Discussion fermée
Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 112

L'avenir de l'avion après le pétrole



  1. #1
    ashrak

    L'avenir de l'avion après le pétrole


    ------

    Voila une question qui me turlupine depuis bientôt 2 mois.
    De nouvelles énergies sont à l'étude pour la consommation domestique et pour presque tous les moyens de transport : mais quid de l'avion?

    A ce jour , je n'ai jamais entendu parler d'un quelconque projet portant sur ce problème , ni d'une estimation du temps pour lequel la situation peut perdurer...
    Le traffic aérien est toujours en net progression et le prix du billet suit le cour du baril.

    Voila , je m'adresse donc à vous en dernier recour !

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Coincoin

    Re : L'avenir de l'avion après le pétrole.

    Salut,
    Il me semble avoir déjà entendu parler d'avions à hydrogène, mais je ne saurais t'en dire plus.
    Encore une victoire de Canard !

  4. #3
    predigny

    Re : L'avenir de l'avion après le pétrole.

    Citation Envoyé par Coincoin Voir le message
    Salut,
    Il me semble avoir déjà entendu parler d'avions à hydrogène, mais je ne saurais t'en dire plus.
    D'énormes problèmes de sécurité et de volume ! mais il y a des propositions. Les hydrures métalliques seraient trop lourd et l'hydrogène sous forme métallique n'existe pas encore sur terre. Il faudrait trouver des formes plus stable de l'hydrogène. L' H²O est stable mais au pris d'une grosse perte d'efficacité !
    Dernière modification par predigny ; 15/08/2006 à 20h30.

  5. #4
    LeLama

    Re : L'avenir de l'avion après le pétrole.

    Citation Envoyé par ashrak Voir le message
    Voila une question qui me turlupine depuis bientôt 2 mois.
    De nouvelles énergies sont à l'étude pour la consommation domestique et pour presque tous les moyens de transport : mais quid de l'avion?
    Les picolistes disent que les compagnies aeriennes vont faire faillite dans leur majorite. Il restera quelques vols qui seront pleins avec des tarifs chers (voyages d'affaires et riches particuliers). Je crois qu'aujourd'hui, on est deja a 30% de carburant dans le cout d'un long courrier.

    C'est un defi financier pour les compagnies, car la variable cle de leur equilibre financier est le taux de remplissage des avions. S'ils montent les prix, les voyages d'affaires continueront, mais il y aura moins de vacances courtes ou de week-ends loisirs. Et l'equilibre financier est rompu.

    Mais ce ne sont pas seulement des considerations picolistes. La bourse integre egalement ces difficultes. Le cours d'Air France est tres bas.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    OKO

    Re : L'avenir de l'avion après le pétrole.

    ta question est vraiment interessante.
    A force d'entendre les avancées en pile a combustible et autres solutions, on fini par se rassurer sur l'avenir de l'automobile.
    Mais aujourd'hui : plus de petrole = plus d'avion, c'est clair !
    pas d'energie de remplacement a ce jour !
    Quel m*rdier !
    j'avais jamais percuté ça !!!
    Haaa ... là, y a un vrai problème technologique a moyen et long terme.
    On va pas remplacer le kerosène par de l'essence de colza ....

    Et vu que le petrole est condamné a grimper, avec parfois des pic énormes lors des crises ... ca va couter cher a l'aéronautique civile ce truc là !
    Et vu que c'est indispensable a cette industrie, on ne verra que croitre la demande du secteur en petrole, sans opportunité réelle de reduction de consommation, a part marginale, contrairement a l'automobile ou l'industrie, par exemple, qui pourront progressivement utiliser de nouvelles sources d'energie.

    C'est inquiétant pour l'aviation civile..

  8. #6
    f6bes

    Re : L'avenir de l'avion après le pétrole.

