Discussion fermée
Page 4 sur 5 PremièrePremière 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 91 à 120 sur 134

Onduleur triphasé



  1. #91
    Montd'est

    Re : Onduleur triphasé


    ------

    Citation Envoyé par Program Voir le message
    Dès les premiers message on m'a pris pour un guignol en disant commence par faire tes signaux MLI
    C'est pas du tout te prendre pour un guignol, ça veut dire: Montre que tu es capable de construire des fondations, un mur et après ça vaudra le coup de te montrer comment on fait la peinture de la poignée de porte du salon.

    Si tes signaux sont bons: très bien, après faut s'attaquer à la partie puissance sans faire d'incendie, explosion et sans s'électrocuter.
    Et bien évidemment ça revient à bcp plus que 50 €, mais ça c'est ton affaire.

    Et j'ajoute que tu n'as pas de sécurité anti-surcharge mécanique du moteur pour le moment.

    -----
    Ya un bon moyen de se tromper de solution: c'est de se tromper de problème.

  2. Publicité
  3. #92
    DAUDET78

    Re : Onduleur triphasé

    Citation Envoyé par Program Voir le message
    Il y a quelques années j'ai voulu concevoir un laser RGB à galvanomètre comme on retrouve dans les boites de nuit, j'ai eu les mêmes remarque, manque de compétence, laser classe 4 dangereux pour les yeux, utilisation du courant secteur, on a voulu m'en vendre des touts fais ,etc.. J'ai eu du mal à être pris au sérieux,
    Tu peux donner la référence de cette discussion ? Sous le pseudo Program, tu n'as jamais posé une question sur FUTURA sur les Laser.

    J'ai quelques doutes sur l'origine des spermatozoïdes de cette vidéo ......
    J'aime pas le Grec

  4. #93
    Yvan_Delaserge

    Re : Onduleur triphasé

    Hello Antoane et merci d'être toujours à l'affût de nos énormités et de les corriger avec élégance et bienveillance.
    Citation Envoyé par Antoane Voir le message
    Bonjour,


    - Certains conseillent de commander les transistors de puissance directement avec un arduino (vitesse de commande ? impédance de sortie face aux { dv/dt + Cdg } ?)
    Tu as une fois de plus raison. Il est bien évident qu'il ne faut pas espérer commander les IGBT directement par l'Arduino, qui outre le dv/dt + Cdg, ne peut fournir qu'une tension de sortie de 5 V. Il faut obligatoirement passer par un IC driver, PLUS des optocoupleurs puisque comme tu le soulignes, le circuit de puissance travaille directement sur le secteur.



    ou proposent des montages analogiques hors de propos lorsqu'un µC peut faire le travail (précision/stabilité du déphasage et de l'amplitude des signaux, transitoires ?)
    Avec un montage déphaseur à amplis op, est bien évident que l'on n'aura pas la précision chronométrique d'un microcontrôleur. (Encore que... l'Arduino par exemple, a une manière bien à lui de gérer les timers. On a donc des erreurs de phase. J'ai pu le constater personnellement à l'oscillo, dans une application du même type, générer une sinusoïde en MLI, que j'avais publiée sur ce forum il y a quelques mois)
    Mais la précision des déphaseurs à amplis op peut être ajustée à l'oscilloscope et la stabilité sera bonne si les composants (essentiellement les condensateurs) sont de bonne qualité. Le montage travaille à faible puissance. Il faudra veiller à le disposer à l'abri de la chaleur.

    Quant à la fréquence, elle est bien sûr aussi précise et aussi stable que celle du réseau EDF!

    L'idée derrière l'utilisation de ce montage déphaseur analogique, c'est qu'ensuite, pour générer la MLI, on pourrait utiliser un circuit PAM8403. C'est un circuit normalement prévu pour être utilisé dans un ampli BF classe D. Il génère de la MLI à partir d'un signal alternatif!

    On peut utiliser les deux sorties, de niveau TTL, qui sont normalement connectées au haut-parleur, pour attaquer les drivers des IGBT haut et bas respectivement.

    Et comme c'est un ampli stéréo, on peut générer les signaux de deux phases avec un seul IC! Il en faudrait un autre pour la 3e phase.

    La partie du circuit servant à générer les 3 signaux MLI pour les 3 phases serait donc ainsi d'une grande simplicité: Un IC contenant les 2 amplis op, et 2 circuits tout faits comme ceux-ci:

    PAM8403.jpg

    en vente pour 1,15 $ chez le fournisseur habituel, frais de port compris!
    Un civet, un plat de côtes et puis, glissez-moi une petite paupiette avec.( Lino Ventura)

  5. #94
    Yvan_Delaserge

    Re : Onduleur triphasé

    Après, la fréquence de la MLI du PAM 8403 est d'environ 50 KHz.
    C'est une bonne nouvelle dans le sens que le moteur sera moins bruyant.
    Mais une mauvaise, dans le sens que les IGBT chaufferont plus!

