Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 68

Voyage Interstellaire



  1. #1
    Baptiste2302

    Voyage Interstellaire


    ------

    Bonjour à tous,
    La bande annonce d'un film qui sort le 5 novembre prochain et qui s'intitule Interstellar m'a refait penser à une question que je me pose souvent : serions-nous coincés sur cette Terre sans avoir la possibilité de visiter des zones de l'espace un peu plus eloignées que notre système solaire ? Pourquoi sommes nous bloqués dans notre recherche à un moyen de transport qui rendrait le voyage interstellaire possible ?
    Cela me frustre de voir que ce sujet me passionne et de constater que la Lune, déja visitée, ne fait plus l'objet d'une quelconque mission d'exploration pour des raisons financières, et qu'un voyage sur Mars est déja prévu et organisé. Que nous restera-t'il a faire ensuite ? Se contenter d'une planète que nous, humains, ne savons pas préserver ? ( Je ne suis pas pour l'utilisation du voyage interstellaire à des fins de recherche d'une eventuelle planète de secours mais bien à des fins d'exploration et de découverte ).
    Est-ce que l'un d'entre vous aurait entendu parler d'une solution viable et à l'étude dans ce domaine la ? La plupart des sites proposant de nouvelles idées spécifient bien qu'elles sont toutes soit déja utlisées soit pas assez performantes soit complètement inenvisageables.
    La meilleure idée que je puisse retenir jusqu'à présent combine voile solaire et lasers. J'aimerais aussi discuter du traitement des astronautes durant le voyage (on peut éventullement évoquer la cryogénisation ou tout autre système permettant de faire voyager des humains pendant une longue période, car même à une vitesse convenable, un voyage interstellaire durerait au moins plusieurs années ).
    Sur ce, je vous propose une petite réflexion qui me revient souvent à l'esprit et dont j'aimerais discuter.
    Cordialement, Baptiste.

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    Tryss

    Re : Voyage Interstellaire

    Citation Envoyé par Baptiste2302 Voir le message
    Cela me frustre de voir que ce sujet me passionne et de constater que la Lune, déja visitée, ne fait plus l'objet d'une quelconque mission d'exploration pour des raisons financières, et qu'un voyage sur Mars est déja prévu et organisé.
    Il n'y a même pas a l'heure actuel de voyage sur mars "prévu et organisé"... le programme constellation était bien plus avancé que ne l'est un hypothétique voyage vers mars, et il a été rayé de la carte par un simple vote budgétaire. Concrètement, actuellement niveau vol habité c'est le néant : il est fort probable qu'il n'y ai même pas de successeur a l'ISS

    On est très loin de maitriser le vol spatial habité dans le système solaire, alors le vol interstellaire n'en parlons pas. A l'heure actuelle c'est du domaine du rêve, et les perspectives sont bien pires que dans les années 70

    Après on peut toujours rêver au projet d'arche interstellaire développé sur ce forum par Gilgamesh (faire une recherche)

    La meilleure idée que je puisse retenir jusqu'à présent combine voile solaire et lasers.
    Le problème, c'est qu'il faut aussi freiner à l'arrivée

    Si tu accélère le vaisseau jusqu’à c/10 a l'aide de lasers, il faut que ce dernier puisse accélérer de façon autonome de c/10 dans l'autre sens pour se mettre en orbite dans le système d'arrivée (et là les voiles solaires seules n'y suffiront pas)

  5. #3
    f6bes

    Re : Voyage Interstellaire

    Citation Envoyé par Baptiste2302 Voir le message
    Bonjour à tous,
    La bande annonce d'un film qui sort le 5 novembre prochain et qui s'intitule Interstellar m'a refait penser à une question que je me pose souvent : serions-nous coincés sur cette Terre sans avoir la possibilité de visiter des zones de l'espace un peu plus eloignées que notre système solaire ? Pourquoi sommes nous bloqués dans notre recherche à un moyen de transport qui rendrait le voyage interstellaire possible ?
    Cela me frustre de voir que ce sujet me passionne et de constater que la Lune, déja visitée, ne fait plus l'objet d'une quelconque mission d'exploration pour des raisons financières, et qu'un voyage sur Mars est déja prévu et organisé. Que nous restera-t'il a faire ensuite ? Se contenter d'une planète que nous, humains, ne savons pas préserver ? ( Je ne suis pas pour l'utilisation du voyage interstellaire à des fins de recherche d'une eventuelle planète de secours mais bien à des fins d'exploration et de découverte ).
    Est-ce que l'un d'entre vous aurait entendu parler d'une solution viable et à l'étude dans ce domaine la ? La plupart des sites proposant de nouvelles idées spécifient bien qu'elles sont toutes soit déja utlisées soit pas assez performantes soit complètement inenvisageables.
    La meilleure idée que je puisse retenir jusqu'à présent combine voile solaire et lasers. J'aimerais aussi discuter du traitement des astronautes durant le voyage (on peut éventullement évoquer la cryogénisation ou tout autre système permettant de faire voyager des humains pendant une longue période, car même à une vitesse convenable, un voyage interstellaire durerait au moins plusieurs années ).
    Sur ce, je vous propose une petite réflexion qui me revient souvent à l'esprit et dont j'aimerais discuter.
    Cordialement, Baptiste.
    Bjr à toi,
    La réponse est simple..
    A: avons nous les possibilités techniques?
    Si OUI..au DETRIMENT de qui et de quoi!
    B: Pour quel cout ?
    Pareil au détriment de qui et de quoi?

