Discussion fermée
Page 6 sur 17 PremièrePremière 6 DernièreDernière
Affichage des résultats 151 à 180 sur 496

La cause du réchauffement



  1. #151
    pougnaga

    Re : La cause du réchauffement


    ------

    La climatologie est une conjonction de connaissances, chimie, physique, géologie, magnétisme, astronomie … ect.

    Les différents spécialistes de ces matières ne sont pas toujours d'accord entre eux ; comment les climatologues le pourraient-ils ? Il n'y a pas consensus, les uns disent le CO2 anthropique est coupable, d'autres, ce sont les nuages et la vapeur d'eau, ou les cycles solaires de 11 ans (SCHWABE), 90 ans (GLEISSBERG), (SUESS) 200 ans, qui peuvent s'additionner ou se contrarier ! Etc.

    C'est bien la preuve d'une future science, en gestation.

    -----

  2. Publicité
  3. #152
    pougnaga

    Re : La cause du réchauffement

    Tentative de prévision du passé

    Depuis une dizaine d’années, notre température terrestre n’a pas vraiment grimpé, même si la plupart de ces dix dernières années figurent dans le Top10 des années les plus chaudes sur un siècle. Ce qu’on observe, à coup de stations météo et de satellites, c’est le résultat d’un ensemble de phénomènes qui s’ajoutent pour certains, et s’annulent pour d’autres.
    C’est ce qui rend passionnant les travaux de Judith Lean (Naval Research Laboratory, Washington) et de David Rind, du Goddard Institute (NASA), dont le patron n’est autre que le bouillonnant James Hansen (1).

    Lean et Rind s’essaie à un exercice particulièrement délicat: prévoir —sur la base des observations récentes— ce qu’il adviendra de notre climat au cours des dix prochaines années. Selon eux, le réchauffement devrait repartir de plus belle entre 2009 et 2014, avant de marquer une nouvelle pause entre 2015 et 2019.
    Exercice particulièrement difficile parce que si certains phénomènes ne se prévoient pas trop mal, d’autres résistent à la prospective, aussi scientifique soit-elle. Et chacun apporte une influence non négligeable.
    Un El Niño (2) important (comme celui de 1998), c’est +0,2°C et quasi immédiat.
    Une forte éruption volcanique, c’est -0,3°C et presque instantané, puisque ce sont les poussières qui réduisent le passage de l’énergie solaire.
    Et les fluctuations récentes de l’activité du soleil conduisent à des variations d’un dixième de degré (le soleil sort depuis cette année d’une période de léthargie).

    Pour l’influence volcanique, Lean et Rind ont considéré l’éventualité d’une éruption importante (comme celle du Pinatubo en 1992) qui produirait son pic de refroidissement en 2014. De même, les deux chercheurs supposent la formation d’un fort El Niño en 2019, analogue à ce qu’il a été en 1998.

    Sur cette base empirique —critiquable évidemment mais sans hypothèses on ne fait pas de science—, les deux chercheurs ont formulé un modèle qui, disent-ils, leur a permis de «re-prévoir» avec une bonne précision ce qui s’est passé ces dix dernières années sur la base des trente années d’observations précédentes.
    Pour 2009-2014, ils calculent que le climat se réchauffera de 0,15°C (pour 0,7°C de réchauffement au cours du XXe siècle), tandis que le réchauffement se limiterait à 0,03°C pour les cinq années suivantes.

    L’avantage de faire des prédictions sur des périodes aussi courtes, c’est que Lean et Rind devront rendre compte de leurs résultats à leurs pairs, si Dieu leur prête vie encore dix ans, ce qu’on leur souhaite!
    (1) Geophysical Research Letters, Vol. 36, L15708 (article complet payant)

  4. #153
    Cendres

    Re : La cause du réchauffement

    L'éruption principale du Pinatubo a eu lieu en 1991 (Juillet-Septembre). En 1992, ça n'est qu'un prolongement, avec un refroidissement de 0.6°C en moyenne pendant deux à trois ans.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  5. #154
    pougnaga

    Re : La cause du réchauffement

    En effet, il faut laisser aux nuages de poussières le temps d'abaisser la températures

