Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Un brevet de communication supraluminique ?



  1. #1
    darjoo

    Cool Un brevet de communication supraluminique ?

    Je suis tombé sur ça :

    http://www.google.com/patents/EP1779561B9?hl=fr&cl=fr

    Je cite : "Procédé de transmission pour communiquer ou commander à distance une variation de luminescence, dans lequel un système d'échantillons contenant chacun au moins un matériau photoluminescent ou thermoluminescent ayant au moins un état excité et comportant des groupes de deux ou plusieurs électrons contenus dans des pièges desdits matériaux photoluminescents ou thermoluminescents excités, lesdits électrons étant intriqués entre eux et étant distribués dans lesdits matériaux des échantillons dudit système d'échantillons, tels que certaines liaisons quantiques entre lesdits électrons piégés soient réparties sur plusieurs échantillons, appelés par la suite les échantillons intriqués, et formant un système d'échantillons intriqués (...)

    " (...) détermination de la réception d'au moins une information ou d'au moins un signal de commande à distance en mesurant au moins une variation de luminescence partiellement corrélée sur au moins un autre desdits échantillons intriqués, appelé l'échantillon intriqué esclave, lors de la stimulation modulée en amplitude et / ou en fréquence du susdit échantillon intriqué maître, pratiquement instantanément, indépendamment des distances séparant les échantillons intriqués et des milieux séparant ces échantillons intriqués ou dans lesquels ils sont placés."

    Serait-ce un p. de brevet de communication supraluminique ? Impossible !

    -----

    Darjoo

  2. Publicité
  3. #2
    Deedee81

    Re : Un brevet de communication supraluminique ?

    Salut,

    (n'oublie pas de dire bonjour)

    Effectivement, un tel appareil ne devrait a priori pas marcher.

    Mais il faut rappeler qu'un brevet a pour vocation de protéger les droits des inventeurs. Ceux-ci doivent respecter une certaine forme dans une demande de brevet, mais ils ne sont pas tenu de prouver que ça marche ni même d'avoir fabriqué l'invention.

    On trouve peu de brevet farfelu, vu le coût pour déposer un brevet ça fait réfléchir , mais il y en a quand même (dans toutes sortes de domaines).
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  4. #3
    Amanuensis

    Re : Un brevet de communication supraluminique ?

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Mais il faut rappeler qu'un brevet a pour vocation de protéger les droits des inventeurs. Ceux-ci doivent respecter une certaine forme dans une demande de brevet, mais ils ne sont pas tenu de prouver que ça marche ni même d'avoir fabriqué l'invention.
    Discutable:

    L’article L 611-10 du Code de propriété intellectuelle protège par brevet, toute invention nouvelle impliquant une activité inventive et susceptible d’application industrielle.
    Le code précise qu’une invention est considérée comme nouvelle si elle n’est pas comprise dans l’état de la technique, c’est à dire accessible au public avant la date de dépôt de la demande de brevet. Elle est considérée comme impliquant une activité inventive si pour un homme du métier, elle ne découle pas d’une manière évidente de l’état de la technique. Enfin elle est susceptible d’application industrielle si son objet peut-être fabriqué ou utilisé dans tout genre d’industrie y compris l’agriculture.
    Évidemment l'expression "susceptible de" laisse ouvertes pas mal d'interprétations. Mais dans l'esprit, un brevet doit décrire quelque chose qui marche... (C'est un point important, parce que cela empêche de breveter seulement des "buts", comme breveter l'anti-gravité, etc.)
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  5. #4
    Deedee81

    Re : Un brevet de communication supraluminique ?

    Citation Envoyé par Amanuensis Voir le message
    Évidemment l'expression "susceptible de" laisse ouvertes pas mal d'interprétations. Mais dans l'esprit, un brevet doit décrire quelque chose qui marche... (C'est un point important, parce que cela empêche de breveter seulement des "buts", comme breveter l'anti-gravité, etc.)
    Tout à fait. Je suis entièrement d'accord avec le problème d'interprétation et avec l'esprit (et avec l'impossibilité de breveter un but. Plus généralement, on ne peut breveter quelque chose d'immatériel et il faut que ce soit une "invention", ce qui là aussi a entrainé de sérieuses discussions comme avec les gènes).

    J'ai eut un cours sur les brevet (normal dans une école d'ingénieur) et il était bien dit que l'on devait fabriquer un prototype fonctionnel. Mais force est de constater que dans la pratique..... on trouve des perles énormes dans les brevets. (*)

    Les seuls (à confirmer) brevets systématiquement refusés sont ceux faisant explicitement référence à un mouvement perpétuel. Mais évidemment rien n'empêche d'avoir envie de breveter une machine à mouvement perpétuel et de la présenter comme quelque chose d'autre du genre "moteur magnétique a structure originale" ou quelque chose du genre. Après tout, les zigotos dépensent leur argent comme ils veulent

    (*) Ca peut en effet être assez ludique. J'avais déjà vu des listes de brevets franchement farfelus (bien que parfois tout à fait réalisables).
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  6. #5
    Amanuensis

    Re : Un brevet de communication supraluminique ?

    Dans le brevet sujet, l'examinateur s'est quand même fait un peu avoir... Au passage, il y a plus de dix ans entre le dépôt et la publication, ce serait intéressant de comprendre pourquoi.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    darjoo

    Re : Un brevet de communication supraluminique ?

