Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 85

L'utilité de la recherche spatiale.



  1. #31
    criticus

    Question Re : L'utilité de la recherche spatiale.


    ------

    Bonsoir,

    Et moi je crois qu'en effet la recherche spatiale génère des applications très utiles pour le quotidien du commun des mortels. Mais je ne comprends pas cet acharnement sur les voyages intersidéraux etc.

    Ne vaudrait-il pas mieux aller voir au centre de la terre : on ne sait même pas ce qui s'y cache

    A quoi cela sert-il d'aller voir sur Mars s'il n'y a pas quelques acides aminés (en plus fossilisés !) qui se battent en duel ? Est-ce qu'on n'a pas assez de molécules d'ADN sur la Terre ?

    Doit-on dépenser des milliards de dollards pour construire la petite fusée atomique du touriste-milliardaire lambda qui rêvasse d'aller faire vroom-vroom à travers les espaces intergalactiques

    Et après ? Est-ce qu'on aura l'air plus malins "là-haut" qu'ici-bas

    y'a le quart de l'Humanité qui mange pas à sa faim, alors faut voir

    -----
    "Inventer, c'est penser à côté." (Einstein).

  2. Publicité
  3. #32
    Tofu

    Re : L'utilité de la recherche spatiale.

    C'est irrationnel, mais ça fait rêver au moins. Pas de raison de privilégier la recherche spatiale par rapport à la recherche sur le SIDA cependant. Mais l'arret de la recherche spatiale ne réduira probablement pas le SIDA ni la famine. On se sentira juste plus clostrophobe, enfermés sur notre planète.
    desole pour le manque de ponctuation

  4. #33
    Narduccio

    Re : L'utilité de la recherche spatiale.

    On pourrait supprimer les voyages intersidéraux, puis le LHC, c'est de la science encore plus fondamentale. Puis a-t-on besoin d'Iter, de toute cet un proto de proto pour une industrialisation dans 50 ans, avec ces milliards on peut en faire des choses. Puis, ....

    On peut supprimer beaucoups de choses qui nous paraissent inutile. Mais c'est l'avenir de l'humanité qui ce joue là. Ou dois-t'on mettre la barre, Mars, le LHC, Iter, ... Moins fondamental ou plus fondamental ?

    dans l'absolu, as-t-on vraiment besoin de la recherche ? On peut aussi aller prendre 2 silex et étudier la meilleure façon de faire du feux. La curiosité est intrinsèque à l'homme. Si nos ancètres n'avaient pas été un tant soit peu curieux, nous serions même pas au fond du caverne.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  5. #34
    le_troll

    Re : L'utilité de la recherche spatiale.

    d'aprés moi la question de recherche spacial ou pas, de recherche sur les maladies orphelines ou pas, d'ITER ou pas ect ... bref de tout ou rien, ou de suprimer ce qui parait inutile n'a aucun sens
    Comme je l'ai déjà dit avant il est évident que ce sont souvent plus les défis que les remords qui font avancer notre espèce.

    mais je trouve que certaine tendance actuel tourne au "ridicule" quand on compare la gravité de certaine situation à d'autre.
    Si on compare les millions consacrés à la recherche apliqué dans le monde à la recherche contre des pathologies comme le cancer ou les maladies génétique rare et celle consacré dans le même temps au maladie que qualifierais de "pauvre" (pour faire court car elles sont nombreuse) il y a de quoi se poser des questions sur les orientations de nos société qui s'enorgueillie (pas trés français ça) de ta de belle valeur comme les droits de l'homme.

    Qui plus est l'étude de ces pathologies sont a priori aussi riche potentiellement en découverte capitale que d'autre recherche (tout comme le marbre non taillé est potentiellement riche en chef d'oeuvre même si il fini en dale de piscine). le trypanosome pour continuer avec lui est à la base de nombreuses découvertes sur les phénomènes de recombinaison, c'est d'ailleur un modele d'étude génétique trés prisé, ou encore l'étude de la resistance du bacille de la tuberculose a son principal médicament a permis d'avancer sur les arsenics reductase (il me semble mais c des vieux cours).

    La se pose un problème vieux comme la science par quoi commencer ? quel discipline contient potentiellement le plus de découverte dans le domaine fondamental que d'autre ? qui peut dire si la solution au cancer viendra de découverte lontaine issu de recherche (appliqué, fondamentale ou technique (mise au point d'outils adapter)) sur leishmania, du bacille de la lèpre, de l'étude des cellules cancereuses ou encore d'un thèsard de physique qui aura découvert un nouveau moyen d'etude qui fera faire un bon a l'étude des cellules cancereuses.
    c'est l'une des caractéristique de la science : personne ne sais ce qui va en sortir. (qui aurait pu imaginer ce qui aller sortir d'obscure recherche sur le laser il y a qq année maintenant)

    d'aprés moi justifier la recherche spaciale (ou autre) au détriment d'autre recherche sous pretexte de futur découverte est quelque peu hors de propos puisque les autres sujets délaissé sont potentiellement tout aussi plein de découverte primordiale qui risque de nous passer sous le nez de pas les avoir étudier.
    Bref il s'agit ici tout simplement de choix politique, au sens premier du terme, qui sont donc fait en fonction des priorités et valeur inhérente à la société.

