Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Alimentations : linéaire/stabilisée/à découpage



  1. #1
    Fendelson

    Alimentations : linéaire/stabilisée/à découpage

    Bonjour,

    Je suis à la recherche des raisons du passage de l'alim linéaire à l'alim stabilisée puis à l'alim à découpage.

    Je sais que les alims linéaires ont un faible rendement (dissipation de 50 à 70% de l'énergie) et sont très lourdes et volumineuses. Elles utilisent des transistors dans le mode proportionnel (alors que l'alim à découpage utilise les transistors en commutation).

    On passe donc à l'alim stabilisée qui peut fonctionner en générateur parfait de courant ou de tension.
    Mais j'ai du mal à trouver les inconvénients de cette technologie. Pourquoi passe à l'alim à découpage ? La taille et le rendement, encore ?

    En gros, quelle est la différence entre alim stabilisée et alim linéaire ? ( la structure hacheur + filtre + mesure de tension ?)

    Et la différence entre stabilisée et à découpage ? (car je connais déjà la différence entre linéaire et à découpage, il me manque la "transition")

    Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    PIXEL

    Re : Alimentations : linéaire/stabilisée/à découpage

    il ne faut pas confondre les deux notions "stabilisée" et "linéaire ou à découpage"

    une alimentation stabilisée linéaire, régule en dissipant le surplus sous forme calorique dans un transistor dit "ballast", d'où la question du rendement.

    une alimentation stabilisée "à découpage" utilise un interrupteur pour découper le courant circulant en "tout ou rien" ce qui réduit considérablement les pertes , MAIS complique aussi le circuit.

    les deux utilisent les système dit "de boucle d'asservissement" qui compare la tension de sortie à une consigne.

  4. #3
    Fendelson

    Re : Alimentations : linéaire/stabilisée/à découpage

    Ah ! Donc techniquement ça m'arrange, je peux faire directement un passage de l'alimentation linéraire à l'alimentation à découpage en expliquant pourquoi on préfère l'un à l'autre.

    Je me prenais la tête pour rien non ?

  5. #4
    PIXEL

    Re : Alimentations : linéaire/stabilisée/à découpage

    Citation Envoyé par Fendelson Voir le message

    Je me prenais la tête pour rien non ?
    ne connaissance pas les données de ton probléme , je ne peut en juger....

    chacune a ses avantages et ses inconvénients ...

    il ne faut pas jeter trop vite la "linéaire" simple , fiable, silencieuse, et surtout : encaissant mieux les mauvais traitements qu'une alim à découpage plus complexe.

  6. #5
    Fendelson

    Re : Alimentations : linéaire/stabilisée/à découpage

    Je prépare un exposé sur l'alim à découpage.
    Avant d'entamer les explications de l'alim à découpage elle même j'ai décidé de faire une explication de l'alim linéaire et de ses inconvénients (auxquels l'alim à découpage est censée palier).

    Je suis d'accord, l'alim linéaire a certains avantages dont le prix, le silence, la robustesse et l'absence d'interférences electromagnétiques grâce au blindage formé par le chassis.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Forhorse

    Re : Alimentations : linéaire/stabilisée/à découpage

    Mouais... le prix, pas d'accord !
    On trouve justement de plus en plus d'alim à découpage parce qu'elles sont moins chère.
    Prend une alim de PC par exemple, genre premier prix, sans fioritures ni marque.
    Essayes déjà de trouver un transfo 50Hz de même puissance au même prix (et juste le transfo, je parle même pas du redressement ni de la régulation)
    Et on en reparle

  9. Publicité
  10. #7
    PIXEL

    Re : Alimentations : linéaire/stabilisée/à découpage

    Citation Envoyé par Fendelson Voir le message

    Je suis d'accord, l'alim linéaire a certains avantages dont le prix, le silence, la robustesse et l'absence d'interférences electromagnétiques grâce au blindage formé par le chassis.
    pour préciser ton exposé :

    le prix n'est pas un bon argument , car l'alim linéaire de puissance aura besoin d'un GROS transfo , plus cher que celui de l'alim à découpage.

    le "silence" de l'alim linéaire n'est pas du au blindage , mais à l'absence de tout oscillateur et commutateur HF, causes de rayonnements parasites dans les alims à découpage. Surtout les mal conçues, voir du coté des daubes asiatiques.