    On peut tOUJOURS se faire plaisir en tirant des plans sur la cométe!

    Bon WE
    Vide pour l'instant

  6. #4
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Voyage Interstellaire

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    On peut tOUJOURS se faire plaisir en tirant des plans sur la cométe!
    C'est plus réaliste : http://forums.futura-sciences.com/co...ete-cible.html
    http://forums.futura-sciences.com/co...is-rocard.html
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    Moinsdewatt

    Re : Voyage Interstellaire

    Citation Envoyé par Baptiste2302 Voir le message
    ...... et qu'un voyage sur Mars est déja prévu et organisé. ......
    Mais non. (si on parle la de voyage d' humains).

    Pour la NASA c'est repoussé aux calendes Grecques.

    Et le projet médiatique Mars 2018 est une aimable plaisanterie. Sinon une escroquerie.


    Les robots font le job pour beaucoup moins cher sans les emmerdements liés au transport d' humains.

  9. #6
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Voyage Interstellaire

    Citation Envoyé par Baptiste2302 Voir le message
    Bonjour à tous,
    La bande annonce d'un film qui sort le 5 novembre prochain et qui s'intitule Interstellar m'a refait penser à une question que je me pose souvent : serions-nous coincés sur cette Terre sans avoir la possibilité de visiter des zones de l'espace un peu plus eloignées que notre système solaire ? Pourquoi sommes nous bloqués dans notre recherche à un moyen de transport qui rendrait le voyage interstellaire possible ?
    Cela me frustre de voir que ce sujet me passionne et de constater que la Lune, déja visitée, ne fait plus l'objet d'une quelconque mission d'exploration pour des raisons financières, et qu'un voyage sur Mars est déja prévu et organisé. Que nous restera-t'il a faire ensuite ? Se contenter d'une planète que nous, humains, ne savons pas préserver ? ( Je ne suis pas pour l'utilisation du voyage interstellaire à des fins de recherche d'une eventuelle planète de secours mais bien à des fins d'exploration et de découverte ).
    Est-ce que l'un d'entre vous aurait entendu parler d'une solution viable et à l'étude dans ce domaine la ? La plupart des sites proposant de nouvelles idées spécifient bien qu'elles sont toutes soit déja utlisées soit pas assez performantes soit complètement inenvisageables.
    La meilleure idée que je puisse retenir jusqu'à présent combine voile solaire et lasers. J'aimerais aussi discuter du traitement des astronautes durant le voyage (on peut éventullement évoquer la cryogénisation ou tout autre système permettant de faire voyager des humains pendant une longue période, car même à une vitesse convenable, un voyage interstellaire durerait au moins plusieurs années ).
    Sur ce, je vous propose une petite réflexion qui me revient souvent à l'esprit et dont j'aimerais discuter.
    Cordialement, Baptiste.
    Voile solaire et laser je n'y crois pas trop, cela implique une dépendance au système stellaire de départ, le rendement énergétique est faible alors que les besoin sont gargantuesques, la focalisation du faisceau nécessite des lentilles grandes comme un pays, et pour le freinage, c'est bien compliqué.

    La seule solution qui s'offre c'est la fusion thermonucléaire aneutronique avec éjection directe des produits de fusion.

    Tu peux consulter ces différents liens qui font tous référence au même projet de Nation spatiale et d'Arche interstellaire.


    ### Article strangepaths (français, anglais, italien)
    Arche interstellaire
    Interstellar ark
    Arca interstellare


    ### Article slashdot (lien vers strangepaths)
    Interstellar Ark

    ### Article Centauri Dream (compte rendu de l'article strangepath sur un forum scientifique de discussion sur les trajets interstellaires)
    Envisioning the Interstellar Ark


    ### Forum Hardware.fr (discussion grand publique et conviviale sur l'arche)
    Discussion Arche interstellaire : les étoiles pour nos arrières petits enfants ?