    Pour une application comme celle dont il est question ici, une MLI comme celle générée par un Arduino bas de gamme, à 450 Hz, devrait suffire, non?
    Un civet, un plat de côtes et puis, glissez-moi une petite paupiette avec.( Lino Ventura)

  6. #95
    Program

    Re : Onduleur triphasé

    J'apprécie vos réponses et vos réactions sur mes projets, je serais bref ce soir car je n'es pas beaucoup de temps, mais pour en revenir à l'histoire des optocoupleurs entre l'atmega et le circuit je l'avais pas mis car l'atmega328 ne sera JAMAIS en contact avec l'ordinateur sur la carte final donc au pire l'atmega crame, cependant ça ne m'empêche pas d'en mettre pour faire 2 circuit imprimés avec d'un coté le "dangereux" et l'autre "moins dangereux".

    Le laser n'a pas été élaboré sur ce forum, il vient de la communauté laserfreak, qui sont au top sur le laser (Je suis venue ici pour l'électronique).

    J'ai un minimum de connaissance car j'ai fais une année d'étude en génie électrique et informatique industriel que je n'es pas réussi par manque d'implication dans la parties théorique, les maths car ça m'intéresse pas, j'y arrive pas, je le reconnais.

    Actuellement je suis en BTS système numérique option informatique et réseau, on fait pas mal de dev, l'atmega on l'a survolé, mais je programme en tant que passion, les problèmes de timer arduino on est d'accord, c'est pour ça que mon programme inclus une partie de code arduino et ensuite du C qui configure les registres pour corriger le PWM.
    (Je vous envoie quelques chose de détaillé lundi sur ce que j'ai fais) pour moi j'ai les 6 signaux qu'il faut mais on en rediscutera.

    Mais qu'on soit d'accord, si j'utilise le schéma actuel, sans la partie redressement avec une tension continue de l'ordre de 12v, j'aurais de quoi vérifier que rien commence à fumer et pouvoir régler les éventuels, problème (avec limiteur d'intensité bien sur).

    J'ai vraiment besoin qu'on me fasse confiance sur ce coup la, après si je décide de mettre une tension dangereuse en entré du projet final ça sera mon problème

  7. #96
    DAUDET78

    Re : Onduleur triphasé

    Citation Envoyé par Program Voir le message
    Le laser n'a pas été élaboré sur ce forum, il vient de la communauté laserfreak, qui sont au top sur le laser (Je suis venue ici pour l'électronique).
    Donne le lien (si il existe !) sur cette discussion .....
    J'aime pas le Grec

  8. Publicité
  9. #97
    Zenertransil

    Re : Onduleur triphasé

    Ca sera ma dernière réponse, et je vais essayer de m'y tenir (je laisse les charlatans impressionner la galerie avec des âneries plus grosses qu'eux sorties à la pelle):

    Le problème, c'est que tu ne peux PAS transposer directement en passant d'une tension à une autre, et encore moins d'une puissance à une autre. C'est-à-dire que si le montage fonctionne en 12V, cela n'est en aucun cas un gage de fonctionnement correct sous tension nominale.

    Je sais que tu es venu ici pour mener ton projet à bien, et forcément, entre ceux qui te disent (en gros) de laisser tomber et ceux qui te disent que c'est super facile et qui sous-entendent qu'ils font ça en trente secondes, il est plus tentant d'écouter les seconds. Le problème, c'est qu'il est tout à fait probable que ceux-là soient des mythomanes invétérés, et je peux t'assurer qu'à les écouter, il est IMPOSSIBLE qu'ils aient mené à bien le moindre projet d'électronique de puissance. Je le répète : impossible!

    Tout ce que tu vas faire, c'est perdre de l'argent si tu es chanceux, de la peau si tu l'es moins. Tu n'apprendras rien avec ces charlatans, et quand ça va merder, ils disparaîtront comme ils sont apparus.


    Mais quand je lis que "Pour une application comme celle-ci une MLI à 450Hz générée par un Arduino bas de gamme suffit" ou que un déphasage peu précis des tensions d'un onduleur triphasé n'est pas un problème, j'ai vraiment les poils qui se dressent sur la peau. Mais comment on peut balancer des âneries pareilles? Un moteur est quelque chose d'extrêmement complexe et capricieux, j'ai passé des années entières à les étudier, tous les jours, tous les jours, tous les jours. Je considère que je ne sais quasiment rien. Et je croise des rigolos qui n'en ont jamais vu un devant eux, et qui racontent avec un ton très sûr d'eux des aberrations effrayantes, qui montrent qu'ils ne sont même pas capables d'aller recopier ce que les fabricants font (si on découpe plus haut, il y a une raison. Si la symétrie est extrêmement importante, il y a une raison, et caetera, et caetera).


