Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 58

A propos du LHC



  1. #1
    Schmoll

    A propos du LHC


    ------

    Bonjour à tous alors voilà

    jusqu'à maintenant j'entendais souvent parlez du lhc et de ses risques notamment à propos des mini trou noirs.

    Mais l'un des arguments était de parler des étoiles à Neutron en disait que si un mini TN pouvait se créé à partir d'un rayon cosmique il engloutirait l'étoile.

    Or je viens de tomber sur un rapport qui dit ceci :

    "Sixth offered new feature: Quantum protection for neutron stars
    If only human-made ultra-slow mini-black holes can possibly pose a threat to earth through getting
    stuck, their natural-borne ultra-fast cousins still ought to get stuck inside neutron stars, owing to the
    latters‘ ultra-high density. Neutron stars should therefore no longer exist, apart from the most recently
    born ones, if miniblack holes do exist and pose a risk. This is CERN’s strongest safety argument.
    But, alas, neutron stars happen to be protected by quantum mechanics: The well-known superfluidity
    of neutron stars prevents any friction from being exerted on a fast miniparticle entering them – so that
    it will not get stuck but rather pass right through [13]. And if one were to get stuck in the (nonsuperfluid)
    crust, the accreting black hole formed in the crust will soon stop growing since the star’s
    superfluid bulk remains immune. The implied long-term “depilation“ of an originally broad-crusted
    neutron star may be astronomically observable.
    The prediction of “frictionlessness toward passing fast miniparticles,“ made for superfluids [13],
    can by the way be empirically tested in the lab: on superfluid helium, serving as the target, and
    neutrinos being used as the bullets (for example), with normal-fluid helium acting as a control [14].
    This novel experiment can only be done at CERN since the latter harbors the largest amounts of
    superfluid helium on the planet [14]. Thus if ever a dangerous aspect of a planned major experiment
    could be tested beforehand in a safe auxiliary experiment, the LHC presents the prime example."

    voilà la source http://www.wissensnavigator.com/documents/GreatRisk.pdf

    Donc j'aimerais avoir l'avis éclairer des gens présent sur ses forums

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    invité6543212033

    Re : A propos du LHC

    C'est simple, si les rayons cosmiques n'ont pas engloutit la Terre, alors cet article c'est du vent pour faire criser les paranoïaques ... !

    @ +

  5. #3
    erik

    Re : A propos du LHC

    Mais l'un des arguments était de parler des étoiles à Neutron
    L'argument principal est que la terre est bombardée quotidiennement par des particules bien plus énergétiques que celles qui seront produites au LHC... Et nous sommes toujours là.

    Utilise la fonction recherche du forum. On en a parlé 15486325 fois.

  6. #4
    humanino

    Re : A propos du LHC

    Bonjour,
    d'une facon generale, je propose d'attendre que l'article soit publie...

    Plus specifiquement, si je devais revoir l'article, je ferais la proposition suivante
    Citation Envoyé par Schmoll Voir le message
    But, alas, neutron stars happen to be protected by quantum mechanics: The well-known superfluidity of neutron stars prevents any friction from being exerted on a fast miniparticle entering them – so that
    it will not get stuck but rather pass right through.
    [...]
    The prediction of “frictionlessness toward passing fast miniparticles,“ made for superfluids can by the way be empirically tested in the lab: on superfluid helium, serving as the target, and neutrinos being used as the bullets (for example), with normal-fluid helium acting as a control.
    L'auteur propose que le caractere "superfluide" d'une etoile a neutrons fait qu'une "particule" super rapide passera a travers l'etoile a neutron, puis propose meme un test experimental de l'idee. Tres bien, s'il y croit vraiment, acceptarait-il d'etre jete lui-meme a grande vitesse dans une etoile a neutrons ?
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    Rincevent

