveillé (dans le monde extérieur).

    est ce que certain d'entre vous pratique le rêves lucides?

    Il ya un forum ou il en parle, ça a l'aire passionnant
    Oui ça m'est arrivé, pourquoi ?

  4. #3
    b1a2s3a4l5t6e7

    Re : Rêve lucide

    Citation Envoyé par Galuel Voir le message
    Oui ça m'est arrivé, pourquoi ?
    Salut, j'ai déja vu une émission(sur le canal Z,26 ,au Québec,émission:
    au frontiere du réel) qui donnait un reportage sur le someil paradoxale, ce type de sommeil peut arriver quelques fois dans notre vie,il survient vers la fin du someil et on sait alors que l'on reve,ce reportage est tres intéressant et des recherches avancé sont déja fait par d'éminents savants.
    J'ai déja eu quelques fois ce type de someil,j'avais alors environ 20 ans,
    et je savais alors que je revais.
    Les mots clé pour la recherche sont: someil paradoxale.
    Merci de votre attention et de votre intérêt.


  5. #4
    b1a2s3a4l5t6e7

    Re : Rêve lucide

    Citation Envoyé par b1a2s3a4l5t6e7 Voir le message
    Salut, j'ai déja vu une émission(sur le canal Z,26 ,au Québec,émission:
    au frontiere du réel)
    Je m'excuse, le titre de l'émission de télévision est plutot:
    Au frontiere de l'inexpliquée. Je n'ai plus le cable,et il y a longtemps
    que je ne regarde plus ce canal(Z).
    Merci de votre attention et de votre intérêt.

  6. #5
    Kanoth

    Re : Rêve lucide

    Bonjour à tous,

    J'avais lu un article il y a un petit moment sur le rêve lucide ou conscient.
    Ils expliquaient une méthode pour arriver à avoir ces rêves, je vous souhaite bon courage si vous voulez essayer, moi je l'ai fais un soir et c'était déjà trop dur pour moi ! En gros pendant une période de minimum deux semaines, chaque soir avant de vous endormir, il faut ne faut penser qu'à une chose :

    "Cette nuit, je veux rêver consciemment"

    Apparement, à force de se répéter cela chaque soir jusqu'a ce que vous vous endormiez, vous devriez finir par rêver consciemment. Dur dur de penser qu'a cela, le cerveau repars souvent vers d'autres pensées, c'est un travail difficile... D'autant qu'une fois l'objectif atteint, si vous rêver consciemment, vous ne serez plus qu'a la frontière du sommeil, sachant que vous savez que vous êtes dans un rêve, vous savez donc que vous êtes dans votre lit, vous pouvez donc vous réveiller très facilement.

    Ca m'est arrivé quelques fois de savoir que j'étais dans un rêve et comme l'a dit b1a2s3a4l5t6e7 (compliqué comme pseudo ) c'était toujours en fin de rêve... En tout cas c'était génial !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    invite431

    Re : Rêve lucide

    Citation Envoyé par b1a2s3a4l5t6e7 Voir le message
    Salut, j'ai déja vu une émission(sur le canal Z,26 ,au Québec,émission:
    au frontiere du réel) qui donnait un reportage sur le someil paradoxale, ce type de sommeil peut arriver quelques fois dans notre vie,il survient vers la fin du someil et on sait alors que l'on reve,ce reportage est tres intéressant et des recherches avancé sont déja fait par d'éminents savants.
    J'ai déja eu quelques fois ce type de someil,j'avais alors environ 20 ans,
    et je savais alors que je revais.
    Les mots clé pour la recherche sont: someil paradoxale.

    Bonjour,

    Le sommeil paradoxal fait partie de chacune de nos nuits, à concurrence de plus ou moins 25%.
    C'est une des quatre phases de notre sommeil normal. C'est une phase distribuée sur la totalité de notre sommeil et n'intervenant pas plus en fin ou en début de nuit. Comme toute les phases, elle est fractionnée; sa durée n'est pas constante, elle peut durer de quelques secondes à plusieurs minutes. Cette phase paradoxale est présente lors de notre sommeil, que l'on s'en souvienne ou pas.

  9. #7
    Kain l'obscur

    Re : Rêve lucide

    Tout mes rêves (dont je me rappelle au matin) sont des rêves lucides dans le sens où je sais bien que je rêve et peu agir sur les evenements du rêve.
    C'est d'ailleurs pour celà que je ne fais pas de cauchemar et celà même si je rêve de zombie ou autres car dans mon rêve je peux instaurer des régles ou même décidé de ne plus rêver.

    ça peut paraitre bizarre mais c'est veridique
    "Le cauchemar est l'épreuve nécessaire du rêve, sa première incarnation."

  10. Publicité
  11. #8
    aquilegia

    Re : Rêve lucide

    Bonjour,
    il existe une théorie selon laquelle le rève ne durerait que quelques intants, au moment du réveil. Les rêves de la nuit correspondraient à des micro-réveils, et cela expliquerait également que l'on rêve plus en cas de sommeil "léger" (le matin par exemple).
    Selon cette hypothèse, les rêves ne seraient donc qu'une reconstruction a posteriori des images que génère notre cerveau pendant le sommeil, perçues consciemment au moment du réveil.
    Par conséquent, je pense que les "rêves conscients" seraient des rêves qui se produiraient lorsque l'on est pratiquement réveillé (encore plus que lors du rêve "normal").
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  12. #9
    odysseus06

    Re : Rêve lucide

    Bonsoir
    Il y a longtemps que j'ai cette conscience de rêver bien que cela ne m'arrive pas souvent. J'avoue que cela ne m'a jamais inquiété, je suppose qu'il s’agit d'une phase du sommeil. Quand quelque chose va de travers, je me dis "pas de problème ce n'est qu'un rêve et je dois me réveiller pour tout remettre à zéro" et je me réveille.