  11. #8
    Fendelson

    Re : Alimentations : linéaire/stabilisée/à découpage

    Pour le silence je ne le justifiais pas par le blindage, ça c'est pour les interférence electromag. Je sais par expérience que celle à découpage fait du bruit, la nuit c'est insupportable, je ne peux pas laisser mon pc charger à côté de moi.
    Cependant une alim linéaire qui chauffe dans une structure devra être ventilée et donc fera du bruit.

    @Forhorse : je parle de la majorité de produits de consommations ne nécessitant pas de technologie "avancée" (le découpage n'est pas vraiment nouveau en fait, d'ou les prix en constante baisse). Pour des applications simples l'alim linéaire et ses composants bon marché suffisent.

  12. #9
    f6bes

    Re : Alimentations : linéaire/stabilisée/à découpage

    Citation Envoyé par Fendelson Voir le message
    Je prépare un exposé sur l'alim à découpage.
    Avant d'entamer les explications de l'alim à découpage elle même j'ai décidé de faire une explication de l'alim linéaire et de ses inconvénients (auxquels l'alim à découpage est censée palier).

    Je suis d'accord, l'alim linéaire a certains avantages dont le prix, le silence, la robustesse et l'absence d'interférences electromagnétiques grâce au blindage formé par le chassis.
    Bjr à toi,
    Un chassis ne constitue pas un BLINDAGE.
    Une boite métallique , c'est plus que probable !
    Rien n'interdit de placer une alim à découpage dans une boite métallique (et de respecter qq régles de découpalge)

    Une alim linéaire peut avoir un bon rendement, suffit que le delta de tension ne soit pas énorme.
    Bien sur si tu parts de 12 v pour arriver à 5 v sous 10 A, cela fait 70 watts pour les zoziaux sur les 120 de départ.

    Reste à sa voir à quoi est destinée l'alim :alim de laboratoire, ou alim d'un appareil bien spécifique.
    Dans un cas on a besoin d'ajuster dans , l'autre non (conçu SPECIFIQUEMENT pour l'appareillage à alimenter).


    ".....Je sais par expérience que celle à découpage fait du bruit, la nuit c'est insupportable, ..." = daube citée par Pixel.
    Faut donc pas généraliser !!
    A+
    Dernière modification par f6bes ; 01/04/2011 à 11h03.
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  13. #10
    manraz

    Re : Alimentations : linéaire/stabilisée/à découpage

    Bonjour,
    moi ça fait longtemps que je cherche les différences (c'est à dire les avantages et inconvénients) entre l'alimentation linéaire et à découpage. j’aimerais bien consulter ton exposé si possible.
    merci d'avance

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Alimentation stabilisée, non stabilisée, à découpage ?????
    Par 13alex13 dans le forum Électronique
    Réponses: 13
    Dernier message: 28/09/2012, 19h40
  2. Alimentations à découpage discrètes
    Par Antoane dans le forum Électronique
    Réponses: 34
    Dernier message: 27/12/2011, 09h52
  3. Dépanner les alimentations à découpage
    Par Moezzz dans le forum Électronique
    Réponses: 10
    Dernier message: 17/11/2007, 10h18
  4. Alimentations à découpage / régulateur
    Par Toufinet dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/06/2006, 11h58
  5. 2 alimentations à découpage
    Par jacoulecrocquant dans le forum Dépannage
    Réponses: 5
    Dernier message: 18/12/2004, 17h24