    Re : A propos du LHC

    salut,

    l'argument ne tient pas la route : ce qui compte pour une interaction microscopique, ce n'est pas la "viscosité" qui est une grandeur statistique (définie comme une moyenne faite sur un grand nombre de réactions possibles), mais la section efficace d'interaction avec un neutron. Or quand celui-ci est "normal" ou superfluide la section efficace change certes, mais elle n'est pas nulle avec le neutron superfluide. En plus, cette superfluidité n'existe pas partout dans l'étoile, et quand elle existe d'autres particules sont là (dont des protons) qui sont rarement supraconducteurs au même moment. Donc même en faisant l'absurde hypothèse qu'un neutron superfluide pourrait pas être gobé par un minitrou noir, le reste de la matière (noyaux ou protons) le pourrait, et en conséquence l'équilibre beta serait modifié et la superfluidité des neutrons aurait toutes les chances de disparaître.

    et je ferai même pas de commentaire sur le peu de crédibilité de la référence numéro 13 dans laquelle cette prédiction de "protection quantique" est faite...
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  9. #6
    Schmoll

    Re : A propos du LHC

    Merci bien pour les différentes réponses me voilà fixé ^^

  10. Publicité
  11. #7
    invite6754323456711
    Invité

    Re : A propos du LHC

    Bonjour,

    Question annexe et naïve : Le LHC pourra-t-il être utilisé (est-ce dans son périmètre de recherche) pour valider ou invalider l'hypothèse des multivers ?

    Patrick

  12. #8
    Pio2001

    Re : A propos du LHC

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    C'est simple, si les rayons cosmiques n'ont pas engloutit la Terre, alors cet article c'est du vent pour faire criser les paranoïaques ... !
    Non, cet article se place dans l'hypothèse que la quantité de mouvement des hypothétiques mini-trous noirs naturels les placent sur une orbite infinie, qui ne croise la Terre qu'une fois, et que le LHC produise des mini-trous noirs dont la quantité de mouvement, plus faible, car résultant de la collision de deux faisceaux se propageant dans des directions opposées, les place sur une orbite fermée.

    Dans cette hypothèse, les hypothétiques mini trous noirs naturels n'engloutiraient pas la Terre, tandis que ceux du LCH seraient susceptibles de le faire.
    Cette hypothèse a été prise en compte dans les études publiées par le CERN.

    Citation Envoyé par humanino Voir le message
    acceptarait-il d'etre jete lui-meme a grande vitesse dans une etoile a neutrons ?
    Non, car les forces de marées le déchiquetteraient, tandis qu'un hypothétique mini-trou-noir ne serait pas déchiqueté.

    Citation Envoyé par Rincevent Voir le message
    l'argument ne tient pas la route : ce qui compte pour une interaction microscopique, ce n'est pas la "viscosité" (...) mais la section efficace d'interaction avec un neutron.
    Très juste. Mais dans le cas présent, peu nous importe d'essayer de prédire cette section efficace. Nous devons nous baser sur les observations directes.

    Pour estimer le risque, il faut étudier plusieurs paramètres, dont l'âge moyen des étoiles à neutron, leur nombre, la borne supérieure de leur taux de naissance dans la galaxie, afin que, même en supposant que leur engloutissement par un hypothétique mini-trou noir passe inaperçu ou puisse être confondu avec une nova ou un sursaut gamma, le nombre d'étoiles à neutrons avérées puisse nous permettre de fixer une borne supérieure à leur hypothétique taux de disparition.

    Le sujet a beau être revenu de nombreuses fois, je n'ai jamais vu une telle étude mentionnée. La question du taux de disparition des étoiles à neutrons est bel et bien abordée dans le gros dossier disponible sur le site du CERN, mais si l'étude comparative avec leur taux de formation, le nombre recensé aujourd'hui et leur âge théorique ou avéré y figure, elle est noyée dans le reste. J'avoue ne pas avoir lu le dossier de la première à la dernière phrase.

    Citation Envoyé par Rincevent Voir le message
    et la superfluidité des neutrons aurait toutes les chances de disparaître.
    Sans doute, mais dans cette étude particulière, nous avons besoin de résultats certains. Quand on investit dans la construction d'un moteur, on peut partir sur des hypothèses qui ont "toutes les chances de".
    Quand on lance une sonde dans l'espace, on évite déjà un peu plus les hypothèses qui ont "toutes les chances de".
    Là, la question posée n'est pas "est-ce qu'un essai va rater", ni même "est-ce que les spationautes risquent leur vie", mais est-ce que nous allons anéantir la Terre, voire, si la Terre est la seule planète habitée de l'univers "allons-nous anéantir à jamais toute vie dans l'univers ?"
    Une réponse du type "il y a toutes les chance que non" ne serait pas acceptable.