    Maintenant, dire qu'on connaît l'électronique de puissance parce qu'on a fait un an de GEII... Ca montre bien que tu ne sais pas du tout où tu vas, et que malheureusement pour toi, tu te fais embobiner par des imposteurs qui n'ont rien de mieux à faire de leurs journées.


    Bon courage pour la suite, et protège toi!
    Choisis un travail que tu aimes, et tu n'auras pas à travailler un seul jour de ta vie

  10. #98
    Montd'est

    Re : Onduleur triphasé

    Citation Envoyé par Program Voir le message
    pour moi j'ai les 6 signaux qu'il faut mais on en rediscutera.
    Il faut vérifier qu'il n'y ait jamais de cross conduction sur les 3 bras de pont. ( Sauf si ton driver s'en charge, j'ai pas été voir )
    S'assurer d'avoir un dead-time d'au moins 1 µs à la louche.

    En effet les 450 Hz, ça risque de pas bien se passer, il pourrait peut-être y avoir des problèmes de sur intensité dans les mosfet sans même aborder les histoires d'harmoniques "ressenties" par le moteur.


    Et le U/f constant tu l'as prévu comment ? il me semble que l'on en ai pas parlé... Si jamais tu fais sortir 12 Hz à l'onduleur, sans avoir fait de surmodulation pour diminuer la "tension efficace équivalente", et avec un DC_bus toujours à 325 V... ça va péter sévère. (avec un moteur comme charge)
    Dernière modification par Montd'est ; 18/07/2015 à 23h44.
    Ya un bon moyen de se tromper de solution: c'est de se tromper de problème.

  11. #99
    Yvan_Delaserge

    Re : Onduleur triphasé

    Citation Envoyé par Montd'est Voir le message
    Il faut vérifier qu'il n'y ait jamais de cross conduction sur les 3 bras de pont. ( Sauf si ton driver s'en charge, j'ai pas été voir )
    S'assurer d'avoir un dead-time d'au moins 1 µs à la louche.
    Le dead-time est garanti par un driver comme le IR 2109 parce que les MOSFETs du haut et du bas sont enclenchés par cet IC, alternativement, l'un après l'autre avec un seul signal de commande. Un shoot-through est ainsi exclu.
    Comme on l'a vu, pour un onduleur triphasé, on ne peut pas utiliser les IR2109, parce que lors de la demie-alternance positive, c'est le MOSFET du haut qui doit conduire sa série d'impulsions, avec le MOSFET du bas non conducteur, puis c'est le MOSFET du bas, lors de l'alternance négative qui doit conduire sa série d'impulsions, avec le MOSFET du haut non conducteur. Il faut donc deux signaux de commande indépendants. Un pour le MOSFET du haut et un pour le MOSFET du bas.

    IR2112.jpg

    Dans le cas du IR 2112, on a bien deux signaux de commande distincts et indépendants. Un pour le MOSFET du haut, un pour le MOSFET du bas.
    La data sheet ne parle donc pas de dead time. C'est au circuit de commande de veiller à ce qu'il n'y en ait pas!

    IR2112B.jpg

    Pour éviter les shoot-through, en cas de pilotage par microcontrôleur, entre les séries d'impulsions destinées au MOSFET du haut et celui du bas, il y a une période d'attente garantie par le programme.

    Naturellement, il n'en va pas de même avec le montage analogique! Donc, danger!

    En effet les 450 Hz, ça risque de pas bien se passer, il pourrait peut-être y avoir des problèmes de sur intensité dans les mosfet sans même aborder les histoires d'harmoniques "ressenties" par le moteur.
    Avec l'Arduino, si on utilise le PWM disponible, on est limité à 450 Hz. On n'aura donc même pas 10 créneaux par période 50 Hz.

    Il est possible d'aller un peu plus vite, en programmant un peu différemment. J'avais écrit un petit programme qui fonctionnait assez bien sur ce fil
    On avait une vingtaine de créneaux par période 50 Hz.
    MLI1.jpg

    Avec un petit filtre RC, on obtenait une sinusoïde pas trop moche. Et presque à 50 Hz!

    MLI2.jpg

    MLI3.jpg

    Mais Zibuth 27 ( message #94) avait écrit de son côté, un programme génial, qui envoyait ses créneaux beaucoup plus vite!