    ### Forum Futura-sciences
    Discussion Société du futur?

    Discussion Arche interstellaire : refonte complète de la structure

    Discussion Arche interstellaire, chapitre III

    Discussion Seriez-vous prêt à partir à des années-lumière??!!

    Discussion Le soleil de l'Arche interstellaire

    Discussion Circulation atmosphérique dans l'arche interstellaire

    Discussion Grande poutre ou petits segments


    ### WikiArk (site perso permettant de centraliser progressivement toutes les ressources dispersées sur différents médias)
    http://space-nation.org
    Dernière modification par Gilgamesh ; 12/08/2014 à 22h26.
    Parcours Etranges

  10. Publicité
  11. #7
    acx01b

    Re : Voyage Interstellaire

    Citation Envoyé par Baptiste2302 Voir le message
    Se contenter d'une planète que nous, humains, ne savons pas préserver ?
    c'est un peu hors sujet mais je trouve que ce genre réflexion c'est limite n'importe quoi. qu'en sais-tu que nous ne savons pas préserver notre planète ? parce qu'on la modifie c'est forcément mal ?

  12. #8
    saint.112

    Re : Voyage Interstellaire

    Bonjour et bienvenue au club

    Ta problématique est, comme presque toujours sur un tel sujet, purement de science fiction, c'est à dire qu'entre autres caractéristiques elle ignore les contraintes (financières, technologiques, politiques, psychologiques, etc.).
    J'ajouterai à ce qui a déjà été dit qu'il faut se faire à l'idée que ce sont les robots qui font déjà et vont faire de plus en plus de tâches : fabriquer des voitures (1) ou des ordinateurs, faire la guerre (l'armée américaine développe activement sinon le remplacement du combattant du moins son assistance par des robots), explorer l'espace, etc. Réparer et entretenir les robots est encore effectué par des êtres humains mais pas pour longtemps.

    L'espace a été pionnier dans ce domaine. Forcément: les conditions de vie pour les êtres humains y sont extrêmes et par conséquent la faisabilité et la différence de cout rendent l'arbitrage évident.

    On dit que, sur Mars par exemple, des scientifiques pourraient effectuer des recherches et des expériences que ne sauraient pas faire des robots. C'est faux : les robots actuels et surtout à venir font tout mieux, plus vite, plus longtemps et pour beaucoup moins cher. Ils peuvent travailler 24h/24, ne tombent pas malades, n'ont pas besoin de distraction, n'ont pas d'état d'âme, ne font pas de caprices, etc. On peut les envoyer sans scrupule dans des missions suicide comme Rosetta par exemple.

    La mission Apollo a été décidée pour des raisons purement politiques. Idem pour le projet Constellation qui a été (heureusement) rangé par la suite sur une étagère pour y prendre la poussière. Ce genre de grand barnum ne fait plus tellement recette.

    Quant au voyage interstellaire :
    Citation Envoyé par Baptiste2302 Voir le message
    […] même à une vitesse convenable, un voyage interstellaire durerait au moins plusieurs années
    Tu peux rajouter au moins 5 zéros.

    Nico

    1) Aux US, où l'on se préoccupe tout autant qu'ici de la délocalisation des emplois, on trouve des tee-shirts et des autocollants avec : “Fabriqué aux USA… par des robots“.

  13. #9
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Voyage Interstellaire

    Salut,

    Citation Envoyé par saint.112 Voir le message
    Tu peux rajouter au moins 5 zéros.
    C'est une question d'énergie en fait. Soit on met pleins de zéro à la durée, soit on en met plein à l'énergie nécessaire

    Petit calcul en exercice pour les curieux. C'est extrêmement instructif.
    Soit une capsule de 10 T (faut au moins ça pour les systèmes de survies).
    Un propulseur hyper efficace utilisant un sciencefictron est capable de transformer le carburant en énergie cinétique de manière parfaite (selon la loi E=mc²).
    C'est totalement utopique mais soyons optimiste et faisons confiance à l'inventeur du sciencefictron.
    On suppose, pour des raisons de confort, que l'on exerce une poussée de 1g de manière constante pendant la moitié du voyage pour accélérer.
    Puis 1g dans l'autre sens pour freiner. Et idem pour le voyage de retour.
    La poussée s'exerce bien sûr sur la capsule + le carburant (on négligera la masse du réservoir) qui s'épuise petit à petit.

    Pour le calcul de l'accélération, on peut par facilité rester dans le domaine classique (non relativiste). Ce n'est qu'une approximation mais suffisante. Et ça évite les gamma et autre. Utilisons la cinématique et la dynamique classique et juste le E=mc² pour l'énergie disponible.