    Bsr à toi,
    Faudrait se poser la question , POURQUOI a t on un BESOIN
    IMPERIEUX de l'AVION !!!!
    Il fut une époque ou celui çi n'existait pas et la terre tournait tout de meme !!!
    Certainement les voyages d'AGREMENT par cette voie
    en prendrons un coup.Mais combien de personnes sur terre seront concernées ??Est ce VRAIMENT une priorité ?? Les compagnies changeront d'activités et probablement que certaines proposeront les transports
    d'une autre conception à ceux qui ce sentent obligés de
    "sévader" d'un monde stressant (Pourquoi pas MARINE à VOILE)On apprendra à prendre le temps de vivre !!!!
    Pour le reste les techno genre Internet aideront beaucoup dans les échanges, sans devoir se déplaçer nécessairement.
    Cordialement

  9. Publicité
  10. #7
    Sol-0

    Angry Re : L'avenir de l'avion après le pétrole.

    Salut!

    Un turboréacteur ou un groupe turbopropulseur ne sont rien d'autres que des "lances-flammes" optimisés pour faire touner un arbre.
    Je suis à peu près sûr qu'un turboréacteur pourrait fonctionner même si on l'alimentait avec du RHUM.
    Tout ce qui compte, c'est de créer et de maintenir une flamme dans une chambre de combustion, afin de donner à une masse d'air une énergie sous forme de chaleur, qu'elle transmettra par la suite à une turbine qui entraine fan et compresseur.

    C'est le fan qui donne toute la poussée, et la poussée est créée par une masse d'air froide accélérée par le fan dans un tube annulaire. Le jet d'air chaud n'est en général que le rejet de l'air qui à servi à faire tourner la turbine. (le fan, ce n'est tout bêtement qu'une hélice avec un grand nombre de pales entrainée par la turbine).

    1 à 3 kg de carburant par seconde consommé en moyenne par un avion pour environ 80 tonnes de carburant, pour un voyage moyen à long courrier, ça fait les affaires des grands pétroliers si tu vois ce que je veux dire....
    Mais en cas de pénurie réelle de carburant, nul doute que les avionneurs sortirons leur baguette magique et nous trouveront un solution miracle illico-presto.

    Je confirme, c'est effectivement une question très intéressante....
    Ce n'est pas la destination qui compte, mais le voyage.

  11. #8
    Sol-0

    Re : L'avenir de l'avion après le pétrole.

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Bsr à toi,
    Faudrait se poser la question , POURQUOI a t on un BESOIN
    IMPERIEUX de l'AVION !!!!
    Il fut une époque ou celui çi n'existait pas et la terre tournait tout de meme !!!
    Certainement les voyages d'AGREMENT par cette voie
    en prendrons un coup.Mais combien de personnes sur terre seront concernées ??Est ce VRAIMENT une priorité ?? Les compagnies changeront d'activités et probablement que certaines proposeront les transports
    d'une autre conception à ceux qui ce sentent obligés de
    "sévader" d'un monde stressant (Pourquoi pas MARINE à VOILE)On apprendra à prendre le temps de vivre !!!!
    Pour le reste les techno genre Internet aideront beaucoup dans les échanges, sans devoir se déplaçer nécessairement.
    Cordialement
    Salut f6bes! (j'ai jamais compris ce qu'il signifiait ton pseudo!)

    Dans notre société fast-food, fast-"tout et n'importe quoi" très furious, on a absolument besoin du transport aérien, ne serait-ce que pour les voyages d'affaires qui permettent aux entreprises de "sprinter" par rapport à la concurrence.
    Le transport aérien est vital pour le commerce contemporain qui fait tourner et évoluer le monde que nous connaissons aujourd'hui. Sans ça, nous ne pouvons que sérieusement régresser et retourner à l'age de nos arrière-grands parents... "quand ils étaient gosses"!!!

    Ca fait un peut trop loin pour moi, je pourrais pas vivre dans de telles conditions :? ...
    Ce n'est pas la destination qui compte, mais le voyage.

  12. #9
    _Goel_

    Re : L'avenir de l'avion après le pétrole.

    Pour moi, la question est vite vue :
    Il y aura toujours du pétrole. Seul son prix variera (il augmentera en fonction de sa rareté et de la demande)
    Donc :
    - soit on trouve un procédé révolutionaire qui met le pétrole aux oubliettes...
    - soit le prix du billet continuera à augmenter... avec des conséquences non négligeables...
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  13. #10
    Space 11

    Re : L'avenir de l'avion après le pétrole.

