Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

P = U*I en musique



  1. #1
    Chef-Toren

    Question P = U*I en musique


    ------

    Bonjour,
    j'aimerai comprendre toutes ces histoires de puissance dans le domaine musical.
    Prenons un exemple, un baffle de 40W, si je m'en tiens à P=U*I ça voudrait dire par exemple qu'il me faut une tension de 40V et un courant de 1A !! c'est abérant. D'autant plus que j'ai vérifié au multimètre ce qui sort de ma sono, c'est du 3V (niveau sonore moyen) et du 0.01A donc j'aimerai qu'on m'explique.
    note : j'ai accidentellement fait touché les 2fils normalement reliés au HP et rien n'a pété ça veut bien dire qu'il n'y a pas des masses de courant.
    De plus, si l'on branche un baffle de trop forte puissance sur une sono, ne risque-t-on pas de la cramer ?
    Voilà, tend de questions qui attendent des réponses, j'espère les trouver ici.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Gérard

    Re : P = U*I en musique

    Citation Envoyé par Chef-Toren Voir le message
    Bonjour,
    j'aimerai comprendre toutes ces histoires de puissance dans le domaine musical.
    Prenons un exemple, un baffle de 40W, si je m'en tiens à P=U*I ça voudrait dire par exemple qu'il me faut une tension de 40V et un courant de 1A !! c'est abérant. D'autant plus que j'ai vérifié au multimètre ce qui sort de ma sono, c'est du 3V (niveau sonore moyen) et du 0.01A donc j'aimerai qu'on m'explique.
    note : j'ai accidentellement fait touché les 2fils normalement reliés au HP et rien n'a pété ça veut bien dire qu'il n'y a pas des masses de courant.
    Ton ampli est protégé en court-circuit.

    Citation Envoyé par Chef-Toren Voir le message
    De plus, si l'on branche un baffle de trop forte puissance sur une sono, ne risque-t-on pas de la cramer ?
    Voilà, tend de questions qui attendent des réponses, j'espère les trouver ici.
    Ce n'est pas la puissance du haut-parleur qui définit ce qui en sort mais la puissance que donne l'ampli.

    On peut attaquer un HP de 100W avec un ampli de 1W ... mais pas l'inverse.

  4. #3
    gienas
    Modérateur

    Re : P = U*I en musique

    Bonsoir Chef-Toren et tout le groupe

    Ta question est récurrente, pas sous la même forme. Les formules sont exactes, mais tes "indications" et idées reçues sont fausses.

    Citation Envoyé par Chef-Toren Voir le message
    ... Prenons un exemple, un baffle de 40W, si je m'en tiens à P=U*I ça voudrait dire par exemple qu'il me faut une tension de 40V et un courant de 1A !! c'est aberrant ...
    C'est tout à fait exact, sauf qu'il faut savoir de quoi on parle. Les volts sont alternatifs, et les ampères aussi.

    Citation Envoyé par Chef-Toren Voir le message
    ... D'autant plus que j'ai vérifié au multimètre ce qui sort de ma sono, c'est du 3V (niveau sonore moyen) et du 0.01A donc j'aimerai qu'on m'explique ...
    Tu ne précises pas les calibres (modes), qui doivent être alternatifs. La musique, c'est une moyenne, le plus souvent faible. Les mesures doivent se faire au générateur, complété par un oscilloscope pour vérifier la non saturation. Le signal doit être "continu" (permanent), et pour éviter de fatiguer les HP, on les remplace par des résistances fixes de l'impédance équivalente.

    Citation Envoyé par Chef-Toren Voir le message
    ... j'ai accidentellement fait touché les 2fils normalement reliés au HP et rien n'a pété ça veut bien dire qu'il n'y a pas des masses de courant ...
    Non, c'est le signe que tu as de la chance. Tu aurais pu détruire le ou les étages de sortie. C'est peut-être dû au fait que le niveau était faible. Cela pardonne.

    Citation Envoyé par Chef-Toren Voir le message
    ... De plus, si l'on branche un baffle de trop forte puissance sur une sono, ne risque-t-on pas de la cramer ? ...
    Faux problème, car fausse analyse. Il n'y a aucun risque.

    Le HP, s'il a la bonne impédance prévue, ne prendra que la puissance qui résulte du produit U*I. S'il supporte plus que ce que peut donner l'ampli, (qui ne donnera pas plus que ce qu'il est capable de fournir), personne ne risque rien.

    Je crois que tu fais une confusion entre puissance et impédance. Là, cela peut ne pas pardonner.

    Si l'impédance des HP est trop faible, c'est l'ampli qui risque sa vie. Si à bonne impédance, la puissance de l'ampli est très supérieure à celle de l'ampli, ce sont les baffles qui risquent leur vie.

    J'ose espérer ne pas avoir compliqué ta compréhension.

  5. #4
    calculair

    Re : P = U*I en musique

    bonjour,

    P = U * I represente bien une puissance, la definition ne fait pas intervenir le type de musique. Pour être encore plus precis pour des sigaux variables P = U efficace * I efficace.