  6. #155
    yves25

    Re : La cause du réchauffement

    Citation Envoyé par calculair Voir le message
    Bonjour

    Mille excuses pour ce Monsieur Giraudon. Ces chiffres sont issues d'un document publié sur le net de ce Monsieur Giraudon.
    OK mais ses chiffres, c'est vraiment n'importe quoi

    voir http://forums.futura-sciences.com/en...entages-4.html message 71
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  7. #156
    yves25

    Re : La cause du réchauffement

    Citation Envoyé par vilveq Voir le message
    Bonjour Yves,

    Penses-tu qu'il soit possible de modéliser le climat ?
    Comment font-ils (les gens qui écrivent les modèles) pour prendre en compte dans leurs modèles les hypothétiques conséquences de ce qu'ils étudient.
    Le climat, c'est la moyenne du temps météorologique sur 30 ans . Sur cette période de temps, on lisse la plupart des oscillations du système couplé océan - atmosphère. Par exemple, on ne s'occupé pas particulièrement de la période 88 -98 ou de 98 -2008 mais on regarde 78 - 2008 et on compare à 1960 - 1990 par exemple.
    On peut regarder la pente générale mais il faut la prendre au moins sur 30 ans

    Dans ces conditions, la modélisation du climat est un pb aux conditions aux limites, cad que le climat dépend des contraintes qui lui sont appliquées et des rétroactions .

    Les contraintes sont pour une part connues et pour une part totalement imprévisibles (une gigantesque éruption volcanique par exemple .... ou une mega crise financière (ça ça l'était pas forcément pour un homme simplement sensé mais ce n'est pas un pb climatique)

    Ces variations des contraintes naturelles, c'est du même ordre que la probabilité de se faire renverser par une bagnole en allant à une réunion importante: on ne peut pas en tenir compte à priori sinon, on arrête absolument tout et on attend que le ciel nous tombe sur la tête.

    on se limite donc aux contraintes connues ou prévisibles dans une certaine mesure.

    J'ai posé le pb dans http://forums.futura-sciences.com/de...elligente.html

    et dans le dossier sur les incertitudes du climat http://www.futura-sciences.com/fr/do...638/c3/221/p1/

    relis le

    Le principal pb ce sont les rétroactions. Les observations dont on dispose sont encore bien rares pour conclure mais elles ne remettent pas fondamentalement en cause ni la rétroaction vapeur d'eau ni la rétroaction des nuages . Ces deux rétroactions ne sont pas modélisées en tant que telles : c'est simplement le fonctionnement du modèle lui même qui génère une rétroaction .

    Tout comme les perturbations ne sont pas simulées dans un modèle météo: elles viennent toutes seules parce que les équations de la dynamique les créent sous certaines conditions.

    Je me répète mais c'est fondamental: Les gens semblent oublier qu'on dispose de l'expérience de la météo ..et que ça marche!
    (Tiens Leroux n'avait pas compris ça, en fait il était d'un autre temps: celui où la climatologie, c'était de la géographie, c'est complètement dépassé, ça)
    Comment prendre en compte dans un modèle un hypothétique changement des courrants océaniques ?
    Il va pas venir tout seul ton changement des courants océaniques: ilm aura une cause qui, elle même provient du climat et qui, donc, doit être un résultat du modèle. Dans ces conditions, il n'y a pas de pb du moins en thjéorie. En pratique, ça peut être difficile évidemment.

    Comment prendre en compte dans un modèle un hypothétique relachement de méthane des clathrates puisqu'il est hypothétique?
    C'est un bon exemple. L'équilibre des clathrates dépend de la pression au fond de la mer et de la température. On ne connaît pas encore assez bien tout ça ni la façon dont des failles s'ouvrent dans les sédiments . Mais on étudie ça et ça progresse .

    Mais on peut déjà commencer : le modèle calcule les températures océaniques en profondeur, les plateaux continentaux sont identifiés depuis longtemps. On va essayer de relier les émissions à la température du fond. On va comparer aux observations, on va faire des campagnes de validation , on va mettre au point des modèles spécialisés qui ne s'occupent que des clathrates puis dès qu'on commencera à se dire que c'est pas trop débile on l'essaiera dans le modèle climatique.

    Ensuite, on raffinera sans cesse. Ca veut dire, entre autres, que les premières publis qui apparaîtront seront très intéressantes pour les chercheurs mais que les résultats seront à prendre avec des pincettes.
    Un changement des courants océaniques profonds pourrait entrainer une plus grande sensibilité du climat à l'évolution de GES, comme elle pourrait rendre le climat moins sensible.