    Oui, BONJOUR (désolé),

    Heu, ça glisse discussion sur les brevets. Bon, c'est peut-être le fond de la question finalement.
    Pour ranimer le thème : est-ce que les récentes expés de "téléportation quantique" (par exemple, celle-ci de 143 km) ne seraient pas les prémisses d'une communication à distance instantanée ?

    Pour le brevet, j'espère qu'un spécialiste pourra nous dire s'il est possible de bombarder deux cristaux de photons intriqués, ce qui donnerait un état intriqué aux cristaux eux-mêmes, cristaux que l'on placerait à distance et une seconde action sur la luminescence d'un des cristaux se répercuterait sur le second immédiatement, donc plus vite que la lumière et en plus ce serait en soi une information. En théorie pas possible, mais...
    Darjoo

  9. Publicité
  10. #7
    Garion

    Re : Un brevet de communication supraluminique ?

    Citation Envoyé par darjoo Voir le message
    Pour ranimer le thème : est-ce que les récentes expés de "téléportation quantique" (par exemple, celle-ci de 143 km) ne seraient pas les prémisses d'une communication à distance instantanée ?
    Non, ce qui est téléporté est obligatoirement un état aléatoire. Cela poserait en plus des problèmes car en appliquant la théorie de la relativité, on pourrait arriver à une situation où la conséquence précède la cause, ce qui n'est pas sans paradoxe.

    Pour le brevet, j'espère qu'un spécialiste pourra nous dire s'il est possible de bombarder deux cristaux de photons intriqués, ce qui donnerait un état intriqué aux cristaux eux-mêmes, cristaux que l'on placerait à distance et une seconde action sur la luminescence d'un des cristaux se répercuterait sur le second immédiatement, donc plus vite que la lumière et en plus ce serait en soi une information. En théorie pas possible, mais...
    Cristaux de photons ? Ça n'existe pas. Mais bon, imaginons des particules autres intriquées.
    Si tu mesures l'état de la première particule, tu obtiens un résultat aléatoire.
    Tu mesures l'état de l'autre particule, tu obtiens un résultat identique à la première, mais tu ne sais pas quel est le résultat de la première. Donc tu ne peux pas en déduire une information.
    En fait, c'est la mesure qui va faire que l'état de la particule est défini, avant la mesure, elle n'a pas d'état vraiment défini.
    Et quand tu mesures, tu détruis l'intrication. Donc une seconde mesure ne fonctionnerait pas.
    Dernière modification par Garion ; 24/04/2013 à 18h59.

  11. #8
    JPL

    Re : Un brevet de communication supraluminique ?

    Déplacé dans un forum mieux adapté.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  12. #9
    darjoo

    Re : Un brevet de communication supraluminique ?

    Cristaux de photons
    OUPS !

    Pour le brevet, j'espère qu'un spécialiste pourra nous dire s'il est possible de bombarder deux cristaux de photons intriqués
    Il fallait bien sûr comprendre : "bombarder deux cristaux AVEC des photons intriqués". Donc Garion, désolé, faut tout reprendre !
    Darjoo

  13. #10
    polo974

    Re : Un brevet de communication supraluminique ?

    j'ai bien aimé (point 0003):
    En photoluminescence l'énergie des photons de lumière blanche ...
    à faute d'être intriqués, ils sont intrigants, ceux là...
    Daudet, tu vas nous manquer...

  14. #11
    Deedee81

    Re : Un brevet de communication supraluminique ?

    Salut,

    Citation Envoyé par Amanuensis Voir le message
    Dans le brevet sujet, l'examinateur s'est quand même fait un peu avoir... Au passage, il y a plus de dix ans entre le dépôt et la publication, ce serait intéressant de comprendre pourquoi.
    Bien vu. Je n'avais pas remarqué. Et en effet, c'est quand même fort quand on lit ça :

    Citation Envoyé par polo974 Voir le message
    j'ai bien aimé (point 0003):
    En photoluminescence l'énergie des photons de lumière blanche ...
    à faute d'être intriqués, ils sont intrigants, ceux là...
    C'est des photons dans un état de superposition quantique de toutes les fréquences du spectre (théoriquement c'est possible, en pratique, hum hum hum, en général leur fréquence est plutôt centrée dans une gamme relativement étroite, même lors de processus extrêmement rapide (indétermination quantique)).
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  15. #12
    Garion

    Re : Un brevet de communication supraluminique ?

    Citation Envoyé par darjoo Voir le message
    Il fallait bien sûr comprendre : "bombarder deux cristaux AVEC des photons intriqués". Donc Garion, désolé, faut tout reprendre !
    Le reste de mon explication reste quand même valable.

  16. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Vitesse supraluminique
    Par Aguirre- dans le forum Astronautique
    Réponses: 28
    Dernier message: 03/03/2010, 20h47
  2. Brevet 2009 pour brevet 2005, à l'aide !!!
    Par BridgetB dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/06/2009, 20h28
  3. Propagation supraluminique
    Par tpscience dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 19/05/2009, 15h06
  4. Communication sur un brevet
    Par Zozo_MP dans le forum Technologies
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/03/2008, 00h44
  5. vitesse supraluminique ?
    Par andremat dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 26/12/2006, 16h54