[Analogique] Allumage et extinction alimentation
Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 21 sur 21

Allumage et extinction alimentation



  1. #1
    davidif

    Allumage et extinction alimentation


    ------

    Bonjour,

    Je pêche sur une solution Allumage / extinction sur le même bouton poussoir momentané comme ça ce fait sur nos machines moderne embarqué.
    Mon système fonctionne sous différentes sources extérieur mais aussi sur batterie embarqué.

    J'ai donc souhaiter faire ceci
    Nom : on   off.jpg
Affichages : 224
Taille : 78,9 Ko

    Je branche un bouton poussoir sur J7, qui autorise l'alimentation de mon circuit logique via l'EN du LTC4417 en appliquant une masse sur la gate du mosfet M17, mon CPU maintien la masse via M8 une fois le bouton relâché.

    Mais je pensai faire de nouveau un appui sur ce même bouton pour commander mon CPU pour appliquer un "0" sur gate M18 et ainsi donner l'ordre d'extinction, seulement je m'aperçois qu'un second appui ne changera pas l'état de mon transistor Q55 déjà sur "0"

    Petite précision R255 et R254 n'y sont pas car ce place pour une autre option.

    Pourriez-vous m'éclairer sur la solution s'il vous plait, merci

    -----
    Dernière modification par davidif ; 07/10/2021 à 19h33.

  2. #2
    IC-CD0000

    Re : Allumage et extinction alimentation

    Hello,

    Je branche un bouton poussoir sur J7, qui autorise l'alimentation de mon circuit logique via l'EN du LTC4417 en appliquant une masse sur la gate du mosfet M17, mon CPU maintien la masse via M8 une fois le bouton relâché
    Peut-être avec cette bascule 4013 en télérupteur ? je ne visualise pas bien comment insérer dans le circuit, mais ça permettrait de s'affranchir de la commande de M18... mais par contre ça utiliserait un peu de courant de l'accu...
    Une idée plus simple de quelqu'un d'autre ? Excellente journée

  3. #3
    davidif

    Re : Allumage et extinction alimentation

    Merci IC-CD0000 de ton aide, je vais effectivement voir si elle est adaptable.

    En fait, voila un peut le principe que je recherche à faire
    On Off choix.pdf
    Dans l'idée, j'aimerai bien comprendre comment font les autres constructeurs pour utiliser un seul bouton poussoir pour faire aussi bien le on et le off, éteignent-ils toute l'électronique ? ou laissent-ils une veille ? au quel cas sa consomme certes un minimum mais consomme tout de même ... sur de petites autonomies c'est pas terrible.

    Y a t-il des circuits intégrés spécifiques ? ou faut passer par une électronique.

    Merci

  4. #4
    davidif

    Re : Allumage et extinction alimentation

    Quelques correctifs
    Nom : Sans titre choix.jpg
Affichages : 167
Taille : 99,5 Ko

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    davidif

    Re : Allumage et extinction alimentation

    Je pense avoir trouver un schéma intéressant

    https://www.edn.com/latching-power-s...ry-pushbutton/

  7. #6
    Antoane
    Responsable technique

    Re : Allumage et extinction alimentation

    Bonjour,

    Une solution simple et propre consiste à laisser alimenté un µC en mode deep-sleep, qui va consommer tout au plus une poignée de centaines de nA (équivalent à une résistance de ~40 MOhm, ou une autonomie de 100 ans de sur un accus de 100 mA) tout en monitorant l'entrée d'interruption.
    Deux pattes c'est une diode, trois pattes c'est un transistor, quatre pattes c'est une vache.

  8. #7
    davidif

    Re : Allumage et extinction alimentation

    Citation Envoyé par Antoane Voir le message
    Bonjour,

    Une solution simple et propre consiste à laisser alimenté un µC en mode deep-sleep, qui va consommer tout au plus une poignée de centaines de nA (équivalent à une résistance de ~40 MOhm, ou une autonomie de 100 ans de sur un accus de 100 mA) tout en monitorant l'entrée d'interruption.
    Oui c'est une solution envisageable, juste qu-il faut que je regarge comment faire passer mon CPU en veille, je ne l'ai jamais fais.