    Maintenant, il s'agirait d'aller plus loin, de développer ce programme pour générer 3 sinusoïdes MLI, avec les 6 signaux de commande nécessaires et là franchement, je ne sais pas faire...


    Et le U/f constant tu l'as prévu comment ? il me semble que l'on en ai pas parlé... Si jamais tu fais sortir 12 Hz à l'onduleur, sans avoir fait de surmodulation pour diminuer la "tension efficace équivalente", et avec un DC_bus toujours à 325 V... ça va péter sévère. (avec un moteur comme charge)
    Hello Montd'est. Peux-tu nous en dire plus sur la signification de ta dernière phrase? Pourquoi parles-tu de 12 Hz alors qu'on travaille à 50 Hz? Pourquoi parles-tu de surmodulation alors qu'on travaille en tout-ou-rien?
    Un civet, un plat de côtes et puis, glissez-moi une petite paupiette avec.( Lino Ventura)

  12. #100
    Yvan_Delaserge

    Re : Onduleur triphasé

    ça y est, j'ai compris. L'onduleur doit être à fréquence variable, pour obtenir une vitesse de rotation variable du moteur. Si on alimente un bobinage avec du courant continu pendant une durée de temps trop prolongée, il va y circuler une intensité trop élevée.

    Il faut donc prévoir un circuit destiné à gérer les surintensités.

    Et hacher à fréquence élevée.
    Un civet, un plat de côtes et puis, glissez-moi une petite paupiette avec.( Lino Ventura)

  13. #101
    Yvan_Delaserge

    Re : Onduleur triphasé

    Avec le déphaseur à amplis op, pour éviter les shoot-through entre MOSFET du haut et MOSFET du bas de chacune des trois branches, on pourrait imaginer un circuit qui observe un léger délai entre la demie-alternance positive et la demie-alternance négative.
    Par analogie avec le temps mort de certains drivers de MOSFET, ou encore ce qui est réalisé par le programme d'un microcontrôleur.

    Ce serait plutôt simple à réaliser:
    PASSZERO.jpg

    Le PAM 8403, qui va réaliser la MLI, doit recevoir un signal ne dépassant pas 300 mV à l'entrée. J'ai donc ajouté des diviseurs de tension après les diodes. Ces diviseurs devraient être ajustés sur le prototype de manière à avoir une MLI proche du maximum lors des pics de la sinusoïde, mais sans que cette dernière soit écrêtée.
    Un civet, un plat de côtes et puis, glissez-moi une petite paupiette avec.( Lino Ventura)

  14. #102
    Antoane
    Responsable technique

    Re : Onduleur triphasé

    Bonjour,

    Yvan, dans un projet de cette ampleur tant au niveau puissance que coût matériel que risque en cas d'erreur, on ne cherche pas à gagner deux ou trois euros par ci par là en bricolant des solutions scabreuses pour générer les signaux de commande... On peux donc laisser de côté les déphaseurs à AOP (fonctionnels uniquement avec des composants idéaux, pour une fréquence d'excitation fixe et à 300K). Laissons aussi de côté l'ampli en classe D.


    Je disais plus haut que les conseils des gens compétents n'étaient pas écoutés mais, pour paraphraser ZT (et d'autres, dans d'autres discussions), sans doute le seraient-ils davantage si le bruit de fond était beaucoup plus diffus... Autrement dit : si ceux qui n'ont pas les compétences pour aborder le projet ne proposaient pas avec un aplomb sidérant les solutions les plus scabreuses.
    Le but du forum reste d'échanger, on peut donc tout à fait présenter une idée personnelle à la sagacité des participants pour qu'elle soit débattue, mais pas en la présentant directement comme une solution.
    Deux pattes c'est une diode, trois pattes c'est un transistor, quatre pattes c'est une vache.

  15. Publicité
  16. #103
    PIXEL

    Re : Onduleur triphasé

    pour ajouter mon grain de sel....

    les soluces actuelles passent par des CPLD , programmés à la demande.

    le microcontrôleur a disparu de ces applications depuis des années.

  17. #104
    Yvan_Delaserge

    Re : Onduleur triphasé

    Citation Envoyé par Antoane Voir le message
    Bonjour,

    Yvan, dans un projet de cette ampleur tant au niveau puissance que coût matériel que risque en cas d'erreur, on ne cherche pas à gagner deux ou trois euros par ci par là en bricolant des solutions scabreuses pour générer les signaux de commande... On peux donc laisser de côté les déphaseurs à AOP (fonctionnels uniquement avec des composants idéaux, pour une fréquence d'excitation fixe et à 300K). Laissons aussi de côté l'ampli en classe D.
    Oui, il est bien entendu que le déphaseur à amplis op ne va fonctionner qu'à fréquence fixe. Au moment où j'ai proposé cette solution, il n'était pas question de fréquence variable, Ou alors, je n'ai pas lu toutes les contributions avec l'attention nécessaire.