    Pour en revenir sur le sujet du post a mon humble avis la recherche spaciale directe actuel et même passé n'a pas couté si cher que ça si on regarde de façon capitaliste au prorata de ce qu'elle a aporté. Car faudrait peut être qu'on arrete de divaguer actuellement il n'y a guere que les états unis et encore pour dilapider des sommes d'argent monstrueuse dans ces recherches.
    une bonne partie de cette recherche se fait au sol et l'arrivé dans l'espace pour beaucoup d'entre elle n'est qu'un aboutissement parmis tant d'autre la cerise sur le gateau qui permet de faire réver le grand public et justifier les recherches a l'imaginaire collectif. pourquoi ? tout simplement parce qu'entre temps des brevets ont été déposés et exploités (donc on déjà permis un retour sur investissement comme dirais un économiste), d'autre technologie ont pu se develloper sur la base des première ect ...

    a mon avis toujours dire que la recherche spaciale est hors de prix par rapport a ce qu'elle apporte c'est voir que la partie émergé de celle ci.

  6. #35
    Cécile

    Re : L'utilité de la recherche spatiale.

    Pour moi, l'argument "ça fait rêver" n'est pas un bon argument pour dépenser des milliards.
    Oui à la recherche fondamentale, qui sert à comprendre le monde qui nous entoure. C'est le meilleur moyen de progresser, et c'est le carburant des recherches appliquées futures. Mais justement, l'exploration spatiale apporte-t-elle vraiment beaucoup de connaissances, surtout si on rapporte ça au fric qu'elle coûte ? Pour comprendre l'univers, je préfèrerais qu'on mette plus de moyens en en astrophysique et plus généralement en sciences fondamentales, et moins pour les voyages spatiaux (surtout habités).
    Ah oui, c'est vrai, ça fait moins rêver. Argument vachement scientifique

  7. #36
    Denoby

    Re : L'utilité de la recherche spatiale.

    Il est peut etre plus facile de donner des sous quand on nous fait rever... Meme si il y a plus efficace pour faire avancer la recherche, c'est pas plus mal que ca existe et c'est une belle vitrine ! C'est une image plus positive de la recherche que la carricature, du vieu fou enfermer dans sa cave. Honnetement je ne pense pas que l'argent qui va actuellement a la recherche spatial irai a d'autre recherche si on lui supprimais les vivres.
    Mais ceci n'est que mon oppinion qui n'as pas encore eu le temps de trop murrir sur ce sujet et j'en suis consciente.
    Denoby

  8. Publicité
  9. #37
    criticus

    Angry Re : L'utilité de la recherche spatiale.

    Bonjour,

    Avant d'aller jouer aux acrobates avec les fusées atomiques etc. on devrait plutôt se préoccuper de sauvegarder notre petite planète bleue :

    http://terresacree.org/cyber.htm

    C'est encore pour de basses questions de pognon que l'Humanité court à sa perte !

  10. #38
    subichan

    Re : L'utilité de la recherche spatiale.

    tout a été dis, j'en rajouterai pas.
    e dirai juste que des millions de personnes (au USA, EU et grands pays... ) qui téléphone et envoi des sms pour voté qui va sortir de tel émission ou quel gamin sera star.... et meme pas la moitier de ces personnes font des dons pour sauver des gens...

    --> la medecine
    --> les pays pauvres
    --> la technoligie
    --> La découverte (dont l'univers)

    tout ces theme ont le mérite d'avoir un but, même si on est pas tous d'accord sur le degré d'importance (on est 6.5 milliards d'individu... on sera jamais tous d'accord). Il servent tous a quelques chose qui font évolué otre mde de vie, notre santé, notre socièté...notre monde !

    et je vois quoi ? de groupe de scientiphique se battrent pour un même cause...la decouverte... alors qu'a coté des million de gens dépensent pour des chaines tv qui vont les rendre abruti a les scotché devant leur écrans ! ça ce n'est pas de la sciences !

    la medecine et la decouvertede l'univers sont pas dans le même panier mais ils ont tout 2 leurs importance...ils ont un sens, un but ! se sont tout deux de la SCIENCE !

    bon j'ai été plus long que prévu...

    régis

  11. #39
    subichan

    Re : L'utilité de la recherche spatiale.

    re bonjour
    oups ! désolé...
    devant partir, (je suis en retard) j'ai écris mon message précédant un peu trop vite... et je l'ai envoyé sans le prévisualiser...
    et je remarque qu'il y a plein de fautes de frappe
    je m'en excuse

    bonne journée a vous !

    régis

  12. #40
    Ewok

    Re : L'utilité de la recherche spatiale.

