Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 34

Infrarouge des lampes



  1. #1
    Stempo

    Infrarouge des lampes


    ------

    Bonjour,
    je travail sur une "nano-thèse"dont le sujet est "de la lampe à incandescence aux LEDs"

    En faisant des recherches sur la lampes à incandescence, l'un des ses defaut est la conversion de l'energie electrique en lumiere. Elle produit 5% de lumiere visible, 12% de chaleur et 83% partirais dans les infrarouge c'est a dire lumiere non visible a l'oeil nu.

    Ma question est donc de savoir si les lampes halogenes, les lampes basse consommation et les LED produisent elles aussi de la lumiere dans les infrarouges?

    Je n'ai trouver aucun site ou information qui traite cela.

    Merci de m'eclairer sur ce sujet ^^

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Infrarouge des lampes

    Bonjour

    Il y a un petit problème avec tes valeurs; ce qui n'est pas produit en visible l'est forcément en IR. De plus 100% de l'énergie consommée par la lampe est convertie en chaleur.

    Les lampes halogènes, les LED et les lampes basse consommation produisent aussi de l'IR (environ 90%, 5 à 20% et 50%).

  4. #3
    Stempo

    Re : Infrarouge des lampes

    c'est bizarre j'ai trouver les chiffre ici http://www.led-fr.net/lampe_a_incandescence.htm

    Et donc aurait tu des sites ou je puisse retrouver les chiffres que tu ma cité ?

    Merci encore

  5. #4
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Infrarouge des lampes

    En effet ces chiffres sont différents, mais je peux t'assurer qu'ils sont faux ; l'intégralité de l'énergie est forcément convertie en chaleur.
    La partie rayonnée dépend de la température de la source, conformément à la loi du corps noir.
    Cette répartition se vérifie pour des lampes à filament, mais pas pour une LED ou une ampoule éco car le spectre d'émission est discontinu.

    En ce qui concerne les valeur que j'ai donnée plus haut elles sont indicatives, mais en cherchant un peu sur google on doit pouvoir trouver des sources.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    THEjeje38

    Re : Infrarouge des lampes

    "l'intégralité de l'énergie est forcément convertie en chaleur."

    Cela est totalement faux, dans une ampoule a incandescence classique 5% de l'énergie est convertie en lumière visible et 95% en chaleur. L'integralité de l'énérgie ne peut en aucun cas être totalement converti en chaleur du fait qu'un objet possedant une temperature non nul émettera toujours un rayonnement éléctromagnétique (lumière) même si il n'est pas forcement visible (infrarouge).

  8. #6
    THEjeje38

    Re : Infrarouge des lampes

    Pour répondre à Stempo: Oui, toutes les lampes émettent dans l'infrarouge. En effet il suffit que la lampe chauffe un peu pour émettre dans l'infrarouge. Une lampe ne produisant pas de chaleur donc parfaite, n'existe pas.

  9. Publicité
  10. #7
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Infrarouge des lampes

    Citation Envoyé par THEjeje38 Voir le message
    "l'intégralité de l'énergie est forcément convertie en chaleur."

    Cela est totalement faux, dans une ampoule a incandescence classique 5% de l'énergie est convertie en lumière visible et 95% en chaleur. L'integralité de l'énérgie ne peut en aucun cas être totalement converti en chaleur du fait qu'un objet possedant une temperature non nul émettera toujours un rayonnement éléctromagnétique (lumière) même si il n'est pas forcement visible (infrarouge).
    Et à ton avis la chaleur c'est quoi ?

    Une lampe à incandescence émet environ 5% de lumière visible en effet, mais cette lumière visible elle devient quoi ?
    Elle est absorbée, et elle est émise de nouveau sous forme d'IR, et un rayonnement (IR ou autre) est synonyme d'émission de chaleur.

    C'est bien beau de vouloir répondre aux questions, mais encore faut il savoir de quoi on parle.

  11. #8
    invité6543212033

    Re : Infrarouge des lampes

    Là c'est abusé, vous n'avez même pas délimités le système !!!