    Je disais plus haut que les conseils des gens compétents n'étaient pas écoutés mais, pour paraphraser ZT (et d'autres, dans d'autres discussions), sans doute le seraient-ils davantage si le bruit de fond était beaucoup plus diffus... Autrement dit : si ceux qui n'ont pas les compétences pour aborder le projet ne proposaient pas avec un aplomb sidérant les solutions les plus scabreuses.
    Le but du forum reste d'échanger, on peut donc tout à fait présenter une idée personnelle à la sagacité des participants pour qu'elle soit débattue, mais pas en la présentant directement comme une solution.
    Je souhaite ici faire amende honorable: Mon profil personnel sur ce forum en fait foi, je ne suis pas un électronicien.
    Je viens régulièrement sur ce forum depuis 2013 pour présenter des idées personnelles à la sagacité des participants pour qu'elles soient débattues, et pour apprendre de nouvelles choses. En aucun cas pour les présenter comme des solutions. Merci à tous ceux qui acceptent de les examiner et de les commenter. Ils m'ont beaucoup appris, et j'espère que cela continuera.
    Un civet, un plat de côtes et puis, glissez-moi une petite paupiette avec.( Lino Ventura)

  18. #105
    Montd'est

    Re : Onduleur triphasé

    Citation Envoyé par Yvan_Delaserge Voir le message
    ça y est, j'ai compris. L'onduleur doit être à fréquence variable, pour obtenir une vitesse de rotation variable du moteur. Si on alimente un bobinage avec du courant continu pendant une durée de temps trop prolongée, il va y circuler une intensité trop élevée.

    Il faut donc prévoir un circuit destiné à gérer les surintensités.

    Et hacher à fréquence élevée.

    ouais... mais ça n'a strictement rien à voir avec ma dernière phrase en #98.



    Citation Envoyé par Yvan_Delaserge Voir le message
    Le dead-time est garanti par un driver
    dit comme ça, ça fait généraliste et c'est absolument faux.

    Citation Envoyé par Yvan_Delaserge Voir le message
    Comme on l'a vu, pour un onduleur triphasé, on ne peut pas utiliser les IR2109
    Ca aussi c'est faux, on peut parfaitement utiliser 3 signaux MLI au lieu de 6 et intercaler une porte inverseuse à l'entrée du signal si on souhaite faire une opposition de phase.
    Dernière modification par Montd'est ; 19/07/2015 à 15h54.
    Ya un bon moyen de se tromper de solution: c'est de se tromper de problème.

  19. #106
    Yvan_Delaserge

    Re : Onduleur triphasé

    Citation Envoyé par Montd'est Voir le message
    ouais... mais ça n'a strictement rien à voir avec ma dernière phrase en #98.
    Ta phrase du #98 restera donc à jamais un mystère alors... c'est pas grave.





    Le dead-time est garanti par un driver dit comme ça, ça fait généraliste et c'est absolument faux.
    Oui, surtout si c'est tiré de son contexte... Pour mémoire, ma phrase était: Le dead-time est garanti par un driver comme le IR 2109. Faut lire la doc.



    Ca aussi c'est faux, on peut parfaitement utiliser 3 signaux MLI au lieu de 6 et intercaler une porte inverseuse à l'entrée du signal si on souhaite faire une opposition de phase.
    Elle est bien bonne celle-là! 3 signaux au lieu de 6! On sent que tu as vraiment tout compris!
    Un civet, un plat de côtes et puis, glissez-moi une petite paupiette avec.( Lino Ventura)

  20. #107
    Montd'est

    Re : Onduleur triphasé

    Citation Envoyé par Yvan_Delaserge Voir le message
    Ta phrase du #98 restera donc à jamais un mystère alors... c'est pas grave.
    Le demandeur est sensé l'avoir comprise à 100 % sans quoi il fera tout sauter; et tu la comprends pas je comprends même pas ce que tu viens faire là en prétendant donner des conseils.


    Citation Envoyé par Yvan_Delaserge Voir le message
    Oui, surtout si c'est tiré de son contexte... Pour mémoire, ma phrase était: Le dead-time est garanti par un driver comme le IR 2109.
    Phrase trompeuse: généralité suivi d'un exemple.


    Citation Envoyé par Yvan_Delaserge Voir le message
    Elle est bien bonne celle-là! 3 signaux au lieu de 6! On sent que tu as vraiment tout compris!
    Il est parfaitement possible d'utiliser 3 signaux au lieux des 6 si l'autre moitié n'est que le complémentaire des premiers.