    On fait tourner des modèles sur base de paramètres actuels (par exemple sensibilité climatique). On est certains que ces paramètres vont évoluer mais personne ne sait comment ils vont évoluer.
    La sensibilité climatique est le résultat d'un modèle: ce n'est pas un paramètre.
    Est-ce que pour toi modéliser le climat à un sens ?
    Définitivement, oui.

    Des gens comme Leroux étaient persuadés que modéliser la météo n'avait aucun sens...autant en rester à la grenouille. La prévi météo à l'échéance de 4 jours est maintenant aussi bonne que la prévi à 48h il y a 20 ans .
    " Je disais à mes thésards que le moment où il faut vraiment se méfier, c'est quand les résultats n'ont plus l'air idiots " ( d'aprés Yves25)

    Tes thésards travaillent peut être pour le GIEC maintenant
    Eh oui mais il y a du monde puisque c'est presque toute la communauté scientifique qui est impliquée.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  8. Publicité
  9. #157
    yves25

    Re : La cause du réchauffement

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    Bonjour,

    Une autre question qui me préoccupe en plus des GES émis par notre société industrielle et celle de la consommation d'oxygène. Le carbone, on le prend certes dans la terre, mais l'oxygène il vient directement de l'atmosphère et on consomme tout de même deux atomes d'oxygène pour former une molécule de CO².

    Certains scientifiques affirment que la forêt amazonienne ne joue pas un rôle majeur dans la captation du CO² et qu'augmenter la surface plantée en forêts ne permettrait pas de diminuer siginificativement le CO² déjà présent dans l'atmosphère.

    Les forêts produisent par contre de l'oxygène qui provient directement de la décomposition du CO² et les détruire va diminuer d'une manière importante le processus de régénération.

    En toute logique, si le pourcentage de CO² a augmenté de 100 ppm dans une période récente, le pourcentage d'oxygène a dû diminuer également.

    Le fait que le pourcentage d'oxygène soit important dans l'atmosphère rend-il cette fluctuation négligeable pour les êtres vivants ?

    Merci.
    Vilvecq t'a en partie répondu.
    Par ailleurs, une forêt en équilibre (cad adulte) ne produit pas plus d'oxygène qu'elle n'en consomme: les arbres jeunes font du bois à partir du CO2, les arbres morts rejettent le CO2 en pourissant et le sol lui même libère du CO2.

    La forêt amazonienne n'est pas le poumon de la planète.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  10. #158
    yves25

    Re : La cause du réchauffement

    Citation Envoyé par pougnaga Voir le message
    Tentative de prévision du passé
    Cet article est intéressant merci pour le résumé mais ,sauf erreur, c'est un copié-collé, il ne serait que justice de donner la référence du résumé lui même.
    Dernière modification par yves25 ; 13/10/2009 à 19h54.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  11. #159
    yves25

    Re : La cause du réchauffement

    Citation Envoyé par pougnaga Voir le message
    Et quand bien même, une simple corrélation n'a jamais rien prouvé
    .

    Que dire de la corrélation alors des corrélations qu'aucun mécanisme ne vient expliquer ni quantifier.

    Lis tu ce qu'on t'écrit? voir plus haut


    De plus, la loi logarithmique qui relie l'élévation de température au taux de CO2 existant dans l'atmosphère implique que tout ajout de CO2 supplémentaire par rapport à celui que nous connaissons aujourd'hui, ne peut induire qu'un très faible réchauffement supplémentaire.

    Il ne faut pas tout confondre: la loi logarithmique, c'est entre la concentration en CO2 ajoutée et le forçage en W/m2
    Ca serait bien de comprendre les choses avant de les rejeter aussi violemment.
    Dernière modification par yves25 ; 13/10/2009 à 22h38.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  12. #160
    pougnaga

    Re : La cause du réchauffement

    Citation Envoyé par pougnaga Voir le message
    Cet article est intéressant merci pour le résumé mais ,sauf erreur, c'est un copié-collé, il ne serait que justice de donner la référence du résumé lui même.
    traduction automatique (1) Geophysical Research Letters, Vol. 36, L15708 (article complet payant) comme indiqué Message #152 de cette discussion
    Dernière modification par Philou67 ; 14/10/2009 à 08h36.

  13. #161
    pougnaga

    Re : La cause du réchauffement

    Citation Envoyé par pougnaga Voir le message
    Et quand bien même, une simple corrélation n'a jamais rien prouvé
    .

