Répondre à la discussion
Page 4 sur 6 PremièrePremière 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 91 à 120 sur 180

Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?



  1. #91
    Mickey-l.ange

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?


    ------

    Bonjour,

    Ma première vulgarisation scientifique :

    ###### c'est commercial. N'aurais-tu pas un lien ou une description ou un résumé, sans passer par un truc commercial ? Même si moi aussi j'aime bien lme chocolat Deedee81
    (Utiliser l'ascenseur à droite de votre écran jusqu'en bas de la page pour voir les illustrations en grand...)

    Pour moi, tout est venu de là...

    Problème : cela incitait les enfants à manger beaucoup de chocolat et de fromage fondu pour tartine, pour avoir les images...


    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Lu dans la BD César et Ernestine (il y a.... oùùùù.... longtemps.
    Ah.. Tillieux...

    -----
    Dernière modification par Deedee81 ; 11/06/2015 à 08h32.

  2. Publicité
  3. #92
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Citation Envoyé par Mickey-l.ange Voir le message
    Ah.. Tillieux...
    Ah oui, j'avais oublié le nom de l'auteur. Merci. J'aimais bien aussi Jil Jourdan, évidemment.
    "Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." (Gould)

  4. #93
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Citation Envoyé par contrexemple Voir le message
    Ce qui est faux, une pomme qui tombe d'un arbre, a bougé mais son mouvement n'est nullement du au rayon du soleil.
    Contestable, et qui relève d'une confusion entre force et énergie. L'origine de la force n'est pas solaire, mais l'origine de l'énergie, si.

    Si la pomme possède ce potentiel de gravité, c'est que l'arbre a poussé de la sève jusqu'à cette hauteur, et qu'il y a accumulé des hydrates de carbone, tous ça grâce à l'énergie solaire.

    , deux aimants qui s'attirent (le ferromagnétisme de certaine roche n'a rien à voir avec le soleil brille)
    Pareil : la force est magnétique, mais l'énergie qui a permis de séparer les aimants sans parler de leur fabrication est probablement pour tout ou partie solaire.

    , il y a des animaux dans les profondeurs abyssales des océans qui n'ont reçut aucun rayon de soleil et pour tant il sont bien vivant et bouge (mais cela n'était pas connu dans les années 80)...
    Autours des sources hydrothermales, oui. Et pour le coup c'est important pour juger de l'origine énergétique de la vie. Mais ce n'est pas le cas de la majeure partie de la vie abyssale, qui se nourrit de neige marine, qui est une forme fixée d'énergie solaire.
    Dernière modification par Gilgamesh ; 11/06/2015 à 10h08.
    Parcours Etranges

  5. #94
    contrexemple

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    Contestable, et qui relève d'une confusion entre force et énergie. L'origine de la force n'est pas solaire, mais l'origine de l'énergie, si.

    Si la pomme possède ce potentiel de gravité, c'est que l'arbre a poussé de la sève jusqu'à cette hauteur, et qu'il y a accumulé des hydrates de carbone, tous ça grâce à l'énergie solaire.
    oui. (le programme veut ces dix caractères)
    Citation Envoyé par contrexemple Voir le message
    l'exemple de la pomme n'est pas bon, on peut plus tôt considérer un rocher expulser au loin par un éruption volcanique.

  6. #95
    noir_ecaille

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    Pour moi c'est avant tout ça son rôle : supprimer l'élitisme scientifique (dû au rang social).
    Je ne pense pas qu'il y ait d'élitisme "socio-scientifique", au sens où on a peu de népotisme au profit d'un culte de la fiabilité des résultats (et donc indirectement un culte des compétences permettant cette fiabilité) ainsi que de l'imagination sous camisole (= contrainte par l'obligation de singer le réel de façon bluffante).

    Si "élitisme"(1) il y a, il faudrait davantage chercher dans les tendances populaires/"saisonnière" et autres "fashionizations".