  12. #9
    mistermicke

    Re : Infrarouge des lampes

    la lumiere blanche ,c'est simple elle est blanche mais elle est composée de toutes les couleurs de l'arc en ciel si j'ose dire, donc effectivement dans l'infrarouge et je suppose également dans l'ultraviolet
    donc oui une led blanche émetra de l'IR cependant cette derniere déguage beaucoup moin de chaleur, ce qui énergétiquement est un plus en comparaison à la lampe a incandescence

  13. #10
    f6bes

    Re : Infrarouge des lampes

    Citation Envoyé par Stempo Voir le message
    l'un des ses defaut est la conversion de l'energie electrique en lumiere.
    Bjr à tous,
    Ah !!!! Effectivement si l'on ne veut QUE des "calories", c'est un défaut.
    Mais si l'on veut un tant soit peu de LUMIERE, il vaut mieux qu'elle en fasse un peu !!
    D'accord: je pinaille ou l'art et la maniére de faire dire le contraire
    A+
    On ne s'excuse PAS....on DEMANDE à étre...excusé. (sinon c'estTROP facile)

  14. #11
    THEjeje38

    Re : Infrarouge des lampes

    Et à ton avis la chaleur c'est quoi ?
    Pour moi la chaleur est une agitation des molécules et les infrarouges sont un rayonnement électromagnétique (photon), les infrarouges transmettent la chaleur mais reste un rayonnement électromagnétique (on peut donc dire qu'ils sont vecteur de la chaleur). La lumière visible émise et peut être absorbé de nouveau pour chauffer l'air ambiant mais avant cela elle sert à nous éclairer et c'est à se stade là que sa nous interesse.

    Nous sommes en train de parler du rendement "direct" d'une lampe et non pas de ce que la lumière adviendra plus tard. Et oui avant de chauffer, la lumière nous éclairera sans cela autant mettre une resistance au plafond.

  15. #12
    doul11

    Re : Infrarouge des lampes

    bonjour,
    Citation Envoyé par Dudulle Voir le message
    Une lampe à incandescence émet environ 5% de lumière visible en effet, mais cette lumière visible elle devient quoi ?
    Elle est absorbée, et elle est émise de nouveau sous forme d'IR, et un rayonnement (IR ou autre) est synonyme d'émission de chaleur.
    une partie des 5% dans le spectre visible reste dans le visible, la lumière est en partie réfléchie par la matière (ou pas du tout dans certaines longueur d'ondes) et est capté par l'oeil, si tout était dans l'infrarouge on en verrais rien.

    un rayonnement électromagnétique est synonyme d'émission d'energie si le matériaux est totalement blanc ou transparent a la longueur d'onde du rayonnement il n'y a aucune augmentation de température.


    C'est bien beau de vouloir répondre aux questions, mais encore faut il savoir de quoi on parle.
    en effet.
    La logique est une méthode systématique d’arriver en confiance à la mauvaise conclusion.

  16. Publicité
  17. #13
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Infrarouge des lampes

    Pour moi la chaleur est une agitation des molécules et les infrarouges sont un rayonnement électromagnétique (photon)
    Exact, on fait passer de l'électricité dans un filament, ce qui le chauffe: L'intégralité de l'énergie électrique utilisée est transformée en chaleur...
    Cette chaleur se propage ensuite sous forme IR et visible.

  18. #14
    THEjeje38

    Re : Infrarouge des lampes

    L'intégralité de l'énergie électrique utilisée est transformée en chaleur...
    La chaleur et la lumière sont deux choses distinctes, il y a l'énergie apporter au filament qui va se transformer en lumière et celle qui va agiter les atomes. Le dégagement de lumière étant par ailleur liée à l'agitation thérmique des atomes, plus ils sont agités plus ils émetterons de lumière. On peut donc quantifier la quantitée d'énergie qui sera uniquement transformé en lumière, elle sera le rendement de la lampe.

  19. #15
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Infrarouge des lampes

    Non ce n'est pas comme ça que ça marche.

    - L'énergie électrique produit de la chaleur, par agitation des molécules du filament.
    - Cette chaleur permet de monter la température du filament vers 3000°C.
    - Le filament produit un rayonnement de corps noir, dont une partie est produite dans la partie visible. Il n'y a pas de fracture entre le visible et l'IR; le spectre est continu.

    Toute l'énergie électrique est convertie en chaleur, puis cette chaleur se propage sous forme de rayonnement. L'électricité n'est pas directement transformée en lumière.