    Par ailleurs, j'ai tout de même testé le schéma proposer sur ce lien et pour le moment ça ne fonctionne pas, j'ai utiliser les composants à ma dispo.
    J'ai pris une 100nF au lieu de 330nF et 1,5M à la place de 1Mohm.
    Le mosfet est : [https://www.mouser.fr/datasheet/2/19...-EN-785345.pdf

    alimenté sous 10v, je suis peut-être trop bas, je sais pas, je jette un coup d'oeil à la doc

  9. #8
    davidif

    Re : Allumage et extinction alimentation

    Alors en fait, quand j'appui sur le bouton je fais conduire le mosfet et récupère bien la tension d'alime en drain mais un second appui ne le bloque pas.
    A priori, la tension du condo monte pas à la tension d'alime de 10vdc mais en dessous environ 8vdc, ce qui n'est pas suffisant pour le bloquer avec un VGS à 0.

  10. #9
    Antoane
    Responsable technique

    Re : Allumage et extinction alimentation

    Citation Envoyé par davidif Voir le message
    A priori, la tension du condo monte pas à la tension d'alime de 10vdc mais en dessous environ 8vdc, ce qui n'est pas suffisant pour le bloquer avec un VGS à 0.
    Comment est-ce mesuré ? la résistance interne du multimèter (10 MOhm ?) réalise un pont diviseur avec R2.
    La résistance de fuite du 100 nF réalise un pont diviseur avec R2, il faut que cette dernière soit négligeable devant la résistance parallèle de C1.
    Deux pattes c'est une diode, trois pattes c'est un transistor, quatre pattes c'est une vache.

  11. #10
    Vincent PETIT
    Animateur Électronique

    Re : Allumage et extinction alimentation

    Bonjour,
    Citation Envoyé par Antoane Voir le message
    Une solution simple et propre consiste à laisser alimenté un µC en mode deep-sleep
    Sur mon oscillo Lecroy s'était fait comme ça, je l'ai vu quand j'ai du réparer l'interrupteur principal qui était cassé. Une partie de 'appareil reste sous tension. Par contre l'oscillo keysight que je viens d'acheter semble bien se mettre complètement hors tension.
    Là où il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème.

  12. #11
    davidif

    Re : Allumage et extinction alimentation

    Citation Envoyé par Antoane Voir le message
    Comment est-ce mesuré ? la résistance interne du multimèter (10 MOhm ?) réalise un pont diviseur avec R2.
    La résistance de fuite du 100 nF réalise un pont diviseur avec R2, il faut que cette dernière soit négligeable devant la résistance parallèle de C1.
    Merci Antoane, effectivement je mesure avec un multimètre je vais voir cette aspect et pour le condo également.
    que me conseillez vous comme type de condo possédant un minimum de résistance de fuite ?
    Ce montage en lien vous semble valide pour ce genre de fonction ?

  13. #12
    davidif

    Re : Allumage et extinction alimentation

    Citation Envoyé par Vincent PETIT Voir le message
    Bonjour,

    Sur mon oscillo Lecroy s'était fait comme ça, je l'ai vu quand j'ai du réparer l'interrupteur principal qui était cassé. Une partie de 'appareil reste sous tension. Par contre l'oscillo keysight que je viens d'acheter semble bien se mettre complètement hors tension.
    Effectivement, je vais me pencher en parallèle sur la possibilité de laisser en veille mon CPU, j'aimerai voir la possibilité de tout mettre hors tension histoire d'optimiser la décharge des batteries embarquées.

    Comment font les constructeur de PC portable ou nos smartphone selon vous, le CPU est-il alimenté en veille ou font-ils une extinction de l'ensemble ?

  14. #13
    Antoane
    Responsable technique

    Re : Allumage et extinction alimentation

    Bonjour,
    Citation Envoyé par davidif Voir le message
    que me conseillez vous comme type de condo possédant un minimum de résistance de fuite ?
    Un plastique devrait faire l'affaire.

    Ce montage en lien vous semble valide pour ce genre de fonction ?
    Comme indiqué plus haut, ca ne me semble pas une bonne solution. Mieux vaudrait utiliser un µC en sommeil : davantage répétable, fiable, et robuste, plus flexible, pas de coupure "hard" de l'alimentation...
    Par ailleurs, ce montage ne fonctionnera pas/mal si la tension aux bornes de la charge ne tombe pas "suffisament" rapidement après disparition de l'alimentation (i.e. charge capacitive).