    Citation Envoyé par Rincevent Voir le message
    et je ferai même pas de commentaire sur le peu de crédibilité de la référence numéro 13 dans laquelle cette prédiction de "protection quantique" est faite...
    Je n'ai pas lu le document, mais c'est également une approche intéressante : si une affirmation n'a aucun fondement, ce n'est pas la peine de passer trop de temps à l'étudier.
    L'hypothèse que le LHC puisse produire des mini-trous noirs a un fondement très hypothétique, mais l'enjeu est tel que nous ne pouvons pas l'ignorer.

    L'hypothèse que ces hypothétiques mini-trous noirs puissent NE PAS s'évaporer, en revanche, est totalement sans fondement.
    Mais ce manque de fondement est tout juste contrebalancé par l'impact gigantesque possible : la disparition de toute vie dans l'univers. C'est pourquoi on regarde tout de même.
    Dans un espace vectoriel discret, les boules fermées sont ouvertes.

  13. #9
    Rincevent

    Re : A propos du LHC

    salut,

    Citation Envoyé par Pio2001 Voir le message
    Très juste. Mais dans le cas présent, peu nous importe d'essayer de prédire cette section efficace. Nous devons nous baser sur les observations directes.
    j'ai jamais dit le contraire. Ma réponse ne portait pas sur les risques associés au LHC (je considère que c'est une pure perte de temps d'y répondre car cela n'a pas plus d'intérêt que de se demander si en allumant un four micro-onde on risque pas de mettre le feu à la fourrure du fameux nounours vert qui gouverne l'Univers). Ma réponse portait juste sur la physique décrite dans le paragraphe cité dans le premier message de ce fil. Et sur ça j'insiste : celui qui a écrit cela ne connaît strictement rien du sujet dont il parle. Qu'on calcule ou pas la section efficace, elle sera pas nulle et de toutes façons son argument du superfluide qui est un superbeurre, c'est rien de plus que de la mauvaise vulgarisation sur ce qui se passe au niveau microscopique dans un superfluide de nucléons.

    Le sujet a beau être revenu de nombreuses fois, je n'ai jamais vu une telle étude mentionnée. La question du taux de disparition des étoiles à neutrons est bel et bien abordée dans le gros dossier disponible sur le site du CERN, mais si l'étude comparative avec leur taux de formation, le nombre recensé aujourd'hui et leur âge théorique ou avéré y figure, elle est noyée dans le reste. J'avoue ne pas avoir lu le dossier de la première à la dernière phrase.
    je ne l'ai pas regardé en détails pour la raison que j'ai déjà donnée plus haut.

    Sans doute, mais dans cette étude particulière, nous avons besoin de résultats certains.
    comme l'existence des mini-trous noirs ? je comprends pas ce besoin de vouloir avoir une certitude sur un hypothétique effet concernant des trucs tout aussi hypothétiques... pour rappel les mini-trous noirs se forment uniquement dans certains modèles très spéculatifs... qui ont pour la plupart autant de valeur prédictive que le modèle qui permet de dire à quelle vitesse le Nounours Vert doit ronfler pour réussir à faire de la mayonnaise sans s'enrhumer... comme si les chercheurs perdaient pas déjà assez de temps à remplir des papiers/rapports sans intérêt... si ça continue bientôt va suffire qu'un ou une quidam qui connaît rien en physique débarque et écrive un beau texte de poésie scientifique pour que les physiciens du monde entier aient pour mission de répondre point par point à tous les non-sens contenus dans le papier en question... si on veut que les chercheurs aient le temps pour ça, faut créer des postes... parce que les suggestions sans sens faites par des gens qui n'ont aucune réelle connaissance des sujets sur lesquels ils se permettent d'écrire, y'en a 13 à la dizaine...