    Pour aller et revenir ainsi de Proxima du Centaure à 4 AL. :
    - combien de temps faut-il (plus court qu'on ne pourrait croire, calcul élémentaire)
    - quelle masse de carburant doit-on prendre (calcul un peu plus difficile et là, accrochez-vous, vous aller voir la masse qu'il faut : astronomique. Et ce malgré une transformation totale de la masse en énergie, sans perte ni gaspillage !!!!).
    Dernière modification par Deedee81 ; 13/08/2014 à 12h43.
    "Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." (Gould)

  14. #10
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Voyage Interstellaire

    Citation Envoyé par saint.112 Voir le message
    Quant au voyage interstellaire :

    Tu peux rajouter au moins 5 zéros.
    Avec les vitesse d'éjection d'un carburant chimique, de l'ordre du km/s, oui. Mais en toutes les hypothèses pour les trajets interstellaire on fait appelle à la fusion, avec des vitesses d'éjection 104 fois plus élevées. Du coup, tu peux retirer également 4 zéros et on a des trajets allant du siècle au millénaire entre deux étoiles.
    Parcours Etranges

  15. #11
    Paminode

    Re : Voyage Interstellaire

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Un propulseur hyper efficace utilisant un sciencefictron .
    Excellente trouvaille !!!

  16. #12
    Tryss

    Re : Voyage Interstellaire

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Pour aller et revenir ainsi de Proxima du Centaure à 4 AL. :
    - combien de temps faut-il (plus court qu'on ne pourrait croire, calcul élémentaire)
    - quelle masse de carburant doit-on prendre (calcul un peu plus difficile et là, accrochez-vous, vous aller voir la masse qu'il faut : astronomique. Et ce malgré une transformation totale de la masse en énergie, sans perte ni gaspillage !!!!).
    Pas élémentaire : il faut utiliser la théorie de la relativité, car rapidement les vitesses ne sont plus petites par rapport a c.

    En mécanique classique, il faut seulement 350 jours pour atteindre c à 1g d'accélération (30 millions de secondes): si on utilise la mécanique classique, on va se retrouver avec un vaisseau plus rapide que la lumière

  17. Publicité
  18. #13
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Voyage Interstellaire

    Citation Envoyé par Tryss Voir le message
    Pas élémentaire : il faut utiliser la théorie de la relativité, car rapidement les vitesses ne sont plus petites par rapport a c.

    En mécanique classique, il faut seulement 350 jours pour atteindre c à 1g d'accélération (30 millions de secondes): si on utilise la mécanique classique, on va se retrouver avec un vaisseau plus rapide que la lumière
    Oui, je sais, je disais en première approximation. Avec la RR ça donne un peu plus de 8 ans pour l'aller-retour (dans le référentiel terrestre).
    (maintenant celui qui veut se lancer dans le calcul RR peut le faire, attention d'avoir alors 1g dans le repère inertiel instantané du véhicule).

    Ce qui est intéressant ce sont les masses phénoménales de carburant qu'il faut pour faire ça. Alors qu'on pourrait "oui, tiens 1g, c'est raisonnable et ça fait pesanteur artificielle" C'est une des pierres d'achoppement majeure (on pense toujours à la radioactivité, à la durée, à l'alimentation.... Le volume de carbu on oublie souvent. Mais les concepteurs eux y penser et c'est aussi un facteur de coût. Allre sur Mars lentement, ça va, mais avec des humains vaut mieux y aller vite ce qui augmente le coût de manière considérable.... déjà que c'est plus cher comme ça avec des humains...).
    "Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." (Gould)

  19. #14
    Carcharodon

    Re : Voyage Interstellaire

    Sans compter qu'une poussée strictement constante (le fameux "1g") sur une longue période est tout simplement impossible.
    Car la consommation des ergols (ou matière propulsive quelle qu'elle soit) allège, par définition, la masse de l'engin avec le temps.
    Tout les calculs sur cette base sont donc faux et necessitent, comme l'a décrit Tsiolkovki au début du 20ème siècle dans sa loi des fusées a étages, de prendre en compte l'allègement de l'engin au fur et a mesure de sa consommation.
    Sauf a récupérer du coco en cours de route, mais là on est plus dans l'anticipation mais dans la pure science fiction.