    Le plus souvent, le "bon" peuple ne s'intéresse à des sujets qui ne lui sont pas quotidien pour rêver -- d'où l'immmmmmmense succès des polars et de la SF, où le lecteur est censé se sentir "réfléchir" comme jamais.



    _______________
    (1) : Sachant que les borgnes seraient rois chez les aveugles...
    Dernière modification par noir_ecaille ; 11/06/2015 à 13h33.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  7. #96
    contrexemple

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Voilà un récapitulatif :
    1/une bonne popularisation ne donne pas des informations qui deviennent inexactes lorsqu'on approfondi le sujet.
    2/elle précise la limites de ses explications
    3/tous les mots techniques employés sont expliqués à partir de mots dont le sens est connu de l'auditoire, un mot inconnu ou non expliqué ne doit pas être employé.
    4/si elle utilise des analogies, il est préférable de donner au moins une limite de celle-ci, s'il y en a pas c'est simplement que c'est analogie est un exemple de la chose expliquée.

  8. Publicité
  9. #97
    noir_ecaille

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Hou-là...

    Pour le 1), c'est impossible (à moins d'avoir déjà un niveau "minimal" au regard du concept à vulgariser) de ne pas simplifier au point que certains trucs seront en fait faux (ex : "les plantes "servent" à produire l'oxygène que nous respirons" ==> déjà les plantes n'ont pas cette "finalité", ensuite le bilan oxygénique d'une plante entre sa phase diurne et nocturne est à peu près nul, la plupart de notre dioxygène "respiratoire" provient plus de microorganismes photosynthétique, etc).

    Pour le 4), il n'est pas possible de "limiter" une analogie censée permettre une visualisation même imparfaite d'un phénomène (ex : la Terre possède un champ magnétique, un peu "comme un aimant"). Quant à "l'analogie parfaite", personnellement je connais pas Une analogie n'est pas un exemple (au mieux elle a plus d'accointance avec la métaphore). C'est une image, non pas un exemple. Ce serait comme confondre couleur perçue (ex : rose) et "couleurs" réelles (le spectre visible).
    Dernière modification par noir_ecaille ; 11/06/2015 à 17h19.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  10. #98
    invite06459106

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Le point 1 devient possible si on change un mot
    Citation Envoyé par contrexemple Voir le message
    1/une bonne popularisation ne donne pas des concepts qui deviennent inexacts lorsqu'on approfondi le sujet.
    Sous-entendu, les infos ne doivent pas mener à des concepts inexacts.
    Cordialement,
    Dernière modification par didier941751 ; 11/06/2015 à 17h24.

  11. #99
    noir_ecaille

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Et ça change quoi en pratique ?
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  12. #100
    contrexemple

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Citation Envoyé par didier941751 Voir le message
    Le point 1 devient possible si on change un mot
    Sous-entendu, les infos ne doivent pas mener à des concepts inexacts.
    Cordialement,
    même le mot concept dans ce cadre ne colle pas, je ne sais pas ce qu'est un concept inexacte, par contre avec explication je pense que c'est mieux.

  13. #101
    invite06459106

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    c'est le point 3 qui n'est pas bon.
    cordialement,

  14. #102
    invite06459106

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    Et ça change quoi en pratique ?
    Bah tout(l'essentiel, entre autre la rigueur).
    Tu peux chercher un exemple si tu veux...ce point doit être applicable, sinon ce n'est pas (pour moi) de la bonne vulgarisation.
    cordialement,

  15. Publicité
  16. #103
    contrexemple

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    faîtes des propositions de reformulations (si les critères que j'ai donné ne vous convienne pas) , cela serait plus profitable.