    Quand on investit dans la construction d'un moteur, on peut partir sur des hypothèses qui ont "toutes les chances de". Quand on lance une sonde dans l'espace, on évite déjà un peu plus les hypothèses qui ont "toutes les chances de". Là, la question posée n'est pas "est-ce qu'un essai va rater", ni même "est-ce que les spationautes risquent leur vie", mais est-ce que nous allons anéantir la Terre, voire, si la Terre est la seule planète habitée de l'univers "allons-nous anéantir à jamais toute vie dans l'univers ?"
    Une réponse du type "il y a toutes les chance que non" ne serait pas acceptable.
    tu penses sérieusement ce que tu dis ? si c'est le cas, à ta place, j'arrêterai de respirer car si par malheur tu avales un virus, j'ai une théorie qui prédit qu'il peut contaminer le nounours vert en passant par le raccourci vers la 18ième dimension situé au fond (à droite) dans ta narine gauche... et si le nounours vert s'enrhube, je te dis pas les dégats...

    Je n'ai pas lu le document,
    deux façons de voir ça :

    - l'optimiste : tu as gagné du temps pour lire des vrais trucs scientifiques
    - la pessimiste : tu as râté un p'tit moment de rigolade (ou au moins de sourire)

    mais c'est également une approche intéressante : si une affirmation n'a aucun fondement, ce n'est pas la peine de passer trop de temps à l'étudier.
    bon, finalement on est d'accord alors : on peut oublier la fin du monde jusque 2012...

    L'hypothèse que le LHC puisse produire des mini-trous noirs a un fondement très hypothétique, mais l'enjeu est tel que nous ne pouvons pas l'ignorer.
    bah si les mayas se sont pas trompés, faut pas négliger 2012 non plus...

    L'hypothèse que ces hypothétiques mini-trous noirs puissent NE PAS s'évaporer, en revanche, est totalement sans fondement.
    bah non. Je peux parfaitement te pondre un toy-model à la con dans lequel ils s'évaporeront pas. Et je suis certain qu'en creusant bien on en trouve déjà... m'enfin je garantis pas qu'ils n'ont pas le même niveau de validité scientifique que l'article cité dans le message initial de ce fil

    Mais ce manque de fondement est tout juste contrebalancé par l'impact gigantesque possible : la disparition de toute vie dans l'univers.
    qu'en sais-tu ? y'a plein de théories qui te montrent qu'à l'intérieur d'un trou noir tu as au contraire la naissance d'un nouvel univers. Donc si on fait bouffer la moitié de notre univers actuel par un mini-trou noir, on se retrouve au contraire avec 2 univers dans lesquels la vie est possible. Conclusion : on devrait faire des LHC partout à la surface de la planète pour multiplier les chances de créer des mini-trous noirs qui vont donner naissance à plein de bébés univers... si vraiment y'a un fondement scientifique à tous ces discours, pourquoi ne retenir que les interprétations négatives des conséquences possibles ?

    C'est pourquoi on regarde tout de même.
    non. On regarde :
    - parce que les médias savent que ce qui fait peur se vend même si c'est du non-sens pur
    - parce qu'on y connaît rien et aime bien les films d'horreur
    - parce qu'on y connaît rien et qu'on est influencé facilement par les baratineurs même s'ils connaissent rien non plus des sujets dont ils parlent
    - parce qu'on s'y connaît et qu'on est parfois forcé de perdre un peu de temps pour tenter de contredire les gens qui colportent des trucs pareils
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  14. #10
    ordage

    Re : A propos du LHC

    Citation Envoyé par Schmoll Voir le message
    Bonjour à tous alors voilà

    jusqu'à maintenant j'entendais souvent parlez du lhc et de ses risques notamment à propos des mini trou noirs.

    Mais l'un des arguments était de parler des étoiles à Neutron en disait que si un mini TN pouvait se créé à partir d'un rayon cosmique il engloutirait l'étoile.