    Finalement, fondamentalement, tant qu'on aura pas trouvé une véritable solution afin d'obtenir un propulseur doté d'une ISP "miraculeuse", seul le système solaire restera a notre portée.
    Et les miracles, en science, c'est pas tout les jours...
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  20. #15
    f6bes

    Re : Voyage Interstellaire

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    Sauf a récupérer du coco en cours de route, mais là on est plus dans l'anticipation mais dans la pure science fiction.
    .
    Bjr à toi,
    Ben suffit d'ouvrir des stations services en cour de route !
    De Margerie... ( Cricri pour les intimes ) planche sur le sujet !
    Cordialement
    Dernière modification par f6bes ; 13/08/2014 à 16h04.
    Vide pour l'instant

  21. #16
    saint.112

    Re : Voyage Interstellaire

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    Avec les vitesse d'éjection d'un carburant chimique, de l'ordre du km/s, oui. Mais en toutes les hypothèses pour les trajets interstellaire on fait appelle à la fusion, avec des vitesses d'éjection 104 fois plus élevées. Du coup, tu peux retirer également 4 zéros et on a des trajets allant du siècle au millénaire entre deux étoiles.
    Très juste, je ne prenais pas en considération les propulsions qui sont encore assez exotiques. Mais il faut tout de même 2 ou 3 zéros de plus.

    Nico

  22. #17
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Voyage Interstellaire

    Citation Envoyé par saint.112 Voir le message
    Très juste, je ne prenais pas en considération les propulsions qui sont encore assez exotiques. Mais il faut tout de même 2 ou 3 zéros de plus.

    Nico
    Oui, cela signifie que ce sont des trajets qui ne se réfléchissent pas au niveau d'un individu, mais au niveau d'une population, en fait d'une petite nation. En conséquence de quoi l'habitacle ne se réfléchit pas comme l'intérieur d'un paquebot mais comme un petits pays.
    Parcours Etranges

  23. #18
    saint.112

    Re : Voyage Interstellaire

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    Oui, cela signifie que ce sont des trajets qui ne se réfléchissent pas au niveau d'un individu, mais au niveau d'une population, en fait d'une petite nation. En conséquence de quoi l'habitacle ne se réfléchit pas comme l'intérieur d'un paquebot mais comme un petits pays.
    En effet. J'ai lu avec beaucoup d'intérêt, depuis longtemps, l'Arche stellaire.
    On peut dire que ce serait une sorte de lignée qui parait au loin.
    J'ai du mal à imaginer comment, concrètement, cela pourrait être organisé. Qui financerait*? Pourquoi*? Qui serait sélectionné*?

    Nico

  24. Publicité
  25. #19
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Voyage Interstellaire

    Citation Envoyé par saint.112 Voir le message
    En effet. J'ai lu avec beaucoup d'intérêt, depuis longtemps, l'Arche stellaire.
    On peut dire que ce serait une sorte de lignée qui parait au loin.
    J'ai du mal à imaginer comment, concrètement, cela pourrait être organisé. Qui financerait*? Pourquoi*? Qui serait sélectionné*?

    Nico
    Ce qui est finançable, ce sont les moyens d'accès à l'orbite basse et un capital productif de départ. On se place dans un contexte où le coût de la mise en orbite aurait été divisé par 1000 environ (~ 20 k€ par personne). Disons que l'ensemble des nations terrestres, soit environ 10 milliards d'individus consacre à l'espace a peu près le même effort financier per capita que les USA aujourd'hui (env. 50 euros par personne et par an), sous une forme ou sous une autre (impôt, investissement du privé, etc), soit un budget total de 500 G€. La dessus disons qu'un cinquième soit consacré (sous une forme ou sous une autre) à la Nation spatiale, cela donne un budget de l'ordre de 100 G€ par an. Mais ça ne finance par l'Arche par elle même. L'Arche est un truc inchiffrable, impossible à financer que ce soit pas emprunt, dons ou impôt, même sur des siècles.

    La mise de départ terrestre (à concurrence de, disons, Etats : 1/2, sociétés : 1/3, individus : 1/6) a pour objectif de permettre à un petit contingent, de l'ordre du millier de personnes, de travailler et de vivre hors de Terre jusqu'à l'atteinte de l'autonomie minimale. Ces gens sont des volontaires, sélectionnés pour leur compétences, selon les besoins du moment définis collégialement, et acquièrent un deuxième nationalité, celle de la nation spatiale, qui est le maître d'oeuvre et d'ouvrage de tout le reste. L'Arche est construite par ceux qui vont l'habiter (ou leur descendance) et elle leur appartient en totalité, mais à titre de citoyens, pas comme actionnaire. Leur travail n'est rémunéré par rien d'autre que par les moyens d'existence que fournit à chacun le travail communautaire. L'Arche a l'état de projet, d'embryon ou adulte n'est pas un bien ou une société dont on pourrait échanger les titres, qui rémunère un capital ou qu'on pourrait mettre en faillite. C'est un bien commun inaliénable, comme le reste du système solaire. On n'en retire rien d'autre que de pouvoir y vivre.