  13. #10
    _Goel_

    Re : Rêve lucide

    Amis finesse bonsoir...
    Quand je suis dans un cauchemar, je peux y rester très longtemps. En effet malgré moi, même si je me sort de situations périlleuses, d'autres périls arrivent immanquablement. Donc, j'utilise la règle du bouton rouge : je me suicide (j'ai jamais accepté d'être tué - par orgueil !) ! Et je me suis toujours réveillé (pour l'instant !). Sinon, en utilisant la méthode du "je me réveille", ça marche, mais dès que je me rendors, 9 fois sur 10, bam, je retombedans mon cauchemar (ce qui n'arrive pas quand je suis "mort" !).
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  14. #11
    Apus apus

    Re : Rêve lucide

    Bonne nuit,



    Citation Envoyé par aquilegia Voir le message
    [...]
    il existe une théorie selon laquelle le rève ne durerait que quelques intants, au moment du réveil. Les rêves de la nuit correspondraient à des micro-réveils, et cela expliquerait également que l'on rêve plus en cas de sommeil "léger" (le matin par exemple).
    Selon cette hypothèse, les rêves ne seraient donc qu'une reconstruction a posteriori des images que génère notre cerveau pendant le sommeil, perçues consciemment au moment du réveil.
    Par conséquent, je pense que les "rêves conscients" seraient des rêves qui se produiraient lorsque l'on est pratiquement réveillé (encore plus que lors du rêve "normal").
    J'avais lu quelques bouquins sur le sommeil (de W.C. Dement - (co-)découvreur des ondes cérébrales durant le sommeil et spécialiste du sommeil- et de Michel Jouvet, un spécialiste Français du sommeil et du rêve) mais je ne me souviens plus trop d'où viens cette théorie que tu relates Aquilegia (il faudrait que je trouve du temps à rejeter un oeil dans ces bouquins...). Il ne me semble pas que cette théorie soit particulièrement répandu dans ce domaine, si? Maintenant, mes sources de lectures sont limitées (deux auteurs seulement et quelques articles à droite à gauche) et lointaines... Il me semble en tout cas que M. Jouvet n'était pas très partisant de cette théorie. Le fait est que des sons extérieurs soient souvent intégrés dans des rêves, l'on peut relativement apprécier la période de rêve (en réveillant le rêveur et en lui demandant ses souvenirs). Mais bon, là comme ça, je ne me souviens plus quels arguments M. Jouvet avançait en faveur d'une durée de rêves de l'ordre des minutes plutôt que de quelques secondes... (peut être en réveillant des dormeurs en début/milieu/fin des périodes paradoxales)
    Tout ça pour dire, qu'il me semblait que le consensus (si consensus il y avait) serait plus en faveur d'une durée de quelques minutes plutôt que quelques secondes pour la période de rêve...
    Désolé! Pour le moment, je n'ai que des très vagues souvenirs.

    Citation Envoyé par Kain l'obscur Voir le message
    Tout mes rêves (dont je me rappelle au matin) sont des rêves lucides dans le sens où je sais bien que je rêve et peu agir sur les evenements du rêve.
    C'est d'ailleurs pour celà que je ne fais pas de cauchemar et celà même si je rêve de zombie ou autres car dans mon rêve je peux instaurer des régles ou même décidé de ne plus rêver.
    ça peut paraitre bizarre mais c'est veridique
    Effectivement, les rêves que l'on fait durant les cycles de sommeil ne sont pris en compte dans notre mémoire (et encore...) que s'ils sont suivis d'un réveil. C'est pourquoi, généralement, lorsqu'on a bien dormi on ne se souvient que du rêve du dernier cycle (pourvu que le réveil se soit fait lors du sommeil paradoxal).
    Et en fait, il n'est pas surprenant, Kain l'obscur, que tous tes rêves lucides sont ceux du matin dont tu te souviennes. Puisque tu es lucide et que tu te réveille après, tu ne te souviens que de ceux-ci! Alors qu'en admettant que tu ais fait des rêves lucides durant la nuit mais sans te réveiller, tu ne pourrais pas t'en souvenir...

    Quant au fait de pouvoir plus ou moins "diriger" ses rêves et d'en être conscient, il me semble, à titre personnel, que cela peut également advenir dès le 1er cycle (lors de sieste où il n'y a guère 1 cycle ou 2, par exemple).

    Ensuite, le fait de pouvoir totalement orchestrer ses rêves me paraît très étonnant. Après, je ne préjugerai en rien de la non/possibilité de cette aptitude sous seul prétexte que l'orientation de mes propres rêves est limité! Le rêve lucide, en soi, ne m'étonne pas beaucoup. Il est plutôt fréquent chez moi (mais pas systématique non plus), alors j'ai toujours cru qu'il l'était aussi chez les autres... , il l'est, non? Lorsqu'il m'arrive d'être conscient de rêver, je décide souvent de prendre mon envol (mon pseudo n'est pas tout à fait un hasard! ). Cela dit, dans mon vol, je suis souvent limité en vitesse, parfois un peu en direction et dans mes figures (j'essaye souvent de faire des loopings... et c'est là que je me réveille ...). Aussi les paysages sont-ils relativement indépendants de mon souhait "conscient".

    Enfin, il y aussi d'autres situations où je suis conscient de mon état de rêve sans pour autant pouvoir agir, ni même me réveiller à souhait. Par exemple, à l'endormissement (ou au réveil), il m'arrive bien des fois (moins maintenant, mais ça m'arrive encore et ce, depuis l'enfance) de vivre une expérience très angoissante qui s'apelle "la paralysie du sommeil" (= slumber paralysis, en anglais). Pour ceux qui connaissent c'est un des symptômes dans la Tétrade de Gélineau (cataplexie; paralysie du sommeil; phénomènes hypnagogiques et hypnopompiques [-> des phénomènes allucinatoires]; hypersomnie diurne) qui caractérise la Narcolepsie (une maladie du sommeil donc, vous l'aurez compris, qu'on appelle également parfois Syndrome de Gélineau).
    D'un point de vue "ondes cérébrales", je crois me rappeler que la paralysie du sommeil, des fois accompagnée de phénomène hypnagogiques (si c'est à l'endormissement) ou hypnopompiques (si c'est au réveil) se traduit, dans le tracé EEC, par une transition brusque entre l'état de veille et de sommeil paradoxal. Et j'ai beau être toujours conscient que je bascule dans un épisode de paralysie du sommeil, je n'arrive jamais à me réveiller avant que n'advienne cette malheureuse expérience (chez moi, ce phénomène est souvent accompagné d'une sensation kinesthésique [entre autres!], genre "je me fais compresser la poitrine et plus je "force" pour me réveiller et plus l'impression est intense et me semble mortifère!" .