    Comme ça, c'est intelligible :
    Citation Envoyé par pougnaga Voir le message

    Fort bien, essayons :
    Prenons les chiffres GIEC : de l'augmentation des ppm CO2, de l'augmentation des températures, de leur échelle de temps. Trouvez-vous une quelconque et vulgaire corrélation ? Et quand bien même, une simple corrélation n'a jamais rien prouvé . De plus, la loi logarithmique qui relie l'élévation de température au taux de CO2 existant dans l'atmosphère implique que tout ajout de CO2 supplémentaire par rapport à celui que nous connaissons aujourd'hui, ne peut induire qu'un très faible réchauffement supplémentaire.

    Je sais, les dizaines de variantes du modèle n'expliquent pas le passé récent, mais sont capables de prévoir à un siècle ! Avec une certitude de 90 %, alors qu'il n'y a pas de consensus !
    Dernière modification par Philou67 ; 14/10/2009 à 08h39. Motif: Correction des balises de citation

  14. #162
    pougnaga

    Re : La cause du réchauffement

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    Citation Envoyé par pougnaga Voir le message
    Et quand bien même, une simple corrélation n'a jamais rien prouvé
    .
    Que dire de la corrélation alors des corrélations qu'aucun mécanisme ne vient expliquer ni quantifier. Lis tu ce qu'on t'écrit? voir plus haut
    Je lis pour me faire une opinion et non pas pour dire :Ite missa est.

    Comme ça, c'est compréhensible :
    De plus, la loi logarithmique qui relie l'élévation de température au taux de CO2 existant dans l'atmosphère implique que tout ajout de CO2 supplémentaire par rapport à celui que nous connaissons aujourd'hui, ne peut induire qu'un très faible réchauffement supplémentaire
    Des gens comme Leroux étaient persuadés que modéliser la météo n'avait aucun sens...autant en rester à la grenouille. La prévi météo à l'échéance de 4 jours est maintenant aussi bonne que la prévi à 48h il y a 20 ans .
    Passons sur ce que vous faites dire à Leroux. Si j'étais taquin, je vous demanderais des preuves, mais je ne suis pas un chiatique.

    Par contre, trois jours pour la météo à un siècle pour la climatologie, la différence n'est pas si énorme, d'autant moins, que l'incertitude (officielle) n'est que de 10%, même sans consensus ! Il n'y a rien d'illogique dans cette comparaison
    Dernière modification par Philou67 ; 14/10/2009 à 08h37. Motif: Correction des balises de citation

  15. Publicité
  16. #163
    Cendres

    Re : La cause du réchauffement

    Citation Envoyé par pougnaga Voir le message
    .

    Passons sur ce que vous faites dire à Leroux. Si j'étais taquin, je vous demanderais des preuves, mais je ne suis pas un chiatique.
    Il ne fait rien dire à Leroux. Il ne fait que comparer des attitudes.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  17. #164
    yves25

    Re : La cause du réchauffement

    Citation Envoyé par pougnaga Voir le message
    traduction automatique (1) Geophysical Research Letters, Vol. 36, L15708 (article complet payant) comme indiqué Message #152 de cette discussion
    Je ne comprends pas bien:
    voici l'article en question
    http://pubs.giss.nasa.gov/docs/2009/2009_Lean_Rind.pdf

    et le début en anglais de l'abstract

    [1] Reliable forecasts of climate change in the immediate
    future are difficult, especially on regional scales, where
    natural climate variations may amplify or mitigate
    anthropogenic warming in ways that numerical models
    capture poorly.

    ca ne correspond pas
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  18. #165
    calculair

    Re : La cause du réchauffement

    bonjour,

    Lorsqu'on s'interesse au cycle global du carbone, et si je n'ai rien oublié, il y a 200 GT/an emis vers l'atmosphère et environ 200GT/an d'absorbe par les ocean, le vivant etc....