    Sachant que de toutes façon le trajet interstellaire implique une autonomie complète, y compris politique, vis à vis de la Terre, autant commencer tout de suite. Ce n'est que dans ce cadre national qu'une telle entreprise me semble envisageable.
    Dernière modification par Gilgamesh ; 13/08/2014 à 23h47.
    Parcours Etranges

  26. #20
    saint.112

    Re : Voyage Interstellaire

    Il est impossible de chiffrer le cout de l'Arche, même à un ou deux ordres de grandeur près ?

    Cela dit j'essaie toujours d'imaginer dans les détails pratiques ce genre de projet (même si c'est totalement utopique, on peut dire que c'est un projet), et je n'arrive pas à le faire marcher.
    Par exemple, chaque nation (si elle finance) va vouloir pousser ses candidats, ça va être la foire d'empoigne.

    Dans les projets d'émigration de l'espèce humaine pour échapper à sa disparition (indépendamment de la question de la faisabilité) j'imagine les conséquences du fait que tout le monde ne pourra pas partir. Donc qui aura le droit de partir ? Que deviendront ceux qui restent et qui sont promis à une fin annoncée ? Quelles conséquences sociales et politiques ?
    Ce sera rock and roll.

    Nico

  27. #21
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Voyage Interstellaire

    Salut,

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    Sauf a récupérer du coco en cours de route, mais là on est plus dans l'anticipation mais dans la pure science fiction.
    Vu le titre....

    Ceci dit, ce n'est peut-être pas entièrement de la SF au moins a beaucoup plus petite échelle. L'idée de faire des voyages (pas nécessairement humain) par étapes entre l'espace proche, la Lune, les planètes,... avec des stations spatiales, des bases, et un stockage voire une synthèse de carburant, n'est pas une idée nouvelle et elle revient régulièrement (j'ai encore lu un article là dessus récemment).

    Ceci dit, ce n'est pas encore fait. Donc, même si tout n'est pas SF, ça reste encore de la spéculation. Impossible de dire si ça se concrétisera et si oui quand.
    "Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." (Gould)

  28. #22
    saint.112

    Re : Voyage Interstellaire

    Il y a quelques années on parlait de autoroutes de l'espace potentielles. Qui dit autoroutes dit stations services, aires de repos, etc.

    Nico

  29. #23
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Voyage Interstellaire

    Citation Envoyé par saint.112 Voir le message
    Il est impossible de chiffrer le cout de l'Arche, même à un ou deux ordres de grandeur près ?
    J'avoue que je n'ai même pas essayé. Il y a déjà une difficulté conceptuelle qui est que l'Arche est construite par une nation autonome de la Terre. C'est à dire qu'une fois cette autonomie acquise elle n'échange plus rien avec elle, ou seulement de manière accessoire et en pointillé. De ce fait, l'analyse de la valeur d'échange qui base les estimations monétaires doit être refondue et j'avoue que je manque un peu de concept pour le faire, même au doigt mouillé.

    Par contre en terme d'année.homme, de flux de matière et d'énergie c'est plus facile.

    On peut modéliser ça par une courbe logistique (sigmoïde). Soit m(t) la masse en fonction du temps et M la masse finale :



    avec
    M = 8 Gt (matière sèche uniquement)
    m0 = 1 Mt
    r = +0,1 par an (taux de croissance annuelle initiale de 10%)

    On atteint la masse adulte en 150 ans

    Disons que la densité énergétique de la biomasse soit de 10 MJ/kg et que l'efficacité énergétique de la photosynthèse pour produire de la biomasse soit de 4%.

    La croissance de l'Arche représente un besoin en énergie lumineuse de 2.1021 J

    A ceci il faut ajouter le coût d'extraction par la sublimation des glace planétaires. En procédant de telle sorte qu'on ne sublime que la quantité requise, et en comptant 50 kJ/mol (vu que c'est au 3/4 de l'eau), ça donne un total de 6.1019 J environ, ce qui représente une toute petite fraction de ce qui précède.



    Cela dit j'essaie toujours d'imaginer dans les détails pratiques ce genre de projet (même si c'est totalement utopique, on peut dire que c'est un projet), et je n'arrive pas à le faire marcher.
    Par exemple, chaque nation (si elle finance) va vouloir pousser ses candidats, ça va être la foire d'empoigne.