    Citation Envoyé par Tofu
    C'est irrationnel, mais ça fait rêver au moins. Pas de raison de privilégier la recherche spatiale par rapport à la recherche sur le SIDA cependant. Mais l'arret de la recherche spatiale ne réduira probablement pas le SIDA ni la famine. On se sentira juste plus clostrophobe, enfermés sur notre planète.
    Je ne pense pas que la majorité des gens sur Terre se sente claustrophobe et enfermée sur notre planète ... Pour les gens des pays pauvres, ce n'est pas le problème principal. Comment peut-on se sentir claustrophobe sur notre planète alors que personne n'a visité tous les lieux qu'on peut découvrir sur notre planète.
    La recherche spatiale ne me fait pas rêver ... je trouve plutôt celà un peu ridicule par rapport aux sommes engagées ... ça vous fait rêver des p'tites bêtes envoyés dans l'espace pour voir comment elles s'adaptent ? Celà vous fait rêver un robot qui n'arrive pas à passer une dune de 30 cm dur Mars ...
    Chemical Ewok

  13. #41
    invite73192618

    Re : L'utilité de la recherche spatiale.

    Citation Envoyé par Ewok
    ça vous fait rêver des p'tites bêtes envoyés dans l'espace pour voir comment elles s'adaptent ? Celà vous fait rêver un robot qui n'arrive pas à passer une dune de 30 cm dur Mars ...
    Absolument

  14. #42
    Tofu

    Re : L'utilité de la recherche spatiale.

    Citation Envoyé par Ewok
    Pour les gens des pays pauvres, ce n'est pas le problème principal.
    A quoi pensent les pauvres des pays pauvres ? Je ne sais pas si on peut faire un stéréotype de leur goût uniquement en se basant sur la famine et la maladie. Sachant qu'ils ont tous une culture, ils ont aussi des rêves et une idée sur l'avenir. Faudrait déjà leur demander ce qu'ils pensent de la conquète spatiale et à mon avis la question est loin d'être tranchée car en 1969 lorsque la mission Apollo s'est posée sur la Lune les américains et les européens n'étaient pas les seuls à suivre ce qui se passait.
    Citation Envoyé par Cecile
    Pour moi, l'argument "ça fait rêver" n'est pas un bon argument pour dépenser des milliards.
    Pour moi si, par élimination de "ça fait du profit" et "ça nous rend plus puissants". Argument non pas scientifique mais contenant sa part de logique.
    desole pour le manque de ponctuation

  15. Publicité
  16. #43
    Cécile

    Re : L'utilité de la recherche spatiale.

    Citation Envoyé par Tofu
    Pour moi si, par élimination de "ça fait du profit" et "ça nous rend plus puissants". Argument non pas scientifique mais contenant sa part de logique.
    Je ne parlais pas de ces arguments, mais de l'argument "ça fait progresser les connaissances". Or, je ne suis pas sûre que les connaissances acquises grâce à la recherche spatiale soient notables si on les compare aux sommes dépensées. Je préfèrerais que ces sommes soient dépensées pour de la recherche fondamentale plus prolifique.
    Je préfère des recherches réellement utile à la connaissance que des recherches qui font rêver.

    PS. La recherche spatiale est aussi utilisée, notamment par les US, pour montrer leur puissance. BIen plus, en tout cas, que la recherche fondamentale. L'argumente "ça nous rend plus puissant" est donc surtout à mettre au compte de la recherche spatiale.

  17. #44
    Ewok

    Re : L'utilité de la recherche spatiale.

    Citation Envoyé par Tofu
    A quoi pensent les pauvres des pays pauvres ? Je ne sais pas si on peut faire un stéréotype de leur goût uniquement en se basant sur la famine et la maladie.
    C'est peut-être un stéréotype ... mais la satisfaction des besoins élémentaires (manger, boire, dormir, ...) semblent être primordiales avant la fascination de petites bêbêtes astronautes ...


    Citation Envoyé par Tofu
    Sachant qu'ils ont tous une culture, ils ont aussi des rêves et une idée sur l'avenir. Faudrait déjà leur demander ce qu'ils pensent de la conquète spatiale et à mon avis la question est loin d'être tranchée car en 1969 lorsque la mission Apollo s'est posée sur la Lune les américains et les européens n'étaient pas les seuls à suivre ce qui se passait.
    C'est vrai que tous les africains ont la télé chez eux ... ou un télescope ...
    Pour la mission Apollo ... le but était d'atteindre la Lune avant les Russes ... bel esprit scientifique ...
    Dernière modification par JPL ; 20/05/2005 à 14h18. Motif: Correction de balises
    Chemical Ewok

  18. #45
    Tofu

    Re : L'utilité de la recherche spatiale.