    Les autres lois de l'electricité sont evidemment applicables comme P = U² / R

    que tu peux appliquer à tes haut parleurs en mettant un voltmètre efficace aux bornes

    Dans ton cas si tu mesure 3V sur 8 ohms, la puissance envoyée dans tes haut parleurs sera de l'ordre de 3 * 3 /8 soit un poil de plus que 1 W

    Si tes HP supportent les 40 W, se sont de belles bêtes, la tension efficace a appliquer sera = Racine carré de 40 * 8 = racine de 320 = 17 Volts environ

    encore faut il qu'ils supportent la puissance et cà va faire du bruit !!!

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Chef-Toren

    Re : P = U*I en musique

    Merci pour toutes vos réponses. Alors je précise que quand j'ai fait mes mesures j'avais bien calibré sur alternatif (je me doute bien que c'est pas du DC qui sort). Quand vous me parler d'impédance, là ça coince. Depuis quand exprime-t-on une impédance en ohm? c'est la résistance interne de l'impédance? si oui de quelle bobine on parle au juste?
    Ensuite une doute subsiste en moi, comment c'est possible, avec des tensions et courants aussi faibles de faire autant de bruit avec le HP?
    Quand je disais 40W je me suis trompé, en relisant sur le HP que j'ai sous la main c'est du 40W max
    La question relative au "crâmage" de la sono, je l'ai posé parce que j'ai fait la foireuse expérience de relier un HP (celui de 40W max) directement sur une sortie audio de ma carte son de pc : conséquence, carte son HS obligé d'en buy une nouvelle.

  8. #6
    Jack
    Modérateur

    Re : P = U*I en musique

    P = U * I represente bien une puissance, la definition ne fait pas intervenir le type de musique. Pour être encore plus precis pour des sigaux variables P = U efficace * I efficace.
    vrai sur une charge résistive pure uniquement.

    A+

  9. Publicité
  10. #7
    calculair

    Re : P = U*I en musique

    Citation Envoyé par Chef-Toren Voir le message
    Merci pour toutes vos réponses. Alors je précise que quand j'ai fait mes mesures j'avais bien calibré sur alternatif (je me doute bien que c'est pas du DC qui sort). Quand vous me parler d'impédance, là ça coince. Depuis quand exprime-t-on une impédance en ohm? c'est la résistance interne de l'impédance? si oui de quelle bobine on parle au juste?
    Ensuite une doute subsiste en moi, comment c'est possible, avec des tensions et courants aussi faibles de faire autant de bruit avec le HP?
    Quand je disais 40W je me suis trompé, en relisant sur le HP que j'ai sous la main c'est du 40W max
    La question relative au "crâmage" de la sono, je l'ai posé parce que j'ai fait la foireuse expérience de relier un HP (celui de 40W max) directement sur une sortie audio de ma carte son de pc : conséquence, carte son HS obligé d'en buy une nouvelle.



    Bonjour,

    L'impedance d'un recepteur ce mesure en ohm. Si on veut être plus precis cette impedance peut avoir une partie dite reelle qui absorbe de l'énergie et la restitue dans l'environnrment et une partie imaginaire qui est non dissipative.

    C'est pour cela que Jack nous dit que la formule n'est pas 100 % exact. En toute rigueur il faudrait ecrire P = U eff * I eff Cos (phi).Phi est le dephasage entre le courant et la tension. Ce dephasage est crée par la partie imaginaire de la charge Tg ( phi )= Impedance imaginaire / impedance reelle.

    Dand le cas de ton haut parleur, si on veut être rigoureux il faudrait connaitre avec precision son impedance en fonction de la frequence d'excitation. Mais tu auras une vision , je pense satisfaisante en mesurant la tension et en appliquant la formule P = U² / R

    Par ailleurs je n'ai pas d'explication sur le cramage de ta sortie de ta carte son, a moins que cette sortie n'etait pas protegée et qu'elle n'etait pas faite pour supporter l'impedance relativement faible de ton haut parleur. Si c'est le cas la sortie aurait cramé avec un tout petit haut parleur de même impedance ( 4 ohms ou 8 Ohms )

    Pour avoir un niveau sonore elevé, dans une pièce normale, il ne faut pas beaucoup de puissance, l'oreille est sensible et avec une 100 mW ça suffit pour bien entendre.

  11. #8
    verdifre

    Re : P = U*I en musique

    bonjour,
    de plus il existe une grande variétée de facon de mesurer la puissance (les watts) et certaines facons sont plutot pas trés serieuse
    quand on commence à parler de watts musicaux, on sait plus trop bien ce que cela veut dire...
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  12. #9
    f6bes

    Re : P = U*I en musique

    Citation Envoyé par Chef-Toren Voir le message
    ... Depuis quand exprime-t-on une impédance en ohm? ...
    Bjr à toi,
    Depuis......................qu e l'on connait les lois du courant ALTERNATIF !
    Te reste encore des choses à.................... découvrir !