    En fait on detecte un désequilibre de l'ordre de 1,5% en faveur de l'emission vers l'atmosphère. ( a ce niveau cela oblige à faire des mesures trés precises pour avoir un bilan fiable )

    Pourquoi cette emission supplementaire serait due à l'elevation de temperature crée par les 6 GT du carbone brulé par l'homme ( 3% du total des emissions). et non l'inverse; C'est à dire que le phenomène moteur, comme le dit certain, serait une elevation de la temperature....creéé par un autre phenomène moteur que l'effet de serre
    En science " Toute proposition est approximativement vraie " ( Pascal Engel)

  19. #166
    yves25

    Re : La cause du réchauffement

    Parce que, on connaît parfaitement les émissions anthropiques de CO2 pardi.
    On les connaît même pays par pays (ce qui n'a pas d'importance ici)

    La concentration atmosphérique augmente de 2 ppm par an environ. Ca fait 4 Gt de carbone sous forme de CO2.
    de 12
    On en émettait 8,5 Gt en 2006 .

    On émet près du double de l'augmentation atmosphérique!!!!!!

    Ca veut dire que l'océan et la végétation sont encore bien sympas d'en absorber la moitié.

    Comment veux tu que ça soit l'inverse? Que fais tu des émissions anthropiques???

    Elles disparaitraient toutes par miracle et ça serait rien que du naturel qui augmenterait la concentration atmosphérique?

    De plus, on a la preuve via le carbone 13 : le rapport isotopique C13/C12 n'est pas le même dans les fossiles et la variation dans l'atmosphère est dans le même sens.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  20. #167
    calculair

    Re : La cause du réchauffement

    Comment veux tu que ça soit l'inverse? Que fais tu des émissions anthropiques???


    Merci Yves25

    L'argument isotopique est à priori sans appel....
    Dernière modification par Philou67 ; 14/10/2009 à 08h40. Motif: Citation inutile
    En science " Toute proposition est approximativement vraie " ( Pascal Engel)

  21. #168
    calculair

    Re : La cause du réchauffement

    bonjour,

    J'ai lu dans l'une des discussions ouvertes sur ce forum que tu sembles dire que le gaz à effets de serre ne sont pas " commutatifs" ...!

    Je veux dire que si on prend les 2 gaz à effet de serre H²O et CO²

    Si on calcule l'absortion des IR due à la presence des 2 gaz on trouve une temperature dite 1+2

    Si on fait ce même calcul avec le gaz 1 ou 2 on va trouver une temperature 1 ou 2

    Il est evident que la temperature en presence des 2 gaz n'est pas 1+2, ni Delta 1 + delta2.

    Je ne vois pas ou je ne comprends pas l'erreur.

    Par ailleurs j'ai consideré que l'absortion des IR etait proportionnelle à la concentration des gaz selon leur spectre d'absortion correspondant à chaque gaz. ( j'avoue que j'ai pris les concentrations en volume, mais j'aurais du prendre sans doute la concentration en masse, mais l'erreur est sans doute du 2° ordre car j'ai calculé par ecart à une situation donnée).


    Pour revenir à l'effet du CO² de combustion, ta reponse bloque pour l'instant mon doute, mais me laisse mal à l'aise, mais je n'ai pas d'argument à mettre en avant pour l'instant.
    En science " Toute proposition est approximativement vraie " ( Pascal Engel)

  22. Publicité
  23. #169
    Philou67

    Re : La cause du réchauffement

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    Le climat, c'est la moyenne du temps météorologique sur 30 ans . Sur cette période de temps, on lisse la plupart des oscillations du système couplé océan - atmosphère. Par exemple, on ne s'occupé pas particulièrement de la période 88 -98 ou de 98 -2008 mais on regarde 78 - 2008 et on compare à 1960 - 1990 par exemple.
    On peut regarder la pente générale mais il faut la prendre au moins sur 30 ans
    J'ai une question assez basique sur la modélisation du climat, et je m'excuse par avance si tu y as déjà répondu. Tu parles ici de périodes d'étude de 30 ans. Ces comparaisons s'étudient-elles sur des périodes glissantes ou sur des périodes fixes ?
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  24. #170
    yves25

    Re : La cause du réchauffement

    Les deux mon capitaine
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  25. #171
    pougnaga

    Re : La cause du réchauffement

    - Pourquoi affirmez-vous que le soleil joue un rôle majeur dans le changement climatique ?