    Or je viens de tomber sur un rapport qui dit ceci :

    "Sixth offered new feature: Quantum protection for neutron stars
    If only human-made ultra-slow mini-black holes can possibly pose a threat to earth through getting
    stuck, their natural-borne ultra-fast cousins still ought to get stuck inside neutron stars, owing to the
    latters‘ ultra-high density. Neutron stars should therefore no longer exist, apart from the most recently
    born ones, if miniblack holes do exist and pose a risk. This is CERN’s strongest safety argument.
    But, alas, neutron stars happen to be protected by quantum mechanics: The well-known superfluidity
    of neutron stars prevents any friction from being exerted on a fast miniparticle entering them – so that
    it will not get stuck but rather pass right through [13]. And if one were to get stuck in the (nonsuperfluid)
    crust, the accreting black hole formed in the crust will soon stop growing since the star’s
    superfluid bulk remains immune. The implied long-term “depilation“ of an originally broad-crusted
    neutron star may be astronomically observable.
    The prediction of “frictionlessness toward passing fast miniparticles,“ made for superfluids [13],
    can by the way be empirically tested in the lab: on superfluid helium, serving as the target, and
    neutrinos being used as the bullets (for example), with normal-fluid helium acting as a control [14].
    This novel experiment can only be done at CERN since the latter harbors the largest amounts of
    superfluid helium on the planet [14]. Thus if ever a dangerous aspect of a planned major experiment
    could be tested beforehand in a safe auxiliary experiment, the LHC presents the prime example."

    voilà la source http://www.wissensnavigator.com/documents/GreatRisk.pdf

    Donc j'aimerais avoir l'avis éclairer des gens présent sur ses forums
    Salut

    Cette histoire me rappelle les premier essais de fission nucléaire, à Los Alamos pendant la dernière guerre mondiale, lorsque les physiciens se demandaient si la réaction de fission en chaîne n'allait pas provoquer une réaction en chaîne qui allait entraîner la fission de la terre entière. L'objectif fixé par les militaires était plus limité c'était seulement une partie de la Terre qu'ils voulaient détruire! .

    Ils avaient mis au point une méthode qu'ils avaient baptisée "Chatouiller la queue du dragon" (in english of course) où le dispositif comportait des compteurs de neutrons et ils surveillaient son évolution lorsqu'on s'approchait de la masse critique.

    La suite on la connaît.

  15. #11
    Gwyddon

    Re : A propos du LHC

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Pio2001 Voir le message
    Le sujet a beau être revenu de nombreuses fois, je n'ai jamais vu une telle étude mentionnée. La question du taux de disparition des étoiles à neutrons est bel et bien abordée dans le gros dossier disponible sur le site du CERN, mais si l'étude comparative avec leur taux de formation, le nombre recensé aujourd'hui et leur âge théorique ou avéré y figure, elle est noyée dans le reste. J'avoue ne pas avoir lu le dossier de la première à la dernière phrase.
    Je te suggère de le relire, et même en français : http://environmental-impact.web.cern...2008_06_fr.pdf

    Le paragraphe 4 parle des mini-trous noirs, et fait notamment référence à http://arxiv.org/pdf/0806.3381v2 qui traite en détail la question de différents scénarios de trous noirs à l'échelle du TeV.

    Cordialement,
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  16. #12
    Schmoll

    Re : A propos du LHC

    Juste une dernière chose avant d'arrêter de vous embêter j'aimerais votre avis sur ça http://arxiv.org/abs/0808.1415v3
    voilà

  17. Publicité
  18. #13
    Gwyddon

    Re : A propos du LHC

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Schmoll Voir le message
    Juste une dernière chose avant d'arrêter de vous embêter j'aimerais votre avis sur ça http://arxiv.org/abs/0808.1415v3
    voilà
    Je l'ai parcouru sans rentrer dans les détails. Le travail effectué a l'air sérieux sur le plan technique. Mais uniquement sur ce plan-là.

    De manière directe et brutale, ce papier est de la masturbation intellectuelle. Son argument principal est : "dans une catégorie de modèles donnée avec tel paramètre ajusté à telle valeur, on a possibilité de création de trous noirs avec catastrophe éventuellement possible".