    La NASA a déjà essayé un avion avec panneaux solaires et ça a bien marché.

    A+

  14. #11
    kikouté

    Re : L'avenir de l'avion après le pétrole.

    bonjour
    effectivement qu'elle est bonne cette question, dailleurs encore au boulot avec mes collegues on criait recemment au scandale du prix du carburant, et alors je m'exclamait les avions comment ils vont voler quand il n'y aura plus de petrole ?
    on ne sait pas ...!
    bon ce n'est pas pour demain , je craint meme que je ne le verrai pas.
    mais qu'on ne s'en inquiete la technologie va bon train.
    je pense a mon grand pere qui se moquait des "rayons de la mort et autres conneries de lazer"
    n'en peche qu'aujourdhui le phenomene lazer et bien en place et meme en pleine expansion et ce dans de nombreux domaines.
    plus haut je lis dans vos differentes reponses, de bonnes resolutions celle des voiliers est super economique et cela permettrais de freiner notre course folle ,,c'est vrai
    on veut aller toujours plus vite.
    au moins cela calmera
    non..! des avions ils y en aura toujours , sans doute d'une autre forme , la planete regorge de matiere premiere, la difficulte de l'homme c'est de la gérer , par qu'il est vrai trop gourmand....
    des avions avec de grandes ailes a plus grande portance
    necessitent bien moins dénergie , bien sur ils seront plus lents.
    la technologie moleculaire "phenomene plasma" est depuis bien longtemps à l'étude et avance doucement
    dailleurs toutes technologies sont complementaires
    ex: un reacteur plasma ,necessite des materiaux resistants a des tres hautes temperatures, une gestion informatique des parametres, quasi plus de pieces mecaniques.
    bon c'est un exemple à reflechir.
    on en est a la nanotechnologie "les nanotubes" se n'est pas rien.
    il y a d'autres technologies ,actuellements "enfouies"
    qui verront le jour .
    oui par ce que l'on est habitué a voir un avion voler avec des ailes et des helices ou reacteurs,
    il existe aussi a l'etat d'etudes une recherche sur des trains d'ondes porteuses lumineuses .
    c'est dingue hein... mais cela est bien reel.

    soyont un tantinnet utopic ,et allons énormement plus loin ..... pour aller dans l'espace , un jour ,si l'homme existe toujours il faudra quitter cette bonne vielle terre par ce que en naine blanche le soleil va chauffer..
    bon j'exagère bien sur ....mais bon !

    en somme , il y aura toujours quelques part des hommes
    qui trouveront le bon compromis, on peu s'en faire confiance.
    imaginez l'avion existe que depuis peu , si l'on compare ne serait ce qui s'est fait au 20em siecle
    qu'es ce que cela sera donc dans cents ans?

    a bientot

  15. #12
    GillesH38a

    Re : L'avenir de l'avion après le pétrole.

    Il est pratiquement impossible de faire fonctionner un avion de transport sans combustible liquide. On peut néanmoins produire du kérosène à partir de charbon, ou faire marcher des moteurs à hélice à partir de bioéthanol : mais on aura oit des performances moindres , soit un coût plus élevé. Dans un premier temps, je pense effectivement que l'essor du transport aérien va plafonner, puis qu'il va décroitre avec l'augmentation du coût. Notons quand même que l'avion est considéré comme indispensable pour assurer les transports à grande distance même dans les pays du Tiers Monde, on peut donc penser qu'il en restera encore un certain temps.

    Sur le très long terme, après la disparition inéluctable du pétrole, puis du charbon.... il ne restera plus grand chose : petits avions à éthanol ? dirigeables ?

  16. Publicité
  17. #13
    Cougar_127

    Re : L'avenir de l'avion après le pétrole.

    Salut,
    Il me semble avoir déjà entendu parler d'avions à hydrogène, mais je ne saurais t'en dire plus.
    http://news.bbc.co.uk/2/hi/americas/4643575.stm

    Plus pour la propulsion spatiale
    Une grosse révolution sera faite le jour ou l'on sera capable de stocker l'electricité. Un des défis du siecle est de pouvoir réaliser une batterie efficace. Ca resoudrait pas mal de nos problemes.
    Je sais qu'on est capable de stocker des grosses quantités d'energie sous forme de liquide (un truc stable en plus), mais le probleme, c'est qu'une fois stockée, on arrive pas a la récupérée. Par contre, je revtrouve pas le lien...!
    Il faut voler et tomber, voler et tomber jusqu'a ce que nous puissions voler sans tomber.