  20. #16
    doul11

    Re : Infrarouge des lampes

    c'est pas les molécules qui bougent, c'est juste les électrons.

    il faudrais définir ce que vous entendez par "chaleur", pour moi c'est un terme plutôt flou : http://fr.wikipedia.org/wiki/Chaleur
    La logique est une méthode systématique d’arriver en confiance à la mauvaise conclusion.

  21. #17
    THEjeje38

    Re : Infrarouge des lampes

    Il faudrai savoir si l'énérgie convertie en chaleur qui est ensuite convertie en lumière sont les même. Dans ce cas l'integralité de l'énergie serai en effet convertie en chaleur (agitation des atomes) puis en lumière. En revenche si ce n'est pas le cas et que l'énérgie convertie en lumière est inférieur à celle convertie en chaleur alors une partie de l'energie seulement aura était utilisé en lumière, on aura donc une difference entre ces deux énergies.

    Tous réside dans le fait de savoir si les atomes libère autant d'énergie en lumière qu'il n'en recoivent en chaleur (agitation thérmique).

  22. #18
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Infrarouge des lampes

    Citation Envoyé par doul11 Voir le message
    c'est pas les molécules qui bougent, c'est juste les électrons.
    Non ce sont bien les molécules...
    Je ne voudrais pas être condescendant, mais une fois de plus il serait judicieux d'en savoir un peu plus sur le sujet avant d'être aussi catégorique.

  23. Publicité
  24. #19
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Infrarouge des lampes

    Citation Envoyé par THEjeje38 Voir le message
    Il faudrai savoir si l'énérgie convertie en chaleur qui est ensuite convertie en lumière sont les même. Dans ce cas l'integralité de l'énergie serai en effet convertie en chaleur (agitation des atomes) puis en lumière. En revenche si ce n'est pas le cas et que l'énérgie convertie en lumière est inférieur à celle convertie en chaleur alors une partie de l'energie seulement aura était utilisé en lumière, on aura donc une difference entre ces deux énergies.
    Je ne vais pas me répéter une fois de plus. Visiblement vous ne connaissez pas la théorie du corps noir. Je vous invite donc à lire ceci: http://fr.wikipedia.org/wiki/Corps_noir

    Tous réside dans le fait de savoir si les atomes libère autant d'énergie en lumière qu'il n'en recoivent en chaleur (agitation thérmique).
    Si ce n'était pas le cas l'énergie stockée dans l'ampoule tendrait vers l'infini.
    Plutôt que d'utiliser le mot "lumière" il faut parler de "rayonnement"; ce terme étant intimement lié à la subjectivité de la vision humaine.

  25. #20
    THEjeje38

    Re : Infrarouge des lampes

    Non ce sont bien les molécules...
    A vrai dire ce sont plutôt les noyaux atomiques qui vibrent, d'autant plus que leur énergie (temperature) est grande, si l'on veut être précis.

  26. #21
    THEjeje38

    Re : Infrarouge des lampes

    Si ce n'était pas le cas l'énergie stockée dans l'ampoule tendrait vers l'infini
    Pas forcement, une chose que j'ai omis de dire est que les atomes ayant aquis de la chaleur par l'énergie apporté par l'electricité, en dégage une partie par rayonnement électromagnétique MAIS également pas conduction de chaleur a l'air environnent (ils chauffent l'air ambiant). L'énergie diffusé sous forme de lumière est donc moindre que l'énergie apporté à la lampe.

  27. #22
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Infrarouge des lampes

    Citation Envoyé par THEjeje38 Voir le message
    A vrai dire ce sont plutôt les noyaux atomiques qui vibrent, d'autant plus que leur énergie (temperature) est grande, si l'on veut être précis.
    Ma réponse aurait méritée plus de développement:
    Ce sont principalement les molécules qui vibrent à ce niveau d'énergie: Énergie d'élongation et de déformation angulaire.

    Une petite partie de l'énergie est suffisante pour atteindre le seuil des transitions électronique (la partie qui correspont sensiblement à la fraction visible).
    L'énergie n'est pas suffisante pour produire une "vibration" (le terme n'est pas véritablement adapté) du noyau atomique.