    Le sommeil et le rêve sont des phénomènes qui m'intéressent beaucoup (mon expérience personnelle en est une raison). Mais je n'ai pas encore eu le temps de beaucoup m'informer là-dessus.
    Cela dit, cette discussion m'apportera peut-être bien quelques réponses, témoignages ou autres discussions autour de ces thèmes!

    Faites de beaux rêves tout de même!

    Apus. (qui va aller faire dodo et doit se lever dans à peine 4 heures!)


    PS:ne vous inquiétez pas, je ne suis pas narcoleptique, c'est juste qu'il m'arrive de présenter des troubles du sommeil (mais pas les 4 de la tétrade décrites plus haut).
    Nothing in Biology makes sense except in the light of Evolution. (T. Dobzhansky)

  15. #12
    Kain l'obscur

    Re : Rêve lucide

    Pour répondre de mon experience, un exemple dont je me souviens bien. J'aime les jeux Resident Evil (avec des zombies) et une nuit j'ai rêvé que j'étais dans une maison avec des zombies..donc je leur échappe et tout et tout...Et à un moment donné j'en avais marre alors je suis aller sur un lit et j'ai décidé que les zombies ne pourraient pas dépasser une certaine limite invisible près de mon lit. Je me suis alors endormi tranquillement et puis réveillé au matin.

    Cela dit, dans mon vol, je suis souvent limité en vitesse, parfois un peu en direction et dans mes figures (j'essaye souvent de faire des loopings... et c'est là que je me réveille ...). Aussi les paysages sont-ils relativement indépendants de mon souhait "conscient".
    Je pense que dans le rêve un contrôle partiel et possible mais celui-ci ne doit pas mettre en oeuvre trop de capacités de notre cerveau en veille. Pour un paysage par exemple, je pense qu'on peut décider du genre (bord de mer, foret, plaine,...) et de quelques détails mais que le reste se fait selon le bon vouloir de notre cerveau qui réarrange nos souvenirs pour en faire une image.
    J'ai remarqué d'ailleurs que quand j'essayais d'influencer trop mon rêve je l'arrêtais
    "Le cauchemar est l'épreuve nécessaire du rêve, sa première incarnation."

  16. #13
    Apus apus

    Re : Rêve lucide

    Bonsoir,


    Citation Envoyé par Apus apus Voir le message
    Le fait est que des sons extérieurs soient souvent intégrés dans des rêves, l'on peut relativement apprécier la période de rêve (en réveillant le rêveur et en lui demandant ses souvenirs). Mais bon, là comme ça, je ne me souviens plus quels arguments M. Jouvet avançait en faveur d'une durée de rêves de l'ordre des minutes plutôt que de quelques secondes... (peut être en réveillant des dormeurs en début/milieu/fin des périodes paradoxales)
    En y ayant réfléchi un peu (ironie du sort mais assez logique en fait... c'était juste avant de m'endormir!), cette expérience ne remets pas du tout en cause l'hypothèse (mentionnée par Aquilegia) du rêve de quelque secondes généré juste au moment du réveil... puisque que ceux-ci sont réveillés, ça pourrait des fois bien être la transition sommeil paradoxal->veille qui déclenche le rêve.

    Par contre, je crois aussi qu'il y avait cet argument des expériences avec les jeunes chats qui rêvent (ou du moins semble rêver) plus que les adultes. Chez les jeunes chats, et c'est du moins l'interprétation proposée, le découplage entre les circuits moteurs et l'activité onirique n'est pas effectif (je ne me souviens plus s'il est encore chez les adultes ; on remarque d'ailleurs aussi de tels phénomènes chez les jeunes humains). Ainsi on peut voir les chats s'agiter comme s'ils jouaient avec une proie (ils ne rêveraient donc que de chasse/jeu). Il me semble (désolé pour ma piètre mémoire ) que cette période d'activité motrice visualisée en même temps que le tracé des ondes cérébrales corrobore l'hypothèse selon laquelle le rêve (qui extérieurement chez ce modèle animal est "visible" par l'agitation de ses membres, donc) peut bien durer quelques minutes et correspondrait alors à la période de sommeil paradoxal. Bon, maintenant, je vais sans doute m'arrêter là dans l'évocation de mes souvenirs douteux avant de dire trop de bêtises!

    D'autres forumeurs s'y connaissant dans le domaine me corrigeront sûrement! (merci d'avance d'aileurs! )

    Apus.
    Nothing in Biology makes sense except in the light of Evolution. (T. Dobzhansky)

  17. #14
    Dalrog

    Re : Rêve lucide

    Pour répondre au sujet(je me permet d'intervenir) Le rêve lucide existe.

    (Je le sais car j'ai toujours été lucide dans mes rêves, et ce, depuis ma plus tendre enfance) [Je ne dis pas ça pour me vanter, de toute façons vous savez pas qui je suis dans la réalité -_-", sinon vous me prendriais pour un fou, enfin bref]

    Mais avant de commencer, j'aimerais une remarque sur le sommeil paradoxal, qui n'a rien à voir avec les rêves lucides car le sommeil paradoxal n'est en fait que les cycles du sommeils pendant lesquels on rêve (lucidement ou aléatoirement) Donc il ne faut pas faire de lien entre le rêve lucide et le cycle paradoxal.

    Pour commencer, il faut déjà comprendre que le rêve lucide est comme une histoire que l'on "écrirai" dans son sommeil. On peut donc tout definir, de ce qu'il y a en général jusqu'au détails les plus infimes, et de plus, on peut reprendre, ou modifier certaines choses. Ainsi vous pouvez faire apparaitre quelqu'un, ou changer totalement ce qu'il se passe en plein milieu du rêve.

    Mais pour acceder à cela faut il faire quelque chose de spécial? peut être, mais dans ce cas je le fais inconsciemment, car je n'ai jamais appris à le faire.