  18. #14
    f6bes

    Re : L'avenir de l'avion après le pétrole.

    Citation Envoyé par Sol-0 Voir le message
    Salut f6bes! (j'ai jamais compris ce qu'il signifiait ton pseudo!)

    ...
    Bjr Sol......
    Tu ne connais donc pas le monde des Radioamateurs.
    C'est tout simplement "l'indicatif" que m'a attribué l'admisnistarion de tutelle qui m'autorise à faire de l'émision Radio.

    Je me doute bien que l'on ne retournera pas à
    la charette à bras .Mais en gros, si la part (finançiere) du
    combustible (quel qu'il soit) devient trop importante, cela "écremera" la clientéle d'utilisation.Cela deviendra un peu
    moins "démocratique". (Certains ont déjà "levé le pied" !!)

    Goel.
    "Il y aura TOUJOURS du prétrole".
    Réponse à la fois OUI et NON.
    Il y une certaine quantité de prétrole sur la planéte.
    Si on le consomme TOUT, y en restera plus. Evident !!
    Donc réponse NON.
    D'un autre coté on ne consommera pas TOUT.
    Evident aussi , car l'extration à partir de certains sites, sera BEAUCOUP trop onéreuse et NON rentable.
    Donc OUI , il restera du pétrole .
    Cordialement

  19. #15
    ashrak

    Re : L'avenir de l'avion après le pétrole.

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    Il est pratiquement impossible de faire fonctionner un avion de transport sans combustible liquide.[...] Notons quand même que l'avion est considéré comme indispensable pour assurer les transports à grande distance même dans les pays du Tiers Monde, on peut donc penser qu'il en restera encore un certain temps.[...]
    Je suis parfaitement d'accord avec les propositions ci-dessus. Pour moi les vols moyens et long courrier à ce jour n'ont aucun équivalent. Un exemple en n'utilisant pas l'avion pour aller au japon il faut : train ou bus jusqu'en russie , le transsibérien et enfin un ferry.

    Pour moi les projets à l'hydrogène sont une adaptation des projets automobiles (pas de grandes inovations).

    Merci Cougar_127 pour le lien, et je suis d'accord avec toi sur le stockage.

  20. #16
    GillesH38a

    Re : L'avenir de l'avion après le pétrole.

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    D'un autre coté on ne consommera pas TOUT.
    Evident aussi , car l'extration à partir de certains sites, sera BEAUCOUP trop onéreuse et NON rentable.
    Donc OUI , il restera du pétrole .
    Cordialement
    deja,il en restera toujours qui ne sera pas extrait.

    L'extraction ne s'arretera pas lorsque les poches seront vides, mais lorsque l'extraction d'un baril obligerait a en consommer plus d'un (ou son equivalent énergétique). Du moins comme source d'énergie. Que ce soit utilisé ensuite a dose homéopathique pour des applications de luxe, avec un taux d'extraction assez faible pour tenir quelques millénaires, c'est possible, mais là on sera deja sorti depuis longtemps de "l'âge du pétrole" ! .

  21. #17
    dédé29

    Re : L'avenir de l'avion après le pétrole.

    Du carburant pour les avions ,on en trouvera toujours mais à quel prix ! Dans les remarques précédentes ,il a été question des problèmes liés aux échanges économiques et au tourisme ,mais que dire des changements que cela provoquera sur des domaines comme l'aviation militaire ,les secours humanitaires ,la lutte contre les incendies,les dessertes des bases scientifiques isolées,les iles perdues en mer ...De nombreuses priorités dans la vie des pays riches seront profondément modifiées.

  22. #18
    thomassan

    Re : L'avenir de l'avion après le pétrole.