    Qu’a fait le soleil au cours du 20e siècle ? Il a monté de 1900 à 1930, il a descendu de 1930 à 1970, il a monté de 1970 à 1998-2000, et il descend depuis 10 ans. Tous les physiciens du soleil, qui parlent peu aux climatologues, le savent très bien et confirment que le soleil semble rentré dans une période de calme extraordinaire.
    Or, quand avons-nous connu une période calme de ce type avec le soleil ? C’était au 17/18e, lors d’une période qu’on a appelé le minimum de Maunder, ce que Le Roy Ladurie, a baptisé le petit âge glaciaire.
    Les physiciens du soleil ont découvert que le soleil connaît des cycles de 30 à 60 ans, alternativement forts et faibles. Ils affirment que le soleil est rentré dans une phase exceptionnellement faible qui devrait durer 20 à 30 ans. Si les physiciens du soleil ont raison et si j’ai également raison de relier cela à la température, tout en variant énormément d’une année sur l’autre, avec des années chaudes et des années froides, la lente baisse de la température moyenne amorcée depuis 10 ans devrait continuer. Cette tendance devrait s’inverser par la suite dans 10 à 20 ans.

    - Notre planète a-t-elle connu des périodes aussi chaudes que ce siècle dernier ?

    Quand on nous dit qu’il n’a jamais fait aussi chaud qu’à présent, c’est absolument faux. Il a fait aussi chaud qu’aujourd’hui trois ou quatre fois, dans les mille dernières années, et en particulier vers l’an 1000, ou le Groenland était vert, où il y avait beaucoup moins de glace que maintenant, où les passages du nord-est et du nord-ouest est probablement ouverts, etc.

    - Vos travaux remettent en cause directement les conclusions du GIEC, qui font pourtant référence dans le monde entier…

    Si vous superposez la courbe de la température aux prédictions du GIEC datées de seulement 2 ans, on constate déjà un demi-degré d’erreur, c’est-à-dire pratiquement la valeur de tout le réchauffement du 20e siècle.
    Une grande partie des prédictions du GIEC n’est pas basée sur des observations, mais sur des modèles informatiques, ce qui peut conduire à de graves déconvenues.

    - Comment expliquez-vous cette difficulté de populariser votre théorie scientifique ?

    Le réchauffement climatique, les OGM, les antennes relais téléphoniques, etc. connaissent un traitement médiatique très semblable, avec un coupure entre les scientifiques d’une part, et des gens qui s'apparentent à des croyants.
    La discussion sur le réchauffement climatique a complètement échappé aux scientifiques pour devenir un débat quasi religieux. Je pense qu’il y a quelques siècles, on m’aurait déjà brûlé.
    Extraits d'un entretien avec Vincent Courtillot 10/09

  26. #172
    Cendres

    Re : La cause du réchauffement

    Pourquoi citer Courtillot, dont il a déjà été abondamment question? Vous débattez uniquement à coups de citations, ou bien êtes-vous capable de le faire grâce à vos propres connaissances et arguments?
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  27. #173
    invite765432345678
    Invité

    Re : La cause du réchauffement

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    Pourquoi citer Courtillot, dont il a déjà été abondamment question? Vous débattez uniquement à coups de citations, ou bien êtes-vous capable de le faire grâce à vos propres connaissances et arguments?
    C'est son gourou ! Il est totalement sous influence. Le cas est totalement désespéré.

  28. #174
    calculair

    Re : La cause du réchauffement

    Bonjour pougnaga, Bonjour les experts

    Je pense effectivement, qu'il ne faut pas prendre pour argent content les conclusions uu GIEC, et celles des scientifiques comme Courtillot.

    La difficulté en tant que non specialiste du domaine et de se faire une opinion valable appuyée sur des données aussi precises que possible.

    Par contre il ne faut pas se laisser aller parceque ça nous fait plaisir qu'un Courtillot ait raison, ou parceque on est moins contestataire que cela soit le GIEC.

    Evitons donc d'alimenter cette polemique.....

    J'avoue que j'ai eté sensible aux arguments de Courtillot, mais je le suis égagement à ceux du GIEC, qui a priori subit un examen critique et controle important.

    Notre expertise ne fera pas pencher la balance de la verite scientifique d'un coté ou l'autre. Notre seul espoir est d'arriver à comprendre un peu mieux les arguments des uns et des autres et la presence d'experts du domaine dans ce forum est une chance.

    Pour revenir à la validité des modèles du GIEC, et aux previsions qu'ils induisent au niveau du rechauffement, nous pourrions nous demander comment ces modèles decrivent le passé au niveau de la temperature.

    Je suppose que cela a eté fait, car c'est la verification d'ordre 0 d'un modèle de genre.

