Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 82

évènement de Planck !



  1. #1
    invité6543212033

    Cool évènement de Planck !

    Salut à tous !

    Existe-il un évènement de Planck, au sens de plus grande précision pour se repérer dans l'espace-temps ? Et comment caractériser le plus petit évènement que notre Physique est capable d'aborder ?

    Cordialement,

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    invité6543212033

    Re : évènement de Planck !

    Re, j'ai calculé : ce qui est sensé donner le débit minimum d'information sur l'espace-temps !

  4. #3
    invite251213
    Invité

    Re : évènement de Planck !

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Re, j'ai calculé : ce qui est sensé donner le débit minimum d'information sur l'espace-temps !
    On peut savoir quel est le raisonnement qui t'as amené à cette valeur ?

    Ça ressemble au volume d'une sphère de rayon égal à la longueur de Planck divisé par un temps...C'est légérement étrange.

  5. #4
    invité6543212033

    Re : évènement de Planck !

    Bin oui, c'est exactement çà, c'est le volume de Planck le plus compact que j'ai pris, divisé par le temps de Planck ... heu

    Sinon, je me suis dit qu'un évènement devait être singulier ... cependant il doit obligatoirement être relatif donc ou est la limite ???

    @ +

  6. #5
    DomiM

    Re : évènement de Planck !

    et si la charge des particules élémentaires n'était pas en courant continu mais en alternatif ?
    celà expliquerai l'absence d'antimatiére puisque elle serait là mais alternativement à une fréquence de la taille du volume de Planck
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    aficluc

    Re : évènement de Planck !

    Le problème majeur est que l'esprit humain peut penser la continuité, mais il ne peut pas l'ob-jectiver. Il doit donc découper tout événement qui se produit dans l'instant en pseudo-événements qui prennent nécessairement une certaine durée, toute objectivation est à ce prix. Ainsi en embryologie il faut décrire des "événements" observables, objectivables et il n'y a d'observable ou d'objectivable que des phénomènes qui s'étalent sur une certaine durée pour infime que soit cette durée : ici apparaît un rein là une râte ailleurs un foie.

    Le seul événement (singulier) est ce qui se produit dans l'instant, qui par nature est inobjectivable, n'est pas un ob-jet de connaissance possible. Les lois de la nature ainsi que le temps réel sont cela seul qui constitue véritablement "un événement" au sens où ils se produisent à tout moment identiquement à eux-mêmes, qui donc ne sont relatifs qu'à eux-mêmes
    Le temps est la forme du déterminisme.

  9. Publicité
  10. #7
    JPL

    Re : évènement de Planck !

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    et si la charge des particules élémentaires n'était pas en courant continu mais en alternatif ?
    celà expliquerai l'absence d'antimatiére puisque elle serait là mais alternativement à une fréquence de la taille du volume de Planck
    Mai bien sûr ! Pourquoi n'y a-t-on pas pensé avant ?
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  11. #8
    invité6543212033

    Re : évènement de Planck !

    Salut !

    Un document intéressant !

    @ +

  12. #9
    DomiM

    Re : évènement de Planck !

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Mai bien sûr ! Pourquoi n'y a-t-on pas pensé avant ?
    Pourrait on s'en apercevoir ?
    au cinéma 30 images/s suffise à nous tromper
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  13. #10
    invite251213
    Invité

    Re : évènement de Planck !

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    Pourrait on s'en apercevoir ?
    au cinéma 30 images/s suffise à nous tromper
    Ben vu que le courant continu et alternatif sont des conséquences de l'existence d'une charge électrique et dérivent de son mouvement, comment tu fais pour dire qu'une charge c'est un courant continu ou alternatif ?

  14. #11
    JPL

    Re : évènement de Planck !

    Arrêtons là la discussion sur cette hypothèse qui ne repose que sur une méconnaissance complète de la physique la plus élémentaire.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  15. #12
    invité6543212033

    Re : évènement de Planck !

    JPL : tu t'adresses à qui ???

  16. Publicité
  17. #13
    JPL

    Re : évènement de Planck !