    Si l'absence de pétrole pour les voitures peut changer notre vie quotidienne, l'absence de pétrole pour les avions ne m'empèchera pas de dormir.
    Ne jamais croire ce que l'on entend, et ne croire que la moitié de ce qu'on voit.

  23. Publicité
  24. #19
    predigny

    Re : L'avenir de l'avion après le pétrole.

    Citation Envoyé par thomassan Voir le message
    ... l'absence de pétrole pour les avions ne m'empèchera pas de dormir.
    Ca facilitera même le sommeil pour beaucoup de gens !

  25. #20
    BABAR

    Re : L'avenir de l'avion après le pétrole.

    Il y en a qui se penchent quand même sur le problème ! (un peu "d'humour sérieux" ne peut faire de mal).

    http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=2961
    Une erreur peut s'avérer exacte selon que celui qui l'a commise s'est trompé ou non! ([I]Pierre D'ac[/I])

  26. #21
    jecario

    Re : L'avenir de l'avion après le pétrole.

    Citation Envoyé par OKO Voir le message
    On va pas remplacer le kerosène par de l'essence de colza ....
    Si ! Pour l'instant, c'est le seul moyen réaliste de pallier à la pénurie de pétrole qui s'annonce.

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Bsr à toi,
    Faudrait se poser la question , POURQUOI a t on un BESOIN IMPERIEUX de l'AVION !!!!
    Il fut une époque ou celui çi n'existait pas et la terre tournait tout de meme !!!
    On dit la même chose du téléphone portable, mais qui s'en passerait maintenant ? Il est possible, naturellement, de très bien vivre sans ça, mais tout le monde est d'accord sur ce point : c'est très pratique.

    C'est la même chose pour l'avion ! Il y a pas mal de cas où il faut pouvoir faire Paris-Marseille en moins de 2 heures... (ce n'est pas un long courrier !). Et dans le cas des longs courriers, il y a aussi de nombreux cas où il faut pouvoir transporter du fret lourd rapidement !

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Certainement les voyages d'AGREMENT par cette voie en prendrons un coup.Mais combien de personnes sur terre seront concernées ??Est ce VRAIMENT une priorité ?? Les compagnies changeront d'activités et probablement que certaines proposeront les transports d'une autre conception à ceux qui ce sentent obligés de "sévader" d'un monde stressant (Pourquoi pas MARINE à VOILE)On apprendra à prendre le temps de vivre !!!!
    Perso, je préfère vivre où je veux sans devoir passer un temps énorme dans les transports. Il existe des lignes de bus qui relient beaucoup de villes en Europe. Pourtant, la clientèle est loin d'être aussi nombreuse que pour l'avion ! Pourquoi ? C'est long et très fatiguant ! Comment avoir envie de faire du tourisme après 12, 24, voire 36 h de bus ?

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Pour le reste les techno genre Internet aideront beaucoup dans les échanges, sans devoir se déplaçer nécessairement.
    Oui certes, dans le cas où on se limite aux simple échange d'informations ! Mais comment faire pour envoyer un colis à quelqu'un qui habite à 10 000 km ? S'y prendre à l'avance n'est pas une solution !


    On a besoin de l'avion parce que c'est très pratique

  27. #22
    ashrak

    Re : L'avenir de l'avion après le pétrole.

    Jecario a fait un bon résumé , mais je suis néanmoins en désaccord sur le premier point. L'essence de colza n'est pas adaptée à l'avion. Comme je l'ai dit précédemment les technologies relatives à l'automobile ne sont pas toutes adaptables à l'avion et certains carburants "bio" sont à mon sens trop pauvre en énergie. On ne parle plus de moteur de voiture.

    En écrivant ces lignes je me rend compte qu'il ne fallait pas prendre ton intervention au pied de la lettre ,tu suggère par exemple de s'inspirer des carburants "bio" pour créer un équivalent du kérosène.

  28. #23
    paulb

    Re : L'avenir de l'avion après le pétrole.

    Bonjour,
    Je débarque et je n'ai pas tout lu.

    Citation Envoyé par ashrak Voir le message
    Voila une question qui me turlupine depuis bientôt 2 mois.
    De nouvelles énergies sont à l'étude pour la consommation domestique et pour presque tous les moyens de transport : mais quid de l'avion?