  17. #104
    noir_ecaille

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Citation Envoyé par didier941751 Voir le message
    Bah tout(l'essentiel, entre autre la rigueur).
    Tu peux chercher un exemple si tu veux...ce point doit être applicable, sinon ce n'est pas (pour moi) de la bonne vulgarisation.
    cordialement,
    Renversement de la charge de preuve ?
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  18. #105
    contrexemple

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Citation Envoyé par didier941751 Voir le message
    Sous-entendu, les infos ne doivent pas mener à des concepts inexacts.
    Cordialement,
    Une mauvaise compréhension des concepts, c'est bien ceux que tu voulais dire ?

  19. #106
    contrexemple

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    Renversement de la charge de preuve ?
    Je déteste ce genre de débat, soit on est tous intéresser et à chacun d'apporter sa contribution dans la mesure de ces moyens, soit c'est un débat purement rhétorique pour savoir qui raisonne juste et ce n'est pas du tout le but de ce fil.

  20. #107
    invite06459106

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    @ contre-exemple: c'est ce que j'ai fais.
    @ noire-écaille:
    Je reprend ton exemple.
    A quoi servent les plantes?
    -réponse: à rien
    Servent-elles t-elles à notre respiration?
    Réponse: de ce que l'on sait blabla...donc on ne peut pas dire cela comme cela, il faut savoir que le mécanisme tel qu'on le connait c'est blabla-> conclusion.
    exposition du concept d'après les connaissances acutelles, don des infos permettant au questionneur d'avoir une réponse correcte, sans dénaturer le concept.
    En fait c'est l'application de la démarche scientifique.
    cordialement,
    Dernière modification par didier941751 ; 11/06/2015 à 17h38.

  21. #108
    contrexemple

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    @Didier ainsi cela est-il mieux :
    Citation Envoyé par contrexemple Voir le message
    3/tous les mots techniques employés sont expliqués à partir de mots dont le sens est connu de l'auditoire, un mot inconnu et non expliqué ne doit pas être employé.

  22. Publicité
  23. #109
    noir_ecaille

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    C'est s'adresser à un interlocuteur à même d'aborder la vulgarisation de bon niveau. Pas à un néophyte ^^;
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  24. #110
    invite06459106

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Citation Envoyé par contrexemple Voir le message
    @Didier ainsi cela est-il mieux :
    chacun ces choix....
    Mais pour moi non...quand je vois un mot inconnu, je cherche, et si je ne comprends pas ce qu'il veut dire, ce qu'il implique, je demande, donc des mots inconnus ne me gêne pas.
    cordialement,

  25. #111
    invite06459106

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    C'est s'adresser à un interlocuteur à même d'aborder la vulgarisation de bon niveau. Pas à un néophyte ^^;
    Je ne sais pas si tu me réponds ou à contre-exemple...
    cordialement,

  26. #112
    noir_ecaille

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Pardon, je reprends :
    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    @ didier941751

    C'est s'adresser à un interlocuteur à même d'aborder la vulgarisation de bon niveau. Pas à un néophyte ^^;
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  27. #113
    noir_ecaille

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Citation Envoyé par contrexemple Voir le message
    @Didier ainsi cela est-il mieux :
    3/tous les mots techniques employés sont expliqués à partir de mots dont le sens est connu de l'auditoire, un mot inconnu et non expliqué ne doit pas être employé.
    Je pense que c'est en effet important, surtout si on s'adresse à un public qui n'a pas forcément l'habitude des sciences et de la recherche de mots inconnus -- ça peut être une bonne habitude mais il ne faut pas prendre son cas pour une généralité ^^;

    Même si c'est ce que je fais moi-même (chercher les mots nouveaux, vérifier les jargons, etc), ça implique une certaine éducation/méthodologie qui, bien que relativement simple, n'est pas innée. Par ailleurs il faut aussi savoir/pouvoir discriminer ses "sources"
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  28. #114
    invite06459106