    Ok, et alors ? Encore une fois ce qui compte dans la vie ce sont les données expérimentales. Et les données expérimentales sont simples : la Nature toute seule comme une grande fait des LHCs tous les jours (et même des super-LHCs, comme on aimerait bien en avoir sous la main de façon contrôlée !), et l'on n'a encore JAMAIS observé de catastrophe induite par d'hypothétiques trous noirs crées dans ces LHCs naturels. L'argument du papier en question à ce sujet est d'ailleurs complètement nul et non avenu quand ils disent que "la sensibilité expérimentale est trop faible pour adresser le sujet dans le scénario 3" : encore une fois de tels effets catastrophiques supposés ne nécessitent nullement d'avoir une énorme sensibilité expérimentale, et on ne les a toujours pas vu, ni sur Terre, ni sur la Lune, ni dans les étoiles à neutrons, ni dans le Soleil, etc...

    Donc toute discussion supplémentaire sur le sujet n'est que digressions inutiles d'un point de vue pratique. C'est certes intéressant sans doute, mais du point de vue de la sécurité complètement inutile puisque n'arrivant pas en pratique.

    Cordialement,
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  19. #14
    invite6754323456711
    Invité

    Re : A propos du LHC

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    la Nature toute seule comme une grande fait des LHCs tous les jours (et même des super-LHCs, comme on aimerait bien en avoir sous la main de façon contrôlée !)
    Qu'elles sont les difficultés qui nous empêchent d'exploiter cette source d'information à porté de main ?

    Patrick

  20. #15
    invité6543212033

    Re : A propos du LHC

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    Qu'elles sont les difficultés qui nous empêchent d'exploiter cette source d'information à porté de main ?

    Patrick
    C'est juste que les collisions avec l'atmosphère sont aléatoires donc on a pas assez de statistiques pour prévoir les produits de désintégrations ... àmha !

    Cordialement,

  21. #16
    invite6754323456711
    Invité

    Re : A propos du LHC

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    C'est juste que les collisions avec l'atmosphère sont aléatoires donc on a pas assez de statistiques pour prévoir les produits de désintégrations ... àmha !

    Cordialement,
    Et pour les rayons qui passent le trou de la couche d'ozone ?

    Les collisions ont lieu en amont : mésosphère, thermosphère ?

    Patrick

  22. #17
    invité6543212033

    Re : A propos du LHC

    Je ne sais pas mais je dirais que les rayons cosmiques rencontrent d'abord la ionosphère ...

    @ +

  23. #18
    JPL
    Responsable des forums

    Re : A propos du LHC

    La couche d'ozone absorbe les UV. Rien à voir avec les rayons cosmiques.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  24. Publicité
  25. #19
    Schmoll

    Re : A propos du LHC

    Hey je me demandais un truc, connaissez vous la dernière théorie sur le lhc qui fait un mini buzz ? (comme on dit)

    Et bien la voici : http://arxiv.org/abs/0910.0359v2 !

    Et la je me questionne, tant ca me parait plus tenir de la science fiction qu'autre chose peut être est ce à cause de mon manque d'éducation scientifique

    Et en réalité j'ai aussi une question, qui peut paraître idiote.
    Mais est ce que la grippe A si elle devenait plus tenace en hiver pourrait entraîner de nouveaux retards pour le LHC ? Vu qu'en plus ca grouille de monde par la bas ca irait vite pour contaminer pas mal de monde. A moins que le CERN est prévu une campagne de vaccination pour ses membres?

    Voilà voilà désolé de revenir avec mes questions bêtes
    Après ça j'arrête !

  26. #20
    physikaddict

    Re : A propos du LHC

    Citation Envoyé par Schmoll Voir le message
    Et en réalité j'ai aussi une question, qui peut paraître idiote.
    Mais est ce que la grippe A si elle devenait plus tenace en hiver pourrait entraîner de nouveaux retards pour le LHC ? Vu qu'en plus ca grouille de monde par la bas ca irait vite pour contaminer pas mal de monde.
    Pas plus que dans les autres lieux "à fortes densités" ()... Mais dans ce cas, pas toujours facile d'emporter du travail à la maison...