    A+

  13. #10
    Antoane
    Responsable technique

    Re : P = U*I en musique

    Bonjour, tu doit confondre "impédance", et "inductance", elle exprimée en Henry.
    Deux pattes c'est une diode, trois pattes c'est un transistor, quatre pattes c'est une vache.

  14. #11
    gienas
    Modérateur

    Re : P = U*I en musique

    Bonjour Chef-Toren et tout le groupe

    Citation Envoyé par Chef-Toren Voir le message
    ... Quand je disais 40W je me suis trompé, en relisant sur le HP que j'ai sous la main c'est du 40W max ...
    Je ne vois pas bien ce que le "je me suis trompé" signifie, là. Généralement, quand on "affiche" la puissance d'un baffle ou d'un HP, c'est bien de la puissance maximale qu'il est question. Même pas de la puissance de crête, qui pourrait aussi s'appeler puissance max, mais bien de la puissance qu'il supportera en mode permanent, sans se détruire.

    Dans la pratique, il est bien évident que ce n'est jamais le cas, puisque ceci supposerait que le HP est celui d'une sirène, jamais utilisée dans un tel cas.

    Citation Envoyé par Chef-Toren Voir le message
    ... La question relative au "crâmage" de la sono, je l'ai posé parce que j'ai fait la foireuse expérience de relier un HP (celui de 40W max) directement sur une sortie audio de ma carte son de pc ...
    Comme tous les autres intervenants qui parlent de cela, je ne pense pas que ce soit ce branchement qui soit responsable de la destruction. Tu as dû faire une fausse manœuvre qui a détruit un composant ou plusieurs. Un HP, dont finalement on "se moque" de sa puissance puisqu'il n'est que passif, n'a pas de raison de détruire un ampli, prévu, généralement pour des basses impédances. Il nous manque ces valeurs d'impédances (celle de sortie et celle de ton HP), ainsi que l'amplitude du signal qui a été émis pendant la manip, et/ou la durée du supplice.

    Par exemple, si l'ampli est silencieux (volume à zéro), tu peux bien court circuiter la sortie HP, sans qu'il ne se passe quoi que ce soit de destructif. Si, par contre, un signal saturant est présent, et que cela dure, dure, cela risque d'être dur dur.

  15. #12
    Chef-Toren

    Re : P = U*I en musique

    Olala désolé j'ai complètement foiré, j'ai confondu impédance et inductance.....impardonnable.. ...
    D'accord je commence a mieu comprendre, donc admettons, je fabrique un circuit alternatif (genre avec un NE555) avec une amplitude max de 3V, si je branche sur un HP (même un gros) ça aura de la pêche? suffisamment pour inonder une salle avec le son produit?
    Sinon pour l'histoire de brancher un HP trop gros sur une sortie audio je pensais que c'était comme les ampoules à filament, si on branche une ampoule de trop forte puissance, la douille crame.

  16. Publicité
  17. #13
    DAUDET78

    Re : P = U*I en musique

    Citation Envoyé par Chef-Toren Voir le message
    suffisamment pour inonder une salle avec le son produit?
    non, le NE555 ne donne que 100 mA sous Veff=Valim/2/1,4142

    Donc une charge de valeur minimum de Veff/0,1 ... avec 8 ohms, il crame

    PS: il faut un condensateur en série avec le HP
    J'aime pas le Grec

  18. #14
    f6bes

    Re : P = U*I en musique

    Citation Envoyé par Chef-Toren Voir le message
    je fabrique un circuit alternatif (genre avec un NE555) avec une amplitude max de 3V, si je branche sur un HP (même un gros) ça aura de la pêche? suffisamment pour inonder une salle avec le son produit?
    Sinon pour l'histoire de brancher un HP trop gros sur une sortie audio je pensais que c'était comme les ampoules à filament, si on branche une ampoule de trop forte puissance, la douille crame.
    Bjr à toi,
    Suffit pas d'avoir des V , faut aussi des I pour faire des P !
    Sinon t'auras que des (prendre une loupe) p


    A+

  19. #15
    upeg

    Re : P = U*I en musique

    Salut,

    un bon vieux NPN (meme un pauvre bc547) en emetteur commun en sortie du ne555, et ca va commencer a envoyer, avec moins de risques.

    UPEG

Discussions similaires

  1. musique
    Par bastienbot dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 7
    Dernier message: 22/06/2007, 14h39
  2. musique
    Par lgb_27 dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/04/2007, 11h25
  3. La musique, pourquoi écoute-t-on la musique?
    Par mathentête dans le forum Biologie
    Réponses: 16
    Dernier message: 22/02/2006, 23h34
  4. Musique...
    Par Eric78 dans le forum Physique
    Réponses: 16
    Dernier message: 15/10/2004, 14h49
  5. Le mystère de la musique. Mystique cousine de musique ?
    Par Lostin dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 12
    Dernier message: 07/09/2004, 22h42
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.