Discussion fermée
Page 11 sur 11 PremièrePremière 11
Affichage des résultats 301 à 303 sur 303

Le Modèle Standard est-il menacé ?



  1. #301
    henryco

    Re : Le Modèle standard est-il menacé ?


    ------

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    bien évidemment, puisque tous les tenseurs covariants se transforment pareil. Mais alors ta prescription eta = diag(1,1,1,-1) qui marchait avec a(t) ne marche plus avec a'(t), la il faut prendre 1/4(1,1,1,-1). Bien evidemment on peut prendre n'importe quel facteir de scaling!
    Heureusement !! car c est ce qui rend la theorie covariante et par consequent, tous les systemes de coordonnes se valent pour etablir les relations entre observables. En choisissant celui ou eta = diag(1,1,1,-1)
    je choisis de travailler dans des unites telles que le rayon de l univers a t=0 est 1, ce qui signifie en clair que mon etalon de distance fondamentale est ce rayon de l univers R plutot que le cm ou le m par exemple...mais evidemment je peux decider de travailller en m , cm, schtroumph ou R/2 comme tu me demandes de le faire et ca ne change rien aux predictions.
    Reste qu il y a effectivement un parametre fondamental (en plus de la vitesse de la lumiere) qui est le rayon de l univers a t=0 bien defini dans cette theorie ou l univers est en entier issu d un volume fini d espace plat delimite par une discontinuite.

    Alors de 2 choses l'une:

    -Soit le rayon est impossible a atteindre observationnellement via une analyse de nos donnees...je ne sais pas faudrait y reflechir!
    -Soit il est accessible a un instant donne, peut etre a z=1000 via l analyse du CMB et alors on pourrait calculer R(t=0 en coo conforme) de la facon suivante:

    1) On se place en coordonnees comobiles et unitees arbitraires (puisque nous sommes des observateurs en chutte libre dans l univers avec la terre) syst de coo dans lequel on peut ajuster dl(z) au supernovae (relations independantes du syst de coo), et mesurer H_0 (mesure qui elle n a par contre de signification que pour notre syst de coo comobile).
    Si dl(z) colle avec une acceleration constante, la theorie marche juqu a au moins z=1.5
    2)
    On transporte tout cela dans le systeme de coordonnees conforme (unites toujours arbitraires)
    On suppose alors la theorie vraie jusqu a t=0.
    Connaissant alors dR/dt(t=aujourdhui) et R(t(z=1000)) et
    la devolution de R(t) donnee par la theorie on accede alors a R(t=0) parametre fondamental de cette theorie en a.l par exemple si on a choisi de travailler en a.l et an pour le temps depuis le debut (c=1). Y a plus qua changer de systeme d unites pour trouver le susteme d unites ou eta=diag(1,1,1,-1), systeme d unites qu il n etait evidemment pas utile de connaitre a l avance, puisque a pert d etre le systeme d unites ou R=1 a t=0...il n a aucune effet physique particulier (heureusement encore une fois!)

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    en fait en enlevant a(t), tu définis une métrique eta sur les coordonnées comobiles : problème, ces coordonnées sont définies à un facteur d'échelle près, elles n'ont aucune dimension physique ! une autre manière de dire, c'est que le temps où a(t)=1 et g s'identifie avec eta est parfaitement arbitraire, et dépend de la définition de r et de a(t) (seul le produit des deux est fixé physiquement).

    Donc ta "manip" est du type que je disais plus haut : tu fais une supposition ARBITRAIRE du système de coordonnées dans lequel ta métrique est eta.
    Bien evidemment et heureusement quand il s agit de n etablir que des relations entre observables mais comme je disais ci dessus j envisage fortement qu il il y a une vrai echelle de physique qui serait le rayon a t=0...meme si je nen ai pas vraiment besoin !!

    pas trop le temps de poursuivre ce soir .


    F

    -----

  2. Publicité
  3. #302
    GillesH38a

    Re : Le Modèle standard est-il menacé ?

    Citation Envoyé par henryco Voir le message
    Heureusement !! car c est ce qui rend la theorie covariante et par consequent, tous les systemes de coordonnes se valent pour etablir les relations entre observables.
    Il n'y a pas besoin de "rendre" la théorie covariante, elle l'est juste parce que tu decides que tu manipules un tenseur métrique.