    Vu le nombre bêtises que tu as sortis depuis le début comparé à moi, je n'ai pas de leçon à recevoir de toi qui n'a même pas compris la notion de U / f constant...
    Dernière modification par Montd'est ; 20/07/2015 à 15h27.
    Ya un bon moyen de se tromper de solution: c'est de se tromper de problème.

  21. #108
    Program

    Re : Onduleur triphasé

    Je vous présente mes signaux qui sont censé être envoyé au driver, qu'on soit d'accord le programme n'est pas en arduino mais en C, il modifie les registres pour résoudre les problèmes de PWM,etc...
    En ce qui concerne le FPGA, j'en ai mais c'est des composants assez chère, la j'obtiens en fréquence MLI 30Khz (si je me trompe pas)
    1/période (s) = f (Hz), j'ai une période de 30µs environ soit 1/0,00003 = 33333Hz environ , soit 33Khz.
    Photo sur zoom du MLI
    2015-07-20 17.03.30.jpg

    Ma phase 1 haut, avec phase 1 bas en MLI (ph1 rouge) après filtre RC
    2015-07-20 16.41.20.jpg

    Ma phase 1 haut avec ma phase 2 bas(ph1 rouge) après filtre RC
    2015-07-20 16.40.13.jpg

    Ma phase 1 haut avec phase 3 bas(ph1 rouge) après filtre RC
    2015-07-20 16.40.24.jpg

    Ma phase 1 haut avec phase 1 bas après filtre RC
    2015-07-20 16.40.34.jpg

    Voila j'obtiens tout ça avec un Atmega328p monté sur une platine type Arduino uno, pour le projet final, je prog l'atmega dessus la platine et je la met direct sur le circuit, je n'ajouterais pas de port type jtag sur le circuit final.

    Qu'en pensez vous de mes signaux ?

    Edit: je ne compte pas faire de la fréquence variable pour le moment.
    Dernière modification par Program ; 20/07/2015 à 16h17.

  22. Publicité
  23. #109
    jacounet86

    Re : Onduleur triphasé

    Citation Envoyé par ranarama Voir le message
    Salut ! D'après la doc tes Mosfet claquent à 11A@Tc=25 °C or ils vont chauffer surtout que RdsON est pas terrible.
    De + le courant d'un MAS 1.5kW est plus élevé au démarrage que le courant nominal (6A) donc je me dis qu'il faudrait prendre une bonne grosse marge pour être peinard (et si possible avec Rdson < 0.3)
    Salut à tous .

    Salut Yvan , content de te retrouver ici , après nos essais sur usinages.com où avec 2 autres potes nous avons cramé nos platines , et nous tournions en monophasé , il est vrai que nos soudeuses à transfo de micro onde devaient bouffer allègrement plus de 2 kWatts .
    Mes remarques sur le sujet vont dans le même sens que Ranamara , prendre des IGBT encaissant au moins 3/4 fois l'intensité nominale ...
    Prévoir une alimentation progressive en tension ...au moins la moitié de la tension prévue .
    Prévoir de démarrer avec une largeur d'impulsion faible , au moins 20 % de la largeur prévue .
    Eviter les conductions simultanéees des 2 transistors en opposition -->OK ,... mais c'est de la gnogniotte à côté de ce que je cite plus haut .

    A moins de vouloir cramer vos composants au démarrage ...il serait bon d'écouter ces conseils , c'est du vécu .
    Je me suis demandé pourquoi mes IGBT qui étaient des 60A , cramaient au démarrage .
    En simulant sous Spice , sous 310 V continu les MOS ou IGBT se prennent 120 à 150 A pointe pendant presqu'une seconde ...d'où transingues KO .

    D'où baisser la tension , ...
    Comment à vous de jouer .( transfos abaisseur, self en série anti pointe de courant ...)

    Je ne sais pas comment font les pros qui vendent des convertisseurs 2 KW , gros comme 2 boites de sucre .
    Faudrait s'inspirer de leurs idées ...sans doute .

    Bon courage , j'ai pas retouché à mon proto ...2 explosions m'ont suffit.

    A+ Jacounet.

  24. #110
    Montd'est

    Re : Onduleur triphasé

    Avant de répondre au reste...

    Citation Envoyé par Program Voir le message


    Edit: je ne compte pas faire de la fréquence variable pour le moment.
    Comme ton DC_bus est toujours à 325V DC, ça implique que tu serais obligé de démarrer le moteur en 50 Hz. Je peux pas prédire l'avenir mais à mon avis... tu crames tout en faisant ça. Aucune limitation en courant n'est prévu...
    Ya un bon moyen de se tromper de solution: c'est de se tromper de problème.