    Cependant, quelques petits détails me font penser que ce n'est peut être pas accessible à tous. En effet, le cerveau est un muscle ayant besoin de repos, il récupère pendant les cycles de sommeil du cerveau de la nuit. (Ces derniers se faisant plus rares chez les personnes se couchant après Minuit mais avant le jour, de plus, lorsque les gens se réveillent de mauvais poils, c'est souvent car le réveil à coupé ce cycle précis. Pour passer, le café "dope" le cerveau ce qui permet à notre matière grise de fonctionner "clairement"). Ces cycles sont donc exemptés de rêves, mais certaines personnes ne possèdent pas ces cycles de sommeils qui sont remplacés par du sommeil paradoxal. Ainsi, le cerveau ne prend pas le temps de se reposer et il produit en permanence une quantité effarante d'informations. La plupart des gens ne possédant pas ou peu de cycles de sommeil du cerveau semblent capables de "contrôler" leur rêves. Seulement ils ne vont pas plus loin. Ce qui fait que les détails sont imprécis, les choses qui ont lieu sont aléatoires, et certaines choses arrivent indépendamment.

    Comme je l'ai dit, notre cerveau est un muscle, il faut donc l'entrainer et le fortifier pour pouvoir contrôler ses rêves en totalité. Cela ne veut pas dire qu'il faut faire plus de travail et apprendre plus de choses, mais il faut commencer par avoir un esprit créatif, et chercher à aller toujours plus dans le détails. (L'écriture et le dessin peuvent aider à cela).

    Attention tout de même, comme je l'ai dit, les personnes qui n'ont pas de sommeil pour leurs cerveaux peuvent lesionner ce dernier, ou encore peuvent avoir des tumeurs malignes ou autres problèmes de la cervelle. il faut donc trouver une alternative, en étant eveillé, pour reposer notre cerveau.(Chacun sa façons, certains préfèreront le Yoga, d'autre se coucherons sur le lit, en restant eveillé mais en ne pensant à rien ...etc...)

    Voila ma théorie sur ce sujet qui m'intéresse énormément, du fait que j'ai ce "don" depuis toujours.

  18. #15
    Apus apus

    Re : Rêve lucide

    Bonsoir Dalrog,


    Citation Envoyé par Dalrog Voir le message
    Mais avant de commencer, j'aimerais une remarque sur le sommeil paradoxal, qui n'a rien à voir avec les rêves lucides car le sommeil paradoxal n'est en fait que les cycles du sommeils pendant lesquels on rêve (lucidement ou aléatoirement) Donc il ne faut pas faire de lien entre le rêve lucide et le cycle paradoxal.
    Si l'on considère que les rêves ne se déroulent que durant la période de sommeil paradoxal alors les rêves lucides ne se déroulent que durant ces périodes, il y a donc bien un lien. Par contre l'inverse n'est pas vrai, la période de sommeil paradoxal, si elle correspondait bien une activité onirique, le rêve en question ne serait pas forcément un rêve lucide. Je suppose que c'est cela que tu voulais dire, Dalrog?


    Citation Envoyé par Dalrog Voir le message
    Cependant, quelques petits détails me font penser que ce n'est peut être pas accessible à tous. En effet, le cerveau est un muscle ayant besoin de repos, il récupère pendant les cycles de sommeil du cerveau de la nuit. (Ces derniers se faisant plus rares chez les personnes se couchant après Minuit mais avant le jour, de plus, lorsque les gens se réveillent de mauvais poils, c'est souvent car le réveil à coupé ce cycle précis. Pour passer, le café "dope" le cerveau ce qui permet à notre matière grise de fonctionner "clairement"). Ces cycles sont donc exemptés de rêves, mais certaines personnes ne possèdent pas ces cycles de sommeils qui sont remplacés par du sommeil paradoxal. Ainsi, le cerveau ne prend pas le temps de se reposer et il produit en permanence une quantité effarante d'informations. La plupart des gens ne possédant pas ou peu de cycles de sommeil du cerveau semblent capables de "contrôler" leur rêves. Seulement ils ne vont pas plus loin. Ce qui fait que les détails sont imprécis, les choses qui ont lieu sont aléatoires, et certaines choses arrivent indépendamment.
    Considérer que "le cerveau est un muscle" est à peu près acceptable si tu considères la chose de façon figurative (et ce, d'un point de vue fonctionnelle). Parce que le cerveau est quand même plus un paquet de neurones structuré de façon complexe avec des noyaux (structure anatomique et fonctionnelle), des couches cellulaires, des circoncolutions, des aires fonctionnelles et tout un ensemble de réseaux de neurones "câblant" ces différentes structures etc...

    Les cycles de sommeil ne sont pas moins nombreux chez les gens qui se couchent après minuit!? Cela dépend simplement du nombre d'heures de sommeil que tu fais... (et n'oublies pas que l'heure est une donnée tout à fait arbitraire!)

    Lorsque l'on est réveillé en plein sommeil profond (plutôt qu'en sommeil paradoxal), le réveil serait effectivement plus "difficile" -> on est moins "dispo", plus "dans le gaz".

    "une quantité effarante d'informations" ? Qu'entends-tu par "informations"? Des données (produites par le cerveau lui-même) stockées puis relativement disponibles ultérieurement?


    Citation Envoyé par Dalrog Voir le message
    Attention tout de même, comme je l'ai dit, les personnes qui n'ont pas de sommeil pour leurs cerveaux peuvent lesionner ce dernier, ou encore peuvent avoir des tumeurs malignes ou autres problèmes de la cervelle. il faut donc trouver une alternative, en étant eveillé, pour reposer notre cerveau.(Chacun sa façons, certains préfèreront le Yoga, d'autre se coucherons sur le lit, en restant eveillé mais en ne pensant à rien ...etc...)
    Ce ne serait pas un peu l'inverse en général? Ce ne serait pas plutôt un trouble physiologique (voire une pathologie, lésionnelle ou pas) cérébral(e) qui causerait la perte de certaines phases de sommeil? Parce que je doute que l'on puisse se priver volontairement de sommeil (ou de certaines phases précises) jusqu'à s'occasionner des blessures ou autres anomalies cérébrales qui perdureraient (ou alors, je ne pense pas que cela soit très fréquent... sauf expériences d'endurance militaires à la limite... ).


    Citation Envoyé par Dalrog Voir le message
    Voila ma théorie sur ce sujet qui m'intéresse énormément, du fait que j'ai ce "don" depuis toujours.
    Une théorie n'est valable que s'il y a des preuves, expériences ou observations qui corroborent les hypothèses... Quel est ta théorie et les données qui la sous-tendent?