    A ce jour , je n'ai jamais entendu parler d'un quelconque projet portant sur ce problème , ni d'une estimation du temps pour lequel la situation peut perdurer...
    Le traffic aérien est toujours en net progression et le prix du billet suit le cour du baril.

    Voila , je m'adresse donc à vous en dernier recour !
    Il y a 56 ans les premiers avions à réaction allemands volaient avec de l'essence synthétique obtenu par le procédé Fischer-Tropp. Pensez-vous que les chimistes ne trouveront pas le moyen de produire un liquide perlimpinpin pour faire voler les zincs?
    Actuellement, si vous voulez soigner le moteur de votre voiture, vous y mettez de l'huile de synthèse. Elle coûte deux fois la minérale, mais vous pouvez doubler le kilométrage entre vidanges.

    Tout, absolument tout est une question de prix de revient. Quand le pétrole ne sera plus compétitif, on utilisera autre chose, qui sera devenue compétitive. Et ça arrivera bien avant l'épuisement du pétrole.

    Alors, pessimistes?


    Prévisionniste : "C'est celui qui nous expliquera demain pourquoi ce qu'il a prévu hier n'est pas arrivé aujourd'hui."(Souffleux)
    Amicalement paulb.

  29. #24
    predigny

    Re : L'avenir de l'avion après le pétrole.

    L'essence synthétique des allemands était obtenue à partir du charbon. On sait qu'avec le charbon on peut faire à peu près tout ce que l'on fait avec du pétrole, en plus poluant, mais les réserves de charbons ne sont guère plus grandes que celles de pétrole. La question est plutôt de savoir si les carburants "verts" pourraient être produits en quantité assez grandes pour remplacer le kérozène des avions et l'essence de nos voitures. J'ai des doutes.

  30. Publicité
  31. #25
    ghighi

    Re : L'avenir de l'avion après le pétrole.

    Il ne faut pas etre égoscentrique : moi ça me fera rien.

    Scénario américain : Le mec qui attend un greffon de l'autre bout de la planete ça l'arrangerait qu'il y ait un avion de dispo. Nan nan attends encore un peu mon gars là il est en escale à Bali.

    Ou plus concret : Le type qui a de la famille en australie. Il se prend 3 semaines de vacances pour passer un WE là-bas. Un autre qui doit retourner chez lui en urgences à l'autre bout de la planète, lui ne s'en fout pas. Pas besoin d'etre étranger, juste venir des DOM-TOM.

    Le fait de dire j'm'en fous fait vraiment franchouillard.
    Manque que la baguette et éventuellement le verre de rouge
    siamo noi siamo noi i campioni del mondo siamo noi

  32. #26
    paulb

    Re : L'avenir de l'avion après le pétrole.

    Citation Envoyé par predigny Voir le message
    L'essence synthétique des allemands était obtenue à partir du charbon. On sait qu'avec le charbon on peut faire à peu près tout ce que l'on fait avec du pétrole, en plus polluant, mais les réserves de charbons ne sont guère plus grandes que celles de pétrole. La question est plutôt de savoir si les carburants "verts" pourraient être produits en quantité assez grandes pour remplacer le kérosène des avions et l'essence de nos voitures. J'ai des doutes.
    J'ai déjà expliqué qu'il était possible de réduire le CO2 en carbone et en oxygène. Ça coûte un peu plus d'énergie que celle qu'on récupère, mais ne pollue pas (le carbone fait un aller-retour). Entre cette solution, le pétrole bio et le carbone tiré de la biomasse, on aura ce qu'il faut! D'ici là, les réserves de carbone sont beaucoup plus importantes que celles de pétrole, documente-toi.


    Prévisionniste : "C'est celui qui nous expliquera demain pourquoi ce qu'il a prévu hier n'est pas arrivé aujourd'hui."(Souffleux)
    Amicalement paulb.

  33. #27
    paulb

    Re : L'avenir de l'avion après le pétrole.

    Citation Envoyé par ghighi Voir le message
    Il ne faut pas etre égoscentrique : moi ça me fera rien.