    C'est suite au message n° 5 et les réponses qu'il a entraînées. Donc tu n'es pas concerné en ce qui concerne le sujet de départ.

    Je reconnais que ce n'était pas clair de ma part.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  18. #14
    DomiM

    Re : évènement de Planck !

    Citation Envoyé par mewtow Voir le message
    Ben vu que le courant continu et alternatif sont des conséquences de l'existence d'une charge électrique et dérivent de son mouvement, comment tu fais pour dire qu'une charge c'est un courant continu ou alternatif ?
    Alors comment on fait pour dire qu'un proton a une charge positive et un électron une charge négative ?
    Il sont juste en opposition de phase
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  19. #15
    Deedee81

    Re : évènement de Planck !

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    Alors comment on fait pour dire qu'un proton a une charge positive et un électron une charge négative ?
    Il sont juste en opposition de phase
    Salut,

    Ils sont déviés de manière différente dans un champ électrique ou magnétique.

    Tu peux aussi voir le signe avec un électroscope.

    Mais ça n'a rien a voir ni avec le courant alternatif, ni avec l'antimatière (le proton n'est pas l'antiparticule de l'électron).

    Et maintenant que tu as une "théorie" sur le fait qu'on ne voit pas l'antimatière, il ne te reste plus qu'à trouver une théorie expliquant qu'on voit l'antimatière

    Octanitrocubane,

    La réponse à ta question initiale dépend très fortement du contexte théorique. Par exemple, il existe des théories (la LQG pour ne pas la nommer) où les longueurs et durées sont discrètes (avec la longueur/temps de Planck comme minimum) mais pas les positions et les instants. Un événement reste donc idéalement ponctuel.

    Le "comment" peut être ardu. Par exemple, si les longueurs sont discrètes mais pas les positions, je te laisse imaginer la tête de l'espace-temps Ca fait appel aux espaces de distributions, aux holonomies, à des représentations abstraites de l'espace-temps,... Tout des trucs auquel il faut s'accrocher pour suivre.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  20. #16
    DomiM

    Re : évènement de Planck !

    Ils sont déviés de manière différente dans un champ électrique ou magnétique.

    Tu peux aussi voir le signe avec un électroscope.
    Bien sur mais si l'univers entier est en oscillation matière/anti matière à une fréquence quelconque comment le saurions nous ?

    L'électroscope change en même temps que ce qu'il mesure et l'équilibre matière antimatière est résolut.

    L'anti matiére que nous constatons est de la matiére en oposition de phase avec l'univers c'est pour ça qu'elle est rare.
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  21. #17
    JPL

    Re : évènement de Planck !

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    Alors comment on fait pour dire qu'un proton a une charge positive et un électron une charge négative ?
    Il sont juste en opposition de phase
    Tu confonds charge et courant. C'est de la physique ultra-élémentaire.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  22. #18
    JPL

    Re : évènement de Planck !

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    Bien sur mais si l'univers entier est en oscillation matière/anti matière à une fréquence quelconque comment le saurions nous ?

    L'électroscope change en même temps que ce qu'il mesure et l'équilibre matière antimatière est résolut.

    L'anti matiére que nous constatons est de la matiére en oposition de phase avec l'univers c'est pour ça qu'elle est rare.
    Lis la charte du forum :
    Toutes idées ou raisonnement (aussi géniaux soient ils) doivent reposer sur des faits scientifiquement établis et non sur de vagues suppositions personnelles, basées sur d'intimes convictions.
    Bref, traduit en français de tous les jours : tu dis n'importe quoi et ça ne donne pas une bonne idée du niveau que devrait avoir le forum.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  23. Publicité
  24. #19
    DomiM

    Re : évènement de Planck !

    vous n'aviez pas compris ma question mais là , vous voyant, comme moi, à cour d'argument puisque que nous ne pouvons constater qu'une opposition de charge mais les qualifier n'est qu'une convention dont l'univers n'a rien a carré comme le cœur du questionneur
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  25. #20
    DomiM

    Re : évènement de Planck !