    Cordialement,

    Apus.
    Nothing in Biology makes sense except in the light of Evolution. (T. Dobzhansky)

  19. #16
    Dalrog

    Re : Rêve lucide

    Citation Envoyé par Apus apus Voir le message
    Bonsoir Dalrog,



    Si l'on considère que les rêves ne se déroulent que durant la période de sommeil paradoxal alors les rêves lucides ne se déroulent que durant ces périodes, il y a donc bien un lien. Par contre l'inverse n'est pas vrai, la période de sommeil paradoxal, si elle correspondait bien une activité onirique, le rêve en question ne serait pas forcément un rêve lucide. Je suppose que c'est cela que tu voulais dire, Dalrog?
    Bonsoir Apus,

    C'est en effet ce que je voulais dire, désolé de m'être mal exprimé.



    Citation Envoyé par Apus apus Voir le message
    Considérer que "le cerveau est un muscle" est à peu près acceptable si tu considères la chose de façon figurative (et ce, d'un point de vue fonctionnelle). Parce que le cerveau est quand même plus un paquet de neurones structuré de façon complexe avec des noyaux (structure anatomique et fonctionnelle), des couches cellulaires, des circoncolutions, des aires fonctionnelles et tout un ensemble de réseaux de neurones "câblant" ces différentes structures etc...
    C'est vrai que c'est plus qu'un simple muscle, néanmoins il fonctionne un peu pareil.

    Citation Envoyé par Apus apus Voir le message
    Les cycles de sommeil ne sont pas moins nombreux chez les gens qui se couchent après minuit!? Cela dépend simplement du nombre d'heures de sommeil que tu fais... (et n'oublies pas que l'heure est une donnée tout à fait arbitraire!)
    Les cycles de sommeil PARADOXAL sont moins nombreuses après minuit car l'individu en lui même pense au repos et non à réver, ce qui est une décision subconsciente qui fait que le cerveau rendra les cycles de sommeils paradoxal moins nombreux, mais ces derniers sont plus marquant. En disant après Minuit, je ne disais pas qu'à partir d'une certaine heure, paf comme par magie le sommeil change, ce que je voulais dire c'est qu'inconsciement on modifie notre façons de penser.

    Citation Envoyé par Apus apus Voir le message
    "une quantité effarante d'informations" ? Qu'entends-tu par "informations"? Des données (produites par le cerveau lui-même) stockées puis relativement disponibles ultérieurement?
    En effet, ce sont de ces données que je parlais.

    Citation Envoyé par Apus apus Voir le message
    Une théorie n'est valable que s'il y a des preuves, expériences ou observations qui corroborent les hypothèses... Quel est ta théorie et les données qui la sous-tendent?
    Le problème c'est que je ne peux pas prouver mes hypothèse en me basant sur les rêves lucides que je fais car ce n'est qu'une parole et rien ne la rend vrai, les IRM ne permettant pas de voir si le rêve est lucide ou non, néanmoins on sait que toute la totalité du cerveau n'est pas utilisé (et ne me dite pas que l'on en utilise que 10%, les IRM prouvent que l'on en utilise bien plus) Certaines parties, encore inconnue, du cerveau, ou mal connue (tel que la partie qui abrite la conscience), s'activent parfois lors de certains sommeil paradoxal, peut être que si l'on oriente nos recherches vers cela on peut trouver un lien entre ces parties du cerveau et le sommeil paradoxal.

    Néanmoins je ne peut pas faire les expériences moi-même, je rappel que je n'ai que 15 ans >_<.

    De plus le mot théorie que j'ai employé n'est pas le bon, j'aurais plutôt du dire mes hypothèses( Le sens actuel du mot hypothèse est resté assez proche de son origine étymologique : il désigne « moins » qu'une « opinion » ou une « affirmation ». Plus précisément, une hypothèse est une proposition ou une explication que l'on se contente d'énoncer sans prendre position sur sa véracité c'est-à-dire sans l'affirmer ou la nier. Une fois énoncée, on se propose de l'étudier, de travailler avec, d'adopter une attitude par rapport à elle.)

    Citation Envoyé par Apus apus Voir le message
    Cordialement,

    Apus.
    Cordialement,

    Dalrog

  20. #17
    Apus apus

    Re : Rêve lucide

    Bonsoir Dalrog,


    Citation Envoyé par Dalrog Voir le message
    C'est en effet ce que je voulais dire, désolé de m'être mal exprimé.
    Oh, ce n'est pas bien grave, puisqu'au final je t'ai compris!

    Citation Envoyé par Dalrog Voir le message
    Les cycles de sommeil PARADOXAL sont moins nombreuses après minuit car l'individu en lui même pense au repos et non à réver, ce qui est une décision subconsciente qui fait que le cerveau rendra les cycles de sommeils paradoxal moins nombreux, mais ces derniers sont plus marquant. En disant après Minuit, je ne disais pas qu'à partir d'une certaine heure, paf comme par magie le sommeil change, ce que je voulais dire c'est qu'inconsciement on modifie notre façon de penser.
    C'est là une affirmation qui n'est pas du tout en accord avec ce qui est connu et enregistré par électro-encéphalogramme (EEG). Les différents cycles de sommeil paradoxal, chez un sujet sain, ne seront pas moins ou plus nombreux parce qu'inconsciemment "tu penses au repos". Les différentes phases de sommeil s'enchaînent et ne vont pas zapper le sommeil paradoxal, en rajouter ou les rallonger. En tout cas, ce genre d'énoncé me semble tout à fait gratuit et va à l'encontre de ce qui est (à peu près) admis dans la physiologie du sommeil.
    Après, je ne dis pas que l'état physiologique (de fatigue notamment) n'agit pas sur nos phases de sommeil. Au contraire même, les données scientifiques ont largement montré le phénomène de "dette de sommeil" (ne vous moquez pas de moi comme mes camarades lorsque j'étais en licence de bio , c'est le terme technique en médecine du sommeil pour parler d'un manque de sommeil). De même que l'état physiologique, l'état psychologique (avec éventuellement une volonté plus ou moins consciente) peut également avoir un effet sur notre sommeil. Cela dit, de là à pouvoir zapper un type de phase de sommeil délibéremment (pour pouvoir les "squizzer", il faudrait en plus et au préalable, avoir une connaissance juste de ces phénomènes!) et le fait de faire des rêves lucides, je ne vois pas trop le cheminement logique entre ces considérations. (c'est là que je ne suis vraiment pas sûr de t'avoir bien compris et c'est pour cela que je te demandais ta "théorie", mais maintenant je te demanderais plutôt tes "hypothèses" ).