    Scénario américain : Le mec qui attend un greffon de l'autre bout de la planete ça l'arrangerait qu'il y ait un avion de dispo. Nan nan attends encore un peu mon gars là il est en escale à Bali.

    Ou plus concret : Le type qui a de la famille en australie. Il se prend 3 semaines de vacances pour passer un WE là-bas. Un autre qui doit retourner chez lui en urgences à l'autre bout de la planète, lui ne s'en fout pas. Pas besoin d'etre étranger, juste venir des DOM-TOM.

    Le fait de dire j'm'en fous fait vraiment franchouillard.
    Manque que la baguette et éventuellement le verre de rouge
    Bonjour, peux-tu nous expliquer ce que ton verbiage veut dire?
    paulb.

  34. #28
    predigny

    Re : L'avenir de l'avion après le pétrole.

    Citation Envoyé par paulb Voir le message
    J'ai déjà expliqué qu'il était possible de réduire le CO2 en carbone et en oxygène. Ça coûte un peu plus d'énergie que celle qu'on récupère, mais ne pollue pas (le carbone fait un aller-retour).....
    Là faut m'expliquer parce que dans ce cas je ne vois pas l'intérêt de brûler le carbone. Le seul intérêt que je vois pour cette manipe, c'est que l'on dispose de sources d'énergie électriques quasies illimitées et on peut donc fabriquer de l'hydrogène pour les avions mais l'hydrogène étant trop dangereux, on le combine à du carbone pour en faire des hydrocarbures plus stables que H². La réduction du carbone que tu proposes étant alors une opération de dépollution de l'atmosphère.
    Les réserves de charbon sont effectivement plus grandes que je le croyais (4 fois les réserves de pétrole) mais vu sont "pouvoir" polluant en CO² il sera difficile de l'exploiter pour la production d'énergie.

  35. #29
    jecario

    Re : L'avenir de l'avion après le pétrole

    Citation Envoyé par predigny Voir le message
    La question est plutôt de savoir si les carburants "verts" pourraient être produits en quantité assez grandes pour remplacer le kérozène des avions et l'essence de nos voitures. J'ai des doutes.
    Ca dépend de la surface agricole qu'on accepte de consacrer à la production de carburant ! L'agriculture française est, paraît il, en surproduction !

    Citation Envoyé par ashrak Voir le message
    En écrivant ces lignes je me rend compte qu'il ne fallait pas prendre ton intervention au pied de la lettre ,tu suggère par exemple de s'inspirer des carburants "bio" pour créer un équivalent du kérosène.
    Ou peut être même pas un équivalent du kérosène, ça peut être un moteur différent fonctionnant à l'huile "allégée"... On donne une échéance à 50 ans des réserves de pétrole dans le monde. En parallèle, un avion vit 30 ans. Ca laisse de la marge pour adapter les nouvelles générations d'aéronefs.

    Citation Envoyé par ghighi Voir le message
    Pas besoin d'etre étranger, juste venir des DOM-TOM.
    Ciao Ghighi ! Il paraît que tu es en Italie. Compare les temps de trajet entre Rome et Paris par ces différents moyens de locomotion : avion, train et voiture.
    Pas besoin d'être grand clerc pour se rendre compte que l'avion est de très loin le plus rapide !


    Ce qui serait bien, ça serait de maîtriser la combustion des poudres ! Les métaux brûlent très bien, mais c'est particulièrement compliqué à contrôler.

  36. #30
    thomassan

    Re : L'avenir de l'avion après le pétrole

    Citation Envoyé par jecario
    On dit la même chose du téléphone portable, mais qui s'en passerait maintenant ?
    Moi, et je pense n'être pas tout seul.
    Ne jamais croire ce que l'on entend, et ne croire que la moitié de ce qu'on voit.

Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Motorisation - Après le pétrole ?
    Par alain999 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 46
    Dernier message: 21/11/2006, 14h23
  2. TPE:L'avenir des biocarburants par rapport a la future pénurie de pétrole
    Par Keukeu dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/11/2006, 19h34
  3. L'avion
    Par vince dans le forum Actualités
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/01/2005, 10h14
  4. De l'oiseau à l'avion
    Par Klimero dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 16
    Dernier message: 15/07/2004, 11h33