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    @ didier941751

    C'est s'adresser à un interlocuteur à même d'aborder la vulgarisation de bon niveau. Pas à un néophyte ^^;
    Ha oui...je suis bête, je restais dans le cadre de la question initiale qui est "sur un forum de vulgarisation de bon niveau, soit FS"...
    Sinon, pour compléter, et cela rejoins l'histoires des mots complexes, comme dit plus haut, faut s'adapter au niveau présumé du questionneur, que l'on peut souvent déduire de la complexité de la question, et ça c'est valable quasiment partout(d'autant plus que l'auditoire est restreint bien sûr), et puis il faut savoir dire au questionneur qu'il ne peut pas saisir un truc, si il n'a pas certains acquis, alors c'est frustrant mais tellement réaliste, bien sûr ça ne "caresse pas le poil dans le bon sens", pour ceux qui sont vraiment intéressés, c'est un moteur, pour les autres...tant pis(là je reste dans le cadre de FS, si on s'inscrit, c'est que l'on est un minimum motivé, ou curieux).
    Cordialement,
    Dernière modification par didier941751 ; 11/06/2015 à 18h57.

  29. Publicité
  30. #115
    noir_ecaille

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Oui, c'est là là où je voulais en venir. Là qu'il peut y avoir un hic : certains interlocuteurs n'ont pas obligatoirement le bagage même sur FS (on voit passer un peu de tout quand même -- des professionnels/experts aux illuminés en passant par les naïfs) pour comprendre ne serait-ce que le vocabulaire. Ça se ne vérifie que trop régulièrement avec quantité de théories personnelles utilisant des redéfinitions personnello-personnelles obscures de termes qu'ils ont beau "connaître" (de loin...) mais ne maîtrisent pas.

    Après il vaut mieux être curieux que motivé -- certains sont particulièrement motivés pour démontrer que les scientifiques sont incompétents ou ont oublié d'inventer l'eau tiède... Alors que les curieux, c'est plus facile même s'ils sont néophytes de les intéresser voire les détromper au besoin.

    De fait il est en effet coutumier sur FS d'investiguer un minimum le niveau d'un primo-postant -- au travers de son vocabulaire, sa formulation, sa question, d'éventuelles erreurs ou au contraires précisions, etc. C'est limite une démarche de vulgarisation "sur mesure".

    Citation Envoyé par didier941751 Voir le message
    et puis il faut savoir dire au questionneur qu'il ne peut pas saisir un truc, si il n'a pas certains acquis, alors c'est frustrant mais tellement réaliste, bien sûr ça ne "caresse pas le poil dans le bon sens", pour ceux qui sont vraiment intéressés, c'est un moteur, pour les autres...
    Aussi.
    Dernière modification par noir_ecaille ; 11/06/2015 à 19h25.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  31. #116
    Amanuensis

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Citation Envoyé par didier941751 Voir le message
    Sous-entendu, les infos ne doivent pas mener à des concepts inexacts.
    L'ennui, c'est que c'est l'auditeur qui se crée les concepts.

    Tout ce qui est discuté ici part de l'axiome tacite que l'auditeur est passif, que c'est à celui qui expose de faire les efforts pour passer les concepts. C'est une approche totalement fausse. Tout ce qu'on peut faire, c'est donner des opportunités pour que l'auditeur se forge, par lui-même, les concepts visés.

    Les concepts, ce n'est pas comme les vermisseaux qui tombent dans le bec des oisillons qui se contentent de rester dans le nid, d'ouvrir le bec, et de piailler quand cela n'arrive pas assez vite au bon endroit.
    Dernière modification par Amanuensis ; 11/06/2015 à 19h32.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  32. #117
    noir_ecaille

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    C'est toute la difficulté de la communication : jamais 100% d'information à cause d'une part de la formulation à l'émission et d'autre part de l'interprétation à la réception.

    C'est pire encore lorsqu'il n'y a pas usage d'un code commun, parce qu'on perd encore de l'information au travers de l'approximation de la traduction.