    Citation Envoyé par Dalrog Voir le message
    En effet, ce sont de ces données que je parlais.
    Que le cerveau, durant le rêve, produit un certain nombre d'images, de sons, de sensations et autres idées (scénario notamment) ne signifie pas pour autant qu'il va stocker toutes ses informations pour les réutiliser plus tard. Même s'il est vrai que certains scientifiques (par ignorance, je ne pourrais malheureusement pas te citer de nom) avaient émis l'hypothèse que le rêve pouvait être un genre de "ruminement" du cerveau afin d'assimiler les informations de la journée, je ne crois pas que cela ait été prouvé (mais je dois dire que je ne suis pas du tout dans le domaine, je ne suis même pas biologiste! ).
    Si l'on s'amuse (les scientifiques l'ont fait en réveillant systématiquement des personnes à chaque début de sommeil paradoxal) à supprimer la période que l'on assimile au rêve, des troubles de mémoires (entre autres) peuvent être remarqués (si ma mémoire ne me trompe pas!). Pour autant, l'activité onirique en soi n'est pas forcément responsable de phénomènes de mémorisation. Les troubles de mémoires observés n'étaient pas (à ma connaisance, ou alors ce n'était pas, me semble-t-il, spécifié dans mes lectures) spécifiques aux données qui auraient pu être assimilées durant les journées d'expérimentation. Ces troubles étaient vraisemblablement d'ordre généraux. Ainsi, la suppression des phases de sommeil paradoxal engendre très certainement des troubles physiologiques, mais l'effet sur la mémoire n'est peut-être qu'indirecte, juste un épiphénomène (je n'en sais pas plus, c'est là une discussion de ma part qui peut être suivie; à votre bon vouloir! ou alors une discussion qui peut être rectifier, si je suis dans l'erreur).



    Citation Envoyé par Dalrog Voir le message
    Certaines parties, encore inconnue, du cerveau, ou mal connue (telle que la partie qui abrite la conscience), s'activent parfois lors de certains sommeil paradoxal, peut être que si l'on oriente nos recherches vers cela on peut trouver un lien entre ces parties du cerveau et le sommeil paradoxal.
    "La conscience", bon... la définir ne serait déjà pas une mince affaire! Mais si l'on devait simplement parler d'activité consciente, il n'y a pas une unique partie ou aire du cerveau dévolue à cette fonction. Si l'on prend ne serait-ce que le fait d'être conscient de son corps et de son environnement, cela sollicite au moins toutes les aires sensitives (et certaines associatives) du cerveau (j'en oublie certainement...). Bon grosso modo, l'activité consciente est attribué aux zones corticales et sous-corticales du cerveau mais pas à une aire spécifique.


    Citation Envoyé par Dalrog Voir le message
    Néanmoins je ne peut pas faire les expériences moi-même, je rappel que je n'ai que 15 ans >_<.
    Désolé, j'ignorais ton âge (en même temps, tu as été discret sur ta présentation ). Mais, même sans parler d'expérience, tu peux toujours appuyer tes dires sur des résultats ou autres opinions de spécialistes. Bon, maintenant que je connais ton âge, il est évident que je ne m'attends pas particulièrement à ce que tu ais lu des tas de sources scientifiques sur le sujet. Tu as certainement des tas de choses à faire et qui sont sûrement plus de ton âge, tu as encore le temps pour les lectures scientifiques .
    (les autres forumeurs -ou moi-même- pourront sûrement t'indiquer quelques sources sérieuses et abordables par leur contenu)

    Apus.
    Nothing in Biology makes sense except in the light of Evolution. (T. Dobzhansky)

  21. #18
    Bawelt

    Re : Rêve lucide

    Bonjour à tous forumeurs !

    Du haut de mon jeune âge et de mon petit niveau de bachelier, j'applaudis et je me régale. Pour ceux qui ont jeté un coup d'oeil sur le lien qu'a posté Shaker (que je remerci au passage), je suis l'un des deux administrateurs du forum en question, je vais donc justifier le but de celui-ci et surtout comment nous l'appréhendons.

    Nous, jeunes rêveurs lucides naturels (qui ont fait des rêves lucides sans méthodes d'autosuggestion ou de conditionnement, comme beaucoup de personne ici apparament) acceptons l'existence des rêves lucides. En effet, comme en mathématiques, on ne se soucie aucunement si l'hypothèse de départ est vérifiée, on l'admet (le rêve lucide existe en l'occurence). A partir de là, on étudie on explore.

    Tout d'abord, il y a une sorte de définition de cette lucidité. La lucidité est rêver (que cela soit dans le sommeil paradoxal ou non, dans les deux cas, si vous pouviez m'éclairer sur une définition du "rêve") et savoir que l'on rêve. C'est déjà une chose, mais c'est également jouir de ses facultés intellectuelles comme la logique ou la mémoire (c'est bien souvent cette dernière qui induit la lucidité). Dès lors, on remarquera une première phase du rêve non lucide, où des images plus ou moins nettes et liées entre elles apparaissent. Un élément déclenche la lucidité telle que nous l'entendons.

    A partir de là, on peut jouir de certains facultés (ce qui ne manque pas d'en faire fantasmer plus d'un). Cela ira du vol, à la télékinésie ou encore à des manipulations temporelles.

    Et c'est là que l'interet survient. Au delà même des images et des actes de chaque individu (qui sinon faire de la belle littérature amusent les autres), on arrive à percevoir des choses propres à cet individu, par exemple sa manière d'appréhender la réalité. Ainsi, selon la représentation qu'il a du temps, des lois physiques, de son être et des individus l'entourant, ses pouvoirs, leur acquisition ne sera pas du tout la même.

    Pour caricaturer (à ne pas prendre au sérieux), le mécanicien lucide va toucher à la mécanique du rêve alors que l'informaticien va tenter de modifier la matrice du songe.