  25. #111
    Program

    Re : Onduleur triphasé

    Oui effectivement j'ai parlé trop vite, si j'ai bien compris je dois commencer à une fréquence plus faible (de quel ordre ? calcul théorique ?) pour augmenter jusqu'à 50Hz dans le but de réduire l'intensité de démarrage (j'ajouterais des fusibles approprié (AM j'ai peur que ce soit trop lent) pour éviter de tout péter quand même + thermique sur les mosfet) .

    On a parlé de surmodulation si on baissait en fréquence, mais sachant que j'arrive à obtenir > 30Khz fréquence, dois-je encore ajouter un étage de surmodulation ?

  26. #112
    Montd'est

    Re : Onduleur triphasé

    Citation Envoyé par Program Voir le message
    je dois commencer à une fréquence plus faible (de quel ordre ? calcul théorique ?)
    J'en sais rien


    Citation Envoyé par Program Voir le message
    (j'ajouterais des fusibles approprié (AM j'ai peur que ce soit trop lent) pour éviter de tout péter quand même + thermique sur les mosfet) .
    Les Am c'est quand le moteur est directement branché au réseau, par pour les montages électronques, ce serait surement bcp trop lent.
    Pour les mos il peut être plus malin de mettre une Thermistance relié au circuit de gestion.

    Je parle sous le contrôle des autres en espérant pas dire d'ânnerie mais: les fusibles dans les montages de ce type sont plus là pour éviter l'incendie que dans le but de protéger les semiconducteurs.

    Il faut faire de la visualisation de courant instantané dans le canal des mos pour bien faire la limitation, et c'est pas spécialement simple.

    Citation Envoyé par Program Voir le message
    On a parlé de surmodulation si on baissait en fréquence, mais sachant que j'arrive à obtenir > 30Khz fréquence, dois-je encore ajouter un étage de surmodulation ?
    C'est là que les choses commencent à se compliquer et je sais pas trop quoi dire.
    Dernière modification par Montd'est ; 20/07/2015 à 17h38.
    Ya un bon moyen de se tromper de solution: c'est de se tromper de problème.

  27. #113
    ranarama

    Re : Onduleur triphasé

    Citation Envoyé par jacounet86 Voir le message
    Salut à tous .

    Salut Yvan , content de te retrouver ici , après nos essais sur usinages.com où avec 2 autres potes nous avons cramé nos platines , et nous tournions en monophasé , il est vrai que nos soudeuses à transfo de micro onde devaient bouffer allègrement plus de 2 kWatts .
    Mes remarques sur le sujet vont dans le même sens que Ranamara , prendre des IGBT encaissant au moins 3/4 fois l'intensité nominale ...
    Prévoir une alimentation progressive en tension ...au moins la moitié de la tension prévue .
    Prévoir de démarrer avec une largeur d'impulsion faible , au moins 20 % de la largeur prévue .
    Eviter les conductions simultanéees des 2 transistors en opposition -->OK ,... mais c'est de la gnogniotte à côté de ce que je cite plus haut .

    A moins de vouloir cramer vos composants au démarrage ...il serait bon d'écouter ces conseils , c'est du vécu .
    Je me suis demandé pourquoi mes IGBT qui étaient des 60A , cramaient au démarrage .
    En simulant sous Spice , sous 310 V continu les MOS ou IGBT se prennent 120 à 150 A pointe pendant presqu'une seconde ...d'où transingues KO .

    D'où baisser la tension , ...
    Comment à vous de jouer .( transfos abaisseur, self en série anti pointe de courant ...)

    Je ne sais pas comment font les pros qui vendent des convertisseurs 2 KW , gros comme 2 boites de sucre .
    Faudrait s'inspirer de leurs idées ...sans doute .

    Bon courage , j'ai pas retouché à mon proto ...2 explosions m'ont suffit.

    A+ Jacounet.
    Salut!

    En fait le Mosfet c'est bien adapté pour la basse tension et freq d'apres la doc irf. l'ampérage il n'en parlait pas.

    sinon certain constructeur de variateur annonce un courant de 1.5 * Inom en cas de démarrage rapide. mm si dans les livres scolaires c'est bien indiqué pas de pointe de courant dans un variateur bon...

    Donc pour un montage DIY d'un non pro j'imagine qu'on se trouve dans la pire situation au - un courant de 1.5 * Inom voir le double.