    Citation Envoyé par Cecile
    Je ne parlais pas de ces arguments, mais de l'argument "ça fait progresser les connaissances".
    Je ne sais pas si la recherche spatiale est prolifique ou non en terme d'avancement de la science, mais c'est secondaire pour moi. Je ne vois pas pourquoi la recherche spatiale devrait l'être. Bon je suis d'accord: on devrait en retirer les experiences qui ne servent à rien.
    Citation Envoyé par Cecile
    PS. La recherche spatiale est aussi utilisée, notamment par les US, pour montrer leur puissance. BIen plus, en tout cas, que la recherche fondamentale. L'argumente "ça nous rend plus puissant" est donc surtout à mettre au compte de la recherche spatiale.
    Je sais bien que les recherches sur les moyens de propulser une fusée ne sont pas loin de celles sur les moyens de propulser les missiles, pareillement pour la robotique et les drones. Au moins ce ne sont pas des recherches uniquement sur les missiles ou les drones de combat. Il y a un côté ludique.
    Citation Envoyé par Ewok
    C'est peut-être un stéréotype ... mais la satisfaction des besoins élémentaires (manger, boire, dormir, ...) semblent être primordiales avant la fascination de petites bêbêtes astronautes ...
    Je dis pas le contraire. C'est le triangle de la "hierarchie des besoins" de Maslow. Mais faut pas oublier qu'il y a des personnes à tout les niveaux de cette pyramide y compris au plus haut.
    desole pour le manque de ponctuation

  19. #46
    aquilegia

    Re : L'utilité de la recherche spatiale.

    Citation Envoyé par Ewok
    C'est peut-être un stéréotype ... mais la satisfaction des besoins élémentaires (manger, boire, dormir, ...) semblent être primordiales avant la fascination de petites bêbêtes astronautes ...
    Bonjour
    Si on suit ton point de vue, il y a beaucoup de choses qui n'ont d'autre utilité que de faire rever, font tourner beaucoup d'argent sans servir aux pays pauvres. L'art en particulier et toute la littérature, qui ne "servent à rien" d'autre qu'à faire rever et à s'exprimer (mais l'art est-il absent chez les défavorisés et pays pauvres?). La mode porrait aussi entrer dans ce critère. Combien coutent les modèles de haute couture?

    Toute la science fondamentale, dans ce cas ne "sert à rien" avant d'etre applicable. Et combien de chercheurs fondamentaux avaient pour but premier de faire appliquer leurs trouvailles? En général, ils veulent surtout comprendre "comment ça marche". Et celà ne les empeche pas d'utiliser de l'argent (et encore, quand on voit les restrictions budgétaires....)

    En fait, si chacun se contentait de ce qu'il faut pour vivre (un boite à sa taille, un bol de soupe complète trois fois par jours, un peu d'eau....) il y aurait assez de ressources pour faire vivre le monde.
    Et puis, discuter sur un forum scientifique, via un ordinateur produit par un boite qui manipule des milliards rien que sur ces petites machines, celà n'aide pas les pays pauvres non plus. Pourtant, on pourrait vivre sans ordinateurs, non?

  20. #47
    Cécile

    Re : L'utilité de la recherche spatiale.

    Citation Envoyé par Tofu
    Je ne sais pas si la recherche spatiale est prolifique ou non en terme d'avancement de la science, mais c'est secondaire pour moi. Je ne vois pas pourquoi la recherche spatiale devrait l'être.
    Là, je ne suis pas d'accord du tout. Si c'est juste pour faire mumuse avec des p'tites fusées, non merci, je préfère que mes impôts soient plus utiles. Et quand je dis utile, c'est en termes de connaissances, pas uniquement en termes d'objets utilisables.

  21. #48
    criticus

    Re : L'utilité de la recherche spatiale.

    Ouais mais il faut relativiser quand même. Aujourd'hui on tape sur la science etc. Ok!

    Mais demain quand le Soleil s'éteindra ou quand Andromède aura pulvérisé la Terre ?

    On sera bien contents d'avoir des clones humains transgéniques capables de resister à de fortes pressions et de hautes (ou basses) températures, et des petits vaisseaux spatiaux et spatieux pour pourvoir à la survie de l'Humanité ...
    Dernière modification par criticus ; 20/05/2005 à 15h21.

  22. Publicité
  23. #49
    Lambda0

    Re : L'utilité de la recherche spatiale.

    Tout le monde finit par être "contaminé" par l'utilité à court terme.
    On se focalise toujours sur les retombées technologiques à court et à moyen terme, ce qui semble assez raisonnable, mais la finalité des vols spatiaux habités est aussi de voir si l'être humain peut s'adapter à d'autres environnements, et adapter ces autres environnements à ses besoins, dans une certaine mesure.
    Si on finit par développer les techniques qui permettraient à l'homme de vivre sur Mars de façon autonome, dans des conditions acceptables, dans des villes semi-souterraines par exemple, l'humanité dans son ensemble franchit une nouvelle étape de son évolution.
    Le "rêve" dont il est question ici ne sont pas des aventures sans lendemain, histoire de dire "on l'a fait", mais une vision de l'avenir de l'humanité sur plusieurs siècles.
    Et même d'un point de vue pragmatique, le système solaire regorge de ressources énergétiques et minérales, l'exploitation de certaines de ces ressources peut éventuellement être rentable, aussi bien pour des colonies extérieures que pour la Terre.
    On pourrait réellement avoir besoin de ces ressources dans un siècle ou deux.
    Tout celà n'est pas plus chimérique que pouvait l'être l'utilisation de l'énergie atomique au début du 20ème siècle.
    (Ca fait bien un peu ringard de s'exprimer comme ça : il faudrait peut-être que j'arrive à caser l'expression "développement durable". Pour "principe de précaution", ce sera un peu plus dur).