    Ainsi, l'étude du rêve lucide, de sa manifestation, propre à chaque individu aide énormément à la compréhension de soi-même et ce surtout philosophiquement on l'aura compris.

    Pour conclure, oui j'ai un peu coupé court à vos posts largement plus techniques d'un point de vue je vais dire "biologique"...
    Cette induction du rêve à l'origine (celui qui précède la lucidité) m'interesse au plus haut point ! Si vous pouviez m'expliquer dans la mesure du possible ce mécanisme et dès lors ce que ça implique par rapport à l'acquisition d'une lucidité.

    Par ce post et la définition de cette lucidité, j'aimerais donc quelques éclaircissements. Merci d'avance.

  22. #19
    Simplemind

    Re : Rêve lucide

    Bonsoir

    Je porte à votre connaissance que les moines ou Lama bouddhistes méditent même en dormant et donc ont une parfaite conscience du flot de pensée qui traverse leur esprit.

    Cette méditation en dormant se fait en position assise ce qui est banal au moins dans la tradition tibétaine.

    De ce point de vue il y a assez peu de différence avec la méditation pratiquée pendant la période diurne.

    Cordialement

  23. #20
    Apus apus

    Re : Rêve lucide

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Simplemind Voir le message
    Je porte à votre connaissance que les moines ou Lama bouddhistes méditent même en dormant et donc ont une parfaite conscience du flot de pensée qui traverse leur esprit.
    Cette méditation en dormant se fait en position assise ce qui est banal au moins dans la tradition tibétaine.
    De ce point de vue il y a assez peu de différence avec la méditation pratiquée pendant la période diurne.
    Merci de porter cela à notre connaissance! Personnellement, j'en reste désormais sur ma faim! Auriez-vous de plus amples informations?
    Parce que là, c'est un trop "concis" . Quelques éclaircissements, études ou références bibliographiques scientifiques sur le sujet seraient les bienvenus!
    (Sinon, je peux aussi vous informer que j'ai un oncle bonze qui pratique la méditation -ce qui est véridique, et même que mon grand frère s'y essaye également- mais ça n'apporte absolument rien à cette discussion...)
    Merci d'avance!


    Cordialement,

    Apus.
    Nothing in Biology makes sense except in the light of Evolution. (T. Dobzhansky)

  24. #21
    Simplemind

    Re : Rêve lucide

    Citation Envoyé par Apus apus Voir le message
    Bonjour,
    Merci de porter cela à notre connaissance!
    je peux aussi vous informer que j'ai un oncle bonze qui pratique la méditation -ce qui est véridique, et même que mon grand frère s'y essaye également- mais ça n'apporte absolument rien à cette discussion...)
    Apus.
    Le rêve lucide utilisé au Tibet est une pratique très ancienne décrite en détail dans l’un des 6 enseignements de Naropa. C’est un manuel de yoga en 6 parties évolutives. Ecrit par Naropa, grand maître indien du XIème siècle, disciple de Tilopa, cet ouvrage rassemble plusieurs enseignements et décrit un yoga du rêve mettant en œuvre les énergies vitales du corps. Ces enseignements furent introduits au Tibet un peu plus tard par le disciple de Naropa, Marpa.
    Pour avoir une idée du sujet ### pub commercial/jiav
    Autrement Google vous donnera les sites ou l'on trouve ces livres.

    Autrement je dispose aussi de bibliographie sur l'arogance.

    Cordialement
    Dernière modification par Jiav ; 30/08/2007 à 00h40.

  25. #22
    Apus apus

    Re : Rêve lucide

    Bonsoir Simplemind,


    En fait j'avais précisé des références scientifiques. Les traités de yoga, ça ne m'intéresse pas spécialement. Et étant dans un forum scientifique, il est attendu autre chose qu'un traité sur les énergies vitales.

    Apus.

    PS:et à titre personnel, encore une fois, mon oncle peut me renseigner sur ce genre de choses, et ce n'était pas de l'ironie de ma part... quoique un peu, il est vrai (en tout cas ce n'était pas de l'arrogance). Lorsque je disais dans mon précédent message que mon oncle est bonze et que mon grand frère s'essaye à la méditation, ce n'était pas une blague! Je n'irai pas plus loin dans les détails personnels (j'en ai déjà trop dit!). Quant à une bibliographie sur l'arrogance, ce n'est pas ce que j'ai demandé et ça ne m'intéresse pas, merci!
    Nothing in Biology makes sense except in the light of Evolution. (T. Dobzhansky)

  26. #23
    _Mayou_

    Re : Rêve lucide

    Bonjour à tous

    Je viens mettre mon grain de sel en disant qu'il m'arrive également de rêver et d'en être consciente : ce que vous appelez les rêves lucides.
    Mais j'ai l'impression que c'est quelque chose qui arrive à tout le monde, d'après les discussions que j'ai pu avoir !!

    Pourquoi faire alors apparaître les gens qui font des rêves lucides comme des super héros ? Parce que là...j'ai l'impression qu'il y en a certains qui se croient un peu dans un monde à part parce qu'ils font des rêves lucides.....

    Sinon du côté scientifique, je pense qu'on est pas près de découvrir tous les mécanismes du rêve et les pourquoi du comment, justement parce que c'est un phénomène propre à chacun. Chacun rêve différemment, de choses différentes, y intègrent des "données" différentes etc..
    De plus, on attribue toujours un part de signification aux rêves, qui n'a peut être pas lieu d'être. Je pense que l'étude des rêves est forcément biaisée par l'expériences de chacun, que la science donc, ne pourra peut être pas aller au bout de la compréhension de ce phénomène.

    Sur ce, faites de beaux rêves ^^

  27. #24
    Stark

    Re : Rêve lucide

    Salut tout le monde,


    J'aimerais savoir comment on peut faire des Rêves lucides , dois-je suivre un apprentisage particulié ou ce n'est que le hazard qui déside quand je fais un Rêve lucide. J'aimerais que vous me donniez vaut méthodes pour arrivé faire des rêve lucide.



    Merci

  28. #25
    pakm

    Re : Rêve lucide

    Citation Envoyé par Stark Voir le message
    Salut tout le monde,


    J'aimerais savoir comment on peut faire des Rêves lucides , dois-je suivre un apprentisage particulié ou ce n'est que le hazard qui déside quand je fais un Rêve lucide. J'aimerais que vous me donniez vaut méthodes pour arrivé faire des rêve lucide.