    Effectivement, je vais me pencher en parallèle sur la possibilité de laisser en veille mon CPU, j'aimerai voir la possibilité de tout mettre hors tension histoire d'optimiser la décharge des batteries embarquées.
    Dans l'idéal, il ne faut pas chercher à atteindre zéro, mais une consommation totale minimale sur un profile de mission (Ionton+Iofftoff). Par exemple, avec ton montage la consommation est de 1 mA en fonctionnement et d'environ 0 lorsque le système est en veille. La solution alternative est basée sur un µC consommant toujours (par exemple) 100 nA. Comme 1 mA / 100 nA = 10 000, pour que la solution basée sur ton montage soit préférable d'un point de vue énergétique, il faudrait que le rapport cyclique d'utilisation du montage soit de 1e-4, soit une utilisation d'environ 50 minutes par an... Le calcul est très simplifié, néglige divers aspects, mais montre clairement où se trouve l'optimum technologique.
    Le 2e point important est de savoir si cette consommation est négligeable ou non, i.e. de savoir si c'est l'argument "consommation" qui dicte le cahier des charges, ou plutôt le coût du hard, la fiabilité, la robustesse, etc. Pour cela, une estimation de l'autonomie relative amputée par le circuit est nécessaire : si un circuit consommant "beaucoup" ne diminue l'autonomie que de 0.1 ou 1 %, peut-on vraiment le considérer comme consommant "beaucoup" ? est-il alors pertinent d'essayer d'en diminuer la consommation ?

    Comment font les constructeur de PC portable ou nos smartphone selon vous, le CPU est-il alimenté en veille ou font-ils une extinction de l'ensemble ?
    Probablement pas le CPU principal (ou en tous cas pas à pleine vitesse), mais plutôt un circuit low power annexe.
    Dernière modification par Antoane ; 09/10/2021 à 11h26.
    Deux pattes c'est une diode, trois pattes c'est un transistor, quatre pattes c'est une vache.

  15. #14
    davidif

    Re : Allumage et extinction alimentation

    Merci Antoane pour ton aide, solution que je vais examiné en me penchant sur la doc de mon CPU (DSPIC32MX795F512L).
    Toujours pour l'optique de tout éteindre, on m'a proposer ceci qui me semble intéressant aussi

    Nom : Auto maintient PMOS On-Off.JPG
Affichages : 135
Taille : 37,6 Ko

    qui semble fonctionner
    Dernière modification par davidif ; 09/10/2021 à 11h39.

  16. #15
    Antoane
    Responsable technique

    Re : Allumage et extinction alimentation

    Normalement ses montages sont fonctionnels, même si pas optimisés.

    J'imagine qu'il y a une bonne raison de mettre un condensateur de 330 µF, mais je ne suis pas sûr de la voir.
    Si on veut minimiser la consommation globale, il faut supprimer tout ce qui consomme (résistances de tirage actives en permanence, bipolaires, etc.). Ici, j'utiliserais une bascule RS CMOS commandant directement le PMOS, et mise à 1 par le BP et à zéro par le µC, lequel lit également l'état du BP.
    Deux pattes c'est une diode, trois pattes c'est un transistor, quatre pattes c'est une vache.

  17. #16
    davidif

    Re : Allumage et extinction alimentation

    Citation Envoyé par Antoane Voir le message
    Normalement ses montages sont fonctionnels, même si pas optimisés.

    J'imagine qu'il y a une bonne raison de mettre un condensateur de 330 µF, mais je ne suis pas sûr de la voir.
    Si on veut minimiser la consommation globale, il faut supprimer tout ce qui consomme (résistances de tirage actives en permanence, bipolaires, etc.). Ici, j'utiliserais une bascule RS CMOS commandant directement le PMOS, et mise à 1 par le BP et à zéro par le µC, lequel lit également l'état du BP.
    Oui, après c'est à adapter à mon besoin, en l'occurrence le condo peut changer, l'importance est qu'il puisse maintenir le jus le temps du retour sur start.
    Ceci me permet ce que je souhaitai à l'origine, maintenir une auto-alim qui puisse être désactivé lors d'un second appui et procéder à un processus d'extinction via le CPU avant extinction total.