    Si par contre la finalité est uniquement de faire de la recherche fondamentale, de comprendre l'univers, de rapporter des cailloux et de chercher d'hypothétiques microbes fossilisés depuis 3 milliards d'années, alors là, oui, effectivement, les vols habités sont inutilement coûteux et les engins automatiques font aussi bien le travail.
    Accessoirement, si on raisonne comme ça, cet argument de la recherche de la vie, dans des endroits de plus en plus improbables, n'aura qu'un temps : quand on aura posé une sonde sur chaque planète et satellite du système, des voies s'élèveront pour demander même l'arrêt des missions automatiques interplanétaires.
    Dans 20 ou 30 ans tout au plus. Et on ne se contentera plus que d'envoyer quelques satellites circum-terrestres.
    Est-ce celà que l'on souhaite ?

    Pour ce qui est du coût des vols habités, tout est relatif : celà ne représente qu'une faible fraction des dépenses d'armement (par exemple), et on a largement les moyens techniques et financiers de développer les vols habités interplanétaires.

    Pour répondre à Cécile, à son message précédent : oui, c'est vrai, la recherche spatiale est aussi un instrument de domination politique, de volonté de puissance. Et il est tout aussi vrai que les bonds en avant technologiques du 20ème siècle ont été engendré par la guerre.
    Mais à tout bien considérer, je préfère que cette volonté de domination se sublime dans une compétition pour l'exploration spatiale habitée que dans des guerres totales, et que les progrès techniques du 21ème siècle résultent de l'exploration spatiale que de ces mêmes guerres.

    A+

  24. #50
    Tofu

    Re : L'utilité de la recherche spatiale.

    Je suis de ton avis Lambda0. Un autre argument en faveur de la conquète spatiale, c'est le fait que nous puissions tous être détruit par une guerre atomique ou un astéroïde (ou autre chose). Dans ce cas la seule chance de survie pour l'éspèce humaine serait d'avoir déjà fondé des colonnies autonomes sur d'autres mondes.
    desole pour le manque de ponctuation

  25. #51
    le_troll

    Re : L'utilité de la recherche spatiale.

    Mmmmmh finalement a vous entendre la recherche fondamentale dans l'espace est disons essentiel. certe comme toute recherche fondamentale, je pense pas que personne sur ce forum puisse nier ce point de vu honnetement. (je vais surement un peu me repeter mais je vais essayer de faire plus court et moins illisible aue la fois precedente)

    Mais alors quid de la recherche fondamentale que peuvent poser les mecanisme de resistance naturel des divers organismes adapte a des systeme extreme tel que de fort ensoleillement ou de fort taux d'humidite ou encore les problemes et les recherches fondamentale en hydrologie, ou encore sur les organismes a l'origine d'une revolution qui a permit la decouverte d'une partie du monde ARN, ou encore qui pourrait etre de tres bon modele d'etude des proteines transmenbranaires, ou encore les recherches fondamentales dans des domaines qui a plus longterme pourrait servir cette jolie expression vide de son sens par bcp : le devellopement durable (peut etre que certaine solution viendront de l'etude des systemes confines que sont les vehicule spaciaux je dit pas le contraire, mais ca sera surement pas le seul contributeur.)

    Pour faire simple pourquoi un tel desequilibre de moyen entre les programme de recherche fondamental visant des questions ou des reves de pays industrialise et ceux visant des problemes de comment ca marche de pays en voie de develloppement. Comment pouvez vous honnetement justifier un tel desequilibre ? je crois pas que l'excuse de la recherche fondamental soit tres valable dans ce cas. Sans nier l'importance de cette recherche fondamentale on peut (a mon avis) pas nier que les moyens mis a disposition ne sont pas un peu exagere par rapport a d'autre sujet fondamentaux qui meriterais eux aussi un peu d'attention.

  26. #52
    le_troll

    Re : L'utilité de la recherche spatiale.

