Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Postulat (suite de : méfions nous des évidences)



  1. #1
    chercheur

    Question Postulat (suite de : méfions nous des évidences)


    ------

    Qu'un engin par exemple terrestre se déplace a 8O a l'heure sur une distance de 2OO km ,tandis qu'un temps s'écoulerait ou non ,quoi serait modifié ? On ne sait se trouver immédiatement sur le lieu d'arrivée(d'où forcément un intervalle,qu'un temps existe ou non).L'usure et l'échauffement par frottements ne peuvent qu'exister identiquement ! Postuler l'irréalité du temps ne veut pas dire que si cela était fondé ,l'on ne vieillirait pas.La dégénérescence a partir de 25 ans chez l'homme n'est pas imputable a un phénomène éxogène.La longueurs des télomères n'est pas élastique,sous l'éffet des variations de la vitesse de notre déplacement linéaire dans l'espace .Je puis donc trouver non pertinent le postulat Einsteinien de la relativité de la durée (non validé encore a ma connaissances par des expérences avec des cobayes)!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Gwyddon

    Re : postulat(suite de :méfions nous des évid).

    Bah écoute pense ce que tu veux, mais la relativité du temps a été démontré maintes fois au cours du 20e siècle. Un exemple : la durée de vie d'un muon, qui n'est pas la même selon que ce muon est observé à la sortie d'un accélérateur (où sa vitesse est proche de c) ou bien qu'il est observé au repos dans notre référentiel.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  4. #3
    erik

    Re : postulat(suite de :méfions nous des évid).

    non validé encore a ma connaissances par des expérences avec des cobayes)!
    On a fait mieux que d'accélérer des cobayes, on a accéléré des horloges (quoi de mieux pour mesurer le temps qui passe).
    Et hop, la théorie est parfaitement vérifiée, plus l'horloge est accélérée moins le temps passe rapidement.

  5. #4
    invité576543
    Invité

    Re : postulat(suite de :méfions nous des évid).

    Citation Envoyé par chercheur
    Qu'un engin (...).Je puis donc trouver non pertinent le postulat Einsteinien de la relativité de la durée (non validé encore a ma connaissances par des expérences avec des cobayes)!
    Bonjour,

    Ce "donc" est surprenant. J'ai du mal à voir le rapport entre les arguments qui précèdent et la conclusion. Ii y a un manque d'information, ou un problème de vocabulaire. Un candidat possible est "relativité de la durée": est-ce que "chercheur" pourrait développer ce qu'il/elle comprend dans cette expression?

    Cordialement,

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    chercheur

    Re : postulat(suite de :méfions nous des évid).

    Citation Envoyé par 09Jul85
    Bah écoute pense ce que tu veux, mais la relativité du temps a été démontré maintes fois au cours du 20e siècle. Un exemple : la durée de vie d'un muon, qui n'est pas la même selon que ce muon est observé à la sortie d'un accélérateur (où sa vitesse est proche de c) ou bien qu'il est observé au repos dans notre référentiel.
    Merçi mr aspect de m'avoir fait l'honneur de me lire.Mais mon message précédent contenait la réponse a votre question.Quand un méson par exemple est accéléré vers c ,il ne sait se désintégrer tant que celle-ci agit.Il est donc bien inutile d'après moi qu'un prétendu écoulement de temps se dilate.Vous savez que les horloges sur notre planète ne sont pas synchrones entre elles : variation de la gravité diront les relativistes.Variation de la force centrifuge répondrai-je ! Supprimez par la pensée le mouvement de rotation de la Terre sur son axe : il n'y a plus asynchronie entre les horloges présentes sur sa surface .Creusez un long puit a l'équateur : au fur et a mesure que vous creusez vos outils deviendront de plus en plus pesants.Courbure d'un espace temps de plus en plus forte ? Forces d'inerties de plus en plus faibles répondrai-je .Bien sur je postule que la gravité est un phénomène intrinseque.Quel objet serait capable de trouver dans le vide une pression lui faisant équilibre .Je m'explique différemment des théories en vigueur,successivement,le fait qu'il y ait gravitation d'objets autour d'autres objets(théorie personnelle ,novatrice).Vous savez je n'ai pas envie de disparaitre le jour venu ,en ayant cru savoir que par exemple un éphémère déplacé avec une vitesse proche de c (comme dans le paradoxe de P Langevin),absent de la Terre durant des années terrestre,reviendrait toujours vivant.Il s'agit plus d'un sophisme de mon point de vue,que d'un paradoxe.Débattre est une grande richesse intellectuelle ,et je respecte votre point de vue,mais ne le partage pas.

  8. #6
    Coincoin

    Re : postulat(suite de : méfions nous des évid).

    Chercheur, que fais-tu de toutes les expériences qui valident la relativité et infirment ta "théorie" (le mot le plus approprié est "croyance" vu ce que tu dis) ?
    Encore une victoire de Canard !

  9. Publicité
  10. #7
    Gwyddon

    Re : postulat(suite de :méfions nous des évid).