    Dans les projets d'émigration de l'espèce humaine pour échapper à sa disparition (indépendamment de la question de la faisabilité) j'imagine les conséquences du fait que tout le monde ne pourra pas partir. Donc qui aura le droit de partir ? Que deviendront ceux qui restent et qui sont promis à une fin annoncée ? Quelles conséquences sociales et politiques ?
    Ce sera rock and roll.
    Le principe de la réflexion est que :

    1/ la Terre n'a nul besoin de l'Arche, ni donc d'une nation spatiale.
    2/ l'Arche et la nation spatiale n'a pas besoin à terme de la Terre (c'est le but)

    Le point 1 signifie que je pense tout à fait irréaliste qu'une Terre en crise, au point de devoir embarquer des terriens dans un artefact pour survivre en tant qu'espèce, puisse mener à bien un tel projet. Ce n'est pas une Arche de Noé. Et par ailleurs l'Arche ne rapporte rien à la Terre (en tout cas directement).

    Pour le choix des archonautes on peut imaginer le processus collégiale suivant :

    Toutes les nations participantes ont un représentant au Sénat de la Nation, au premier centime versé. Le Sénat est composé pour moitié de ces représentants terriens et pour l'autre d'archonautes. En fonction des capitaux investis les nations disposent d'un droit de présenter un des leur à chaque appel à candidature. Donc pour répondre à ta question : si tu veux que beaucoup de tes nationaux soient sélectionnés il faut beaucoup participer. Toutefois le choix final des candidats implique un vote, ce n'est pas automatique.

    Pour entrer plus dans les détail de l'organisation on peut imaginer les choses de la manière suivantes (il ne s'agit pas d'une prédiction, mais d'un programme. Savoir s'il s'accomplira je ne sais pas, mais c'est ce qui me semble crédible) :

    De petits territoires extraterritoriaux dédiés à la Nation spatiale, assimilables à des ambassades mais avec des capacités industrielles, s'établissent autours des grands centres spatiaux, disons un par zone continentale, dans l'idée : Cap Canaveral pour l'Amérique du Nord, Kourou pour l'Amérique du Sud, Baïkonour pour l'Europe-Asie, Xichang pour la Chine, etc.

    Les citoyens de la Nation spatiale sont recrutés en fonction de leur compétence et au fur et à mesure des besoins, sur la base du volontariat. Point important : ils ne sont pas rémunérés. Ils ne dépensent rien non plus. Ils sont juste logés, nourris, blanchis, divertis, transportés (à terre ou en orbite) et ils bossent à 100% dans la conception et l'entretien de l'activité spatiale. En retour, la citoyenneté peut être momentanée (ils gardent évidemment leur nationalité d'origine) :

    edit :
    la Nation spatiale conçoit ses besoins non en terme de financement, mais en terme d'acquisition de l'autonomie. Elle ne souhaite pas acheter des biens, mais être en mesure de les fabriquer seule. Par exemple, si elle a besoin d'une unité d'épuration de l'eau, elle ne va pas émettre un appel d'offre détaillant tous ses besoins spécifiques (qui sont fort nombreux). Elle va étendre sa capacité de fabrication, en réutilisant au maximum tout l'outillage industriel progressivement accumulé. La croissance recherchée est organique au sens propre : la Nation acquiert de nouveaux organes fonctionnels.

    La Nation spatiale n'a aucun secret : tous les processus de sa croissance, l'évolution de ses besoin et les moyens qu'elle développe pour les satisfaire, ce qui suppose un gros volume permanent de recherche et développement, est non seulement public mais affiché très visiblement afin de mobiliser l'aide des partenaires terriens. Etats, entreprises, associations, particuliers : tous peuvent répondre à cette demande et aider la Nation, soit de façon régulière, soit de façon ponctuelle en proposant leur concours. Les industriels peuvent payer sous forme de projet industriel livrable dès lors que cette cession est complète et que la Nation possède tous les capacité d'appropriation des compétences nécessaire à la fabrication et à la maintenance. Les contributeurs peuvent également participer par activité de recherche (mise à disposition de brevet par exemple).

    Le but premier est la réalisation de "camps de base" à pesanteur artificielle en orbite basse permettant des séjours de longue durée (> 1 an) dans l'espace, la mise en place de missions d'extraction de matière première sur les Troyens, l'édification des moyens de raffinage du minerais et la construction d'une unité industrielle produisant de grandes quantités de nappes de carbone pour toute la partie abiotique de l'Arche. Et de façon générale, l'acquisition à un terme fixé (mais indexé sur l'aide terrestre) de l'autonomie.