  28. #23
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Infrarouge des lampes

    Citation Envoyé par THEjeje38 Voir le message
    Pas forcement, une chose que j'ai omis de dire est que les atomes ayant aquis de la chaleur par l'énergie apporté par l'electricité, en dégage une partie par rayonnement électromagnétique MAIS également pas conduction de chaleur a l'air environnent (ils chauffent l'air ambiant). L'énergie diffusé sous forme de lumière est donc moindre que l'énergie apporté à la lampe.
    Et cet air chaud ne produit pas de rayonnement peut être ?

    Peut importe le mode de transmission de la chaleur, toute l'énergie apportée à la lampe est convertie en rayonnement.

  29. #24
    THEjeje38

    Re : Infrarouge des lampes

    Le noyau atomique vibre en permanance plus ou moins selon la temperature, le seul moyen d'arreter cette vibration serai de refroidir l'atome au zero absolu (0 Kelvin)se qui est théoriquement impossible. Le noyau conserve obligatoirement une energie meme mininme.

  30. Publicité
  31. #25
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Infrarouge des lampes

    Non ce n'est pas le noyau qui vibre, ce sont les liaisons moléculaires.
    D'ailleurs il vibrerai par rapport à quoi ce noyau ?

  32. #26
    THEjeje38

    Re : Infrarouge des lampes

    Peut importe le mode de transmission de la chaleur, toute l'énergie apportée à la lampe est convertie en rayonnement.
    En effet, il est vrai que toute l'energie est convertie sous forme de rayonnement, la chaleur n'étant qu'une étape transitoire entre lumière est électricité, j'avoue avoir fait erreur quand à la differentiation de l'energie convertie en rayonnement et celle en agitation thérmique.

  33. #27
    THEjeje38

    Re : Infrarouge des lampes

    En revenche je suis sur du fait que le noyau atomique vibre en permanance, c'est ce qui explique que plus la temperature est élevé plus la résistance électrique d'un matériaux augmante du fait que le noyau vibre et empeche donc la circulation correcte des électrons.

  34. #28
    doul11

    Re : Infrarouge des lampes

    Citation Envoyé par Dudulle Voir le message
    Non ce sont bien les molécules...
    Je ne voudrais pas être condescendant, mais une fois de plus il serait judicieux d'en savoir un peu plus sur le sujet avant d'être aussi catégorique.
    ce qui aurais été judicieux c'est d'expliquer ce que vous étendez par "chaleur", puisque vous ne voulez pas vous donner la penne d'expliquer je vous laisse avec vos molécules et vos noyaux qui "vibrent" a cause de l'électricité est qui font de la lumière et de la "chaleur"

    inutile de répondre a ce message je quitte la discutions.
    La logique est une méthode systématique d’arriver en confiance à la mauvaise conclusion.

  35. #29
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Infrarouge des lampes

    En revenche je suis sur du fait que le noyau atomique vibre en permanance, c'est ce qui explique que plus la temperature est élevé plus la résistance électrique d'un matériaux augmante du fait que le noyau vibre et empeche donc la circulation correcte des électrons.
    Dans ce cas je te proposes de chercher des articles qui confirment cette version et tu place les liens sur ce fil; "être sur" ne constitue pas une preuve en soi.
    Dernière modification par invite2313209787891133 ; 23/05/2010 à 13h05.

  36. #30
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Infrarouge des lampes

    Citation Envoyé par doul11 Voir le message
    ce qui aurais été judicieux c'est d'expliquer ce que vous étendez par "chaleur", puisque vous ne voulez pas vous donner la penne d'expliquer je vous laisse avec vos molécules et vos noyaux qui "vibrent" a cause de l'électricité est qui font de la lumière et la "chaleur"

    inutile de répondre a ce message je quitte la discutions.
    Tu es libre de quitter la discussion, que ce soit par manque d'argument ou toute autre raison, mais pas d'user d'appel au ridicule.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Commande de lampes à distance (Infrarouge)
    Par Tony78 dans le forum Électronique
    Réponses: 10
    Dernier message: 29/05/2012, 20h00
  2. Nocivité des lampes fluocompactes
    Par widow dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/06/2009, 22h45
  3. Commande de lampes à distance (Infrarouge).....?
    Par said sliman dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 02/03/2008, 19h42
  4. Du 220v avec des lampes de 1,5v
    Par twiggeel dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 23/08/2007, 07h31
  5. l'alimentation des lampes fluocompactes
    Par viji dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/03/2007, 13h47