    Or la vulgarisation est une forme de traduction
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  33. #118
    Amanuensis

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Je ne parlais pas d'information, mais de concepts. Ce n'est pas du tout la même chose.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  34. #119
    contrexemple

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Citation Envoyé par didier941751 Voir le message
    chacun ces choix....
    Mais pour moi non...quand je vois un mot inconnu, je cherche, et si je ne comprends pas ce qu'il veut dire, ce qu'il implique, je demande, donc des mots inconnus ne me gêne pas.
    cordialement,
    Voilà le contexte, "du mot inconnu" (dans cet exemple c'est énergie) :
    Citation Envoyé par Thomaslechatbleu Voir le message
    Voilà à quoi je pensais:

    Tiré du livre La nature de la physique - Richard Feynman (Points sciences, Seuil, 1980), chapitre Qu'est-ce que la science »,

    Ce qui suit est extrait d’une conférence à des enseignants.

    « Dans ce manuel, à l’usage de la classe de 6ème, dès la première leçon, les choses sont mal engagées
    car l’auteur part d’une idée fausse de ce qu’est la science. On voit une première image qui représente
    un chien mécanique, un de ces jouets à ressort qu’il faut remonter ; on voit ensuite une main sur la
    clef du ressort et le chien se met à marcher. Et en dessous, il y a la légende : « Qu’est-ce qui fait
    marcher le chien ? » Un peu plus loin, sur une autre image, on voit un vrai chien avec la même
    question : « Qu’est-ce qui fait marcher le chien ? » Puis on voit une moto, toujours avec la même
    légende : « Qu’est-ce qui fait marcher la moto ? »
    Au début, j’ai cru qu’il s’agissait d’une introduction aux divers domaines de la science : la physique,
    la biologie, la chimie. Mais pas du tout. Car la réponse juste, je l’ai trouvée dans le livre du maître
    joint au manuel : « C’est l’énergie qui fait marcher le chien, la moto etc. »
    Or l’énergie est un concept extrêmement subtil, très difficile à bien saisir. J’entends par là qu’arriver
    à comprendre suffisamment bien l’idée d’énergie pour pouvoir l’utiliser à bon escient et en tirer des
    déductions correctes, ça n’a rien d’immédiat ; ça dépasse largement le niveau de la 6ème. On aurait pu
    tout aussi bien dire que ce qui fait marcher le chien et la moto c’est « Dieu », ou « la force de
    l’esprit », ou « la tendance au mouvement ». D’ailleurs pour ce qui est de l’énergie, on peut dire
    qu’elle arrête le mouvement aussi bien qu’elle le provoque.