  28. #114
    Program

    Re : Onduleur triphasé

    J'ai quand même pris de la marge avec un mosfet 11A sachant qu'en théorie le moteur est un 2cv soit 1500w tri (je pense qu'on tape dans le 5A 8A? )

    Pour le courant de démarrage j'ai trouvé:
    calcul-puissance-triangle.png

    Source: http://www.positron-libre.com/cours/...e-triangle.php

    Montage en triangle pour rester en 230v.

    Si on applique je tombe sur environ 12A en démarrage, je n'es pas le moteur sous la main je ne peux pas mesurer la résistance j'ai fais une éstimation à 28 ohm par enroulement (pour phi j'ai pris 0.80, je ne sais pas le trouver)
    Dernière modification par Program ; 20/07/2015 à 18h56.

  29. Publicité
  30. #115
    invite03481543

    Re : Onduleur triphasé

    Ils font complètement autrement.Ca fait belle lurette qu'on ne pratique plus ainsi...

  31. #116
    annjy

    Re : Onduleur triphasé

    Bonsoir,

    à ce stade, la relecture des 10 premiers posts est intéressante.....
    Du moins pour moi.

    cdt,
    JY

  32. #117
    spown

    Re : Onduleur triphasé

    Si je me permet de participer, pour limiter le courant d’appel ça existe des drivers intelligent ( par rapport à IR 2109 ) comme ACPL-339J avec DESAT, il faut déterminer V sat désirée, le driver va s'occuper d’arrêter automatiquement le PWM avec un "flag", dés le courant chute ( Vsat chute ), le PWM s'active au prochain cycle ( après le T-mute).

    Comme ça, tu auras pas besoin d'aller chercher des IGBT/Mosfet costaud.

  33. #118
    romulus123

    Re : Onduleur triphasé

    Bonsoir,

    Pour info, il existe un circuit "tout fait" qui fait la gestion des rampes d'accélération/décélération, variation U/F, freinage, etc... pour moteur asynchrone triphasé...

    C'est le MC3PHAC de chez Freescale (±15€).
    Dernière modification par romulus123 ; 20/07/2015 à 23h39.
    «Tout ce qui est susceptible de mal tourner, tournera nécessairement mal.»

  34. #119
    ranarama

    Re : Onduleur triphasé

    Citation Envoyé par romulus123 Voir le message
    Bonsoir,

    Pour info, il existe un circuit "tout fait" qui fait la gestion des rampes d'accélération/décélération, variation U/F, freinage, etc... pour moteur asynchrone triphasé...

    C'est le MC3PHAC de chez Freescale (±15€).
    Salut ! Excellent ton petit contrôleur.
    Cela m'avait également semblé pertinent d'orienter Program vers des contrôleurs spécialisés :
    http://forums.futura-sciences.com/el...ml#post5274929 ... Mais pourquoi faire simple quand tu peux faire compliqué
    Dernière modification par ranarama ; 21/07/2015 à 02h07.

  35. #120
    jacounet86

    Re : Onduleur triphasé

    Citation Envoyé par ranarama Voir le message
    Salut!

    En fait le Mosfet c'est bien adapté pour la basse tension et freq d'apres la doc irf. l'ampérage il n'en parlait pas.

    sinon certain constructeur de variateur annonce un courant de 1.5 * Inom en cas de démarrage rapide. mm si dans les livres scolaires c'est bien indiqué pas de pointe de courant dans un variateur bon...

    Donc pour un montage DIY d'un non pro j'imagine qu'on se trouve dans la pire situation au - un courant de 1.5 * Inom voir le double.
    Salut .

    Oui les constructeurs de variateurs de fréquence arrivent à 1.5 fois le courant nominal , car leurs variateurs fonctionnent avec les précautions qui vont bien .
    Reste à savoir lesquelles.
    Sinon pour une alim progressive on peut tenter le coup avec des batteries de condo en série .
    Exemple 9 condos de 1000 µF 160 V ,3 en série de 3 parrallèle , avec 3 prises au tiers au 2 tiers et à la totalité des 320 Vols continus .
    Bon courage .
    A+ Jacounet

Page 4 sur 5 PremièrePremière 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. onduleur triphasé
    Par freakMind dans le forum Électronique
    Réponses: 7
    Dernier message: 05/02/2015, 09h03
  2. onduleur triphasé MLI
    Par maxoouu dans le forum Électronique
    Réponses: 10
    Dernier message: 08/04/2013, 09h46
  3. Onduleur triphasé
    Par onduleur dans le forum Technologies
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/12/2012, 11h55
  4. Onduleur triphasé
    Par shiruke dans le forum Électronique
    Réponses: 5
    Dernier message: 12/01/2012, 19h03
  5. onduleur triphasé
    Par marouane1991 dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/05/2008, 19h53
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.