    Mon angais sommaire (entre autres) m'empeche de parler d'arxiv...

    Cordialement,
    Dernière modification par physikaddict ; 21/10/2009 à 14h39.
    Il est plus facile de désintégrer un atome qu’un préjugé. (A.E)
    La matière noire, c'est ce qu'on met quand la matière grise vient à manquer. (Une sage tortue de Savoie)

  27. #21
    Schmoll

    Re : A propos du LHC

    merci à toi pour les réponses
    Au faites il est prévu pour quand exactement le redémarrage du LHC?

  28. #22
    physikaddict

    Re : A propos du LHC

    Citation Envoyé par Schmoll Voir le message
    merci à toi pour les réponses
    Au faites il est prévu pour quand exactement le redémarrage du LHC?
    Je vais te renvoyer ici.

    Cordialement,

    Edit : Premier essai prévu le 19 novembre.
    Il est plus facile de désintégrer un atome qu’un préjugé. (A.E)
    La matière noire, c'est ce qu'on met quand la matière grise vient à manquer. (Une sage tortue de Savoie)

  29. #23
    Schmoll

    Re : A propos du LHC

    arf j'aurais du un peu chercher avant de demander désolé
    Mais merci encore une fois à toi

  30. #24
    invite87235173

    Red face Re : A propos du LHC

    Citation Envoyé par ordage Voir le message
    Salut

    Cette histoire me rappelle les premier essais de fission nucléaire, à Los Alamos pendant la dernière guerre mondiale, lorsque les physiciens se demandaient si la réaction de fission en chaîne n'allait pas provoquer une réaction en chaîne qui allait entraîner la fission de la terre entière.
    Oui mais la vérité c'est que personne ne se rappel qui pensait celà, en tous cas pas les scientitfiques du projets...

  31. Publicité
  32. #25
    Rincevent

    Re : A propos du LHC

    Citation Envoyé par ultimatule Voir le message
    Oui mais la vérité c'est que personne ne se rappel qui pensait celà, en tous cas pas les scientitfiques du projets...
    bah en fait si... c'est bien documenté mais faut pas se contenter de répéter ce qu'on lit à droite ou à gauche sans aller vérifier. J'ai moi-même longtemps cru que les premiers tests avaient vraiment été faits alors que les physiciens "in charge" n'étaient pas sûrs des risques et pensaient que ça pouvait lancer une réaction de fusion de toute l'atmosphère. Mais c'est un mythe qui repose surtout sur une erreur de calcul qu'avait faite Teller à un moment : il avait oublié un terme relativiste et du coup la propagation du "front de combustion" était bien plus rapide que dans la réalité... mais d'autres grands noms ont alors refait ces calculs et trouvé l'erreur avant que "l'expérience" n'aille plus loin. Et idem pour les autres "doutes" qu'il y a eu. En clair, à aucun moment ils ne pensaient prendre le risque de faire exploser toute la planète. Ils savaient parfaitement que les morts se compteraient "seulement" en dizaines/centaines de milliers et pas en millions ou milliards. Quant aux risques du LHC...
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  33. #26
    Schmoll

    Re : A propos du LHC

    Navré de vous dérangez encore mais j'aimerais vos avis sur deux chose
    ça : http://lhc-concern.info/wp-content/u...ldtheory31.pdf
    et ça : http://www.scientificconcerns.com/Fo...hp?f=18&t=2025
    Si vous ne me répondez je comprendrais ça doit être saoulant à force pour vous d'avoir à sans cesse répondre à des angoisses sur le LHC
    Mais bref voilà