    Peut être tu as des données sur ce point precis ?
    En science " Toute proposition est approximativement vraie " ( Pascal Engel)

  29. Publicité
  30. #175
    pougnaga

    Re : La cause du réchauffement

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    Pourquoi citer Courtillot, dont il a déjà été abondamment question? Vous débattez uniquement à coups de citations, ou bien êtes-vous capable de le faire grâce à vos propres connaissances et arguments?
    Pourquoi citer les hypothèses GIEC dont il a déjà été abondamment question?

    ou bien êtes-vous capable de le faire grâce à vos propres connaissances et arguments??
    N'étant le prosélyte d'aucune école, la disparition de l'optimum climatique, le Groenland était vert, et le maintien ridicule de la crosse de hockey, réfutée depuis 2007, me chagrine.
    Avant de bénéficier de données précises sur la température au 20e siècle grâce au thermomètre, on utilisait les anneaux d’accroissement des arbres pour estimer la température. Et cette technique a donné lieu à un artefact, avec une surestimation de la température.

    N'étant pas climatologue, contrairement à certains spécialistes de forums, je tire des conclusions sur les faits précités ou l'incertitude de 10% du GIEC, par exemple. Pour une science en gestation, excusez du peu.

    Curieusement, vous ne répondez pas sur le message, mais sur le membre qui l'a posté.

  31. #176
    Cendres

    Re : La cause du réchauffement

    Citation Envoyé par pougnaga Voir le message
    Pourquoi citer les hypothèses GIEC dont il a déjà été abondamment question?
    Elles ne sont pas citées, brut de décoffrage, comme vous le faites. Vous nous amenez des trucs, sans commentaires, et aux autres de se débrouiller. Dans les diverses discussions relatives au réchauffement et à sa part anthropique sur ces fora, le tout est agrémenté de commentaires, ajustements, graphiques, etc...

    Vous n'apportez rien, vous contentant de recopiage.

    Ensuite, il n'y a pas "d'hypothèses GIEC" ou "non-GIEC". Ca n'a aucun sens.
    Cet organisme travaille à partir des nombreux travaux et publications scientifiques d'équipes de chercheurs, et constitue la principale "matière à travailler" dans ce domaine. Ramener pour la nième fois à coups de citations les quelques mêmes contradicteurs (dont les arguments ont reçu maintes et maintes réponses) n'apporte pas grand-chose.

    Qu'avez-vous personnellement de neuf sur le sujet, dont vous-même avez admis que ça n'était pas votre rayon?
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  32. #177
    yves25

    Re : La cause du réchauffement

    Citation Envoyé par calculair Voir le message
    bonjour,

    J'ai lu dans l'une des discussions ouvertes sur ce forum que tu sembles dire que le gaz à effets de serre ne sont pas " commutatifs" ...!

    Je veux dire que si on prend les 2 gaz à effet de serre H²O et CO²

    Si on calcule l'absortion des IR due à la presence des 2 gaz on trouve une temperature dite 1+2

    Si on fait ce même calcul avec le gaz 1 ou 2 on va trouver une temperature 1 ou 2
    Ce n'est certainement pas moi qui ai dit ça parceque je ne relie jamais directement température et effet de serre d'un gaz ou d'un autre.

    As tu lu le dossier http://www.futura-sciences.com/fr/do...638/c3/221/p2/

    les notions de forçage, rétroaction et sensibilité climatique y sont définies précisément.

    Par contre, les effets de serre des deux gaz ne sont pas purement et simplement cumulatifs . La raison est simple: c'est parce que l'absorption par le CO2 concerne une partie du spectre où la vapeur d'eau absorbe également



    Il est evident que la temperature en presence des 2 gaz n'est pas 1+2, ni Delta 1 + delta2.

    Je ne vois pas ou je ne comprends pas l'erreur.

    Par ailleurs j'ai consideré que l'absortion des IR etait proportionnelle à la concentration des gaz selon leur spectre d'absortion correspondant à chaque gaz. ( j'avoue que j'ai pris les concentrations en volume, mais j'aurais du prendre sans doute la concentration en masse, mais l'erreur est sans doute du 2° ordre car j'ai calculé par ecart à une situation donnée).
    l'absorption n'est pas proportionnelle, c'est
    1 - exp(-ku) avec k une coefficient qui dépend du gaz, de la pression et de la température et u la quantité de gaz
    Pour revenir à l'effet du CO² de combustion, ta reponse bloque pour l'instant mon doute, mais me laisse mal à l'aise, mais je n'ai pas d'argument à mettre en avant pour l'instant.
    Repose toi donc la question: où est donc passé le CO2 de la combustion?