    Pourrait on le tester ou est ce déjà fait là est plutôt la question
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  26. #21
    JPL

    Re : évènement de Planck !

    Je reviens sur ma remarque : tu confonds charge et courant. À partir de là tout ce que tu imagines est invalide.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  27. #22
    DomiM

    Re : évènement de Planck !

    Je sais qu'un courant est un déplacement délectron dans un conducteur dut à une différence de potentiel entre les 2 extrémité du conducteur.

    Une charge est un potentiel en un "point"
    Pour les électrons autour du noyau l'équation de DIRAC donne des énergies négatives qu'il appelle positron et qui sont bien présente dans un atome normal alors pourquoi n'oscillerait elle pas ?

    E = m² 4 ^ + p ² c ² c

    Dirac a proposé que ce "trou" serait à tout observateur extérieur ressemblent à un électron normal, portant exactement la charge opposée. Il aurait la même masse que l'électron, et les mêmes propriétés, sauf qu'il serait chargé positivement. Le «trou» passe alors comme un électron normal, la compression sur les autres électrons négatifs déménagé à combler les lacunes, en déplaçant le trou légèrement à chaque fois.

    Read more at Suite101: Paul Dirac and the Positron: A Triumph of Mathematics in the First Anti-Particle http://www.suite101.com/content/paul...#ixzz1DuiNZeTG
    a on une explication accepté du déséquilibre matière/antimatière ?
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  28. #23
    DomiM

    Re : évènement de Planck !

    erreur de traduction de google qui m'a échappé

    E = m²c^4 + p²c²

    Je ne savais pas qu'il traduisait aussi les formules mathématique !
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  29. #24
    Deedee81

    Re : évènement de Planck !

    Salut,

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    Pour les électrons autour du noyau l'équation de DIRAC donne des énergies négatives qu'il appelle positron et qui sont bien présente dans un atome normal alors pourquoi n'oscillerait elle pas ?
    Réponse donnée en analysant ta question.

    Mais d'abord, en préliminaire, cette remarque :
    "Pour les électrons autour du noyau l'équation de DIRAC donne des énergies négatives qu'il appelle positron"

    Cette affirmation est un tel raccourcit qu'elle en est même fausse !!!! Il n'y a pas de niveau (orbitales) correspondant à des positrons dans l'atome.

    Ensuite :

    "Pour les électrons autour du noyau l'équation de DIRAC donne des énergies négatives qu'il appelle positron et qui sont bien présente dans un atome normal"

    n'a strictement aucun lien avec :

    "pourquoi n'oscillerait elle pas ?"

    Est-ce que ça répond à ta question ?

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    a on une explication accepté du déséquilibre matière/antimatière ?
    La violation CP (alias violation T) conduit à un déséquilibre matière/antimatière. C'est connu, reconnu et accepté depuis un bon moment. Et cela a même été déjà bien testé expérimentalement.

    Mais cela ne suffit pas. Il faut une violation de la conservation du nombre de baryons et un déséquilibre thermique au début de l'univers.

    Va voir ceci :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Conditions_de_Sakharov

    Comme tu vois, tu ne regardais pas au bon endroit. Non Domi, quand on perd sa clef, on ne la cherche pas sous un lampadaire sous prétexe qu'il y fait plus clair
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  30. Publicité
  31. #25
    DomiM

    Re : évènement de Planck !

    Merci pour votre éclatante lumière scientifique établie

    Comme tu vois, tu ne regardais pas au bon endroit. Non Domi, quand on perd sa clef, on ne la cherche pas sous un lampadaire sous prétexte qu'il y fait plus clair
    Avant d'avoir vos connaissance en physique vous êtes vous posé cette question que vous semblez situer dans une lumière encore plus éclatante que la physique ?

    Avant de regarder sous la lumière éclatante du réverbère de la science établi je préfère prendre une intuition dans la pénombre et la confronter à la science.