    Citation Envoyé par Tofu
    Je suis de ton avis Lambda0. Un autre argument en faveur de la conquète spatiale, c'est le fait que nous puissions tous être détruit par une guerre atomique ou un astéroïde (ou autre chose). Dans ce cas la seule chance de survie pour l'éspèce humaine serait d'avoir déjà fondé des colonnies autonomes sur d'autres mondes.
    Certe mais je trouve cette perspective bien lointaine par rapport a d'autre probleme qui assaille aujourd'hui notre petite planete risquant de la detruire ou d'en reduire grandement la population bien avant que ces recherches ai atteind leur but

    ( les pay develloper il faut s'en souvenir c'est moins du 1/4 de la population mondiale, alors le jour ou les 3/4 restant s'apercevront qu'on se fou royalement de leur gueule et qu'on ignore royalement leur probleme au non de je ne sais quoi, je veux pas etre la)


    PS l'adaptation a des environements extreme de l'espece humaine passe a mon sens par l'etude des strategies des organismes terrestres simple ou complexe adapte a des environnements extreme. je vous ferez pas l'offense de vous faire remarquer ou on trouve une partie d'entre elle ? notament parmis les plus complexe ou les plus etonnante
    Dernière modification par le_troll ; 20/05/2005 à 19h29.

  27. #53
    Cécile

    Re : L'utilité de la recherche spatiale.

    Citation Envoyé par Tofu
    Je suis de ton avis Lambda0. Un autre argument en faveur de la conquète spatiale, c'est le fait que nous puissions tous être détruit par une guerre atomique ou un astéroïde (ou autre chose). Dans ce cas la seule chance de survie pour l'éspèce humaine serait d'avoir déjà fondé des colonnies autonomes sur d'autres mondes.
    Une espèce incapable de protéger un environnement aussi prolifique et varié que celui de la Terre est évidemment incapable de créer une colonie viable dans un endroit hostile. Commençons par nous préoccuper réellement de là où nous vivons avant de rêver à de chimériques colonies. On dirait une personne incapable de conduire une deux-chevaux et qui réclamerait une formule-1.
    C'est marrant comment beaucoup de gens rêvant à ces colonies spatiales envisagent sans frémir de laisser crever les milliards d'hommes que ces colonies ne pourraient pas accueillir. Ces idées de colonies de "sauvetage" me hérissent.

    Le Troll, d'accord avec toi : il y a des sujets de recherche fondamentale négligés, bien plus prometteurs, et qui mériteraient bien plus de moyens que ces projet coûteux de conquête spatiale.

  28. #54
    Tofu

    Re : L'utilité de la recherche spatiale.

    Citation Envoyé par Cecile
    C'est marrant comment beaucoup de gens rêvant à ces colonies spatiales envisagent sans frémir de laisser crever les milliards d'hommes que ces colonies ne pourraient pas accueillir. Ces idées de colonies de "sauvetage" me hérissent.
    Ces gens n'ont jamais dit qu'ils éspèraient pouvoir faire partie de ces colonnies si elles existent un jour. Et je pense qu'il faut envisager le pire pour la Terre, à cause de l'environement et de la proliferation nucléaire car l'idée d'utiliser l'arme nucléaire n'est pas un tabou ####. S'estimer pas assez responsable pour coloniser l'espace c'est de l'autoflagellation.
    Citation Envoyé par Cecile
    On dirait une personne incapable de conduire une deux-chevaux et qui réclamerait une formule-1.
    lol mais ça veux dire quoi ça ?

    propos inutilement politiques. Yoyo
    Dernière modification par Yoyo ; 21/05/2005 à 18h29.
    desole pour le manque de ponctuation

  29. Publicité
  30. #55
    Lambda0

    Re : L'utilité de la recherche spatiale.

    Citation Envoyé par Cécile
    Une espèce incapable de protéger un environnement aussi prolifique et varié que celui de la Terre est évidemment incapable de créer une colonie viable dans un endroit hostile. Commençons par nous préoccuper réellement de là où nous vivons avant de rêver à de chimériques colonies. On dirait une personne incapable de conduire une deux-chevaux et qui réclamerait une formule-1.
    C'est marrant comment beaucoup de gens rêvant à ces colonies spatiales envisagent sans frémir de laisser crever les milliards d'hommes que ces colonies ne pourraient pas accueillir. Ces idées de colonies de "sauvetage" me hérissent.

    Le Troll, d'accord avec toi : il y a des sujets de recherche fondamentale négligés, bien plus prometteurs, et qui mériteraient bien plus de moyens que ces projet coûteux de conquête spatiale.

    C'est bien ce que je disais : celà finit par paraître un peu ringard de parler de colonisation extraterrestre, parce qu'on a fini par intérioriser tous les problèmes de court terme. Le nez sur le guidon.
    Pour ma part, quand j'apprends à conduire une 2 CV, je commence déjà à imaginer le fonctionnement d'une F1 et à faire des plans. Question de tempérament.
    J'ai déjà expliqué ailleurs que les efforts qu'on devra faire pour créer des écosystèmes extraterrestres permettraient de mieux comprendre le notre. Je dis bien "créer", et pas seulement essayer de "comprendre" en envoyant une sonde de temps de temps. C'est à dire contruire des bases autonomes. D'où on tirera des enseignements pour contruire ici des villes en optimisant l'utilisation des ressources disponibles. Ceci n'est qu'on exemple parmi beaucoup d'autres.
    Et il ne s'agit pas non plus de tout faire maintenant : il s'agit d'un effort modéré, mais continu sur des décennies. Le contraire de ce qu'on a fait jusqu'à présent.
    Ce sont les stratégies malthusiennes qui conduisent aux désastres, pas les stratégies de développement et d'expansion.
    Historiquement, les malthusiens ont toujours eu tort.