  18. #17
    davidif

    Re : Allumage et extinction alimentation

    Après Antoane, le circuit éteint ne consomme rien dans la mesure ou le bouton poussoir reste ouvert, le mosfet et le NPN sont ouvert, je ne vois pas beaucoup ou le courant pourrait s'échapper en fait.

  19. #18
    Qristoff
    Animateur Électronique

    Re : Allumage et extinction alimentation

    Salut,
    tu peux aussi regarder du coté des boutons poussoir "maintenu". Du coup, la consommation résiduelle sera nulle à l'état off !
    Tout existe, il suffit de le trouver...!

  20. #19
    Antoane
    Responsable technique

    Re : Allumage et extinction alimentation

    Bonjour,
    Citation Envoyé par davidif Voir le message
    Après Antoane, le circuit éteint ne consomme rien dans la mesure ou le bouton poussoir reste ouvert, le mosfet et le NPN sont ouvert,
    je ne vois pas beaucoup ou le courant pourrait s'échapper en fait.
    je dis pas le contraire... Mais j'explique dans le post 13 que le courant en fonctionnement est tellement "énorme" avec ce montage (1 mA) que ce circuit n'est préférable (du point de vue de la consommation) à un µC consommant 100 nA en continu (y compris en veille) que si le montage est "on" pendant moins de 50 minutes par an...

    tu peux aussi regarder du coté des boutons poussoir "maintenu". Du coup, la consommation résiduelle sera nulle à l'état off !
    ainsi qu'à l'état on
    Deux pattes c'est une diode, trois pattes c'est un transistor, quatre pattes c'est une vache.

  21. #20
    davidif

    Re : Allumage et extinction alimentation

    Effectivement, j'ai donc remanier mon schéma :
    Nom : Sans titre choixV1.jpg
Affichages : 129
Taille : 77,3 Ko

    J'ai souhaité utiliser un bouton poussoir momentané pour éviter de tomber dans un cycle d'extinction et de rallumage de mon circuit lorsque je souhaitai couper le canal de la dernière batterie sur les 4 afin d'éviter que celle-ci ce décharge complétement au point de ne plus pouvoir la recharger.

  22. #21
    davidif

    Re : Allumage et extinction alimentation

    Bonjour,

    Juste mon schéma élargie :
    https://forums.futura-sciences.com/a...1&d=1634108111

    En fait, l'idée général pour laquelle j'ai souhaité placer un bouton poussoir momentané on/off est de pouvoir faire en sorte que si mes batteries embarquées (x4 //) on un soc trop faible, je puisse couper leur canal d'alimentation sans que sa vienne s'alimenter de nouveau pour repartir dans une cycle d'extinction/allumage comme sa a pu m'arrivé.

    Pour contrôler chaque batteries indépendamment, j'ai la possibilité de les couper une à une.
    Aussi je peux alimenter mon circuit avec d'autres sources d'alimentations extérieur (secteur ou 12/24vdc ext) présente en entrée du LTC4417.

    Donc je dois pouvoir démarrer puis couper l'alimentation de mon électronique quelque soit les sources appliquées;
    Quand il s'agit des sources extérieurs lorsqu'elle sont branché en entrée sont déjà présente en entrée du LTC4417 que je valide par le montage on/off, seulement les tensions des batteries embarquées ne le sont pas directement du coup, je dois donc maintenir aussi leur mosfet respectif en attendant le retour du CPU sur leur grille.

    En fait, je dois dissocier leur coupure du général, des batteries dans le cas ou d'autres tensions présentes ont pris le relais et ainsi éviter que les batteries débites.
    Images attachées Images attachées

Discussions similaires

  1. [Programmation] allumage et extinction d'une lampe
    Par amine9292 dans le forum Électronique
    Réponses: 11
    Dernier message: 21/11/2015, 14h50
  2. Le même temps d’extinction / allumage ?!
    Par Raphael2 dans le forum Électronique
    Réponses: 10
    Dernier message: 30/04/2009, 16h58
  3. [Thermique] sd 220 cycle ,allumage extinction résolu
    Par zit30 dans le forum Dépannage
    Réponses: 5
    Dernier message: 11/01/2008, 20h08
  4. variateur automatique allumage/extinction
    Par inviteb31d0445 dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/01/2007, 21h27
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.