    Mon intuition : Les violations de symétrie son effective sur des particule en opposition de phase avec l'univers
    Maintenant je vais lire wiki et voir si ça colle ou pas

    un aimant qui serait en antimatiére aurait il des pôles inversés par rapport au même aimant en matière ?
    Dernière modification par DomiM ; 14/02/2011 à 08h12.
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  32. #26
    Deedee81

    Re : évènement de Planck !

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    Avant de regarder sous la lumière éclatante du réverbère de la science établi je préfère prendre une intuition dans la pénombre et la confronter à la science.
    C'est ton droit.

    En espérant que tu te rendes compte que ça ne marche jamais avant d'avoir passé cinquante ans à faire un milier de confrontations de ce type.

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    Mon intuition : Les violations de symétrie son effective sur des particule en opposition de phase avec l'univers
    Le problème c'est que cette phrase a autant de sens que celle du mathématicien Lewis Carol : "tous smouales étaient les borogroves".

    Il ne suffit pas de coller des mots ensembles n'importe comment pour qualifier ça d'intuition. Et espérer que par hazard ça va donner une phrase qui a un sens, c'est se moquer des autres
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  33. #27
    DomiM

    Re : évènement de Planck !

    Pour la St Valentin vous auriez pu répondre à cette question

    un aimant qui serait en antimatiére aurait il des pôles inversés par rapport au même aimant en matière ?
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  34. #28
    Deedee81

    Re : évènement de Planck !

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    un aimant qui serait en antimatiére aurait il des pôles inversés par rapport au même aimant en matière ?
    Non.

    Dans un matériau ferromagnétique, l'aimantation est orientée dans un sens défini dans un petit domaine (domaine de Bloch). Et chaque domaine a une orientation différente, aléatoire.

    Ce serait vrai aussi de l'antimatière.

    Et la direction globale est imposée en apliquant un champ magnétique externe qui déplace les parois de Bloch et force les moments magnétiques à tourner.

    On aurait donc le même résultat avec de l'antimatière.

    Par contre, le moment magnétique d'une particule serait inversé par rapport à son spin (à cause du changement de signe des charges).
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  35. #29
    DomiM

    Re : évènement de Planck !

    Je ne comprend pas votre non si le moment magnétique d'une particule est inversé par rapport à son spin dans l'antimatière

    Un dipôle magnétique, caractérisé par son moment magnétique, est analogue à un aimant droit.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Ferromagn%C3%A9tisme

    si le moment s'inverse l'aimant aussi non ?
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  36. #30
    Deedee81

    Re : évènement de Planck !

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    si le moment s'inverse l'aimant aussi non ?
    Non puisque, comme je l'explique ci-dessus, c'est l'orientation des moments par rapport à un champ externe appliqué qui va donner l'aimantation de l'aimant.

    Si les moments sont inversés, il vont simplement tourner de 180° lors de l'application du champ magnétique utilisé pour fabriquer ton aimant. Et ton aimant d'antimatière aura la même orientation.

    Je vais t'expliquer ça autrement, d'une manière très bête. Supposons que l'aimantation de ton aimant change de sens pour une raison mystérieuse. Je retourne l'aimant et, hop, l'aimantation est toujours dans le même sens. Il est donc clair que la direction de l'aimantation ne dépend pas que de ce qui se passe dans l'aimant !!!!

    L'existence de l'aimantation (une fois le champ magnétique externe coupé) dépend de l'existence des moments magnétiques et de leur allignement (aimantation spontanée). Mais l'orientation, elle, dépend d'autre chose !

    Autre exemple : soit une pièce de monnaie. Supposons qu'elle soit faites d'antimatière. Est-ce que le coté face et le coté pile sont dans l'autre sens ? Il est clair que ma question n'a guère de sens.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

Sur le même thème :

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Biochimie] datation événement
    Par lilarose123 dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/09/2010, 11h24
  2. Temps de planck et distance de planck
    Par KiLVaiDeN dans le forum Physique
    Réponses: 61
    Dernier message: 02/04/2010, 10h21
  3. Evenement et dénombrement
    Par maseru dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/02/2008, 14h32
  4. évenement du 5 mai?
    Par Microquasars dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/05/2006, 17h27