    Au fait :
    - Ca ne te hérisse pas que l'industrie du disque représente des dizaines de G$ pendant que des milliards d'humains crèvent ?
    - T'arrive-t-il d'acheter un cd ou un dvd de musique ?

    A+

  31. #56
    Lord M

    Re : L'utilité de la recherche spatiale.

    Salut !

    Je suis d'accord avec Lambda0 pour dire qu'il faut placer l'expression "développement durable" dans les programmes d'exploration spatiale. Ca fera tout de suite plus responsable. Ca mettra un peu plus l'accent sur ce qu'eest réellement la recherche spatiale : le futur.

    Après ca on est pas obligé en temps qu'espèce de regarder vers le futur. On peut rester scotchés au présent et dire "à partir de maintenant plus aucune recherche qui ne soit pas directement appliquée, et tous les sous de la recherche fondamentale sont réinjectés pour que le Monde arrive à un état stable et uniforme". En suivant ce raisonnement, tous les hommes seront en effet heureux et égaux comme des vrais petits schtroumpfs jusqu'à la fin de la Terre. L'espèce humaine disparaitra avec un grand sourire.
    Lord M

    What we do in life echoes in eternity

  32. #57
    Ewok

    Re : L'utilité de la recherche spatiale.

    Citation Envoyé par aquilegia
    Bonjour
    Si on suit ton point de vue, il y a beaucoup de choses qui n'ont d'autre utilité que de faire rever, font tourner beaucoup d'argent sans servir aux pays pauvres. L'art en particulier et toute la littérature, qui ne "servent à rien" d'autre qu'à faire rever et à s'exprimer (mais l'art est-il absent chez les défavorisés et pays pauvres?).
    Oui, l'art n'a pas d'autre utilité car c'est l'essence même de l'art ... Je ne dis pas qu'il n'en faut pas ... Si ça peut servir à certains ... pourquoi pas ... Mais comparons les budgets de la culture et de l'aérospatiale ...


    Citation Envoyé par aquilegia
    La mode porrait aussi entrer dans ce critère. Combien coutent les modèles de haute couture?
    La mode n'est pas subventionnée par l'Etat mais par des firmes privées ... pour leur image.


    Citation Envoyé par aquilegia
    Toute la science fondamentale, dans ce cas ne "sert à rien" avant d'etre applicable. Et combien de chercheurs fondamentaux avaient pour but premier de faire appliquer leurs trouvailles? En général, ils veulent surtout comprendre "comment ça marche". Et celà ne les empeche pas d'utiliser de l'argent (et encore, quand on voit les restrictions budgétaires....)
    En fait, si chacun se contentait de ce qu'il faut pour vivre (un boite à sa taille, un bol de soupe complète trois fois par jours, un peu d'eau....) il y aurait assez de ressources pour faire vivre le monde.
    Et puis, discuter sur un forum scientifique, via un ordinateur produit par un boite qui manipule des milliards rien que sur ces petites machines, celà n'aide pas les pays pauvres non plus. Pourtant, on pourrait vivre sans ordinateurs, non?
    Je suis pour la recherche fondamentale car elle débouche sur des application pratiques souvent inattendues... Mais il me semble que la répartition des fonds est fonction de lobbying et non du bien être de la population...
    C'est facile pour nous de dire "Ho, c'est beau la recherche spatiale" ... (je ne suis pas le dernier à m'extasier)... quand on sait qu'on peut manger, boire, travailler ...
    J'ai l'impression que rêver à l'espace nous empêche de voir la misère à côté ...
    Chemical Ewok

  33. #58
    Cécile

    Re : L'utilité de la recherche spatiale.

    Citation Envoyé par Lambda0
    C'est bien ce que je disais : celà finit par paraître un peu ringard de parler de colonisation extraterrestre, parce qu'on a fini par intérioriser tous les problèmes de court terme. Le nez sur le guidon.
    Les problèmes d'environnement, c'est au contraire du long terme. Ce qu'on fait maintenant se payera dans les décennies et les siècles à venir.

    Pour ma part, quand j'apprends à conduire une 2 CV, je commence déjà à imaginer le fonctionnement d'une F1 et à faire des plans. Question de tempérament.
    Question d'urgence : quand on est en train d'aller dans le mur à fond la caisse, on ne rêve pas à un autre véhicule, on essaie de maîtriser celui qu'on a.

    D'où on tirera des enseignements pour contruire ici des villes en optimisant l'utilisation des ressources disponibles. Ceci n'est qu'on exemple parmi beaucoup d'autres.
    On sait déjà optimiser les ressources disponibles. Mais on ne le fait pas.