    Citation Envoyé par chercheur
    Merçi mr aspect de m'avoir fait l'honneur de me lire.Mais mon message précédent contenait la réponse a votre question.Quand un méson par exemple est accéléré vers c ,il ne sait se désintégrer tant que celle-ci agit
    Bonjour,

    Je n'ai pas posé de question, mais apporté un contre-argument à votre hypothèse. D'ailleurs comment le réfutez-vous ? Je ne vois pas du tout dans votre propos ce que désigne "celle-ci"

    Note : lors de telles expériences (désintégration de muon) la gravité n'a aucun rôle (expérience locale, et la particule est bien trop légère pour en ressentir les effets).
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  11. #8
    Xavier35

    Re : postulat(suite de : méfions nous des évid).

    Citation Envoyé par chercheur
    Qu'un engin par exemple terrestre se déplace a 8O a l'heure sur une distance de 2OO km ,tandis qu'un temps s'écoulerait ou non ,quoi serait modifié ?
    C'est pourtant simple, il suffit de tenir compte de l'age du capitaine et de l'imfluence de l'action des roulements à bille d'échapement sur la distribution des cuberdons dans l'ecoulement du flux de sortie pour en déduire la solutions...

  12. #9
    mariposa

    Re : postulat(suite de : méfions nous des évid).

    Citation Envoyé par Xavier35
    C'est pourtant simple, il suffit de tenir compte de l'age du capitaine et de l'imfluence de l'action des roulements à bille d'échapement sur la distribution des cuberdons dans l'ecoulement du flux de sortie pour en déduire la solutions...
    .
    Entièrement d'accord, dans la limite où les cuberdons ont une dimension fractionnaire, sinon le temps acquièrent une composante imaginaire et le goudron fond trop rapidement.

  13. #10
    chercheur

    Re : postulat(suite de :méfions nous des évid).

    Citation Envoyé par 09Jul85
    Bonjour,

    Je n'ai pas posé de question, mais apporté un contre-argument à votre hypothèse. D'ailleurs comment le réfutez-vous ? Je ne vois pas du tout dans votre propos ce que désigne "celle-ci"

    Note : lors de telles expériences (désintégration de muon) la gravité n'a aucun rôle (expérience locale, et la particule est bien trop légère pour en ressentir les effets).
    "Celle-ci" mr Aspect faisait référence a l'accélération (du mouvement vers la vitesse c ).La science progresse ,et un jour les humains sauront qui avait tort et qui avait raison .Je prends le risque que ce soit moi,car j'ai le courage de mes opinions.A propos de la déviation vers le rouge de la lumière des étoiles rasant le Soleil,ne peut-il s'agir par exemple d'un phénomene de réfraction (déplaçant l'image des sources),qui pourrait se voir imputer aux champs magnétiques? La présence du Soleil ,occultant ces étoiles ,n'.est pas évidemment constante au cours d'une année, entre elles et nous.La direction suivie par notre planète autour du Soleil varie,et l'on reçoit alors les rayons de ces étoiles sous un angle différent.Si le mouvement de translation de la Terre a un effet(découvert par Bradley),le mouvement de rotation de celle-ci autour de son axe ,ne peut-il avoir lui aussi un effet se conjuguant au premier,de façon variable au cours d'une année (je pose une question,et non prétends avoir trouvé quelque chose).

  14. #11
    Rincevent

    Re : postulat(suite de :méfions nous des évid).

    Citation Envoyé par chercheur
    A propos de la déviation vers le rouge de la lumière des étoiles rasant le Soleil,
    perdu

    c'est déviation de la lumière passant près du Soleil OU décalage vers le rouge, mais pas les deux en même temps comme dans ta bouillie.

    Un tit rappel de la charte

    Citation Envoyé par charte
    Ayez une démarche scientifique. (...) Toutes idées ou raisonnement (aussi géniaux soient ils) doivent reposer sur des faits scientifiquement établis et non sur de vagues suppositions personnelles, basées sur d'intimes convictions.
    Citation Envoyé par chercheur
    ne peut-il s'agir par exemple d'un phénomene de réfraction (déplaçant l'image des sources),qui pourrait se voir imputer aux champs magnétiques?
    perdu, c'est encore un coup du Nounours Vert...

    Puisque tu es chercheur, je te propose un truc : cherche une carte du coin où tu habites, cherche sur cette carte une bibliothèque, dans celle-ci cherche des livres d'histoire des sciences et de physique, dans ceux-ci cherche des trucs sur la relativité (restreinte et générale), puis cherche voir si tu y comprends vraiment quelque chose...

    et après je pense que tu auras le droit d'à nouveau chercher à traumatiser les pôvs électrons de ce forum en leur faisant écrire n'importe quoi....

    en attendant, bonneS rechercheS : tu as mal lu, c'est un forum scientifique ici, pas le concours d'entrée à l'école du cirque...

    Pour la modération,

Discussions similaires

  1. Postulat de Hammond
    Par hanna19 dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/08/2007, 01h39
  2. Définition - Postulat de Clausius
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/08/2007, 00h00
  3. Postulat de Bertrand
    Par Bobby dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/05/2007, 11h46
  4. Méfions nous des évidences !
    Par chercheur dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 102
    Dernier message: 25/06/2006, 21h09
  5. Qu'est-ce que le postulat de Koch?
    Par Jarod dans le forum Biologie
    Réponses: 12
    Dernier message: 07/08/2004, 00h04