    Lui et lui spécialement aurait disparu mais il y aurait un excédent des émissions naturelles sur les absorptions naturelles. C'est bien ça?

    Alors, il n'y a qu'une solution pour qu'il en soit ainsi: c'est qu'il y a une absorption réservée au CO2 anthropique et à lui seul.

    Autant dire qu'il y a des petits hommes verts (vert écolo bien sûr!) qui piègent le CO2 à la sortie des bagnoles!

    Un autre OVNI!!!
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  33. #178
    calculair

    Re : La cause du réchauffement

    Bonjour

    Sauf mauvaise interpretation

    Sur 400 000ans la concentratom de CO² dans l'atmosphère à variée jusqu'en 1900 entre 180 ppm et 300ppm

    Cette fluctuation s'est accompagnée d'une variation de temperature d'une amplitude de l'ordre de 10°C soit trés grossierement +1°C pour +10 ppm de CO²

    En passant de 300 ppm en 1900 à 380 ppm actuel, il faut s'attendre à une elevation de temperature de 8°C !!!, alors qu'il n'est que 0,5°C

    Le CO² n'est donc pas le phenomène moteur sur les 400 000 ans de la courbe

    Pour les dernieres années de 1900 à 2009, les 0,5°C, le calcul semble bien montrer que c'est lui qui en est l'origine.
    En science " Toute proposition est approximativement vraie " ( Pascal Engel)

  34. #179
    yves25

    Re : La cause du réchauffement

    Citation Envoyé par calculair Voir le message
    Pour revenir à la validité des modèles du GIEC, et aux previsions qu'ils induisent au niveau du rechauffement, nous pourrions nous demander comment ces modèles decrivent le passé au niveau de la temperature.

    Je suppose que cela a eté fait, car c'est la verification d'ordre 0 d'un modèle de genre.

    Peut être tu as des données sur ce point precis ?

    Va falloir lire un peu : IPCC (GIEC) AR4 , ch8 , tout le chapitre est consacré à l'évaluation des modèles: 74 pages (en Anglais)
    ou te contenter de ce que je te retransmets ici: voir pièce jointe (AR 4, ch8, p 600
    Images attachées Images attachées
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  35. #180
    yves25

    Re : La cause du réchauffement

    Citation Envoyé par calculair Voir le message
    Bonjour

    Sauf mauvaise interpretation

    Sur 400 000ans la concentratom de CO² dans l'atmosphère à variée jusqu'en 1900 entre 180 ppm et 300ppm

    Cette fluctuation s'est accompagnée d'une variation de temperature d'une amplitude de l'ordre de 10°C soit trés grossierement +1°C pour +10 ppm de CO²

    En passant de 300 ppm en 1900 à 380 ppm actuel, il faut s'attendre à une elevation de temperature de 8°C !!!, alors qu'il n'est que 0,5°C

    Le CO² n'est donc pas le phenomène moteur sur les 400 000 ans de la courbe

    Pour les dernieres années de 1900 à 2009, les 0,5°C, le calcul semble bien montrer que c'est lui qui en est l'origine.
    J'ai répondu à ça, il y a moins de 15 jours.
    J'y ai même répondu dans cette discussion ci me semble t il mais j'en ai marre de chercher ce genre de truc à la place des autres ..

    Il y a un outil "recherche", faut s'en servir !!


    Personne de sérieux n'a jamais dit que le CO2 était respônsable des variations de température lors des glaciations


    C'est une rétroaction positive!

    Voir message 4 de cette discussion ci !!!:!!!!!!

    voir message 16 de cette discussion ci !!!!!!!!

    Faudrait quand même lire les messages ! grrrrrr
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

Sur le même thème :

Page 6 sur 17 PremièrePremière 6 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. réchauffement !
    Par mugon_fox dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 6
    Dernier message: 05/03/2009, 09h57
  2. Réchauffement climatique
    Par mimi2209 dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 25
    Dernier message: 04/03/2009, 22h50
  3. Réchauffement climatique
    Par genny:) dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 5
    Dernier message: 08/09/2005, 09h40