    Ce sont les stratégies malthusiennes qui conduisent aux désastres, pas les stratégies de développement et d'expansion.
    Historiquement, les malthusiens ont toujours eu tort.
    Je ne crois pas que la moindre politique malthusienne ait un jour été mise en place. Les politiques d'expansion que tu préconises, en revanche, ont mené au colonialisme le plus tyrannique.

    - Ca ne te hérisse pas que l'industrie du disque représente des dizaines de G$ pendant que des milliards d'humains crèvent ?
    - T'arrive-t-il d'acheter un cd ou un dvd de musique ?
    Quel est le rapport avec le schmilblick ? Je parle d'argent public mis dans des projets pas forcément les plus intéressants, pas d'industrie privée.

    Je suis d'accord avec Lambda0 pour dire qu'il faut placer l'expression "développement durable" dans les programmes d'exploration spatiale. Ca fera tout de suite plus responsable. Ca mettra un peu plus l'accent sur ce qu'eest réellement la recherche spatiale : le futur.
    N'oublie pas de placer aussi "nanotechnologies", ça rapport des sous.
    Plus sérieusement, tu sais ce que c'est, le développement durable ? C'est justement essayer de ne pas épuiser toute notre planète, pour garder des ressources pour nos descendants.

    On peut rester scotchés au présent et dire "à partir de maintenant plus aucune recherche qui ne soit pas directement appliquée, et tous les sous de la recherche fondamentale sont réinjectés pour que le Monde arrive à un état stable et uniforme".
    Tu m'as mal lue (ou tu fais semblant), car j'ai écris plusieurs fois que j'étais pour la recherche fondamentale. Mais je pense que l'exploration spatiale dépense beaucoup d'argent pour apporter peu de connaissances, alors que cet argent serait mieux utilié pour d'autres recherches fondamentales.

  34. #59
    Ewok

    Re : L'utilité de la recherche spatiale.

    Pas mieux !
    Il faut se rappeler que la recherche fondamentale est financée par les contribuables (rarement par le privé ... s'il y a un objectif pécunier).
    Chemical Ewok

  35. #60
    LardonCru

    Talking Re : L'utilité de la recherche spatiale.

    Citation Envoyé par Cécile
    Une espèce incapable de protéger un environnement aussi prolifique et varié que celui de la Terre est évidemment incapable de créer une colonie viable dans un endroit hostile. Commençons par nous préoccuper réellement de là où nous vivons avant de rêver à de chimériques colonies. On dirait une personne incapable de conduire une deux-chevaux et qui réclamerait une formule-1.
    Houlà, houlà... Il ne faut pas généraliser...
    Ok, l'espèce humaine a fait des dégâts considérables, mais il ne faut pas oublier que ce sont les décisions d'une minorité de personnes qui font des dégâts pareils...
    D'ailleurs, même avec la meilleure volonté du monde, ils peuvent faire quoi, les scientifiques? Les problèmes environnementaux sont très faciles à créer, et très coûteux à régler. Quand on voit ce qui est arrivé à Bhopal, il n'est plus permis de douter: même quand la technologie est là, que la détresse humaine est présente, l'argent dicte sa loi.
    La conquête de l'espace peut sembler futile, et il est CERTAIN qu'il vaudrait mieux se préoccuper de la santé de notre bonne vieille Terre avant de penser à émigrer ailleurs, mais bon, on fait ce qu'on peut...

    Citation Envoyé par Cécile
    C'est marrant comment beaucoup de gens rêvant à ces colonies spatiales envisagent sans frémir de laisser crever les milliards d'hommes que ces colonies ne pourraient pas accueillir. Ces idées de colonies de "sauvetage" me hérissent.
    Evidemment, c'est pas forcément très sain comme méthode, sans compter les problèmes éthiques qui se poseront. Mais je pense quand même qu'il vaut mieux sauver ne serait-ce que 10 personnes, ce sera déjà ça.

    Citation Envoyé par Cécile
    Le Troll, d'accord avec toi : il y a des sujets de recherche fondamentale négligés, bien plus prometteurs, et qui mériteraient bien plus de moyens que ces projet coûteux de conquête spatiale.
    Oui, mais nous ne sommes pas les décideurs. La recherche spatiale a un certain prestige, mine de rien. Suffit de voir la vitesse à laquelle une de nos spationnaute s'est retrouvée Secrétaire d'Etat alors qu'il me semble qu'elle n'avait pas de compétences particulières dans ce domaine...

Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. De l'utilité des transformées
    Par Seirios dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 12
    Dernier message: 18/09/2009, 19h16
  2. L'utilité de la fièvre
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 25/11/2006, 13h37
  3. Budget de la recherche spatiale en Europe
    Par Capitaine Kirk dans le forum Astronautique
    Réponses: 3
    Dernier message: 20/01/2006, 22h52
  4. Coût de la Recherche Spatiale.
    Par ClaudeH dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 7
    Dernier message: 24/08/2005, 14h39
  5. Plus de moyens pour la recherche spatiale
    Par astrospace dans le forum Archives
    Réponses: 8
    Dernier message: 25/01/2005, 12h28