    Adoptons maintenant un point de vue différent et disons, à l’inverse, que c’est là simplement la
    définition de l’énergie. Quelque chose qui bouge a –par définition- une certaine énergie ; mais ce
    n’est pas l’énergie qui la fait bouger. La nuance est assez subtile.
    Quand on pose à un enfant la question de savoir ce qui fait bouger un chien mécanique, il faut avoir
    présent à l’esprit ce que serait la réponse normale. A savoir ici que le ressort a été bandé lorsqu’on
    l’a remonté, et qu’il se détend en entraînant les roues dentées du mécanisme. Ce serait une bonne
    idée, de commencer un cours comme ça : on prend un jouet, on montre comment il marche,
    l’astuce du mécanisme. On apprend alors quelque chose sur le jouet, la manière dont il est construit,
    sur l’ingéniosité de ceux qui ont conçu les engrenages…Bien. En somme, la question posée par le
    manuel est bonne. C’est la réponse qui est mal venue, car ce n’est qu’une définition de l’énergie qui
    ne nous apprend rien. Imaginez qu’un élève dise : « Moi, je ne crois pas que ce soit l’énergie qui
    fait bouger le chien ». Il est impossible de discuter avec lui !
    A la longue, j’ai fini par trouver un truc qui permet de savoir si ce qu’on a enseigné c’est une
    définition ou un concept. Il suffit de dire aux élèves : « Sans utiliser le mot nouveau que vous venez
    d’apprendre, redites la même chose avec votre vocabulaire habituel. » Par exemple : « Dites-moi ce
    que vous savez du mouvement du chien, sans utiliser le mot « énergie » ! » Impossible. D’autre vous
    n’avez rien appris d’autre qu’une définition, pas de la science […]
    Il est très mauvais, je pense, que la première leçon n’apporte, en réponse à une question qu’une
    formule cabalistique. Le manuel que je cite contient d’autres formules du genre : « C’est la gravité
    qui fait tomber les corps » ou « Les semelles des chaussures s’usent à cause du frottement ». Si le cuir
    des chaussures s’use, c’est parce que les aspérités et les inégalités des trottoirs accrochent le cuir et en
    arrachent des parcelles. Dire seulement que c’est par l’effet du frottement, ce n’est pas de la science
    et c’est un peu triste.
    Mon père lui aussi aborda avec moi la question de l’énergie, mais il n’utilisa le terme qu’après
    m’avoir donné une petite idée de ce que c’est. Je sais ce qu’il aurait fait, lui, pour me faire
    comprendre cet exemple. Je le sais parce que le cas s’est produit à propos d’un exemple différent. Il
    m’aurait dit : « C’est parce que le soleil brille que le chien marche. » A quoi j’aurais
    répondu : « Mais non, le soleil n’a rien à voir là-dedans ! Le chien marche parce que j’ai remonté le
    ressort. –Oui, mais mon petit ami, qu’est-ce qui te donne la force de remonter le ressort ? – Ce que
    je mange – Et que manges-tu ? – J’sais pas…des épinards – Et qu’est-ce qui fait pousser les épinards ?
    – Le soleil. »
    Même chose pour le chien. Et l’essence de la moto ? C’est de l’énergie solaire accumulée, captée par
    les plantes et emmagasinée dans le sol. On pourrait multiplier les exemples qui tous remontent au
    soleil. Et voilà que l’idée à laquelle le manuel veut nous faire arriver se trouve exprimée de façon
    beaucoup plus excitante. Tout ce que nous voyons bouger bouge parce que le soleil brille. Le lien
    entre une source d’énergie et une autre se trouve alors expliqué et l’argument peut être réfuté par les
    élèves. S’ils disent : « Je ne pense pas que c’est parce que le soleil brille », on peut entamer une
    discussion. Ce qui change tout. Un peu plus tard, je pus objecter à mon père que ce n’était pas vrai
    pour les marées et la rotation de la Terre. Et je retrouvai le mystère.
    Ce n’est là qu’un exemple de ce qui distingue les définitions (nécessaires) et la science elle-même.
    Dans le cas présent, ce que je reproche au manuel, c’est de donner des définitions dès la première
    leçon. Plus tard, il faut certainement dire ce qu’est l’énergie, mais pas en réponse à une question
    aussi simple que « Qu’est-ce qui fait marcher le chien ? » A cette question, il faut donner aux enfants
    une réponse à leur niveau : « Ouvre et regarde ce qu’il y a dedans »

  35. #120
    kcnarf07

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Bah on est pas des élèves dans une classe, on est sur internet, et c'est souvent enrichissant de faire une petite recherche.

Page 4 sur 6 PremièrePremière 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Scientifique et rédacteur/journaliste vulgarisation scientifique
    Par LordLord dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 16
    Dernier message: 18/12/2013, 19h29
  2. Bonne vulgarisation
    Par salym dans le forum Physique
    Réponses: 10
    Dernier message: 21/07/2012, 22h11
  3. [Divers] Thèse Vulgarisation Scientifique
    Par romain51 dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 12/11/2009, 08h23
  4. la vulgarisation scientifique
    Par clairouste dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/12/2008, 23h25
  5. Bonne vulgarisation en cosmologie
    Par Seirios dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 10
    Dernier message: 14/08/2007, 09h03