    Merci
    Je ne suis pas sur qu'il y ait des raisons qui nous mènent à faire des "rêves lucides". Ca m'est déjà arrivé plusieurs dizaines (centaines?) de fois sans que j'ai à faire quoi que ce soit.

    Au fait, je viens de me remémorer plusieurs de mes rêves, et une question me vient à l'esprit : n'existerait-il pas plusieurs sortes de sommeil paradoxal?
    On pourrait par exemple différencier les rêves où l'on est conscient de rêver, et les rêves où ce qui nous entoure nous paraît tellement réel que l'on a l'impression d'évoluer dans la réalité.

    Par exemple, je me souviens d'une fois où je cherchais à savoir si j'étais en train de rêver ou non. Je me rappelle avoir scruté ma maison, les environs, je me rappelle même m'être pincé, mais tout paraissait tellement réel que j'en ai conclu que je n'étais pas en train de rêver. Ca m'a paru vraiment étrange à mon réveil, de réaliser que tout ça n'était qu'illusion de l'esprit...
    Dans le même genre, il y a les rêves où je me sens heureux et bien, tellement bien, que je "prie" pour que je ne sois pas en train de rêver. Je suis donc conscient de mes actes, sans que je sois pour autant réellement conscient de rêver. Ce sont aussi les rêves les plus frustrants : y'a vraiment de quoi être dégoûté au moment où l'on comprend que l'on est de retour sur Terre, que tout ce que l'on vient de vivre n'a jamais eu lieu, et que l'on va devoir de nouveau faire face à la réalité. Si seulement on pouvait y retourner, l'espace d'un instant...

    Par contre, c'est parfois complètement l'opposé. Comme une fois où j'étais conscient d'être en train de rêver, mais je n'arrivais pas à me réveiller. Je me suis dit que si je n'arrivais pas à me sortir de mon rêve, je n'avais qu'à m'endormir dans celui-ci. Je me suis dirigé vers ma chambre, je me suis couché dans mon lit, et j'ai enfin fini par me réveiller (mais ça aurait pu être amusant de faire un rêve dans mon rêve)

    Dans nos songes, on peut donc être conscient à plusieurs niveaux : on peut être conscient de ses actes sans pour autant savoir que l'on rêve, et on peut être aussi conscient de rêver. Ca dépend de l'idée que l'on se fait du sommeil paradoxal : soit il s'agit du fait d'être conscient de rêver, et dans ce cas là il n'y en a qu'une seule sorte, soit il s'agit du fait d'être conscient dans nos rêves, et dans ce cas là on peut soit être conscient de rêver, soit être simplement conscient de nos actes.

  29. #26
    Cyrille999

    Post Re : Rêve lucide

    Citation Envoyé par Shaker Voir le message
    Un rêve lucide est un rêve, mais il se caractérise par son niveau de "lucidité"
    Être lucide en rêve c'est simplement savoir que l'on est en train de rêver (dans le monde intérieur) et non pas réveillé (dans le monde extérieur).

    est ce que certain d'entre vous pratique le rêves lucides?

    Il ya un forum ou il en parle, ça a l'aire passionnant
    Oui, j'ai déjà eu des rêves lucides...beaucoup !!!

    J'ai, par hasard eu, dans le cadre professionnel où j'officiais auparavant, rencontré un spécialiste du rêve, un neuroscientifique, qui s'était reconverti dans l'informatique...

    C'est lui qui m'a fait découvrir que je faisais des rêves lucides...car comme beaucoup d'entre vous....j'éveillais le côté sceptique de toute ma famille "ça ne se peut pas", etc....

    Il m'a même transmis des ouvrages de scientifiques qui se sont intéressés sur le sujet, particulièrement Patricia Garfield et le très connu (dans ce domaine) Stephen LaBerge.

    Sur le cite de Michel Jouvet, notre découvreur du sommeil paradoxal, il y a au moins 1 article (sinon...plus....):

    http://sommeil.univ-lyon1.fr/article...de/lucide.html

    Il y a d'autres chercheurs comme Gackenbach...

    Si vous voulez d'autres sources scientifiques, des pistes, pas de soucis, demandez...et vous recevrez

    Cyrille

  30. #27
    JPL

    Re : Rêve lucide

    Passionnant, tous ces témoignages personnels. Et alors... ?????????
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  31. #28
    Neowings

    Re : Rêve lucide

    Passionnant, tous ces témoignages personnels. Et alors... ?????????
    Ca fait un peu "c'est mon choix" mais, par bribes on apprend des trucs.

  32. #29
    JPL

    Re : Rêve lucide

    Je veux dire que cela reste des témoignages personnels dont je ne vois pas l'intérêt scientifique. Remplace "rêve lucide" par "masturbation", par exemple et on pourrait avoir exactement le même type de discussion sans que cela apporte davantage.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  33. #30
    astrobulle

    Re : Rêve lucide

    Eh bien écoute JPL, à ce qu'on voit c'est le sens commun qui prédomine chez toi, pas un esprit scientifique. Cyrille999 donne des sources. Je ne comprends pas ce "et alors", pour moi tu es complètement dans l'idéologie.
    Ensuite, au niveau scientifique ces découvertes sont énormes. Dis toi que si un jour on comprenait deux trois trucs aux mécanismes de la conscience, on éviterait bien des catastrophes, et on pourrait résoudre les problèmes les plus ardus.

    Je suis chercheur en développement durable, rien à voir avec les neurosciences et les sciences cognitives, cependant même dans mon domaine on apprend qu'en fait tout se joue dans la conscience. La perception est la seule chose qu'on aura jamais. La recherche sur les rêves et la conscience en général est fondamentale.

    voir "Les pouvoirs de l'esprit" du Dalaï Lama et de chercheurs reconnus.

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Divers] le rêve
    Par samara dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 14/11/2007, 00h39
  2. Le rêve
    Par Yliane dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/01/2007, 11h53
  3. Rêve lucide
    Par GottferDamnt dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/05/2006, 08h07
  4. Le Rêve ???
    Par pouchtreux dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 9
    Dernier message: 06/12/2003, 21h20