  34. #27
    invite87235173

    Re : A propos du LHC

    Citation Envoyé par Rincevent Voir le message
    bah en fait si... c'est bien documenté mais faut pas se contenter de répéter ce qu'on lit à droite ou à gauche sans aller vérifier. J'ai moi-même longtemps cru que les premiers tests avaient vraiment été faits alors que les physiciens "in charge" n'étaient pas sûrs des risques et pensaient que ça pouvait lancer une réaction de fusion de toute l'atmosphère. Mais c'est un mythe qui repose surtout sur une erreur de calcul qu'avait faite Teller à un moment : il avait oublié un terme relativiste et du coup la propagation du "front de combustion" était bien plus rapide que dans la réalité... mais d'autres grands noms ont alors refait ces calculs et trouvé l'erreur avant que "l'expérience" n'aille plus loin. Et idem pour les autres "doutes" qu'il y a eu. En clair, à aucun moment ils ne pensaient prendre le risque de faire exploser toute la planète. Ils savaient parfaitement que les morts se compteraient "seulement" en dizaines/centaines de milliers et pas en millions ou milliards. Quant aux risques du LHC...
    Connerie, lit la biographie de Feynman

  35. #28
    Gwyddon

    Re : A propos du LHC

    Bonjour,


    Citation Envoyé par Schmoll Voir le message
    Navré de vous dérangez encore mais j'aimerais vos avis sur deux chose
    ça : http://lhc-concern.info/wp-content/u...ldtheory31.pdf
    C'est du n'importe quoi. Déjà première chose : le site d'où vient ce papier est un site pseudo-scientifique et conspirationniste ("les méchants scientifiques pas beau qui veulent détruire la Terre avec le LHC" ), donc il est quasiment certain que tout papier qui en vient c'est du papier-toilette.

    En l'occurence j'ai rapidement jeté un oeil sur le papier dont tu parles, c'est de la numérologie (fausse en plus !), et quelqu'un qui de nos jours parle de "masse relativiste variant avec la vitesse" n'est pas à prendre au sérieux. Sans compter qu'il prétend établir une théorie quantique : il n'y a pas UNE seule ligne de mécanique quantique dans son papier (même pas de relativité générale, pour une théorie quantique de la gravitation c'est un peu nul...)

    C'est tellement nul comme papier que je ne suis même pas sûr de m'en servir comme papier-toilette


    De même :

    Le dernier message est édifiant : on a quelqu'un qui n'y connaît rien mais qui se permet de dire que les scientifiques ne prennent pas en compte les "preuves" qu'ils se trompent à propos du LHC...

    Encore une fois tu peux zapper, c'est du n'importe quoi.

    Si vous ne me répondez je comprendrais ça doit être saoulant à force pour vous d'avoir à sans cesse répondre à des angoisses sur le LHC
    Mais bref voilà
    Tu devrais arrêter de chercher des papiers sur des sites bidons... Qu'est-ce qui te pousse franchement à aller regarder ce genre de site ? C'est une vraie question que je me pose, tu n'as pas l'air d'être un troll qui cherche à tout prix à emm** les scientifiques, mais quelqu'un de curieux.

    Je me demande donc qu'est ce qui ne te convainc pas dans tous les arguments déjà donnés...

    Cordialement,
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  36. #29
    invite87235173

    Smile Re : A propos du LHC

    Effectivement..... au début des trains on pensait que la vitesse allait détruire la rétine....

    On peut faire de l'angoisse avec n'importe quoi, je conseil le LEXOMIL
    Dernière modification par JPL ; 03/11/2009 à 18h54. Motif: Suppression de la citation inutile

  37. #30
    Laverne

    Re : A propos du LHC

    Ah voilà un topic qui tombe assez bien;
    Farfouillant à droite et à gauche sur le net, je suis tombé sur un type qui parlait de sa théorie à propos des dangers que le LHC pourrait faire courir à notre planète.
    Alors voilà le lien de l'individu en question : http://darkenergy.narod.ru/
    Et le truc, c'est que vaux sa théorie? est ce que c'est juste encore un illuminé qui veux faire parler de lui? donc voilà merci d'avance pour vos réponses (si il y en a j'espère !) et bonjour et bonne journée à vous

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Lhc ?!?!?
    Par Tomsk dans le forum Actualités
    Réponses: 7
    Dernier message: 12/09/2008, 16h12
  2. du n'importe quoi à propos du LHC : la science et son utilité
    Par ABN84 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 40
    Dernier message: 09/05/2008, 20h42