    En choisissant celui ou eta = diag(1,1,1,-1)
    je choisis de travailler dans des unites telles que le rayon de l univers a t=0 est 1, ce qui signifie en clair que mon etalon de distance fondamentale est ce rayon de l univers R plutot que le cm ou le m par exemple...
    A moi de te dire que ce que tu racontes n'a strictement aucun sens. Il n'y a pas de "rayon" dans un Univers plat. C'est juste un facteur d'échelle totalement arbitraire, que tu peux a volonté multiplier et diviser par n'importe quelle constante. Il n'y a donc aucune unité fondamentale de distance "cosmologique", à aucun moment. Sinon je voudrais bien que tu m'indiques la valeur de ce "rayon".

    D'autre part, même si tu fixes à un moment t=0 choisi arbitrairement une unité r=1 choisie arbitrairement (ce que tu peux bien faire si tu veux), le fait de travailler en métrique eta constante dans le système comobile (r,theta,phi) veut dire que cette unité suit l'expansion de l'Univers, et que ce n'est donc PAS une unité physique ! si les mètres changeaient de longueur avec le temps, on aurait du mal à faire de la physique! d'ailleurs cette unité n'a plus aucun sens dans une géométrie réelle "perturbée" par des masses.


    mais evidemment je peux decider de travailller en m , cm, schtroumph ou R/2 comme tu me demandes de le faire et ca ne change rien aux predictions.
    Reste qu il y a effectivement un parametre fondamental (en plus de la vitesse de la lumiere) qui est le rayon de l univers a t=0 bien defini dans cette theorie ou l univers est en entier issu d un volume fini d espace plat delimite par une discontinuite.
    Encore une fois il n'y a aucun "rayon" de l'Univers a aucun moment, c'est du pur charabia ce que tu racontes.

    1) On se place en coordonnees comobiles et unitees arbitraires (puisque nous sommes des observateurs en chutte libre dans l univers avec la terre) syst de coo dans lequel on peut ajuster dl(z) au supernovae (relations independantes du syst de coo), et mesurer H_0 (mesure qui elle n a par contre de signification que pour notre syst de coo comobile).
    Si dl(z) colle avec une acceleration constante, la theorie marche juqu a au moins z=1.5
    2)
    On transporte tout cela dans le systeme de coordonnees conforme (unites toujours arbitraires)
    On suppose alors la theorie vraie jusqu a t=0.
    Connaissant alors dR/dt(t=aujourdhui) et R(t(z=1000)) et
    la devolution de R(t) donnee par la theorie on accede alors a R(t=0) parametre fondamental de cette theorie en a.l par exemple si on a choisi de travailler en a.l et an pour le temps depuis le debut (c=1). Y a plus qua changer de systeme d unites pour trouver le susteme d unites ou eta=diag(1,1,1,-1), systeme d unites qu il n etait evidemment pas utile de connaitre a l avance, puisque a pert d etre le systeme d unites ou R=1 a t=0...il n a aucune effet physique particulier (heureusement encore une fois!)


    Bien evidemment et heureusement quand il s agit de n etablir que des relations entre observables mais comme je disais ci dessus j envisage fortement qu il il y a une vrai echelle de physique qui serait le rayon a t=0...meme si je nen ai pas vraiment besoin !!

    pas trop le temps de poursuivre ce soir .


    F
    si quelqu'un d'autre que Henryco comprend quelque chose à ce délire, qu'il me l'explique SVP !!!

  4. #303
    Yoyo

    Re : Le Modèle standard est-il menacé ?

    De l'avis de plusieurs personnes il est temps de fermer cette discussion, ou rien ne semble avancer...surtout que les theories du complot militaire ca laisse songeur sur le serieux de certaines personnes

    Yoyo
    Dernière modification par Gwyddon ; 27/08/2006 à 17h39. Motif: orthographe, hihi :)

Sur le même thème :

Page 11 sur 11 PremièrePremière 11

Discussions similaires

  1. Modèle standard
    Par passini dans le forum Physique
    Réponses: 11
    Dernier message: 05/07/2006, 20h19
  2. Physique au-delà du modele standard
    Par humanino dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/03/2006, 22h32
  3. Modèle standard des interactions électrofaibles
    Par Lévesque dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 29/07/2005, 17h40