    Dès que l'Arche atteint quelque centaines de mètres et qu'elle est "hors vide" (pressurisée), elle devient habitable et on la peuple au fur et à mesure de sa croissance.
    Dernière modification par Gilgamesh ; 15/08/2014 à 10h55.
    Parcours Etranges

  30. #24
    Moinsdewatt

    Re : Voyage Interstellaire

    Citation Envoyé par saint.112 Voir le message
    Il y a quelques années on parlait de autoroutes de l'espace potentielles.
    ah bon ? Sources ?

  31. Publicité
  32. #25
    f6bes

    Re : Voyage Interstellaire

    Citation Envoyé par Moinsdewatt Voir le message
    ah bon ? Sources ?
    Bonjour,
    Google fournit bien un lien, mais bon il a fallu tout de meme...10 ans à Rosetta !
    http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&...,d.d2k&cad=rja
    Bref faudra amener des biscuits ,des poules moutons , cochons etc... !!

    C'est plus une autoroute, c'est un chemin campagnard et bucolique !

    Bon WE
    Vide pour l'instant

  33. #26
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Voyage Interstellaire

    Oui, ce sont des autoroutes au plan énergétique (on peut aller loin avec des delta-V étonnamment faibles), mais faut pas être pressé...
    Dernière modification par Gilgamesh ; 16/08/2014 à 00h06.
    Parcours Etranges

  34. #27
    saint.112

    Re : Voyage Interstellaire

    Citation Envoyé par Moinsdewatt Voir le message
    ah bon ? Sources ?
    Je viens de chercher dans mes archives mais je n'ai pas retrouvé. Merci à f6bes. Il suffisait de googeliser. C'était bien cet article que j'avais lu. Je vais le relire.
    Où ça en est d'ailleurs ? Est-ce qu'il y a des plans pour en tester la faisabilité ?
    En tout cas, vu les temps de parcours, ça montre bien la nécessité de prévoir des stations services et des aires de repos.

    Nico

  35. #28
    Moinsdewatt

    Re : Voyage Interstellaire

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Bonjour,
    Google fournit bien un lien, mais bon il a fallu tout de meme...10 ans à Rosetta !
    http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&...,d.d2k&cad=rja
    Bref faudra amener des biscuits ,des poules moutons , cochons etc... !!

    C'est plus une autoroute, c'est un chemin campagnard et bucolique !

    Bon WE
    Merci pour la ref à l' article de SCIENCES.

    mais le titre 'Autoroutes de l'espace'' n' est qu' une phrase accrocheuse digne de Paris Match ou de Voici.

    Je préfère lire la suite : L'étude mathématique des trajectoires dans un champ de gravité créé par plusieurs corps célestes fournit le moyen de voyager dans l'espace sur de grandes distances, avec très peu de carburant.

  36. #29
    f6bes

    Re : Voyage Interstellaire

    Citation Envoyé par saint.112 Voir le message
    Je viens de chercher dans mes archives mais je n'ai pas retrouvé. Merci à f6bes. Il suffisait de googeliser. C'était bien cet article que j'avais lu. Je vais le relire.
    Où ça en est d'ailleurs ? Est-ce qu'il y a des plans pour en tester la faisabilité ?
    REmoi,
    Ben oui c'est fait et mis en application!
    Tu ne suis pas l'actualté de ....dame...Rosetta ( 10 ans pour un premier RV ).
    Bon WE
    Vide pour l'instant

  37. #30
    cancerman

    Re : Voyage Interstellaire

    Le problème du carburant embarqué peut être résolu par l'utilisation d'antimatière dans le vaisseau.
    http://www.futura-sciences.com/magaz...patiaux-17387/

    4 milligrammes d'antimatière suffiraient pour un aller simple sur Mars

    On peut aussi trouver du carburant en abondance sur l'une des lunes de saturne (TITAN).

    Les projets d'arches je n'y croit pas, je pense que dans le futur les vaisseaux seront majoritairement robotisées et disposeront de banques génétiques ou d'embryons congelés pour les planètes cibles ... avec probablement un équipage humain réduit.

    a+
    Dernière modification par cancerman ; 16/08/2014 à 16h36.

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. voyage interstellaire
    Par wacounda dans le forum Archives
    Réponses: 12
    Dernier message: 16/02/2012, 19h34
  2. voyage interstellaire tpe
    Par wacounda dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/02/2012, 20h18
  3. question sur le voyage interstellaire
    Par Projet-SF dans le forum Astronautique
    Réponses: 49
    Dernier message: 21/01/2012, 11h51
  4. gaz interstellaire
    Par sarko piment dans le forum Archives
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/02/2009, 09h27
  5. Voyage interstellaire, vers quoi irions-nous?
    Par R.S.71 dans le forum Archives
    Réponses: 14
    Dernier message: 26/05/2006, 00h41